Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 11:09
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams

Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams

Créatrice polymorphe, Multimédias, CAMÉLIA OTÉRO est née dans l’Art, d’une famille artiste de Perpignan. *

 

Son parcours en tant qu’autodidacte a pris trois décennies de « clandestinité » dans son labeur, et ne cherchant pas à plaire, elle surmonte avec audace et sans prétention la période du grand tournant.

 

Elle contribue au passage du XXle siècle avec pour bagage, les siens…
Devant la forme nue du début du nouveau siècle, elle se plait à peindre, dessiner et sculpter, mais aussi tagger, et devient fresquiste avec son oeil exalté qui n’a pas d’âge, auteur de ses écrits non révélés.

 

Elle participe à une biennale internationale en 2016, OSTEN, où elle obtient le prix OSTEN, dont huit oeuvres sur dix sont classées dans leur musée, et des divers portfolios, dont l’Institut français, collection des peintres français, portfolio Pavillon Venise, Macédoine, Gerjellija, Skopja, les Balkans…

 

Elle opte pour le style et non un seul style, et par ce fait reste fidèle à une liberté qui alimente un imaginaire pour l’Art.
Après 30 ans de gestation, elle apparaît comme une agitatrice inclassable, mais fidèle à l’Art et non à l’artiste. Pour elle artiste correspond au XXsiècle et plus du tout au XXIe

 

Le spirituel étant dans son ordre majeur, l’interrupteur de toutes ses démarches, il en résulte un travail d’observation, de responsabilités et de rigueur pour ne pas se coucher dans le lit qu’on lui fait.
Recherches permanentes et en cours de tout ce qu’elle suppose prioritaire dans une société du moment, y portant un intérêt audacieux et pédagogique adapté en évolution fulgurante, nécessaire, pour désapprendre-réapprendre, dans cette époque troublée qui clôture le siècle des Artistes.

 

Proposant toujours le gestuel intime, imaginaire, l’écriture automatique, elle appréhende le conditionnement de notre passé et de nos habitudes installées dans la normalité.
CAMÉLIA OTÉRO, bouscule et dérange.

 

Malgré les déconvenues, son parcours indépendant, elle objecte toujours sincèrement ce qu’elle ressent devoir à la société, la provoquant parfois jusqu’à en être incomprise, mais sa ténacité reste de mise et nous surprendra encore.

 

 

* Je publierai fin 2021 un entretien avec Antoine OTERO réalisé chez lui à Perpignan (Recueil à paraître : Une mémoire culturelle en pays catalan, avec T.Rebull, Pere Verdaguer, C. Massé, Eliane Comelade, P. Garcia-Fons, Mme Valaison; Maria Lluis, Serge Fauchier, Jacques Maso, Serge Kamké, Jean Labellie, Renada Portet, etc...

J.P.Bonnel (1er mai 2021)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens