Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2021 4 09 /09 /septembre /2021 09:28
Aliot détruit le poste de police du quartier le plus chaud de Perpignan

Aliot détruit le poste de police du quartier le plus chaud de Perpignan

 

Il a le plus beau des commissariat dans le plus laid des quartiers et il va le détruire ! A la place il a ouvert la coquille vide de l'ancien restau de La Cigale, bien plus loin, bien plus inutile... Il grille notre argent, le maire ! C'est lui, la vraie cigale !

 

Depuis son mariage, il tourne à l'envers : il veut, Loulou, construire des postes policiers et il commence par détruire celui de Cassanyes, au coeur du ghetto gitano-marocain ! Soit-disant pour en chasser les revendeurs de drogue ! Mais oui, vont aller ailleurs, à St-Mathieu, au Vernet...

Ah oui, ils y sont déjà ?

 

Alors qu'ils aillent dans les quartiers huppés ! Ils sont cons, ces dealers et chouffeurs : ils stagnent dans les rues misérables au lieu de trouver de l'argent dans les quartiers résidentiels... Les Aviateurs, Château-Roussillon...d'ailleurs c'est eux, les riches, les bobos, les pseudo-intellos, les gitano-gauchistes qui achètent la coke : faut traquer d'abord les consommateurs, pas les sous-fifres ! Et aussi les producteurs : les Talibans à 90% et le Maroc à 10% : que l'Europe leur envoie quelques bombardiers et pourchasse les intermédiaires et les gros bonnets...

 

Mais non on n'y touchera pas !

 

On attrape quelques petits délinquants, on fait semblant de rénover un quartier, on a en tête une opération immobilière et des pots de vin au passage... On agite le bon peuple qui a peur, on lui dit :

"Vote pour nous, pour le RN ! et tu verras, ça changera, mon gars !"

 

Il est pas fou, Lou, il délire pas complet, encore, même si la Véro, elle lui apprend la nique, la vraie, pas celle du politicien qui détruit des commissariat quand il passe son temps à en réclamer...

 

 

JPB  (9 sept. 2021)

 

 

- - - rubrique du "copier-coller"

 

Drogue : à Perpignan, on rase un immeuble pour chasser les dealers

 

Cette semaine, grand branle-bas de combat au cœur du quartier Saint Jacques de Perpignan. La municipalité dirigée par le maire RN Louis Aliot a décidé de raser un immeuble entier pour lutter contre la drogue. Les dealers sont priés de déguerpir… S’ils le veulent bien.

 

Perpignan (Pyrénées-Orientales). La rénovation du quartier Saint-Jacques de Perpignan (Pyrénées-Orientales) est lancée. L’immeuble Bétriu va être rasé dans l'espoir, pour la municipalité, de mettre un terme aux trafics. LP/Christian Goutorber

 

 

Par Christian Goutorbe 

Le 7 septembre 2021 à 12h28

Le grand chantier de rénovation urbaine du quartier Saint-Jacques de Perpignan (Pyrénées-Orientales) est lancé. Le geste le plus spectaculaire contractualisé avec l’agence nationale de Rénovation urbaine (ANRU), consiste à détruire purement et simplement l’immeuble Bétriu. Il s’agit d’une bâtisse en béton moderne et en bon état, inauguré voici moins de trente ans et situé à l’angle de la place Cassanyes.

Le bâtiment de 800 mètres carrés construit sur une parcelle de 1200 mètres carrés appartenait à l’Office HLM. Il a été racheté par la ville 1 million d’euros pour être détruit. Il comprend 35 appartements HLM dont les 25 derniers occupants ont été relogés. Il hébergeait voici quelques années un commissariat de la police nationale. Il est devenu au fil des ans, un des principaux lieux de deal du quartier.

Coût de la rénovation du quartier : 70 millions d’euros

« Nous n’accepterons jamais, que les habitants du quartier Saint-Jacques, comme d’ailleurs l’ensemble des Perpignanais, puissent être les otages de quelques individus ou de quelques clans qui estiment pouvoir dicter leurs propres lois. Concernant Bétriu, qui constitue un secteur clé pour l’avenir de Saint-Jacques, force est de constater que la situation se détériore de jour en jour. Le trafic de drogue a pris une ampleur considérable et menace directement la sécurité de l’ensemble des habitants du quartier. Il est donc impératif de reconquérir au plus vite ce secteur », argumenteLouis Aliot le maire RN de Perpignan.

 

À lire aussiLe maire RN de Perpignan érige un mur contre les dealers

 

Ledit plan de rénovation représente un investissement de 70 millions d’euros pour rénover et restructurer un large périmètre de ce quartier déshérité pour l’amarrer au centre commerçant. « Lorsque le commissariat existait, il fermait ses portes à 19 heures et le business de la drogue démarrait cinq minutes plus tard. Depuis sa fermeture, c’est toute la journée. Sans doute faut-il couper le pied à un moment donné afin de garder la jambe et de rester en vie », commente Aziz Sebhaoui, président de l’association des commerçants qui attend beaucoup de la réhabilitation de la rue Llucia, principal lieu de passage entre le cœur du quartier Saint Jacques et le centre Perpignan. « La destruction de cet immeuble, le plus beau et le plus solide de Saint Jacques va-t-elle permettre de stopper le deal dans le quartier de la ville ? Je n’en suis pas vraiment sûr », s’interroge un des habitants du quartier qui met en avant l’extrême mobilité et la réactivité des marchands de drogue du coin de la rue. Le « grand chantier Bétriu » doit durer jusqu’à la fin octobre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens