Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 10:06
Renada Laura-Portet, une mémoire culturelle en Catalogne

Renada Laura-Portet, une mémoire culturelle en Catalogne

 

C'est un entretien datant de six ans, à bâtons rompus, sans structuration, mais qui montre le franc-parler de Renada : elle attaquait en particulier les universitaires de Perpignan, incapables, selon elle, et voleurs de ses textes...

Cela rappelle les critiques actuelles de Manuella Kant, dans Le Menstruel de Perpignanouze, où elle révèle (mais sans véritables preuves) les agissements de certains, autour de M. Llorente, ancien président : trafics de diplômes, harcellement sexuel...

 

* Livre à paraître fin 2021 : Une Mémoire culturelle en Pays catalan

--- 

 Entretien - à bâtons rompus

 

"On était habillées en CATALANETTES.

Souvenir de Prades :

 

 CASALS AVAIT DES MAINS RONDES; IL VENAIT D'AVOIR SOIXANTE-DIX ANS. ON A PARLÉ DE BAILLESTAVY; IL M'A PRIS LE BRAS et il m'a accompagnée à sa loge. Un grand silence… ENSUITE, LE COUP D'ARCHER…

 

Il vivait alors avec Madame Capdeville la Barcelonaise. Il n'a pas vécu à Barcelone, mais selon la tradition, il y eut le voyage de noces à Barcelone…

 

A l'âge de quatre ans, je pars en diligence du Boulou jusqu'au Perthus, pour un mariage…Le Perthus n'a jamais été une frontière… 

 

J'ai commencé à écrire à l'âge de neuf ans, l'époque du certificat d'études. Mon instituteur m'a pris un cahier pour noter toutes mes rédactions. A propos de  cette scène de mariage, il m'a demandé :"On t'a aidée ?"

J'ai commencé à écrire sérieusement à l'âge de trente-huit ans : pendant les vacances à Cucugnan, chez mes cousins germains, de gros propriétaires.

 

Pendant la guerre, à cause de la mort d'une jeune fille, on a eu les Sénégalais à Saint-Paul : à cette occasion, j'ai écrit mon premier poème…"

 

Renada a obtenu un certificat de grammaire française avec Bourciez, et quatre certificats de phonétique; elle a écrit en outre deux essais sur la toponymie et de nombreux "tirés à part" extraits d'ouvrages collectifs. Une thèse  a été présentée à l'université de Figueres ainsi que son l'oeuvre poétique. Quant à son texte sur Venise, Christian Camps, président des Hispanistes et Catalans, a été contacté par un spécialiste de l'université de Venise. 

 

"Mon Rigaudaud (biographie du peintre de cour H. Rigaud - Rigau en catalan) a été écrit dans un ton ironique et dérisoire…En catalan, "Rigaud est la rose gratte-cul"…

 

Mon dernier livre sur Duoda, Comtesse de Barcelone, femme de Bernard de Septimanie, décapité à Toulouse par Charles le Chauve, son demi-frère… Duoda, princesse carolingienne du IX° siècle, a écrit un livre unique sur son fils : j'ai effectué des recherches sur ce manuscrit perdu, puis reconstitué cette histoire écrite en latin… J'aime la recherche et la littérature.

 

En 1979, prix littéraire à Barcelone et prix de la ville de Perpignan; l'éditeur Xavier d'Artois veut alors publier mon carnet de nouvelles : j'ai signé, mais le livre a été vite fait, vite diffusé à Barcelone : une mauvaise édition ! J'ai prié le Canigou de ma grand-mère !!!

 

Le recueil de poèmes de 1985 se situe entre fiction, traductions du latin, de l'ancien français, du catalan…J'ai enseigné l'onomastique au CNRS à Paris; j'ai fait des conférences sur les Troubadours (M.Michel Adroher ne me cite pas, mais il me pille ! quant à Peytavi, voici un autre pilleur…

 

Le livre est publié à Montpellier et à Barcelone : il devrait être présenté à Paris, mais mon mari, Jean Portet, est mort la veille…

En 2009, je présente le livre à l'annexe de la Sorbonne et à l'institut d'études catalanes, dans le Marais…"

 

Renada Laura Portet 

 

vient de nous quitter. Elle s’est éteinte ce dimanche 5 septembre à l’âge de 94 ans à Elne. Avec elle disparaît l’une des plus grandes écrivaines de langue catalane de notre région. Après le décès de Teresa Rebull et dernièrement celui d’Éliane Comelade, c’est la troisième grande Dame du Pays Catalan qui disparaît.

 

Auteure d’une œuvre abondante qui lui aura valu la Croix de la Sant Jordi, la plus grande distinction de la Catalogne, linguiste, mais aussi romancière et poète, Renada Laura Portet était native de Saint-Paul de Fenouillet.

 

Balzac Éditeur a accompagné l’écrivain par la publication en langue française de sa biographie du peintre, originaire de Perpignan, Hyacinthe Rigaud à qui elle a consacré une biographie romancée : “Rigaud, peintre Catalan à la cour du Roi Soleil” Balzac Éditeur (2014) et qui devrait être republié en poche très prochainement toujours chez Balzac Éditeur.

Native du Fenouillèdes dans le département des Pyrénées-Orientales, cela, au départ, n’aurait pas dû la favoriser pour la diffusion de son œuvre littéraire ni pour l’accueil qui pouvait lui être fait à Barcelone. Mais malgré cela Renada Laura Portet aura su imposer son nom et son œuvre sur l’ensemble des Pays Catalans.

 

Avec son départ, c’est toute une génération de nos auteurs de langue catalane qui disparaît ; génération qui avec Jordi Pere Cerda avait su défendre la littérature d’expression catalane dans cette région où notre langue est si malmenée…. 

 

La Semaine du Roussillon

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens