Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2022 5 16 /09 /septembre /2022 11:51
Edition, presse, concentration, censures, par l'historien J-Yves MOLLIER : SASL Perpignan, Médiathèque
Edition, presse, concentration, censures, par l'historien J-Yves MOLLIER : SASL Perpignan, Médiathèque

Edition, presse, concentration, censures, par l'historien J-Yves MOLLIER :

 

par SASL Perpignan (dirigée par Sylvain CHEVAUCHE), Médiathèque, Université de Perpignan (Nicolas MARTI)...

 

...avaient organisé hier jeudi une rencontre visio depuis Paris avec le grand historien, qui maîtrise les problèmes de la concentration de la presse et de l'édition.

Une grand moment, passionnant et pourtant le public ne vint que timidement...Trop tôt à 17 h ? C'est vrai, il faut penser aux travailleurs ! Mais les assistés auraient pu venir... Vaut mieux aller à la plage ou à la terrasse d'un café...

 

Les journalistes présents furent peu nombreux aussi : Gérard Bonet (historien de la presse, thèse sur l'indépendant) et J.-Marie Philibert, pour Le Travailleur catalan. Antoine Gasquez a fait paraître un entretien, ci-dessous. Les plumes de l'Indépendant, trop fatigués par l'épopée de Visa et la chronique des chiens écrasés (Mambo, hier !) ont reposé leur ordi...

 

J.Y. Mollier revient ce vendredi vers la population perpignanaise...à 18h, à la médiathèque. Et c'est entrée libre !

On espère que quelques intellos locaux sortiront de leur casot, mais y a-t-il encore des intellectuels ici, dans l'avion catalan, en plein brouillard..? 

 

JPBonnel

 

 

***Jean-Yves Mollier, né le 5 novembre 1947 à Roanne  est un historien français, professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Il est spécialiste de l'histoire de l'édition, du livre et de la lecture.

En septembre 2020, il publie Interdiction de publier - La Censure d'hier à aujourd'hui, qui alerte sur l'importance croissante de la censure du livre — du fait de logiques économiques, politiques, religieuses et du « politiquement correct ». Cet ouvrage (avec "l'Histoire de la librairie et des libraires") lui vaut en 2021 le Prix Charles-Aubert d'Histoire de l'Académie des Sciences morales et politiques.

 

Jean-Yves Mollier a consacré sa thèse de doctorat de littérature française à Noël Parfait (1978) et sa thèse de doctorat d'État en histoire (doctorat ès lettres et sciences humaines) à l'« Histoire politique et histoire culturelle au cœur du xixe siècle français » (1986)4. Auteur reconnu, il a particulièrement été salué pour L'Argent et les Lettres : histoire du capitalisme d'édition (1880-1920), Louis Hachette : le fondateur d'un empire, Où va le livre ? et Édition, presse et pouvoir en France au xxe siècle. 

Il dirige le Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines de 1998 à 2005, et l’école doctorale « Cultures, organisations, législations » de 2005 à 2007, puis l'école doctorale « Cultures, régulations, institutions et territoires » de 2009 à 2015.

Il est vice-président de l'Association pour le développement de l’histoire culturelle et de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes.

 

Le 31 octobre 2020, lors d'une interview au journal Sud Ouest au sujet de la polémique entourant le nom du quartier de Biarritz La Négresse, il se montre sensible à l'offense que représente cette dénomination. Il se dit même favorable au changement de nom, en concertation avec les habitants, et en l'accompagnant d'un volet pédagogique. Enfin, réagissant à la banderole des « fêtes de la Négresse » caricaturant une tête de femme noire, il la considère ni opportune, ni moralement acceptable.

 

 

*Lire l’entretien dans La Semaine du Roussillon du 15 sept. 2022 : Jean-Yves Mollier : “Attention à la concentration des médias”, par

La Semaine du Roussillon : Vous évoquez la très forte concentration des médias. Comment en est-on arrivé là ?

Jean-Yves Mollier : Plusieurs phénomènes ont joué. La concentration, c’est d’abord propre à l’économie, le regroupement des entreprises est assez classique. Ensuite, il a des intérêts particuliers. Le groupe Vivendi dirigé par Bolloré par exemple, c’est de la télé, de la radio, de la presse écrite, de l’édition. Il y a une volonté de contrôler des médias. Il s’agit d’utiliser des moyens de diffusion pour des intérêts idéologiques.

 

Ce n’est pas le cas général. Drahi qui est actionnaire du Monde n’intervient pas dans sa rédaction, Niel, le patron de Freee non plus. Le cas Bolloré est spécifique, proche d’une droite-extrême, d’un catholicisme ancien. Il considère que la France va à la catastrophe et que il n’y a que l’église qui peut éviter cela. Il est à la tête de C8, CNews, d’Europe 1, du JDD, le Journal du Dimanche, de Match, et de toute une série de médias sur Internet. Cela s’apparente au groupe Murdock aux États-Unis. Il faut se rappeler Zemmour été mis en orbite par Cnews...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bien les recoupements et les infos. Lu les "editions du rocher" et beaucoup d'autres, très ouvert au dialogue par mail. Y a t-il eu enregistrement et possibilité de consulter? merci
Répondre
B
bonjour. Expliciter votre demande car ce n'est pas clair. Merci. JPB 06 31 69 09 32

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens