Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 09:40

images-copie-14.jpegAoste

 

Nous allons jusqu'à la ville d'Aoste et à Pila, la station de ski, située à dix-sept kilomètres. Une vallée de pommes, quadrillée de vergers à grosses goldens, mène à la vallée de Cogne : le village est pittoresque, mais il fait froid; par chance une librairie permet de trouver du réconfort; cependant j'ai dû dire une bêtise, ou feuilleter un livre rose, et la patronne me traite de cochon... Rose, bien sûr ! 

     Malentendu, sans doute, mais comme elle est peu commerçante ! Elle m'ignore et ne s'adresse plus qu'à Marie : "Ce soir, vous avez mal à la tête..."

 

Pourtant la nuit, froide mais sans nuage, sera belle : hôtel "meublé du soleil", restaurant à Cogne, aussi, "Hostellerie de l'atelier", fournissant, de façon généreuse, gnocchi, polenta et vin de Toscane...Le couple, voisin de notre table, est sympathique; l'homme est itlaien, mais il veut faire son intéressant et montrer qu'il maîtrise la langue française...Bavard, il se met à raconter des histoires salées, qu'il prétend avoir lu dans "Les particules élémentaires"...

 

Ce n'est pas sûr, mais il veut montrer qu'il a des lettres, même si celles-ci, en l'occurence, ne font référence qu'à un auteur à la mode, sans grand génie. Nous écoutons, avec sa gentille femme qui rosit de plus en plus, les historiettes de l'homme au regard pétillant et fixé sur mon amie... 

C'est une histoire de première fois...Je n'en dirai pas plus..

Ou c'est le récit sur le miroir, placé contre le lit : censure... Oui, les nuits sont bien longues dans les campagnes suisses et les montagnes autrichiennes...

 

    On quitte Cogne mercredi; on prend une route de cabanes, de rivières, de chamois; la route devient piste et conduit à un refuge, à 3400 mètres, gardé pendant trente ans par Guilio Vanzinetti, qui a noté sur un mur : "Préserver, défendre la nature est un acte de civilisation et de sagesse."

 

La cabane, bien située au soleil, possède des capteurs solaires pour avoir un peu d'énergie, pas tellement pour le chauffage, mais pour demander de l'aide, si jamais... La balade sera très agréable au fin fond de la vallée de Cogne, paradis méconnu...Là-haut, chaleur tempérée par une brise fraîche, et beauté, sérénité !

 

La nuit approche, le soleil se couche (non, c'est nous qui nous couchons, le soleil, lui, est là, à son poste, ne bouge pas, ne se lève ni ne se couche !) et il s'agit de trouver un refuge "civilisé" : hôtel Venezia et restaurant à Courmayeur. Le gros patron se chauffe avec sa petite femme; pas de chauffage, malgré l'altitude et le climat incertain de la Toussaint; le petit-déjeuner se prend dans une salle grise et désuète, décorée de trophées de chasse et de flacons d'absinthe...Pour oublier le banal, on se rend jusqu'à Val Feret : il fait froid, la fontaine est gelée, les vues sur le Mont-Blanc sont inoubliables... 

Agréable balade au petit Saint-Bernard : photos de la cascade gelée, repas au col, avec les doigts gels; le lac est une patinoire le décor est dépourvu d'arbres...

 

La route nous reprend, alors qu'il faudrait aligner les mots pour se rappeler ces vacances suisses...La Rosière...Bourg-Saint-Maurice...L'autoroute, hélas !

 

"Tu préfère retrouver tes lunettes et perdre ta femme", me lance de façon étrange Marie, en guise de moralité...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens