Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 12:20

IMGP8745.JPG Gentil Puig-Moreno (à droite sur la photo)

 

 

Je viens de regarder le débat entre Jean Marc Pujol et Louis Aliot qui vont saffronter pour le second tour de lélection municipale à Perpignan. Ce débat a commencé par une joute sur qui était le plus à lextrême droite entre celui qui avance masqué et celui qui est soupçonné davoir été à Occident. Un partout la balle au centre. Les discussions suivantes sur la propreté de la ville, la sécurité, la fiscalité, la circulation, et la mort lente du commerce en centre-ville, ont fait lobjet davalanches de chiffres qui se contredisaient allègrement, sans pouvoir départager lun et lautre, et savoir déterminer qui mentait. Un challenger combatif mais pas convaincant,  face à un maire sortant laborieux dans ses arguments qui en arriverait presque à nous faire croire que tout est bien dans le meilleur des mondes après les décennies Alduy  père et fils dont il est le successeur.

 

Les Perpignanais doivent quand même se poser des questions alors quils savent que la ville est sale, en particulier le centre-ville. Ils y sont pour beaucoup cest évident, tant lincivilité est grande dans cette ville du sud, et cette incivilité concerne toutes les couches de la population. Ils doivent aussi se poser des questions sur la fiscalité, car tout le monde sait que les impôts locaux à Perpignan sont élevés, très élevés. Tout le monde sait que la sécurité dans la ville nest pas garantie, en  particulier en centre-ville. Tout le monde sait que la circulation est de plus en plus difficile et plus seulement aux heures de pointe. A ce propos dailleurs il a été question des places de stationnement pour les voitures, pas de développement des transports en commun !

 

Mais dans le fond, au-delà de la bataille des chiffres, peu de différences fondamentales entre les deux candidats. Lun, humble avec une vision de gestion de bon père de famille, lautre qui fait croire quil veut renverser la table mais qui na dans son programme aucun élément lui permettant de le faire. La tonalité générale, manque dimagination, manque dambition. Nous sommes malheureusement condamnés à faire un choix entre lun et lautre parce que le PS avait un mauvais candidat, et arrive à bout de souffle après une séquence Bourquin qui a fait le vide autour dun noyau de clients et daffidés pour permettre le cumul de mandats, la prolongation au maximum de temps possible du pouvoir entre les mains dun seul.

 

Alors que faire dimanche pour les électeurs Perpignanais ? Aller voter déjà parce que cest un devoir citoyen si on est respectueux de la démocratie et du droit de vote si chèrement acquis.  En ce qui me concerne si jétais électeur à Perpignan mon vote irait à Jean Marc Pujol, pas par adhésion à ses idées ni à la tradition politique quil représente, mais par rejet dun Louis Aliot qui appartient à un mouvement tout droit venu de lextrême droite et qui une fois au pouvoir saura mettre en avant  son idéologie dorigine jamais reniée 

 

(moi aussi, mais arris à ce point, j'aimerais pouvoir percevoir et analyser les mécanismes du succés du new FN bleu marine, similitudes et différences des situations économiques et politiques entre 1933 et 2014. Car, là où tu y vois des similitudes (le Hitler masqué de 1933), beaucoup d'électeurs sont séduits par les différences. C'est ce que j'aimerais pouvoir percer. Les différences, les raisons ou les conditions économiques politiques du contexte actuel, qui les poussent dans les bras du new FN. Si nous arrivons à percer ce mystère, nous aurons peut-être une de clés de la solution. C'est en tous cas, ce que me demandent mes amis de Barcelone. Pourquoi ce succés de cette nouvelle extrème doite (imcompréhensible pour eux, le pays de la liberté et des droits de l'homme...). Au delà de ces elections, il y en aura d'autres, pour faire réellement barrage, encore faut-il savoir avec quels elements theoriques et politiques nous pouvons compter, ne crois-tu pas ? Nous devrons nous y employer, specialement ici, en Catalogne du nord, et je compte sur toi.

 

 Il faut faire barrage à celles et ceux qui véhiculent, même masqués, les idées de haine, de repli sur soi.  Vote par défaut mais vote important pour éviter de donner les clés de la ville au Front National qui a les apparences de la démocratie mais nattend que davoir le pouvoir pour  retirer le masque.

 

Noublions jamais quHitler est arrivé au pouvoir par les urnes. Certains seront choqués par ces propos quils trouveront excessifs. Cest pourtant une leçon de lhistoire qui doit rester présente dans nos mémoires, compte tenu du prix que cela a coûté à une génération européenne entière. Nos parents ont crié « Plus jamais ç». Relayons ce cri.

 

 

le 3/27/2014 09:20:00 AM, écrit par   Gentil Puig-Moreno, 66400 CERET (Vallespir)

g.puig-moreno@wanadoo.fr

http://www.vallespir.cat/

http://da-vallespir.over-blog.com

http://amablemuntanyanegra.over-blog.com

 

- - - NICOLE YRLE : 

 

 

Pourquoi Paul, saisi d’un irrépressible désir, entreprend-il ce voyage en Sardaigne ? 

Cette île qu’il devait découvrir avec sa femme Lucile, morte quelques années plus tôt... Qu’est-il venu chercher ? 

Voilà qu’un rameau de corail traverse les siècles et devient bijou. Il parcourt le temps et l’espace, d’une île méditerranéenne à une autre, reliant des êtres aux personnalités fortes. 

Qu’il s’agisse de Milena, Andreas, Fabianus, Taniei ou Efisia, leurs destinées à la fois si proches et si éloignées vibrent de passions et de drames. 

Leurs existences, au cours de l’Histoire, s’écrivent sur un même livre du Moyen Âge à nos jours, entre Sardaigne, Baléares et Catalogne, entre Collioure et Alghero où chacun aspire à revenir... 

Aujourd’hui comme hier, la guerre, l’ambition, l’asservissement, la maladie et la mort, mais aussi l’amour, l’amitié, l’esprit de solidarité

et de fraternité tissent la trame de la vie humaine.

le jeudi 27 mars 2014 à 18h00

A la bibliothèque municipale de Cabestany

 En partenariat avec les éditions Cap Béar

Entrée libre et gratuite

Renseignements au 04.68.50.82.95

 site de N.Yrle : http://www.yrle.com/nic

 INCLUDEPICTURE "http://www.yrle.com/nic/nicole.jpg" \* MERGEFORMATINET 

Rencontre littéraire

 avecNicole Yrle 

 autour de son roman  Couleur corail 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens