Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 11:40

images-copie-16.jpeg Benjamin Stora.

 

Avec la venue à Collioure (bat vendredi 23 août sur "Camus et l'Algérie" à 20 h, au centre culturel- entrée libre), le petit port catalan va effacer l'échec et la honte d'Aix-en-Provence : colloque annulé, B.Stora entravé, censuré, tour de cirque de Michel Onfray...)...

 

B. Stora sait que le milieu pied-noir du département est assez "extrémiste" (avec une influence forte du Front national), mais les débats à Collioure devraient rester calmes et avoir une bonne tenue. 

Dans la voiture, de Perpignan à Collioure, nous évoquons son enfance à Constantine, la publication de son dernier livre "Camus brûlant", son désir de se rendre à Figueres (musée Dali), à Banyuls (musée Maillol) et à Port-Bou (hommage à W.Benjamin); à ce propos, je lui donne mon livre sur Walter Benjamin, l'informant que le festival du livre 2014 serait consacré au philosophe juif allemand...

 

Ensuite, pour préparer les débats, rencontre avec Christine Lavaill, Robert Triquère et Daniel Guerrier; celui-ci connaît bien le sujet et il a avec B.Stora bien des connaissances et amis communs... Un débat qui promet !!

 

 

* Un livre à paraître sur l'exposition dAix-en-Provence - Benjamin Stora 

Camus-brulant-couv-4e.jpg

CAMUS BRÛLANT de Benjamin STORA & Jean-Baptiste PÉRETIÉ

Laffaire de lexposition sur Camus, prévue à Aix-en-Provence pour le centième anniversaire de sa naissance en novembre 2013, a fait scandale. Sollicité pour la concevoir, ce quil fit avec Jean-Baptiste Péretié, Benjamin Stora fut ensuite brutalement évincé et remplacé par Michel Onfray, qui accepta puis finit par renoncer.

Au-delà de la polémique, cette affaire est symptomatique et révèle combien les questions soulevées par lauteur de LÉtranger restent extrêmement sensibles et provoquent des tensions toujours vives. Cest évidemment le cas de la question coloniale et de l ombre portée de la guerre d Algérie dans la société française daujourdhui. Nombreux sont ceux qui voudraient annexer Camus, le lire de façon univoque, l enrôler dans leur combat politique, notamment à lextrême droite. Peine perdue, la complexité de cet homme entre deux rives ne saurait être réduite à une cause ou une identité.
Dans ce texte vif et précis, Benjamin Stora et Jean-Baptiste Péretié dénoncent ces tentatives de captation multiples. Ils montrent aussi combien la position de lécrivain pendant la guerre dindépendance fait encore polémique en Algérie. Camus est toujours brûlant.

Editions Stock Paris


Benjamin Stora né le 2 décembre 1950 à Constantine en Algérie, est un historien français, professeur à l'université Paris-XIII et à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Ses recherches portent sur l'histoire du Maghreb contemporain, l'Algérie coloniale, les guerres de décolonisation et l'immigration en France.

220px-Benjamin_Stora_(19e_Maghreb_des_Livres,_Paris,_16_fév._2013).jpg

Benjamin Stora au 19e Maghreb des livres (Paris, le 16 février 2013).

Benjamin Stora grandit dans la communauté juive de Constantine, où il assiste au drame de la guerre d’Algérie et au terme de laquelle ses parents s’exilent en juin 1962 vers la France1. Il fait ses études secondaires au lycée Janson-de-Sailly à Paris, puis au lycée Marcel Roby de Saint-Germain-en-Laye et à l'université Paris-X Nanterre.

Docteur en histoire en 1978 à l'EHESS, (jury: Jacques Berque, Charles-Robert Ageron, Annie Rey Goldzeiguer) puis en sociologie en 1984 à Paris 7, (Jury: Pierre Fougeyrollas, Jean Duvignaud, Pierre Ansart, Gerard Namer) et docteur d'État ès lettres en 1991 à Paris 12, (Jury: Charles Robert Ageron, Jean Leca, Mohammed Harbi, Gilbert Meynier, René Gallissot) il enseigne l'histoire du Maghreb et de la colonisation française (Indochine-Afrique) et co-dirige l'Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis depuis 1990. Il a également enseigné à l'INALCO et, actuellement, est en poste à l'université Paris XIII. Il a poursuivi ses recherches à Hanoi, (1996-1997), New York (1998), à Rabat au Centre Jacques Berque (1998-2002), et à l'université libre de Berlin en 2011. Il s'est intéressé, notamment, à Messali Hadj, aux luttes entre indépendantistes algériens (Front de libération nationale contre Mouvement national algérien), à l'histoire des Juifs d'Algérie, et à la mémoire de la guerre d'Algérie. Chercheur internationalement reconnu, il a su faire avancer la recherche sur la guerre d'Algérie en utilisant les sources orales et visuelles, là où les archives écrites n'étaient pas toujours accessibles.

Benjamin Stora a publié une trentaine d'ouvrages et a dirigé plusieurs publications. Il a également été conseiller historique du film Indochine de Régis Wargnier, de Là-bas... mon pays d'Alexandre Arcady en 2000, du Premier homme, de Gianni Amelio (2010), adaptation pour le cinéma du roman d'Albert Camus, et du film Les Hommes libres d'Ismaël Ferroukhi, présenté au Festival de Cannes en 2011. Il est l'auteur de plusieurs documentaires : Les années algériennes (France 2, 1991) ; Algérie, années de cendres, (France 3, 1995) ; L'indépendance aux deux visages (France 5, 2002) et Conversations avec les hommes de la révolution algérienne (Chaine Histoire, 2003) ; François Mitterrand et la guerre d'Algérie (France 2, 2010) ; La Loi de mon pays (France 3, 2011). Le 11 mars 2012, le documentaire Guerre d'Algérie, la déchirure (co-réalisé avec Gabriel Le Bomin) est diffusé en prime-time sur France 2. Avec Jean-Michel Meurice, il est l'auteur du documentaire Notre histoire, diffusé le 13 mars 2012 sur ARTE.

Benjamin Stora a été le commissaire général des Expositions, La France en guerre d'Algérie, avec Jean-Pierre Rioux et Laurent Gervereau (Hôtel des Invalides, 1992), et Photographier la guerre d'Algérie, avec Laurent Gervreau (Hôtel de Sully, 2004). Il a été l'un des conseillers scientifiques de l'exposition « Juifs d'Algérie » au Musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (septembre 2012-janvier 2013), et commissaire général, avec Linda Amiri, de l'exposition « Vies d'exils, les Algériens en France, 1954-1962 », à la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration (octobre 2012-mai 2013).

Il est membre du jury du Prix du livre d'Histoire décerné par le Sénat.

Benjamin Stora a reçu le Grand Prix des lectrices de ELLE, 2011, pour son livre-objet publié aux éditions Les Arènes, Algérie 1954-1962 : lettres, carnets et récits des Français et des Algériens dans la guerre. Il est chevalier de la Légion d'honneur depuis 20092 et officier des Arts et des Lettres.

 

Bibliographie

  • Dictionnaire biographique de militants nationalistes algériens, 1926-1954, L'Harmattan, 1985, 404 p.
  • Messali Hadj : pionnier du nationalisme algérien, L'Harmattan, 1987, Hachette, Paris 2004, (ISBN 2-0127-9190-5).
  • Nationalistes algériens et révolutionnaires français au temps du Front populaire, L'Harmattan, 1987, 140 p.
  • Les sources du nationalisme algérien : parcours idéologiques, origine des acteurs, L'Harmattan, 1989, 195 p.
  • Histoire de l'Algérie coloniale (1830-1954), La Découverte, Paris, 1991 et 2004, 126 p., (ISBN 2-7071-4466-5).
  • La gangrène et l'oubli : la mémoire de la guerre d'Algérie, La Découverte, 1998 et 2005
  • Ils venaient d'Algérie : l'immigration algérienne en France (1912-1992), Arthème Fayard, 1992, 492 p.
  • Aide-mémoire de l'immigration algérienne : chronologie (1922-1962). Bibliographie, C.I.E.M.I., 1992, 136 p.
  • Histoire de la guerre d'Algérie, La Découverte, Paris, 1993 et 2004 (ISBN 2-7071-4293-X).
  • La Guerre d'Algérie, 1934-2004 : la fin de l'amnésie (avec Mohammed Harbi), Robert Laffont, Paris 2004 (ISBN 2-2211-0024-7)
  • Histoire de l'Algérie depuis l'indépendance. Tome 1, 1962-1988, éditions La Découverte Paris, 1994, 120 p., (ISBN 2-7071-4405-3)
  • Ferhat Abbas, une utopie algérienne (avec Zakya Daoud), Éd. Denoël, 1994
  • L'Algérie en 1995, Éditions Michalon, 1995 (ISBN 2-84186-013-2)
  • Benjamin Stora, Les mots de la guerre d’Algérie, Presses universitaires du Mirail, 2005 (ISBN 9782858167777) [présentation en ligne]
  • Imaginaires de guerre, Algérie-Viêt Nam en France et aux États-Unis, Paris, La Découverte 1997 (ISBN 2-7071-4308-1)
  • Appelés en guerre d'Algérie, Gallimard, 1997
  • Algérie, formation d'une nation, suivi de Impressions dans l'est algérien, Éditions Atlantica, 1998
  • Le transfert d'une mémoire : de l'« Algérie française » au racisme anti-arabe, La Découverte, 1999
  • Les 100 portes du Maghreb, avec Akram Ellyas, Éditions de l'Atelier, 1999
  • La dernière génération d'octobre, Ed. Stock, 2003. 
  • La guerre invisible - Algérie années 90, Éd. Presses de Sciences Po, 2000
  • Les trois exils, Juifs d'Algérie, Stock, Paris 2006 (ISBN 2-2340-5863-5)
  • Immigrances : l'immigration en France au xxe siècle (avec Emile Temine), Hachette Littératures, Paris 2007 (ISBN 2-0123-7261-9)
  • La guerre des mémoires : la France face à son passé colonial (entretiens avec T. Leclère), Éditions de l'Aube, 2007
  • Les guerres sans fin, un historien entre la France et l'Algérie, Éd. Stock, Paris 2008. (ISBN 978-2-23450-6051-7)
  • Les immigrés algériens en France : une histoire politique, 1912-1962, Hachette Littératures, 2009
  • Le mystère De Gaulle : son choix pour l'Algérie, Robert Laffont, 2009
  • Mitterrand et la guerre d'Algérie, avec François Malye, Calmann-Lévy, 2010
  • Algérie 1954-1962 : lettres, carnets et récits des Français et des Algériens dans la guerre, éditions Les Arènes, 2010
  • Le nationalisme algérien avant 1954, CNRS éditions, 2010.
  • Bibliographie de l'Algérie indépendante, 1962-2010, avec Christian Boyer, Éd. CNRS, 2011.
  • Le 89 arabe, réflexions sur les révolutions en cours, dialogue avec Edwy Plenel, Ed. Stock, 2011.(ISBN 978-2-2340-7112-.4)
  • La guerre d'Algérie vue par les Algériens, avec Renaud de Rochebrune, Ed Denoël, 2011.
  • Charonne ou l'oubli impossible, préface de la bande dessinée Dans l'ombre de Charonne de Désirée et Alain Frappier, Éditions du Mauconduit, janvier 2012
  • Histoire de l'Algérie : xixe et xxe siècles, La Découverte, mars 2012
  • La guerre d'Algérie expliquée à tous, Éd. Seuil, mars 2012.
  • De Gaulle et la guerre d'Algérie, Arthème Fayard collection pluriel, 2012
  • Voyages en postcolonies, Stock, 2012
  • Algériens en France. 1954-1962 : la guerre, l’exil, la vie. Catalogue de l’exposition, dirigé par Benjamin Stora et Linda Amiri, Éd. Autrement/CNHI, 224 pp.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens