Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 17:26

guillaume.jpg Guillaume Lagnel et Marie Susplugas (photo de Loïc Robinot)

 

 

Cette journée consacrée au musicien  méconnu, mais enregistré de par le monde, est un premier jalon, avant l'année 2015, qui marquera le 240° anniversaire de la naissance du compositeur pour guitares.


A 18 heures, à la Casa Xanxo, à Perpignan, à deux pas de la maison natale de De Fossa, conférence de Jacques Quéralt, échange avec le public et morceaux de musique joués par Francisco Ortiz, fameux guitariste, ancien professeur auConservatoire de Perpignan.


A 19h30, dégustation des vins de Mme Guillé (domaine à Saint-Hippolyte- magasin "Marchande de vins, rue de la Fusterie) dans le jardin de la vieille amison catalane...

 

A 20h/20h15, place Jaubert de Passa (quartier de la Révolution française, près du figuier), F. Ortiz jouera un autre morceau du musicien depuis une fenêtre de la maison natale de F. de FOSSA (avec l'aimable autorisation d'Alain Gélis, artiste).

 

La soirée se terminera au restaurant Le Figuier (réservation au 04.68. 63. 14. 82), où des tables ont été résevées...

 

4da5967ce95d8bdacc166d7a2e3af93f.jpeg

 

 

 

http://commemorationdefossa.over-blog.com/link  31-aout-2014-Fr-de-Fossa.JPG

 

 

Un peu par hasard, un petit groupe d'amis est réuni 

le 31 août 2013,  dans la demeure de la petite-fille 

d'André Susplugas, à Palau del Vidre...

 

 

André Susplugas

 

 

La fin du mois d'août nous mène jusqu'à Palau del Vidre. Plutôt au palais de verre de Marie Susplugas Andrea, fille du peintre de Trouillas. Grande demeure de murs ocre, de frises roses, d'élégance artistique et campagnarde : c'est en 1914 que le sculpteur Gustave Violet conçut et décora cette habitation rendue contemporaine avec l'ajout de grandes verrières.

 

            Marie accueille le petit groupe d'amis dans son grand parc, frais et vert malgré la canicule, coiffé d'arbres centenaires, platanes fiers qui nous sont chers. Ils poussent vigoureux et sains, oublieux des malheurs de leurs cousins du Canal du Midi... 

 

A ce décor paradisiaque font écho les toiles lumineuses d'André Susplugas, sur les murs du séjour : ce mas est un musée vivant et les murs du séjour méritent le nom de cimaises. Ici, on cuisine en compagnie de ces paysages catalans, qui remplissent l'espace du tableau d’amoncellements de toits, structurés par des traits épais et des surfaces de couleurs franches...Paradoxe, pourtant : si les détails sont précis, la toile, à la fin, de si près considérée, paraît floue. Flou artistique, bien sûr, et prémédité, de l'image ! 

 

En fait, André Susplugas est à regarder de loin. Il s'agit d'une peinture qui prend de la hauteur, que ce soit avec la colline de Montauriol ou avec ces personnages verticaux affairés aux vendanges  ou dans le portrait, par exemple, de Marie au pull-over noir, représentée dans l'éventail original et inattendu de deux fenêtres "intérieures", loin de la fenêtre fauve ouverte sur Collioure, de Matisse...

 

Pourtant, c'est vrai, les proches de Susplugas, amis et parents, sont surpris dans une pose assise : "Mariette", "La jupe rouge", où les femmes de l'intimité familiale cousent dans le silence, l'éternité de l'instant et la banalité du geste quotidien, que l'on aime voir sublimés par Pierre Bonnard. 

 

Ici, c'est André Susplugas qui exhausse la vie simple et l'instant immobile au rang d'oeuvre d'art : c'est à moment-là, face à la toile indémodable, que je perçois l'intensité d'amour, le puits de tendresse, la force d'admiration tue, que ressentais l'artiste pour les membres de sa maisonnée. En exprimant ces sentiments discrets, à peine suggérés, la peinture a visé à l'essentiel ! 

 

     Alors, les analyses esthétiques sophistiquées et les installations contemporaines commerciales et vite surannées s'effondrent comme châteaux de cartes...

 

 

Le petit groupe, transformé plus tard en "comité de pilotage", a rendu un hommage inattendu  à François de Paul de Fossa, le musicien du quartier de la Révolution française, à Perpignan.

 

   Dans cette splendide maison de Palau del Vidre, conçue et décorée par Gustave Violet en 1914, il a été convenu, en effet, de se réunir chez Marie, la date anniversaire  se révélant motivante afin de préparer un projet d'envergure autour de F. de Fossa ! 

 

Poser les premières pierres, ici, sous les toits décorés et maçonnés par le sculpteur catalan, semble bien présomptueux ! Cependant, la rencontre de personnes bien différentes, un guitariste (Francisco Ortiz), une éditrice (Marie-Ange Falquès), un scénographe (Guillaume Lagnel), un dynamique animateur culturel illibérien (Jean Bigorre), un philosophe buissonnier (Jacques Quéralt), un écrivain-blogueur (l'auteur de ce compte-rendu), et le président des Amitiés internationales A.Malraux, à l'origine de cette initiative (Pierre Coureux), ne pouvait qu'apporter de l'eau claire au moulin de l'ambition culturelle, populaire et de haute qualité ...

 

 

   Le groupe a l'intention de publier la correspondance de F.de Fossa, avec des nombreuses personnalités du début du 19ème siècle et, en particulier avec Ramon Carnicer, directeur du théâtre de Barcelone, puis de Madrid, qui demanda à de Fossa un "barbier de Séville" pour l'adapter.

 

   En suivant la correspondance et la vie de F. de Fossa, on pourra revivre l'histoire tumultueuse de la fin du 18° et du début du 19° avec les grands moments de la Révolution et de la Restauration...l'exil en Espagne et en Amérique du Sud, la carrière d'un militaire peu orthodoxe... Ainsi que la lignée du préromantisme musical, dont le précurseur fut Julian Arcas, suivi de Juan Parga, Agnado (ami de Fernando Sor à l'hôtel Favart à Montmartre) et Trinidad Herta, le Lagoya de l'époque...

 

     Il est d'abord question d’organiser, le 31 août 2014, un concert accessible à tour, sur la place du figuier, dans le quartier natal du musicien.  

 

* Opération Signal 2014 : il s'agit d'organiser une journée symbolique autour de lieux centraux, situés à cinq minutes de la maison natale du musicien, de la place actuelle dite «Jaubert de Passa», sous les oliviers du restaurant le Figuier : pour cette année, la casa Xanxo (salle ou jardin).

 

 

Par la suite, en 2015, est envisagé un concert plus élaboré sur le site de Monastir del Camp, ou dans la chapelle basse de la résidence des Rois de Majorque, ou encore dans l’intimité de l’ermitage de Consolation, au-dessus de Collioure… Les lieux, les mas hospitaliers ne manquent pas….

 

Une visite guidée du quartier et de la maison, autour de cette maison qui jouxte celle de Jaubert de Passa, conservateur en chef du patrimoine et président du conseil général, ami de l’écrivain Prosper Mérimée (évoqué dans la nouvelle fantastique « La Vénus d’Ille ») peut être envisagée

 

Des bouteilles à la mer du mécénat et de la culture ouverte sont lancées en direction de tous, population locale, mécènes, partenaires privés et institutionnels ! Le travail ne fait que commencer : que les bonnes volontés se révèlent afin de participer à l’élaboration du projet, à sa réalisation concrète, à son aventure insoupçonnable.. !

 

 

* La « Mise en œuvre du projet « Opération Signal 2015» a comme objectifs :

 

 

-La préparation d'un concours et prix de guitare FP de Fossa sous l’égide du Conservatoire National de Région avec le concours d’un Jury National et International.

 

-La programmation de concerts et d’événements témoignant de  l’oeuvre et de la vie de François de Paule de Fossa, mais aussi des hommes de son temps en Roussillon

Collaboration avec le festival «Concerts d’été» de Palau del Vidre, un festival sous la direction artistique de Marie Susplugas,  qui le premier a pris l’initiative de révéler en Roussillon la personnalité et l’oeuvre de François de Paule de Fossa.

 

-La programmation d‘oeuvres musicales en des sites et festivals emblématiques : Perpignan et son agglomération, Elne, Prades, Céret, Eus, Serrabonne, Catalogne Romane, Collioure, Marcevol, Monastir del Camp, Domaine de L'Esparou et bien d’autres possibles ....

 

-La préparation d'un colloque et d’une exposition, sous l’égide des Archives Départementales, avec le concours de l'Université.

 

- L'édition des Correspondances et des actes du Colloque par les éditions Trabucaire.

 

- La recherche de documentations historiques au château de Vincennes, au Centre d'archives de Ministère de la Défense.

 

- Le projet de restauration de la tombe du musicien au cimetière Montparnasse.

 

 

* Projet proposé sous l'égide des "Amitiés internationales André Malraux (AIAM Paris) -

 

Pierre Coureux, président des AIAM, 

Marie-Claire et Yvan Bassou,

Jean Bigorre (AIAM), 

Guillaume Lagnel (AIAM), chargé à la mairie de Perpignan des spectacles vivants,

     Bertille de Swarte, animatrice des journées du Château de L'Esparrou, Canet-plage.

 François Ragot, musicien, violoncelliste, professeur.

Nicolle Peus, secrétaire du festival "Pianissimo" et Michel Peus, musicien, chef d’orchestre, directeur du festival de piano d’Elne, 

Francisco Ortiz, guitariste, a enregistré un Cd des œuvres pour guitare de P.F.de Fossa.

Jean-Michel Galey (AIAM), spécialiste des secteurs sauvegardés.

 Michel Péruzat, administrateur de Visa pour l’image, 

Marie-Ange Falquès, éditrice (Trabucaire),

 Jacques Quéralt, historien, poète, philosophe buissonnier, biographe de F.de Fossa, 

Marie Suspuglas Andrea, directrice artistique du festival d’été de Palau del Vidre, 

Hervé Raymond, directeur-adjoint du Conservatoire de Perpignan (CRR)  Michel Guisset, historien, vice-président Des Amis d’Illibéris, Elne

Loïc Robinot écrivain et photographe, professeur d'anglais

J.Pierre Bonnel (AIAM), écrivain

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens