Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 19:42

images-1-copie-17.jpeg Stefan Herzka 

 

 

Inauguration du musée de la musique à Céret

 

Samedi 18 mai, rue P.Rameil, au cœur de Céret, l’ancien hôpital Saint-Pierre est devenu le musée MUSIC. 

Je me suis glissé, pour l’inauguration du matin, dans le peloton de tête, non loin du président du Sénat, de celui de la Région Roussillon-Languedoc, de la cheftenne du CG66, tout près du maire de la Mecque des cerises, du Préfet, du sénateur Calvet, de la directrice du musée d’art moderne, des conseillers généraux Garabé, Estève et Mateu… pour écouter les commentaires de la visite sous la houlette du directeur des lieux Paul Macé.

 

Et surtout ceux du généreux donateur Stefan Herzka (avec Verena Nil), qui connaît par coeur  l’histoire des mille trois  cents instruments qu’il a légués au musée music. Depuis dix-huit ans, il recherchait un lieu pour son trésor : rendons hommage à la municipalité de Céret qui ajoute à son arc, après la fibre picturale et avant l’archéologique, la corde musicale : elle sera locale et universelle, puisque le musée a une vocation internationale !

 

Mais même tout près des autorités, je n’entendais pas les explications : M.Massé paraissait parler pour Bel et Bourquin seuls, ce dernier s’intéressant vivement et posant de nombreuses questions. En outre, les couloirs et certains salles étant exiguës ou en cul-de-sac (comme celle des instruments de la cobla), la circulation du groupe et des accompagnateurs (TV, photographes) était malaisée. 

   Je me contentais d’admirer l’admirable scénographie due à Guillaume Lagnel, mettant en scène des vitrines fort bien agencées, des murs de velours rouges et noirs, baignés dans une lumière douce et ténue. 

   Trop faible hélas, parfois, pour pouvoir lire les cartels présentés en très petits caractères…

 

Le voyage imaginaire et musical permit de faire un rapide tour du monde : de la salle des Piémonts (outils musicaux d’Italie), de celle des Finistères, vers l’Orient, le berceau, avec la présentation d’une cornemuse impressionnante, pour voguer sur les routes de la soie, avec l’Inde et le Toit du Monde ; un instrument symbolisant le dieu Ganesh, à la trompe éléphantesque, le maire de Céret, dont l’accent catalan roule les galets des torrents vallespiriens, raconta une anecdote croustillante, que j’arrivai à capter : 

« Quand j’ai fait un voyage en Indonésie, j’ai eu beaucoup de succès avec mon nez, expliqua-t-il à son voisin, caressant de façon sensuelle sa péninsule à la Cyrano !» Il évoquait, j’ai cru comprendre, son pouvoir de  séduction... divin, grâce à son appendice à la Ganesh, les femmes hindous estimant qu’un homme muni d’un tel organe ne pouvait être qu’un vrai mâle…

 

Cinq cents pièces, trois mille dans les réserves ! Et tous les instruments sont présentées, numérisées sur le site !

 

Nous continuons le voyage virtuel vers les rizières du Levant, de Java à la Péninsule arabique ; voici les routes maritimes, le Nouveau Monde, avec les étonnants masques d’Amérique du sud. Nous empruntons les « Passages », suggérant l’œuvre de W.Benjamin, aboutissant devant la grande vitrine qui montre la carte du monde, copie de celle du musée maritime de Barcelone.

 

Les discours qui suivirent furent longs, bien sûr. Comme d’hab. On apprécia cependant celui de M. Thorent, le maire, (estimant sans doute au fond de lui que cette journée lançait à merveille sa campagne pour mars 2014) ; celui de C.Bourquin qui réaffirma sa volonté de créer et d’agrandir les musées régionaux (Céret, Sérignan, Narbonne, Lodève) ; celui, aussi, du président du Sénat, ce sympathique Ariégeois bon connaisseur de la Catalogne, promettant d’insister auprès de F.Hollande pour que la France signe enfin, c’est une promesse de campagne, la charte des langues régionales ; de Stefan Herzka avant tout, pathétique, lui qui a subi la violence du nazisme, au moment même où, à trente kilomètres d’ici, à Argelès, se regroupaient des militants fascistes…

 

Parole finale fut laissée au directeur de ce « lieu de création perpétuelle, de métamorphose irréductible », s’enrichissant du passé pour engendrer l’avenir… « Nous avons choisi la voix du sensible, de l’onirisme ; il s’agit d’un chantier à poursuivre, avec les réserves et la grande collection de marionnettes…Il s’agit d’un musée pour maintenir la tradition d’une culture libre.. ! »

 

  contact@music-ceret.com  - 04 68 87 40 40 – musee-music-ceret-garabe.jpg photo Jean-Pierre Bonnel.

 

Srefan Herzka, au milieu de limage. Au premier plan, de gauche à droite : François Calvet, sénateur, Christian Bourquin, président de la région L-R, Robert Garrabé, conseiller général du CG66 et maire de Saint-Jean Pla de Cort.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens