Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 14:43

096--2-.JPG Jacques GASC (en pull à rayures, avec Pierre Garnier, Rémi Pénard et Pierre Courtaud) Photo de Claude Peynaud.

 

Je viens de recevoir le message ci-dessous de Martine Biard, concernant l'oeuvre du poète (et professeur de Lettres) Jacques GASC. 

 

Je l'ai bien connu à Montpellier à la compagnie des Ecrivains méditerranéens, à Perpignan (à l'occasion des Jeux Floraux), puis chez lui, souvent, à Bédarieux., où j'alalis le voir.

 Puis nos routes se sont éloignées (je suis parti occuper plusieurs postes d'enseignement pendant 18 ans...). Il a publié plusieurs de mes textes dans le "Bulletin des Ecrivains méditerranéens...

 

En regardant internet j'apprends que Jacques est mort en 2010, et je n'en savais rien... Parti comme en silence...

 

Ces textes sont un hommage à celui, trop méconnu, qui fut un poète exigeant. Je conserve de lui des brouillons, des photos (la montée du château de Montségur, Jacques fumant tout au long du raidillon...) et une correspondance... Et un texte publié dans L'Indépendant de Perpignan, que j'ai signé, mais qui réellement de J. Gasc !!

 

On en reparlera...

 

J.P.Bonnel

 

**Lettre reçue, de Claude PEYNAUD : Bonjour Monsieur, 
j'apprécie beaucoup ce que vous faites autour de Jacques Gasc qui a été très longtemps un des mes amis de poésie et co-correcteur de mes travaux univsersitaires jusqu'à ma thèse. 


En revanche lorsque vous m'empruntez un document sur une des pages de mon blog,"l'atelier Claude Peynaud" et en l'occruence cette photo que j'ai prise moi-même chez Pierre Courtaud à La Souterraine autour de la publication du Paysage Creusois édité à La Main Courante, j'aimerais bien que vous fassiez figurer la propriété artistique de la photo, les références de la page de mon blog d'où vous l'avez extraite, ainsi que le nom, des autres artistes qui sont autour de Jacques. Ce sont Pierre Garnier et Pierre Courtaud, deux très grands poètes, écrivains et chercheurs de l'écriture contemporaine, voire traducteurs l'un en Allemand et l'autre en Anglais, sinon des plus grands et des plus novateurs des dernières décennies du XX° siècle (avec Henri Chopin qui était hélas absent ce jour là) et Rémi Pénard qui a énormément oeuvré en ami et exceptionnel documentaliste, éditeur et plastien pour tous ces artistes de très haut niveau dont était Jacques Gasc. 
Si vous faites l'effort de ressituer cette photo dans son contexte, je pense que vous feriez oeuvre utile, en tout cas je ne vous autorise à utiliser ce cliché qu'à cette seule condition.


En vous remerciant bien sincèrement pour votre compréhension et pour le respect de la mémoire de ces monuments de la poésie contemporaine, tous disparus, qui figurent sur cette photo. 
Merci.
Claude Peynaud

 

 

   ***Les seuils magnifiques. De la jeunesse à la maturité dans l'oeuvre poétique de Jacques Gasc ( 1943-2010 )

Martine Biard

 

 

Je me permets de vous signaler cette parution ( 2013 ), qui contient de nombreuses références à la revue Souffles, aux poètes qui l'ont fait vivre, de la Compagnie des Ecrivains Méditerranéens à aujourd'hui. On y retrouve l'atmosphère du Montpellier culturel de la fin du siècle dernier avec son désir d'ouverture.

 

L'ouvrage présente l'oeuvre de Jacques Gasc ( qui fut le deuxième président pendant plus de vingt ans après Robert Marty) et l'analyse dans son évolution,

avec des morceaux choisis.

 

Préface de Jacquy Gil. Postface de Jean-Luc Casadavall.

L'ensemble vaut pour témoignages tant pour la poésie que pour l'attachement à la vie littéraire à partir de la revue Souffles et de l'histoire des Ecrivains méditerranéens.224 p. 

Editions Aparis-Edilivre, 2013, ISBN:978-2-332-49815-1, 18 euros

On trouve cet ouvrage en librairie, en ligne, en téléchargement et sur e-book.

 

Il a été présenté au Corum ( déc 2013) puis sur le plateau de la médiathèque E.Zola à Montpellier,où j'étais une des 4 invités de Christophe Corp, à l'occasion des 70 ans de la revue Souffles le 30 janvier 2014.

J'assure aussi trois conférences de 45 mn environ:

Jacques Gasc et les Ecrivains Méditerranéens, 

 

L'oeuvre du poète Languedocien Jacques Gasc (1943-2010)

La femme et la mer dans l'oeuvre poétique de Jacques Gasc

Merci pour votre attention. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Bien sincèrement, 

Martine Biard

 

***

 

Oaxaca désormais hors d’atteinte la parole

Jacques Gasc

Éditeur : Jacques Brémond

Livre indisponible à la vente

 

 

Un long poème, une rêverie autour de la parole. De la maison à louer au silence définitif.

Le narrateur de ce long poème se promène dans un pays, un ailleurs imaginaire.

Découvrir un extrait du poème :

Ici ressemble à là-bas. On retrouve

l’agonie et le feu

qui oppressent les arbres, les supplicient

sur fond de routes secondaires et de landes.

Alors les collines sont vastes pour les maisons, les chiens

s’allongent dans les salles communes. Alors

l’orage prend l’allure d’un jeune paysan,

et la chemise qui s’échancre

sur un triangle de peau brune

fourbit la médaille bleuie au paroxysme de l’éclair.

 

Autres titres parus aux éditions Jacques Brémond : Procédure des lieux d’appel, prix Ilarie Voronca.

- - -

mercredi 31 mars 2010

Le décès de Jacques Gasc

 

 

Poezibao reçoit à l’instant ce courriel de Françoise Hàn :
 
 
La poésie connaît beaucoup de deuils ces temps-ci. Pour le cas où vous n'auriez pas déjà été informée, je vous transmets la triste nouvelle, reçue ce jour des éditions Jacques Brémond, de la disparition de Jacques Gasc. J'avais rendu compte de Oaxaca désormais hors d'atteinte la parole dans Les Lettres Françaises de septembre 2006. 
Hormis les 2 titres parus chez Jacques Brémond, Procédure des lieux d'appel, Prix Voronca 1987 et Oaxaca désormais hors d'atteinte la parole, 2006, J. Gasc avait publié : Mythologies pour un exil, prix Froissart 1980, Les diseurs d'oubli, prix Casterman 1981, Camions, 1985, L'Empreinte, 1993, Edens, 1997, La traversée du jardin, 2002, Éléments d'une tentative terroriste, 2005. 
Bien amicalement. - Françoise Hàn 

A noter également : L'Arrière-Pays a édité de lui Petite suite pour Amparos, Edens et Eléments d'une tentative terroriste ; un poème inédit de Jacques Gasc sera bientôt publié dans la revue Friches dirigée par Jean-Pierre Thuillat
Jacques Gasc était membre du jury du Prix biennal Troubadours/Trobadors dont la 14
e édition vient de couronner Jean-Louis Clarac pour "Passages au jardin". Le recueil sera publié en septembre prochain aux Cahiers de Poésie Verte. Ce sera le 27e recueil de la collection Trobar. Il avait lui-même reçu le Prix Troubadours en 1986 pour son recueil "Le lieu des bêtes" (réédité en 1994).

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Bonjour Monsieur, <br /> j'apprécie beaucoup ce que vous faites autour de Jacques Gasc qui a été très longtemps un des mes amis de poésie et co-correcteur de mes travaux univsersitaires jusqu'à ma thèse. <br /> En revanche lorsque vous m'empruntez un document sur une des pages de mon blog,"l'atelier Claude Peynaud" et en l'occruence cette photo que j'ai prise moi-même chez Pierre Courtaud à La Souterraine autour de la publication du Paysage Creusois édité à La Main Courante, j'aimerais bien que vous fassiez figurer la propriété artistique de la photo, les références de la page de mon blog d'où vous l'avez extraite, ainsi que le nom, des autres artistes qui sont autour de Jacques. Ce sont Pierre Garnier et Pierre Courtaud, deux très grands poètes, écrivains et chercheurs de l'écriture contemporaine, voire traducteurs l'un en Allemand et l'autre en Anglais, sinon des plus grands et des plus novateurs des dernières décennies du XX° siècle (avec Henri Chopin qui était hélas absent ce jour là) et Rémi Pénard qui a énormément oeuvré en ami et exceptionnel documentaliste, éditeur et plastien pour tous ces artistes de très haut niveau dont était Jacques Gasc. <br /> Si vous faites l'effort de ressituer cette photo dans son contexte, je pense que vous feriez oeuvre utile, en tout cas je ne vous autorise à utiliser ce cliché qu'à cette seule condition.<br /> En vous remerciant bien sincèrement pour votre compréhension et pour le respect de la mémoire de ces monuments de la poésie contemporaine, tous disparus, qui figurent sur cette photo. <br /> Merci.<br /> Claude Peynaud
Répondre
J
Notre aîné en littérature, Jacques Gasc nous a encouragés, nous jeunes lycéens d'Arago qui taquinions la Muse, à tracer notre route sur le chemin exigeant de l'écriture, un chemin rocailleux comme<br /> ceux du Haut-Hérault où il vivait, un chemin tortueux, mais aussi parfumé des essences subtiles de la garrigue, un chemin d'initiation, de découvertes, de rencontres, et de surprises; un chemin<br /> vers la maturité ... Repose en paix, cher Jacques! Un poète ne meurt pas, il prend congé et nous laisse ses vers en guise de carte de visite ...<br /> Jacques Gautrand
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens