Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 10:33

 

1.faut-pas-r--ver-101-dim.jpg   Le Foyer Rural de Tresserre a le plaisir de vous annoncer sa 26ème édition de la Fête des Sorcières 

Festa de les Bruixes, le Vendredi 25 et le Samedi 26 Octobre 2013

dans les rues du Village et la Cave aux contes - Tresserre

(pour tout contact : 0664768697): 

 

Festa de les Bruixes ( la Fête des Soircières)

297149_festa-de-les-bruixes-la-fete-des-soircieres.jpg

onglet_print.png onglet_zoom.png onglet_verso.png

DATE : Du Vendredi 25 octobre 2013 au samedi 26 octobre 2013

LIEU : Les Rues du village (Tresserre 66300)

 

HORAIRE : 20h30 - 01h00, GRATUIT

Divendres 25 dOctubreContes en Campagne Cave aux Contes

Daniel Chavaroche
’’
Le cours du soir ’’
Ce conteur du Périgord noir nous décrit une galerie de portraits danciens"élèves adultes" d'un petit bourg rural, héros modestes mais tellement véritables.

Avec la Complicité du Contoir Déambulatoire

Mini Show ( Artistes Locaux ), Ambiance café-concert
Un agréable moment de convivialité,
de partage et de Sorcellerie

Dissabte 26 dOctubre

Ateliers Enfants 14h30 -18h00 - Un Labyrinthe dateliers dans le village - Une invitation au monde magique des Sorcières

visitez l ANTRE DE LA SORCIÈRE Rires, Frissons et Mystères Garantis

le Contoir Déambulatoire
(
Citoyens du Monde en Roulotte-Chapiteau)
15h30 et 18h30
Dis, raconte-moi une histoire... ‘’Faut pas rêver ‘’
X
a et Za, vous reçoivent chez eux, avec leurs enfants, pour vous conter l'étrange histoire de la Dame Oiseau et de son compagnon le Bigleux.

Les Xirois ( Gérone) : 16h00 18h30 21h30
Des échasses, dEtranges personnages, des Percus,
Ils transportent nos Sens de rue en rue!...

Cie les Embobineuses (Bretagne)

15h00 Un Géant Sorcier Africain déambulant,
un Étrange animal bizarrement poilu,et aussi le retour de la vilaine Belzéfa

17h00 Un Conte Culinaire, où deux Sorcières concoctent une soupe!...
tout en nous racontant des Histoires de Bruixes, vous pourrez même la savourer

lÉchappée Cirk (Perpignan) 16h00 et 23h00
‘’
Crépuscule’’: ils campent au coin dune rue, Ils réparent leur Navire pour leur départ!..
Inquiétants, ils vont errer avec leur vaisseau roulant ‘’Véritable anachronisme ambulant
tout étincelé’’ il faudra rester vigilant!...hin!...hin!...hin!...

Z
umba Bruixes :18h00 les Bruixes Tresserrenques et dailleurs sur des rythmes endiablés
18h30 Défilé de Citrouilles et de Sorcières

Le Cri de lEscargot (Trouillas- Villelongue dels monts)
20h00 Du rock festif, progressif parfois diaboliquement voire même agressif!.. Les guitares et les textes vont pleinement sexprimer

Davy Kilembé ( perpignan), chanson française et multiculturelle
22h00 Avec Citoyen, Il nous entraine dans son univers léger et profond cest une Ballade musicale poétique et engagée

Z
ompa Family (Perpignan/Napoli/Alicante) Ragga-Rock-Ska-Punk-.,..
0h00 Avec leur superbe album ‘‘Fiesta Rebelde’’ Trasserra va virevolter voire survolter!..hin!..hin!..hin!..

 

cie-les-embobineuses--.jpg Compagnie "les emmerdeuses" -

 

 

* Trouvez l'identité de Perpigna - jeu/concours ! Alduy l'a voulue "catalane" - Pujol plutôt "la Pied-Noir" (musée algérianiste, mur, plaque pour les généraux OAS...) - Elle est aussi gitane, arabe, rom, tchéchène, andalouse...

Au-delà du communautarisme, nous voulons qu'elle soit européenne, en conservant et agrandissant le socle originel de la catalanité : faire vivre ensemble, en inventant des passerelles (sociales, culturelles, plus de fer ou d'acier !) tous ces groupes, qui ne peuvent que s'enrichir en se frottant...

Hôtel d’Agglomération

5 boulevard Saint-Assiscle

BP 20641

66006 Perpignan cedex

 

Référent : Direction Générale Adjointe de l’Economie et de l’Emploi

04 68 08 60 80

 

Appel à concours d’idées artistiques

Mercredi 2 octobre 2013

 

Un appel à concours d’idées artistiques est lancé pour la création d’une œuvre valorisant la porte d’entrée nord du territoire de Perpignan Méditerranée.

L’appel à idées a vocation à recueillir des propositions artistiques destinées à déterminer un lauréat et la réalisation d’une œuvre inscrite dans son environnement urbain et paysager.

 

Au terme d’une réflexion globale, le concept artistique devra répondre à 3 enjeux majeurs :

+ la qualification d’un espace public, un rond-point à la sortie de l’échangeur nord de l’A9,

+ la mise en scène de l’identité de Perpignan Méditerranée, agglomération innovante et territoire d’excellence,

+ la production d’une œuvre artistique emblématique et pérenne.

 

L’œuvre doit faire sens pour les années à venir révélant un territoire en marche vers un avenir résolument porteur de créativité et acteur de son développement économique.

Cet appel à idées est largement ouvert aux artistes / designers expérimentés dans la production d’un projet d’envergure

 

Date limite de dépôt des candidatures le 25 octobre 2013...

 

 

***Café littéraire à Collioure : Caféclat  25 Octobre 2013 - écrivains sur l'écriture aux Templiers, Collioure18h30

Caféclat présente Jane Mann – Art Revolution in the Roussillon. Les Presses Littéraires. En anglais.

Aristide Maillol de Banyuls-sur-Mer, Matisse et Derain à Collioure, George Daniel de Monfreid à Corneilla-de-Conflent, Gustave Fayet de l'Abbaye de Fontfroide, Frank Burty Haviland, Manolo et Déodat de Séverac à Céret. Quand en 1910, ils ont été rejoints par Picasso, puis par Braque et Juan Gris, Céret était sur ​​la bonne voie pour devenir connue comme la Mecque du cubisme. Pourquoi le Roussillon? Comment la révolution a-t-elle atteint Paris, puis le monde entier? En Art Revolution in the Roussillon leurs histoires prennent vie. 


Pour d’avantage d’info voir : "http://www.cafeclat.blogspot.com"
www.cafeclat.blogspot.com ou suivez-nous sur Facebook.

 

Caféclat 25  October 2013 - Writers on writing at the Templiers, Collioure, 18h30

Caféclat presents  Jane Mann - Art Revolution in the Roussillon. . Les Presses littéraires. In English.

 

***LAURE ADLER, hommage à MARGUERITE DURAS, vendredi 25 OCTOBRE A LA MAISON DE LA CATALANITE, à Perpignan :

Laure Adler, journaliste, historienne et femme de lettres, est l'invitée du CML et du Conseil Général , vendredi 25 Octobre à 16h  à la Maison de la catalanité, à l'occasion de la psentation de son roman Immortelles (Grasset)  et d'un hommage à Marguerite Duras en amont du centenaire la naissance (4 avril 2014)  de l'auteur d'Un barrage contre le Pacifique.  

Laure Adler est l’auteure d’un récit, A ce soir (Gallimard), adapté au cinéma, et de plusieurs biographies qui furent des succès de librairie : Marguerite Duras (prix Femina de l’essai Gallimard, 1998); Dans les pas de Hannah Arendt (Gallimard, 2005); L’Insoumise Simone Weil (Actes Sud, 2008); et une biographie de Françoise Giroud, Françoise (Grasset, 2011). Immortelles est son premier roman.

 

L'’amitié, ce sentiment si précieux, peut nous conduire à un peu d’'éternité. C’est à cette célébration que souhaite nous faire assister Laure Adler dans son roman Immortelles (Grasset).

C’est le récit des parcours de trois femmes, Judith, Suzanne et Florence, qui ont toutes, à différents moments de leurs vies respectives, rencontré la narratrice, l’ont marquée, influencée, façonnée dans ses choix de vie, affectifs, sociétaux. Judith a passé son enfance en Argentine, issue d’une famille d’origine juive polonaise. Sa mère, Ethel, connaîtra la France durant la seconde guerre mondiale.

Suzanne, marquée dès l’enfance par l’'absence d’un père parti, dit-il, installer des filiales pour le compte d’une grande entreprise au Brésil, éprouve très tôt l’impératif de la recherche de la liberté ; elle se compare à Albertine, personnage de La Recherche du temps perdu. Elle est devenue « une fille murée ».

Florence, pour sa part, cherche son salut dans les spectacles, dans le théâtre, art dont elle est éprise. Elle fréquente assidûment le festival d’Avignon, assiste auxbordements du Living Theater, à la mise en cause de Jean Vilar par des contestataires.Ce qui lie la narratrice à ces trois femmes, ce sont des dettes culturelles, des influences : ainsi Suzanne fait-elle découvrir Les nourritures terrestres de Gide au cours de séance de lecture commune.Bien plus tard, c’est Judith qui assiste avec la narratrice au séminaire de Lacan. Elles découvrent les cours de Julia Kristeva, de Benveniste, tandis que Suzanne qui a intégré l’univers médical se passionne pour les patients de la clinique de La Borde, dirigée alors par le psychiatre Félix Guattari.Ces femmes, chacune dans leur parcours, s’apprennent à vivre, à aimer, à avorter pour ce qui concerne Judith. Elles rayonnent de leurs passions, telle l’implication dans les actions humanitaires pour Suzanne.La fin du récit est amère ; l’auteure avoue :« La faucheuse n’a pas été tendre avec notre génération. Pas de plan de vie, pas de désir particulier de rester en vie. Nous n’y pensions même pas. Nous nous sentions immortelles ».On retiendra de ce roman cet hymne à l’amitié, à la rencontre des autres, cet appel à « dormir le cœur ouvert » comme le chantait Gilles Vigneault. Ce roman célèbre aussi l’utopie, le pouvoir des idées et des personnes sur nos vies. Précieux rappel s’il en fut.

 

L'hommage à Marguerite Duras


 

Qui était-elle ? Longtemps réputée ardue, son œlivre conjugue cependant en sa prose prosaïsme et poésie ; elle combine intertextes littéraires et culture populaire, à la recherche d’une esthétique où s’accordent certains de ses enjeux politiques. C’est ainsi que la littérature comme territoire accueille chez Marguerite Duras l’'outside, l'’ « écrire tout de suite », mais aussi l'’essai, issu de l’entretien, et, dans l’entre-deux du fictionnel et du vécu, l’écriture des travaux et des jours au sein de la dyade formée par «'homme auxyeux rieurs » et « cette femme qui faisait des livres ».

 

Alors traversée par une réflexion sur les rapports entre le masculin et le féminin, la rencontre remet en jeu la question de la différence sexuelle. Experte en autobiographie, professionnelle de la confession,  Marguerite Duras a pris tant de masques et s'est tellement plu à brouiller les pistes que c'est presque une gageure de vouloir distinguer la vérité de la fiction.

Ce qu'il y a dans les livres, disait-elle d'ailleurs, est plus véritable que ce que l'auteur a vécu.Fruit des relations amicales que Laure Adler eut avec elle pendant une douzaine d'années, et de patientes recherches, cette biographie, sans avoir la prétention de dire la vérité du personnage, tente cependant de démêler les différentes versions que Marguerite Duras a données de sa vie. Elle essaie d'éclairer les zones d'ombre que l'écrivain a mises en scène avec tant de talent : la relation avec l'Amant à la fin de l'enfance, son attitude pendant la guerre et la Libération, ses passions amoureuses, littéraires et politiques. Car la vie de Marguerite Duras fut aussi celle d'une enfant du siècle, d'une femme profondément engagée dans les combats de son temps.

Rencontre avec Laure Adler vendredi 25 octobre à 16h à la Maison de la catalanité, à l'invitation du CML et du Conseil Général.

Dédicaces sur place avec la librairie Torcatis. CML infos : 04 68 51 10 101 -  www.prixmediterranee-cml.com

 

1380295_10201194479717597_1631837838_n.jpg  Trénet avant Trénet 

 

***à 19 heures, dans le même quartier, littérature encore : ce soir le lancement des Lectures de la Maison Rouge, saison 2 ! Au programme " Charles avant Trenet "


Charles Trenet était aussi un romancier précoce.
En 1930, à tout juste 17 ans, celui qui va devenir « le fou chantant », écrit Dodo Manière, l’histoire sensible d’un adolescent audois qui vit son premier chagrin d’amour et qui s’ouvre aussi à la vie et au monde !
Pour ce premier numéro des Lectures de la Maison Rouge 2013-2014, vendredi 25 octobre 2013 de 19 heures à 20 heures, Josiane Coranti et Jean-Louis Ferrer (France Bleu Roussillon) vous proposent donc de découvrir « Charles avant Trenet », une lecture composée d’extraits de Dodo Manière et de poèmes inédits.
Rendez-vous ce vendredi 25 octobre 2013, à 19 heures, à la Maison Rouge (41, rue François Rabelais) à Perpignan - Téléphone : 04 68 73 72 09

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens