Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 10:31

collioure--group-avec-henri-fabre.jpg photo Jean-Pierre Bonnel : le groupe du Festival "Un livre à la mer", autour du journaliste Henri Fabre (Christine Lavaill, Robert Triquère, Régine Blanchard, hanna Fiedrich, Loïc Robinot, Valérie...) à Collioure. (musée Peské).

baho-comelade.jpg (photo Jean-Pierre Bonnel) - A l'occasion de IDENTI'CAT 2013, Concert de Pascal Comelade à Bao (Baho) avec le chanteur-poète-romancier Enric Casasses - un concert gratuit qui, hélas n'a pas mobilisé les habitants du village !

hannah--expo-pignon.jpg photo Jean-Pierre Bonnel : l'actrice Hanna Fiedrich, devant un dessin d'Edouard Pignon, vernissage au musée d'art moderne de Collioure.

 

**** 

9782757206799.jpg Édouard Pignon : Femmes en Méditerranée : Catalanes à Collioure, étés 1945-1946

Pignon à Collioure peint les vieilles femmes habillées de noir, tradition et rites de deuil. Leur visage aussi est noir, de soleil, de travail, de tristesse : espace des rides et de la peau burinée. Ces femmes sont hiératiques, nous a dit son fils Nicolas, si pathétiQue et précis; merci pour son témoignage, rapide mais vrai !

Ces Catalanes sont évoquées -au contraire de Matisse et Derain, ne s'emportant que pour la lumière des paysages- par Edouard Pignon, autre peintre du Nord, mais il a su, sans inventer un système pictural, aller vers l'humanisme. 

  Dans son Nord natal, il était, c'est vrai, déjà un peu dans le Midi : les territoires septentrionaux ont été marqués par la présence des Espagnols de Charles-Quint. A Collioure, peu à peu, les brumes et les teintes fades, ternes vont disparaître pour laisser place à des éclaboussements colorés. 

Est sans doute intérieure la lumière de ces femmes froides, paralysées dans la douleur de vivre dans le travail et l'obéissance au quotidien des hommes... (Jean-Pierre Bonnel)

   * Livre d'art de Joséphine Matamoros, Philippe Bouchet, Herbert Read, Natalie Adamson et Michel Ragon

  • 152 pages, 174 illustrations - 22 x 28 cm - 27 €
  • Lors des étés 1945 et 1946, Édouard Pignon (1905-1993) séjourne à Collioure où il dessine et peint les toutes dernières Catalanes qui incarnent la tradition de la culture méditerranéenne. Coupé de la scène artistique parisienne, rompant avec son rythme de travail habituel et désireux de commencer une vie nouvelle après les années de guerre, Édouard Pignon – comme cela avait été le cas pour Matisse, Derain ou Survage – voit Collioure agir sur son œuvre comme un révélateur. Les petites ruelles, les quais du port, les parfums et les couleurs du Roussillon inspirent à cet homme du Nord une nouvelle forme d’expression, où la figure humaine est centrale. Ce catalogue, avec des textes de Joséphine Matamoros, Philippe Bouchet, Herbert Read, Natalie Adamson et le témoignage de Michel Ragon, présente, à travers de nombreux documents inédits, la première étude des œuvres de la période de Collioure au cours de laquelle Édouard Pignon élabore un style fondé sur la sérialité et la conviction du réel.
  • Coédition Musée d'Art Moderne de Collioure / Somogy éditions d'Art

  • Exposition organisée par le Musée d'Art Moderne de Collioure, du 1er juin au 13 octobre 2013.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens