Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 10:25

sego-neuville.jpg

 

En la côtoyant pendant un an au service du SMIT de l'Hôpital Saint-Jean de Perpignan, en tant qu'animateur bénévole d'un atelier d'écriture pour les malades du sida (*), je n'aurais jamais pensé que ce médecin irréprochable fît une telle carrière politique fulgurante.

 

Se plaignant, au début, du "machisme" au parti socialiste, elle fut remarquée par C. Bourquin, qui lui donna envie de devenir conseillère générale, députée, puis aujourd'hui secrétaire d'Etat... Elle atteint, seule, dans le département (à part Jean Castex, ancien conseiller de Sarkozy pour les affaires sociales, que Ségolène a battu aux législatives), une aura nationale. Cela faisait longtemps que le personnel politique médiocre du 66 n'avait pas donné à la France un ministre...

 

Elle laboura sa circonscription, elle la sportive, la coureuse de fond, la passionnée du Canigou, et défendit la cause des femmes; on lui reprocha d'avoir stigmatisé le carnaval de St-Laurent de Cerdans : elle avait raison, on peut se moquer des puissants, pas de femmes esclaves, prostituées, exploitées en Catalogne et dans la région !

 

Elle aurait pu être la tête de liste de la gauche pour les municipales; elle savait Perpignan difficilement prenable ou connaissait ses chances d'avoir une promotion au gouvernement. On pense aussi à l'échange entre la droite (à moi Perpi) et la gauche (à moi le CG). Elle m'avait affirmé, avant les élections, que J.Cresta était un bon candidat...

 

Cependant Ségolène ne doit pas sa nomination au système Bourquin, mais à ses seules qualités : travail, sérieux, franchise, naturel, présence sur le terrain... 

 

Avec l'éloignement à la Région d'un C.Bourquin malade, après l'échec et l'effacement de J.Cresta, le PS est ici un champ de ruines. S.Neuville peut le rénover et reconstruire aussi toute la gauche. Elle représente un espoir pour ce département embourbé dans le désarroi... 

(*) livre publié par Cap Béar éditions, avec témoignages des malades et du personnel médical, dirigé par Hugues Aumaître (10 euros).

 

 

 ---- 

J'avais écrit dans mon blog, juin 2012 : 

 

MARDI 19 JUIN 2012

LES AMIS À LA LIBRAIRIE TORCATIS - AVEC SÉGOLÈNE NEUVILLE

 

   Beaucoup d'amis, vendredi après-midi devant la vitrine de la librairie Torcatis. Une soixantaine de peintres, d'auteurs (d'Autres Plumes et d'ailleurs...), des copains, des copines pour les livres de J.P.Bonnel et les toiles de D.Baillieux ...

segolene-n-copie-1.jpg

 

 

   Puis vint Ségolène Neuville, que je n'avais pas revue depuis notre travail en commun à l'hôpital : j'ai animé un atelier d'écriture, avec des malades du sida  (textes publiés par Cap Béar), au service des maladies infectieuses et tropicales. Ségolène était détendue, sûre d'étre élue dimanche soir, se voyant déjà sièger dans des commissions (femmes, santé) à l'assemblée nationale. Bravo, elle a eu raison de ne pas avoir peur des anathèmes de Marine Le Pen. Elle est députée, elle, la féministe, la femme qui a des valeurs, femme sincère, militante fidèle, amie irréprochable... Je lui souhaite une belle carrière à Paris ! Qu'elle reste comme elle est, spontanée, naturelle et en pleine forme, la grande sportive (course du Canigou...)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens