Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 17:19

Unknown-copie-6.jpeg L'Abbé Escarré : le prieur de Montserrat (de 1948 à 68) avait défié Franco dans ce haut lieu de l'identité catalane.

 

Il faut rendre hommage à Jean-Claude Marre, journaliste, d'avoir publié dans le quotidien Le Monde (daté du 23.8.2014) un article relatant les combats de l'abbé Escarré et faisant part de l'exposition qui retrace son combat.

 

 

  Il était l'âme de la communauté bénédictine de Montserrat. Le 13 novembre 1963, ses déclarations faites au journal Le Monde vont susciter un vif émoi dans toute l'Espagne.


  Près de 51 après les faits, les déclarations de Dom Aureli Escarré conservent encore une très forte résonance en Catalogne sud.


13 novembre 1963. Le quotidien français publie ce jour-là en "une" de son édition du soir une interview de l'abbé de Montserrat recueillie par son correspondant madrilène José Antonio Novais. Une phrase, extraite de ce long entretien sur 3 colonnes, résume à elle seule la teneur de l'article. Sans la moindre ambiguïté. "Le régime espagnol se dit chrétien mais n'obéit pas aux principes de base du christianisme". Cinglant et courageux.

 

  En effet, pour la première fois, un dignitaire religieux met ouvertement et publiquement en cause les liens trop étroits entretenus entre l'église espagnole et le régime franquiste. L'annonce de cette déclaration, assimilée à un "acte de résistance" contre la dictature va dès lors se propager dans toute l'Espagne comme une traînée de poudre.

 

D'autant qu'il y est aussi question de la défense de la langue et de la culture catalane, de justice sociale, de liberté d'expression, de respect des droits de l'homme, de réconciliation ou de protection de la pluralité d'opinions… (source L'Indépendant)

 

En 1963, l'abbé Escarré s'élève contre Franco

LE MONDE | 22.08.2014 à 08h26 • Mis à jour le 22.08.2014 

Par Jean-Claude Marre

 

La 46e université catalane d'été (UCE) de Prades (Pyrénées-Orientales) a rendu, dimanche 17 août, dans le cloître de Saint-Michel-de-Cuxa, à Codalet, un hommage simple, fort et émouvant à l'abbé Auréli Escarré, prieur de 1946 à 1968 du monastère de Montserrat, près de Barcelone.

C'est à Montserrat, lieu symbolique de l'identité catalane et de pèlerinage pour tous les Espagnols, que José Antonio Novaïs, correspondant du Monde à Madrid, avait recueilli les propos de l'abbé, publiés le 14 novembre 1963 à la « une » du Monde. Pour la première fois, un représentant important de l'Eglise y affirmait son opposition au pouvoir en place : « Le régime espagnol se dit chrétien, mais n'obéit pas aux principes de base du christianisme », déclarait l'abbé.

A l'époque, Le Monde, interdit par la censure franquiste, ne fut pas distribué en Espagne, mais une traduction de l'article en catalan, réalisée par des opposants exilés et transportée clandestinement de Perpignan,...

 (C) Le Monde (extraits de l'article :

 

En 1963, l'abbé Escarré s'élève contre Franco )

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens