Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 15:48

images-1-copie-9.jpeg      Nous avons eu le plaisir d'écouter les interventions de J.P.Barou au festival du livre de Collioure. Ses propos sur la liberté, la violence, le rôle des partis politiques, éclairaient l'évolution philosophique et spirituelle de cet intellectuel, autrefois très engagé : gauche prolétarienne, création du quotidien "Libération" avec Sartre...

 

Désormais, loin des idéologies communistes ou de lutte armée, l'auteur du petit opuscule "Le courage de la non-violence" (aux éditions Indigène, qu'il dirige à Montpellier avec Sylvie Crossman, ancienne journaliste au journal "Le Monde"), estime qu'il faut se changer Soi avant de changer le monde. Il semble acquis à la philosophie bouddhiste, comme en témoigne son essai, paru en 2000, aux éditions du Seuil : "Tibet, une histoire de la conscience".

 

L'originalité de son dernier ouvrage est de montrer que la non-violence ne peut se résumer à la résistance passive; en montrant le cheminement intellectuel de Gandhi, de la "non-violence des faibles" à celle des "forts", on constate que l'acte violent et révolutionnaire est nécessaire dans certaines situations : "Je crois en vérité que s'il fallait absolument faire un choix entre la lâcheté et la violence, je conseillerais la violence."

 

Lucide, le combattant Gandhi critique la tradition de la non-violence : "L'Inde n'a aucune expérience de l'autre non-violence qui est celle des forts...c'est la force la plus irrésistible qui soit;" (page 19.) Pour cette forme de résistance, il faut une haute conscience; Camus avoue en 1952 : "J'ai étudié la théorie de la non-violence et je ne suis pas loin de conclure qu'elle représente une vérité digne d'être prêchée par l'exemple. Mais il y faut une grandeur que je n'ai pas." (lire l'essai traduit par Sylvie Crossman : "Camus et l'Inde", Indigène, 2008)

 

L'oeuvre de J.P.Barou est abondante : politique, ethnologie, arts. Nous connaissons ici, en Roussillon, JPB, car il a été commissaire de nombreuses expositions : Matisse à Collioure et Céret (avec J.Matamoros), Maillol à Perpignan, en 2000 (avec Dina Vierny), Terrus et Monfreid à Elne (voir les différents catalogues d'expositions)...sans oublier Claude Viallat (1992, musée de l'Ephèbe)

 

* www.indigene-editions.fr ( collection des "indignés", de ceux qui marchent contre le vent - cf. le succès de "Indignez-vous" de S.Hessel - 3,10 euros)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens