Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 15:03

 

 images-copie-17 M. J.M.Pujol, maire de Perpignan et de l'Agglo...

 

 

Bientôt 100 jours... 3 Juillet 2014, 06:00am | Publié par Jean-Marc Pujol

 

J’ai été élu Président de la Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée le 14 avril dernier. Cela fait très exactement 80 jours. L’horizon des 100 premiers jours se profile… Je sais que les médias sont toujours friands de ce type de rendez-vous.

 

En m’installant, j’ai commencé par rencontrer les syndicats, pour restaurer le nécessaire dialogue. Je connaissais déjà beaucoup de collaborateurs, que j’ai retrouvés avec plaisir, et c’est d’ailleurs autour de cette équipe que je construis naturellement mon action.

 

Cette collaboration a été active immédiatement, notamment pour mettre en action les enjeux portés par les maires de l’Agglo qui travaillent sur un vrai projet de territoire, sous l’autorité de François Calvet, sénateur-maire de Le Soler, lequel est de nature à fédérer les énergies.

 

Sur le plan des finances, Monsieur le maire de Canet, Bernard Dupont, dont la rigueur est connue et reconnue, s’occupe de mettre en ordre l’ensemble du dispositif financier.

 

On avance !

 

Aux côtés de nos engagements, nous multiplions les pistes de réflexion stimulante autour d’investissements innovants, pour positionner le territoire de l’Agglo Perpignan-Méditerranée dans la logique du dynamisme et du progrès.

 

 

- - -  Le point de vue de J.P.Bonnel :

 

Je lis le blog de M. Le Maire, mais je n'arrive pas à accéder aux commentaires; le mien, récent, n'apparaît pas…On ne va tout de même pas parler de "censure"...

 

Les 100 jours à l'Agglo, je n'en parlerai pas, car il ne s'est rien passé de glorieux…

 

Quant aux cent jours à la mairie, on peut dire que la propreté s'améliore, même à Saint-Mathieu, où je passe tous les jours. Quant aux quartiers gitans, c'est correct aux Esplanades jusqu'à la médiathèque; quant aux rues en contre-bas de la place du Puig, c'est dégueu : les Gitans semblent être indifférents à cet environnement d'excréments…

 

L'animation bat son plein à Perpi; il faut dire que c'est la saison touristiques et on enchaîne la St-Jean, les jeudis, les soldes... mais des opérations comme "Perpignan en scènes" sont à apprécier. En outre, le sympathique Pierre Barbé, déjà animateur du quartier St-Jean, fait de son mieux pour défendre le commerce; on voit tout de même que les solutions trouvées sont dérisoires face au problème (le patio ouvert pour admirer la statue de Maillol…il faudrait un guide, un itinéraire Maillol, une brochure…si on veut que les touristes viennent en ville le dimanche…). 

 

Commerce et circulation sont des thèmes mis en veilleuse, mais la solution d'un centre piétonnier avec circulation circulaire et sens unique autour est essentielle; on demande encore : "qui aura le courage d'opérer cette révolution urbaine..?"

 

Quant au reste, l'économie, la com pour attirer des entreprises et créer des emplois, on attend toujours… Quant à la dette, JMPujol pense, tel Hollande, que l'argent prêté à un taux très bas, voire nul, sert à investir : à ce rythme, on se dirige vers une dette faramineuse (mais JMP rêve à l'arrivée de l'inflation…).

 

J'avais appelé à voter pour le maire actuel (pétition des intellectuels…cf. L'Indépendant et son site) pour éviter le FN : je ne regrette pas cette décision. En outre, je suis content qu'une liste PS-Verts-Equilibre n'ait pas pu voir le jour car elle aurait permis une triangulaire et la victoire de L. Alliot…

 

Quant à dire que la droite dure de JMP et l'extrême-droite, c'est bonnet blanc et blanc bonnet, c'est faux dans les faits : le pluralisme existe ici car les associations, syndicats…sont respectés et ont tous un local...

 

La pratique frontiste, c'est le contraire : fin de l'attribution de subventions aux centres sociaux, critères financiers pour les attestation d'accueil des étrangers, fin d'abonnements de revues (Monde diplomatique, Libération…) dans les bibliothèques, refus de l'animation sociale et de la prévention de la délinquance dans les quartiers populaires en déshérence; c'est la politique de Stéphane Ravier, élu FN du 7° secteur de Marseille !!

 

Rien de tel à Perpignan ! Bien sûr, on peut parler de l'idéologie intime de JMPujol (j'en ai parlé et en reparlerai) mais, à part le musée et les signes nostalgéristes, il est absurde de parler d'un Perpignan fasciste, ou pied-noir, ou raciste !!!

 

 

Quant aux cent une nuits…on demandera un reportage à notre correspondant de Marrakech : en effet, la vie privée des hommes publics peut avoir un intérêt public…

 

* demain, sauf événement culturel : les cent jours du délégué à la culture…

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Decidemment en cette ville tout un chacun est respectueux et se bat piur la defense des produits locaux<br /> Rousquilles,peintres,anchois,croqquants,tissus,maires..<br /> Quelle belle solidarite de clocher<br /> Ca fait plaisir...
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens