Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 11:55

valloton  Vendredi 4 avril à 18h: «  Le très singulier Valloton » par Laurence Des Cars

 

 

 

220px-Fromanger.png Gérard Fromanger à "100 mètres du centre du monde", près de la gare de Perpignan, ce vendredi à 19h...

 

Après des études secondaires, il suit pendant dix-huit jours les enseignements de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis les cours du soir de la ville de Paris dans la classe de Robert Lesbounit, à l'Académie de la Grande Chaumière. Le sculpteur César le remarque, lui prête son atelier et suit son travail pendant deux années. Amitiés avec le poète Jacques Prévert et Alberto et Diego Giacometti.


Très jeune, dès les années 1960, Gérard Fromanger s'impose comme une des personnalités de la scène artistique à Paris en participant à l'aventure de la Figuration Narrative et à l'invention de la Nouvelle Histoire.

Il est un des fondateurs de l'Atelier des Beaux-Arts en mai 1968, qui produisait des milliers d'affiches. Ensuite il tourne des films-tracts avec Jean-Luc Godard.

Au début des années 1970, il voyage en Chine, grâce au cinéaste hollandais Joris Ivens.

Impliqué dans ce monde, Gérard Fromanger utilise l’appareil photographique pour des prises de vues sans point de vue délibéré, sans cadrage privilégié, « images prélevées comme une pellicule sur le mouvement anonyme de ce qui se passe » Michel Foucault. Fromanger considère l'amitié des poètes, des philosophes, des écrivains, des peintres et des sculpteurs, des cinéastes, des musiciens, des architectes comme élément moteur de son processus de création.

Après avoir séjourné et travaillé en Normandie et en Camargue, en Chine et en Belgique, à Paris, Londres, Berlin, Tokyo, Abidjan et New York, il vit et travaille à Paris et à Sienne.

  • « Le trouble, c'est le pinceau qui court sur la toile, l'autre peau du monde. Ça finit par emballer toutes les prétentions, les orgueils, les politiques. J'aimerai faire passer sur la toile ce presque rien. »

 

* Conférence d'André ROGER sur le chamanisme :

 

Dans la culture chamanique des Huicholes Waxaritari, l'imaginaire qui régit leur vision du monde envisage chaque manifestation, du visible ou de l'invisible, comme une surface d'inscription des équilibres sacrés ou comme un réceptacle des divinités du panthéon.

Sans la réactualisation annuelle du lien entre toutes les dimentions qui composent le monde,par l'accomplissement de rituels et d'offrandes, dans chaque lieu et pour chaque divinité, l'équilibre du monde se romprait ,engendrant des conséquences qui seraient catastrophiques pour les humains...

Conférence-débat de l'association Frontières, et André Roger; à Villelongue de la Salanque - salle Jean-Pierre Francès (près de l'église) - Vendredi 4 avril,18h30. Entrée libre.

 

---Maillol à ALBI, vernissage ce vendredi 5 avril

 

 Musée Toulouse-Lautrec.

 

1920261_609909062417106_2017272642_n.png

Exposition Maillol ouverte du 5 avril au 22 juin 2014

Le mTL, en collaboration avec la Fondation Dina Vierny, Musée Maillol, Paris, présente une exposition de 50 dessins et 10 sculptures d’Aristide Maillol (1861 – 1944, Banyuls-sur-Mer) en cette année du 70e anniversaire de la mort de l’artiste.

A. Maillol, Le Dos de Thérèse, 1929
© Fondation Dina Vierny – musée Maillo -

 

----

 

*valloton.jpeg  Valloton à Canet  

 

En avril et mai 2013, nous avions organisé en partenariat avec le FILAF un cycle de conférences sur lart qui a remporté un grand succès auprès du public, aussi nous avons le plaisir de vous annoncer la deuxième édition de ce cycle avec trois nouvelles conférences au Théâtre Jean Piat.

 

A noter dans vos agendas :

Vendredi 25 avril à 18h : « Lart et la Folie » par Pierre-Yves Le Pogam

Vendredi 16 mai à 18h : « Salvador Dali, génie tragi-comique » de Stéphan et François Lévy-Kuentz

 

 

Virginia FERNANDEZ

Service Culturel

Mairie de Canet-en-Roussillon

Hôtel de Ville - Place Saint Jacques

66140 Canet-en-Roussillon

Tel: 04 68 86 72 63 / Fax: 04 68 86 72 52

Site: www.mairie-canet-en-roussillon.fr

 

 

 

Felix Vallotton est né à Lausanne d'une famille bourgeoise protestante1. À l'âge de 17 ans, il entre à l'Académie Julian, dont les ateliers sont fréquentés par de nombreux artistes post-impressionnistes ainsi que par les Nabis2. En moins de dix ans, le jeune Suisse parvient à se faire un nom auprès de l'avant-garde parisienne. Sa renommée devient internationale grâce à ses gravures sur bois et à ses illustrations en noir et blanc qui font sensation. Il participe régulièrement à différents salons (Salon des artistes français, Salon des indépendants, Salon d'automne).

Dès 1891, il renouvelle l'art de la xylographie. Ses gravures sur bois exposées en 1892 au Premier salon de la Rose Croix sont remarquées par les Nabis, groupe qu'il rallie en 1893. La dernière décennie du siècle est également marquée par son travail d'illustrateur, notamment pour La Revue blanche. L'une des ses affiches, La revue La Pépinière est reproduite dans Les maîtres de l'affiche (1895-1900).

En 1899, il épouse Gabrielle Bernheim (1863-1932), veuve de Gustave Rodrigues-Henriques (1860-1894) et sœur de Josse (1870-1941) et de Gaston (1870-1953) Bernheim.

À partir de 1900, il délaisse progressivement la gravure et l'illustration pour se consacrer à la peinture. Il peint des scènes d'intérieur, puis se consacre à des thèmes classiques, paysages, nus, portraits et natures mortes qu'il traduit d'une manière personnelle, hors des courants contemporains. Il coordonne un numéro de L'Assiette au beurre.

Sa première exposition personnelle a lieu à Zurich en 1909. Il expose régulièrement à Paris, notamment en janvier 1910, à la Galerie Druet, exposition dont le catalogue est préfacé par Octave Mirbeau. Il participe de plus aux expositions d'envergure internationale en Europe et Outre-Atlantique. En Suisse, sa peinture est principalement diffusée par son frère Paul, directeur dès 1913 de la succursale de la Galerie Bernheim-Jeune à Lausanne, future Galerie Paul Vallotton.

Vallotton était un travailleur acharné, sans cesse à la recherche de nouvelles formes d'expression. Touché par l'horreur de la Première Guerre mondiale, il trouva dans le conflit une source d'inspiration. Il renoua avec le succès vers la fin de la guerre, avant de mourir en 1925. Il a été inhumé au cimetière de Montparnasse.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens