Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 10:00

IMGP8935-copie-1.JPG   (photo J.P.Bonnel, musée Desnoyer, 9/1/2014)


  Jacques MASO, aux côtés de la sculpture de Maillol : l'original est désormais mis en valeur au musée Desnoyer de Saint-Cyprien. 

 

J.Maso s'était ému de ne plus avoir de nouvelles de "la baigneuse drapée", retirée du front de mer de Saint-Cyprien-plage depuis plus de vingt ans. Le collectionneur perpignanais avait à l'époque conduit son ami Hans Hartung et son épouse devant l'oeuvre de Maillol (il me montre la photo pour preuve)

 

Puis une méchante réplique, très amée à présent, fut installée sur la place centrale, horrible elle aussi, de st-Cyprien-plage...

 

C'est M. Gilles de Montauzon, l'ancien conservateur du musée qui avait rapatrié la fameuse "Baigneuse drapée", en accord avec le maire de l'époque, M. Bouille. La sculpture fut montée au dernière étage du musée, près de la "Vénus aux tiroirs" (exemplaire 1/8) de Dali...

 

M. Maso avait écrit des articles dans la presse, en vain.  Sous son insistance, j'ai demandé à mon ami Eric Forcada, historien de l'art, commissaire d'expositions remarquables (sur les camps d'internement, sur l'exil, sur Casals récemment, et nommé depuis peu responsables des musées de Saint-Cyprien, de nous recevoir dans cet espace rénové qui va accueillir, le 25 janvier, une rétrospective Martin Vivès...

 

Avec la gentillesse qui le caractérise, Eric Forcada nous invita, Mme Fa, M. Maso et moi-même, afin de pouvoir admirer le bronze nu : il est à noter que E.Forcada lance une souscription afin de rendre à la sculpture l'éclat de sa patine originelle. A suivre...

 Baigneuse-drapee-des-Tuileries.jpg La baigneuse drapée des Tuileries, à Paris.

mad FA Mme Fa et la baigneuse du musée de Saint-Cyprien.

- - -

La Baigneuse drapée

Baigneuse drapée, 1er état, 1921. Bronze Émile Godard, n° 3/6. 179 x 66 x 42 cm

Ce sujet de sculpture a occupé Maillol dès les toutes premières années du XXe s. Elle eut beaucoup de succès.

Il existe un deuxième état de ce sujet (Saint-Cyprien, Jardin du Carrousel à Paris), ainsi que plusieurs statuettes, études sur le même thème. Maillol fit également une Baigneuse, assez semblable, mais nue, sans draperie, grandeur naturelle, avec et sans bras. Il existe un buste en bronze de la La Baigneuse 1921 (tête et poitrine). La patine aux transparences de vert fait songer à la statuaire antique.

Présentée sur un socle bas, La Baigneuse drapée côtoie les passants et semble venir à la rencontre des flâneurs. Selon Maillol, l’oeuvre devait être présentée à hauteur du regard pour ne pas dominer celui qui la contemple. La volonté du maître a été respectée par Mme Dina Vierny, héritière du droit moral des oeuvres d’Aristide Maillol, muse et dernier modèle du sculpteur de Banyuls. Installée en février 2008 sur les allées Maillol à mi-chemin entre l’Été sans bras et le Palais des Congrès, La Baigneuse à la draperie, beauté tranquille et silencieuse, rend hommage aux femmes de la Méditerranée.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens