Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 10:32

images-1-copie-1.jpegimages-3.jpegimages-2.jpeg   Louis Alliot, Jean-Marc Pujol, Jacques Cresta : Les loups sont entrés dans Perpignan

 

 

Ils rôdent dans les banlieues de la cité catalane; l'une se terre à Cabestany, l'autre a installé son gîte à Millas, le troisième habite à Pollestres. Depuis que le fumet des municipales de 2014 se propage dans les médias, ces trois loups se sont décidés à investir Perpignan.

 

En effet, la soupe est bonne et ces trois politiciens, professionnels de la politique, ne crachent pas devant l'opportunité d'un mandat, d'un salaire, d'une voiture avec chauffeur, d'une gloriole locale...

 

L'un de ces affairistes est peu connu : il est nouveau pour les Perpignanais, mais les habitants de Cabestany le connaissent car il est conseiller municipal du maire communiste depuis des lustres. Le parti bourquiniste l'a envoyé à Perpignan pour croquer le méchant Pujol, représentant de la droite dure. Jacques Cresta, joujou automate du président de Région avance donc avec un slogan à la Drucker : "Vivement Cresta ! " Cresta vient faire son cinéma ! Sa politique-spectacle ! C'est simpliste, mais ça peut marcher dans la tête des gens simples qui ne pensent qu'à "Vivement dimanche !"... Ce candidat aux dents longues a donc décidé de jouer de l'ego : moi, vive moi, moi député, maire, président de l'agglo : yo, yo et moi et moi... Un seul problème : pour devenir maire de Perpignan, il a oublié de vivre à Perpignan !

 

L'autre anima,l cruel et rusé, s'est installé à Millas, pour avoir un pied-à-terre dans le département...pour mettre de l'eau dans la piscine de sa villa pour que sa concubine, qui a le pied marin, puisse y folâtrer au lieu de s'y casser le col du fémur... Cependant Louis Alliot, qui veut s'emparer de Perpignan, devrait penser à habiter dans cette ville au lieu de perdre son temps dans le bourg bourquiniste... A Perpignan, il met sa plaque, ses plaques (avocat, local de campagne) un peu partout, boulevard Wilson et Saint-Charles, comme pour marquer son territoire, comme un chien-loup faisant pipi là où la femelle est passée...Mais Alliot n'a que faire de Perpignan, et de Millas encore moins : c'est une vedette médiatique, un leader frontiste capital et c'est d'ailleurs à Paris et dans les étranges lucarnes, qu'on le voit surtout. Ici, il peut gagner une certaine gloire, montrer que la droite extrême peut gagner une ville de plus de cent mille habitants; c'est d'ailleurs pour cela qu'il flaire Perpi, pas pour changer une ville sclérosée !

 

La meute politicienne, affairiste et clientéliste, est enfin composée du maire actuel de Perpignan. Jean-Marc Pujol a oublié d'habiter à Perpignan, étrange pour un maire de Perpignan, vous ne trouvez pas..? Il a sans doute une chambre de bonne, un studio dans le centre historique, comme d'autres ont des "baise-en-ville", mais il a préféré le village périphérique de Pollestres. Pour prendre du recul ou parce qu'il a compris que les taxes foncières à Perpignan étaient trop élevées..? Pour le soleil ou parce qu'il a vu que Perpignan est une ville sale et que circulation et stationnement sont exaspérants..? Pour être plus près de son ami Daniel Mach, dit "Macda", secrétaire de l'UMP 66 et ancien colossal videur de discothèque, car Jean-Marc a saisi l'insécurité qui ronge Perpi (colère des commerçants...)... Depuis dix ans, M.Pujol règne à Perpignan et habite un village; il veut continuer de gouverner ainsi la préfecture du 66, et être enfin élu par des citoyens, pourtant de plus en plus exaspérés et miséreux... Il sait pourtant que le coup génial, aux dernières élections, de récupération de l'ancien meneur local de FN (M.De Noëll) n'est plus possible, face à un Alliot intransigeant...

 

Dure, dure, la vie d'un loup, de nos jours !

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Jean-Pierre, tu as omis de parler des meutes !!!<br /> Alors voici, sous forme de vers à la Nostradamus...<br /> <br /> Les louveteaux en foulard rouge éructent d'envie derrière l'homme de l'étang<br /> Ils croient encore que les miettes font un repas<br /> Le vieil Empereur ignore même qui s'agite dans sa pétaudière<br /> Son cabinet sent mauvais l'amitié douteuse<br /> Les nostalgiques de l'eau de source sont déjà dans les rues<br /> De la balance ils ne savent que le fléau<br /> La ville mourra et revivra dans la violence des oubliés
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens