Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 09:52

pujol.jpg     Fiscaliste de talent, économiste prônant l'endettement municipal  (on reviendra), le maire actuel de Perîgnan ne semble pas être un champion de la question sociale...

 

En effet, afin de diminuer les effectifs de la mairie, ce qui constitue la moitié des charges de la municipalité, M. Pujol a supprimé  155 employés et les départs à la retraite ne sont pas compensés par des créations (sources : article de la revue "L'Expansion" de mars 2013). C'est le credo libéral, c'était la politique "sociale" du président Sarko-Koupeur de têtes...

 

La revue citée écrit même que "Perpignan et son intercommunalité ont réduit de 4,2% leurs dépenses de personnel par habitant ente 2007 et 2011." la dépense de personnel par habitant se montant à 700 euros, comme Bordeaux...

 

Au lieu de faire des économies dans d'autres domaines (communication, inflation de conseillers, construction d'un théâtre de prestige...), le maire a choisi d'économiser dans celui de la main-d'oeuvre...souvent interchangeable, des agents d'entretien devenant par exemple gardes d'enfants, note L'Expansion...

 

Les employés sont mécontents, sont méprisés, ne sont pas formés : vous n'avez qu'à parler un peu avec les agents de surveillance des musées; ils ne savent rien de ce qui est exposé; leur tâche est uniquement de surveiller ! Mais pas d'expliquer : la pédagogie est donc absente du couvent des Minimes ou du CACA ( Centre d'Art Contemporain et Actuel "Jordi Vidal" ) : on utilise ainsi des Dames-PIPI en ce lieu pseudo-artistique !

 

M. Pujol veut lutter contre l'absentéisme et il a raison. Cependant, il faudrait savoir d'abord pourquoi les employés sont souvent absents, pourquoi ils ne sont pas motivés, n'éprouvent pas du plaisir dans leur travail ! Il s'agit de les réconforter, de les former, de leur parler, au lieu de se montrer hautain et de traduire "régulièrement du personnel en conseil de discipline, en demandant six révocations, pour le seul mois de juin 2012"...écrit Frank Dedieu (www.lexpansion.om  -  page 44, mars 2013)

 

Le maire est un libéral pur jus, passant à "Démocratie libérale", en venant du mouvement "Occident" et "OAS", pour atterrir au Parti Républicain et adhérant à l'UMP (tendance Fillon, refusant ainsi le "réflexe républicain" : voter pour un candidat de gauche en cas de danger FN...). 

 

Trop de politique et d'idéologie dans la question sociale est pernicieux pour la cohésion sociale d'une ville. On ne doit pas régner en despote sur une municipalité; on doit communiquer, instaurer un climat de confiance, de convivialité...

 

Pour les voeux, le personnel municipal devra assister au traditionnel discours indigeste du maire : le personnel est sommé de venir aux réunions publiques de la campagne électorale (on a vu les éboueurs se déplacer en masse pour la "commission Culture" de Romain Grau : celui-ci ne veut pas du nombre, des figurants, non, il veut éduquer le personnel, vous n'avez rien compris !

 

Bonnes fêtes tout de même à tous les personnels communaux et intercommunaux ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens