Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 15:01

venus-du-patio-sant-jordi-copie-1.jpg  (C) Photo de Pascal Yvernault (voir son blog sur over-blog)

 

 

    Il faut positiver, être optimiste, ne pas considérer que les aspects négatifs ! Je voudrais arrêter de mettre l'accent sur ce qui ne marche pas à Perpi et faire l'éloge de Perpinya, ma ville natale, la cité que j'aime, où je me sens Catalan, Français et Européen à la fois !i

 

     L'hebdomadaire parisien "Le Point" vient de publier une édition régionale consacrée aux dix raisons d'être optimiste à Perpignan... On veut bien y croire ! A Saint-Charles, au solaire, à l'arrivée du TGV, au développement du quartier "centre du monde", à la solidarité, à la fin des égoïsmes et des communautarismes...

 

    Hélas, les responsables n'ont pas le langage de la vérité : on cache la misère sous le masque de la fête, des trobades, des sardanes, des coblas : voir la video proposée dans le dernier numéro de la revue de Perpignan : tout va pour le mieux, madame la marquise, au quartier de la gare... Et on utilise encore Dali -à la fin de sa vie, spectacle désolant !- pour vanter le "centre du monde", alors que l'on sait (voir l'article de ce blog) que le "maître" aimait Perpignan pour envoyer ses toiles et gagner de l'argent..!

 

    Le journal Le Point, préparé par des journalistes parisiens, après les reportages angoissants de France-culture, montre les atouts de la cité catalane : toujours les mêmes thèmes, l'identité, il y fait bon vivre, le solaire pour le marché Saint-Charles... Rien de très neuf.

 

    Le dossier est cependant sauvé par une page sur Teresa REBULL, la grande dame de Banyuls, peintre et chanteuse (prix Charles Cros du disque !), révolutionnaire et optimiste encore, à 93 ans !!! Elle a su nous enchanter cet été, sur la scène du Château Royal de Collioure, lors d'un débat sur la liberté, à l'occasion du festival du livre... Elle nous montre la voie, avec sa grande gueule (je veux dire "voix", bien sûr !)

 

    Merci Teresa et bravo à la journaliste qui a eu, là, du flair !!!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Salvador Dali a manqué à la fête de samedi dernier rue de la gare. Son discours éjaculationnesquement géNIAL aurait tranché avec les discours officiels et les remises de médailles faits devant une<br /> assistance plus que clairsemée. Dali a, qu'on le veuille ou non, fait connaître Perpignan au monde entier, bien plus que Picasso, Dufy ou Claude Simon pourtant prix Nobel.
Répondre

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens