Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 19:38

 

   * La Diva aux pieds nus, native de Mindelo, sur l'île de Sao Vicente, au Cap-Vert, partie le 19 décembre 2011, avait coutume de dire que "la vie est faite de fiel et de miel, de misère et de succès, à limage de sa vie tumultueuse.Son répertoires d'airs nostalgiques capverdiens, les mornas, et ses chansons entraînantes suggèrent les antithèses, les hauts et les bas de l'existence. "Chaque jour a son vendredi", affirmait-elle, en pensant au malheur du vendredi 13 et de quelques autres jours de l'infernale semaine Entre attaches avec sa terre marine et ses tours du monde, entre dictature salazarienne et chants de liberté, Miss Pefumado semble avoir vécu dans l'immobilité du temps, dans la fidélité à un peuple et à ses valeurs. Salut, l'artiste, merci d'avoir laissé tes disques sur la platine du globe terrestre !

 

   * J'ai constaté que certains villages (Villeneuve de La Raho, Bages) ont installé depuis des jours, bien avant Noël, une enseigne lumineuse annonçant "2012" ! Déjà, elles sont pressées, ces municipalités, de passer à autre chose; elles anticipent, comme pour oublier le temps présent, pas marrant et se projeter dans l'année nouvelle ! Comme pour que l'on oublie les gestions municipales déplorables ? Mais nous n'avons pas la mémoire courte... Et puis, rêver à 2012, c'est inutile, la crise n'est pas finie et on vous promet bien des surprises... f-tes.jpg  (C) Loïc Robinot.

 

   * Afin de préparer un beau livre sur Collioure, je vais, avec Loïc R., me rendre de bonne heure à Collioure pour prendre des photos : surprendre le petit village assoupi, surprendre la mer endormie, aller sur les lieux de la peinture, ceux hantés par Matisse et Derain, les criques, les ateliers, les rues...pour ce livre où mots et photos dialogueront...

 

   * J'aime me rendre à Port de la Selva. On atteint ce "port de la forêt" par le GR92. De là, on monte vers Cadaqués: à la sortie, direction route de Cadaqués; à deux kilomètres, prendre le chemin à gauche avant le camping de Port de la S. Monter sur la gauche vers Puig de l'Oratoire, culminant à 256 mètres; ensuite, au sud-ouets, à droite, laisser la côte de Roques de la Regalada; se diriger vers le mas dels Bufardor; vous n'êtes plus très loin du village blanc...

 

   * Autre balade splendide au pays de Dali : Depuis le centre de Cadaqués, face à la plage,  prendre à droite l'étroite route littorale; passer d'abord devant le Casino, vers la plage Baluard, les Arcades, puis direction la plage du Llané (*) : là, reproduction d'un tableau de Dali "L'hora del Bany" (1929): ici se trouve l'ancienne maison familiale des Dali. 

   A présent, il s'agit d'aller jusqu'au phare t sa crique (cala) : direction le Faro, sentier tracé dans la nature hostile et sublime : Cami de ronda, puis Cami de Celanans et Cala Nans; ici, vue admirable et silence, solitude loin des foules des terrasses u village touristique !

   Le chemin tourne et se resserre avant le phare. Les pierres affleurent; on a l'impression de marcher sur des lames de couteau... De là, une vue globale de Cadaqués s'offre à vos yeux : son cap, ses falaises de schistes érodes par le vent marin, insolites sculptures dans la roche, formes fantastiques qui ont inspiré le Maître et que l'on retrouve dans ses tableaux...

 

   (*) c'est aussi le nom d'un hôtel luxueux; plus loin, à gauche, un autre hôtel quatre étoiles avec vue sur la mer.

 

   * Ecrire des textes perturbateurs. Pas provocateurs au sens de facilité et de violence gratuite. Des textes nouveaux, originaux, inattendus : "Il sera une fois...Dès qu'Ulysse sera retourné dans son pays, il devra supporter sa Pénélope d'épouse inassouvie, insatiable...

 

  * Ressusciter mon blog en bloc. Publier les 1500 textes de mon ancien "blogue" québécois, abandonné par l'invisible serveur (encore une histoire de gros sous) et tout redonner à voir et à lire dans "over-blog" ! Ou en faire, après le livre virtuel, un livre-papier..?

 

   * J'adore l'arrière-pays niçois, comme pourrait dire Yves Bonnefoy. Tende. Saorge sur la crète; près du vide, une église serrée dns l'enfilade des maisons de pierres. Breuil, vivante et Tende avec son marché de produits du coin, cèpes, confitures...

   Mais il faut à regret quitter ce haut pays et prendre l'autoroute pour Turin et Aoste. Paradoxe: la distance paraît plus longue par l'autostrada; elle est tellement ennuyeuse ! Et le pays est plat, à présent ! Mais déjà, mais bientôt, la ligne des Alpes se rapproche de plus en plus : la vallée d'Aoste n'est plus très loin; on devine ces épées telluriques qui percent l'air et les nuages. Cervin, Mont-Blanc, le Rose, la litanie des grands sommets de l'arc monagneux, et, derrière, sur le versant suisse, Zermatt et saas-Fee

 

   * Le visible, pour Cézanne, est une construction complexe : les architectes en sont la nature et l'homme : "Le paysage se pense en moi, et j'en suis la conscience." Le peintre d'Aix ajoutait encore : "La couleur est le lieu où notre cerveau et l'univers se rencontrent."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens