Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 11:14

Teresa--Jean-Rede-et-JPB.JPG Teresa Rebull, JPB, Jean Rède (photo Marielle Varillon), à Banyuls (Templers)

 

L'Indépendance de la Catalogne : entretiens avec Teresa Rebull (suite)

 

 

" L'actualité, c'est la défense de la langue catalane, avec un concert au Camp Nou de Barcelona et la présence de Luis Llach. "Les partis ne s'y reconnaissent pas, ni la droite avec CiU (Convergence et Union), ou le Parti populaire, ni avec l'ERC : les listes se contredisent à gauche ! 

 

Un petit coup d'aile d'oiseau et ils ne s'entendent plus... Les Socialistes sont décevants : on a perdu des années avec Zapatero, pourtant fils de la Retirada et d'un père communiste qui a été torturé sous Franco !

 

Le Parti socialiste catalan a toujours été à la traîne, toujours tourné vers Madrid ! Divergences, absence d'unité ! 

 

Lors d'un concert, les Socialistes m'ont demandé de chanter plutôt en castillan, car il n'y avait dans la salle que des Andalous... A la fin du tour de chant, un garçon, beau et blond comme un ange, a joué "Els Segadors", notre hymne national, à l'accordéon...

 

  L'Esquerra fait la "puta ramunette" à présent ! Au début, elle avait une attitude correcte pour les affaires sociales; ensuite la question sociale n'a jamais été abordée, alors que c'est le noyau du peuple... 

 

L'indépendance est absolument nécessaire : on nous vole, on nous massacre ! O instaures des lois sur la langue pires que sous le franquisme ! Pourtant les gens veulent parler catalan, même ceux qui viennent d'autres régions d'Espagne; j'étais dans une librairie et je regardais une dame (je saurai plus tard qu'il s'agit d'une Andalouse), qui achetait un gros dictionnaire de catalan; j'ai osé lui parler : elle voulait apprendre notre langue ! "

 

* "Le catalan établi par Pompeu Fabra, c'est la langue de partout; les différences sont des détails (un accent, le lexique...) qui enrichissent la langue. J'ai choisi, pour mes chansons, des auteurs du Sud et du Nord, parlant un catalan correct. Le catalan parlé ici, en Roussillon, est le langage du peuple. Le tourisme abîme le catalan de la plaine. Le catalan "aristocratique" se triuve dans les montagnes...

 

A présent, ces problèmes de Catalan et de Catillan; les gens veulent s'assimliler ou pas; inutile de les contraindre. C'est la première fois que je rencontre ces questions. De mon temps, à l'école républicaine, on apprenait les deux langues, c'était naturel, sans problème... L'essentiel est de communiquer, en respectant toutes les langues ! " 

 

Chez Teresa R. - Banyuls, 18/2/2014

 

 

 

* Comment défendre le catalan dans les Pyrénées-Orientales ?

 

- par l'éducation, dans les écoles primaires, puis les collèges...

-au cœur des familles

-on ne peut pas compter sur les autorités.

- Avec plus de communication entre le Nord et le Sud  de la Catalogne. 

-Expliquer l'histoire de la Catalogne

- en multipliant les festivals de guitare au palais des Rois de Majorque, avec Ida y Vuelta :des représentants (artistes, musiciens, chanteurs...) de chaque communauté doit pouvoir y participer. Il faut mêler les cultures et les civilisations; exemple de D. Barenboïm qui réunit dans son orchestre des Juifs et des Arabes.

- Toucher à l'universel en respectant les minorités locales qui composent la mosaïque humaine.

 

T.Rebull

 

 

 

* Pour défendre la langue catalane : signer la charte des langues régionales

 

 

C'est une promesse du Président de la République et une loi constitutionnelle va être examinée en commission des lois de l'Assemblée nationale.

 

Les adversaires de la reconnaissance des langues régionales prétendent que la charte "porte atteinte aux principes constitutionnels d'indivisibilité de la République." La France reconnaîtrait en conséquence des droits juridiques à des "minorités", ce qui ouvrirait "la porte au communautarisme."

 

Au contraire, si on observe l'argumentation d'un grand linguiste, tel Claude Hagège, professeur au Collège de France, on comprend que la diversité linguistique est menacée dans notre pays. Sont menacées ces langues régionales, venues du celtique (le breton), du germanique (le flamand, l'alsacien) ou du latin (langues romanes comme la langue d'oïl, devenue le français, la langue d'oc, ou le catalan). 

 

Le français est-il "supérieur" au catalan ? Non, c'est un dialecte comme un autre, qui s'est imposé car les rois de France ont choisi de s'installer à Paris, et non à Toulouse ou à Perpignan... Le français est devenu langue officielle du royaume (sous François Ier) afin de le consolider; l'unité (et donc la répression contre les autres langues) s'est poursuivie sous Louis XIV et sous la Révolution, les langues minoritaires passant pour des symboles de la résistance à l'Etat.

 

De nos jours, l'unité linguistique est assurée : il est temps de sauver les langues régionales, qui sont la richesse du pays, alors que la Constitution, dans on article 2, déclare que "Le français est la langue de la République."

 

Or la langue porte en elle l'histoire et la culture de tout un peuple; on ne peut la gommer ainsi, comme certains ont voulu supprimer le passé d'un territoire, en pratiquant des génocides ethniques ! La France est plurielle, grâce à ses provinces, ses régions, à sa diversité linguistique. Respectueuse de sa propre diversité linguistique, la France sera crédible dans sa défense de la francophonie dans le monde, écrit C. Hagège.

 

Donner au catalan les moyens de s'exprimer dans le département des P.O., ce serait favoriser la scission et pousser la "Catalogne du Nord"  à partager le désir d'indépendance de la Catalogne, autour de sa capitale, Barcelone ? Qui peut croire au sérieux d'une telle affirmation, argument hypocrite, refusant aux habitants de ce pays de vivre leur histoire et de pratiquer leur langue !

 

J.P.Bonnel


 

** Cinémaginaire :            Mercredi 19 février 2014 à 21h

Cinéma  Jaurès  - 66 Argelès sur  Mer    
 

> MIREM CATALA    cycle de films en version originale en catalan et sous titres français

BARCELONA  ABANS

Film de MIREIA ROS (Catalunya 2011 – 1H40’) En présence de la réalisatrice ! 

Venez découvrir l’histoire rocambolesque de la famille Baladia, contée avec tendresse et ironie par leur descendant, qui,

à travers les destins épiques de ses ancêtres, nous dévoile un peu de l’histoire de leur ville, Barcelone. 

Tarif : 4 euros

---------------------

Mercredi 19 février 2014 à 20h30

Cinéma  Novelty – 66 Banyuls sur Mer

DANS LA PEAU DE L’OURS

Film de François Boutonnet (France 2013 – 59’) En présence du réalisateur ! 

Les fêtes mythiques de l’ours et de carnaval à Prats de Mollo

Tarif : 5 euros

--------------------           

Jeudi 20 février 2014 à 19h30

Cinéma  Jaurès  - 66 Argelès sur  Mer    

> LES FILMS DU GARAGE <

Ecran ouvert aux créations vidéo 

Formule des Films du Garage :

on partage les films que vous  proposez, on donne la parole à chacun, on échange,

on partage le casse croûte que vous portez, Cinémaginaire fournit le pain et les boissons.

Cette soirée se propose de renforcer les échanges autour des pratiques de la vidéo numérique,

accompagnée de la projection de films en présence de leurs auteurs.

Elle est ouverte à tous ceux, de plus en plus nombreux, qui passent de l’autre coté de l’écran

pour créer des réalisations en vidéo numérique.

Pour proposer un film

de moins de 15’ faire proposition à Cinémaginaire avant le 18 février par tél au 06 18 19 45 66

Tarif : 0 euros Entrée libre et gratuite pour tous

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens