Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 12:02

sur-mon-petit-nuage.JPG Sur mon petit nuage... Musée Réattu, Arles.

 

 

Au musée Réattu, lové dans la grande courbe du Grand-Rhône, dans l'ancien Grand-Prieuré de l'ordre de Malte, une grande expo, en tout cas originale !

Déjà, dans la rue, les nuages tentant de s'échapper des fenêtres de la bâtisse, vous invitent à cette fête de l'imaginaire !

 

Dans cette vieille demeure qui semble construire pour l'art contemporain, le visiteur est sur un petit nuage : accrochages et installations brodent, en variations multiples, autour de cette chose insaisissable...

 

Vous y verrez l'étrange néphoscope, qui mesure les nuages. Et les subversions d'A.Allais, en 1882, précurseur du "carré blanc sur fond blanc", avec les Arts incohérents montrant les premiers monochromes, source bue ensuite par Malévitch, Kandinsky, Rothko, Yves Klein, Soulages et tant d'autres ne faisant que se copier jusqu'à la nausée...

 

L'expo ne se prend pas au sérieux, comme tant d'autres (à Sérignan, cet été, entre mille autres) n'ayant pas peur de bousculer les références admises !

 

On ne peut qu'aimer Man Ray et les "objets de mon affection". Ainsi que le miroir du catalan de Calella, Jordi Alcaraz (né en 1963), exhibant son "Histoire de la peinture", ou le tableau de l'autre Catalan arlésien, que je retrouverai sur la place Masséna de Nice, Jaume Plensa...

 

Au fil des salles hautes avec vue sur la Rhône large et bleu, le promeneur découvre la palangrotte de JeanArp, la chambre des nuges de Warhol, l'ascenseur à nuages d'Anselm Kieffer, le théâtre de la peinture de Corinne Mercadier, le roulis sombre de Dora Maar, avant de tomber, sur la terrasse offerte au regard des gargouilles médiévales, sur un noir fauteuil de coton, cocon où faire amour : on disait "nuage et ciel", à la cour du roi de Chu, au III° siècle chinois : c'est plus poétique que la formule de Rabelais ou la périphrase de Proust...Ce qu'on apprend, avec poésie, en pays d'Arles ! Les images des Rencontres, hors du Grand Prieuré, paraissent bien banales...

 

Il manquait, en musique de fond, le fameux "Nuages" de Django Reinhart, le jazz et la guitare conviant eux aussi au bonheur...

 

Et Baudelaire dans "L'Etranger", le premier poème en prose du "Spleen de Paris" : "J'aime les nuages...les nuages qui passent...là-bas...là-bas...les merveilleux nuages !

 

 

* 10 rue du Grand Prieuré - 04 90 49 37 58 - www.museereattu.arles.fr

du mardi au dimanche, jusqu'au 31 octobre 2013.

 

PS. A signaler la sortie, cette semaine, du film français de Srinath Christofer Samarasinghe : "Un nuage dans un verre d'eau"...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens