Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 09:27
Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016
Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016
Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016
Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016
Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016

Le spectacle d'Hanna FIEDRICH - L'exposition de Carlo MAIOLINI : vernissage ce vendredi 16/12/2016

 

***La fée du froid

Présentation du spectacle

Hanna Fiedrich, coauteure et interprète, propose un spectacle en quatre tableaux pour faire découvrir les saisons aux tout-petits. Elle emmène les enfants dans un voyage imaginaire et sensoriel où chaque saison est l’occasion d’une rencontre avec la nature et les animaux.

Grâce aux histoires pleines de tendresse que lui racontent ses petits amis les animaux en peluche, et au décor figurant la nature, la fée du froid dévoile les secrets de chaque saison. Elle s’étonne de tant de merveilles et les fait partager aux enfants. Elle fait aussi parfois appel à la magie, car c’est une fée, ne l’oublions pas.

Un univers tendre et féérique... et à l’occasion de Noël une belle surprise.

 

*La fée du froid

Programmation décembre 2016 Théâtre du Réflexe à Canohès

   

**La fée du froid

Fiche technique
Auteures : Maryse Pawloff et Hanna Fiedrich

Aucun droit d’auteur à payer

Comédienne : Hanna Fiedrich Public : enfants de 1 à 5 ans Durée : 30 minutes
Espace scénique

Ouverture : 4 mètres minimum
Profondeur : 3 mètres minimum
Pour les lieux non équipés (petites salles communales, établissements scolaires...) ce spectacle est totalement autonome. De simples prises électriques nous suffisent.

Nous nous déplaçons sur tout le territoire français.

 

Contact 06 10 88 66 50

hfprod@yahoo.fr http://hanna.fiedrich.free.fr

 

* SYNOPSIS :

La fée du froid, qui ne connaît que l’hiver, emmène les tout-petits dans un voyage musical et visuel à la découverte des autres saisons.
 
Grâce aux histoires pleines de tendresse que lui racontent ses petits amis les animaux en peluche, et au décor figurant la nature, la fée du froid dévoile les secrets de chaque saison. Elle s’étonne de tant de merveilles et les fait partager aux enfants.
 
Un univers tendre et féerique… et une belle surprise car l’hiver, le monde de la fée, c’est aussi Noël !
 

Hanna Fiedrich

+33 6 10 88 66 50

hannafiedrich66@yahoo.fr

http://hanna.fiedrich.free.fr

Facebook

 

Le Capricorne

Les criques de Porteils

66700 Argelès sur Mer

 

- - - - - 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 10:04
Expositions : Villa Duflot & FILAF
Expositions : Villa Duflot & FILAF

Expositions : Villa Duflot & FILAF

 

**Après avoir vu le beau film sur Teresa REBULL, décédée il y a un an, après être allé à l'incinération d'un collègue, d'un ami, d'un communautaire, Jacques GENESTE, qui a si bien écrit dans le livre sur les communautés libertaires en Pays catalan (éditions Trabucaire, mars 2016), on prend conscience que la mort est  à nos trousses. A nos portes. ET plus loin, à une grande échelle, en Syrie et partout, dans ce monde mené par des cyniques, des fous, des assassins...

JPB

 

- - -

***ALEP

 

Alors qu'une réunion (urgente) du conseil de sécurité de l'ONU 

pour "Etudier" quelle attitude adopter face aux crimes et au génocide de Alep !

Aujourd'hui, l'armée de Bachar 'soutenue par Poutine)

a détruit des hôpitaux, des écoles, brûlé des civils, femmes, enfants et vieillards

Les viols se multiplient comme un corollaire évident à toute barbarie ! 

C'est insupportable depuis trop d'années 

et pourtant ça ne peut que continuer 

et mon sentiment d'impuissance grandit de jour en jour, écœurée et démuni..

Si nous ne pouvons rien faire concrètement face aux puissants fous 

et stratèges imbibés du monde (pas du tout libre...)

nous pouvons poser des actes symboliques 

(comme nous y exhortent quelques voix bien informées...) 

aller dans la rue et dire non pas notre ras le bol, 

mais notre écœurement d'être témoins d'un massacre programmé, 

cyniquement calculé 

et qu'aucune diplomatie n'a pu, voulu, enrayer !!!

 

seul peut être mais au moins , avoir tenté juste de dire 

Non!!!

Hors des spectacles, Je ne sais pas organiser une manif 

mais..... 

s'il est trop tard pour ceux qui crèvent là-bas ...

peut être que tout acte ici peut au moins dire que nous ne cautionnons pas 

et ne cautionnerons jamais cette politique soi disant "réaliste". 

Excusez si cela fait doublon 

mais je réalise que je n'ai pas assez prévenu de monde 

et que vous pouvez aussi peut être relayer l'info. 

Merci à vous et peut être à demain soir.

Si vous venez, pensez à emmener une pancarte ou toute expression qui rende visible le pourquoi nous sommes là.

Solidairement votre et amitiés fraternelle à tous…

 

Guy Jacquet

- - - - 

***Néo-ruraux - Jean PLANAS :

 

Voilà, je suis la fille de Jean Planas qui a été le précurseur et initiateur de l'installation des néo-ruraux  et plus particulièrement en haute montagne, création de l'AMAM et du marché des producteurs.

Un livre a été édité en hommage à mon père en 2010 par la Région, un film sur le thème de l'eau coproduit par FR3, je pense. Son ultime témoignage a eu lieu à la Médiathèque d'Argelès en Avril 2015, sur son expérience par rapport à l'arrivée de ces "néo-ruraux", les premiers qui ont partagé notre vie au quotidien.

A ce jour mon père est décédé, et je présente un ouvrage en son hommage chez Torcatis le 16 Décembre à partir de 17h 30.

 vous y êtes cordialement invité.

Lydie Planas

 

"lydie.planas@orange.fr" <lydie.planas@orange.fr>

 

Titre de l'ouvrage : "Ostinato", c'est un dialogue avec sa terre et cette obstination au-delà de tout...

L'écriture en des formes différentes signifient les vécus traversés, ponctuée par des calques, carnets, grain, voile, tant de déclinaisons possibles, la transparence du corps mort, cendres.

Lydie Planas -

 

Une ode abstraite, si concrète
Lydie parle à son père qui vient de partir...
Des feuilles d'un carnet retrouvé de son père, ouvrent ce recueil : les tâches à faire pour les arbres, l'arrosage, le quotidien
Homme de la terre, de l'eau, de la parole, elle s'adresse à lui dans un langage très poétique,  parfois énigmatique
Elle parle de lui, d'elle, de ses souffrances, de ses attentes. ..
C'est un texte fort, qu'on aimerait lire à haute voix, partager.
Elle interpelle, se rebelle, touche à l'essentiel, la vie
Une lecture suspendue qui remue 

 

*****Barcelona - Librairie JAIMES, événements

 

 

15/12/2016 19:00

Club de lecture Jaime le noir 25 "Glacé", "Le cercle", "N'éteins pas la lumière", "Une putain d'histoire" de Bernard Minier

 

Venez discuter sur les livres de Bernard Minier. Avec la présence de l'auteur

 

 

15/12/2016 19:00

Lorenzo Silva i Joan Margarit : literatura, arquitectura i Barcelona. (ed. Destino)

 

Un diàleg al voltant del 20è aniversari de la publicació de "La sustancia interior" de Lorenzo Silva, i l'obra de Joan Margarit, arquitecte i poeta, autor de "Des d'on tornar a estimar" i "Un mal poema ensucia el mundo".

Comprar el llibre Des d'on tornar a estimar : 16€
Comprar el llibre La sustancia interior : 18€

 

 

16/12/2016 19:30

5ème dialogue d'auteurs à l'IFB : Lydie Salvayre et Lluís Llach

 

Dans le cadre des festivités du 75ème anniversaire de la librairie Jaimes

 

 

17/12/2016 10:30

Marché de Noël Jaimes

 

Le premier marché de noël de la librairie, plein de surprises !

 

 

 

19/12/2016 19:30

Música de lletres 3 : Petrarca recitat per Miquel Desclot i concert

 

Música del renaixement amb Nèstor Pintado (baríton) i Carles Blanch (viola de mà i tiorba)

 

 

 

2/01/2017 19:00  Club de lecture Marque-page 24 : Rien ne s'oppose à la nuit

 

Copyright © 2016 Llibreria Jaimes, Tots els drets reservats.

Llista de correu pels clients de la Llibreria Jaimes

 

Our mailing address is:

Llibreria Jaimes

C/ València, 318

Barcelona, B 08009

Spain

 

---

***Musée du Prado - El Museo del Prado: hitos históricos de sus colecciones

 

 CaixaForum el curso anual de la Fundación Amigos del Prado. Descubre la historia y las particularidades del museo de la mano de los mejores especialistas y referentes del sector.

 

 

El curso El Museo del Prado busca profundizar en la peculiar historia de las colecciones del museo, tratando los hechos más significativos y la evolución que ha experimentado el Prado desde que fue fundado. Para ello recorreremos, a través de 10 sesiones magistrales, algunas de las obras maestras incorporadas durante el último siglo de gestión pública.

 

Curso anual de conferencias 2017

 

La épica de la derrota: Velázquez, Goya, Picasso

Francisco Calvo Serraller

Catedrático de Historia del Arte, Universidad Complutense

Jueves 12 de enero, a las 19 h 

 

Regalar pinturas: de la colección real al Museo del Prado

Miguel Falomir

Director Adjunto de Conservación e Investigación, Museo del Prado

Jueves 19 de enero, a las 19 h

 

Las pinturas románicas de Maderuelo

Rocío Sánchez Ameijeiras

Profesora de Historia del Arte, Universidad de Santiago de Compostela

Jueves 26 de enero, a las 19 h

 

La Virgen de la granada. Fra Angelico

Carl Brandon Strehlke

Conservador emérito, Philadelphia Museum of Art Conferencia con traducción simultánea.

Jueves 2 de febrero, a las 19 h

 

El Descendimiento. Pedro de Campaña

Enrique Valdivieso

Catedrático emérito de Historia del Arte, Universidad de Sevilla

Jueves 9 de febrero, a las 19 h

 

Bodegón de caza, hortalizas y frutas. Juan Sánchez Cotán

Peter Cherry

Jefe de Departamento de Historia del Arte, Trinity College, Dublín

Jueves 16 de febrero, a las 19 h 

 

Las obras de Georges de La Tour del Museo del Prado

Andrés Úbeda

Jefe de Conservación de Pintura Italiana y Francesa hasta 1700, Museo del Prado

Jueves 23 de febrero, a las 19 h

 

Vuelo de brujas y La marquesa de Santa Cruz. Francisco de Goya

Manuela Mena

Jefe de Conservación de Pintura del Siglo XVIII y Goya, Museo del Prado

Jueves 2 de marzo, a las 19 h

 

La Condesa de Santovenia. Eduardo Rosales

Carlos Reyero

Catedrático de Historia del Arte, Universidad Autónoma de Madrid

Jueves 9 de marzo, a las 19 h

 

Del Gabinete, al Campus: las transformaciones de la sede del Museo del Prado

Luis Fernández-Galiano

Catedrático de Proyectos, Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Madrid

Jueves 16 de marzo, a las 19 h

 

Descargar programa

 


****POLLINIS :

Chère amie, Cher ami,

 

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accèderez à une vidéo très importante pour votre droit de savoir ce que contient réellement votre alimentation et ses effets sur votre santé et celle de votre famille.

Lien vidéo : http://info.pollinis.org/directive-secrets-des-affaires/

Cette vidéo ne dure que quelques minutes.

Vous y découvrirez comment l'industrie agrochimique et l'Europe sont en train de verrouiller le système, pour empêcher les citoyens de s'informer sur les pesticides dangereux.

J'ai tenu à enregistrer cette vidéo parce que tous les Français ont le droit de savoir.

Alors, après avoir regardé cette vidéo, s'il vous plaît, transférez cet email à vos contacts.

Merci.

Nicolas Laarman

 

Délégué général de POLLINIS

 

POLLINIS Association Loi 1901
10 rue Saint Marc – 75002 Paris www.pollinis.org

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 11:57
Barcelone : Festival Inclús - Collioure : Patrick O’Brian - Banyuls : les 9 caves, expo - Henri Gaud : photos - Les rancios - Théâtre catalan
Barcelone : Festival Inclús - Collioure : Patrick O’Brian - Banyuls : les 9 caves, expo - Henri Gaud : photos - Les rancios - Théâtre catalan
Barcelone : Festival Inclús - Collioure : Patrick O’Brian - Banyuls : les 9 caves, expo - Henri Gaud : photos - Les rancios - Théâtre catalan
Barcelone : Festival Inclús - Collioure : Patrick O’Brian - Banyuls : les 9 caves, expo - Henri Gaud : photos - Les rancios - Théâtre catalan

***Invitation to Patrick O’Brian : A musical voyage

 

The newly created Association Les Amis de Patrick O’Brian invites you to Patrick O’Brian: A musical voyage, starting at 18h30, Monday 12 December in the centre culturel of Collioure.

 

O’Brian   is primarily famous as the author of Master and Commander and the 20 Aubrey-Maturin novels set during the Napoleonic wars. The writers Gildas Girodeau and Ellen Turner Hall and the musician Josep Cabré will present music (Mozart, Bach and Boccherini), photos and texts (in French and in English)   to take you on a musical voyage of the maritime world of Patrick O’Brian.

 

Collioure was O’Brian’s home for over 50 years. The association Les Amis de Patrick O’Brian has recently acquired the remaining contents of O’Brian’s office. In collaboration with the Mairie of Collioure and the Commune des communes, we are working to make his books and objects available for public view and private study. 

 

For an annual membership of 15 € you can help  support our efforts to rescue and preserve

part of our literary heritage. Our team will be on hand to answer your questions and sign you up.

 

The evening will close with an aperitif offered by Mas Cristine. www.mascristine.com

 

**Invitation à  Patrick O'Brian: Un voyage musical 

 

La nouvelle association Les Amis de Patrick O'Brian vous invite à Patrick O'Brian: Un voyage musical, à partir de 18h30, le lundi 12 décembre au centre culturel de Collioure.

 

O'Brian est  célèbre  comme l’auteur de Maitre à Bord et pour les  20 romans Aubrey-Maturin  situés pendant les guerres napoléoniennes. Les auteurs Gildas Girodeau et Ellen Turner Hall et le musicien Josep Cabré présenteront  une soirée de musique (Mozart, Bach et Boccherini), des photos et  des textes (en français et en anglais) pour vous emmener dans un voyage musical du monde maritime de Patrick O'Brian.

 

Collioure était la demeure d'O'Brian pendant plus de 50 ans. L'association Les Amis de Patrick O'Brian a récemment acquis le reste du contenu du bureau d'O'Brian. En collaboration avec la Mairie de Collioure et la Commune des communes, nous  sommes en train de monter les projets  pour mettre ses livres et ses objets disponibles au grand  public et à  l'étude privée.

 

Pour une adhésion annuelle de 15 €, vous pouvez aider à soutenir nos efforts pour sauver et préserver cette partie de notre patrimoine littéraire. Notre équipe sera à votre disposition pour répondre à vos questions et vous inscrire.

 

La soirée se terminera par un apéritif offert par Mas Christine.  www.mascristine.com.

 

 

***Barcelone, du 12 au 18 décembre - Festival Inclús

El Inclús, Festival Internacional de Cine y Discapacidad de Barcelona busca promover obras audiovisuales sobre la diversidad funcional y recordar que todos necesitamos superar nuestras propias barreras. El concurso audiovisual será el eje central del festival, pero, además de disfrutar de la proyección de cortos y largometrajes con una oferta totalmente inclusiva, también podrás aprender más sobre su realidad a través de las charlas que nos acercarán historias personales, avances en accesibilidad o talleres infantiles y familiares que pondrán énfasis en experiencias sensoriales que ayudarán al público a ponerse en la piel de una persona con discapacidad.

 

Inauguración Festival Inclús

Inauguración del festival con la proyección de 100 metros, película de Marcel Barrena.

Lunes 12 de diciembre, a las 19.30 h

 

Selección oficial 

Proyección de 23 cortos y largometrajes durante las sesiones de la selección oficial del concurso.

Del 13 al 18 de diciembre

 

Talleres profesionales

Participa en las conferencias y talleres de lenguaje de signos, iniciación al casting, innovación tecnológica o doblaje.

Entre el 17 y el 18 de diciembre

 

Actividades familiares

Proyecciones de cine y talleres de pintura para que los más pequeños entiendan y se pongan en la piel de personas con discapacidad.

Domingo 18 de diciembre, a las 10 y a las 12 h

 

Clausura y entrega de premios

Gala final del festival en la que se darán a conocer los cortos y largometrajes ganadores de esta edición.

Domingo 18 de diciembre, a las 20 h

 

 

*** THEATRE CATALAN :

 

lundi 12 décembre (18h) a lieu la soirée 

consacrée au théâtre de J. M. Benet i Jornet (Deux femmes qui dansent, 

Fugaces, Sous-sol).

 

au Centre d'Études Catalanes de l’Université Paris-Sorbonne.

 

Au plaisir de vous rencontrer.

P-S. : la pièce "deux femmes qui dansent" est jouée au théâtre de Nesle 

à Paris 75006. du 23 novembre au 23 décembre 2016.

 

En raison du plan Vigipirate, nous vous demandons de vous inscrire 

auprès du secrétariat:

secretariat.etudes-catalanes@listes.paris-sorbonne.fr

Téléphone: +33 ( 0 ) 142.776.569

Centre d'Études Catalanes - Université Paris-Sorbonne

9, rue Sainte Croix de la Bretonnerie

75004 PARIS

 

** exposition des travaux photographiques d'Henri Gaud proche du collectif bla-blart.

 

Photographe argentique Henri Gaud a très bien connu Pierre Corratgé suite à sa participation au Congrès de la Galerie Photo à Perpignan. Il a contribué à faire découvrir la catalogne en photographiant ses ciels (voir pièce jointe). Nous vous remercions de diffuser cette exposition.

Bien cordialement,

 

Céline Marcadon

Directrice de Concordia Art Gallery

 

"Jeux de Gaud"  à la Villa Duflot du 15 décembre 2016 au 22 janvier 2017. 

 

"Sortir de la vision réaliste de la photographie pour donner plus d'importance au regard photographique qu'à l'objet photographié. Fabriquer un autre monde, sans doute une utopie, regarder le monde autrement, regarder le quotidien autrement ": c'est cela changer le monde pour cet artiste qui nourrissait des relations privilégiées avec Pierre Corratgé suite à sa participation au Congrès de la Galerie Photo à Perpignan organisé en 2010 par le collectif bla-blart. Henri Gaud est un photographe et éditeur qui s'est longtemps consacré au travail des artistes et des artisans d'art dans de nombreuses publications dédiées au patrimoine et à la culture. Il s'est particulièrement intéressé à architecture religieuse, notamment cisterciennes. 

 

Technicien émérite de la trichromie, Henri Gaud y trouve une solution artistique pour la photographie, certain qu'elle pose, in fine, la bonne question : celle de l'apparition et de la meilleure façon d'en parler. Les photographies d'Henri Gaud vous amèneront à vous poser de nombreuses questions sur les objets photographiés, jamais retouchés, réels et mystérieux.  Il crée ainsi d'authentiques" jeux de Gaud".

 

Concordia Art Gallery et Céline Marcadon sont honorés de présenter cet artiste talentueux qui présente un travail coloré et joyeux. Henri Gaud, par ailleurs référencé dans Artfabetic dictionnaire biographique des artistes plasticiens de France, viendra raconter sa vision du monde et sa technique pour la montrer lors du  vernissage de cette exposition qui aura lieu le jeudi 15 décembre 2016 à 18h30 à la Villa Duflot.

 

La Villa Dufflot, Rond Point Donnezan à Perpignan. Informations : 06 81 42 98 75

 

- - 

Le 16 décembre : les RANCIOS

*Presentació del llibre col·lectiu Les Rancios secs du Roussillon. Vins oxydatifs, fleurons de la viticulture catalane
        

El divendres 16 de desembre 2016, a les 18h - Llibreria Catalana  - Plaça Joan Payra – Perpinyà
Una presentació-degustació de vi ranci i productes catalans amb la presència dels autors Jean Lhéritier, Michel Castillo...

 

Présentation du livre collectif Les Rancios secs du Roussillon. Vins oxydatifs, fleurons de la viticulture catalane

le vendredi 16 décembre, à partir de 18h, à la Librairie Catalane – Place Jean Payra - Perpignan

Présentation-dégustation de Rancios et de produits catalans, en présence des auteurs Jean Lhéritier, Michel Castillo…

 

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 00:12

- A été déclaré Paradis International de l'enfance (UNICEF)

- Le plus bas taux de mortalité infantile en Amérique (OMS et UNICEF)

- 130.000 diplômés en médecine depuis 1961 (OMS)

- 10 élèves par enseignant

- 200 Millions d'enfants dorment dans la rue dans le monde entier, aucun enfant à Cuba.

- Développement de 4 types de vaccins contre le cancer

- Système de santé, un exemple pour le monde entier (OMS)

- 54 % du budget de l'état est affecté aux services sociaux

- Cuba multiplie par 100 les dons de l’Espagne à la lutte contre Ebola.

- Cuba a envoyé 796 médecins et infirmières au Liberia et en Guinée.

- Le meilleur système d'éducation en Amérique Latine

- Le plus grand contributeur du PIB à l'éducation

- L'un des taux de développement humain les plus élevés (ONU)

- Premier pays au monde à éliminer la transmission du VIH de la mère à l'enfant.

* NB: Tout cela avec un embargo de plus de 50 ans.

Viva castro, melenchon et Georges bartoli photographe
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 06:54
En bateau (pas sur le Lydia...) : Alain Ferrand, l'ancienne Préfète et J.Marc Pujol, maire de Perpignan (C) JMP 2015

En bateau (pas sur le Lydia...) : Alain Ferrand, l'ancienne Préfète et J.Marc Pujol, maire de Perpignan (C) JMP 2015

Je ne pensais pas parler du maire du Barcarès, en ce samedi qui devrait être voué à la distraction ! Mais l'hebdo "M" du journal Le Monde publie un dossier argumenté sur les affaires et condamnations du couple célèbre à la tête de la mairie de la station touristique du Barcarès..

Alain Ferrand, je ne l'ai cotôyé qu'une fois, quand j'ai été invité au premier salon du livre, installé en plein air, sur le parking en front de mer. C'était bien organisé, les responsables de la bibliothèque étaient là et le maire est venu saluer, de façon conviviale, les écrivains, ce qui n'est pas toujours le cas (par exemple à Cabestany et à Argelès, naguère). Apéritif honorable, sourires et photos avec le maire...

 

Hélas le vent chaud du désert se leva et le salon fit long feu... L'année suivante, l'événement fut rapatrié dans le bateau des sables, paquebot grec désaffecté échoué sur la plage, racheté en 1967 (Sylvie Vartan se souvient de sa venue pour l'inauguration !), devenu casino dans les années 1990, une des nombreuses activités lucratives du maire...

 

Je n'ai plus été invité au salon du livre du Barca... Allez savoir pourquoi… Je me suis consolé avec le Barça...

 

Les Balkany du Roussillon, c'est sous ce titre, que les journalistes du quotidien parisien (publiant aussi la revue M, datée du 10 décembre 2016) énumèrent toutes les irrégularités et condamnations du couple Ferrand. Ce dossier s'appuie largement sur l'enquête de l'hebdo Le Point (ci-dessous) , des rapports de la chambre régionale des comptes et des informations de l'association Anticor, dont la vocation est de dénoncer le manque d'éthique des élus et des hommes politiques.

Irrégularités dans les marchés publics, copinages aux frais de la municipalité, dépenses somptuaires lors de la Fête des Ainés (1100 demi-langoustes, 150 magnums de champagne, abus de biens sociaux liés à la gestion des casinos et boites de nuit (Le Marina…), commandes de sculptures à des artistes liés à des membres du conseil municipal, filiales d'hôtellerie et de machines à sous en liaison avec des dirigeants africains…Peines de prison, fermes et sursis…Quand monsieur est condamné, c'est madame qui règne sur Le Barcarès… Cela rappelle un ancien couple du Front national...

 

Et plus le duo est condamné, mieux il est élu à la mairie… Le parti "Les Républicains" est quelque peu embarrassé par ce couple atypique. Cependant ils sont si populaires ! Ils ont plus de voix que le FN, pourtant bien considéré dans la station touristique : 56 % pour Louis Aliot aux Régionales ! Alors..? 

 

C'est là, la clé de la réussite ? Pas, sans doute, de l'éthique…

jpb

Le Barcarès, " Dallas " à la française

Roulette. Les Ferrand se transmettent depuis vingt ans les clés d'une mairie des Pyrénées-Orientales... au rythme de leurs condamnations à l'inéligibilité.

Publié le  | Le Point

 

***Conférence

dimanche 10 décembre 2016

à 17 heures 

Banyuls-sur-Mer - salle Novelty

 

La barque catalane

d'hier et d'aujourd'hui

 

par Samuel Villevieille

La conférence traitera du patrimoine maritime à travers un objet emblématique : la barque catalane. Ce bateau, typique de la méditerranée, permettra d’aborder l’histoire de la côte avec la vie des gens de mer mais aussi de s’intéresser aux mutations socio-économiques qui ont entraîné une reconversion du bateau de pêche professionnel en bateau de plaisance, de l’outil de travail à un objet de loisirs. Cette transition ouvrira le débat sur les questions de conservation et de restauration d’un patrimoine fragile. Enfin, le propos s’orientera sur la place donnée au patrimoine maritime et les innovations dont il peut être porteur. Cette communication est accompagnée d’une projection de cartes postales anciennes et de photographies contemporaines.

 

Chargé de mission au patrimoine maritime depuis 2002 au Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, ethnologue de formation, Samuel Villevieille est responsable de l’Atelier des Barques à Paulilles. Il anime notamment le lieu toute l’année avec des expositions et des conférences autour du thème de la mer et de son patrimoine.

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 13:33
Commerces à Perpignan : quelles pistes pour redynamiser le centre-ville ?

L'association Equilibre, lors du débat d'hier, jeudi 8 décembre, a réfléchi sur les problèmes du commerce et suggéré quelques solutions. Clotilde Ripoull a le regret de n'avoir pas pu empêcher la création du "Carré d'Or": c'était pendant la campagne des Municipales...

Quant au projet Comteroux, si l'ancienne élue n'a aucun grief contre la famille Quinta, elle a voulu "mettre des freins, des coups d'arrêt, mais rien n'est gagné..."

 

Le problème lié à la circulation dans ce secteur (route d'Espagne, Porte d'Espagne, Auchan...) a fait échouer le projet initial; le promoteur reprend le dossier. L'affaire est en attente mais va resurgir sous une autre forme...

 

Quel est le rôle de la municipalité face à un projet privé, celui d'une famille qui détient les 1300 m2 de l'ancienne bâtisse et 13 000M2 de terrain..? M.Le Maire de Perpignan est allé défendre à Paris le premier projet. Quand un second projet va lui être présenté, que va-t-il faire..? La mairie peut donner son avis : a-t-elle des idées pour préserver l'admirable bâtiment de Comteroux..? 

Si elle veut défendre le commerce du coeur de ville, elle doit défendre un projet autre que commercial car la ville est cernée de supermarchés plus hyper les uns que les autres…

 

Pourquoi pas une extension du parc des sports..? Un poumon vert où des activités originales et diverses dans le domaine de la culture, des sports, de l'artisanat…seraient présentées : une vitrine de l'identité économique, viticole, artistique…du pays catalan…à condition qu'on  désenclave ce territoire afin de supprimer les embouteillages..!

 

Un plan de sauvegarde du centre historique de Perpignan, seule ville de plus de cent mille habitants, est en marche. On remarque un léger mieux ou un moindre mal, quelques boutiques s'installant, mais la situation est précaire…

La seule solution serait bien sûr une reprise économique en France et en Europe : la croissance est bien terne…

 

Alors il s'agit de mettre des pansements, en espérant soigner un peu l'activité commerciale… Quelles solutions pour dynamiser.

S'adressant aux nombreux commerçants et militants venus l'écouter, Clotilde Ripoull s'est adressée à nous, "acteurs de la ville; vous pouvez décider plein d'actions ! Vous êtes une force collective : les gens doivent se parler et décider ! "

Alors, que faire, comme dirait… Lénine..?

 

-Ouvrir le dimanche, et le lundi, car Perpi est plutôt ville morte en début de semaine… Certains commerçants ouvrent le dimanche depuis le 4 décembre, mais la mairie ne communique pas…

 

-ouvrir plus tard ? Comme en Espagne, jusqu'à 21 heures ? Les commerçants font déjà beaucoup d'heures ou devraient alors payer un salarié… Création d'emploi, ok, mais il faut pouvoir le payer (voir les mesures gouvernementales sur les charges). Et puis il y a la concurrence des grandes surfaces qui sont ouvertes toute la journée...

-diversité l'offre : il manque des boutiques de tradition: de tissus, de confection, d'artisanat…

 

-il manque une animation constante et de qualité : inviter les groupes musicaux, les élèves du Conservatoire…à jouer de façon bénévole sur les places, pour montrer leur travail, leurs disques… Le commerçant est un chef d'entreprise qui ne peut se changer en animateur car il a du travail, du secrétariat…Il demande aux autorités qu'elle amorce une véritable culture de l'art, de la mise en évidence du patrimoine : donner la parole aux chercheurs, artistes, écrivains, sociologues… aux quatre coins du centre et ailleurs: ne pas oublier les autres quartiers.

 

-il manque, de la part de la mairie, une politique cohérente du commerce tenant compte des rapports "magasins-stationnement-circulation"…

 

-H&M étant parti pour Auchan, il faudrait favoriser, solliciter une autre marque populaire, susceptible d'attirer les jeunes : Zara..?

 

-Mairie, office de Tourisme, médias devraient communiquer en direction du sud, pour proposer des avantages à venir à Perpignan : des réductions, en s'inspirant du slogan de Gérone : "G. à 10 euros" (1600 nuits d'hôtels, des restaurants à prix réduits… Il manque une action coordonnée entre tous les acteurs de la ville.

 

-d'autres solutions à venir….à vous la parole…

 

JPB

à suivre...

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 10:22
Conférence-Débat par l'association Equilibre - Clotilde Ripoull : 06 25 45 10 88

Conférence-Débat par l'association Equilibre - Clotilde Ripoull : 06 25 45 10 88

Perpignan : Tout doit disparaître ..?

 

Commerces en centre-ville, l'état des lieux - les causes du déclin

 

Le commerce subit de nombreux avatars au 19° siècle : la boutique se transforme en magasins de nouveautés (Les Nouvelles Galeries). Les grands magasins naissent sous le second Empire, expliquant le déclin commercial (déjà !) des petits commerces. C'est l'essor du capitalisme et le règne de la marchandise : la société de consommation se développe et le citoyen est accaparé par les "fantasmagories" ou illusions collectives créées par les séductions et les "lumières de la ville"…

Se référer à Balzac et à W. Benjamin (Paris, capitale du 19° siècle - les passages parisiens)

 

Les études d'aujourd'hui montrent que le déclin commercial des centres-villes s'aggrave : en 2015, plus de la moitié des coeurs des villes avaient un taux de commerces vides supérieur à 10% : à Perpignan ce taux se situe entre 10 et 15%.

 

Même l'hyper-centre, le centre historique (St-Jean, La Loge, tout près de la mairie) est touché ! On peut se demander quelle est la part de responsabilité de la municipalité de M. J.Marc Pujol dans cette crise aiguë du commerce…

 

On connaît d'autres causes, sociologiques, économiques…Une fiscalité importante…la création d'un Polygone à Béziers et la concentration de pauvres et d'immigrés en plein centre a fait que la ville de R. Ménard affiche le taux de vacance commerciale le plus élevé de France (Presque 25% !).

 

L'étude citée (cf. Le Monde du 21 octobre 2016) montre du doigt une diminution de la consommation des ménages, des difficultés d'accessibilité du consommateurs au centre-ville : offres de stationnement, coût des parkings, peur des amendes et de la fourrière… Cela semble vrai pour Perpignan : un centre de gens pauvres alors que les classes moyennes et supérieures s'installent à la périphérie…un centre étroit où le stationnement est difficile et payant, alors que les commerces des quartiers périphériques (hypermarchés) offrent des places gratuites et des galeries marchandes agréables et accessibles à tous…

 

En outre, les loyers commerciaux et les frais de mutations sont élevés: à Perpignan, on a l'impression que certains propriétaires préfèrent ne pas louer (et participer ainsi au déclin de la ville) plutôt que de baisser les prix, ou de louer à un "étranger"…

 

La ville, alors, s'enlaidit; des vitrines sont vides, des pans de rue sont morts, et le plaisir de flâner en ville diminue…Car on doit venir en ville pour sa beauté, son patrimoine historique, ses animations, ses créations culturelles (musées, ateliers d'artistes, débats…): les villes qui s'en sortent ont ne forte attractivité touristique sont une destination (culturelle, surtout) et sont situés près du littoral : Perpignan a ces atouts et devrait gagner le pari du commerce… La municipalité a-t-elle fait ce qu'il fallait faire..? Autoriser l'implantation d'un grand centre en "or" sur la route de Canet, etc..?

Aux commerçants aussi d'être "commerçants", d'innover, d'animer, de ne pas tous donner dans le prêt-à-porter. 

 

Pléthore, en effet, de magasins de vêtements: pour les gens aisés, on va à Toulouse, Montpellier, Barcelone, voire Paris…Pour les pauvres, il y a les vide-greniers, les marchés de Cassanyes, les fripes des puces le dimanche…

 

Surtout, il y a Le Perthus, et l'Andorre. Notre département est frontalier et c'est une balade que d'aller hanter ce Perthus qui, en dépit de prix en hausse, de produits faux ou de aunaies qualité, est devenu un mythe, concurrençant fortement la préfecture du 66…

 

Et pour en finir avec les causes -et Perpignan subit tous ces inconvénients et concurrences déloyales!- voici l'essor du e-commerce : la vente par internet tue des boutiques, des librairies…

 

Il est facile de trouver des responsables…Pour les solutions, c'est plus ardu, étant donné le contexte économique - français, européen, mondial -le chômage, la crise…

à suivre...

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 10:35
Golf de Villeneuve de la Raho : les points de vue. - la polémique au-sujet de la &quot;destination golfique&quot; -

Le projet de création d'un golf au sud de Perpignan, près du lac de Villeneuve, existe depuis deux décennies. Il s'agit d'installer sur 68 hectares un golf de 18 trous évolutif à 27...

Le département, dirigé par C. Bourquin, s'opposait à cet aménagement et la polémique avec la municipalité fut acharnée…

Depuis le changement à la tête du CD66, l'apaisement a été trouvé et la préfecture actuelle a donné son accord.

 

Lors du Conseil Municipal du 2 juin 2016, les 23 élus majoritaires ont validé les engagements de l’aménageur du Golf.

Le 19 novembre dernier, c'était le lancement du projet d'aménagement de la ZAC golfique en présence de M.Marc Belin, pdg du groupe Belin Promotion, société choisie à l'issue de la procédure d'appel d'offre (voir le bulletin municipal de novembre 2016, pages 2 et 3)

 

*Voici les arguments de la municipalité et de son maire, Jacqueline Irles :

- Il s'agit d'un projet privé de 37 millions d’euros: pas de dépenses pour la commune. 

- Un poumon vert entre Villeneuve et Perpignan, créateur de 200 emplois - Un hôtel, une résidence hôtelière, un restaurant …… - Sur 15 ans 595 logements seront construits autour du golf - 1.120. 000, 00 euros apportés par l’aménageur , à notre commune - Environnement valorisé : arrosage par les eaux récupérées de la station d’épuration ; 125 hectares végétalisés pour seulement 24 hectares urbanisés.

-Ce projet de 11,5 millions d'euros sera porteur de 500 emplois pendant les 3 ans de travaux et de 200 emplois pérennes (emplois directs et induits).

 

 

**Voici le point de vue du concessionnaire, M. Belin :

ce projet répond parfaitement à l'essor économique et démographique de la commune.

L'entreprise est heureuse de contribuer à servir les intérêts économiques du département fortement touché par le chômage. Il s'agit de donner une "destination golfique" , c'est la mission du Comité départemental du tourisme.

 

***L'opposition municipale (et un bon nombre d'habitants) s'interroge sur le coût revenant à la municipalité (aménagements divers, voirie autour du golf) et sur les retombées quant aux impôts locaux… pourquoi un hôtel haut de gamme, un club-house et 595 logements et commerces…Vaste opération immobilière, financière…

 

Pourquoi encore un golf quand il y a celui de Montescot tout à côté, et celui de St-Cyprien, à 10 kms, puis encore, dans le 66, Font-Romeu et Falgos..? 

 

On craint pour la tranquillité de la petite ville, où il fait bon vivre, à 5 kms de Perpignan…

 

Surtout les opposants, conduits par M. Christophe Zapprila, prétendent qu'il n'y aura pas plus de 50 emplois créés, comme à St-Cyprien…que le coût de l'opération pour la commune devrait s'élever à plus d'un million d'euros (l'aménageur versera 397.870 euros, mais il restera 894.130 euros à la charge de la commune…

 

En outre, si Mme Le maire compare Villeneuve à St-Tropez où le golf est entièrement irrigué avec les eaux de la station d'épuration, les opposants affirment qu'à Villeneuve, la station d'épuration ne couvre pas en eau les besoins d'arrosage du golf…

 

Enfin, on redoute un programme immobilier gigantesque : le promoteur trouvera son compte, pas la commune… Avec ce projet et le programme "Canigou" en cours, route de Montescot, la ville dépassera largement les 5000 habitants : alors, Villeneuve fera obligatoirement partie du schéma d'accueil départemental des gens du voyage et devra réserver un terrain aménagé pour leur séjour. (loi du 5 juillet 2000 n° 2000-614)

 

Le golf devrait voir le jour en 2019 mais la maîtrise foncière est loin d'être terminée, trois propriétaires, agents immobiliers mécontents d'avoir été écartés, faisant de la résistance… 

 

Mais la déclaration d'utilité publique a lancé les mesures d'expropriation...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 07:09
Médiathèque d'Argelès, avec Paul Gérard, à gauche.

Médiathèque d'Argelès, avec Paul Gérard, à gauche.

J.Pierre Bonnel en direct sur  France 3 Montpellier ce mardi 6 décembre 

pour une interview sur mon livre des communautés libertaires. (Trabucaire éditeur)

Emission matinale animée par le journaliste Philippe Sans.

 

L’émission sera diffusée en direct à 9h50 sur France 3 Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

 

- - - 

 

La veu de Catalunya Nord

Perpinyà 95.00 · Ceret 88.2 Prada 95.5 · Font-romeu 93.1

Communiqué de presse/ Perpignan, 5 décembre 2016

LE CSA RECONDUIT LA DIFFUSION DE RÀDIO ARRELS JUSQU’EN 2022

Ràdio Arrels, station catalanophone de Catalogne Nord, voit son autorisation d‘émettre prolongée pour cinq ans, selon une décision publiée samedi 3 décembre au Journal Officiel de la République Française.

La diffusion de Ràdio Arrels en FM fait l’objet d’une reconduction d’autorisation par le Comité Territorial de l'Audiovisuel de Toulouse, partie intégrante du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Cette décision prise le 20 septembre a été publiée samedi 3 décembre par le Journal Officiel de la République Française. L’association Arrels est ainsi autorisée à assurer « l'exploitation d'un service de radio de catégorie A par voie hertzienne terrestre en modulation de fréquence dénommé Ràdio Arrels (...) pour une durée de cinq ans, à compter du 11 mars 2017 ».

Ràdio Arrels continuera d’émettre en Roussillon depuis son émetteur principal installé à Calce, calé sur 95.0. Sa présence est revalidée en Vallespir, sur 88.2, depuis le pic de Fontfrède, situé à Céret. En Cerdagne et en Capcir, Ràdio Arrels restera sur 93.1, depuis le Cambre d'Aze, à Saint-Pierre-Dels-Forcats. L’émetteur de Belloc, à Villefranche-de-Conflent, assurera la couverture du Conflent, sur 95.5.

Consultez le texte intégral sur Legifrance : https://goo.gl/PMkto8

Photographies libres de droits à télécharger.

  1. Une partie de l’équipe de Ràdio Arrels https://goo.gl/ce1Mfz

  2. Emetteur de Ràdio Arrels à Calce, Roussillon https://goo.gl/6Vtfda

  3. Emetteur de Ràdio Arrels à Calce, Roussillon http://goo.gl/5SZOwt

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 09:05
L'esprit de fête : rancios, gastro à Riberach, ciné coréen, littérature : Les combattants de l'Humanité -
L'esprit de fête : rancios, gastro à Riberach, ciné coréen, littérature : Les combattants de l'Humanité -

***6 décembre :

Présentation-Dédicace

Librairie Torcatis Rue Mailly, Perpignan

Les Rancios secs du Roussillon.

Vins oxydatifs, fleurons de la viticulture catalane

En présence des auteurs

 

Le mardi 6 décembre 2016, dès 17h.

 

Depuis des siècles, les vins oxydatifs sont dans l’âme méditerranéenne. Sur les rives de la Méditerranée, on aime confier le vin au temps, tantôt exposé aux feux du soleil, tantôt lentement maturé dans le bois, au fond de caves sombres et silencieuses. De génération en génération, on se transmet les barriques, demi-muids ou foudres qui ont fini par s’accoutumer aux ténèbres et à accomplir leur long processus d’oxydation vertueuse.

El vi ranci, le rancio sec en pays catalan, c’est la tradition de conserver un trésor, la bota del racó, d’où sera tiré un mystérieux nectar lors de grandes occasions familiales, naissances, baptêmes, fiançailles, mariages.

Son caractère est d’autant plus exceptionnel qu’il n’a pas été ouillé, c’est-à-dire que l’évaporation que produit naturellement cette longue respiration conduit à une perte de liquide que l’on ne compense pas. Cercle magique de qualité : plus il s’évapore, plus il s’oxyde, plus il s’oxyde, plus il se concentre, plus il se concentre, plus il gagne en puissance et en noblesse, en personnalité.

La patience en fait un rituel, un vin de fête.

Le rancio sec a été d’abord tradition, puis oubli, puis indignité, avant de connaître une renaissance. Non seulement son réveil actuel s’apparente presque à une résurrection, mais encore est-il en passe de devenir un vin « tendance », dont la notoriété se jouera du temps et des frontières.

On commence à croire au renouveau en 2011 avec l’obtention d’une Indication Géographique  Protégée (IGP) avec mention rancio (IGP Côtes Catalanes avec mention rancio et IGP Côte Vermeille mention rancio) mais les défis sont nombreux pour le rancio sec du Roussillon dans les années à venir…

 

Les Éditions Trabucaire

11, rue Traverse de Pia

66000 PERPIGNAN

04 68 61 02 82

edition.trabucaire@orange.fr
www.trabucaire.com

- - - - -Ciné à St-Estève

 

8, 9 et 10 décembre 2016 au TDE

 

 

Le cinéma coréen contemporain

 

 

 

Ce cinéma suscite encore curiosité et méfiance malgré les différentes rétrospectives qui lui sont consacrées en France. Le début des années 60 voit émerger quelques-uns des plus talentueux cinéastes coréens : Kim Ki-young, le plus original (et provocateur), Shin Sang-ok ou Yu Hyun-mok dont le filmObaltan fut interdit par la censure. Im Kwon-taek, très prolifique, commence sa carrière à la même époque, mais ce n’est qu’à partir des années 80 - 90 que le cinéma coréen peut à nouveau s'exprimer librement.

 

Depuis une dizaine d'années, le thriller a fait une entrée remarquée dans le cinéma coréen, avec, en particulier, The murderer de Hong Jin-na et Hard day de Kim Seong-hun. Les cinéastes d'aujourd'hui se sont affranchis des traditions, explique le cinéaste Lee Chang-dong, ils sont libres comme des enfants sans parents. Ils tirent leur énergie de la vitalité économique du pays, et de cette menace permanente, fondée ou non, d'une guerre avec le Nord : une tension qui est hyper-productive.

 


Une conférence et cinq films :

 

  • Jeudi 8 décembre, 18h – Conférence : Approche du cinéma coréen par Alain Arthozoul
  • Jeudi 8 décembre, 20h 30 – Film : Poetry (Lee Chang-dong - 2010 - 2h 19 - VOSTF)
  • Vendredi 9 décembre, 20h 30 – Film : Pieta (Kim Ki-duk -– 2012 - 1h 44 - VOSTF)
  • Samedi 10 décembre, 14h 30 – Film : Mother (Bong Joon-ho - 2009 - 2h 08 - VOSTF)
  • Samedi 10 décembre, 17h – Film : Printemps, été, automne, hiver... et printemps (Kim Ki-duk - 2003 - 1h 43 - VOSTF)
  • Samedi 10 décembre, 20h 30 – Film : Ivre de femmes et de peinture (Im Kwon-taek - 2002 - 1h 53 - VOSTF)
 

 

 

 

 

 

Festival LES TOILES en entrée libre et gratuite
Pas de réservation

 

Renseignements : www.rdvse.fr - rdvse@rdvse.fr - 06 72 80 39 86

- - -

- - - 8 décembre :

 

***LA VILLE DE CABESTANY PROPOSE

RENCONTRE D’AUTEURE 

 

AVEC MICHELE BAYAR 

JEUDI 8 DECEMBRE à 18H                                     

      BIBLIOTHEQUE ANDRE STIL

Pour adultes

 

Michèle Bayar est née en Algérie d'un père tunisien et d'une mère française. Elle vit aujourd'hui en Languedoc-Roussillon. 

Elle a publié de nombreux romans, contes et nouvelles (Un figuier venu d'ailleurs, Ali amour, Nouba!, Mort sur le Sumptuosa ...). 

Par son histoire, elle s'intéresse à l'exil et aux traces qu'il laisse dans les âmes.

 

Elle vient présenter son dernier roman : "Les combattants de l'humanité" paru aux éditions des Presses littéraires. 

•Entre 1933 et 1950, les Krüger, des allemands antinazis, contraints à l'exil, créent un refuge dans les Pyrénées-Orientales

et accueillent des réfugiés politiques, des orphelins de guerre, des enfants en quête d'asile.

(ce centre éducatif international a réellement existé, au-dessus de Mosset, il est devenu la fondation "La Coûme").

•1945. Paul et Greta : la guerre est finie. Paul rentre en Algérie avec une allemande et la mère de celle-ci, qui ne parlera jamais un mot de français ni d'arabe. 

Un chien, gardien du souvenir, accompagne l'auteure sur les traces de ces personnages hors du commun.

 

Entrée libre et gratuite.

 

  Bibliothèque municipale André Stil

  Au Centre Culturel Jean Ferrat

  Avenue du 19 mars 1962

  66330 Cabestany

  Téléphone : 04.68.50.82.95

  bibliotheque.cabestany@wanadoo.fr

 

- - - -9 Décembre :

 

*** L’esprit de Fête souffle sur le Domaine Riberach ! 

10 ANS DE LA CAVE / BOCUSE d’OR MONDE 30 ANS / MENUS & OFFRES DE FIN D’ANNÉE

 

En ce mois de décembre 2016, le Domaine Riberach à Bélesta (66) est en pleine effervescence. Une soirée spéciale pour les «10 ANS» de la Cave, le 9 décembre prochain, s’organise à la Coopérative autour des mets étoilés de Laurent Lemal. Ce dernier, en plein préparatifs du Bocuse d’Or Monde, entouré d’une équipe à son plus haut niveau, vous promet des moments de gastronomie de haute volée pour cette fin d’année 2016. Et pour profiter de cette ambiance unique, l’offre «Jingle Bell», avec thés et pâtisseries de Noël à l’arrivée, nuitée et petit-déjeuner pour 2, vous est proposée à 155€*. Alors vite à vos tablettes pour réserver votre moment de magie !

 

Le vendredi 9 décembre 2016 prochain, une soirée exceptionnelle à l’occasion des «10 ans de la cave» de Riberach, mettra à l’honneur les plus grands crus millésimés du domaine. Commentés en direct par le sommelier et les vignerons/oenologues tout au long de la soirée, ils seront présentés - et offerts pour l’occasion- en accompagnement du «Menu Ephémère»**. Ce menu «Surprise» avec ses 8-10 plats s’articule au gré de l’inspiration de saison du chef Laurent Lemal, actuellement en plein préparatif de la finale mondiale du Bocuse d’Or.

 

Car c’est à Riberach, dans une cuisine spécialement aménagée, que Laurent Lemal, avec son nouveau commis Benjamin Vakanas et son coach Franck Putelat travaillent d’arrache-pied, depuis plusieurs mois déjà, en vue de remporter ce qui est considéré comme le Graal de la gastronomie. Ils représenteront la France, lors du 30ème anniversaire de la prestigieuse compétition les 24 et 25 janvier 2017 prochains à Lyon. Avec ses 23 autres adversaires venus du monde entier, Laurent Lemal devra revisiter, en thème plateau, le «poulet aux écrevisses». 

 

A cet effet, il a choisi comme «fil rouge» de son voyage culinaire, le chef d’oeuvre de St Exupéry : le Petit Prince. Symbole de la ville de Lyon, de la France, mais également de l’universel et de l’imagination, le Petit Prince c’est aussi le pari de la poésie de la simplicité, de l’enfance et de la pérennité des sentiments. En accédant à sa demande «S’il vous plaît... dessine-moi un mouton !», notre chef catalan (de cœur et chti d’origine) prend le parti d’interroger notre perception et notre représentation du Goût, à travers jeux de textures et de saveurs dont il a le secret. Au gré de différentes techniques élaborées de préparation et de cuisson, programmées à la seconde et au gramme près, Laurent n’aura de cesse de préserver la naturalité de chaque produit tout en le sublimant. 

 

Un processus et un parti pris créatif qu’il excelle à poursuivre dans son travail à la Coopérative, entouré d’une équipe plus motivée que jamais. Ses menus de Fête, désormais en ligne surriberach.com, sont tous empreints des parfums de cette aventure de l’excellence et la jeunesse. Alors n’attendez plus pour réserver votre grand moment de  gastronomie : il y a fort à parier qu’ il n’y aura pas de places pour tout le monde !

 

* Offre «JINGLE BELL» : 2 «Tea time» avec Café, Thé et pâtisseries de Noël offerts à l’arrivée, pour toute nuitée, avec petit-déjeuner buffet pour 2 à 155€  (au lieu de 181€) . Valable du 1er au 30 décembre 2016 (hors 24&25 décembre) **Offre «10 ANS» : Menu Ephémère : 92€/personne (Accord met & vins de Riberach à 45€ offert).  Offre Nuitée des 10 ANS  -30% sur votre chambre lors de la réservation de votre table au 04 68 50 30 10. 

Laure Billard Limbourg

Pour Domaine Riberach 

laure-limbourg.com

tél : 04 68 34 55 97 / 06 61 57 84 32

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens