Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 12:34

images-copie-2.jpeg  Aujourd'hui, une opportunité presque unique de visiter le site de Ruscino (Perpignan, route de Canet), lieu archéologique délaissé depuis des décennies, et sans doute, l'un des aspects les plus critiquables de l'ancienne municipalité, alduyste : 

 

 

*  Animations du site antique de  Ruscino (Château-Roussillon).

 

La lecture que je propose le dimanche à 18h est composée de textes de l'antiquité (du VIIe siècle av. au IVe siècle de notre ère).

Vous pourrez ainsi y entendre des extraits de Hérodote, Strabon, Ovide, Homère, Pindare, Pline l'Ancien, Sénèque, etc., sur le thème des voyages et des connaissances géographiques des rives de la Méditerranée.

 

L'entrée au site est gratuite et vous pouvez également assister le matin ou l'après-midi à une visite-conférence des ruines de Ruscino.

 

      Cédric DEBARBIEUX,  Contes, Lectures, Ecritures

cedric.debarbieux@laposte.net   04 68 50 17 56 -  06 68 73 88 72

 

 

 --------

Préhistoire

La préhistoire à Ruscino est surtout représentée par la protohistoire. Vers -1250 les hommes de l'époque incinèrent leurs morts et enferment les cendres dans des urnes qu'ils entreposent dans des grottes. Vers -950 les champs d'urnes passent à l'air libre, et Ruscino possède un exemple d'un tel cimetière protohistorique.

« Les ruines de Ruscino, le canal d'irrigation traversant la ville

Antiquité

L'histoire de Chateau-Roussillon commence durant l'ère romaine.  Situé sur un promontoire dominant la plaine du Roussillon côté Nord, les romains y ont créé une première ville nommée "Ruscino". Vous l'avez deviné, c'est là l'origine du nom "Roussillon", à 5 kms du centre ville de Perpignan en direction de Canet en Roussillon. Son origine réelle est probablement phénicienne, mais il est impossible de le prouver.

Vers -600 le lieu était déjà un village constitué de cabanes. Les habitants, des ibères, vivaient de pêche et d'agriculture, du travail du fer, de l'artisanat. Ils faisaient également du commerce avec les grecs. Les premières constructions en durs apparaissent vers -400. Elles étaient faites de galets de rivières. On a retrouvé des silots en terre cuite enfouis dans le sol pour conserver le grain. L'ibère sera parlé jusque vers -100, période où les romains s'installent.

En -218, Hannibal et ses éléphants en route pour Rome s'arrêtent à Illiberis (Elne). Les romains diligentèrent des émissaires dans le but de soulever les celtes contre l'envahisseur, mais ils préférèrent s'allier au carthaginois. Toujours est-il que c'est à Castell-Rousillo que se sont tenus les pourparlers avec les autorités de Rome pour le contrer.

Les romains construisent de belles demeures, avec mosaïques, des murs décorés de fresques. Ils s'équipent, avec des canaux d'irrigation et des citernes. En -50 les romains construisent le forum. De nos jours ont a du mal à imaginer ce que ça pouvait être, mais voici ses dimensions : 60m de long, 50 de large et 10 de haut. C'est gigantesque !

Lors de l'annexion à l'empire romain de la région, il fallut choisir un centre administratif. Ce choix s'est fait en 118 après JC, le siège de l'administration du Roussillon est donné officiellement, plaçant la ville en situation de force vis à vis de sa grande rivale Illibéris.

En 337 l'Empereur romain Constantin relève la cité d'Illibéris et Castell-Ruscino tombe en décadence. La période romaine est assez mal connue, nous retrouvons le village sous un autre nom, Ruscellio, en 801 à l'époque carolingienne, puis en 816 sous le nom de Rosciliona. Ce lieu se transformera en Chateau-Roussillon par la suite. (voir la page consacrée à ce lieu)

Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:41

8 juin Ramon Faura-Llavari

L'association "Baraques et Senills" fête ses 10 ans !

 

Le SAMEDI 8 JUIN 2013, à Salses le Château : salle polyvalente.

 

> 10H-19H : Marché des Créateurs (bois flotté, sculptures, peintres, écrivains...)

 

> 17H-19H : Concerts thème Georges BRASSENS (guitare, trompette, violon..)

Buvette - Entrée 5 €

 

Venez nombreux soutenir cette association qui s'occupe de préserver un site en relation avec le patrimoine local et populaire : les baraques de l'étang de Salses. Vous passerez une agréable journée placée sous le signe de la convivialité et du partage.

 

----

 

Samedi 8 juin 2013 à 17h
Office de Tourisme - Place le Foiral
Prats de Mollo la Preste

lancement du DVD du film
Dans la peau de lours

les fêtes de l’ours et de carnaval à Prats de Mollo la Preste

le pot de l’amitié sera partagé avec les participants

DVD avec les versions française et catalane du film : 15 euros

En vente à partir du 8 juin à Prats de Mollo

En vente à partir du 10 juin dans les librairies des Pyrénées Orientales

et sur le site de Kalimago films

<http://www.kalimago.com>

Download.html.jpg

 

Chaque année au mois de février, à Prats de Mollo la Preste,

dans les Pyrénées Orientales, à l'extrême Sud du Languedoc Roussillon,

revient le temps du Carnaval et de la Fête de l'Ours.

La Fête de l'Ours ouvre les festivités du Carnaval de Prats de Mollo,

qui va s'étendre sur plusieurs jours et voir se succéder cavalcades, danses, scènes de rues et désordres en tous genres,

selon un rituel pratiqué sans interruption depuis plusieurs siècles.

Noirs  de suie, d’huile et de sueur, griffant ou mordant tout sur leur passage, farouches, superbes et traqués,

les derniers ours des Pyrénées descendent dans la ville.

Chacun aura sur le visage l’empreinte du plantigrade et celle d’une des plus anciennes et des plus authentiques traditions carnavalesques.

 

Voir les infos et visionner la bande annonce

<http://www.kalimago.com/ours.html>

Film : Dans la peau de l’ours

Réalisateur : François Boutonnet

Production : Kalimago Films

Année de production : 2012

Date sortie salle de cinéma : 6 février 2013

Image : Bernard Arnauld

Voix : Cédric Debarbieux

Partenariats : Union Européenne, Conseil Général des Pyrénées Orientales

Pays Pyrénées Méditerranée, Ville de Prats de Mollo la Preste

Durée : 58’

contact@kalimago.com

 

8--9-juin--afficheFESTIVAL-1-.jpg 

 

11e FESTIVAL DE BANDES DESSINEES

 

SAMEDI 8 JUIN 2013 Après midi à la LIBRAIRIE TORCATIS

ET DIMANCHE 9 JUIN 2013 à la salle des fêtes Jules Gaspard de Bouleternère

SEANCES DE DEDICACES DES AUTEURS:

 

Claire Braud  Claire Braud est-elle à limage de Pétula Peet ? Sa pétulante héroïne gambade dans un monde loufoque et lumineux. On s’y déguise, on y danse, on y court. On a la bougeotte, de celle partageuse, qui provoque les rencontres, en des mambo improbables, des chorégraphies au pied levé, des bus à fond la caisse. Animaux, fonctionnaire, femme militante et homme mystère... Tout a un air de poésie foutraque, de légèreté dense. Et puis de doute et de douceur. Parfois, on se pose, dans la maison de Pétula, un havre presque, le temps dun bain de rivière, dun bol de lait, dun jeu de mot. Et hop, ça repart au quart de tour. La plume de Claire aussi galope. Elle a la ligne claire frétillante, qui pétule, et peeet, qui fait mouche. Alors Claire Braud ressemble-t-elle à Pétula Peet ? Sa vie, aussi, a lair bien remplie. On y croise de lart et du cinéma, et puis Billie Holiday, les Mills Brothers (quelle a mis en bande-dessinée), Saint-Saëns illustré et Artémisia, prix de la bande-dessinée féminine gagné en 2012. Et si Claire Braud était un homme ?
A lire : Mambo, Lapin n°44 (revue). A l’Association. Billie Holiday (ed. Nocturne), Mills Brothers (BD jazz).

 
9782844144195_1_v.jpg DoubleBob

DoubleBob vit loin, quelque part, en camion. Il devrait bientôt passer son CAP menuiserie après avoir suivi des études dans lart : arts appliqués, arts à la fac et beaux arts... Son travail sest dabord fait connaître via exposition et auto-édition, puis il a été rattrapé par le FRMK qui le publie depuis 2008. Pour autant, Doublebob continue lautoédition et les expériences. Il fabrique ainsi un livre dépliant aux éditions Derrière la salle de bain, pratique la « sérigraphie sauvage » (remplacer le produit photosensible par de largile, enlever le cadre pour ne garder que la toile...) ou travaille avec Nicole Claude, artiste handicapée. Crayon à papier et papier carbone donnent à son trait fin couleurs et tâches. Des vivants, humains et bêtes, s’y posent sans décors, comme nus. A moins de saventurer au sous-sol. Là, plus de bleus, mais du gris à lâme, de lintime que des structures englobent, sans le protéger.
A lire : Sous-sol, La crâne rouge (avec Nicole Claude), Le chat n’a pas de bouche vous aime beaucoup. Aux éditions FRMK.

   
9782930204673_1_v.jpg Léon Maret

Léon Maret sait en faire des choses : du punk avec le groupe Les Betteraves, de la revue grand format et beau papier avec Belles Illustrations mais aussi de la bande-dessinée et de la boxe française. Cest grâce à la boxe quil découvre la canne de combat et écrit Canne de fer et Lucifer. Farfelu et fabuleux, entre manga et Sancho Panza, cet album nous fait suivre les tribulations dun jeune naïf, sur fond de révolution française. Une révélation, drôle, bondissante. Esprit facétieux, Léon balade notre œil, le prend au piège, de ses pointillés ou de ses arrière-plans, pour mieux lamuser. Rien à faire des combats de canne, courses de bagnole ou chien botté ? Et pourtant, Léon Maret nous les rend trépidants.
A lire : Canne de fer et Lucifer (éditions 2024), Course de bagnoles (Requins Marteaux), Laisse faire les sphères (Alain Beaulet Editeur), Le chien dans la botte (Albin Michel Jeunesse).

 
9782849611227_1_v.jpg

Matthias Picard
Matthias Picard est un curieux. La voisine de trottoir ? Il en fait lhéroïne de sa première bande-dessinée. Jeanine narre la vie agitée et étonnante dune prostituée. Dabord publié en épisode dans le nouveau Lapin, la revue de lAssociation, lhistoire deviendra album. Mais ce nest pas le premier fait dencre de Matthias : aux Arts Déco de Strasbourg, il est lun des fondateurs du collectif Troglodyte et participe au fanzine Écarquillettes et au webzine Numo.fr. Matthias Picard est un curieux. Il aime les truites et les lunettes rouge et bleu ? Le voilà qui invite tout un monde sous-marin chez nous : Jim Curious le scaphandrier croise poulpes et poissons en 3D. Loin du cache-misère, du gadget ou dun pseudo-réalisme, ce procédé renforce la beauté du dessin, très stylisé, en noir et blanc. Algues, coraux, banc de sardines ou grand squale se promènent devant nos yeux ébahis, quon soit grand ou petit.
A lire : Jeanine (l’Association), Jim Curious (éditions 2024).

 
9782919242078_1_v.jpg SEB 

Le dessinateur a travaillé dans un studio de dessins animés et réalise là sa première BD.

Il est originaire de Cerdagne et vie toute l'année à Montpellier où il exerce le métier de dessinateur de presse.

 

JOSEP Le scénariste vit sa retraite à Millas, c'est donc un enfant du Riberal qui a une culture historique exceptionnelle

et un humour décapant, c'est un "Buster Keaton Roussillonais".

Il est auteur de pièces de théâtre : El vi de l'Anton 1976, Vinça 1977...d'une précédente BD sortie il y a plus d'une décennie:

El xicot pelut 1995 ainsi que de romans: Urbanya mon amour Ed. Cap Béar 2006, L'homme de cosprons ed. Trabucaire 1980,

Les scorpions de corbera ed. Trabucaire 1980 réédition Cap Béar 2009.

 

9782919382064_1_v.jpg PROGRAMME :

Samedi 8 juin
16h : dédicace à la librairie Torcatis (Perpignan)
18h : ()vernissage de lexposition Fortemps et Stringer à la librairie Torcatis
20h30 : apéritif dînatoire à Bouleternere (participation : 5 euros).

D
imanche 9 juin : de 9h à 18h à Bouleternere
B
ourse déchange
Dédicaces
Repas sous abri

Renseignements et réservation pour le repas : 06 01 63 70 76 ou verdaguer.maryse@neuf.fr

-------

Ida y Vuelta - Le festival de la Casa Musicale aura lieu du 6 au 9 juin 2013

11f6932293b8f0b52d651934d3488370_L.jpg

 

Le Festival Ida y Vuelta est avant tout un grand festival populaire. Par la couleur de sa programmation, l'éclectisme de ses plateaux, la place croissante faite aux artistes émergents et les scènes dédiées aux groupes amateurs de la région.

Ida y Vuelta, une signature originale et très attendue « un énergique désordre musical sans lequel rien ne serait vraiment à sa place»!!!


SAMEDI 8 JUIN

---------------------

JUKEBOX CHAMPIONS

Les talentueux beatmaker Blanka et Fade pour une performance unique aux couleurs funk, hip hop, trip hop, soul.

JUKEBOX CHAMPIONS, les ingénieux du son !

 

KENY ARKANA

KENY ARKANA a la rage. Tous ceux qui ont écouté ses textes le savent : cette MC n'est pas là pour distraire mais pour réveiller les consciences.

Pour la première fois dans le département. Fresh !!

 

 

DIMANCHE 9 JUIN

---------------------

BROUSSAÏ

Reconnue comme l'une des formations phares du Reggae Hexagonal, leur dernier opus "Kingston Town" a été élu meilleur album reggae français aux Victoires du Reggae 2013. Avec plus de 500 dates au compteur, BROUSSAÏ sait enflammer les foules

 

DELUXE

Dernière recrue du label Chinese Man Records, c'est LE groupe électro-pop qui monte. Véritables "bêtes de scènes", DELUXE offre un live explosif à l'énergie dévastatrice et contagieuse.

 

 

 

LES AUTRES SCENES DU FESTIVAL

VENDREDI 7 - SAMEDI 8 - DIMANCHE 9

 

Pour découvrir les artistes amateurs des ateliers de la Casa et de jeunes groupes très prometteurs.

de 18h à 20h vendredi

de 16h à 20h samedi & dimanche

 

LA SCENE ESPLANADE

 

Samedi

La nouvelle scène rock perpignanaise - Capoeira

 

Dimanche

Percussions cubaines - Sant Jaume

 

LE CABARET

Samedi

Guitares - Atelier pop ados - Atelier pop adultes

 

Dimanche

Flamenco, guitares, danse et percussions -

Jazz Club et lindy hop

...

 

BAR / apéro concert 20h

 

Samedi

Percussions brésiliennes + Skamanians

 

Dimanche

DJ Zakost + la Batucada Casa

 

 

LE DANCE-FLOOR DU FESTIVAL Samedi 8

BAL FUNK

La soul et le funk en mode rare groove avec l'un des dj's les

plus performant de la scène DJ BLACK MUSIC !

 

Dimanche 9

SO WHAT JAZZ CLUB

Un dance floor dans la pure tradition musicale des clubs des

années 30, avec LE BIG BAND JAZZ CASA.

Pour tous les danseurs de lindy hop, et les autres, of course.

 

L'ESPACE ENFANTS

 

Un espace encore plus grand dédié aux plus jeunes.

Animé par l'association Les Enfants du Lude.

Espace de jeux partagé, en extérieur et en intérieur, le lieu incontournable de nos plus jeunes spectateurs avec au programme :

Jeux géants pour les petits et les grands,

master mind, carom...

 

****EXPO PHILIPPE DOMERGUE au MUME

8a5b1158.jpg

 

74 ANS APRÈS LE GRAND EXODE DE FÉVRIER 1939, LE MUME PRÉSENTE L’INSTALLATION PHOTOGRAPHIQUE « MÉMORIAL Retirada »DE L’ARTISTE PHILIPPE DOMERGUE. AVEC UNE ÉLÉGANTE CONTEMPORANÉITÉ ARTISTIQUE, CE TRAVAIL, BASÉ SUR LA RÉAPPROPRIATION DE L’HÉRITAGE PHOTOGRAPHIQUE DE MANUEL MOROS, FAIT ÉMERGER UNE PENSÉE PROFONDE SUR LA MÉMOIRE ET SA TRANSMISSION.

 

Salle d’expositions temporaires du MUME

Expositiondu 9 février au 9 juin, *Entrée libre

 

Major, 43-47 17700 La Jonquera Tel. 972 55 65 33info@museuexili.cat-www.museuexili.cat

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 08:57

Nicolas Lebourg

 


Nicolas Lebourg

   Historien, spécialiste des extrêmes droites (Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes). En 2012, j'ai publié "Mort aux bolchos. Un siècle d’affiches anticommunistes" (Les Échappés) et avec Joseph Beauregard "Dans l’ombre des Le Pen. Une histoire des numéros 2 du FN" (Nouveau Monde) et "François Duprat, l’homme qui inventa le Front National" (Denoël). - "Les racines intellectuelles du lepénisme version marine" , 21 novembre 2011. - "La gauche et l’anti-lepénisme : clichés et vérités" , 30 novembre 2011. - "Front National : le parti de la révolution française ?" , 12 décembre 2011. - "Le Fn, Israël… et la France" ,15 décembre 2011. - "Marine Le Pen une bonne année populiste" , 4 janvier 2012. - "Marine Le Pen, le FN et le monde ouvrier : une histoire tumultueuse" , 18 janvier 2012. - "Comment Marine Le Pen manie les masses" , 30 janvier 2012. - "Marine Le Pen est-elle d’extrême droite ?" , 8 février 2012.


 

J'avais décidé d'écrire aujourd'hui un article sur "Perpignan vu par le Nouvel Obs" (enquête plus fouillée que celle, il y a quelques mois, par L'Express et positive : on ne connaît pas notre bonheur de vivre à "Perpi la Catalane" !!!) Cependant l'actualité bouscule les projets des écrivailleurs et blogueurs de province : la mort d'un jeune militant d'extrême-gauche mérite mieux !

 

On peut s'interroger : crime ou lutte qui a mal fini ? Intention de tuer de la part des 4 fascistes ? On ne sait pas, mais on ne doute pas de leur désir de casser et de tuer des "Rouges"... Du côté de ceux-ci, il y eut insultes, volonté d'en découdre, de se battre 4 contre 4... Une mauvise chute contre un poteau et c'est la mort... 

 

Je mets à la fin de cet article le point de vue de R-Marc Jenar, accusant les attitudes des partis traditionnels de droite et de gauche.

 

Est-ce la "crise" entretenue par la finance, le marché, le libéralisme tentant de s'adapter à la nouvelle conjoncture, entraînant misère et chômage, qui serait une cause plus profonde..? Sommes-nous revenus à une situation à la 1929, préfigurant des révoltes, la montée des extrémistes et le danger fasciste..? Les hommes au pouvoir ont une grave responsabilité : sont-ils aveugles face au danger rampant..?

 

Nicolas Lebourg, spécialiste de l'extrême-droite, prof à l'université de Perpignan, était hier (à la galerie "à centmètresducentredumonde de Vicente Madramani, l'hôte si amical), dans la chaude actualité en analysant l'identité du FN et des autres composantes extrémistes droitières. Un peu fatigué par sa rude journée : appels téléphoniques, entretiens sur France-inter, France-culture...articles dans la presse (ce jeudi, dans L'Humanité), Nicolas a tenu la distance et répondu aux questions d'un public, modeste, mais motivé.

 

L'historien nous remit en mémoire le compromis nationaliste de 1934, la création, en 1972, du FN, à partir du mouvement "ordre nouveau" et son positionnement fasciste (un de ses dirigeants, Dominique Wener, vient de se suicider à Notre-Dame). 

N. Lebourg évoqua aussi les dissolutions des groupuscules et leur manque de pertinence : en 1936, 39, 68; en 73, ordre nouveau effacé mais renaissant sous d'autres formes; en 2002, Unité radicale balayée, mais sans toucher aux structures de cette organisation fasciste...

Nicolas analysa aussi la "génération identitaire" qui s'est révélée dans les manifs contre le mariage pour tous, médiatisée en investissant le toit du local du PS à Paris.

 

L'avancée du FN est inquiétante, face aux échecs et "affaires" de la droite (UMP); en outre "le libéralisme n'a pas bonne presse en France", "Le libéralisme, en France, ne sait pas se vendre", selon les bonnes formules de N. Lebourg, qui manie bien l'humour.

 

Il manie aussi le cynisme, il semble détaché des situations dramatiques et des personnages peu sympathiques dont il parle : plus qu' un "spectateur engagé", c'est un scientifique, un historien qui ne regarde pas depuis la mêlée, mais depuis son un mètre quatre-vingt. Il se qualifie lui-même d'entomologiste : il est vrai que les animaux qui nous gouvernent (mais nous ne nous laisserons pas faire!) sont de drôles d'oiseaux, pardon...d'insectes ! 

 

Avec Nicolas, on a compris que depuis 1973, et la "grande globalisation", les sociologies ont changé : le tissu associatif, syndical, se liquéfie; les citoyens n'ont plus de sentiments et de projets communs. Domine une inquiétante crispation identitaire et un manque évident de repères.

 

    A partir de là règnent cette aberration et ce préjugé, source de crimes présents et à venir : le coupable, l'ennemi, c'est l'Arabe musulman; le FN a capté  cette idée depuis longtemps et l'a propagé dans les partis classiques et la tête des gens à la réflexion rapide et superficielle...

 

Je reviendrai sur ces problèmes en m'abreuvant encore des paroles et des écrits de sacré Nicolas ! Merci pour cette intervention "à chaud", l'historien, qui veut pourtant garder la tête "froide"; cependant, devenu "journaliste", sollicité par les médias pressés, "l'historien de l'instant" ne va-t-il pas prendre le dessus sur l'analyste qui a besoin de distance et de temps..?   (J.P.Bonnel)

 

 

 

 

06 juin2013

Assassinat d’un antifasciste : La haine de tout ce qui est différent, fortement  encouragée par le discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble et pendant sa campagne électorale, la banalisation du FN par les médias toxiques, la violence verbale et physique des adversaires en tous genres du mariage pour tous, l’indifférence du PS face à cette montée des périls tout au long des années écoulées  et en particulier lors des élections de 2012 expliquent le drame dont Clément Méric est aujourd’hui la victime.

Les rafles d’immigrés commises sous Hortefeux/Guéant/Valls, les expulsions barbares de Roms décidées par les mêmes accréditent le racisme et la violence et ouvrent la voie à la résurgence du fascisme  en France.

En visite à Paris, j’étais place St-Michel avec la foule des démocrates pour rendre hommage à cette victime du combat antifasciste, exprimer notre émotion et notre indignation collectives et  dénoncer les nouvelles ligues fascistes.

No pasaran!    

 

 (texte de Raoul-Marc Jennar, publié dans son blog, en le remerciant pour cette publication)

 

 

  * commentaire : "No passaran", oui, OK, mais hélas, attention, ils sont déjà passé, et à plusieurs reprises ! La gauche divisée n'a jamais pu arrêter la peste brune...

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:50

* Littérature : GEORGE SAND REVISITEE PAR LA ROMANCIERE NOELLE CHATELET LE 6 JUIN A PERPIGNAN 

 

Noëlle Chatelet est une nouvelle fois l'invitée du CML jeudi 6 juin à Perpignan, à 18h hall du Conseil Général des PO , à l'occasion de la présentation de son roman, Madame George (Editions du Seuil) . Soeur de. Femme de. Fille de. Exister sans eux. Hors d'eux. Avant et après eux. Ni aux côtés, ni en retrait, ni dans l'ombre. Exister comme eux. Noëlle Châtelet est la soeur de Lionel Jospin, ancien Premier ministre. Elle est aussi la veuve de François Châtelet, philosophe. Mais elle est avant tout écrivain, universitaire, moraliste. Elle travaille sur la pesanteur des corps, la tyrannie des apparences ou le plaisir de vieillir. Elle appartient à des jurys littéraires, a présidé la Maison des écrivains, anime des ateliers d'écriture. Elle a sa notoriété solitaire et son aura propre dans le monde intellectuel. Avant, elle fut aussi actrice pour Marguerite Duras, amie lesbienne de Romy Schneider dans le film la Banquière ou préfacière de Justine ou les Malheurs de la vertu, oeuvre du charmant marquis de Sade. Universitaire et écrivain, Noëlle Châtelet est l'auteur d' "Histoires de bouches", prix Goncourt de la nouvelle, et d'une trilogie des couleurs célébrant le jaune brûlant des Tournesols après le bleu et le rouge coquelicot. Après ses explorations de la chirurgie esthétique, de l'anorexie ou de l'hermaphrodisme, elle a relaté avec passion la première greffe du visage. Le livre s'intitule "Le baiser d'Isabelle". 

 

Un roman d'initiation : La romancière a eu le rare privilège d'interroger longuement la patiente elle-même ainsi que les deux équipes des CHU d'Amiens et de Lyon, qui ont mis en commun leur savoir-faire et leurs compétences pour accomplir cette oeuvre inédite. "La dernière Leçon", récit de la mort volontaire de sa mère, avait bouleversé ses lecteurs. Avec "Au pays des vermeilles" (Seuil) c'est un peu l'art d'être grand-mère qu'elle nous propose avec un récit minutieux et profond d'un lien qui se construit progressivement et des multiples échos émotionnels réveillés par cette expérience. Avec son nouveau roman, "Madame George" (Ed. du Seuil) , qu'elle présente ce jeudi 6 juin au CML, Noëlle Châtelet ouvre les portes de l'inconnu. Jean-Marc, un psychanalyste très rationnel, va vivre une aventure qui va le transformer, l’ouvrir à des mondes, ceux des fantômes, des apparitions, des esprits… Venu pour une conférence dans le domaine de Nohant, la maison de George Sand, il découvrira que les murs ont une mémoire. Comme si la romancière habitait encore ce lieu chargé de souvenirs. Une manière de faire revivre George Sand, d’évoquer cette figure attachante. Noëlle Chatelet qui connaît bien la vie de l’auteur de "La mare au Diable" , nous interroge, à travers un texte profond et lumineux, qui ouvre les portes de l’inconnu, de ce continent noir, cet inconscient qui nous influence et que, dans nos vies trop actives, nous semblons occulter. Si surprenant que le sujet puisse paraître pour la spécialiste du corps qu'est Noëlle Châtelet, cette enquête pleine d'ironie sur ce qu'on pourrait appeler les « corps immatériels » se présente comme un fascinant roman d'initiation. Pas si éloigné, au fond, de La Dernière leçon

Dédicaces sur place jeudi 6 juin à Perpignan, hall du Conseil Général à partir de 17h30 avec la Librairie Torcatis.

 

(André Bonet, Président du CML)

 

 

* Michel Pagnoux expose ses nouvelles créations, du 6 juin au 6 juillet, , chez Raphaël, Salon et dépendances, 3 rue Lazare Ecarguel (derrière la préfecture), Perpignan- Vernissage à 18h30, ce jeudi.

04 68 84 86 72

 

"SOLIDES VISIONS" 

 

 

logo-newsletter.png

 

Conférence « Pourquoi lextrême progresse-t-elle ? »
Par Nicolas LEBOURG, historien, spécialiste des extrêmes droites.

Jeudi 6 juin 2013 de 19h à 21h
au Centre dArt Contemporain de Perpignan Àcentmètresducentredumonde

L'archipel contrattaque s'interroge avec l'historien Nicolas Lebourg: « Pourquoi lextrême progresse-t-elle ? »

Elections et enquêtes dopinion témoignent dune progression de ladhésion aux conceptions de lextrême droite ainsi quau parti qui la représente électoralement. Quelles sont les structures de cette dynamique ? Comment cette dernière sinscrit-elle dans une évolution à léchelle occidentale ? Quelles sont les spécificités du Front National ?

Nicolas Lebourg est historien, spécialiste des extrêmes droites (Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes, Université de Perpignan-Via Domitia). En 2012, il a publié les ouvrages « Mort aux bolchos. Un siècle daffiches anticommunistes » (Les Échappés) et avec Joseph Beauregard « Dans lombre des Le Pen. Une histoire des numéros 2 du FN » (Nouveau Monde) et « François Duprat, lhomme qui inventa le Front National » (Denoël). Il tient également une chronique sur le Front National pour le site du Nouvel Observateur. Le débat sera animé par le journaliste Nicolas Caudeville.

 

 

***Ida y Vuelta - Le festival de la Casa Musicale aura lieu du 6 au 9 juin 2013

11f6932293b8f0b52d651934d3488370_L.jpg

 

Le Festival Ida y Vuelta est avant tout un grand festival populaire. Par la couleur de sa programmation, l'éclectisme de ses plateaux, la place croissante faite aux artistes émergents et les scènes dédiées aux groupes amateurs de la région.

Ida y Vuelta, une signature originale et très attendue « un énergique désordre musical sans lequel rien ne serait vraiment à sa place»!!!

 

 

JEUDI 8 JUIN

---------------------

Les meilleures équipes mondiales venant des quatre coins du globe se donnent rendez vous à Perpignan pour s'affronter dans l'arène bouillante de la Casa Musicale.

Une compétition internationale, dans un lieu exceptionnel, pour un événement où l'excellence, l'esprit d'équipe et le dépassement de soi sont à l'honneur. Du grand

spectacle, des phases époustouflantes, le rdv des amoureux de la danse hip hop.

8 crew en compétition s'affrontent en 5 vs 5 (4 crew internationaux contre 4 crew français) pour aller décocher le titre de champion 2013!!! Big up à tous!

 

Teams internationales :

PREDATORZ (Russie)

MORNING OF WOL (Corée)...

 

Teams France :

POKEMON (Lyon)

FURIES (Perpignan/Montpellier)

BAD TRIP (Paris)...

 

Jury :

Mr Freez (Rock Steady Crew)

Mohamed (Vagabond)...

 

DJ : TAJ Mahal

Speaker : Nasty

 

 

VENDREDI 7 JUIN

---------------------

THE PRIMAVERAS

Après un premier opus très remarqué, THE PRIMAVERAS récidivent.

Ambiance soul et sonorités traditionnelles. Visca !

 

AKUA NARU

Dans la veine de The Roots, Mos Def...

AKUA NARU est une pépite Hip Hop & Jazz. "Protégée" de Wax Tailor c'est une vraie « kickeuse » américaine.

 

ELISA JO

Un son rétro pop-rock-blue eyed soul résolument moderne, une voix à la Alice Russell et un album produit par Benjamin Bioley.

ELISA JO, attention révélation !

 

 

SAMEDI 8 JUIN

---------------------

JUKEBOX CHAMPIONS

Les talentueux beatmaker Blanka et Fade pour une performance unique aux couleurs funk, hip hop, trip hop, soul.

JUKEBOX CHAMPIONS, les ingénieux du son !

 

KENY ARKANA

KENY ARKANA a la rage. Tous ceux qui ont écouté ses textes le savent : cette MC n'est pas là pour distraire mais pour réveiller les consciences.

Pour la première fois dans le département. Fresh !!

 

 

DIMANCHE 9 JUIN

---------------------

BROUSSAÏ

Reconnue comme l'une des formations phares du Reggae Hexagonal, leur dernier opus "Kingston Town" a été élu meilleur album reggae français aux Victoires du Reggae 2013. Avec plus de 500 dates au compteur, BROUSSAÏ sait enflammer les foules

 

DELUXE

Dernière recrue du label Chinese Man Records, c'est LE groupe électro-pop qui monte. Véritables "bêtes de scènes", DELUXE offre un live explosif à l'énergie dévastatrice et contagieuse.

 

 

 

LES AUTRES SCENES DU FESTIVAL

VENDREDI 7 - SAMEDI 8 - DIMANCHE 9

 

Pour découvrir les artistes amateurs des ateliers de la Casa et de jeunes groupes très prometteurs.

de 18h à 20h vendredi

de 16h à 20h samedi & dimanche

 

LA SCENE ESPLANADE

 

Vendredi

Lili Baba - Classe Musiques Actuelles du CRR

 

Samedi

La nouvelle scène rock perpignanaise - Capoeira

 

Dimanche

Percussions cubaines - Sant Jaume

 

LE CABARET

 

Vendredi

Atelier chant ados - Danse irlandaise

 

Samedi

Guitares - Atelier pop ados - Atelier pop adultes

 

Dimanche

Flamenco, guitares, danse et percussions -

Jazz Club et lindy hop

...

 

BAR / apéro concert 20h

 

Vendredi

Percussions et danses africaines

 

Samedi

Percussions brésiliennes + Skamanians

 

Dimanche

DJ Zakost + la Batucada Casa

 

 

LE DANCE-FLOOR DU FESTIVAL

VENDREDI 7 - SAMEDI 8 - DIMANCHE 9

Sur la  rambla, l'espace dance du festival. Pour les accros des soirées qui bougent !

A partir de 21h30.

 

Vendredi 7

BIG FAMILIA

Collectif perpignanais de beatmaker, DJ's et d'art numérique.

Il s'associe à la Ida y Vuelta pour un dance floor sonore

et visuel. Moove it !

 

Samedi 8

BAL FUNK

La soul et le funk en mode rare groove avec l'un des dj's les

plus performant de la scène DJ BLACK MUSIC !

 

Dimanche 9

SO WHAT JAZZ CLUB

Un dance floor dans la pure tradition musicale des clubs des

années 30, avec LE BIG BAND JAZZ CASA.

Pour tous les danseurs de lindy hop, et les autres, of course.

 

 

L'ESPLANADE

VENDREDI 7 - SAMEDI 8 - DIMANCHE 9

Lézarder en terrasse, partir à la rencontre d'associations ou profiter de l'espace enfants.

 

L'ESPACE ENFANTS

 

Un espace encore plus grand dédié aux plus jeunes.

Animé par l'association Les Enfants du Lude.

Espace de jeux partagé, en extérieur et en intérieur, le lieu incontournable de nos plus jeunes spectateurs avec au programme :

Jeux géants pour les petits et les grands,

master mind, carom...

 

LES ASSOCIATIONS

 

Les Enfants du Lude, La maison de Vie du Roussillon, AEFTI, l'AFEV, Route 66...

 

***Rencontre au Domaine de Rombeau avec

Jacques Martinez

pour son livre

"ESPAGNOL DE MERDE" OU LA VERITABLE ET LONGUE HISTOIRE DES CINQ SAISONS

collection "figures" aux éditions Grasset

Jeudi 06 Juin à partir de 18h30

  

Parce qu'un jour, un jour de juillet, du côté de Perpignan, quelqu'un lui a crié "espagnol de merde ! ", parce qu'un autre jour, sur une place de Séville, il a appris la mort de Benny Lèvy à Jérusalem. Parce que, quelques temps plutôt, un matin à Paris, quelqu'un lui avait dit d'arrêter de faire des gravures sur cuivre, l'auteur a decidé de réfléchir pour savoir ou il en était des choses de la terre , des choses de la religion, et surtout, de son travail d'artiste.

 

Jacques Martinez peintre sculpteur essayiste a publié chez Grasset, Moderne for ever (1985) et Par hasard et par exemple (1977)

 

  9782246800712_1_v.jpg www.jacquesmartinez.com - Au Domaine de Rombeau    www.librairietorcatis.com  

 

****Cinémaginaire en juin

Publié le 01/06/2013 à 12:28 par leblogcultureldyl

8f634ab2.jpg

 

 Jeudi 6 juin à 19h

Cinéma  Jaurès - 66 Argelès sur  Mer

 

LeCiné-Forumavec  les Amis de Cinémaginaire - Présentation + Film + Casse-croûte tiré du sac + Débat

 

La terre outragée Film de Michale Boganim (Fr/Pol/Ukr/All 2013 1h48 VF) avec Olga Kurylenko, Andrzej Chyra, Serguei Strelnikov

Autour de la catastrophe de Tchernobyl  Tarif : 5  euros

 

Vendredi 7 juin 

Cinéma Vautier - 66  Elne

L’associationLGBT66présente(soirée : film1 + apéro + film2 + débat)

à 19 hWeek-end

Film de Andrew Haigh (G.-B. 2011 1h35 VO) avec Tom Cullen, Chris New

Lors d’un week-end rythmé par les excès, les confidences et le sexe, les deux hommes vont peu à peu apprendre à se connaître. Une brève rencontre qui résonnera toute leur vie...

 

à 21 h 15Le voyage de Lucia

Film de Stefano Pasetto (Italie/Argentine 2010 1h32 VO) avec Sandra Ceccarelli, Francesca Inaudi, Cesar Bordon

A Buenos Aires, Lucia et Lea, deux femmes que tout sépare, vivent une amitié qui les emmènera jusqu'en Patagonie, loin des hommes et de leurs certitudes...

SELECTION OFFICIELLE FESTIVAL DE TORONTO 2010

 

Samedi 8 juin à 14 h 30

Cinéma Vautier - 66  Elne

Séance exceptionnelle Walter : retour en résistance

Film de Gilles Perret - France 2009 1h23

À travers l’histoire de Walter Bassan, ancien résistant, ancien déporté haut-savoyard et sur fond de politique actuelle, deux questions se posent tout au long du film : « Qu’avons-nous fait des idéaux du Conseil National de la Résistance ?

Tarif : 6 euros - Réduit :5 euros

 

Conférence « Pourquoi lextrême progresse-t-elle ? »
Par Nicolas LEBOURG, historien, spécialiste des extrêmes droites.

Jeudi 6 juin 2013 de 19h à 21h
au Centre dArt Contemporain de Perpignan Àcentmètresducentredumonde

L'archipel contrattaque s'interroge avec l'historien Nicolas Lebourg: « Pourquoi lextrême progresse-t-elle ? »

Elections et enquêtes dopinion témoignent dune progression de ladhésion aux conceptions de lextrême droite ainsi quau parti qui la représente électoralement. Quelles sont les structures de cette dynamique ? Comment cette dernière sinscrit-elle dans une évolution à léchelle occidentale ? Quelles sont les spécificités du Front National ?

Nicolas Lebourg est historien, spécialiste des extrêmes droites (Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes, Université de Perpignan-Via Domitia). En 2012, il a publié les ouvrages « Mort aux bolchos. Un siècle daffiches anticommunistes » (Les Échappés) et avec Joseph Beauregard « Dans lombre des Le Pen. Une histoire des numéros 2 du FN » (Nouveau Monde) et « François Duprat, lhomme qui inventa le Front National » (Denoël). Il tient également une chronique sur le Front National pour le site du Nouvel Observateur. Le débat sera animé par le journaliste Nicolas Caudeville.

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 11:52

 

 

images-copie-1.jpeg Barcelone, chanson de Boris Vian

 

Barcelone

Des pavés, du soleil, des visages

Un été plein d´images

Et de fleurs

Barcelone

Dans le port un bateau qui s´amarre

Le bourdon des guitares

Et mon cœur

J´ai revu

Cette rue sous le ciel de septembre

J´ai revu

La fenêtre grillée de sa chambre

Jours trop courts

Le vent chaud caressait nos visages

Et l´amour

Nous jetait des étoiles au passage

Barcelone

Souvenir de nos nuits haletantes

D´un été qui me hante

Barcelone

 

Ce matin

Je reviens dans la rue douce et triste

Le chemin

M´a mené jusqu´au banc de jadis

Et soudain

Te voilà c´est bien toi rien n´existe

Dès demain

Tous les deux nous irons vers la vie

Barcelone

Sur le port, dans le vent qui se lève

Je vois vivre mon rêve

Barcelone

 

 

71648101.jpg

 

 

"Semences Néolithiques"

Du 13 avril au 6 juin 2013 au Centre d’Art Contemporain de Perpignan Àcentmètresducentredumonde

 

 

Miquel Navarro (Mislata, Valencia, 1945) est considéré internationalement comme l'une des voix les plus personnelles de la sculpture contemporaine.

Ce sculpteur a débuté son activité artistique par la peinture et le dessin au milieu des années 60, mais c'est en 1973 que Miquel Navarro réalise la première de ses villes.

Ces grandes métropoles humanisées en plomb, zinc et aluminium, s'étendent jusqu'à l'horizon, uniquement bornées par des structures emblématiques projetées verticalement que sont les tours, qui envahissent l'espace.

Navarro nous invite à naviguer parmi ces installations urbaines, composées de petites pièces variables et à réfléchir sur la notion d'échelle humaine ainsi que sur la différente et la confluence entre le réel et le mental.

L'ordre et le désordre de notre société industrielle sont mis en évidence dans ces sculptures, grâce auxquelles Navarro synthétise et exprime dans toute sa complexité son discours sur la dialectique entre architecture et sculpture. Selon l'artiste "même mes sculptures les plus schématiques, sans abandonner la figuration, permettent de suivre la trace de l'homme ».

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 10:31

collioure--group-avec-henri-fabre.jpg photo Jean-Pierre Bonnel : le groupe du Festival "Un livre à la mer", autour du journaliste Henri Fabre (Christine Lavaill, Robert Triquère, Régine Blanchard, hanna Fiedrich, Loïc Robinot, Valérie...) à Collioure. (musée Peské).

baho-comelade.jpg (photo Jean-Pierre Bonnel) - A l'occasion de IDENTI'CAT 2013, Concert de Pascal Comelade à Bao (Baho) avec le chanteur-poète-romancier Enric Casasses - un concert gratuit qui, hélas n'a pas mobilisé les habitants du village !

hannah--expo-pignon.jpg photo Jean-Pierre Bonnel : l'actrice Hanna Fiedrich, devant un dessin d'Edouard Pignon, vernissage au musée d'art moderne de Collioure.

 

**** 

9782757206799.jpg Édouard Pignon : Femmes en Méditerranée : Catalanes à Collioure, étés 1945-1946

Pignon à Collioure peint les vieilles femmes habillées de noir, tradition et rites de deuil. Leur visage aussi est noir, de soleil, de travail, de tristesse : espace des rides et de la peau burinée. Ces femmes sont hiératiques, nous a dit son fils Nicolas, si pathétiQue et précis; merci pour son témoignage, rapide mais vrai !

Ces Catalanes sont évoquées -au contraire de Matisse et Derain, ne s'emportant que pour la lumière des paysages- par Edouard Pignon, autre peintre du Nord, mais il a su, sans inventer un système pictural, aller vers l'humanisme. 

  Dans son Nord natal, il était, c'est vrai, déjà un peu dans le Midi : les territoires septentrionaux ont été marqués par la présence des Espagnols de Charles-Quint. A Collioure, peu à peu, les brumes et les teintes fades, ternes vont disparaître pour laisser place à des éclaboussements colorés. 

Est sans doute intérieure la lumière de ces femmes froides, paralysées dans la douleur de vivre dans le travail et l'obéissance au quotidien des hommes... (Jean-Pierre Bonnel)

   * Livre d'art de Joséphine Matamoros, Philippe Bouchet, Herbert Read, Natalie Adamson et Michel Ragon

  • 152 pages, 174 illustrations - 22 x 28 cm - 27 €
  • Lors des étés 1945 et 1946, Édouard Pignon (1905-1993) séjourne à Collioure où il dessine et peint les toutes dernières Catalanes qui incarnent la tradition de la culture méditerranéenne. Coupé de la scène artistique parisienne, rompant avec son rythme de travail habituel et désireux de commencer une vie nouvelle après les années de guerre, Édouard Pignon – comme cela avait été le cas pour Matisse, Derain ou Survage – voit Collioure agir sur son œuvre comme un révélateur. Les petites ruelles, les quais du port, les parfums et les couleurs du Roussillon inspirent à cet homme du Nord une nouvelle forme d’expression, où la figure humaine est centrale. Ce catalogue, avec des textes de Joséphine Matamoros, Philippe Bouchet, Herbert Read, Natalie Adamson et le témoignage de Michel Ragon, présente, à travers de nombreux documents inédits, la première étude des œuvres de la période de Collioure au cours de laquelle Édouard Pignon élabore un style fondé sur la sérialité et la conviction du réel.
  • Coédition Musée d'Art Moderne de Collioure / Somogy éditions d'Art

  • Exposition organisée par le Musée d'Art Moderne de Collioure, du 1er juin au 13 octobre 2013.
Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 10:56

images-1-copie-19.jpeg images.jpeg

 

Je ne passerai pas entre les gouttes de Toulouse la pluie. A Matabiau, je contemple la nuit mouillée en attendant le bus roumain. Des SDF dorment sous les porches. Je somnole dans ma voiture... 

   J'attends l'arrivée de mon livre sur la peinture des Catalans et des autres, les locaux et les universels, comme dit si bien Dali, Miro après Montaigne, du soleil venu de l'Est. Hongrie, Croatie, Italie, de Menton à Montpellier, deux jours de trajet...Une panne à Turin, et mes volumineux recueils dans la soute...

 

Le voici, le bus, et Letitia qui a veillé sur le livre, j'en oublie la pluie : Toulouse est à nous. Et son salon international d'art qui place l'artiste au tout premier plan.

Les oeuvres s'organisent autour de la Garonne, grosse d'orages et de fontes des neiges, et investissent les hauts lieux du patrimoine occitan : les Jacobins, le Port-Viguerie, le Château d'Eau, la Fondation Bemberg...

 

La ville vit avec ses jeunes, ses étudiants, autour des Abattoirs et des nocturnes musicaux. La fondation de l'Ecureuil et la Cartier orchestrent le tout avec un argent utile, pour une fois, un fric artiste...

 

Je me suis surtout intéressé aux toiles d'Howard Hodgkin.* Son abstraction lyrique laisse éclater des couleurs vives qui dévorent le bois et couvrent jusqu'au cadre : ces brassages lumineux évoquent des souvenirs et de rencontres...  (à suivre : les utopies de Toulouse)

 

 

Gordon Howard Eliot Hodgkin est un peintre et graveur anglais né le 6 août 1932. Après des études à la Bryanston School dans le Dorset. Il devient professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Bath dans le Corsham. Sa première exposition personnelle a lieu à Londres en 1962. Ses premières peintures utilisent des formes simples cernées avec un nombre limité de couleurs. Au début des années 1970, son écriture devient plus spontanée, avec des formes vaguement reconnaissables des couleurs vives et des formes pleines. Son travail peut-être alors décrit comme « semi-abstrait » et est souvent comparé à celui de Henri Matisse.

Les peintures de Hodgkin cherchent à évoquer des rencontres, des moments passés avec des amis et portent souvent des titres qui font allusion à des lieux et des événements particuliers comme Dinner at West Hill (1966) ou Goodbye to the Bay of Naples (1980–82). Comme le peintre l’a lui-même déclaré ses peintures « sont des images représentants des situations émouvantes ».

 

En 1984, Hodgkin représentait l’Angleterre à la Biennale de Venise. En 1985 il obtenait le Turner Prize et il était anobli par la Reine d'Angleterre en 1992. On lui doit la fresque qui entoure la cinémathèque de Londres. En 1990, une rétrospective de son travail a eu lieu à Nantes au Musée des Beaux-Arts. En 2006, une importante rétrospective s’est tenue a Londres à la Tate Gallery.

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 17:15

 

images-copie-40.jpeg Pascal Comelade.

 

   De retour de Toulouse, sous la pluie, mais traversée par le "FESTIVAL INTERNATIONAL D'ART",ancré dans d'admirables lieux patrimoniaux (Jacobins, Hôtel d'Assézat, Hôtel-Dieu...), je me suis retrouvé à Perpignan et me suis dit que, confronté au site, au patrimoine et à l'animation de la ville rose, Perpignan semblait bien petite...En effet, même le samedi soir, la "Catalane" est un peu morne : un petit froid, un coup de tramontane et le "Catalan" reste sous la couette...

Mais samedi me combla de culture, à Collioure, avec le vernissage de l'expo Pignon et ses vieilles et dures Catalanes noires de l'après-guerre :le témoignage de Nicolas P., le fils fut très pathétique et éclairant... Et le soir, Baho fut remuée par un concert (gratuit!) de Pascal Comelade, musicien au rythme communicatif et inventeur de sons inédits, puis par les "correfocs" à travers le vieux village. Un seul bémol : les habitants du crû étaient peu présents : ce sont des bus de Barcelone qui ont emmené des jeunes Catalans pour animer la soirée.

Mais où sont donc les Catalans de ce que l'on ose encore nommer la "Catalogne-Nord"..?

 

* Prélude au festival de piano Fortissimo d'Elne : ce lundi 3 juin, concerts des jeunes à Elne, Espace Gavroche à 20h. Contact : peus.nicolle@dartybox.com

 

** Les mardis de Lumière d'Encre : Marc Gourmelon, anime une discussion autour de : Une philosophie de la photographie, acte II

2e01f7fe394ca42ac7bf4f5ad2b96d85_L.jpg Mardi 4 juin 2013, Rencontres de Lumière d'encre. Marc Gourmelon, anime une discussion autour deUne philosophie de la photographie, acte II

 

A partir de 18H30 à la Maison des lycéen du Lycée Déodat de Séverac, 18 Avenue des Tilleuls  66400 Céret (Entrée) libre

 

Lumière dencre - Galerie Atelier,  - 47 rue République, 66400 Céret

 

* * * Festival au cœur des Pyrénées

3bbb7f02.jpg

 

Festival de musique, théâtre, cirque et conte au coeur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes

 

 

Rendez-vous du 1er au 19 juin 2013

 

 

Le 1er juin Campôme

- 20h La Masca musique traditionnelle du Languedoc

dans les rues échassiers et jongleurs défilent

- 21h AMANE musique Fusion arabo/andalou & PROJET LAFAILLE et la cobla TRES VENTS

Amane sur scène nous emmène dans une sorte de transe musicale collective, un vrai voyage pour le corps et lesprit... un bonheur pour nos oreilles!

PROJET LAFAILLE et la cobla TRES VENTS Musique Electro-cuivrée.

La réunion des deux groupes, la volonté de rechercher de nouvelles pistes pour les instruments catalans donne un extraordinaire résultat, une musique inattendue et surprenante. - Billetterie 8


Le 4 juin Osseja, 20h30 Théâtre: Les folies berbères

Nées de la rencontre inédite de deux générations de limmigration, « Les folies berbères », à travers les mémoires croisées dHamed Bouzzine et Ali Merghache nous révèlent la possibilité dune histoire commune qui renaît. Une histoire où les fils, les filles peuvent retrouver la voix de leurs parents. Ceux que lon a tant bafoués existent en toute dignité, au-delà de tout cliché. _ Conteurs, musiciens, amis de la Commedia dell Arte comme de lépopée, Hamed Bouzzine et Ali Merghache ont écrit, mis en scène ce spectacle, quils interprètent avec la complicité du soleil et du vent.

Billetterie 8

 

Le 8 juin Estoher et Le 9 juin ESCARO

16h KATRASKA (Barcelone ) MICROGLOPHONE (théâtre gestuel & cirque):

Spectacle mêlant théâtre gestuel, cirque, clown et une bonne dose de fantaisie!

Durée : 50 mn - Tout public à partir de 5 ans

Partenariat Scéna centro - Terre de Paroles

 

LE 6 JUIN LA LLAGONNE notre spécial nature

- 17h30 Spectacle land art et conte

par les enfants de lécole

- 18h Hamed Bouzzine « La fiancée de la pluie »

Tislit ù Anzar ou la fiancée de la pluie, Conte musical touareg, par Hamed Bouzzine, à partir de 7 ans.

Histoire: En ces temps-là, les berbères sont des druides, des chamans Une terrible sécheresse force Anzar à rechercher la source

 

LE 12 JUIN PUYVALADOR

16h COMPAGNIE LE VENTRE À PAROLES // V@P (MIDI-PYRÉNÉES)

Conte musical tout public à partir de 3 ans

"Le Jeune Prince, banni du royaume, s’endort… Délicatement, dans la pénombre de la nuit, au dessus de la tête de l’enfant, la frêle araignée commence son ouvrage. Elle tisse, fil à fil, des rêves de peines, des rêves de joies,des rêves de petit roi…Partenariat Scéna centro - Terre de Paroles

 

LE 15 EYNE

PROJET LAFAILLE et la cobla TRES VENTS Musique Electro-cuivré.

COLLABORATION TERRE DE PAROLES-FESTIVES

 

Le 15 juin Mantet

21h LLamp te frigui musique catalane

Quatre musiciens de la scène Nord-Catalane décident doffrir un répertoire dénué de folklore. Des paroles engagées aux sonorités fraiches et entraînantes.

 

LE 19 JUIN FONT ROMEU

16h COMPAGNIE LA CHOUING « AINSI SOIT-IL ! »

Durée: 45 minutes, A partir de 8 ans

Spectacle drôle et funèbre Trois frères rendent hommage à Kiki le clown, leur défunt père, en exhibant sur la place publique son « totem ». Cette cérémonie grotesque prend la forme dun spectacle drôle et funèbre dans lequel les 3 fils, clowns malgré eux, portent en héritage lhumour paternel. Ils vont régler leurs comptes, profitant de labsence du père, pour réaliser finalement le vide quil a laissé...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 10:04

     ***  Exposition du 1er juin au 13 octobre 2013

Edouard Pignon, femmes en méditerranée : les Catalanes à Collioure, étés 1945-1946 (Villa PAMS - 66180 - www.collioure.net/museeartmoderne  -  33 (0)4 68 82 10 19 pignon

 

 

Le musée d’art moderne de Collioure organise du 1er Juin au 13 octobre 2013, une très importante exposition qui regroupera les œuvres réalisées lors des séjours d'Edouard Pignon à Collioure entre 1945 et 1946.

 

Le site de Collioure est connu dans le monde entier grâce au passage de nombreux artistes pendant tout le XXe siècle et notamment à travers l’expérience fauve lors de l’été 1905 conduite par Matisse et Derain. Depuis lors, la ville de Collioure est rentrée dans l’histoire de l’art d’une manière magistrale.

De très nombreux artistes y ont séjourné : Marquet, Camoin, Valtat, Manguin, Max Jacob, Juan Gris….Tous en quelque sorte, à travers leurs préoccupations plastiques du moment, ou bien dans leur recherche personnelle, ont rendu hommage à cette petite ville  connue dans le monde entier pour sa beauté et sa remarquable lumière.

Édouard Pignon n’y a pas échappé et ses séjours à Collioure entre 1945 et 1946 témoignent de son engouement pour le site et ses habitants. Homme du nord, il saisit là l’intensité mythique de la méditerranée, notamment  sur la question de la femme, comme personnage essentiel de la dramaturgie méditerranéenne, sans renoncer complètement à la déconstruction des formes et à la fragmentation des espaces issus du cubisme.

 

Le projet de montrer le travail de cet artiste à travers l'exposition " Edouard Pignon, femmes en méditerranée : les catalanes à Collioure, étés 1945-1946 " remonte à plusieurs années et notamment lors d’un échange avec Philippe Bouchet voici deux ou trois ans. Ce dessein se concrétise aujourd’hui par un double commissariat, celui de Philippe Bouchet spécialiste de l’œuvre de Pignon et le mien. Cette collaboration rend  encore plus lisible le travail de fond que réalise le musée de Collioure depuis les années 80, à travers une politique d’expositions qui a contribué à faire connaître au grand public les passages des artistes dans cette ville, mais aussi à produire un travail scientifique de recherche sous forme de publications qui ont dévoilé l’importance de Collioure et sa contribution exceptionnelle dans l’histoire de l’art du XXe siècle. 

Le musée présentera une soixantaine d’œuvres majeures de cette période : peintures, dessins et céramiques.

 

Texte de Joséphine Matamoros

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 14:25

   * Café littéraire à Collioure ce vendredi (café Les Templiers, premier étage, à 18h30) : avec d'autres auteurs, je lirai des extraits de mon dernier livre "Peintres de Catalogne, du local à l'universel"...bonel cop CAS-1

 

Avec des dédicaces des écrivains présents, entrée libre.

 

 

Michael Phillips will talk about William Blake at the literary café Cafeclat

b717eee6251d9ecc53b2f55d85680727_L.jpg

 

31 Mai 2013-Caféclat- Café littéraire aux Templiers

Le dernier vendredi de chaque mois, Caféclat invite des écrivains à présenter leurs œuvres et à partager leur amour pour le mot juste.

Rendez-vous au premier étage du café des Templiers, Collioure de 18h30 à 20h00. Entrée libre.

 

31 mai: Michael Phillips, expert mondial des techniques d'impression de gravures du grand poète / artiste William Blake (1757-1827), parlera de la façon dont Blake imprime ses écrits et dessins grâce  à son invention, qu'il nomme «la méthode infernale». En anglais. ( En collaboration avec une exposition à Banyuls des gravures de Michael Phillip duvres de Blake.)

 

Davantage d infos: www.cafeclat.blogspot.com

 www.cafeclat.blogspot.com   -   Ellen Hall 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens