Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 14:35

* Au Palais des Congrès de Perpignan, rez-de-chaussée, vernissage à 18h30, ce mercredi de tabeaux de Dominique Baillieux, d'Emile Moustachi...

 

Entrée libre, apéritifs, ventes et échanges... domi-a-barcelone.JPG D.Baillieux. femme-mauve.JPG (C) D.Baillieux  (voir l'article dans le nouveau livre de Jean-Pierre BONNEL :

 

  "Peintres en Catalogne (et ailleurs: Soutine, Cy Twombly, expositions à Paris, Madrid...) : du local à l'universel" (180 pages, photos, couverture cartonnée avec jaquette et rabats en couleur, tirage limité, 20 euros, (éditions GRINTA, Roumanie)

* disponible à partir du 1er juin -

 

 diffusion à Bucarest et en France, lors des salons du livre, en librairie -Torcatis à Perpignan, Maison de la Presse de Prades, de Collioure...   - ou chez l'auteur 06.31.69.09.32. chèque à JP.Bonnel - 7 route de Bages - 66180 - Villeneuve de la Raho)

 

  **  Colloque Salles Gomes - Jean Vigo

Publié le 28/05/2013 à 22:00 par leblogcultureldyl
Colloque Salles Gomes - Jean Vigo

 

Institut jean Vigo - Colloque Salles-Gomes – Perpignan –Montpellier

 

MERCREDI 29 MAI à 19 h 10


OUVERTURE DU COLLOQUE SALLES GOMES

Ungaretti em São Paulo  
Sergio MUNIZ, Brésil, 1970, 14’

Documentaire amateur où Salles Gomes présente la ville de

São Paulo au poète italien Ungaretti. 

Zéro de conduite   
Jean Vigo, France, 1933, 41’

 

Jeudi 30 mai 2013 - Institut Jean Vigo à Perpignan

 

9h00 SESSION 4 : « Jean Vigo, une biographie »

1. Luce VIGO (Auteur d’articles et de livres) « Salles Gomes et la Biographie de Jean Vigo un apport dans la compréhension du cinéaste par ses descendants ».

2. François AMY DE LA BRETEQUE « Deux biographies à 50 ans de distance ».

3. Guillaume BOULANGE : « Jean Vigo, cinéaste de notre temps» par Jacques Rozier : essai de biographie filmée ».

10h30Pause -café et visite de la Cin émat hèque

12h30Repas

14h30 SESSION 5 : « Jean Vigo/Salles Gomes regards croisés : cinéma et critique cinématographique mondial »

1. Maria Cecilia M. NOGUEIRA COELHO (Univ. Federal de Minas Gerais) :

« Hélène, un personnage mythique : autour du film L’Atalante et de la nouvelle ?Duas vezes com Helena” ».

2. Richard PEÑA. « Paulo Emilio: Cinéma et modernité ».

3. Fatima Sebastiana GOMES LISBOA « Salles Gomes et le transfert culturel France-Brésil ».

16h30Débat / 16h45Conclusion du Colloque

 

Suite du colloque à Montpellier

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 10:22

Ben--Nice.JPG (C) BEN et Musée d'art moderne de Nice.

 

     Le journal, daté du 28 mai 2013, relate la présence de nombreux étudiants (en sociologie, et droit, surtout) inscrits à l'université de Perpignan, pour simplement toucher une bourse. Ils rendent copie blanche lors des examens, mais comme ils doivent rester une heure dans la salle, ils s'ennuient et font du bruit (échanges avec des portables). Ces faux étudiants gagent ainsi une bourse de 470 euros sans rien faire : "Nous, direct, on signe et on s'en va. Ici, on est payés à ne rien foutre." 

 

   Cet étudiant qui témoigne a raison : il profite du système et d'un gouvernement qui occulte ainsi un grand nombre de chômeurs... Assister les jeunes, leur donner l'occasion de faire des combines ou de travailler au noir :"On a la bourse, on travaille de partout au noir, on s'en tire avec 1500 euros faciles !", explique un autre faux étudiant en un style délicat...

 

Pourquoi se forcer, étudier..? Pendant ce temps, une caissière de supermarché, une femme de ménage, un ouvrier à la chaîne gagne une misère, mais a conservé tout son honneur. Il a l'impression d'être inséré dans la société, pendant que les jeunes décrits dans "Le Monde" restent à la marge, mais pas honteux, semble-t-il... 

 

   Quand va-t-on retrouver quelques valeurs ? Quand le pouvoir en place, les politiques et les financiers montreront-ils l'exemple ! Quand le luxe effréné (Cannes, vie des stars, des grands chefs d'entreprises nationales ou pas, des marchands d'armes ou de drogue, ou de prostituées...) ne sera plus accepté dans un monde de pauvres et de malheureux...

 

Le journaliste a demandé les points de vue du Président Fabrice Lorente, de Aude Harlé, la directrice du département de sociologie, de Nicolas Marty et Yves Picod, doyens des lettres et droit. jean-jacob.jpeg Jean Jacob, prof de Sciences-Po à Perpignan.

 

Pour finir sur une note positive, on préfère la proposition de l'ami Jean Jacob, professeur de Sciences politiques et auteurs de nombreux livres passionnants (sur l'écologie, Edgar Morin, la politique...) : ouvrir le RSA aux jeunes, solution susceptible d'assainir la situation et de ne pas pousser ces jeunes à truander en un lieu qui doit être consacré à la culture et à la formation...

Partager cet article
Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 11:20

Jo me vull recordar        maillol-les-2-dina.jpg Maillol, les deux Dina.

 

Jo me vull recordar

La veu del mestre greu quan llegia el dictat,

La por que jo tenia de ser qüestionat,

L'olor de tinta sobre els fulls del meu quadern,

El cruiximent del guix a la pissarra eterna.

 

Jo me vull recordar

Els jocs llunyans dels nins del barri Sant Mateu,

L'aigua fresca fugint pels carrers blancs de neu,

La sardana enlairada al peu del Castellet,

L'ull atrevit de la cosina del Vernet.

 

Jo me vull recordar

El pas del regidor pres del divendres sant,

La gent arreplegada en un ramat molt dens,

Els planys plens de fervor pujant dels penitents,

El toc de la campana a sota el cel rogenc.

 

Jo me vull recordat

Tardes de pesca amb el padrí vora la Tet,

Ma mare bressolant tots els somnis que he fet,

Els companys que he tingut, germans de sang i d'or,

Els encontres que han fet bategar el meu cor.

 

Jo me vull recordar

Els estels aclarint una nit de juliol,

Tu i jo adormits a sota d'un llençol,

El vent marí fent remugar el teu cabell

El meu coll desnuat, ferit d'un bes vermell

 

Jo me vull recordar

La lluita de l'obrer, la feina de l'abella,

El riure de l'infant i l'esper de la vella...

Tot el poc que la vida m'ha volgut donar

Avui, ara i aquí, jo els vull recordar.

 

 

Elna el 24 de febrer del 2013  -  Joan Iglesis -

 

 bonel cop CAS-1 Retenez le nouveau livre de Jean-Pierre BONNEL :

 

  "Peintres en Catalogne (et ailleurs) : du local à l'universel" (180 pages, photos, couverture cartonnée avec jaquette et rabats en couleur, tirage limité, 20 euros) à paraître début juin (éditions GRINTA, Roumanie)

 

 diffusion à Bucarest et en France, lors des salons du livre, en librairie -Torcatis à Perpignan, Maison de la Presse de Prades, de Collioure...   - ou chez l'auteur 06.31.69.09.32. chèque : 7 route de Bages, 66180, Villeneuve de la Raho)


 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 10:13

images-copie-39.jpeg  Stéphanie JAERGER

 

 

   Ce second opus, tout petit enfant peut l'offrir à sa mère, si elle est moderne comme S.Jaeger, autour de la génération des quatras. Mais toute petite fille peut le donner à sa maman même si celle-ci est plus jeune ou plus âgée. 

 

    En effet, les "Conjectures improbables et hypothèses flottantes" (un titre moins complexe, mais amusant, ironie, pouvant se résumer à celui-ci : "Portrait des hommes d'aujourd'hui par une femme moderne"), traitent de thèmes collectifs et éternels : l'amour, l'érotisme, les rapports entre le mâle et la femelle...

 

      Ce sont des tranches de vie, des scènes de notre quotidien contemporain : tout lecteur peut s'y retrouver; en effet, sous le style enjoué, dynamique (on ne s'ennuie pas !), c'est le malaise de la société actuelle qui transpire. D'où, parfois, un ton désabusé, l'amertume de la femme seule, ou qui n'arrive pas à rencontrer l'homme rêvé...

 Dans les familles hétérogènes, recomposées ou déchirées par les divorces et disputes, la femme s'interroge sur les sentiments réels de l'homme et protège ses enfants des embruns de la déchirure et de l'amour déçu... 

 

      J'adore les portraits (courts, trop rapides sans doute) des hommes d'aujourd'hui, dans les pages 63, 70, 89 ou 106, qui parlent du "mal(e) nécessaire... Le lecteur perçoit que cette écriture est celle dune féministe douce, gérant de façon autonome les affaires de la maison et se préoccupant du sort tragique des prostituées (page96) : là, cependant, le problème est abordé de façon trop superficielle et détonne un peu dans cette suite d'instantanés humains dignes de La Bruyère, ou de Madame de Sévigné !

 

Offrez ce livre beau par la maquette, la couverture, le papier et les dessins  de Nelly Gurb. Tourner les pages, c'est  ici caresser la peau de la femme désirée. Prendre cet opuscule éclatant de morale positive et de passion de vivre, c'est s'emparer de l'être aimé(e).

 

Un cadeau unique pour la fête des mères, qui doit avoir lieu chaque jour ! Un livre à offrir aussi à son papa, qui le glissera dans les draps froids de son lit, en lui donnant envie de retrouver celle qui faisait la chaleur de ses nuits...

 

Merci, Stéphanie, pour ce cadeau ! 

 

Editions LTSJ, 13 euros.

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 09:11

 

** catalognarts L'art dans la rue à Saint-André : venez ce samedi 25 mai 2013 à l'événement du département. Littérature (Hélène Legrais, M.Claire Baco, Nicole Yrle, Dani Boisié, J.Pierre Bonnel...), peinture (Jos, Carole Gris, Dominique Baillieux...) place centrale près de la mairie et de l'église. Concert, chorales, dédicaces, buvette, apéritif convivial, gratuit ! 

 

 

* Pays catalans en danseAFFICHE.JPG

Cie « Grup Montgrí Dansa »

 

De la danse catalane actuelle est annoncée à Toulouges ! «  Grup Montgrí Dansa », compagnie de danse catalane de l’' « Associació Sardanista Continuïtat » -fondée en 1981 à Torroella de Montgrí (Girona - Catalunya)-, psente sa nouvelle production le samedi 25 mai 2013 à 15h30 à la place Esparre. C’est dans le cadre de la Pau i Treva 2013, que cette jeune compagnie sud catalane propose un voyage chorégraphique haut en couleur. Les organisateurs n’ont pas sité un instant ! Cette année la danse catalane d’aujourd’hui est à l’affiche de cette fête « traditionnelle ». Tradition et modernité, deux concepts opposés, mais assurément en osmose parfaite dans le spectacle « Pays catalans en danse ». Un spectacle gratuit psenté par 35 danseurs.

 

Placée sous la direction artistique de Sebastià Vilanou, «  Grup Montgrí Dansa » est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures compagnies de danse catalane en Catalogne. Dès sa création, elle s’est fixée comme objectif la présentation d’un spectacle original de danse traditionnelle de haute qualité scénique. L’art théâtral et la danse contemporaine n’en sont pas pour autant exclus. Les trente cinq danseurs ont une moyenne d’âge de vingt ans, ce qui en fait l’une des plus jeunes compagnies actuelles. Elle se produit régulièrement en Catalogne, en Espagne, en France et a su faire apprécier son spectacle sur de nombreuses scènes étrangères.

 

Cette jeune compagnie, vous invite à un surprenant voyage au coeur des Pays Catalans ; du Vallespir au pays valencien en passant par la Costa Brava et la Terra Alta, sans oublier les îles baléares. Une incomparable osmose entre tradition et danse contemporaine sur fond de musiques séculaires orchestrées par les plus grands compositeurs de cobles. Tel est « Pays catalans en danse ».

 

Le samedi 25 mai 2013 à 15h30 à la place Esparre de Toulouges. Entrée libre. Renseignements au 04 68 37 42 02 – 06 30 65 50 16.

-- 

Grup Montgrí Dansa

La Companyia de Dansa Catalana

de l'Associació Sardanista Continuïtat

Tél. : 06 10 49 63 03 (Rosselló - Catalunya Nord)

 

c/ Empúries, 45

17257 Torroella de Montgrí

Girona - Catalunya

Telèfons : (+34) 679 97 71 17 - (+34) 972 75 93 42

Partager cet article
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 10:44

art-video-a-barcelone.jpg  * Festival Art Vidéo Loop

La cinquième édition du festival Loop se tient à Barcelone du 23 mai au 3 juin.

Loop est à la fois un festival d’art vidéo et un salon. Seront présentées les oeuvres de plus de 500 artistes dans divers endroits très divers de Barcelone, le MACBA, le Musée de l’érotisme, la Fnac, La Fundació Joan Miró, des galeries, mais aussi dans des bars, des hôtels ou des magasins. C’est la possibilité de rencontrer la création vidéo contemporaine et internationale.

Le salon se tiendra les trois derniers jours du festival, les galeries seront accueillies dans des chambres d’hôtels de la ville.

Barcelone lui consacre un festival international et une foire dun nouveau genre. Les collectionneurs se multiplient. Galeries, musées et salles des ventes proposent les œuvres dartistes de plus en plus cotés. Lart vidéo na jamais été aussi visible.

Dans quelques jours, Barcelone vivra 24 heures sur 24 au rythme de « Loop Barcelona », un festival de vidéos, avec plus de six cents œuvres dartistes qui seront projetées pendant dix jours sur tous les murs de la cité catalane en fête. Au même moment et pendant trois jours, se tient Loop Fair, une foire entièrement dédiée à cet art (lire encadré). Cest dire si les collectionneurs ne manqueraient pour rien au monde ce rendez-vous annuel. « Nous vivons sous le signe de limage en mouvement : cest lart de notre temps », affirment Isabelle et Jean-Conrad Lemaître, grands collectionneurs. 

Cet art demande de lattention et du temps... Quil soit un tableau mobile ou le support dune histoire qui nest ni un film ni un documentaire, ni un clip, ni une publicité, mais autre chose encore qui reste à découvrir, où le son et limage ont une place prépondérante. On en voit de plus en plus dans les musées (le Centre Pompidou possède lune des plus belles collections au monde), les fondations privées, les Frac, les centres dart. De plus en plus dartistes en réalisent dans les écoles dart. Des galeries en vendent.

tel Catalonia Ramblas, Calle Pelai 28, Barcelona. Du 19 au 21 mai 2011.
www.loop-barcelona.com
  et site d Bruno Aveillan.

** Thuir : le Théâtre du Gecko présente sa création 2013 « Échec à la Reine »

 

THUIR-THEATRE-150x150.jpg

C’est le vendredi 24 mai à 20h30 que le Théâtre du Gecko présente sa création 2013 « Échec à la Reine », d’après un texte d’Andrée Chédid. Sur l’échiquier de la vie, Reine, Fou, Cavalier et Tour tissent leurs destinées. Entre comédie shakespearienne et tragédie racinienne, ces personnages, tour à tour truculents, sombres, passionnés, revisitent la comédie humaine. Dans un décor irréel, tout en trompe l’œil et en images projetées, les acteurs donnent à voir l’illusion et la grandeur, le combat de l’amour et du pouvoir, essaient de percer les secrets du jeu. Le jeu de la tragédie humaine peut commencer… . Assurément un bon moment en perspective, dans le Théâtre tout flambant neuf de la capitale des Aspres.

Une mise en scène de Christian Hernandez et Monique Bellsola avec les comédiens : Virginie Chopin, Christian Hernandez, Bruno Barande et Anne Patrux.

Un spectacle familial d’1h45. Entrée : 8€ adulte – 6€ enfant jusqu’à 15 ans. Réservations et renseignements au : 04 68 84 67 87 ou 04 68 84 67 86 

* Ce vendredi 24 mai à partir de 19h au DOMAINE DE ROMBEAU de Rivesaltes pour le vernissage de l'expositio

"HORS DES CAGES"

   JEnny PARATILLA & IRene BOU 

Presentent leurs dernières peintures autour d'un projet et thème communs sanbarrières.

Une exposition où elles exhibent leurs plus beaux plumages et pelages... 

 

Download.html.jpg

 

-- 

Download.html_1.jpg

                                    HEctor & ALi

                                      L'ARTeria, Calle Conde de Altea 5, 46005 Valencia, Spain

 AlixHector y Herminia ...L'ARTeria

Calle Conde de Altea 5

46005 Valencia, Spain

telephone : +33 0770340828

Telefonos : +34 963227101 

móvil: +34607219603

http://www.facebook.com/larteria.galeriacafe?ref=ts&fref=ts

https://twitter.com/LArteriaVlc

 

***14 ème festival "Tautavel en Musique" ; l'événement musical du printemps

 

Mozart , Saint Saens , Beethoven , Brahms et Verdi seront à l'honneur lors de la 14 ème édition de « Tautavel en Musique » , l'incontournable festival de musique de chambre . 

Les Amis de Tautavel en Musique et leurs partenaires, la municipalité de Tautavel et le conservatoire de musique à rayonnement régional Perpignan-Méditerranée. Proposent, les 24 , 25 et 26 mai prochains , un programme de grande qualité avec , comme d'habitude , de prestigieux interprètes : Diégo Tosi ( violon ) , Timothé Tosi (violoncelle ), le trio Vuillaume composé de Pierre Lenert ( alto ) et les frères Lacrouts ( violon et violoncelle ) mais également le Collégium Instrumental Méditerranée et l'Ensemble Polyphonique de Perpignan avec Mireille Morelli sous la direction de Daniel Tosi ainsi que le Brass Band du conservatoire . 

 

Ces musiciens donneront cinq concerts en trois jours pour le plus grand bonheur des mélomanes de la région qui devraient être nombreux à assister à cet événement musical du printemps .

 

Vendredi 24 mai à 20 h 30 : concertantes classiques et romantiques avec un hommage à Giuseppe Verdi dans une transcription d'airs de la Traviata par le Collegium Instrumental et Pierre Lenert , la Concertante de Mozart par Diégo Tosi , la Muse et le Poète de Camille Saint Saens avec Diégo Tosi et Timothé Tosi 

 

 Samedi 25 mai : à 18 h sur la place de la République , une heure de musique avec le Brass Band du conservatoire , à 20 h 30 au palais des congrès , le Trio Vuillaume composé des Premiers solistes de l'Orchestre de l'opéra national de Paris sur les trios de Beethoven

 

 Dimanche 26 mai à 16 h 30 au palais des congrès :hommage à Brahms avec Diégo Tosi , Timothé Tosi, Jean Michel Lenert et le trio Vuillaume pour le premier sextuor de Brahms . Ils accompagneront la maîtrise d'enfants de conservatoire sous la direction d'Aline Rico , sur les Liebes Walzer Lieder de Brahms . Les abonnés et les membres de l'association « Les Amis de Tautavel en Musique » seront invités au lunch du samedi soir avec les musiciens et au concert privé du dimanche matin en l'église de Tautavel 

 

Tarif : concert 18 , abonnement 45 ; adhérents : concert 15 abonnement 35 . Renseignements et Réservations : 04 68 29 03 96 ou 06 06 77 44 34 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 08:52

 

 

Judith Wechsler  judith-wechsler.jpeg

 

   J'ai fait récemment la connaissance d'une grande dame, à la grande culture, professeur d'université aux USA, qui a produit de nombreux articles, livres et films (voir la liste ci-dessous), dont une vingtaine de documentaires sur l'art, diffusés sur Arte.

 

D'origine allemande -son père était ami avec Gershon Scholem, lui-même grand ami de Walter Benjamin- elle vit désormais à Boston. De passage à Paris, où elle étudie la période des "passages parisiens" de W.Benjamin, pour sortir un film en 2014, elle est venu passer quelques jours à Collioure, dans le vieux quartier du Mouré. 

 

J'ai eu le plaisir d'accompagner Judith à Port-Bou car elle désirait voir l'hommage architectural de Dani Karavan au philosophe juif. A travers la petite ville, depuis la gare et la route qui passe dessous, comme sous une grotte énorme à l'armature colossale, jusqu'au petit cimetière marin, J. Wechsler a filmé quelques sènes et repéré les lieux. Je lui ai dédicacé mon livre sur "Le chemin ultime de W.B.". J'attends de voir son film avec impatience !

Une belle journée à la frontière...

 

  • 1_Family_Portrait.jpg
  • Anne, Nahum, Daniel and Judith Glatzer, 1941
  • website.jpg
  • 2004, with husband, Ben Snyder
  • BIOGRAPHY

Judith Wechsler is an art historian primarily of 19th century French art, who has engaged in interdisciplinary studies: the intersection of art and theater, art and film, caricature and physiognomy, art and science. Her book, A Human Comedy: Physiognomy and Caricature in 19th Century Paris, focuses on Daumier in a political and historical context. She has published articles and catalogue essays on Daumier including “Gender and Gesture in Daumier,” “Movement in the Drawings of Daumier: Still and Still Moving,” and two films on Daumier, “Daumier Paris and the Spectator,” directed with Charles Eames and “Daumier. One Must be of One’s Time,” made for the Daumier exhibition in Paris and broadcast in France and the US. Her books, The Interpretation of Cézanne and Cézanne in Perspective (ed and intro) have been widely used. More recently she has written on “Sensation and Perception in Cézanne.” Wechsler’s interest in drawing is evident in her 1999 book Le Cabinet des dessins. Daumier, and a film commissioned by the Louvre, “Dessiner, la main qui pense” “Drawing the Thinking Hand“ (in its English version.)

From her years at MIT, Wechsler edited a book On Aesthetics in Science, which has gone through several editions and translations. She has written a catalogue essay “Caricature of medicine,“ and “Lavater, Stereotype and Prejudice,” on anti-semitic attitudes in physiognomic theory. Wechsler has explored relationships between art and theater in the 19th century, in her essay, ”Ophelia and the Representation of Madness,” and curated an exhibition in Paris on the actress Rachel, co-edited the catalogue and contributed an essay on the representations of Rachel. In collaboration with La Comédie Francaise, she directed a film on Rachel. In France, she has lectured and/or presented her films lectures at the Louvre, the Musée d’Orsay, the Centre Pompidou, the Comédie Francaise, Musee de l’Orangerie, Musee d’art et d’histoire du judaisme, and L’Institut national de l’histoire de l’art.

Wechsler has made some 26 films on art, informed by her scholarship. The French government awarded her a Chevalier de l’ordre des arts et des letters. In 2010 she was a Fellow at the American Academy in Berlin in 2010. She has been the recipient of 7 NEH grants, 2 NEA grants, and a Mellon faculty fellowship. In addition to teaching 7 years at MIT, she has been professor of art history at the Rhode Island School of Design, and was the NEH Professor at Tufts from 1989-2010. She has been visiting professor at Harvard,The Hebrew University in Jerusalem, The Ecole Normale Superieure, in Paris and The University of Paris. In 2012, she is Senior Visiting Fellow at the Van Leer Institute, Jerusalem and a Fellow at the Bogliasco Foundation in Italy.

Judith Wechsler

Academic Appointments

  • Professor Emerita, Tufts University, 2011-
  • National Endowment for the Humanities Professor, Tufts University, 1989-2010
  • Chair, Department of Art and Art History, Tufts University 1990-1995
  • Professeur invité, Passerelle des Arts, Ecole Normale Supérieure, Paris, spring 2003
  • Professeur invité, l’Histoire de l’Art, L’Université de Paris X, spring 1999
  • Zachs Visiting Professor, Art History, Hebrew University, Jerusalem, 1994,1996, 2008
  • Visiting Professor, Fine Arts, Harvard University, 1989
  • Professor and Associate Professor, Art History, Rhode Island School of Design, 1981-89
  • Visiting Lecturer, Fine Arts, Harvard University, 1982
  • Fellow, Center for Advanced Visual Studies, Massachusettes Institute of Technology, 1977-79
  • Associate Professor and Assistant Professor, History of Art, Massachusettes Institute of Technology, 1970-1977
  • Lecturer, Brown University, spring 1970

Education

  • Brandeis University. BA. 1962
  • Columbia University. MA. 1967
    Thesis. “The Iconography of the Song of Songs in 12th and 13th Century Latin Bibles”
  • University of California at Los Angeles. PhD. 1972
    Thesis: “Major Trends in Cézanne Interpretation”

Publications

Books

  • Rachel, une vie pour le théatre, 1821-1858. (ed. with H. Hoog), Biron,Paris,2004
  • Le cabinet des dessins. Daumier. Flammarion, Paris, 1999
  • The Memoirs of Nahum N. Glatzer (ed. with M. Fishbane). Hebrew Union College Press, Cincinnati, Ohio, 1998
  • The Issue of Caricature (ed.). Art Journal, vol. 43, no.4, College Art Association, New York, NY, 1984
  • A Human Comedy: Physiognomy and Caricature in 19th Century Paris, University of Chicago Press and Thames and Hudson, Ltd., London, 1982
  • Japanese translation of A Human Comedy (1982). Arina Shobo, Tokyo, 1987
  • On Aesthetics in Science (ed.). Massachusetts Institute of Technology Press, 1979, pb edition, 1981, Birkauser edition, 1983
  • Japanese translation of On Aesthetics in Science (1978). Hakusyosha, Tokyo, 1986
  • Italian translation. L’Estetica Nella Scienza. Editori Riuniti. Roma, 1982
  • Spanish translation, Sobrel La Estettiica de la Ciencia, Mexico City, 1982
  • The Interpretation of Cézanne. UMI Research Press, Ann Arbor, Michigan, 1981
  • Cézanne in Perspective (ed.). Prentice-Hall, 1975

Articles in Peer Reviewed Journals

  • “Robert Frank: The Passage from Photography to Film,” Ligiea, Dossiers sur l’art. Peinture et Cinéma. Picturalité de l’Image Filmée de la Toile a l’Ecran. (a publication of the CNRS), January 2010.
  • “Drawing for film: William Kentridge and Ruth Lingford.” Ligiea…. December 2007. XXe année, no. 77-80.
  • “Meyer Shapiro’s Writings on Modern Art,” College Art Association Reviews, September 2003
  • “Ophelia and the Representation of Madness,” Theatre Survey, 2002
  • “The Illustrations to Samuel Beckett,” Art Journal, Winter, 1994
  • “The Filming of Art,” Daedalus, Fall, 1985
  • “The Spectator as Genre in 19th Century Paris,” Popular Traditions and Learned Culture in France, Stanford French and Italian Studies 35, 1985
  • “Caricature, Newpapers and Politics: Paris in the 1830,” Studies in Visual Communication, 1981
  • “Judith Wechsler et son livre sur le Paris du XIX Siécle,” Nouvelles de l’estampe, 1979
  • “An Aperitif to Manet’s Déjeuner sur l’herbe,” Gazette des Beaux-Arts, Jan. 1978

Edited Collections/Chapters in Books

  • “Daumier and Censorship, 1866-1872,” Out of Sight: Political Censorship in the Visual Arts in Nineteenth Century France, Yale French Studies, vol. 22, 2013.
  • “Daumier and Censorship” Cartoon America, Library of Congress, Abrams, N.Y. 2006.
  • “Parisian Panorama,” Cities and Suburbs, an introduction to comparative cultural studies. NTT Publishing Co. Tokyo, 2004
  • “L’artiste et son modelle,” Tim: Etre de Son Temps, Herscher, Paris, 2003
  • “Daumier juge la justice,” La Justice de Daumier à nos jours, Somogy, Paris, 1999
  • “Cézanne: Sensation/Perception,” Cézanne aujourd’hui, Musée d’Orsay, 1997 [articles based on conference proceedings]
  • “El Lissitsky’s Interchange Stations: The Spirit and the Letter.” The Jew in the Text, ed. L.Nochlin and T. Garb. Thames and Hudson, Ltd. London, 1995
  • “Bewegung und Zeit in den Zeichnungen Daumiers,” Honoré Daumier, Zeichnungen, Stuttgart, 1993
  • “Movement in the Drawings of Daumier: Still and still moving.” Translation of “Bewegung und Zeit in den Zeichnungen Daumiers.” In Daumier Drawings, Abrams, 1993
  • “Lavater, Stereotype and Prejudice,” The Faces of Physiognomy, Camden House, N.J.1992
  • “Art History and Films on Arts,” Art on Screen, Metropolitan Museum of Art, G.K. Hall, 1992
  • “Caricature and Medicine,” The Picture of Health, Philadelphia Museum of Art, 1992
  • “Daumier: Gender and Gesture,” Femmes d’esprit. Women in Daumier’s Caricature, University Press of New England, Lebanon,N.H. 1990.
  • Gyorgy Kepes the MIT years, 1947-1977. MIT Press, 1978
  • “A Change in the Iconography of the Song of Songs in XII and XIII century Latin Bibles,” Texts and Responses. Brill, 1975

Catalog Essays

  • Daumier and the Saltimbanques, “Daumier ist Ungeheuer” Exhibition Berlin, Stiftung Brandenburg Tor in Max Lieberman Haus, 2013
  • “Daumier and Allegory.” Exhibition catalog. Royal Academy of Art, London, 2013
  • Hugh Townley. Wheaton College, 2008
  • Cézanne’s Bather and Matisse drawing for Rose Art Museum, Brandeis University, 2009.
  • “Impressionism” and five catalogue entries on Pissarro and one on Forain for Impressionist and Post-Impressionist Paintings in the Israel Museum. Abrams, N.Y. 2006
  • “Images de Rachel,” Rachel, une vie pour le théatre. Biron, Paris, 2004
  • Entries on Paul Cézanne, Lyonel Feininger, in Masters of Color-Derain to Kandinsky—Masterpieces from the Merzbacher Collection, Royal Academy of Arts, London, 2003
  • “Shirley Jaffe, les jouissances du jeu,” Shirley Jaffee. Musée Céret, 1999
  • Hugh Townley. Newport Art Museum, 1984
  • Robert Moskowitz, Hayden Gallery, MIT, 1971

Reviews

  • Segolene LeMen, Courbet. Sehepunkt/Kunstgeschichte, Ausgabe 10 (2008)
  • Petra ten-Doesschate Chu. The Most Arrogant Man in France: Gustave Courbet and Nineteenth Century Media Culture Sehepunkt/ Rezensions-journal fur dies Geschichtswissenschaften Ausgabe 8 (2008) nr. 1
  • Ross King, The Judgement of Paris. Manet, Meissonnier and an Artistic Revolution, Rezensiert von: Sehepunkte 7 (2007), Nr. 1
  • Mary Gluck, Popular Bohemia. Modernism and Urban Culture in Nineteenth Century Paris, Sehepunkte. Ausgabe 6 (2006) nr.3.
  • John Harvey, “Men in Black,” Essays in Criticism, 1997
  • Anne McCauley, “Industrial Madness,” “Molly Nesbit, Atget’s Seven Albums,” The Art Bulletin. 1995
  • “Julian Schnabel. A propos de son film, “Before Night Falls,” Zeuxis. Films sur l’Art., no. 3, 2001.
  • Artforum. 5 Reviews, 1967
  • “Why Scale? Scale in American Sculpture in the 1960s,” Art News, 66, 1967

Films (selected)

  • Nahum Glatzer and the German Jewish Tradition, 60 min. 2011. Distributed by National Center for Jewish Film.
  • Gustave Courbet: Dreaming the Modern, 26 min., 2009. A film for the Schirn Kunsthalle, Frankfurt.
  • Le Dessein de Nymphéas, [English version—“Monet’s Waterlillies: Design and Intention”] in collaboration with Jean-Paul Fargier. 45 minutes, 2007 commissioned by Musée National de l’Orangerie, Paris, for its reopening.
  • Les Nympheas: le grand reve de Monet: 52 min, 2006. Directed by Jean-Paul Fargier in collaboration with Judith Wechsler. A film for France 5 television.
  • Rachel de la Comédie-Francaise, 52 minutes. In co-production with La Comédie-Francaise, Paris and L’Institut National de l’Audiovisuel. 2003. Première, Comédie-Francaise. (Rachel of the Comedie Francaise is being distributed by the The National Center for Jewish Film, Brandeis University, Lown Building 102, MS 053, Waltham, MA 02454-9110, (781) 736 8600 main office)
  • Honoré Daumier: Il faut être de son temps, 52 minutes. Réunion des Musées Nationaux, Paris. 1999. Première, Musée du Louvre, Paris.
  • Honoré Daumier, One must be of one’s time (USA première), Museum of Fine Arts, Boston.
  • Image and Enterprise: The Photography of Adolph Braun, 22 minutes. Rhode Island School of Design Museum. Funded by the National Endowment for the Humanities, Washington, D.C. 1998
  • Dessiner, la main qui pense, 53 minutes. Musée du Louvre, Paris. 1996. Première, Louvre, Paris
  • Titian: ‘Venus and Adonis.’ 20 minutes. J. Paul Getty Museum, Los Angeles. 1994
  • Harry Callahan, 30 minutes. Distributed by Museum of Modern Art (MOMA), New York. 1993
  • Aaron Siskind: Making Pictures, 30 minutes. Distributed by MOMA. 1991
  • Jasper Johns: Take an Object, with Hans Namuth, 30 minutes. Distributed by MOMA. 1991
  • The Painter’s World: Changing Constants of Art from the Renaissance to the Present. 1984-89
    Six 30-minute films broadcast by WGBH-TV, Boston and Channel 4, London:
    • The Training of Painters
    • The Artist and the Nude
    • The Arrested Moment
    • Portraits
    • Abstraction
    • Painting and the Public
  • Edouard Manet:Painter of Modern Life, 30 minutes. Metropolitan Museum of Art, NY. 1982
  • Pissarro: At the Heart of Impressionism, 20 minutes. Museum of Fine Arts, Boston, 1981, Distributed by MOMA.
  • Cézanne: The Late Work, 10 minutes. Co-directed with Charles Eames, 1978
  • Daumier, Paris and The Spectator, 18 minutes. Co-directed with Charles Eames, 1977

Exhibitions Curated

  • Rachel, une vie pour le théatre, 1821-1858. Musée d’art et d’histoire du Judaisme, Paris, 2004
  • Honoré Daumier, Brandeis University, 1990
  • Robert Moskowitz, Hayden Gallery, Massachusetts Institute of Technology, 1971

Lectures and Screenings (selected)

  • Screenings of “Nahum Glatzer and the German Jewish Tradition” at Alliance Israelite Universelle, Paris, 2011; Center for European Studies, Harvard; Brandeis University; Van Leer Institute, Jerusalem; Goethe Institute, Jerusalem; American Academy in Berlin; University of Frankfurt. 2012
  • Lecture at Ben Gurion University, Israel, “Puns and Permutations in 19th century political caricature.” 2012
  • Lecture at Sam Spiegel Film School, Jerusalem, “Making films on Art” 2012
  • University of Lausanne, conference on Art on Film, lecture, panel discussing my work and screenings of my films at the Lausanne Cinemathèque. 2011.
  • Mini series of my films at the Wadsworth Athenaeum and Charter Oak Cultural Foundation, 2011
  • “Nahum N. Glatzer and the Transmission of German-Jewish Learning,” American Academy Berlin and University of Heidelberg, 2010, Boston University, 2011.
  • College Art Association, Paper, “Daumier’s New Women”, 2009.
  • “Filming Daumier,” colloquium Art, Perception, Cognition, Ecole Normale Superieur and
    INHA (Institut National de l’histoire de l’art, Paris). 2008
  • Conference on photography and film Ecole Normale Superieur and INHA (Institut National de l’histoire de l’art, Paris). Invited paper and screening. Movement in the photographs of Aaron Siskind and Harry Callahan, 2008
  • Screenings and introduction of “Monet’s Waterlillies” at Wadsworth Athaneum, Technion, Haifa, Department of Landscape Architecture, Hebrew University, Jerusalem, Dept of art history and French dept. 2008
  • Screening of Rachel de la Comedie Francaise, Hebrew University, Dept of art history and theater department. 2008
  • Screening of Harry Callahan and Aaron Siskind, Museum of Fine Arts, Boston. 2008
  • “Daumier, Political Women, Allegorical Women.” Colloquium, Linda Nochlin and the Legacy of Feminism, Hebrew University, Jerusalem, 2007
  • “Monet’s WaterLillies,” Museum of Fine Arts, Boston, 2007
  • “Puns and Permutations in Daumier and Grandville” Keynote address for Graduate Student Annual Symposium, at Boston University, 2006
  • “Ungerer and the Tradition of Caricature,” Boston Public Library, Ungerer Symposium, 2005
  • “Rachel and Romanticism” a screening of the Rachel film. Dahesh Museum, 2005
  • “Répresenter Rachel à l’écran,” Ecole Normale Supérieure, Paris, 2004
  • “Dessiner pour Penser,” in series “Art, Creation, Cognition.” Ecole Normale Supérieure, 2003
  • “The Spectator in 19th Century Paris, ”Dartmouth College Summer French Institute, 2002
  • Respondant at conference, “Modern Jewry and the Arts,” University of Pennsylvania, 2001
  • Chaired session, Daumier Colloquium, Musée d’Orsay, 2001
  • “Daumier and Contemporary Caricature” Galeries nationales du Grand Palais, Paris, co-organized and co-chaired panel, in conjunction with the Daumier exhibition, 2001
  • “Daumier and Pat Oliphant,” Philips Collection, Washington, D.C. 2001
  • Films du Louvre, L’Oeuvre en Direct. Series, Essais d’interpretation. Dessiner, la main qui pense, 2001
  • Painting Style/Filming Style. Conference on Rembrandt on Film, Stadel Museum, Frankfurt-am Main, 2000
  • Inaugural lecture, “El Lissitzky et le sens mystique de la lettre, ” Musée d’art et d’histoire du Judaisme, Paris, 1999
  • “The Hebrew Letter as icon and index in the early work of El Lissitzky,” in conference “Image, Icon, Text,” Princeton University, 1999
  • “The Spirit of the Hebrew Letter: Sign and Icon in El Lissitzky.” In conference “El Lissitzky, New Perspectives, ” Getty Research Institute, Los Angeles, 1998
  • Keynote address. “Ophelia and the Representation of Madness,” International Theater Conference. Mainz, Germany, 1998
  • “Making a film on Jasper Johns” Institute of Fine Arts, New York University, in series “Art History and Film,” 1998
  • Drawing, the Thinking Hand. Talk and screening at Carpenter Center, Harvard University, 1997
  • Drawing, the Thinking Hand. Städel Museum, Frankfurt-am-Main, 1997
  • “Cézanne: Sensation/Perception,” Cézanne symposium. Philadelphia Museum of Art, 1996
  • “Cézanne: Sensation/Perception.” Cézanne colloquium. Musée d’Orsay, Paris, 1996
  • “La Pantomime et le Moment photographique” Nadar Colloquium, Musée d’Orsay, 1994
  • “Making films on Art.” Filmmakers colloquium, Centre Pompidou, Paris, 1994
  • “To see and be seen: perspectives on the spectator,” Nadar Symposium, Metropolitan Museum of Art, NY, 1992
  • “Lavater, Stereotype and Prejudice,” Lavater Conference. Dartmouth College, 1992
  • “Daumier’s Parisian Types.” Sacker Memorial lecture, Mt. Holyoke College, 1992
  • “Art History and the Art Market.” Sacker Memorial Lecture, Mt. Holyoke College,1991
  • Organized conference “Art History and Film,” Tufts University. Program for Art on Film, sponsored by Metropolitan Museum of Art and J. Paul Getty Trust, 1991
  • “Sound and Images in Films on Art.” Conference. Program for Art on Film and USC School of Cinema-TV, sponsored by The Metropolitan Museum of Art and J. Paul Getty Trust, 1991
  • Respondent. Session on Caricature and Comics. College Art Association, 1991
  • Moderator of panel “Creative Solutions: The Challenge of Art on Film.” Metropolitan Museum of Art, NY, 1990
  • “Towards a Theory and Practice of Art on Film.” College Art Association, 1990
  • “Illustrations to Samuel Beckett’s Books.” Technische Universität, Berlin, 1989
  • “From Rhetoric to Slang in Daumier’s Gestures” Center for European Studies, Harvard University, 1989
  • “Daumier’s Body Language,” Caricature conference. University of Toronto, 1989
  • “Science, Humanities, and the Arts,” Organized and chaired panel. American Association for the Advancement of Science, 1989
  • “Models and Metaphors in Art and Science: Cross –Disciplinary Exhibitions,” New England Museum Association, 1989
  • “Filming Art.” Lecture and screening of my films. American Academy of Arts and Science, Cambridge, MA. 1989
  • “Daumier and the Theater,” Museum of Fine Arts, Houston, 1989
  • “Daumier and the Physiognomic Tradition” Daumier Colloquium, University of Bielefeld, Germany, 1984
  • “Making films on art.” Lecture and screening of Cézanne, Pissarro, Manet. American Academy of Arts and Sciences, Cambridge, MA. 1984
  • “The Depiction of the Passions from the 17-19th Century,” Institute for the Humanities, New York University, 1984
  • “Films on Art,” MIT Conference on New Media, New Technologies, 1983
  • “Art Historian as Filmmaker,” College Art Association, 1982
  • “Pissarro, Impressionism, and the Image of the City,” Museum of Fine Arts, Boston. 1981
  • “Films for Museums,” American Association of Museums, 1981
  • “Painting Styles and Camera Moves,” Stanford University Design Conference, 1981
  • “Aesthetics in Science” keynote address for conference on art and science, University of California, Santa Cruz, 1979
  • “Mininmalism and Industrial Fabrication,” Institute of Contemporary Art, Boston, 1979
  • “Science and Aesthetic Sensibility” Semiotic Society annual meeting, Brown University, 1979
  • “Daumier and the Spectator,” symposium, “Popular Sources of Realism and Romanticism,” University of California, Santa Barbara, 1977
  • Organized, chaired and introduced symposium “Science as Drama,” American Association for the Advancement of Science, 1976
  • Organized, chaired, and introduced lecture series “Humanitas: an Evolving Perspective.” Technology and Culture. Massachusettes Institute of Technology, 1975-76
  • “Romanticism and the Rise of Subjectivity in 19th Century Painting,” Yale University, 1975
  • Invited Participant, Conference on Science and Values: an Interdisciplinary Approach, American Association for the Advancement of Science, 1975
Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:35

7e Festival du cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne

 

Un appel à participation au 7e Festival du cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne (Espagne) qui se tiendra du 6 au 10 novembre 2013 à Barcelone a été lancé à l'adresse des cinéastes en provenance des pays arabes, apprend-on sur le blog officiel du festival.

 

 Les réalisateurs de longs métrages de fiction et de documentaires de plus de 50 minutes ont jusqu'au 30 mai 2013 pour envoyer une copie DVD de leur film, sous-titrée en français, en anglais ou en espagnol, à l'adresse de l'association espagnole de «solidarité et de coopération entre les deux rives de la Méditerranée», Sodepau, organisatrice de l'événement, précise-t-on.

 

 Les films sélectionnés seront projetés à la cinémathèque de Catalogne en version originale sous-titrée en catalan ou en espagnol à raison de deux projections maximum durant le festival qui prend, par ailleurs, en charge les opérations de sous-titrage et de transport des oeuvres, ajoute-t-on. 

 

Créé en 2006, le Festival du cinéma arabe et méditerranéen de Catalogne a pour but de «combler un vide dans le panorama culturel catalan», en oeuvrant à la «diffusion et à la promotion du cinéma arabe et méditerranéen en Catalogne et offrir un regard différent de l'intérieur des sociétés arabes et méditerranéennes, sur leurs problématiques ainsi que sur le monde actuel», selon les organisateurs. Le Liban est l'invité d'honneur de la septième édition du Festival du cinéma arabe et méditerranéen.

 

 

   *** Narbonne : « Une mer nous rassemble, des terres nous ressemblent »

Horizon Méditerranée, programme pour la diffusion des cultures méditerranéennes, a connu sa première édition en juillet 2009.

 Construit tout au long de lannée, sur un travail de fonds avec des associations et des acteurs culturels du Grand Narbonne, Horizon Méditerranée a pour vocation de diffuser largement la culture méditerranéenne.

 

 Le temps fort de la mi-juillet réunit quatre jours durant, en cœur de ville, autour de musiciens, de plasticiens, dacteurs, dhistoriens, lensemble de la population narbonnaise et des visiteurs pour des rencontres conviviales où chacun, selon ses origines, participe à sa manière à cette grande fête qui célèbre la Méditerranée. 

 

Cette mer intérieure, de par sa nature est un creuset de populations qui proviennent dune histoire commune. Cette mer nous rassemble et ces terres nous ressemblent. Cest dans ce double symbole que Horizon Méditerranée se place pour non seulement faire rayonner cette culture méditerranéenne, mais encore partager ensemble notre patrimoine commun.

 

*** J'ai vu hier l'exposition "La volonté de bonheur" au pavillon populaire (jusqu'au 9 juin 2013) de l'esplanade : cette reconstitution, avec de nombreuses photos d'époque (de Capa, Seymour, Jamet...) nous replonge dans l'idéal socialiste et l'utopie populaire de la gauche.

 

C'était le temps d'une union généreuse, le rêve de changer la vie, la découverte des vacances et des loisirs avec les deux semaines de congés payés et la semaine de quarante heures. Le photojournalisme fait revivre cette liesse, puis la désunion, l'affaire Salengro, les opposants d'extrême-droite et l'échec : grèves, récession, chômage..

L'impact de l'image est grand. Chacune retrouve son "aura" parce que l'avions oublié ou jamais vue. Une expo indispensable et pathétique qui a quelque chose à voir avec le contexte actuel, dans une période de crise, de gouvernement mou et de tentations de désunion... Le fascisme est-il au bout de ce malaise..?

 

images-1-copie-18.jpeg

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 22:55

La Médiathèque Prosper Mérimée de Saint Cyprien propose ce vendredi 24 mai à 17 h30 une rencontre-conférence avec l’écrivain et plasticien Michel Arnaudiès autour de ses ouvrages: " La Bastide sur Mer " et " Une herbe pousse " Suivi du Vernissage de l’exposition de ses œuvres picturales.

 

Download.html.jpg

 

Depuis de nombreuses années, Michel Arnaudiès conjugue sa passion pour la peinture, l'illustration de livres d'artistes et l'écriture, avec des romans tels «  La Bastide sur Mer » et « Une Herbe pousse » qui sera l’occasion pour Michel Arnaudiès  ce vendredi 24 mai dès 17h30 de parler du rapport entre l’écriture et la peinture à la Médiathèque de Saint Cyprien. 

Michel Arnaudiès est un de ces hommes discrets qui aura durant ce dernier quart de siècle défendu le mieux la culture catalane et l’expression artistique en Pays Catalan. De la mairie de Céret où il géra durant de très nombreuses années la culture au musée d’Art moderne dont il présida là aussi fort longuement Les amis du Musée, Michel Arnaudiès est un des hommes qui a apporté sa pierre à la promotion de la culture catalane dont il est issu. Artiste peintre, très tôt Michel Arnaudiès s’est intéressé à l’art moderne et contemporain et, dès 1975, le Musée d’Art Moderne de Céret lui consacrera sa première grande exposition. Il fréquentera alors des artistes comme Tapiès, Manessier, Viallat, Restany ou Clancier. Sa peinture, à la fois poétique et engagée, s’inscrit – souvent pour le dénoncer – dans le temps social et économique présent. Depuis de nombreuses années, cet artiste complet conjugue sa passion pour la peinture, à l’illustration de livres d’artistes et aujourd’hui à l’écriture avec des romans tels "La Bastide sur Mer" et  "Une Herbe pousse"  (Balzac éditeur) qui seront le support à cette conférence mais aussi à une exposition qu’il nous propose à la Médiathèque de Saint Cyprien du 24 mai au 29 juin.

 

POUR TOUT RENSEIGNEMENT : ROBERT TRIQUERE : 06 72 71 10 02

 

*** bonel-cop-CAS-1.jpg  Retenez le nouveau livre de Jean-Pierre BONNEL :

  "Peintres en Catalogne (et ailleurs) : du local à l'universel" (180 pages, photos, couverture cartonnée avec jaquette et rabats en couleur, tirage limité, dédicace, port gratuit, 20 euros)

  à paraître début juin (éditions GRINTA, Roumanie, diffusion à Bucarest et en France chez l'auteur 06.31.69.09.32)

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 19:42

images-1-copie-17.jpeg Stefan Herzka 

 

 

Inauguration du musée de la musique à Céret

 

Samedi 18 mai, rue P.Rameil, au cœur de Céret, l’ancien hôpital Saint-Pierre est devenu le musée MUSIC. 

Je me suis glissé, pour l’inauguration du matin, dans le peloton de tête, non loin du président du Sénat, de celui de la Région Roussillon-Languedoc, de la cheftenne du CG66, tout près du maire de la Mecque des cerises, du Préfet, du sénateur Calvet, de la directrice du musée d’art moderne, des conseillers généraux Garabé, Estève et Mateu… pour écouter les commentaires de la visite sous la houlette du directeur des lieux Paul Macé.

 

Et surtout ceux du généreux donateur Stefan Herzka (avec Verena Nil), qui connaît par coeur  l’histoire des mille trois  cents instruments qu’il a légués au musée music. Depuis dix-huit ans, il recherchait un lieu pour son trésor : rendons hommage à la municipalité de Céret qui ajoute à son arc, après la fibre picturale et avant l’archéologique, la corde musicale : elle sera locale et universelle, puisque le musée a une vocation internationale !

 

Mais même tout près des autorités, je n’entendais pas les explications : M.Massé paraissait parler pour Bel et Bourquin seuls, ce dernier s’intéressant vivement et posant de nombreuses questions. En outre, les couloirs et certains salles étant exiguës ou en cul-de-sac (comme celle des instruments de la cobla), la circulation du groupe et des accompagnateurs (TV, photographes) était malaisée. 

   Je me contentais d’admirer l’admirable scénographie due à Guillaume Lagnel, mettant en scène des vitrines fort bien agencées, des murs de velours rouges et noirs, baignés dans une lumière douce et ténue. 

   Trop faible hélas, parfois, pour pouvoir lire les cartels présentés en très petits caractères…

 

Le voyage imaginaire et musical permit de faire un rapide tour du monde : de la salle des Piémonts (outils musicaux d’Italie), de celle des Finistères, vers l’Orient, le berceau, avec la présentation d’une cornemuse impressionnante, pour voguer sur les routes de la soie, avec l’Inde et le Toit du Monde ; un instrument symbolisant le dieu Ganesh, à la trompe éléphantesque, le maire de Céret, dont l’accent catalan roule les galets des torrents vallespiriens, raconta une anecdote croustillante, que j’arrivai à capter : 

« Quand j’ai fait un voyage en Indonésie, j’ai eu beaucoup de succès avec mon nez, expliqua-t-il à son voisin, caressant de façon sensuelle sa péninsule à la Cyrano !» Il évoquait, j’ai cru comprendre, son pouvoir de  séduction... divin, grâce à son appendice à la Ganesh, les femmes hindous estimant qu’un homme muni d’un tel organe ne pouvait être qu’un vrai mâle…

 

Cinq cents pièces, trois mille dans les réserves ! Et tous les instruments sont présentées, numérisées sur le site !

 

Nous continuons le voyage virtuel vers les rizières du Levant, de Java à la Péninsule arabique ; voici les routes maritimes, le Nouveau Monde, avec les étonnants masques d’Amérique du sud. Nous empruntons les « Passages », suggérant l’œuvre de W.Benjamin, aboutissant devant la grande vitrine qui montre la carte du monde, copie de celle du musée maritime de Barcelone.

 

Les discours qui suivirent furent longs, bien sûr. Comme d’hab. On apprécia cependant celui de M. Thorent, le maire, (estimant sans doute au fond de lui que cette journée lançait à merveille sa campagne pour mars 2014) ; celui de C.Bourquin qui réaffirma sa volonté de créer et d’agrandir les musées régionaux (Céret, Sérignan, Narbonne, Lodève) ; celui, aussi, du président du Sénat, ce sympathique Ariégeois bon connaisseur de la Catalogne, promettant d’insister auprès de F.Hollande pour que la France signe enfin, c’est une promesse de campagne, la charte des langues régionales ; de Stefan Herzka avant tout, pathétique, lui qui a subi la violence du nazisme, au moment même où, à trente kilomètres d’ici, à Argelès, se regroupaient des militants fascistes…

 

Parole finale fut laissée au directeur de ce « lieu de création perpétuelle, de métamorphose irréductible », s’enrichissant du passé pour engendrer l’avenir… « Nous avons choisi la voix du sensible, de l’onirisme ; il s’agit d’un chantier à poursuivre, avec les réserves et la grande collection de marionnettes…Il s’agit d’un musée pour maintenir la tradition d’une culture libre.. ! »

 

  contact@music-ceret.com  - 04 68 87 40 40 – musee-music-ceret-garabe.jpg photo Jean-Pierre Bonnel.

 

Srefan Herzka, au milieu de limage. Au premier plan, de gauche à droite : François Calvet, sénateur, Christian Bourquin, président de la région L-R, Robert Garrabé, conseiller général du CG66 et maire de Saint-Jean Pla de Cort.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens