Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 10:02
Sant Jordi,  23 et 24 avril,  Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et Institut Ramon Llulll - Avancée : immersion linguistique à l'école publique -

Sant Jordi,  23 et 24 avril,  Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et Institut Ramon Llulll - Avancée : immersion linguistique à l'école publique - 

Catalogne - Barcelona Catalunya

Fêtez la Sant Jordi avec la Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et l'Institut Ramon Llull

 

32 librairies de 29 villes françaises participeront à la Sant Jordi organisée par la Délégation du Gouvernement de Catalogne en France avec le soutien de l'Institut Ramon Llull. Dans la tradition catalane, cette date allie la "rentrée littéraire" avec sa présentation de nouveautés littéraires et la journée des amoureux, autour de la rose.

Fêtez la Sant Jordi avec la Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et l'Institut Ramon Llull

 

32 librairies de 29 villes françaises participeront à la Sant Jordi organisée par la Délégation du Gouvernement de Catalogne en France avec le soutien de l'Institut Ramon Llull. Dans la tradition catalane, cette date allie la "rentrée littéraire" avec sa présentation de nouveautés littéraires et la journée des amoureux, autour de la rose.

Ces 23 et 24 avril la Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et l'Institut Ramon Llull proposent aux lecteurs et lectrices français de participer à la plus belle tradition catalane sans sortir de leurs villes, avec la collaboration essentielle des centres culturels catalans et de la communauté catalane en France et le concours de 32 librairies de 29 villes.

Tous ceux et celles qui y achèteront des ouvrages faisant partie de la sélection de littérature catalane et de livres sur la Catalogne proposée par les libraires -qui fêtent également leur Journée du libraire indépendant- se verront offrir une rose, un sac en tissu et un marque-pages créés par l’illustrateur catalan Adrià Marquès, jusqu'à épuisement du stock.

Trouvez ici la liste des librairies participant à l'événement dans les villes d'Ajaccio, Albi, Angers, Angoulême, Avignon, Bastia, Bayonne, Clermont-Ferrand, Grenoble, Limoges, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Mulhouse, Nantes, Nice, Nîmes, Orléans, Paris, Pau, Perpinyà, Quimper, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse et Vincennes.

Sant Jordi

23 et 24 avril 2021

Délégation du Gouvernement de Catalogne en France et Institut Ramon Llull

 

- - -

La Saint-Georges à Perpignan -

Sant-Jordi à Perpi

Les bibliothèques fêtent Sant Jordi ! Des rendez-vous en ligne, mais aussi des ateliers sur place !

Du 20 au 24 avril 2021

Les bibliothèques vous proposent de célébrer avec elles Sant Jordi !

Au programme, des rendez-vous virtuels tout au long de la semaine !

Compartir ubicació (una nova manera de viure el teatre) · spectacle en catalan, interactif, en ligne et en direct · Mercredi 21 avril à 20h30

Une expérience théâtrale inédite ! Créé en Catalogne en mars 2020 durant le premier confinement, ce spectacle a reçu le soutien de l'Eurorégion Pyrénées Méditerranée. Renseignements et inscriptions en ligne uniquement : bibliotheques.action-mediationculturelle@mairie-perpignan.com(jusqu'au lundi 19 avril)

Les fables de La Fontaine, des éditions prestigieuses dans les collections patrimoniales de la Médiathèque · Une exposition en Salle Patrimoine doublée d'une exposition virtuelle

Des lectures au bout du fil ! · lectures offertes au téléphone par vos bibliothécaires préférés · Du 20 au 24 avril sur inscription

Et bien d'autres surprises à décourvir en ligne...

Mais aussi des ateliers en bibliothèques, dans le strict respect des normes sanitaires en vigueur.

Sur inscription, nombre de places limité.

Bulle de partage · atelier yoga et relaxation ado (11 ans et +) · Samedi 17 avril à 10h30 · Bibliothèque Barande

Cartes à écrire, cartes à planter (tout public à partir de 7 ans) · atelier de création avec le landartiste Grégory Fusier

Mardi 20 et jeudi 22 avril de 14h00 à 16h00 · Bibliothèque Barande

Mercredi 21, jeudi 22 et vendredi 23 avril de 14h00 à 16h00 · Médiathèque

Mercredi 21 et vendredi 23 avril de 10h00 à 12h00 · Bibliothèque Bernard Nicolau

Anna et la goutte magique - atelier d'éveil musical avec Evelina Simon (famille à partir de 3 ans) · Mercredi 21 avril à 10h30 · Bibliothèque Barande

Des fables et des clowns ! - atelier d'impro clownesque avec Pimprenelle (tout public à partir de 13 ans) · Samedi 24 avril de 10h00 à 16h00 · Médiathèque

Roses de Sant Jordi - Rendez-vous de découverte et d'activités avec Edulia (famille à partir de 7 ans) · Samedi 24 avril de 14h00 à 16h00 · Bibliothèque Barande

Mon jardin secret - Atelier "dedans-dehors" de création vidéo avec Olivier Moulaï (12 ans et +) · Du mardi 20 au vendredi 23 avril de 09h30 à 12h00 · Jardins partagés de la Basse et Médiathèque

Au plaisir de vous retrouver, derrière l'écran, au bout du fil, ou lors d'un moment partagé !

Vos bibliothécaires dévoués

Langues "minoritaires" : une avancée notable pour l'immersion linguistique à l'école publique

França legalitza la possibilitat de fer immersió lingüística en català a l'escola pública

08/04/2021L'ensenyament en català i del català a la Catalunya Nord podrà fer un salt endavant si l'estat francèsposa voluntat a desenvolupar la nova llei de llengües anomenades "regionals" que aquest dijous ha aprovat l'Assemblea Nacional francesa. El president de l'Associació per a l'Ensenyament del Català, Alà Baylac-Ferrer, hi veu una petita revolució que obre la porta a incrementar el percentatge d'alumnes que reben l'ensenyament en català, ara que és del 9% i majoritàriament en escoles privades. Recorda, però, que les competències les té París i que la voluntat de fer els canvis dependrà també de la pressió que faci la població.

 

** Bannalec. Langue bretonne : « Une avancée historique ! »

La proposition de loi de Paul Molac, adoptée jeudi 8 avril, par l’Assemblée nationale, apporte une reconnaissance et une protection nouvelles aux langues régionales en France.

 

Exposition - Arts en pays catalan:

3C: Newsletter #37  Paysages liquides: une dernière semaine pour nous rendre visite

 

C'est parti pour notre quatrième et dernière semaine de "Paysages liquides: entre art et terroir" . Notre exposition, si mouvante et fluide que son titre, accueillera à partir du samedi 17/04, en plus de tous les artistes et oeuvres déjà présents, les interventions de 4 artistes du collectif Agit'Hé. Au programme: 

Tiffany VAILIER 

Agnès CALAS 

Caroline MILIN

Trenca ROCS

Ciblant la construction d'un dialogue esthétique entre l'exposition, les oeuvres et les artistes présents et résidants, le défi pour chacun a été de se laisser imprégner de notre territoire, du thème du paysage et d'un argument d'exposition construit en amont pour y ajouter sa contribution, ses questions et ses démarches artistiques. Et nous avons l'opportunité de témoigner de tout ce processus en découvrant les paysages liquides dans sa troisième présentation pour les derniers jours de visite.

Issu d'un programme de résidences croisées au sein d’un projet micro-transfrontalier soutenu par le Département des Pyrénées-Orientales et par la Generalitat de Catalunya, le projet d'intervention des artistes des deux collectifs sur le thème des paysages liquides et du terroir a déjà eu son premier moment fort lorsque Marina E.G. et Yoshihito Suzuki deInund'ART nous ont dévoilé leurs créations il y a une dizaine de jours. Vous pouvez revoir ce moment en cliquant sur leurs noms pour accéder à l'entretien qu'ils nous ont accordé lors de l'installation de leurs oeuvres.

De même, vous pouvez trouver sur notre chaîne YouTube l'intervention de l'artiste Daniel Caballero dans le cadre de l'autre résidence artistique que nous avons eu le plaisir d'accueillir chez 3C et chez nos Paysages liquides, celle qui est le fruit du partenariat avec le Lycée Agricole de Rivesaltes dans le cadre du programme Occit'Avenir, soutenu par la DRAC-Occitanie, la DRAAF-SRFD Occitanie et la Région-Occitanie et qui s'achève ce weekend. 

Bref, nous vous attendons pour une première ou bien pour une dernière visite à la cave Arnaud de Villeneuve du centre ville de Rivesaltes, du lundi au samedi, de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30.

C'est l'occasion de voir et de revoir les interventions des artistes résidants, des collectifs, ainsi que les superbes oeuvres de nos chers artistes exposants, lesquelles nous avons le privilège de côtoyer depuis maintenant trois semaines et qui nous remplissent de joie, de découvertes, de réflexions et de moments de contemplation partagés avec le public.

Núria DURAN

Joan FONTCUBERTA

Kika NICOLELA

Raphaëlle ROUMAGNAC

Serge SAUNIÈRE

Muriel VALAT-B

Félix VALDELIÈVRE

Fabienne VERDIER

Partager cet article
Repost0
16 avril 2021 5 16 /04 /avril /2021 11:47
Culture à Perpinyà : DYNAMO école de cinéma itinérante - Catalogne (news from)
Culture à Perpinyà : DYNAMO école de cinéma itinérante - Catalogne (news from)
Culture à Perpinyà : DYNAMO école de cinéma itinérante - Catalogne (news from)

 

- - -DYNAMO école de cinéma itinérante Perpignan - Occitanie

 

Adresse : 37 Rue Georges Courteline, 66000 Perpignan

Horaires :  Ouvre à 09:30 (mer.) Téléphone : 09 73 26 05 49

 

DYNAMO, c’est la rencontre entre un public amateur et des cinéastes professionnels, qui partagent le même désir d’expérimenter, ensemble, les gestes et techniques de l’image.

Ateliers collectifs tous publics (+7 ans) pour manipuler le matériel de prise de vues et de sons, développer ses capacités créatrices, participer à la réalisation d’une œuvre commune, et s’intégrer dans le processus de fabrication d’un film.

Créé en 2017  à Perpignan, l’atelier DYNAMO a posé ses caméras au Musée Régional d’Art Contemporain de Sérignan, au Théâtre l’Archipel, à l’Institut Jean Vigo, …

DYNAMO est également partenaire du dispositif d’éducation à l’image Passeurs d’images.

Retour sur le stage « Trucages à la Méliès » qui vient de se dérouler au centre d’art contemporain à cent mètres du centre du monde. Les enfants se sont inspirés des oeuvres de l’artiste Rosa Loy, pour créer un petit court-métrage…

 

DOCDOC  L’atelier de céramique Sant Vicens

Sant Vicens est un haut lieu des arts du feu à Perpignan. Les élèves de l'école Dynamo filment la créatrice Claire Bauby dans son atelier, de la phase de dessin initial à la cuisson finale. Réalisé par Sophie Flament, Line Van Enis et Argann Fornier Avec la participation de Louise...

PIXILATION  Le musée électrique

Synopsis: Un groupe d'enfants visitent un musée entièrement automatisé. Les chaises se déplacent toutes seules et entrainent les visiteurs dans un étrange ballet, au milieu des oeuvres d’art. Ce film rend hommage à "Hotel eléctrico" réalisé en 1908 par Segundo de Chomón, pionnier de l'animation en stop motion. Le film fait...

 

Ça jongle ! Le cinéma, image par image

Stage Dynamo vacances spécial enfant : Le cinéma, image par image. Trois jours en immersion pour découvrir les pionniers du cinéma et les principes fondamentaux de l’image en mouvement : atelier storyboard, séance photo dans un vrai studio avec du matériel professionnel, fabrication de personnages et décors en papier découpé,...

ARTS VISUELS   Stage photo au théâtre de l’Archipel

Durant 3 jours, sous le regard d'Olivier Moulaï cinéaste, et d'Anna Thibaut chorégraphe, 12 enfants et adolescents découvrent le Théâtre de l'Archipel, ses artistes et ses techniciens. Ils expérimentent la photographie et l'éclairage, avec une attention particulière portée à l'architecture. Chacun photographie une séquence de 12 images qui s'enchaineront pour...

ARTS VISUELS   Moulin d’images

A l'origine de cet atelier, un projet artistique d'un collectif d'artistes : Anna Thibaut danseuse, Olivier Moulaï cinéaste et Sébastien Fenner plasticien, dans le cadre du dispositif Les Portes du Temps à la Forteresse de Salses avec des enfants des accueils de loisirs Francas. Découvre le patrimoine au travers de la...

ARTS VISUELS   Sur les traces du taureau ailé

Sur les traces du taureau ailé nous fait voyager, à travers des archives et des témoignages, dans les vies de Richard et Philippe, qui sont deux côtés d'une même histoire avec des destins croisés; celle des Indochinois de la Camargue, venus implanter la riziculture intensive dans la France deMÉLIÈS

 

LE TABLEAU : COURT-MÉTRAGE DE FICTION

Synopsis:
Au centre d’art, un mystérieux tableau semble posséder un pouvoir magique, celui de faire disparaître ou apparaître les visiteurs.

Imaginé et réalisé par :
Alexis, Elia, Nolan, Samuel et Tesssa

Produit dans le cadre du stage « Trucages à la Méliès » au centre d’art contemporain « àcentmètresdumonde », Perpignan, du 21 au 23/10/2019

Encadrement artistique : Olivier Moulaï

 

L'ASSOCIATION DYNAMO REGROUPE DES CINÉASTES ET DES PROFESSIONNELS DE L'IMAGE EXPÉRIMENTÉS, QUI MÊLENT UNE PRATIQUE ARTISTIQUE PERSONNELLE À UNE DÉMARCHE DE MÉDIATION CULTURELLE.

Après un cursus fondé sur l’art, son histoire, ses pratiques, et six années d’enseignement des arts visuels à l’Éducation Nationale, Aurélie Albaret a entrepris en 2008 une carrière indépendante dans le domaine de la réalisation audiovisuelle. Certaines de ses collaborations lui ont valu de diffuser ses films dans des expositions temporaires, des serious games (jeux en ligne de type pédagogique), des MOOC (Massive Online Open Course : cours accessibles à tous et gratuitement sur Internet), des conférences.

www.youtube.com/user/AAlbaret

*** Olivier Moulaï

Réalisateur et monteur vidéo depuis 2007, Olivier Moulaï a réalisé une quinzaine de documentaires dans le domaine du patrimoine culturel dont un long-métrage en 2016,Renaissance sur les mines de fer abandonnées du Canigou, programmé dans le cadre du Mois du documentaire. Parallèlement, il intervient en milieu scolaire et dans le cadre de dispositifs d’éducation à l’image : Institut Jean Vigo, Occitanie films, Fédération des oeuvres laïques, etc…

www.lesfilmsdugerris.com

 

*** Laëtitia Lazizi

De formation à l’INA et aux Rencontres Photographiques d’Arles, Laëtitia Lazizi est à la fois artiste photographe et vidéaste. Elle a réalisé plusieurs films de commande ainsi que des créations personnelles dont Le goût de la vie en 2015, programmé au Mois du film documentaire. Elle travaille en collaboration avec la compagnie Le Théâtre Chez Soi, et mène des ateliers de formation audiovisuelle.

www.laetitialazizi.com

 

Au mois d’octobre dernier, ouvrait à Perpignan l’école de cinéma et d’arts visuels Dynamo.

Aujourd’hui, Dynamo développe aussi ses ateliers hors les murs.

A l’invitation du Musée régional d’art contemporain à Sérignan (MRAC), Olivier Moulaï et Laëtitia Lazizi ont mené un atelier « pixilation » ou la magie du cinéma d’animation, avec des enfants. Au terme de ces trois jours, voici leur réalisation :
durée 1’30

A venir : stage « reportage & création vidéo » sur un métier d’art, à l’atelier de céramique Saint-Vicens créé en 1942 et fréquenté par de nombreux artistes dont Jean Lurçat.

Suivre l’actualité de l’école sur www.dynamo-cinema.com

Dynamo école de cinéma Perpignan est à Atelier D'urbanisme.

9 juillet 2020 : Film stop-motion réalisé par

Nolan Borrat, Jeanne Moulaï, Violetta Dael, Eva Giovannoli, Alexis Bouyer et Clara Levasseur

Animé par Olivier Moulaï

En partenariat avec l’Atelier d’Urbanisme de Perpignan

2020 © Dynamo

Musique Bilude Composed by Pierre Schaeffer

© Maison ONA 2018 Performed by Minka Roustcheva (piano).

℗ Pierre Schaeffer 1979

avec l’aimable autorisation de Jacqueline Schaeffer

Culture : Nouvelles de Catalogne dans le monde

Ouverte l'inscription aux examens pour l'obtention des certificats internationaux de langue catalane

La période d’inscription aux épreuves pour l’obtention des certificats internationaux de langue catalane de l’Institut Ramon Llull (IRL) est ouverte entre le 7 et le 27 avril 2021. Le paiement des droits d’examen s’effectuera au moment de l’inscription sur le bureau virtuel. Les épreuves auront lieu entre le 8 et le 22 mai et les résultats seront publiés en ligne sur le site de l’IRL dès le 22 septembre. Les personnes ayant passé l’examen avec succès pourront y télécharger leur diplôme. L’IRL est l’autorité de certification officielle pour les examens de catalan en tant que langue étrangère. Les niveaux reconnus, conformes au Cadre européen commun de référence pour les langues, sont au nombre de cinq.

ARTS.  BARCELONE, 2021

 

L'Institut Ramon Llull présente « Melting Spaces: When Restrictions become Options »

Après une année d’urgence sanitaire mondiale, artistes, conservateurs, chercheurs et institutions culturelles brouillent plus que jamais les frontières entre le numérique, l’espace public et les manières traditionnelles de se réunir pour partager des expériences culturelles. 

 

Depuis mars 2020, tous les opérateurs ont été forcés de trouver des moyens alternatifs aux rencontres de groupes en présentiel. C’est pourquoi cette série de conférences propose une réflexion sur la manière dont les pratiques culturelles ont changé et une analyse de celles qui ont évolué. On construira un espace d’ouverture pour discuter sur comment tirer les leçons de cette situation, pour partager des chances et des difficultés, pour évaluer la transformation numérique, pour découvrir des espaces publics en mutation et pour mettre sur le tapis le rôle des institutions publiques qui promeuvent la culture à l’étranger. 

 

Un projet organisé par l’Institut Ramon Llull en collaboration avec le Goethe Institut. Animé par Aina Tur et Gila Kolb.

 

ARTS.  BARCELONE,  01/03/2021

 

Lancement de six appels à projets pour la traduction

et la promotion internationale

 

Ouverture de l’appel public à propositions concernant des aides pour l’internationalisation de la littérature et des arts visuels catalanes, octroyées par l’Institut Ramon Llull. Trouvez dans cet article l’information principale des aides.

CULTURE.  EN LIGNE,  09/04/2021

 

Du théâtre catalan contemporain et des politiques culturelles avant l'heure au Centre d'études catalanes de la Sorbonne en avril

 

En partenariat avec l’Institut Ramon Llull et toujours en ligne, le Centre d’études catalanes accueille entre avril et juin jusqu’à huit séances autour de l’histoire et la culture catalanes. En avril l'agenda comprend deux séances de théâtre du cycle La literatura catalana en tots els accents, l’une avec la projection en ligne de Solitud, de Víctor Català, mise en scène par le Teatre Nacional de Catalunya et l’autre avec la dramaturge Helena Tornero ; en plus d'une conférence du groupe de recherche CRIMIC à charge de Lluís Quintana.

LITTÉRATURE.

 

L'Institut Ramon Llull et le CCCB impulsent à l'international la pensée contemporaine écrite en catalan

 

Le 25 mars l’Institut Ramon Llull et le Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CCCB) ont accueilli une séance de présentation de leurs programmes de promotion culturelle catalane à l’international suivie d’une table ronde autour du sujet de la liberté après un an de pandémie. Intitulée « Trois regards sur la liberté », la rencontre a compté avec la participation de la philosophe et écrivaine Marina Garcés, la réalisatrice, productrice et essayiste culturel Íngrid Guardiola et l’écrivain, traducteur et helléniste Raül Garrigasait.

LANGUE.  EN LIGNE

 

« XarxaLlull aixeca el teló » : Les lectorats internationaux de catalan fêtent la Journée mondiale du théâtre avec le Teatre Nacional de Catalunya

 

L’Institut Ramon Llull et le Teatre Nacional de Catalunya ont mis en place un accord pour donner accès aux enseignants des lectorats internationaux de catalan à la plateforme TNCDigital, qui réunit plusieurs productions théâtrales enregistrées en 4K et en résolution multi-caméras. Pour le moment, ce partenariat propose trois œuvres sous-titrées en catalan, espagnol, anglais et français. Avec ce dispositif, professeurs et étudiants peuvent compléter et approfondir leur connaissance de la tradition littéraire et théâtrale catalane grâce à l’essor actuel des programmations en ligne.

 

L'art immersif de l'artiste et chercheur catalan Joan Soler-Adillon arrive au festival Les Ailleurs de Paris

Avec la pièce The Smallest of Worlds, l’artiste catalan propose un voyage immersif au fond des espaces de vie en tant que contenant de nos histoires individuelles. Le festival Les Ailleurs, organisé par Fisheyes et La Gaîté Lyrique, est un nouveau rendez-vous dédié aux expériences immersives et aux créations en format numérique. Du 6 avril au 11 juillet en ligne et en présentiel dès que possible.

ARTS DE LA SCÈNE.  MONTPELLIER/ EL LIGNE

 

L'univers de Lluïsa Cunillé au centre d'une journée d'études sur le théâtre catalan contemporain à l'Université Paul Valéry de Montpellier

 

Lundi 12 avril, de 10h30 à 16h30, aura lieu la "Journée d’Étude Théâtre catalan contemporain: l’univers de Lluïsa Cunillé", dont la pièce Islàndia est au programme de l’épreuve de catalan de l’agrégation d’espagnol 2020-2021. La rencontre, organisée par Sandrine Frayssinhes Ribes et Maria Llombart Huesca, s'inscrit dans l'activité du laboratoire ReSO de l’Université Montpellier 3, en partenariat avec l’Association Française de Catalanistes AFC. Elle se tiendra en format hybride, en présentiel sur le site de Saint Charles, et en visioconférence.

CINÉMA.  EN LIGNE

Le cinéma de Carla Simon et Maria Ripoll présenté aux étudiants de catalan des universités françaises

Les universités de Grenoble Alpes, Lyon II, l’ENS de Lyon et le Centre d'études catalanes de la Sorbonne organisent un cycle de cinéma catalan avec les films Estiu 1993, de Carla Simón, et Rastres de sàndal, de Maria Ripoll. Dans ces deux long-métrages, les deux réalisatrices abordent depuis des points de vue différents la construction de soi à partir d'une enfance compliquée. Les étudiant.e.s de langue catalane pourront accéder aux films en ligne, puis iels auront l’occasion de participer à une table ronde avec la réalisatrice Maria Ripoll.

Partager cet article
Repost0
15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 09:58
L'Archipel, symbole de Perpignan, plus que le Castillet (une prison) ? -
L'Archipel, symbole de Perpignan, plus que le Castillet (une prison) ? -

L'Archipel, symbole de Perpignan, plus que le Castillet (une prison) ? -

Perpignan et Agglo : de bonnes nouvelles pour la culture

 

La mairie promet encore pour la culture : une nouvelle médiathèque dans le quartier (défavorisé) du Vernet....une école d'art municipale dans les anciens locaux de l'archevéché... Il faut s'en réjounir, et dire ce qui va bien, loin de toute idéologie partisane... On jugera les faits actuels, à venir, non un passé du maire dans un parti aux idées néfastes...

 

La communauté de communes annonce elle aussi des innovations dans un contexte morose où la culture est assassinée :

-Le conservatoire de musique à "Rayonnement" (l'idée du nouveau blason municipal est là depuis longtemps ) régional participe encore au festival "Tautavel en musique 2021", du 13 au 16 mai : 04 68 29 49 50. www.tautavel.com

 

-Le conservatoire et l'association "Un espace" (avec les partenaires : ville et région Occitanie) créent du lien social en réunissant les élèves du conservatoire et les jeunes du quartier "Nouveau logis" pour chanter ensemble, avec des ateliers de pratique vocale et musical...Bravo !

 

-Dans cet esprit, le centre social des Baléares va rouvrir à Perpignan.

-A Pollestres, la nouvelle médiathèque a ouvert en janvier 2020, attire le public de 8 communes environnantes, mais la pandémie a freiné, bien sûr, son activité...

-Un complexe culturel va voir le jour à Espira de l'Agly : en coeur de ville pour une capacité de 350 personnes ors des spectacles et créations artistiques (rentrée 2022)

JPB

Partager cet article
Repost0
14 avril 2021 3 14 /04 /avril /2021 09:20
D. Lisnard, marathonien de la culture
D. Lisnard, marathonien de la culture
D. Lisnard, marathonien de la culture
D. Lisnard, marathonien de la culture

D. Lisnard, marathonien de la culture

Recours à la culture : David Lisnard, Serge Regourd

 

Dans le contexte actuel (soupçons des citoyens à l'égard des politiciens, éloignement à l'égard des partis, confinement, attitude du gouvernement face aux activités non essentielles : culture, cinéma, théâtre...), quelques personnalités réagissent en montrant que la culture est lien social essentiel, tout en étant une source économique, plus que l'automobile, non négligeable. Des artistes et techniciens, intermittents du spectacle manifestent et innovent tandis que les directeurs des théâtres subventionnés se taisent...

Le gouvernement, qui a pourtant instauré le pass culture pour les jeunes, n'a montré que mépris pour la création. Car la culture est avant tout innovation, recherche de soi, dépassement, perpétuel mouvement.

Les partis conservateurs, identitaires, populistes n'ont que tradition, récit national, célébration des héros, à la bouche... Bien sûr le passé, le savoir historique, les guerres et les destins des vainqueurs font partie de la culture, mais celle-ci est à analyser : reconnaissance des vaincus, appropriation d'un événement, comme la Commune, souvent occultée...

Avec D. Lisnard, de droite et Serge Regourd, proche de la région occitane, de gauche, la culture est remise dans l'actualité, et c'est ...essentiel !

JPB

14 avril 2021

 

 

[18:18] Culture (n.f.) : l’art de rassembler (Evénement Live)

 

Depuis plusieurs mois, le monde de la culture est à l’arrêt, et le vide créé par la fermeture des lieux culturels permet de mesurer à quel point le rôle de la culture est essentiel. Plus qu’un secteur économique à sauver, la culture est particulièrement importante dans le monde d’aujourd’hui – et le sera dans celui […]

Reprise du cinéma La Clef par le GROUPE SOS : en finir avec les contrevérités

 

Ces dernières semaines, plusieurs contrevérités ont circulé au sujet de la reprise du cinéma La Clef par le GROUPE SOS. Le GROUPE SOS tient à rétablir les faits : “La reprise du GROUPE SOS mène à la privatisation de La Clef “ : faux. La Clef n’a jamais été la propriété des pouvoirs publics. Ce […]

Le cinéma au GROUPE SOS

 

En 2017, la fabrique de cinéma Commune image intégrait GROUPE SOS Culture. Depuis, le GROUPE SOS se mobilise pour favoriser la création artistique indépendante et à ouvrir l’accès au monde du cinéma au plus grand nombre. Zoom sur les activités du GROUPE SOS dans le monde du grand écran. Commune Image, fabrique de cinéma pour soutenir les créateurs […]

 

* Serge Regourd

        

- - -

La fermeture des musées, théâtres, cinémas (et un certain temps, des librairies) pour cause de crise sanitaire suscite un désarroi profond dans le milieu de la culture, dont témoigne la très symbolique occupation depuis quelques jours du théâtre de l’Odéon à Paris. À quel compte mettre cette brutale relégation de la culture au rang de bien non essentiel ? Pour Serge Regourd, universitaire, élu régional en charge de la culture, auteur de S.O.S Culture, un court et vif essai au titre prémonitoire écrit avant la pandémie et aujourd’hui disponible (*), ce réflexe traduit “la difficulté à faire face à une situation imprévue lorsqu’on n’a plus de boussole”. Tant il est vrai que c’est l’absence d’une “authentique politique culturelle” depuis de longues années qui explique la “dégringolade” de la culture dans notre pays. Depuis André Malraux et Jack Lang, deux ministres qui ont porté haut une certaine idée de la culture, l’action publique en la matière “navigue à vue”, se contentant de reconduire mécaniquement et sans aucune vision stratégique les budgets d’une année sur l’autre. Laissant le champ culturel libre au déploiement des Gafa et aux autres plateformes numériques. Serge Regourd appelle de ses vœux un débat à ce sujet. Puisse la prochaine campagne électorale l’ouvrir dans des termes enrichis par l’expérience du confinement, qui a fait ressentir en creux à beaucoup d’entre nous l’importance de la culture dans nos vies. Mais ne rêvons pas trop !

 

‘S.O.S Culture’, par Serge Regourd. Editions Indigène, 40 p, février 2021, 5 €.

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 10:19
Identité de Perpignan : culture ou blason - Serge Regourd : SOS Culture -
Identité de Perpignan : culture ou blason - Serge Regourd : SOS Culture -
Identité de Perpignan : culture ou blason - Serge Regourd : SOS Culture -
Identité de Perpignan : culture ou blason - Serge Regourd : SOS Culture -

LA LIBRAIRIE

TORCATIS

www.librairietorcatis.com

MARS 2021

 

 

 

Votre libraire a fait peau neuve!!

Venez découvrir notre toute nouvelle vitrine !

Couleur, lumière, espace, tout y est pour vous présenter nos coups de coeur et évènements!

  Merci à Gzilépoc pour la réalisation de cette merveille.

 

 

 

Samedi 10 AVRIL

à 11h et à 15h

 

Rencontre avec

Serge Regourd

pour son ouvrage paru aux Ed.Indigènes

SOS CULTURE

 

En partenariat avec l'Archipel Contre-Attaque et le cinéma Clap-Ciné de Canet.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles 

plus d'infos sur

www.librairietorcatis.com

- - -

Editions l'Harmattan :

 

Livre papier :

23,5 €

JE COMMANDE

 Livraison à 0,01 €*
* À destination de la France métropolitaine, sans minimum d’achat

Version numérique* :

17,99 €

 

 

S.O.S. Culture
 Classé dans : Catalogue, Ceux qui marchent contre le vent |  0

par Serge Regourd

Nouvelle parution le 18 février 2021

« Pourquoi ce titre, SOS culture ? Parce que les politiques culturelles ne méritent plus une telle appellation, qu’il n’y a plus, à proprement parler, de politique culturelle, et que, corrélativement, l’état de la culture paraît en péril.» Serge Regourd

C’est l’ouvrage d’un homme qui dédie sa vie à la défense du modèle culturel français. Si Serge Regourd diagnostique ici un effondrement de nos politiques culturelles, exposant avec lucidité et brillance les sources et les symptômes de cette pathologie, c’est pour nous inviter à procéder à un « réattelage » entre culture et politique. Sans quoi aucune sortie de crise ne sera possible. Cela, évidemment, ne veut pas dire renvoyer à une conception totalitaire de l’art, mais bien plutôt, à l’instar de Kant, Gramsci et Arendt, de « s’intéresser à l’art d’une manière politique ». Autrement dit, d’arracher définitivement l’œuvre à la barbarie du marché, aux diktats des algorithmes pour la rendre à sa sublime vocation, définie par le poète Saint-John Perse : « le luxe de l’inaccoutumance ».

Couverture livre SOS Culture Serge Regourd

Prix : 5 €.

 
Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 09:46
Perpignan-ma ville, Journal rayonnant bilan culturel
Perpignan-ma ville, Journal rayonnant bilan culturel
Perpignan-ma ville, Journal rayonnant bilan culturel
Perpignan-ma ville, Journal rayonnant bilan culturel

La culture est célébrée à chaque page du nouveau journal de la mairie : mensuel n°1, avril 2021, gratuit, disponible dans le hall de la mairie et presque partout...

On avait contesté, durant la campagne électorale, l'existence de ce type de magazine, peu objectif, vantant la municipalité, peu lu, jeté à peine trouvé dans sa boîte à lettres...

 

A l'heure d'internet, utilité de la version-papier..? Moi, je suis pour, car j'aime le papier, la feuille de journal, l'odeur, tout ce qui "fait livre"... Bien sûr on pourrait économiser...Et puis le citoyen, déjà défiant à l'égard des politiciens, se méfie d'un organe de presse qui ne donne pas la parole aux électeurs, aux habitants, aux opposants de tous bords...

 

Bref, ce magazine est banal, d'une mise en page classique, mais la culture, annoncée à la Une "L'art prend l'air, la main tendue aux artistes", est bien présente. On ne peut qu'approuver les initiatives de l'adjoint de la culture, même si on est loin des hauteurs littéraires où planait André Bonet quand il dirigeait le CML et le Prix Méditerranée...A part les journées consacrées au Liban, au palais des congrès, il y a quelques mois.

 

En page 6, le plébiscite pour la réouverture des musées est positive, même si c'est un maire opposé à la légalité et au décret gouvernemental qui s'exprime...

 

La page 8 exprime la déception d'un "Sant Jordi version numérique" : comment s'y prendre pour participer, ce n'est pas bien explicité...En outre, les auteurs ont-ils été contactés..? Non, la décision vient d'en haut. Voir mairie-perpignan.fr

 

Au passage du feuilletage, on tombe sur une "ville qui refleurit" : "fleurissez votre trottoir"..! Comment, sans encombrer la rue? Je me rappelle les fleurs de la petite rue des Cardeurs, juste en face de chez moi, il y a quelques mois : agréable ! ...

 

"Culture, une ambition renforcée", proclame le petit texte de la p. 11: les moyens financiers sont présentés, mais pas dans le détail, d'où la méfiance quant aux subventions aux associations (2,63 millions d'euros), quant à la conception de la culture (qu'est ce qui est animation, événement mi-musique, mi-sport..?(fonctionnement des services culturels (15,2 millions : la bureaucratie..? les salaires..? quid...à expliquer sinon soupçons de magouilles, copinages, absence de clarté, d'éthique...)

 

Animations (800 000 euros) dans le domaine public, car c'est cela, surtout, la conception culturelle à développer: le spectacle vivant, populaire, dans les quartiers.

 

Enfin, l'art et la peinture, si peu mis à l'honneur depuis l'élection de L. Aliot (sauf dans l'attende de l'expo concoctée par un galeriste privé dans un lieu public, montrant ses artistes, pour son bénéfice et nom pour la collectivité ! Cette imposture est à dénoncer, mais quel média le fera ici..?) sont abordés page 18, avec "l'art prend l'air", événement national ancien, formule dilettante, rappelant "lézarts au soleil" célèbres de Jack Lang dans les années 1990... Oui, "la culture au coeur !", bonne formule (écho au poème-slogan d'écrivains républicains : "l'Espagne au coeur"), fidélisant un calendrier ancien, avec Ida Y Vuelta, Live au Campo, Visa pour l'image, Jazzèbre, Confrontation...

A. Bonet rappelant ses promesses de création d'une école d'art municipale...mais la radio gitane ? Mais le musée des arts juifs..? Etc...

 

J.P.Bonnel (9 avril 2021)

Résidences d'artistes 

 

Avec l’ambition de soutenir les compagnies et les artistes des Pyrénées-Orientales et de la région Occitanie ainsi que de valoriser toutes les formes artistiques du spectacle vivant, la Ville de Perpignan lance un appel à projet de résidences d’artistes au théâtre Jordi Pere Cerdà, situé en cœur de ville, pour la saison 2021-2022.

Ces résidences s’inscrivent dans le cadre de la Charte de coopération culturelle établie par la Ville de Perpignan et font partie d’une dynamique globale de développement des pratiques culturelles sur le territoire, offrant aux habitants des ouvertures inédites sur le monde culturel et artistique.

Cet appel à projet s’adresse aux artistes professionnels, résidant dans les Pyrénées-Orientales et la région Occitanie, dont le processus de création est déjà avancé. Aucune thématique n’étant imposée, c’est sur la qualité des projets et en fonction du parcours des artistes que les candidatures seront retenues.

CONTACT

Les candidats peuvent contacter la Direction de la culture pour toute information complémentaire, en s’adressant à : Eva Gutermann - tél : 04 68 66 24 61 - mél : gutermann.eva@mairie-perpignan.com

- - -

Fête du livre en Catalogne (et dans le monde)

 

Le 23 avril, Perpignan et la Catalogne seront en fête. Si la Sant Jordi est un peu notre Saint Valentin catalane, avec les échanges de roses et de livres, les festivités ne se résument pas à un tête-à-tête amoureux.

 

Cette date, qui célèbre également la langue et les traditions catalanes, est devenue la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, car elle coïncide aussi avec l’anniversaire de la disparition de deux génies de la littérature, Shakespeare et de Cervantès, morts tout deux le 23 avril 1616.

 

En 2021, le salon du livre Sant Jordi de Perpignan rendra hommage à trois géants de la poésie française et catalane : Jean de La Fontaine et Charles Baudelaire dont nous fêtons le 400e anniversaire de leur naissance et Jordi Pere Cerdà dont le théâtre municipal porte désormais le nom.

 

La manifestation n’a pas pu se dérouler en 2020 en raison du confinement mais, malgré les incertitudes liées à la crise sanitaire qui se poursuit, la Ville a décidé de maintenir le salon en l’organisant en grande partie dans un format virtuel...

Partager cet article
Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 10:46
Blason originel de Perpinyà la catalana - Manif samedi -
Blason originel de Perpinyà la catalana - Manif samedi -
Blason originel de Perpinyà la catalana - Manif samedi -

Blason originel de Perpinyà la catalana - Manif samedi -

 

Contre le blason d'ALIOT : manifestation des Catalans en colère

 

http://www.catnord.cat/

Perpinyà és i serà catalana

Crida a manifestar de personalitats i del món associatiu nord-català

*Point de vue diffusé par ce blog pour respecter la liberté d'expression - cette expression n'engage par le blogabonnel

Entitats i personalitats d'arreu de Catalunya Nord criden a manifestar aquest dissabte 10 d'abril a les 3 de la tarda Plaça de Catalunya - Perpinyà…+

Si seu a més de 10km de Perpinyà, per a participar ompliu l’atestació obligatòria
Hi poseu com a motiu:

Déplacement pour revendications citoyennes « Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 ».

Crida a manifestar de personalitats i del món associatiu nord-català

07 abril 2021

Entitats i personalitats d'arreu de Catalunya Nord criden a manifestar aquest dissabte 10 d'abril a les 3 de la tarda Plaça de Catalunya - Perpinyà

Lamentem la decisió unilateral, i presa sense cap mena de concertació amb la població, de la desaparició de l’apel·lació “Perpinyà la Catalana”, amb la què era reconeguda i identificada la nostra ciutat des de fa anys i que fins ara mai s’havia posat en qüestió. Demanem que el batlle reconsideri la seva posició, que es mostra com una negació de la profunda identitat de la nostra ciutat. Pensem, efectivament, que no és negant la catalanitat de Perpinyà que participarem a la seva resplendor.

Mathieu PONS-SERRADEIL, Hervé PI, Pere MANZANARES, Guillem DALMAU, Mireille FALQUÈS, Raphaël DUMAS, Sébastià GIRARD, Jordi TAURINYÀ, Empar NOGUER, Marta SERRA, Daniela GRAU, Jean-Sébastien HAYDN, Montserrat BIOSCA, Bernard CASALS, Miquel CASANOVA, Bernard CRISTÒFOL, Teresa DALMAU i Mithé PULL SANYAS.

 
POLITIQUE
01/04/2021 18:20 CEST | Actualisé 01/04/2021 18:30 CEST
Le nouveau blason de Perpignan ne plaît pas à tout le monde

Louis Aliot, le maire Rassemblement national veut "moderniser" le blason de sa ville. Ses opposants jugent surtout le dessin retenu "ringard."

“Je voulais moderniser le blason en lui donnant son ancrage historique. C’est notre culture, la catalanité est très liée à la religion. Il n’y a pas plus catalan que Sant Joan (Saint Jean Baptiste)”, a expliqué à l’AFP Louis Aliot, élu en 2020 à la tête de cette ville de 120.000 habitants.

“Je voulais qu’en plus des valeurs catalanes, il fasse référence à la République française”, précise l’ancien député RN, qui a fait hisser, à côté du drapeau catalan, le drapeau français au sommet du Castillet, monument médiéval emblématique de la cité catalane.

  • Le HuffPost avec AFPPOLITIQUE -
  •   Jésus mal fagoté? Le retour de Saint Jean Baptiste et l’apparition du bleu-blanc-rouge sur le nouveau logo de la ville de Perpignan ont déclenché une levée de boucliers des opposants au maire Rassemblement national Louis Aliot. Créé par un artiste local, le blason, que vous pouvez retrouver ci-dessous, est constitué d’une représentation du saint patron de la ville tenant un agneau, sur fond de drapeau catalan stylisé, bordé d’une bande bleu-blanc-rouge, et sous-titré “Perpignan la rayonnante”.
*Ce que dit le maire : ses arguments:
 
“Perpignan la Catalane, c’est réducteur, tranche-t-il, en référence au logo de la précédente municipalité, que vous pouvez retrouver ci-dessous: “Perpignan est en pays catalan, tout le monde le sait. On ne met pas Barcelone la Catalane”.

Proposition de spectacles

du Théâtre du Réflexe - Canohès

envoi du 6 avril 2021

Théâtre du Réflexe

17 rue de la couloumine 66680 Canohès

06.52.19.49.69  -  theatredureflexe@hotmail.fr

 

Chers amis, spectateurs, professionnels,

depuis plus d'un an, nous restons tous dans l'attente

d'une reprise prochaine de nos activités.

Pour l'heure, nous pouvons encore donner nos cours réguliers et faire les stages des vacances scolaires.

Mais il nous tarde de vous retrouver.

Vous pouvez, dès à présent, réserver un de nos spectacles, l'acheter sans décider déjà d'une date. 

Voici nos propositions :

Pour enfants à partir de 3 ans :

  • "Rondouille et Pipelette" comédie clownesque (690 €)
  • "Pitipopiépla et l'extravagante Isabella" Duo de clowns (890 €)
  • "Mélinda et l'ogre" Histoire fantastique (890 €)

Pour Tout Public (et enfants à partir de 6 ans) :

  • "Chut !" contes théâtralisés (490 €)

Spectacles de Noël :

  • "Conte de Jean de l'ours" Spectacle interactif (490 €)
  • "Merlin l'enchanteur et la Fée Morgane" conte à deux voix (690 €)
  • "Le Père Noël prend des vacances" comédie de Noël (990 €)

A votre demande, nous vous enverrons le descriptif de chaque spectacle.

Merci de votre soutien.

 

STAGES ARTISTIQUES

du 5 avril à fin avril

pour enfants de 3 à 15 ans

Prochains stages :

du lundi 5 avril au vendredi 9 avril 2021

du lundi 12 au vendredi 16 avril 2021

du lundi 19 au vendredi 23 avril 2021

du lundi 26 au vendredi 30 avril 2021

+ TOUTES les semaines de juillet 2021

+ TOUTES les semaines d'août 2021

Initiation théâtrale, improvisation, mime, respiration,

diction, articulation, gestuelle, 

création d’un masque de théâtre, maquillage artistique.

On peut s'inscrire :

à la demi-journée (15 €)

à la journée (30 €)

à la semaine (150 €)

On peut panacher.

On vient quand on veut.

- de 7 h 30 à 10 h jeux (vous amenez vos enfants quand bon vous semble)

- de 10 h à 12 h activités artistiques

- de 12 h à 14 h repas tiré du sac puis temps de repos puis jeux

- de 14 h à 16 h activités artistiques

- de 16 h à 18 h 30 jeux (vous venez chercher vos enfants quand bon vous semble)

Inscriptions : 06.52.19.49.69

ou theatredureflexe@hotmail.fr

Protocole sanitaire respecté.

 

Bibliothèques, activités extrascolaires... Quels lieux de culture peuvent rester ouverts durant le troisième confinement ?

Si les activités organisées dans le cadre scolaire ne pourront pas avoir lieu lors de la fermeture des écoles, d'autres activités culturelles pourront se poursuivre. Tour d'horizon des lieux de culture qui vont pouvoir ouvrir après l'entrée en vigueur du troisième confinement, ce samedi soir. 

Alors que les écoles vont fermer leurs portes pendant trois semaines (quatre semaines pour les collèges et lycées), les activités de périscolaire seront bien entendu annulées comme l'a annoncé, ce jeudi matin, sur BFM TV, Gabriel Attal le porte-parole du gouvernement.

Si elles peuvent être mises entre parenthèses durant la période de vacances scolaires, les activités culturelles autorisées vont, elles, pouvoir se poursuivre dans les conditions que le gouvernement avait indiqué dans le décret du 30 octobre révisé le 19 mars 2021. 

Ainsi, les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple nepourront accueillir du public sauf pour les cas suivants:

- les salles d'audience des juridictions ;

- les salles de vente ;

- les crématoriums et les chambres funéraires ;

- l'activité des artistes professionnels ;

- les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures, uniquement dans les salles à usage multiple et à l'exception des activités physiques et sportives ;

- la formation continue ou professionnelle, ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles, uniquement dans les salles à usage multiple.

Par ailleurs, les chapiteaux, tentes et structures seront également fermés sauf pour l'activité des artistes professionnels.

Autres lieux fermés: les salles de danse et salles de jeux, les musées, les salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle (scientifique, technique ou artistique, etc.), ayant un caractère temporaire ;

Le décret précise aussi que les personnes de plus de onze ans accueillies dans les établissements ci-dessus doivent porter un masque de protection. La distanciation physique n'a pas à être observée pour la pratique des activités artistiques dont la nature même ne le permet pas.

Les bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives sont autorisés à accueillir du public entre 6 heures et 19 heures.

Si, à l'avenir, vous ne souhaitez plus recevoir d'information, il vous suffit 

de m’envoyer un courriel avec, en objet ou en haut de votre réponse, la 

mention "désinscription".

En outre, vous pouvez être certain ou certaine que, conformément au 

règlement général sur la protection des données, applicable depuis le 25 

mai 2018, je ne communiquerai jamais vos coordonnées, ni à un particulier, 

ni à un organisme ou une entreprise. Aucune publicité, aucun cookie que vous

recevriez ne saurait être de mon fait, directement ou indirectement.

Enfin, vous avez à tout moment, simplement en me téléphonant ou m'envoyant

un courriel, la possibilité d'exercer vos droits d'accès, de rectification, de limitation, 

de portabilité et d'effacement de vos coordonnées que, du reste, je ne conserve 

que dans le but de vous envoyer l’actualité du Théâtre du Réflexe.

06.52.19.49.69        theatredureflexe@hotmail.fr

Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 12:13
Souvenir affectueux avec Eliane Comelade - entretien à Perpignan, décembre 2015

Souvenir affectueux avec Eliane Comelade - entretien à Perpignan, décembre 2015

 

Entretien avec Eliane COMELADE, chez elle, à Perpignan

(extraits)

En échangeant sur mon projet de livre sur "La mémoire culturelle au XX° siècle, en pays catalan", on s'interroge pour cerner le problème de façon géographique; problème du mot exact qui devrait délimiter ce "pays catalan" : Catalogne du Nord (sauf les Fenouillèdes), ou département du 66, Pyrénées-Orientales..?

 

* Le premier thème qui découle de ces interrogations sur le vocable adéquat, tourne autour de la langue.

 

Eliane : On ne parle guère le catalan depuis une dizaine d'années. Mais on a une génération de gens, d'écrivains, de talent, tels Joan Luis-Luis, Peytavi, Vincent Pérez…une génération qui est allée à l'université; c'est un renouveau littéraire, avec un langage châtié…

 

Hormis "Terra Nostra" de Ramon Goual, nous n'avons pas de maison d'édition en langue catalane, mais des auteurs importants : Pere Verdaguer, pour la grammaire; Miquela Valls, spécialiste de Josep Sebastia Pons; Joan Tocabens, romancier, comme Vincent Pérez; Raimon Gual, éditeur de Terra Nostra; Joan Peytavi, de l'IEC (Institut d'Etudes catalanes) à Barcelone, Bezonoff, Renada Portet, Joan Becat le géographe...

 

** Les origines :

 

Mes parents ont connu les heures de gloire de ce pays et les personnalités de leur époque, Bauzil, les Pams, Bardou et Arthur Comte.

Mon père était directeur de l'école Jules Ferry et du collège Jean Macé. Il est à l'origine de la SFIO avec Jean Olibo et Emile Roudières, après la Libération.

Ma mère était directrice de l'école maternelle Maurice Bouchor, sur la route de Thuir, près des entrepôts Byrrh. On était logé à l'école.

 

J'ai fait mes études à Perpignan, Toulouse et Montpellier, je suis ensuite entrée à l'ENST* , à Paris, au lieu de Sciences-Po. C'est un regret. Je suis restée trois ans dans la capitale, avec le sentiment d'être une étrangère.

 

Mes parents possédaient une maisonnette à Argelès-plage : ils rencontraient là la grande bourgeoisie de Perpignan, très catholique, réactionnaire…J'ai passé tous les étés de mon enfance à Argelès, plage entre mer et forêt de pins.

 

Cette grande bourgeoisie catalane était prise entre le désir d'être française, parisienne - on concoctait la cuisine d'Escoffier- et, en même temps, elle aimait s'exprimer en catalan, réciter du S. Pons, écrire dans "Le coq catalan", dans un Roussillonnais douteux.

 

Pour paraître, il fallait parler français; en outre, on ne dansait pas la sardane à Perpignan, mais au Perthus, au Boulou, en Vallespir, lors des fêtes d'Amélie et d'Arles sur Tech, secteur frontalier. 

Puis on allait passer le mois de septembre à Formiguères; là, ce n'était pas la même mentalité, la bourgeoisie voulait singer le Parisien. 

 

Lors de la Retirada, à Argelès, en 1939, on a appris qu'il y avait un camp d'internement des Républicains : "On ne savait rien…"

 

On entendait dire …Alors on est allé voir ce camp sur le sable; quelques images demeurent en moi : je revois les Spahis, sabre au clair, et à cheval. Un boulanger était venu apporter du pain qu'il jetait par-dessus les barbelés…

Mon père a demandé à la municipalité l'autorisation de faire sortir de cet enfer deux frères peintres, les frères Nicolau.

 

Il leur a trouvé un logement à Perpignan; ensuite, ils sont partis au Venezuela.

 

Je me souviens aussi du camp des Haras, en face du café Figueres. Certains habitants ont osé troquer des aliments contre des bijoux...

 

A l'époque de la zone occupée, un régiment de la Vehrmarcht 

occupait l'école.

Je suis alors envoyée dans le Cantal, à Murat jusqu'à la Libération. 

Ce secteur abritait un maquis important; les Résistants ont fait sauter le viaduc de Garabit. J'ai assisté à la rafle de tous les hommes âgés de plus de quatorze ans… Seul est revenu Raymond Portefaix, qui à son retour a écrit un ouvrage sur la vie au camp de Dachau : L'enfer que Dante n'avait pas prévu.

 

J'ai ainsi passé mon adolescence à Murat...

 

Je suis revenue à Perpignan pour entrer au lycée, rue Emile Zola, situé en face de l'actuelle médiathèque afin de préparer le baccalauréat.

 

Après les études déjà mentionnées,  je vais vivre à Montpellier, de 1955 à 1987. Nous participons activement à l'Association des étudiants catalans appelée l'Alzine. Dans les années 1968/72, chez moi, c'était "le consulat de Catalogne"; j'y recevais les jeunes musiciens de la "Nova Canç". Nous recevions  Madeleine Attal, Frédéric Jacques-Temple, Lluis LLach, Teresa Rebull, Pi de la Serra, Ovidi Montllor... Celui-ci, originaire d’Alcoy, près de Valence, fut d’abord comédien au théâtre National de Madrid avec Nuria Espert, puis devint un chanteur contestataire comme Raimon.


J’ai aussi fait la connaissance d’Enric Barbat, humoriste acerbe, architecte qui créa un mouvement à Minorque et évita la bétonnisation de l’île. J’ai fréquenté encore Maria del Mar Bonet, la Majorquine, qui vint après les autres et préférait  être seule… Enfin, dix ans plus tard, Marina Rossell…Nous sommes abonnés à Terra Nostra ; nous aidons l'Ecole Arrels, puis la Bressolla. 

 

A Montpellier, j’ai connu Jorge Semprun, qui avait créé une librairie, rue de l'Université. Après le décès brutal de son mari,  neuro-psychiatre, chef de clinique des Hôpitaux de Monrpellier, Eliane s’installe à Perpignan ; elle participe à l’aventure du journal satirique TRUC, avec Louis Monich et Alain Paul, à la revue « Le Roussillon gourmand…et participe aux émissions de Radio Arrels en catalan.

 

...  à suivre dans un livre à paraître en 2021 :

Une Mémoire culturelle du pays catalan (entretiens avec des écrivains, directeurs de musées...)

Partager cet article
Repost0
6 avril 2021 2 06 /04 /avril /2021 10:30
Pistes cyclables sur les trottoirs à Villeneuve de la Raho - Camus à Lourmarin
Pistes cyclables sur les trottoirs à Villeneuve de la Raho - Camus à Lourmarin
Pistes cyclables sur les trottoirs à Villeneuve de la Raho - Camus à Lourmarin
Pistes cyclables sur les trottoirs à Villeneuve de la Raho - Camus à Lourmarin

Pistes cyclables sur les trottoirs à Villeneuve de la Raho - Camus à Lourmarin

LA TENDRESSE AU BORD DES YEUX

Rencontres de Lourmarin

 

Devant ma mère, je sens que je suis d’une race noble : celle qui n’envie rien. 

Albert Camus, Carnets.

 

Sur la place du Château de Lourmarin.

Marie-Jeanne Coutagne, philosophe, s’apprêtait à donner une communication « Camus : mesure et gloire, de l’absurde à l’amour». Le film de Georges-Marc Benamou « Les vies d’Albert Camus » lui fera suite.

 

A la demande des organisateurs, une minute de silence est observée à la mémoire de Samuel Paty par un public nombreux.Marie-Jeanne a eu une chance extraordinaire « ... au lycée à Paris, notre professeur Jeanne Delais de Fréminville, nous abreuvait de Camus, on avait à le lire. Nous avions l’impression qu’il était tout près, qu’il nous accompagnait. Je la salue avec énormément de tendresse ... »

 

La gloire pour Albert Camus, qui s’est senti statufié par le prix Nobel, n’est jamais la célébrité.«La gloire renvoie à un excès qui est celui de l’amour, l’amour un fil conducteur, une promenade qu’il faut travailler... Cet amour tremblant et doux, dont on ne peut douter, cet amour qui est la seule réponse possible à l’injustice... Cet excès s’accorde avec le sens de la mesure auquel Camus est très fortement attaché, l’équilibre entre ombre et soleil, la pensée de midi... A travers l’expérience de la pauvreté, sans rancœur, Camus perçoit une exigence de justice, se battre pour tous ceux qui comme sa grand-mère, sa mère, les pauvres, ceux qui subissent tout de plein fouet... La justice, que mes petits mangent à leur faim... L’amour dans sa fragilité, qui descend du ciel sur la terre, la reconnaissance pour sa mère silencieuse...Dans cette voie, l’amour en sa démesure donne sens à la mesure, il peut sauver...»

Camus a expérimenté l’unité avec le monde : « ... oui, ma mère m’aime, et je l’aime, et en même temps le monde est beau et Tipasa est habité par les dieux.»

La très belle amitié avec René Char sera également évoquée, « une correspondance entre les deux hommes au niveau de la parole poétique...».

Cette parole que nous passons à Georges-Marc Benamou.

 

« Tout ce qui peut être fait aujourd’hui est une victoire », ainsi s’exprimait ce dernier, en présentant son film. Ce fut l’occasion pour le réalisateur d’évoquer son histoire algérienne, sa famille camusienne, son amitié avec Catherine Camus et Alexandre Alajbegovic.

Il a ainsi expliqué comment il a travaillé, au plus près des rythmes d’une vie, des ruptures, apparentes ou non : « La misère, ce n’est pas de la légende pour Camus... La période de l’Occupation aussi, méconnue...»

Il nous fera part également de l’émotion de Vincent Lindon, pleurant au téléphone : «Pourquoi tu ne m’as pas confié la voix? »

La projection pouvait commencer.

L’émotion était décidément au rendez-vous de toutes ces journées à Lourmarin.

Et la tendresse.

Alberte ASTAUD

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 11:51
Serrabonna
Serrabonna

Serrabonna

AOC

STATUTS

Article 1 :

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre :

« AUTEURS d’OCCITANIE et de CATALOGNE »

(AOC)

 

Article 2 : But

Cette association a pour but :

• Promouvoir et défendre la culture dans la région et au-delà.

• La création d’une section « Éditions Les Auteurs d’Occitanie et de Catalogne » réservée aux membres de l’association. L’association a pour but d’aider les auteurs dans toutes leurs démarches administratives. Elle leur communiquera toutes les informations leur permettant d’éditer leurs ouvrages dans les meilleures conditions. Le coût des éditions des différents ouvrages sera à la charge des auteurs membres de l’association qui devront éventuellement assumer la responsabilité juridique de leurs écrits, l’association ne pouvant être recherchée en responsabilité.

 

Article 3 : Siège social

Le siège social est fixé : au domicile du Secrétaire général.

Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration. La ratification par l’assemblée générale sera nécessaire.

 

Article 4 : Composition 

L’association se compose de :

• Membres d’honneur ;

• Membres bienfaiteurs ;

• Membres actifs.

 

Article 5 : Admission

Pour faire partie de l’association, il faut être agréé par le bureau qui statue lors de chacune de ses réunions sur les demandes d’admission présentées.

Article 6 : Les membres

Sont membres d’honneur ceux qui ont rendu des services à l’association.

Sont membres bienfaiteurs les personnes qui versent une cotisation annuelle fixée chaque année par l’assemblée générale et/ou qui font des dons à l’association les AUTEURS d’OCCITANIE et de CATALOGNE. 

Sont membres actifs ceux qui ont pris l’engagement de verser annuellement une cotisation. Le montant de cette cotisation sera notifié par l’assemblée générale ordinaire.

Seuls les membres actifs à jour de leur cotisation bénéficient d’un droit de vote.

 

ARTICLE 7 : Radiation

La qualité de membre se perd par :

• La démission ;

• Le décès ;

• La non-observation du règlement intérieur ;

• La radiation prononcée par le conseil d’administration pour non paiement de la cotisation ou pour motif grave. L’intéressé ayant été invité par lettre recommandée à se présenter devant le bureau pour fournir des explications.

 

Article 8 : Ressources

Les ressources de l’association comprennent :

• Les cotisations.

• Les subventions de l’État, de la Région, des Départements et des Communes.

• La vente de recueils ou d’anthologies d’auteurs de l’association.

• Les bénéfices dégagés par l’organisation de salons et de manifestations culturelles.

• Les dons.

 

Article 9 : Conseil d’Administration

L’association est dirigée par un conseil de membres élus pour trois années par l’assemblée générale. Les membres sont rééligibles.

Le conseil d’administration choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de :

• Un président ;

• Un ou plusieurs vice-présidents ;

• Un secrétaire et un secrétaire adjoint ;

• Un trésorier et un trésorier adjoint.

• Des référents départementaux. *

Ce bureau ou comité de direction est chargé de la gestion de l’association, et les décisions importantes ne peuvent être prises qu’après avis du Conseil d’Administration.

Le conseil est renouvelé lors de la réunion d’une assemblée générale.

En cas de vacance, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif lors de l’assemblée générale suivante. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque ou devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.

 

Article 10 : Réunion du Conseil d’Administration

Le conseil d’administration se réunit une fois tous les trois mois, sur convocation du président ou sur la demande du quart de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité des voix. 

En cas de partage, la voix du président est prépondérante. Tout membre du comité qui sans excuse, n’aura pas assisté à trois réunions consécutives est considéré comme démissionnaire. 

Nul ne peut faire partie du conseil s’il n’est pas majeur. Le quorum exigé pour la validité de la réunion est de la moitié des membres. Il est tenu un procès-verbal des séances. Les procès-verbaux sont signés par le président et le secrétaire. Ils sont approuvés lors de la réunion suivante.

 

Article 11 : Assemblée Générale

L’assemblée générale comprend tous les membres de l’association, à quelque titre qu’ils y soient affiliés. L’assemblée générale ordinaire se réunit chaque année le premier samedi du mois de mars. Le quorum est fixé à la moitié des membres plus un. Seuls les membres actifs à jour de leur cotisation bénéficient du droit de vote.

Le nombre de procurations est limité à une par membre.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétaire général. 

L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.

Ne devront être traitées lors de l’assemblée générale que les questions soumises à l’ordre du jour.

Article 12 : Assemblée générale extraordinaire

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le Président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire suivant les modalités prévues par l’article 10.

Article 13 : Règlement intérieur

Un règlement intérieur sera établi par le Conseil d’Administration. Il sera accepté par ce conseil. Il aura force statutaire. Il sera aménagé durant la vie de l’association. Les modifications additives ou restrictives seront approuvées par les assemblées générales et, si elles existent, seront impérativement portées dans l’ordre du jour de ces assemblées.

Ce règlement est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

Article 14 : Formalités et obligations

Le Président (ou le membre de l’association chargé de la représentation de l’association en justice et dans les actes de la vie civile), doit faire connaître dans les trois mois à la Préfecture ou à la sous-préfecture de l’arrondissement où l’association à son siège social, tous les changements survenus dans l’administration ou la direction de l’association ainsi que toutes les modifications apportées à leurs statuts.

Article 15 : Dissolution

La dissolution doit faire l’objet d’une déclaration à la Préfecture ou à la sous-préfecture du siège social.

Le Président           Le Secrétaire général           Le trésorier

* Pierre Kouzmin pour la Catalogne (Pays catalan - 66 - siège à Pollestres)

Blog des AOC

auteurs.occitan.catalan@gmail.com

 

Vous trouverez en pièce jointe le rappel du projet pour le Blog et la nécessité de le faire vivre. Pour ceux qui n’en auraient pas encore pris connaissance, nous vous encourageons à le faire, afin de fournir les documents qui leur permettront de devenir plus visibles.

 

Voici quelques précisions supplémentaires.

- Ceux qui possèdent un blog différent d’Overblog peuvent s’inscrire au blog.

- Ceux qui veulent suivre le blog, peuvent s’inscrire avec leur adresse mail.

- Envoyez les documents et les mises à jour régulièrement. Pour cette transmission, utilisez le mail dédié aux envois :

 

auteurs.occitan.catalan@gmail.com

 

- Dès qu’un article paraît sur le blog, il est partagé sur Facebook, Twitter et Linkedin.

- Fournissez également les pages Facebook et les sites en ligne que vous avez pour les afficher sur le blog.

- Laissez des commentaires pour animer le blog.

- Vous trouverez en haut de la page d’accueil du blog, la liste des rubriques accessibles par genre de roman. Cette liste est rappelée en colonne sur la droite de la page. On peut donc retrouver un livre par le nom de l’auteur ou le genre de l’ouvrage.

- Vous avez également à disposition la communauté « Terroirs et Traditions Régionales » à laquelle vous pouvez vous inscrire :

L’adresse est,    https://www.over-blog.com/community/terroirs-et-traditions-regionales

- Sachez que des personnes extérieures se sont inscrites sur notre blog. Ceci permet de multiplier l’audience.

Liste des sites et pages Facebook des AOC

 

Balbastre Marie-Andrée

www.mabalbastre.fr

Barcelonne Catherine

Catherinebarcelonne.over-blog.com

Cazeaux Bernard

https://sites.google.com/site/romansbernardcazeaux/

romans-poesies-bernard-cazeaux.over-blog.com

Faisandier Sylvette 

https://www.facebook.com/SylvetteFaisandierAuteur

Kurtz Marité

 www.maritekurtz.com

Nadal  Marie-Pierre

http://www.mariepnadal.fr

Rouge Claude

http://claude.rouge.free.fr/claudeecrivain.html

Souvenir français

http://souvenirfrancaisaude.com

 

 # leblogabonnel

@blogabonnel | Twitter

https://twitter.com/blogabonnel

leblogabonnel.unblog.fr/2021

http://leblogabonnel.over-blog.com/2021

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens