Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 11:32
Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai
Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai
Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai
Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai
Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai

Entrée de l'Ubu - Adel et Amiel - Salle de réunion - Tableaux de Joce Lachenardière - Affiche pour le 25 mai

L'UBU, café littéraire… restau, lieu de concerts, de conférences, de dialogues, etc...

Endroit mythique, culturel, symbole de la mixité sociale, à mi-chemin, dans le centre historique, entre la ville bourgeoise et le ghetto gitano-maghrébin de Saint-Jacques...Zone humaine et architecturale insolite où s'installe la nouvelle faculté de droit...

 

40 Place Hyacinthe Rigaud, 66000, Perpignan.

+33 4 68 80 03 67

Associés : Claude Pichaud, Hélène Perpere et Aadeel Essaadani

 

"…au menu des concerts de jazz, des conférences (comme la conférence des journalistes Fabien Palem et Nicolas Caudeville, sur les grands procès de Madrid des prisonniers politiques catalans, ou  la présentation le dimanche 9 juin du livre de Guy Bertrand "Rumba Gitane" avec expo photo et concert), des expositions, voir des émissions en direct sur facebook .

 

Un bar bien achalandé de vins, de bières de toutes les couleurs, café, thés, chocolat et en attendant la cuisine: des petits déjeuners de pains grillés, beurre et confiture, des planches charcuteries/ fromages ou des sandwichs !

 

 l'équipe Claude Pichaud, Hélène Perpere et Aadeel Essaadani. " (extrait par Nicolas Caudeville - cf. L'Archipel contre-attaque)

 

***Le 25 mai à 18h30, Hanna Fiedrich lit et joue le livre Le chemin ultime de Walter BENJAMIN, extraits de la mort à Port-Bou (éditions Cap Béar )

 

Enfin un endroit différent et nouveau à Perpignan. La déco est super, les habits sont magnifiques et en plus la nourriture est bonne....Tout ça avec un sourire. A visiter tout de suite.

 

Super accueil, décor très original et un menu hors de l'ordinaire :

 

Une fois la porte franchie, vous êtes dans les mains de l'adorable patronne qui, avec son sourire charmante vous invite à la détente. Elle explique le menu du jour et l'accompagne d'une excellente sélection de vins bios de la région. Avec mon compagnon, nous avons dégustées la crémeuse soupe à l'oignon à l'ancienne avec ses croûtons gratinées, les quenelles de poulet fait maison - un délice servit avec des blettes et du potiron dorées au four - j'ai opté pour la pomme (fruit) au four entrecoupée d’un fondant de roquefort sur un nid de boulgour agrémenté de dès de légumes - le dessert - une sélection de la maison avait l'air excellent aussi, malheureusement nous n'avions pas le temps de le tester. 


L'ambiance est séducteur, la patronne Irlandaise a pensée a tout - le coin enfants qui ne dérange personne, le coin détente avec canapés en velours, les tabourets proche du bar ainsi que la belle terrasse extérieur avec les petite tables a multi niveaux - ludique et originale. Très original pour Perpignan!

Partager cet article
Repost0
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 11:49
Une rose là où se trouvait le camp de concentration d'Argelès - Conférences : Fauvisme à Collioure et W.Benjamin à Banyuls : toile de Carlo Maiolini -
Une rose là où se trouvait le camp de concentration d'Argelès - Conférences : Fauvisme à Collioure et W.Benjamin à Banyuls : toile de Carlo Maiolini -
Une rose là où se trouvait le camp de concentration d'Argelès - Conférences : Fauvisme à Collioure et W.Benjamin à Banyuls : toile de Carlo Maiolini -

Une rose là où se trouvait le camp de concentration d'Argelès - Conférences : Fauvisme à Collioure et W.Benjamin à Banyuls : toile de Carlo Maiolini -

Culture à Banyuls :

 

Vendredi 3 mai : Conférence «  Qu'appelle-t-on "Mélancolie de gauche"?? De Walter Benjamin à Enzo Traverso »  

 

par Alain BADIA, Professeur de Lettres et psychanalyste.

 

Evénement proposé par Walter Benjamin sans frontières, 18h15, salle Novelty. Entrée libre et gratuite. Contact : 06 31 69 09 32.

**

MAI 2019

Exposition du 1er au 15 mai : Malou Bertain et Anne Reymond (trompe l’œil et sculptures), Hall Mairie.

Exposition en plein air : 4ème édition de « L’art’cherche » avec pour thème « Explorons de nouveaux mondes » en partenariat avec le CNRS et la ville de Banyuls-sur-Mer. Infos complémentaires >>> http://www.obs-banyuls.fr/fr/s-informer/grand-public/evenements/exposition-explorons-de-nouveaux-monde-2019.html

 

• Tous les lundis du 15 avril jusqu’au 14 octobre : DE 8H30 À 11H30 – DÉPART DE L’OFFICE DE TOURISME – 15€/PERS. (GRATUIT DE 7 À 11 ANS) Randonnée botanique avec Carole Sérisier (accompagnatrice en montagne diplômée d’Etat). Découverte ludique de la flore du littoral et de l’arrière-pays de la Côte Vermeille. Réservation à l’Office de tourisme au 04 68 88 31 58.

 

• Tous les jeudis : à 15H00 - Visite guidée et pédagogique d’une oliveraie dans l’arrière pays par le producteur Olivier Borrat, découverte des huiles d’olives authentiques, préparations aux huiles originales, moulin et bar à huile, RDV à 15h au moulin des Oliveraies de la Baillaury au Mas Reig (réservation obligatoire à l’Office de tourisme au 04.68.88.31.58 au plus tard la veille). Côté pratique : durée 1h30, prévoir une bouteille d’eau, casquette, chaussures fermées.

 

Mercredi 8 mai : Le Souvenir Français vous propose une conférence et présentation du livre par Christine Salles « Banyuls-sur-Mer plongé dans la Seconde Guerre Mondiale, la diversité des réactions banyulencques dans une décennie troublée 1936-1945 ».

 

Exposition des dessins des élèves de l’école primaire. Hall Mairie. 

 

Vendredi 10 mai : 17H30 - SALLE NOVELTY - ENTRÉE LIBRE Conférence proposée par Culture & Patrimoine en Côte Vermeille "Reconnaître et lutter contre les ravageurs des olives" par Jean Lecomte.

 

Dimanche 12 mai : 

42ème Aplec del Foment de la sardana, esplanade front de mer (salle Bartissol en cas de mauvais temps) :

11h00 : Ballada de 6 sardanes avec la coble Mil.lenaria

13h00 : assiette catalane, moules grillées, pa amb tomaquet

15h00 : cobla Tres Vents

16h30 : cobla Sol de Banyuls

L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro avec le duo Rythmosis (flûte de Pan et violoncelle), 17h00, salle Novelty, entrée 10€.

 

Mercredi 15 mai : 

Le ciné du mois : Salle Novelty - Une fois par mois, le Cinéma Itinérant de Cinémaginaire vous propose 3 séances : une séance enfants, deux séances grand public.

15h00 : Ciné des enfants avec jeux et goûter - Entrée 3€
"Pachamama", de Juan Antin, France, 2018. Dès 5 ans.
Tepulpaï et Naïra, deux petits indiens de la cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les Conquistadors. 

18h00 : Ciné grand public - Entrée 5€/4€

20h30 : Ciné grand public - Entrée 5€/4€

Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « La malédiction des espèces à longue durée de vie » présentée par Jean-Dominique Lebreton. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Samedi 18 mai : Défilé « Au bonheur des dames » des créations du Banyuls Expression Artistique, 18h00, salle Novelty, entrée libre.

 

Dimanche 19 mai : 5ème rendez-vous littéraire, venez à la rencontre des écrivains banyulencs, de 9h30 à 13h00, Hall Mairie.

Vendredi 24 mai : 

Conférence de Culture & Patrimoine en Côte Vermeille « Les troubadours Roussillonnais » présentée par Michel Adroher avec la participation de troubadours, 17h30, salle Novelty, entrée libre.

 

Du 19 juin au 27 octobre : « Welcome to Banyuls » de Philippe Perrin au Musée Maillol (Vallée de la Roume, route des Mas).

Dimanche 9 juin : 

Représentation de fin d’année de l’Atelier Théâtre Banyuls, 16h00, salle Novelty, entrée libre.

Gala de fin d’année de Banyuls Danse, 20h30, salle Bartissol.

 

Mercredi 12 juin : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « La découverte de l’univers et de son histoire. Où en est-on ? » présentée par Alain Omont. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Vendredi 14 juin : Représentation de fin d’année de l’Atelier Théâtre Banyuls, 20h30, salle Novelty, entrée libre.

 

Dimanche 16 juin : L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro avec Vittorio Forte (piano), 17h00, salle Novelty, entrée 10€.

 

Mercredi 19 juin : Le ciné du mois : Salle Novelty - Une fois par mois, le Cinéma Itinérant de Cinémaginaire vous propose 3 séances : une séance enfants, deux séances grand public.

15h00 : Ciné des enfants avec jeux et goûter - Entrée 3€
"Les espiègles", de Janis Cimermanis, France, 2016, 45mn. 4 courts métrages d’animations. Dès 3 ans.
Au rythme des saisons, les aventures des Espiègles, inspirées des bandes dessinées du célèbre caricaturiste allemand Wilhelm Busch.

18h00 : Ciné grand public - Entrée 5€/4€

20h30 : Ciné grand public - Entrée 5€/4€

 

Vendredi 21 juin : Fête de la musique 

 

Vendredi 21 et samedi 22 juin : Musique & Science en Côte Vermeille organisé par les Amis du Laboratoire Arago. Programme à télécharger ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/musique-science-0 

 

Dimanche 23 juin : FOCS DE SANT JOAN

Organisés en collaboration avec la Ville de Banyuls-sur-Mer, Le Foment de la sardana et le Comité des fêtes. 

Infos complètes ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/focs-de-sant-joan-2019 

 

Vendredi 28 juin : Conférence sur la maternité d'Elne (pour les 80 ans de « La Retirada », programme de la Région),  présentée par Serge Barba proposée par l'association Walter Benjamin Sans Frontières, 18h15, salle Novelty, entrée libre.

(contact J.P.Bonnel 06 31 69 09 32)

Samedi 29 juin : 2ème édition de « Banyuls 1793, la légende du Col ». 

Programme complet ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/banyuls-1793-la-legende-du-col-2019 

Du jeudi 4 au dimanche 7 juillet : FESTA CATALANA

Organisée par El Foment de la sardana. Avec la participation des trabucs Els contrabandistes de Banyuls.

Programme en ligne ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/festa-catalana-2019   

 

Mercredi 10 juillet : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « La magie des mathématiques » présentée par Ariane Mézard. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Lundi 15 juillet : 

Festival AMusikenvignes par Les amis d’Alain Marinaro, 18h30, Mas Reig.

Spectacle Guignol, heures à déterminer, raquette du parking de la rivière.

 

Mercredi 17 juillet : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « Suivi des populations de Corbes et de Mérou » présentée par Philippe LENFANT. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Mercredi 24 juillet : Concert « Valery Orlov, la grande voix russe », 21h, Eglise de la Rectorie, entrée 12€ / 8€ (chômeur, étudiants, groupe +8 pers.) / gratuit -12 ans.

 

Du jeudi 25 au lundi 29 juillet : 2ème édition de « SOUS LES GALETS LE JAZZ ».

Programme complet ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/sous-les-galets-le-jazz-2019 

Exposition du 1er au 15 août : Martine Foissier (peintures), Hall Mairie.

Exposition du 15 au 30 août : Catherine Salmeron & Roger Llorens (peintures et sculptures), Hall Mairie.

Exposition en plein air : 4ème édition de « L’art’cherche » avec pour thème « Explorons de nouveaux mondes » en partenariat avec le CNRS et la ville de Banyuls-sur-Mer. Infos complémentaires >>> http://www.obs-banyuls.fr/fr/s-informer/grand-public/evenements/exposition-explorons-de-nouveaux-monde-2019.html

 

Du jeudi 8 au dimanche 11 août : FESTIVAL DE LA SARDANE. 

Organisé par El Foment de la sardana. Programme complet ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/festival-de-la-sardane-2019# 

 

Lundi 19 août : 

Festival AMusikenvignes par Les amis d’Alain Marinaro, 18h00, Mas Reig.

Spectacle Guignol, heures à déterminer, raquette du parking de la rivière.

Samedi 31 août et dimanche 1er septembre : Conférence – Exposition – Concert Hommage à François de Fossa en collaboration avec L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro. Infos complètes ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/lheure-musicale-11.   

 

SEPTEMBRE 2019

Expositions :

Exposition du 1er au 15 septembre : Marie-Thérèse Noguer (sculptures), Hall Mairie.

Exposition du 15 au 30 septembre : Annick Llory (peintures), Hall Mairie.

Exposition en plein air : 4ème édition de « L’art’cherche » avec pour thème « Explorons de nouveaux mondes » en partenariat avec le CNRS et la ville de Banyuls-sur-Mer. Infos complémentaires >>> http://www.obs-banyuls.fr/fr/s-informer/grand-public/evenements/exposition-explorons-de-nouveaux-monde-2019.html

Du 19 juin au 27 octobre : « Welcome to Banyuls » de Philippe Perrin au Musée Maillol (Vallée de la Roume, route des Mas).

 

• Tous les lundis du 15 avril jusqu’au 14 octobre : DE 8H30 À 11H30 – DÉPART DE L’OFFICE DE TOURISME – 15€/PERS. (GRATUIT DE 7 À 11 ANS) Randonnée botanique avec Carole Sérisier (accompagnatrice en montagne diplômée d’Etat). Découverte ludique de la flore du littoral et de l’arrière-pays de la Côte Vermeille. Réservation à l’Office de tourisme au 04 68 88 31 58.

 

• Tous les jeudis et vendredis : à 10H00 et 15H30 - Visite guidée et pédagogique d’une oliveraie dans l’arrière pays par le producteur Olivier Borrat, découverte des huiles d’olives authentiques, préparations aux huiles originales, moulin et bar à huile, RDV à 15h au moulin des Oliveraies de la Baillaury au Mas Reig (réservation obligatoire à l’Office de tourisme au 04.68.88.31.58 au plus tard la veille). Côté pratique : durée 1h30, prévoir une bouteille d’eau, casquette, chaussures fermées.

 

Samedi 31 août et dimanche 1er septembre : Conférence – Exposition – Concert Hommage à François de Fossa en collaboration avec L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro. Infos complètes ici >>> https://www.banyuls-sur-mer.com/fr/lheure-musicale-11.  

 

Jeudi 5 septembre : Dernières sardanes de la saison, 21h30, place Paul Reig, suivies de la traditionnelle soupe à l’oignon del Foment de la sardana (impasse côté Mairie).

 

Du 6 au 8 septembre : Festival Lyrique des Pays Catalans, Eglise de la Rectorie. Programme à venir.

 

Samedi 7 septembre : Forum des associations, de 9h00 à 13h00, esplanade du front de mer.

 

OCTOBRE 2019

Expositions :

Exposition du 1er au 15 octobre : Fête des vendanges, Hall Mairie.

Exposition du 15 au 30 octobre : Arno Hennig (peintures), Hall Mairie.

Exposition en plein air : 4ème édition de « L’art’cherche » avec pour thème « Explorons de nouveaux mondes » en partenariat avec le CNRS et la ville de Banyuls-sur-Mer. Infos complémentaires >>> http://www.obs-banyuls.fr/fr/s-informer/grand-public/evenements/exposition-explorons-de-nouveaux-monde-2019.html

Du 19 juin au 27 octobre : « Welcome to Banyuls » de Philippe Perrin au Musée Maillol (Vallée de la Roume, route des Mas).

 

• Tous les lundis du 15 avril jusqu’au 14 octobre : DE 8H30 À 11H30 – DÉPART DE L’OFFICE DE TOURISME – 15€/PERS. (GRATUIT DE 7 À 11 ANS) Randonnée botanique avec Carole Sérisier (accompagnatrice en montagne diplômée d’Etat). Découverte ludique de la flore du littoral et de l’arrière-pays de la Côte Vermeille. Réservation à l’Office de tourisme au 04 68 88 31 58.

 

• Tous les mercredis de juin à octobre : Le Tartare et le Vin, de 19h à 21h30, 19€/pers. Domaine Tambour (136 bis Avenue du Puig Del Mas).

3 verrines de tartares (poisson, viande et fruit) concoctées par le Chef Anthony Garcia, restaurant le Tartard à Perpignan, à déguster avec 3 Collioure et Banyuls. 

 

• Tous les jeudis de juin à octobre : Les Embuscades, de 18h30 à 21h, 10€/pers. Domaine Tambour (136 bis Avenue du Puig Del Mas). Planches de charcuterie et fromage à déguster avec 3 Banyuls et Collioure.

 

• Tous les jeudis et vendredis : à 10H00 et 15H30 - Visite guidée et pédagogique d’une oliveraie dans l’arrière pays par le producteur Olivier Borrat, découverte des huiles d’olives authentiques, préparations aux huiles originales, moulin et bar à huile, RDV à 15h au moulin des Oliveraies de la Baillaury au Mas Reig (réservation obligatoire à l’Office de tourisme au 04.68.88.31.58 au plus tard la veille). Côté pratique : durée 1h30, prévoir une bouteille d’eau, casquette, chaussures fermées.

 

Samedi 5 octobre : Fête africaine de l’association Echanges & Partage, salle Bartissol.

 

Mercredi 9 octobre : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « La fête de la science » présentée par Barbara Demeneix. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Du 9 au 13 octobre : 24ème FÊTE DES VENDANGES. Programme bientôt en ligne.

 

Samedi 26 octobre : Traditionnelle anguillade et conférence proposées par l’ASAME (Les amis de la mer et des eaux), salle Bartissol.

 

NOVEMBRE 2019

• Tous les jeudis et vendredis : à 10H00 et 15H30 - Visite guidée et pédagogique d’une oliveraie dans l’arrière pays par le producteur Olivier Borrat, découverte des huiles d’olives authentiques, préparations aux huiles originales, moulin et bar à huile, RDV à 15h au moulin des Oliveraies de la Baillaury au Mas Reig (réservation obligatoire à l’Office de tourisme au 04.68.88.31.58 au plus tard la veille). Côté pratique : durée 1h30, prévoir une bouteille d’eau, casquette, chaussures fermées.

 

Dimanche 3 novembre : Castanyada del Foment de la sardana.

 

Dimanche 10 novembre : Concert Hommage à Jordi Barre par le groupe des Cataïres Catalans (Groupe vocal d'hommes, composé de 8 Choristes et 4 Mandolines, dirigé par le chef de chœur Mariano Matilla), 16h30, salle Novelty, entrée 5€.

 

Mercredi 13 novembre : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « La reproduction chez les plantes à fleurs : Arabidopsis, le modèle d’étude » présentée par Martine Devic. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Dimanche 17 novembre : 

- Vide puériculture organisé par le Comité des fêtes, toute la journée, salle Bartissol.

- L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro.

 

DÉCEMBRE 2019

• Tous les jeudis et vendredis : à 10H00 et 15H30 - Visite guidée et pédagogique d’une oliveraie dans l’arrière pays par le producteur Olivier Borrat, découverte des huiles d’olives authentiques, préparations aux huiles originales, moulin et bar à huile, RDV à 15h au moulin des Oliveraies de la Baillaury au Mas Reig (réservation obligatoire à l’Office de tourisme au 04.68.88.31.58 au plus tard la veille). Côté pratique : durée 1h30, prévoir une bouteille d’eau, casquette, chaussures fermées.

 

Mercredi 4 décembre : Conférence Les mercredis de la connaissance proposée par les Amis du Laboratoire Arago « Vrai droitier ou faux gaucher : pourquoi le cerveau des animaux est-il asymétrique ? » présentée par Sylvie Mazan. 18h00, amphithéâtre Alain Guille du Laboratoire Arago, entrée libre. Plus d’info sur www.obs-banyuls.fr.

 

Dimanche 8 décembre : Rifle de l’Amicale du personnel communal, 15h, salle Novelty.

 

Dimanche 14 décembre : L’heure musicale des Amis d’Alain Marinaro.

 

Jeudi 19 décembre : Don du sang, de 14h00 à 18h00, Hall Mairie.

 

Mardi 24 décembre : En attendant le Père Noël : animation de rue, arrivée du Père Noël par la mer, distribution de bonbons et boissons…

 

Mercredi 25 décembre : Grande rifle de Noël par les clubs de pétanque Cru Banyuls et Bouling Club Banyulenc, 16h00, salle Novelty.

 

Du jeudi 26 au samedi 28 décembre : Festival de l’huile d’olive nouvelle de Banyuls-sur-Mer organisé par la Confrérie des oliviers de Banyuls-sur-Mer.

 

Dimanche 29 décembre : Rifle d’antan en duplex dans les cafés du centre-ville à 16h00, organisée par le Comité des fêtes.

 

Mercredi 1er janvier 2020 : Grande rifle du nouvel an par les clubs de pétanque Cru Banyuls et Bouling Club Banyulenc, 16h00, salle Novelty.

 

Ville de Banyuls-sur-Mer

Contact : 04.68.88.00.62 / 04.68.88.31.58

www.banyuls-sur-mer.com

 

 

Tous les lundis du 15 avril jusqu’au 14 octobre : DE 8H30 À 11H30 – DÉPART DE L’OFFICE DE TOURISME – 15€/PERS. (GRATUIT DE 7 À 11 ANS) Randonnée botanique avec Carole Sérisier (accompagnatrice en montagne diplômée d’Etat). Découverte ludique de la flore du littoral et de l’arrière-pays de la Côte Vermeille. 

Réservation à l’Office de tourisme au 04 68 88 31 58.

4 MAI    au   MONASTIR DEL CAMP

 

 Comme chaque année depuis 16 ans le Printemps de l Aspre nous est fidèle. Belle soirée en perspective

 

Printemps de l'Aspre 

Après une magnifique inauguration à Trouillas, la fête continue ; en route pour deux nouvelles étapes avec les 2 prochains concerts du festival, des lieux exceptionnels pour des concerts exceptionnels. 

 

Le Printemps de l'Aspre fait escale ce mercredi 1er Mai à 18h, à Banyuls dels Aspres, dans le cadre somptueux du Château Montana.

C'est la Chanteuse/violoncelliste Nes, artiste en pleine ascension, entourée de ses deux musiciens qui se produira en concert au cours de sa tournée des capitales européennes. Un répertoire original et sensible, aux couleurs du Sud, nourri de multiples influences, pop, soul,  jazz et arabo-andalouses.

 

*3ème étape, un lieu magique, celui du Monastir del Camp, accueille le groupe Chet Nuneta 

 CHET NUNETA Samedi 4 mai : 21 h Monastir del Camp à PASSA

Agora : voix et percussions sans frontières

Trois chanteuses venues d’Espagne, France et Italie, un chanteur percussionniste Franco-marocain et un percussionniste basque aux multiples influences. A la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles, Chet Nuneta chante la migration. Poésie, percussions et voix portent le témoignage du dialogue entre les peuples teinté de nostalgie, de rêves et d’espoirs. Leurs origines, leurs rencontres ont nourri la création de chants dans les langues du monde entier. Une invitation à plonger dans un univers musical aux frontières du théâtre et de la danse. 

Dégustation de vins du Domaine des Demoiselles, Tresserre

 

 13/18 euros

 

Pour préparer votre voyage, cliquez sur le lien  : https://arcg.is/119bee

 

odile.herran@orange.fr

06 22 34 22 81

le blog du festival le Printemps de l'Aspre

http://festivalprintempsdel-aspre.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 08:55
Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)
Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)
Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)
Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)
Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)

Alain Badia - Joseph Maureso - Lectures au centro espagnol - Conférence de Dominique Delpirou à Banyuls - le public des 9 Caves (mars 2019)

Conférence à Banyuls, vendredi 3 mai (demain !) salle Novelty (place du marché), entrée libre

 

 

Bonsoir à tous, 

 

Vous êtes dépressifs ? Vous êtes de gauche? 

Peut-être êtes-vous sujet à la "mélancolie de gauche" ? 

Si c'est le cas - ou si vous avez des doutes à ce sujet, ce qui est bon signe - 

Si vous n'avez envie de rien, et que vous n'avez rien écrit à cette date sur vos agendas,

Je vous invite à la conférence intitulée:

 

"Qu'appelle-t-on "Mélancolie de gauche"?

De Walter Benjamin à Enzo Traverso.

que je prononcerai  à Banyuls-sur-mer

Le vendredi 3 mai à 18h15, salle Novelty. Entrée libre.

Pas de problème de parking.

(ce qui est un argument supplémentaire, si l'on se souvient de ce qui a décidé Jean Rochefort dépressif à assister à une audition capitale, sur l'argument massue de son ami et regretté Jean-Pierre Marielle: "Le bus est direct!".)

Au plaisir de vous revoir

 

Alain BADIA

Vieux prof

Jeune psychanalyste

Un peu philosophe...

 

- - -Actualité Walter BENJAMIN, association : 06 31 69 09 32

                                          

 

                 W B S F Walter Benjamin Sans Frontières                                 26 mars 2019 66650 BANYULS S/MER 

 

Association à but non lucratif déclarée sous le régime de la loi 1901 - * W661002211  

Blog : http://walterbenjamin.canalblog.com   Contact : 7 route de Bages - 66180 Villeneuve de la Raho –   06 31 69 09 32  -

 Courriel : jean-pierre.bonnel@orange.fr  - Le Blog a Bonnel - 

 

CALENDRIER  2e trimestre 2019

 

Samedi 30

17 h

Pour information

 

 

 

MAI

 

Vendredi 3

18h15

BANYULS S/MER 

Salle Novelty

*Conférence Alain Badia – « Qu’est-ce qu’une mélancolie de gauche ? De Walter Benjamin à Enzo Traverso. »

Entrée Libre

Jean-Pierre BONNEL

06 31 69 09 32

 

Vendredi 17

A confirmer CERBERE 

Rayon Vert

*Spectacle avec la comédienne Hanna Fiedrich – Lectures d’après le livre de Jean-Pierre Bonnel - 

Jean-Pierre BONNEL

06 31 69 09 32

 

Dimanche 19 Matinée

BANYULS S/MER

Hall de la Mairie

*Salon du livre

 

mardi 21

9 h, Puig del Mas, balade ouverte à tous

BANYULS S/MER

Sur le chemin

*Rando -  Avec des élèves et professeurs allemands – Université -  

Guide Jean-Pierre Bonnel

 

JUIN

Vendredi 28

18h15

BANYULS S/MER

Salle Novelty

*Conférence Serge Barba – La Maternité d'Elne

Entrée libre

Jean-Pierre BONNEL

06 31 69 09 32

- - -

septembre 2019

vendredi 27

Banyuls, Novelty (?)

WB au camp de Vernuche, par JC.Bailleret, chargé de la culture au CDépartemental de Corrèze

gratuit

 

samedi 28

Banyuls, salle ?

Claude Razouls, l'année 1940 en France et à Banyuls

 

- - -

 

Cave de Crouseilles

EXPOSITION D'ART 🎨

 

Pour la 19ème année consécutive, nous accueillons au Château de Crouseilles, du 4 au 26 Mai 2019, une exposition de sculptures et peintures proposée cette année par deux artistes reconnus : Rachid Khimoune et Joseph Maureso.

 

📌 Nous vous invitons au vernissage de l'exposition le Samedi 4 Mai au Château de Crouseilles à partir de 11h en présence des artistes.

11h : échanges avec les artistes

12h : Apéritif au Pacherenc Folie de Roi offert

12h30 : Possibilité de déjeuner avec les artistes, 20€/pers, sur réservation uniquement

 

Inscriptions au 05 59 68 57 14 – info@crouseilles.fr

MANIFESTE POUR LE CANIGÓ - MANIFEST PEL CANIGÓ

 

Par Manifeste pour le Canigó - Manifest pel Canigó

Pétition adressée à Syndicat Mixte Canigó Grand Site


APPEL POUR LE RESPECT DU CANIGÓ COMME EMBLÈME DU PATRIMOINE NATUREL ET CULTUREL CATALAN ET SON INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITÉ

Phare de la Méditerranée, " Bressol de Catalunya", montagne sacrée des Catalans, le Canigó est une authentique terre d'exception. Il révèle auprès de ceux qui y vivent, en vivent ou le visitent son incroyable diversité et son "esprit des lieux", fruit d’une subtile alchimie millénaire entre l’homme et la nature.

 

Terre de transhumance et d'estive, terre de fer, terre de résistances, terre de paix, terre de poètes et d'artistes, terre de saveurs, terre de spiritualité, terre de légendes, haut lieu du Pyrénéisme..., ce massif d’exception bénéficie du label Grand Site de France qui lui a été attribué en 2012 et reconduit en 2018 pour une durée de 6 ans. Ce label tente de garantir sa préservation à long terme dans l'esprit des lieux, tout en conciliant la qualité de l'accueil du public, la participation des habitants et un développement économique local durable.

 

Cependant, cette vision stratégique respectant la nature et les pratiques populaires montagnardes ne fait pas l'unanimité. Elle suscite l'opposition des partisans inconditionnels d’un développement basé sur la libre circulation motorisée en altitude et l’aménagement d’infrastructures lourdes susceptibles de modifier et de défigurer de manière irréversible les paysages.

 

Au moment où l’humanité est confrontée à sa survie, que la biodiversité en général est gravement menacée, que le réchauffement climatique s'accélère*, que les pollutions s’accumulent ou encore que le manque d’eau commence à s’observer dans nos propres vies quotidiennes, il est urgent que nous nous engagions en faveur d’une transition écologique, énergétique, économique et sociale de notre modèle de développement. Nous nous devons de prendre part localement à ce sursaut collectif.

 

L’histoire récente du massif nous a déjà mis devant nos propres responsabilités. Souvenons-nous ! Que serait le Canigó aujourd’hui si le projet de piste reliant l’Estanyol à Prat Cabrera sur le tracé de l’actuel GR10, si les divers projets de stations de ski ou encore si la ligne Très Haute Tension qui devait balafrer le piémont s’étaient concrétisés ? Certainement pas ce réservoir de biodiversité, cet espace de quiétude et de sérénité où se ressourcer, ce territoire de pratiques pastorales et agricoles pourvoyeuses de paysages et de produits de qualité.

 

A l’instar de la piste inter-vallée ouverte dans les années 70 sur le tracé d'un ancien "camí ramader" et fermée en 1994 après le creusement d'une tranchée ayant défiguré le Pla Guillem, rien n’est immuable, même s’il aura fallu vingt-cinq années de patients raccommodages pour cicatriser et revégétaliser les ornières béantes résultant du passage des véhicules 4x4 à 2300 m d'altitude.

 

Il y a urgence à adopter, généraliser et pérenniser des approches du massif plus respectueuses, moins dommageables, moins polluantes et moins budgétivores en dépenses continuelles de travaux d'entretien. A l'évidence cela passe par la restriction des circulations inutiles de véhicules à moteur dans les zones d'altitude à protéger ou vulnérables.

 

Evidemment, il ne s’agit pas de mettre cet espace de liberté vécu et pratiqué sous cloche, mais de s’interroger sur nos modes de vie, les choix que nous faisons à tous les niveaux, tant collectif qu’individuel afin de redéfinir la notion d'intérêt général et ce que nous voulons léguer à nos enfants.

 

Des marges de progrès existent, sans que celles-ci s’apparentent à une restriction de nos libertés ou une entrave au développement de nos vallées qui en ont bien besoin. Au contraire, faire le choix d’un tel modèle de développement peut être un atout indéniable pour l’emploi, l’économie ou encore notre bien-être. De nombreux exemples de par le monde l’attestent (Tyrol, Aragon, Catalogne, Ariège, …).

 

Le massif du Canigó ne mériterait-il pas, au-delà du titre prestigieux de Grand Site de France, d'engager cette transition lui permettant de rentrer dans le Panthéon de l'excellence ? Ce sont les prérequis indispensables à une reconnaissance au titre du patrimoine mondial de l’humanité que nous appelons de nos vœux.

 

S'il revient aux représentants politiques et aux services de l'Etat de préserver, valoriser et transmettre le patrimoine naturel et culturel du massif, il appartient aux citoyens, aux fédérations et associations de protection et d'usagers de la montagne d’en revendiquer et promouvoir des pratiques éco-touristiques et durables, résolument tournées vers l’avenir.

 

NOUS INVITONS LES HABITANTES ET HABITANTS QUI VIVENT ET VOIENT QUOTIDIENNEMENT LEUR MONTAGNE SACRÉE, LA SOCIÉTÉ CIVILE ET TOUTES LES FORCES VIVES A SOUTENIR ET/OU REJOINDRE LE COLLECTIF PROVISOIRE POUR LA TRANSITION DU MODÈLE DE DEVELOPPEMENT DU CANIGÓ ET SON INSCRIPTION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITE.

 

    Signez la pétition !

 

* Selon l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique, les Pyrénées se réchauffent 30% plus vite que le reste de la planète. A titre d’exemple, il y avait quarante-et-un glaciers en 1983 dans les Pyrénées, il en reste dix-neuf aujourd'hui, eux-mêmes diminués de moitié. Dans le même ordre d’idée, ceux qui y vont témoignent de l’arrivée des cigales au refuge des Cortalets et du dépérissement des arbres dû au stress hydrique.

 

Liste des 40 premiers signataires du Manifeste pour le respect du Canigó et son inscription au patrimoine mondial de l'humanité, par ordre alphabétique.

 

Christiane Agrafeil, Jean-Jacques Alquier, Philippe Arenas, Daniel Aspe, Louis-Dominique Auclair, Andreu Balent, Joan Becat, Patrice de Bellefon, Christian Blanc, Jean-Pierre Bobo, Jacques Borrut, Eric Casabo, Marie-Christine Charlet, Ghislaine Escoubeyrou, Antoine Glory, Ramon Gual (Terra Nostra), Ramon Gual (cantant del Nord), Bernard Loupien, Françoise Marill, Bruno Marin, Francis Marty, Yvan Marquié, Miquel Mayol, Bernard Mazelle, Paul Mignon, Didier Payré, Pierre Pays, Marie-Pierrette Planes, Joan-Jaume Prost, Gérard Soutadé, Christiane Taurinyà, Jordi Taurinyà, Gérard Thorent, Raoul Vincent, les gardiens des 5 refuges du Canigó : Laure Flausse (Batère), Xevi Bosch (Les Conques), Thomas Dulac (Cortalets), Laurent et Magali (Marialles), Nathalie Sola (Sant Guillem)

 

Le 26 avril 2019 à Prades.

contact: manifest.canigo@gmail.com
 

 

Català -----------------------------------------------------

 

CRIDA AL RESPECTE DEL CANIGÓ COM A EMBLEMA DEL PATRIMONI NATURAL I CULTURAL CATALÀ I LA SEVA INSCRIPCIÓ AL PATRIMONI MUNDIAL DE LA HUMANITAT

 

Insígnia del Mediterrani, bressol de Catalunya, muntanya sagrada dels catalans, el Canigó és una autèntica terra excepcional. Revela als que hi viuen, en viuen o el visiten sovint la seva increïble diversitat i el seu “esperit del lloc”, fruit d’una subtil alquímia mil·lenària entre l’home i la natura.

 

Terra de transhumància i d'estiba, terra de ferro, terra de resistències, terra de pau, terra de poetes i d’artistes, terra de sabors, terra d’espiritualitat, terra de llegendes, lloc representatiu del pirineisme... aquest massís excepcional gaudeix de la certificació Grand Site de France, que li fou atribuïda el 2012 i renovada el 2018 amb una durada de sis anys. Aquesta etiqueta pretén garantir la preservació a llarg termini de l'esperit del lloc, conciliant la qualitat de l'acollida del públic, la participació dels habitants i un desenvolupament econòmic local sostenible.

 

Tanmateix, aquesta visió estratègica que respecta la natura i les pràctiques populars de muntanya no té unanimitat. Suscita l'oposició dels partidaris incondicionals d’un desenvolupament basat en la lliure circulació motoritzada en altitud i el condicionament d’infraestructures importants susceptibles de modificar i desfigurar de manera irreversible els paisatges.

 

En el moment en què la humanitat s’enfronta a la seva supervivència, en què la biodiversitat en general és greument amenaçada, en què l'escalfament climàtic s’accelera*, en què la contaminació s’acumula o fins i tot en què la manca d’aigua comença observar-se en les nostres pròpies vides quotidianes, és urgent que ens comprometem a favor d’una transició ecològica, energètica, econòmica i social del nostre model de desenvolupament. Hem de participar localment en aquesta actuació col·lectiva.

 

La història recent del massís ja ens ha encarat a les nostres pròpies responsabilitats. Recordem-ho! Què seria el Canigó avui dia si el projecte de pista que uneix l’Estanyol amb Prat Cabrera en el traçat de l'actual GR10, si els diversos projectes d'estacions d’esquí o fins i tot si la línia de molt alta tensió que havia de foradar el piemont s'haguessin concretat? Certament no sertia aquesta reserva de biodiversitat, aquest espai de quietud i de serenitat on tornar a les arrels, aquest territori de pràctiques pastorals i agrícoles proveïdores de paisatges i de productes de qualitat.

 

Seguint l’exemple de la pista entrevalls oberta als anys 70 resseguint un antic camí ramader i tancada el 1994 després d’excavar-hi un traçat que desfigurà el Pla Guillem, res no és immutable, fins i tot si haguessin calgut vint-i-cinc anys de pacients arranjaments per cicatritzar i revegetalitzar les roderes obertes que van resultar del pas dels vehicles 4x4 a 2300 m d’altitud.

 

És urgent adoptar, generalitzar i perpetuar enfocaments del massís més respectuosos, que produeixin menys danys, menys contaminants i amb pressuposts inferiors en despeses contínues d’obres de manteniment. Clarament això passa per la restricció de la circulació evitable de vehicles de motor en les zones d'altitud que cal protegir o que són vulnerables.

 

Evidentment, no es tracta d’aïllar aquest espai de llibertat viscuda i practicada, sinó de preguntar-se sobre la nostra forma de vida, les tries que fem a tots els nivells, tant col·lectiu com individual per tal de redefinir la noció d’interès general i el que volem llegar als nostres fills.

 

Hi ha marges de progrés, sense que semblin una restricció de les nostres llibertats o una trava al desenvolupament de les nostres valls, que ho necessiten. Al contrari, triar aquest tipus de model de desenvolupament pot ser un atot innegable per a la creació de llocs de treball, desenvolupar l'economia i fins i tot el nostre benestar. Hi ha nombrosos exemples per tot el món (Tirol, Aragó, Catalunya, Arieja...).

 

El massís del Canigó no mereix, més enllà del títol prestigiós de Grand Site de France, comprometre’s en aquest tipus de transició que li permeti entrar al panteó de l'excel·lència? Són els requisits previs indispensables per a un reconeixement en nom del patrimoni mundial de la humanitat el que demanem.

 

Si és responsabilitat dels representants polítics i dels serveis de l’Estat conservar, valorar i transmetre el patrimoni natural i cultural del massís, és responsabilitat dels ciutadans, les federacions i les associacions de protecció i d’usuaris de la muntanya reivindicar-ne i promoure’n les pràctiques ecoturístiques i sostenibles, decididament enfocades al futur.

 

CONVIDEM ELS HABITANTS QUE VIUEN I VEUEN QUOTIDIANAMENT LA SEVA MUNTANYA SAGRADA, LA SOCIETAT CIVIL I TOTES LES FORCES VIVES A RECOLZAR I/O UNIR-SE AL COL·LECTIU PROVISIONAL PER LA TRANSICIÓ DEL MODEL DE DESENVOLUPAMENT DEL CANIGÓ I LA SEVA INSCRIPCIÓ AL PATRIMONI MUNDIAL DE LA HUMANITAT.

     Firmeu la petició !

 

* Segons l’Observatori Pirinenc del Canvi Climàtic, els Pirineus s'escalfen un 30 % més ràpid que la resta del planeta. Com a exemple, hi havia 41 glaceres el 1983 als Pirineus, en queden només 19 actualment, i reduïdes a la meitat. En el mateix sentit, aquells qui hi van són testimonis de l’arribada de les cigales al refugi dels Cortalets i de l’afebliment dels arbres a causa de l'estrès hídric.

 

ELS 40 PRIMERS SIGNANTS DEL MANIFEST
per ordre alfabètic
Christiane Agrafeil, Jean-Jacques Alquier, Philippe Arenas, Daniel Aspe, Louis-Dominique Auclair, Andreu Balent, Joan Becat, Patrice de Bellefon, Christian Blanc, Jean-Pierre Bobo, Jacques Borrut, Eric Casabo, Marie-Christine Charlet, Ghislaine Escoubeyrou, Antoine Glory, Ramon Gual (Terra Nostra), Ramon Gual (cantant del Nord), Bernard Loupien, Françoise Marill, Bruno Marin, Francis Marty, Yvan Marquié, Miquel Mayol, Bernard Mazelle, Paul Mignon, Didier Payré, Pierre Pays, Marie-Pierrette Planes, Joan-Jaume Prost, Gérard Soutadé, Christiane Taurinyà, Jordi Taurinyà, Gérard Thorent, Raoul Vincent, els guardes dels 5 refugis del Canigó : Laure Flausse (Batera), Xevi Bosch (Les Conques), Thomas Dulac (Cortalets), Laurent et Magali (Marialles), Nathalie Sola (Sant Guillem)

 

El 26 d’abril del 2019 a Prada. 

 

contact: manifest.canigo@gmail.com 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 09:03
Black bloks - Expo "Passages" de Hélène PEYTAVI, librairie Torcatis, Perpignan -
Black bloks - Expo "Passages" de Hélène PEYTAVI, librairie Torcatis, Perpignan -

Black bloks - Expo "Passages" de Hélène PEYTAVI, librairie Torcatis, Perpignan -

1er Mai des Réformistes, des Radicaux, des Blackblok ou des Voyous ?

 

Je n'ai pas de réponse nette et définitive. Je ne peux révéler l'identité politique, les repères idéologiques de tous ces manifestants...

 

Cachés dans la masse des syndicats modérés ou "réformistes", tournant une fois l'an au joli mai ou plusieurs fois lors de grèves d'un jour...il faut bien arrêter une manif, une grève, une révolution... cachés, donc, et s'habillant soudain de noir, sortent les anars, les libertaires radicaux, les nihilistes, les blacks, comment les appeler..? Top de mots et un abus de langage de la part des commentateurs : D. Cohen qualifiant de "voyous" (sur la 5, à C'est à vous, hier) les révoltés, ce qui peu objectif de la part d'un journaliste !!

 

Le ministre de l'intérieur les appelle "les émeutiers", agglomérant les manifestants casseurs dans une nébuleuse vague et à réprimer...

 

Bien sûr, il y a aussi des délinquants, venus des banlieues pauvres et des périphéries marginales que les bobos et bourgeois du pouvoir ne veulent voir...

 

Mais ils ont mieux à faire qu'à voler quelques "Lacoste" sur les Champs : la drogue et la prostitution sont des commerces plus rentables...

 

Radicaux les Gilets et les noirs anars sont-ils des voyous ou des révolutionnaires...? à vous de juger ...

 

jpb

Partager cet article
Repost0
30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 12:01
La culture ne vaut rien - Alain Badia
La culture ne vaut rien - Alain Badia

La culture ne vaut rien - Alain Badia

La culture ne vaut rien...

 

Elle est absente des revendications et discours des Gilets jaunes : inutile, la culture ou ces gens-là ont trop de préoccupations pécunières, sociales, familiales pour avoir le temps et l'argent de s'intéresser à l'art, au théâtre, à la littérature..? Sont-ils des incultes, des barbares..?

 

Littérature : on sent la réticence du public lors des salons du livre et pourtant le livre se vend bien ; les prix, les auteurs commerciaux, les livres historiques et les achats se faisant beaucoup sur le net...

La culture n'a pas été abordé par les débats et discours du président : en effet, le budget culturel est toujours réduit, le ministre est silencieux (l'échec de la précédente est patent, débordée par l'Elysée) et les finances semblent aller vers le patrimoine : quand il est national, religieux, emblématique, le public réagit, ainsi pour Notre-Dame...

Là, on se dit : la culture est inutile face à la misère sociale; aidons les gens à vivre de façon décente, le patrimoine, les pierres peuvent s'abîmer et les civilisations sont mortelles : agissons dans l'instant, pas pour la postérité,pour l'éternité...

 

Pourtant la culture est partout : des spectacles locaux, des fêtes de village, des concerts... partout en France. Et de grades manifestations, bien sûr, à Toulouse, Lille, Bretagne, Avignon, Aix... qui subsistent car existe un public passionné et argenté, intello-bobo ou vrai intellectuel... Des événements de haut niveau pour les individus éclairés et à l'aise dans leur contexte social : l'Archipel, ici, et des actions plus populaires et accessibles : la Sant-Jordi des livres, le CML, la musique sacrée, le jazz...

S'il existe une opposition de classe dans la culture, on peut avancer cependant qu'une culture plus populaire mais restant de qualité (ne se perdant pas dans le folklore, la tradition élimée, les pains et les jeux...) demeure, bien vivante, irradiant les provinces les plus reculées... Il s'agit de poursuivre cette diffusion des cultures du monde dans les quartiers les plus déshérités !

Elle ne sert à rien...

...mais rien ne vaut la culture.

 

JPB

Assoc Walter BENJAMIN sans frontières - Banyuls : 

 

Vendredi 3 mai : Conférence «  Qu'appelle-t-on "Mélancolie de gauche"?? De Walter Benjamin à Enzo Traverso »  

 

par Alain BADIA, Professeur de Lettres et psychanalyste.

 

*Evénement proposé par Walter Benjamin sans frontières, 18h15, salle Novelty. Entrée libre et gratuite. Contact : 06 31 69 09 32.

adhésion : 20 euros - couple : 30 euros. 

 

*Livre de J.P.Bonnel : Le chemin ultime de WB (la mort à Port-Bou): 18 euros, port compris.

 

Printemps de l'Aspre l

 

Bonjour à tous !

 

Après une magnifique inauguration à Trouillas, la fête continue ; en route pour deux nouvelles étapes avec les 2 prochains concerts du festival, des lieux exceptionnels pour des concerts exceptionnels. 

 

Le Printemps de l'Aspre fait escale ce mercredi 1er Mai à 18h, à Banyuls dels Aspres, dans le cadre somptueux du Château Montana.

C'est la Chanteuse/violoncelliste Nes, artiste en pleine ascension, entourée de ses deux musiciens qui se produira en concert au cours de sa tournée des capitales européennes. Un répertoire original et sensible, aux couleurs du Sud, nourri de multiples influences, pop, soul,  jazz et arabo-andalouses.

 

NES TRIO Mercredi 1er mai : 18 h Château Montana à BANYULS des ASPRES

Au confluent du jazz, de la pop et de musiques arabo-andalouses

Trois musiciens de haut vol, Nesrine Belmokh, chanteuse et violoncelliste, Matthieu Saglio, violoncelliste français et David Gadea, percussionniste valencien, unissent leurs talents sur le rivage de la Méditerranée, à Valencia, en Espagne. Leur musique, portée par la voix envoutante de NES, navigue avec élégance entre le jazz, la musique arabe traditionnelle, la soul, la pop. Leurs chansons, en arabe, français et anglais, gorgées de grâce et d’émotions sont le fruit  des créations des trois musiciens.

Dégustation de vins du Château Montana

 

3ème étape, un lieu magique, celui du Monastir del Camp, accueille le groupe Chet Nuneta 

 CHET NUNETA Samedi 4 mai : 21 h Monastir del Camp à PASSA

Agora : voix et percussions sans frontières

Trois chanteuses venues d’Espagne, France et Italie, un chanteur percussionniste Franco-marocain et un percussionniste basque aux multiples influences. A la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles, Chet Nuneta chante la migration. Poésie, percussions et voix portent le témoignage du dialogue entre les peuples teinté de nostalgie, de rêves et d’espoirs. Leurs origines, leurs rencontres ont nourri la création de chants dans les langues du monde entier. Une invitation à plonger dans un univers musical aux frontières du théâtre et de la danse. 

Dégustation de vins du Domaine des Demoiselles, Tresserre

 

 13/18 euros

Pour préparer votre voyage, cliquez sur le lien  : https://arcg.is/119bee

 

Au plaisir de vous retrouver !

 

odile.herran@orange.fr

06 22 34 22 81

le blog du festival le Printemps de l'Aspre

http://festivalprintempsdel-aspre.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 11:30
Rafel - Grenat - Passages : W.Benjamin/H.Peytavi -
Rafel - Grenat - Passages : W.Benjamin/H.Peytavi -
Rafel - Grenat - Passages : W.Benjamin/H.Peytavi -

Rafel - Grenat - Passages : W.Benjamin/H.Peytavi -

Photo : Audrey Iglesis

 

Rafel avait dix mois...

 

Rafel avait dix mois...et déjà les lavandes

Croulaient dessous le faix du printemps attardé,

Tiges écartelées, capiteuses offrandes

Dont l'amour aime à se farder.

 

Rafel avait dix mois... et, telles deux amandes,

Ses yeux s'écarquillaient sous l'ardeur de l'été.

J'y découvrais le ciel plus bleu, la mer plus grande,

Sans cesse au voyage invité.

 

Rafel avait dix mois... L'automne en sarabande

Entraînait les éclats d'un bois émietté

Au fond duquel jouaient les fées de Brocéliande

Et les gueux du Mont-de-Piété.

 

Rafel avait dix mois... et l'hiver sur la lande

Répliquait sa candeur en neigeuse gaieté,

Façonnant sous le gel les héros de légende

Qui seraient morts pour sa beauté.

 

Jean Iglesis

30 AVRIL 2019

Vernissage Passages - 18h/20h - entrée libre

Public · Entrée libre - Organisé par Hélène Peytavi

 

 

 

Librairie Torcatis10 rue Mailly, 66000 Perpignan

 

 

vernissage de l'installation d'Hélène Peytavi  

Exposition du 2 au 1er juin à la libraire Torcatis 10 rue Mailly  à Perpignan. 

 

La couleur comme espace. Alors que je travaillais à la représentation de l’exil de Walter Benjamin, sur le chemin qu’il emprunta de Banyuls à Port Bou, j’ai découvert un nouveau bleu, celui de la Méditerranée teinté du sang de l’or noir africain. Ce bleu fait bloc sur ma feuille de papier. Dense comme la terre, profond comme l’eau. La couleur transperce la surface et prend du volume. L'ensemble du corpus des bleus peints, infusés, trempés, plissés, à la fois traversées et territoires, que je présente chez Torcatis, pourrait être connoté à un genre, celui du Paysage : l'écriture d'un espace, convoquant des images propres à chacun, auquel j'associe des photographies du temps qui passe. L’installation est donc constituée de différents éléments qui forment des ensembles abstraits, la couleur devient fétiche, dans un esprit qui n'est pas sans lien avec l'idée du collage surréaliste, revisitée par la couleur, le secret et l’intime aujourd’hui. La série des fusains produite pour Grains, livre d'artiste réalisé avec Richard Meier chez VOIX éditions, trouve sa place dans cet ensemble et sera présentée pour la première fois à librairie Torcatis.

 

Merci à ceux qui ont mis leur amour de l’art au service de cette réalisation : Antonio Mendes, Oscar Ginter Quintal éditions, Julien Marrant, l’institut Jean Vigo, Catherine Delmas, Richard Meier VOIX éditions et bien sûr la librairie Torcatis.

 

LE GRENAT

 

Taula rodona El Granat de Perpinyà: emblema de la Catalunya Nord, desconegut a la Catalunya Sud

 

·         Dia:                  Dimarts 30 d’abril de 2019

·         Hora:               18.30 hores

·         Lloc:                Casa de la Generalitat a Perpinyà

·         Participants:   Laurent Fonquernie, autor del llibre El Granat de Perpinyà. La joia or i sang (Editorial Trabucaire, 2018)

Carles Codina, professor de joieria de l’Escola Massana de Barcelona

Rosa Maria Martín Ros, exdirectora del Museu Tèxtil i d’Indumentària de Barcelona

Didier Bonafos, joier i membre de la Confraria del Granat de Perpinyà

 

 Table ronde Le Grenat de Perpignan: emblème de la Catalogne Nord, méconnu en Catalogne Sud

 

  Mardi 30 avril 2019

·         Heure:              18h30

·         Lieu:                Casa de la Generalitat a Perpinyà

·         Participants:   Laurent Fonquernie, auteur du livre Le Grenat de Perpignan. Le bijou or et sang (Éditions Trabucaire, 2018)

Carles Codina, professeur de bijouterie de l’Escola Massana de Barcelona

Rosa Maria Martín Ros, ancienne directrice du Musée du Textile et du Costume à Barcelona

Didier Bonafos, bijoutier et représentant de la Confrérie du Grenat de Perpignan

Dimarts 30 d'abril a les 18.30 hores
Casa de la Generalitat a Perpinyà
1, carrer de la Fusteria
Perpinyà

Taula rodona

El Granat de Perpinyà: emblema de la Catalunya Nord, desconegut a la Catalunya Sud

 

El dimarts vinent 30 d'abril parlarem del Granat de Perpinyà. 
Si bé és una joia emblemàtica de la Catalunya Nord, són pocs els catalans del Sud que tenen constància de la importància simbòlica que el Granat té pels nord-catalans. D'això i dels reptes de la confraria del Granat després de l'obtenció de la Indicació Geogràfica Protegida en parlarem amb:


Laurent Fonquernieautor del llibre 'Le grenat de Perpignan. Le bijou sang et or' (Editorial Trabucaire)
Carles Codina, professor de joieria a l'Escola Massana de Barcelona
Rosa Maria Martín Ros, especialista en història del tèxtil i de la indumentària
Didier Bonafos, joier de la Confraria del Granat de Perpinyà



Les Éditions Trabucaire

11, rue Traverse de Pia

66000 Perpignan

04 68 61 02 82 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 10:14
2 livres sur l'action municipale à Perpignan (2014/2018) en attendant le 3° en janvier 2020 (2018/2020)
2 livres sur l'action municipale à Perpignan (2014/2018) en attendant le 3° en janvier 2020 (2018/2020)

2 livres sur l'action municipale à Perpignan (2014/2018) en attendant le 3° en janvier 2020 (2018/2020)

Perpignan 2020 : M. Le Maire, ne vous suicidez pas !

 

Des proches s'éloignent ou s'interrogent...Des élus deviennent concurrents et sont exclus du cercle municipal : Isabelle De Noëll, Romain Grau, Olivier Amiel...

 

Les affaires culturelles sont en émoi : après le départ de Michel Pinell, le patrimoine est en vente (école d'art, centre d'art contemporain) ou en travaux contestables (le théâtre municipal).

 

La responsable du Musée Rigaud part à Collioure : il faudra enfin nommer un conservateur officiel, diplômé, capable de montrer des expos de dimension nationale, et pas simplement les séjours de peintres dans la ville...

 

Pour le centre Walter Benjamin, vous avez le choix, M. Le Maire : le vendre et on ira acheter encore du prêt-à-porter; on oubliera la mémoire du lieu : internat du lycée Arago, atelier des Beaux-Arts, musée d'avant-garde, unique en France, portant le nom du philosophe juif allemand, un des plus grands intellectuels du 20° siècle...Un nom susceptible de donner à Perpignan de la hauteur !

 

Conservez ce musée, s'il vous plaît ! Dans la campagne des municipales, c'est le projet principal qui me passionne : je me déterminerai pour le candidat qui conservera ce centre, qui lui donnera un budget pour qu'il vive (expos, colloques, conférences, lectures...) Mon rêve serait de gérer ce centre WB, même si je n'ai aucune compétence officielle (diplôme, statut) dans ce domaine; simplement président de l'assoc. WB;, basée depuis 4 ans à Banyuls...

 

Tout fout le camp autour de vous...Réagissez, prenez de la hauteur...Ecoutez ces militants associatifs qui ne vous veulent pas de mal, mais au contraire le bien de la ville !

 

M. Pujol, nous vous voulons philosophe !!!

 

JPBonnel

 

*photos : 2 livres sur l'action municipale à Perpignan (2014/2018) en attendant le 3° en janvier 2020 (2018/2020)

REVER la VILLE : êtes-vous un maire philosophe ? Un candidat à la mairie philosophe ?

(France Culture)

Un philosophe en ville : introduction à la philosophie de l'urbain : essais

 

De Thierry Paquot

 

Rares sont les philosophes sur le « front urbain », alors même que l'urbanisation planétaire transforme tous les territoires et les modes de vie, et multiplie les brèches qui ne cessent de grandir entre les inclus et les exclus...

C'est à une philosophie de l'urbain qu'invite Thierry Paquot en s'attaquant à des questions trop souvent minimisées : les portes et les murs, l'architecture de verre, les rythmes urbains, la place de ceux qui n'en ont pas (les SDF), ce qu'habiter veut dire, la rupture avec l'urbanisme, ce moment occidental de l'urbanisation productiviste...

Pour traiter ces thèmes qui concernent chacun d'entre nous, Thierry Paquot opte pour l'écologie comme démarche qui croise les processus, la transversalité et l'interrelation

LES OEUVRES DE THIERRY PAQUOT

 

L'art de la Sieste

Thierry Paquot

Zulma Cadeilhan, 2008

 

Lettres à Thomas More sur son utopie de Thierry Paquot

Thierry Paquot

La Découverte, 2016

 

Réécouter Faire la lumière sur la ville

 

35 MIN

Faire la lumière sur la ville

LA GRANDE TABLE IDÉES

LE 25/12/2018

Avec Agnès Bovet-Pavy, auteure de "Lumières sur la ville. Une histoire de l'éclairage urbain" (François Bourin et Arte Editions, octobre 2018) et Thierry...

ommission européenne a en effet acté qu'il n'y aurait...

 

 

Réécouter Rêver la ville

45 MIN

Rêver la ville

MATIÈRES À PENSER AVEC DOMINIQUE ROUSSET

LE 11/08/2018

Avec Thierry Paquot, philosophe de l'urbain, professeur des universités

 

Réécouter Les villes peuvent-elles s'adapter à la canicule ?

 

43 MIN

Les villes peuvent-elles s'adapter à la canicule ?

DU GRAIN À MOUDRE D'ÉTÉ

LE 02/08/2018

Le mercure grimpe, grimpe ... partout sur le territoire. Les villes sont particulièrement touchées; la cause : ces « îlots de chaleur urbains » qui font...

 

Réécouter Déplacer les frontières de la ville : un regard sur l'urbanisme contemporain

 

34 MIN

Déplacer les frontières de la ville : un regard sur l'urbanisme contemporain

LA GRANDE TABLE (2ÈME PARTIE)

LE 26/12/2017

La ville, territoire d'exploration... Avec Christiane Blancot, responsable du pôle évolutions urbaines de l'Atelier parisien d’urbanisme (Apur), et le...

 

Réécouter Rêver la ville

 

45 MIN

Rêver la ville

MATIÈRES À PENSER AVEC DOMINIQUE ROUSSET

LE 01/11/2017

Avec Thierry Paquot, philosophe de l'urbain, professeur des universités

 

Réécouter La ville : nouveau laboratoire écologique

 

33 MIN

La ville : nouveau laboratoire écologique

LA GRANDE TABLE (2ÈME PARTIE)

LE 23/11/2016

Quelle transition énergétique pour la ville ? La Grande Table reçoit Marie-Monique Robin, journaliste, militante et réalisatrice du film "Qu’est-ce qu’on...

Jean-Pierre Bonnel a réuni dans ce livre les articles politiques et polémiques publiés dans son blog, de novembre 2013 à janvier 2015. Le recueil couvre la chronique locale qui a tenté d’analyser les programmes et les promesses des candidats aux élections municipales à Perpignan. Les protagonistes principaux en sont J.M.Pujol, J. Cresta, Clotilde Ripoull, L. Aliot, J. Codognès, M. Pinell, M. Sitja....

Hors de tout groupe partisan, le blogabonnel a cependant pris parti pour la candidate «sans étiquette» C. Ripoull. Cet engagement ponctuel n’enlève rien à la liberté totale de son auteur, libre de toute influence financière ou idéologique.

Il n’ambitionne rien, ni poste ni reconnaissance; son rôle est d’alerter, de montrer ce qui ne va pas, et d’apporter des suggestions. Il a sans doute en lui cet «esprit Charlie» tant célébré en janvier 2015...

Prix: 14euros

Les mots en scène éditeur

 

Jean-Pierre Bonnel

365 jours avec J.M. Pujol

Politique et Polémiques

 

Chroniques des Municipales à Perpignan

Les mots en scène éditeur

J.P Bonnel -

Partager cet article
Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 12:19
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -
Lisez-vous la lettre d'Espagne ou les nouvelles de Catalogne ? - Retirada à PY - Guillaume Lagnel entre Carthage et Limoux -

LE CLUB DES AMIS DE L'INSTITUT du masque de LIMOUX - 

 G.Lagnel, de Carthage à Collioure...

 

INFORMATIONS DE L'INSTITUT

 

Chers amis du Club,

Quelques nouvelles à votre attention ...

 

Les expositions d'hiver de l'Institut se sont clôturées le 6 avril, 

au dernier jour du Carnaval 2019 ...

 

- Vient de paraitre le Mag Aude - Chercheurs d'Aude ...(Hors Série 2019)

Très honoré de cette parution... 

L'Institut, le Carnaval et Limoux à l'honneur ...😇

 

-  "L'Institut hors les murs" du 12 avril au 5 mai à Collioure

Une Exposition : Mémoires Maritimes, de Collioure à Carthage

EN PJ : Communiqué et jours de présences et projections

 

Vous en souhaitant bonne réception,

Je vous remercie chaleureusement de votre présence,

de votre bienveillance  et de votre fidélité

Belle semaine

Amitiés

    GL

Exposition estivale IAM 

18 juillet au 18 août 2019

Masques en Scène "La Paix fil à fil"une création inspirée de Marc Chagall 

les jeudi vendredi samedi apm de 15h à 19h

et les dimanches 21/07 et 18/08

Partager cet article
Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 10:47
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -
Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -

Simona Gay - H.Peytavi le 30 avril 2019, vernissage -

Sant-Jordi à Perpignan le samedi 27  (invité par la mairie, Dominique Marty) - à Collioure le dimanche 28, l'après-midi : j'y serai, invité par la mairie (Denise Snodgrass, adjointe à la culture)

 

- - - à Perpignan :

Hélène PEYTAVI

 

 

J'ai le plaisir de vous convier au vernissage de ma prochaine exposition: Passages, traversées et territoires, le mardi 30 avril 2019 à partir de 18h, à la librairie Torcatis, 10 rue Mailly à Perpignan.Exposition ouverte du 2 mai au 1er juin 2019 du lundi au samedi aux heures d'ouverture de la librairie.

 

L'ensemble du corpus des bleus peints, infusés, trempés, plissés, à la fois traversées et territoires, que je présente chez Torcatis, pourrait être connoté à un genre, celui du Paysage : l'écriture d'un espace, convoquant des images propres à chacun, auquel j'associe des photographies du temps qui passe. L’installation est donc constituée de différents éléments qui forment des ensembles abstraits, la couleur devient fétiche, dans un esprit qui n'est pas sans lien avec l'idée du collage surréaliste, revisitée par la couleur, le secret et l’intime aujourd’hui. La série des fusains produite pourGrains, livre d'artiste réalisé avec Richard Meier chez VOIX éditions, trouve sa place dans cet ensemble et sera présentée pour la première fois à librairie Torcatis.

 

J'aurai le plaisir de dédicacer Grains, d'après l'Exode d'un peuple de Louis LLech chez VOIX éditions, sur le stand de la librairie Torcatis, qui se déportera pour la Sant Jordi place Arago à Perpignan, ce samedi 27 avril.

 

J'ai tenté une relecture contemporaine du documentaire de 1939 qui capte le passage des réfugiés espagnols à la frontière du Perthus. Grains est composé de photogrammes du film et de photos d'aujourd'hui, de dessins(papiers huilés et fusains)et de textes. Grains explore à sa manière, les périphéries du visible, montre sans montrer la fabrique du regard, dit sans dire le travail du temps. Le temps à l'oeuvre, le temps qui crisse et qui fracture est mis ici en "récit" dans un nouvel espace, celui du livre d'artiste. Une manière d'interroger l'exil d'hier et sa représentation aujourd'hui.

 

Merci à celles et ceux qui ont mis leur amour de l’art au service de ces 2 projets : Antonio Mendes, Oscar Ginter Quintal éditions, Julien Marrant, Virgile Goller, l’institut Jean Vigo, Catherine Delmas, Richard Meier VOIX éditions et bien sûr la librairie Torcatis.

 

Enfin, mes chers lointains qui ne serez à Perpignan ni pour la Sant Jordi ni pendant ce joli mois de mai, je vous invite à vous balader sur mon blog que j'ai rafraichi ce printemps.

 

Hélène Peytavi

06 87 96 42 46

helenepeytavi.blogspot.com

 

- - -

 

Sant-JORDI

 

[CAT]

Convocatòria de premsa

La Casa de la Generalitat de Catalunya a Perpinyà i l’Ajuntament de Perpinyà organitzen un any més una recepció conjunta amb motiu de la Diada de Sant Jordi, jornada en què se celebra el patró de Catalunya i la festa del Llibre i de la Rosa. L’acte se celebrarà al Palau Pams de Perpinyà a partir de les 18 hores.

 

Enguany es representarà el monòleg Pompeu Fabra: jugada mestra!, un espectacle concebut per l’actor Òscar Intente en què s’homenatja la figura dePompeu Fabra, qui és el lingüista i intel·lectual que va impulsar la modernització de la llengua catalana.

 

L’acte també inclourà una lectura de la poesia de Simona Gay, poeta rossellonesa de la qual aquest 2019 se celebra el 50è aniversari de la seva mort.

 

[FR]   Invitation presse

La Casa de la Generalitat de Catalunya a Perpinyà et la mairie de Perpignan organisent conjointement une réception à l’occasion de la Diada de Sant Jordi, fête du patron de Catalogne et journée du livre et de la rose. La Diada de Sant Jordi se tiendra à l’Hôtel Pams de Perpignan à partir de 18 heures.

 

Cette année, la Diada de Sant Jordi s’articulera autour du monologue Pompeu Fabra : jugada mestra ! qui est un spectacle conçu par le comédienÒscar Intente. Il s’agit d’un hommage à la personnalité de Pompeu Fabra, le linguiste et intellectuel dont les apports ont contribué à la modernisation de la langue catalane.

 

Il y aura également une lecture de poèmes de l’auteure roussillonnaise Simona Gay qui est décédée il y a 50 ans.

 

 

A Barcellona per la festa di "San Giorgio, i libri e le rose"

il 23 aprile la Giornata Mondiale del Libro


Nel giorno di San Giorgio, il 23 aprile, in Catalogna le strade sono invase di fiori e libri. Vi è l'usanza, infatti, che gli uomini regalino una rosa alle donne e ne siano contraccambiati con un libro. Negli ultimi tempi libri accompagnati da una rosa sono regalati anche alle donne.A Barcellona la rambla affollata per la Giornata mondiale del libro, il 23 aprile


Le origini di questa tradizione sono lontane. Secondo alcune fonti la festa del libro e della rosa si celebrò per la prima volta il 7 Ottobre del 1926. Lidea originale fu dello scrittore valenziano Vicente Clavel Andrés che la propose alla Cámara Oficial del Libro de Barcelona. Poco dopo, nel 1930, si cambiò la data al 23 Aprile, per commemorare nello stesso giorno lanniversario della morte degli scrittori Miguel de Cervantes e William Shakespeare (il 23 Aprile si celebrano anche altri illustri anniversari di nascita o morte di scrittori come Josep Pla (1981), Maurice Druon (1918), Halldór Laxness (1902), Vladimir Nabokov (1899) e Manuel Mejía Vallejo (1923). Nel 1964 tutti i paesi di lingua spagnola e portoghese adottarono tale data per festeggiare il libro (e la lettura) e nel 1993 una simile scelta fu presa anche dai paesi della Comunità Europea. Fu proprio a partire da tali positive premesse, e con l'appoggio dell'Unione Internazionale degli Editori, che il governo spagnolo presentò all'UNESCO la proposta di promuovere per il 23 aprile la Giornata mondiale del libro e del diritto dAutore, proclamata da questa organizzazione nel 1955.

La Festa è particolarmente sentita in Catalogna, soprattutto nella città di Barcellona, che viene invasa fin dalla mattina da rose e libri. L'omaggio floreale è legato alla leggenda che vede San Giorgio raccogliere una rosa nata dal sangue del drago sconfitto, per donarla alla Principessa a cui aveva salvato la vita.

Per il quinto anno consecutivo, è in programma Una Nave di libri per Barcellona, crociera letteraria organizzata dalla rivista Leggere:tutti in collaborazione con Grimaldi Lines e con il patrocinio di Associazione Nazionale Presidi, Istituto Italiano di Cultura e Casa degli Italiani di Barcellona, che consente agli amanti delle  letture italiani di partecipare alla Festa di San Giorgio, i libri e le rose a Barcellona, dove è tradizione che gli uomini regalino una rosa alle donne e siano contraccambiati con un libro; così la città si riempie di rose e libri. Ma anche il viaggio in nave, dal 19 al 24, diventa un evento con spettacoli, reading e presentazioni di libri dei numerosi scrittori presenti, tra cui Antonella Lattanzi, Melania Mazzucco, Errico Buonanno, Roberto Riccardi, Andrea Vitali, Vittorio Russo, Ennio Cavalli, Lucilla Noviello, Franco Poggianti, Valerio Varesi, Maria Gabriella Genisi, Bartolomeo Errera, Pierangela Fleri. A bordo il cibo sarà presente anche nel Viaggio di gusto nella letteratura del cibo: la cucina come racconto e metafora della vita, curato dallattore Gino Manfredi che, prima dellarrivo nel capoluogo catalano, condurrà i passeggeri con letture e suggestioni letterarie in una passeggiata virtuale con i grandi della letteratura spagnola. Spazio anche al cinema e alla poesia ispanica: Nuovi Orizzonti Latini proporrà un omaggio a Julio Cortázar, di cui questanno ricorre il centenario della nascita, con il film Gioco Sotterraneo tratto da un suo libro, mentre la poesia sarà presente con il libro Non hanno fretta le parole dellargentino Carlos Skliar, uno dei più importanti poeti in lingua spagnola che per la prima volta viene tradotto in italiano nel libro presentato in anteprima. Skliar interverrà a Barcellona agli incontri organizzati da Leggere:tutti in collaborazione con la Casa degli Italiani e lIstituto Italiano di Cultura. E ancora musica e spettacoli teatrali (sarà presente sulla Nave il collettivo Voci nel Deserto) ispirati ai libri. Anche nel capoluogo della Catalogna sono previste numerose iniziative come la “Passeggiata nella Barcellona Letteraria (pomeriggio del 21 aprile) e la “Passeggiata nella Barcellona Gastronomica (mattinata del 22 aprile). Il 23 aprile, Festa di San Giorgio, i libri e le rose, appuntamento per tutti presso i due grandi stand allestiti da Leggere:tutti sulla Rambla con i libri degli scrittori italiani, unisola tricolore in un mare di libri spagnoli. Nella stessa giornata, appuntamenti con i libri e gli scrittori italiani allIstituto Italiano di Cultura e alla Casa degli Italiani di Barcellona. .

Partager cet article
Repost0
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 09:40
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)
Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)

Vendredi saint à Font-Romeu : reportage à l'Ermitage - les 12 stations du Christ (photos J.P.Bonnel)

Avec l'altitude, le chemin de croix de l'Ermitage prend encore plus de hauteur, celle de la spiritualité...

 

Loin du tourisme et du voyeurisme, le petit groupe fidèle à une tradition qui est plus croyance qu'habitude, suit l'abbé et son discours sur chaque halte : chaque station explique le contexte et ouvre à la méditation.

 

Le chemin aboutit à la croix, à l'immensité du ciel, simple atmosphère et paysage esthétique, pour moi, mais oeuf plein de l'esprit saint pour ces Catholiques silencieux et tendus par la foi...

 

Le chemin sacré, avec ses signes et ses croix rencontre celui de la randonnée, marqué d'un rectangle jaune et balisé de pancartes, comme des simulacres de croix...

 

Le païen et le sacré se mêlent.

Et le sportif est omniprésent dans la nasse montagneuse de la Cerdagne, dévoilant le lycée climatique, point de départ de mille nouveaux chemins de Compostelle...

 

JPB

 

A COLLIOURE -L'EXPOSITION - MEMOIRES MARITIMES, de Collioure à Carthage a été inaugurée avec succès ce vendredi 12 avril a 18h30.

 

Un large public de Colliourencs et d'amis du théâtre ou de la pêche - était au rendez vous .. La première présentation publique des images filmées par Guillaume Lagnel en 1980, commentées en direct par Clovis Aloujes alors présent sur l'une des barques -créait un événement inoubliable et particulièrement émouvant-40 ans plus tard
Monsieur le Maire Jacques Manya et Denise Snodgrass Adjointe à la Culture, ouvraient avec amitié, complicité et émotion cette exposition qui de Collioure à Carthage vient témoigner d'un théâtre et de mises en scène inspirées de l'exceptionnel patrimoine maritime de méditerrranée ...

Des rendez vous seront pris pour une série de projections du Sardinal et de divers témoignages filmés à Collioure et Méditerranée - Les jours de projections seront communiqués dès ce lundi 15 avril sur le site de la ville, l'Indépendant et Facebook

Exposition du 13 avril au 5 mai 2019
Photographies, Images, dessins, textes et témoignages Guillaume Lagnel Cie l'Arche de Noé Patrimoine et Création
« C’est à Collioure, en 1979, avec une impressionnante apparition sur la mer de grandes barques catalanes, gagnant le rivage chargées de géants, d’oiseaux blancs, d’animaux et d’étranges musiques, que j’ai ouvert mon théâtre à la rue...» Guillaume Lagnel

Suivirent de nombreuses créations de spectacles et d’événementiels aux confluences des mers jusqu’à St Jacques de Compostelle. Imaginés sur l’eau, avec des embarcations, ou sur terre à travers des espaces patrimoniaux: cortèges processionnels, autour d’ex voto et légendaires marins, mises en scène en référence aux riches patrimoines de l’Atlantique et de la Méditerranée.

Puis viendra Carthage, la mémoire des sables ... Un spectacle qui se déroule comme un mystère antique, aux dimensions d'une tragédie, imaginé pour les ruines et théâtres antiques qui bordent les rivages de la Méditerranée.

Guillaume Lagnel s’est alors spécialisé sur le «maritime de Méditerranée», son histoire, ses traditions et son imaginaire.

A l’occasion de cette exposition seront présentées les images inédites de la reconstitution d’une pêche au SARDINAL en juin 1980, avec d’anciens pécheurs de Collioure. «La sardine a un oeil au courant et l’autre au soleil». Guillaume Lagnel avait filmé cette reconstitution initiée par la Fondation de Collioure aux côtés de deux éminents photographes : Bruno Gautier et Daniel Staquet.

Exposition tous les jours de 14h à 18h sauf le lundi 15 avril et les mercredis - Entrée libre

Une invitation de la commune de Collioure 

Une production : 

- "L'Institut hors les murs" - Limoux 

- Guillaume Lagnel - Incandescence

Le Sardinal : montage images : Olivier Caors

Photographies :

- Le Sardinal : photos Daniel Staquet 1980

- Parade Maritime Collioure août 1979 

- Carthage Elyssa/Didon 2009

Masques : Chab - Blanco à Céret / Chab - AS Hubert à Carthage - costume Valerie Gosselin - Barque Michel Roy Roger Tornambe

 

Guillaume LAGNEL

Théâtre de l'Archipel

Du 25 au 28 avril

Clown

RIEN À DIRE

Leandre

 

L'Archipel

Perpignan

 

 

 

 

 

Une pincée de poésie, quelques grammes de fantaisie et des brassées de rire pour voir l'humanité différemment ! 

Jeudi 25 avril - 19h

 

Vendredi 26 avril - 20h30

 

Samedi 27 avril - 18h

 

Dimanche 28 avril - 16h30

 

Le Carré / à partir de6 ans

durée 1h / Tarifs de10 à16€

Les 09 & 10 mai

spectacle en italien surtitré en français

 

PIER PAOLO PASOLINI (PPP)

Dernier inventaire avant liquidation
Ricci/Forte

 

L'ARCHIPEL

 

 

 

 

 

Y a-t-il encore une éthique pour notre société ? Les comédiens de la troupe autour de Ricci/Forte nous montrent le chemin.

 

Jeudi 09 mai - 19h

Vendredi 10 mai - 20h30

Le Grenat / durée 1h30

Tarifs de 10 à 20€

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens