Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 09:09
Perpignan, place Gambetta - Les organisateurs de la soirée - C. Marchon et ses élèves - Collioure
Perpignan, place Gambetta - Les organisateurs de la soirée - C. Marchon et ses élèves - Collioure
Perpignan, place Gambetta - Les organisateurs de la soirée - C. Marchon et ses élèves - Collioure
Perpignan, place Gambetta - Les organisateurs de la soirée - C. Marchon et ses élèves - Collioure

Perpignan, place Gambetta - Les organisateurs de la soirée - C. Marchon et ses élèves - Collioure

 

Venez rêver la ville avec nous

 

C’était, hier lundi, la proposition de la Compagnie Vu d’En Bas et de l’Atelier d’Urbanisme de Perpignan.

Ils invitaient à découvrir un spectacle vivant aujourd’hui, de 17h30 à 21h, place Gambetta. Hélas, en raison du froid et du vent, il fallut se replier dans la cathédrale: merci M. le curé ! Mais la foule fut restreinte : les citoyens restèrent chez eux et les responsables et politiciens aussi : ils sont occupés...Ils savent ce que veulent les citoyens...

C'était pourtant l'occasion de donner la parole aux habitants, de les écouter et d'écrire un programme à partir de ces témoignages...

La classe de Première option cinéma de Chantal Marchon, cinéaste, auteur de nombreux documentaires, professeur à Bon Secours filma le public et les interventions, sous un confessionnal original, lumineux et répercutant des images créées en direct... (photo avec deux de ses élèves).

 

Un cahier de doléances était présent; les témoignages, mis en film, seront diffusés le 16 novembre à partir de 15h, à l'atelier d'urbanisme, rue Rabelais (locaux mis à disposition par la mairie, association subventionnées par la Drac...)

L’objectif de cette expérience artistique est « de recueillir la parole des habitants de Perpignan sur la thématique de la ville rêvée. Comment ils imaginent la ville de demain ?

"Pour drainer la population et la mettre en condition de rêverie, une performance artistique accompagnera les témoignages », avaient annoncé les organisateurs. Cette performance sera filmée par les élèves du lycée Bon Secours. La restitution de cette opération sera présentée lors des 25 ans de l’Atelier d’Urbanisme ..."

 

Cette initiative importante, venant "d'en bas" et non dictée par les politiques -aucun n'était présent, mais la presse était présente, Indépendant, Petit Journal, consciente de l'importance d'un tel événement, devrait être renouvelée de façon régulière, jusqu'aux municipales de mars 2020...??? (à suivre...)

 

J.P.Bonnel
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 09:41
Lorca à Saint-André - Pedro Soler -
Lorca à Saint-André - Pedro Soler -
Lorca à Saint-André - Pedro Soler -

Lorca à Saint-André - Pedro Soler -

Les 80 ans de Pedro ....

 

C'est officiel, nous organisons un weekend de musique et de surprises pour les 80ans de Pedro Soler ! Un weekend automnal chauffé par les amis artistes venus du monde entier (Nonato Luis, Paco Ibanez, Anne Alvaro, André Velter, Beñat Achiary parmi tant d’autres) - Ca sera le 17 Novembre à Cerbère, dans un lieu qu'on aime tout particulièrement; le Belvédère du Rayon vert -
Vous pouvez reserver dès maintenant, et y passer la nuit si vous voulez.
Le lien ci-dessous pour reserver la soirée du Samedi 17 Novembre, et dans les commentaires un lien pour reserver l'après-midi du dimanche 18 Novembre.
Venez donc faire la fête avec nous!

It's official, we are organizing a weekend of music and surprises for Pedro Soler's 80th birthday! An Autumn weekend warmed up by artist friends from around the world (Nonato Luis, Paco Ibañez, Anne Alvaro, André Velter, Beñat Achiary amongst others) - it will be November 17th in Cerbère, in a unique place that we particularly love; the Belvédère du Rayon Vert -
You can already make a reservation, and spend the weekend if you want.
The link below for the evening of Saturday November 17th, and in the comments a link for Sunday November 18th afternoon.
Come celebrate with us!

Clara Claus

 

* Concert intime à Molitg

 

il s'agit bien d'un "petit concert" de 45 minutes. Pedro profite de sa cure pour étrenner en public sa nouvelle guitare et quelques nouvelles créations sans sonorisation dans l'intimité du salon du Grand Hôtel.

Si vous êtes dans les parages ..... Faites un saut à cet endroit magique mardi 30 octobre à 17h30 pour un petit concert au Grand Hôtel de Molitg-les-Bains .....

 

- - -

* Saint-André (66):

 Samedi 3 novembre 18h30 salle des fêtes : THEATRE

 

La Maison de Bernarda Alba

de Federico Garcia Lorca

 

Par "Femmes, il y a"

 

5€ l'entrée, 3€ pour les 12-18 ans. Gratuit pour les - de 12 ans

 

Ce LUNDI 29 OCTOBRE

 

Venez rêver la ville avec nous

Demain, à 17:30 Place Gambetta

(rue des abreuvoirs)

L'Atelier d'Urbanisme vous a invité

Spectacle vivant par la Compagnie Vu d’En Bas - expérience artistique dont l’objectif est de recueillir la parole des habitants de Perpignan sur la thématique de la ville rêvée. Comment imaginent-ils la ville de demain ? Pour drainer la population et les mettre en condition de rêverie une performance artistique accompagnera la prise de témoignages. L’animation sera filmée par les élèves de l’école Bon Secours.

 

La restitution sera ensuite présentée lors des 25 ans de l’Atelier le 16 Novembre. 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:44
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou
Histoires d'O et d'escargot...Oh..! - Marina Rossell - Ricardo Calero à Port-Bou

 

CALANQUES

 

Les urbains se jettent à l'eau. Vont aux bains, vers calanques, Goudes, plage Samena...

 

Ils s'étonnent devant les blocs de calcaire, s'enivrent des odeurs de pins.

Bien sûr comme sur tout chemin piétinés par les barbares des villes, voici des papiers jaunis, des kleenex merdeux, comme autant de cailloux blancs sur les sentiers de Cassis…

 

Port-Miou, Port-Pin, En-Vau, en veux-tu des criquets, en voilà des paradis minuscules.

Les gravillons font glisser et sollicitent les genoux. Au bout de l'itinéraire rocheux, la fille se baigne dans cette sorte de froid lagon, où la langue du soleil n'arrive pas à happer son corps élastique.

 

Seul, le doigt d'un dieu, sur la plus haute pinède, est lumineux.

 

J.P.Bonnel - 10 nov 2016

 

Histoires d'O…

Tout et le reste sur l'escargot catalan

 

"caragol" : spirale de la coquille d'escargot.

La caracole : volte de manège.

Après l'escargolade, ou fête de l'escargot catalan au Soler, il falait bien dire un peu, à mon rythme...estival !

 

 

Connaissez-vous bien l'escargot et en particulier, l'escargot catalan ? Il faudrait des encyclopédies pour décrire cet animal singulier mais nous allons essayer de donner les lignes maîtresses de ce vaste sujet. 

 

Escargot se disait autrefois "scargot" car tout le monde sait que l'évolution des mots est bien étrange. C'est ainsi que dans le Midi on entend souvent dire "espécial" à la place de "spécial" et "colidor" au lieu de "corridor"...

 

Pour continuer cette fructueuse réflexion étymologique sur l'escargot, on peut avancer une hypothèse : le mot serait-il composé de es et de cargot ?

 

Es est en effet un mot d'ancien français que l'on retrouve dans l'expression figée "licencié es-lettres", signifiant licencié en (dans) lettres.

 

Ainsi, le mot escargot pourrait vouloir dire : qui se trouve dans le cargo. En effet, la configuration extérieure de l'animal rampeur peut être en gros (en très gros peut-être) assimilée à la forme d'un bateau de marchandises... De même qu'un bateau vogue sur l'eau, un escargot vogue sur sa bave. Si donc, escargot signifie dans le cargo il faut alors déterminer l'escargaison du cargot. Quel est son frêt ? 

 

On trouve la race escargot partout, à tous les pôles ; on se demande d'ailleurs, à la vitesse à laquelle il se déplace, comment il peut être ainsi un aussi grand globe-trotter...

 

L'escargot est un mollusque qui vit bien peu de lustres. Tout dépend de la longueur des dents de ses ennemis.

 

En effet, il a beau faire le beau et adopter la tactique de l'autruche, il n'arrive jamais à semer ses poursuivants, surtout les catalans friands d'escargolades sur le grill.

 

L'escargot de race, le plus authentique, réside en pays catalan, même si c'est une espèce qui tend à disparaître... 

 

En effet, la moindre goutte de pluie constitue pour lui une douche écossaise. Il est assailli, assiégé, puis cueilli. Pour l'attraper, il suffit de lui mettre du sel sur la queue ou l'envoûter, l'endormir en lui offrant la séduction de l'aïoli.

 

Les catalans sont sans pitié pour lui. Il ne leur suffit pas que la vie de cette pauvre bête soit un lent chemin de croix, qu'il soit tout au long de son existence un être qui rampe malgré ses crampes. 

 

Et oui, l'escargot est en voie d'extinction. Lui, ce qu'il demande, c'est l'extinction des feux de sarments. Il faut s'émouvoir sans tarder, créer des zoos, des parcs nationaux, des réserves sigeanesques pour escargots. Il faut alerter la SPA : assez de rigolade aux cargolades ! finies les escargolades ! 

 

L'escargot est scientifiquement appelé, non pas "scagarus érectus", mais gastéropode. Un mot aussi savant pour dire qu'il a l'estomac sur les bigatanes c'est à dire sur les talons. Les scientifiques sont méchants, il faut toujours qu'ils dévoilent vos petites malformations. Qu'ils mettent toujours les pieds dans le plat ! ils cherchent, ils cherchent et quand parfois ils trouvent, il leur faut le dire sans regarder aux conséquences. 

 

Si les savants mettent les pieds dans le plat, l'escargot lui, met les siens dans la mayonnaise : on ne lui demande même pas sa marque préférée. Oh injustice ! c'est l'escargot qui a toujours et congénitalement l'estomac dans les talons et c'est lui qu'on mange !

 

De plus, ses cornes, c'est son talon d'Achille. C'est le point sensible, l'antenne stroboscopique de son kaléïdoscope nerveux et paranoïa critique, comme le disait le Maître aux deux antennes poilues.

 

Cependant, notre ami ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche : s'il devait attendre que de la pluie fraîche lui tombe toute cuite du ciel du Midi... il pourrait attendre longtemps. En amour aussi, c'est assez monotone : étant à la fois Erma et Aphrodite, il est toujours avantagé physiquement. Ce suffisant à lui-même, il n'a pas besoin d'aller conter fleurette : les fleurs, il les mange...

 

Il existe plusieurs sortes d'escargots. Il y a les grands et les petits, ceux qui sont colorés et ceux qui sont gris. Mais blancs ou bleus, ils ne voient jamais la vie en rose. L'escargot aux stries noires est couramment (peut-être parcequ'il va plus vite que les autres) appelé escargot tigré ou escargote-tigresse. Le gros escargot gris est un escogriffe qui voit la vie en noir et blanc. Tous, cependant, en voient de toutes les couleurs. Enfermés dans leur coquille, enroulés sur eux-mêmes, claquemurés, ils n'en finissent pas de tirer la langue.

 

Sa vie n'est pas une cinécure : ce mollusque inoffensif doit être protégé et la race sauvegardée.

 

A partir de maintenant, mangeons des limaces !

 

J.P.Bonnel - Article publié en 1973 dans l'édition de l'Indépendant Costa Brava.

 

Photo : L'escargot chanté par El Chimist (cf. Youtube)

 

Des amateurs d’escargots roussillonnais lancent leur figure tutélaire du pays catalan, l’escargot a ses adorateurs. Depuis peu, il a même son calendrier. Les Perpignanais de la Team Cargols ont officiellement déclaré ouverte « l’année universelle de l’escargot » depuis le sommet du mont Canigou à l’occasion du solstice d’été 2018 (en juin dernier).

La Team Cargols n’en est pas à son coup d’essai. Ses membres sont les seuls étrangers à tenir un stand lors du pèlerinage dédié au gastéropode qui se tient chaque mois de mai à Lleida, en Catalogne Sud.

 

Cette année, ils y ont notamment organisé un baptême d’escargots en présence des autorités religieuses locales.

Le président de la Team cargols, Pedro Gil, est l’une des chevilles ouvrières du projet. 

Photo Nicolas Parent

« Nous avons lancé ce calendrier pour fédérer l’ensemble des fêtes de l’escargot de Catalogne et d’ailleurs », indique le président de la Team Cargols, Pedro Gil.

« La fête de Bompas rentrera par exemple dans le calendrier universel

 

Un festival pour attiser la curiosité des touristes

Créer une vitrine de la richesse culturelle du département : tel est le projet sur lequel travaille actuellement la Team Cargols. Le festival de l’escargot, que l’équipe compte lancer, se déroulera lors du premier week-end de juillet à Toulouges. « Ce ne sera pas un marché de terroir, précise Pedro Gil. On ne vendra rien à part notre département. »

 Au menu : des escargots bien sûr (avec, entre autres, un grand concours de cuisine), mais aussi de la musique, des sardanes et des castells (pyramides humaines typiques du pays catalan). « On lance un appel aux associations qui souhaitent participer, souligne Pedro Gil. On aimerait également qu’il y ait des ferronniers, pour montrer la richesse métallurgique du département, ou encore une colla du Haut-Vallespir, pour évoquer les fêtes de l’ours. L’objectif est de susciter la curiosité des touristes, de leur donner envie de découvrir le territoire. »

 Afin d’assurer la réussite de l’événement, Pedro Gil compte miser sur le lien tissé avec l’aplec de Lleida (qui attire plus de


200 000 visiteurs par an) et la convivialité. « On vit dans une société qui va de plus en plus vite, constate l’amateur d’escargots. On veut créer une manifestation où les gens pourraient se retrouver en famille ou entre amis, prendre le temps de se poser, de passer de bons moments ensemble. »

© 

Arnaud Andreu

 

Benvolguts amics i amigues,

 

Hem obert la Sala de Duanes de l'estació de Portbou a l'art

contemporani per tercer any consecutiu 

 

Ricardo Calero

"Somnis al límit" 

Una metàfora de la migració a través del viatge de maletes i passaports.

Fins al 28 d'octubre

Laborables: de 16h a20h.

Dissabtes d'11h a14h ide 16h a 20h

Diumenges, d'11h a 14h. 

En en marc de la  III Escola d'estiu Walter Benjamin Portbou 2018

www.passatgescultura.org

 

https://youtube/kMAqdV-2Pt0

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2018 5 26 /10 /octobre /2018 08:52
Fouzi Bouhadi en marche
Fouzi Bouhadi en marche

Fouzi Bouhadi en marche

Ce vendredi france bleu Roussillon a eu la bonne idée de faire débattre le représentant de la mairie et celui de l' association pour la défense du patrimoine. Celui-ci ci, J.Bernard Mathon défendit avec talent la restauration du quartier st Jacques : quel candidat à la mairie pourra mettre sur sa liste une personnalité de ce calibre..? S. Neuville puisque JBM travaillait au cg66..?

O. AMIEL fut bon lui aussi et surtout agressif. Il eut raison quand il dit que les destructions étaient légales. En effet une complicité générale s' est opérée entre la préfecture, les bâtiments de France et ce sénateur laxiste à l égard du secteur sauvegardé...

...

Le Petit journal interroge l ancien conseiller municipal Fouzi Bouhadi. On croit d abord qu' il lance une nouvelle liste puis il dit s être allié avec C.Ripoull. Il est fier d avoir aidé à l élection de JpAlduy et de JmPujol. C' est une alliance importante car Fouzi est ancré au Vernet, quartier populaire représentant 25% de l electorat. Le futur 1er adjoint pourra mobiliser les electeurs d origine maghrébine contre leur député  L.Aliot...?

Cependant on sent que c'est plus par esprit de vengeance ( le maire ne lui a pas donné le poste promis ) que M. Bouhadi rejoint la nébuleuse centriste sans étiquette...

Jpb 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 21:40
Stéphanie Gibaud

Stéphanie Gibaud

La Lilloise à dénoncé le système d évasion fiscale organisé par la banque Ubs vers la Suisse pour les Français fortunés.  Elle a aidé l État à trouver 38 000 comptes dans des paradis fiscaux. Mais aucun politique ne l'a aidée...

HELLA KHERIEF aide-soignante a Marseille a raconté à la télé  (envoyé  spécial ) l'abandon des pensionnaires de maisons de retraite à but lucratif. Licenciée elle ne trouve plus d'emploi dans les Ehpad...le député de Marseille, un certain Mélenchon l' a-t- il aidée..?

Et blogueur vous voici censuré par une mairie qui vous refuse une salle...pourtant municipale pour les citoyens. Et le journal vous met sur la liste rouge...et ce sont des Républicains...

Jpb 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 09:36
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux
Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux

Elève et prof - Jean Dauriach - Ramon Faura - Expo photos à Prats-de-Mollo - Les Poilus à Limoux

« Visca per la Llibertat » à Prats de Molló


Les Angelets de la Terra présentent l'exposition « Visca per la Llibertat » au cinéma Nouveau Palace de Prats de Molló, jusqu’au 30 Novembre. Il s’agit d’une exposition collective de photojournalisme dédiée au processus d’indépendance en Catalogne. Présentée pour la première fois à Perpinyà, pendant Visa pour l’Image 2018, elle est désormais itinérante. 

 
Samedi 20 Octobre, a eu lieu le vernissage de l’exposition « Visca per la Llibertat » (www.visca-llibertat.cat), après la diffusion du documentaire « Catalogne : 1-O », réalisé par Mediapro, sous-titré en français et d’une durée de 38 minutes. Ce documentaire raconte le référendum du 1er Octobre 2017 sur l'indépendance de la Catalogne avec les interviews des protagonistes. Il montre la joie du peuple catalan de pouvoir s’exprimer ce jour-là, mais aussi la violence policière démesurée orchestrée par le gouvernement espagnol pour l’en empêcher. Après la projection, a eu lieu un débat très animé et ouvert à tous, en présence de Monsieur le maire, Claude Ferrer, de membres de l’association Angelets de la Terra et d’une cinquantaine de participants. 

C’est à la salle polyvalente au 1er étage du cinéma le Nouveau Palace de Prats-de-Mollo (15 rue du Faubourg) qu’une centaine de photos, réalisées par 45 photojournalistes, sont exposées. Ces photos de professionnels retracent chronologiquement tout le processus depuis la consultation populaire pour l’indépendance à Arrenys de Munt en 2009, au transfert des prisonniers politiques dans les prisons en Catalogne en 2018.

 

Association autogérée et autofinancée, les Angelets de la Terra organisent depuis avril 2018 les « Concerts per la Llibertat », en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans. Dans la continuité de cette démarche et face à un climat d’indifférence de la part des politiques et médias européens, les Angelets ont créé cette exposition, en catalan, français et anglais. L’objectif est d’éclairer le plus large public possible sur ce processus démocratique, pacifique et civique qui pourrait bien révolutionner l’organisation politique en Europe. Après avoir été présentée dans tout le centre-ville de Perpignan, pendant l’exposition « Visa pour l’Image » 2018 qui refuse de dédier une exposition au processus d’indépendance, « Visca per la Llibertat » a pris la route pour un voyage dans toute la Catalogne Nord et au-delà. Les mairies qui souhaitent accueillir cette exposition et ouvrir le débat, peuvent prendre contact avec Ramon Faura (ramon@angeletsdelaterra.com). 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 09:36
Alliance pour "Perpignan en avant !" ? : Romain GRAU et J..Bonnel (C) Le Petit Journal catalan - Clarisse Requena

Alliance pour "Perpignan en avant !" ? : Romain GRAU et J..Bonnel (C) Le Petit Journal catalan - Clarisse Requena

Vers le politique - Sortir du politicien

 

Le dossier de L'Indépendant, ce lundi, renoue avec les analyses politiciennes. La politique, ce serait donc cela, les magouilles, les négociations en douce, le partage des postes, la constitution des listes, le découpage du gâteau pour donner une part à ses petits copains..? 

 

Les journalistes veulent attirer des lecteurs et se prêtent à ces supputations et hypothèses sur des accords secrets. On peut être intéressé par ces articles, plus proches des faits divers et des chats écrasés que de la véritable politique. Là n'est pas l'essentiel...

 

Chroniqueurs, hommes et femmes politiques n'ont-ils pas compris la leçon du dégagisme ? N'ont-ils pas enfin saisi que les citoyens sont écoeurés par les manoeuvres, tromperies, excès en tous genres des politiciens professionnels, des carriéristes, des ambitieux, de toute cette caste qui fait passer le moi, le goût du pouvoir, la recherche de l'argent et des honneurs, avant le bien de la collectivité..?

 

Le dossier cite les figures connus, et évite de parler de mouvements plus souterrains mais collectifs, tels NOU.S" (au double sens de NOUS et de NEUFS), qui agissent et élaborent un programme original depuis des mois. D'autres associations de citoyens travaillent, qui alimenteront les listes de gauche ou d'extrême-gauche alternatives (méprisées par le journal de Perpignan)...

 

On avait pensé à un accord entre Grau et Pujol, mais ce dernier veut imposer son bilan et sa maîtresse et fonce en croyant à l'assistance tacite de LREM et des Républicains. Or c'est la rupture avec R.Grau, député de la REM, optant pour une grade alliance centriste avec . Ripoull. 

Celle-ci, qui n'a pas voulu aller à la soupe lors des investitures macroniennes pour les législatives, va décevoir pas mal de sympathisants si elle est classée "à droite" et s'allie avec l'ancien premier adjoint de Pujol, responsable donc de la décadence de la ville. Face à tous ses tours de girouette, R.Grau peut répondre : "Y a que les imbéciles qui ne cannent pas!", mais ce sera jugé comme un argument "un peu court"..!

C. Ripoull, en quête d'alliance, pourra être séduite par l'idée de devenir la première adjointe de R. Grau; on sait qu'elle veut surtout être maire, mais le réalisme peut la faire changer d'idée, en attendant des jours meilleurs… Cependant, elle décevra une partie de son électorat en s'alliant à un député qui défend une politique libérale, inégalitaire et anti-sociale ..!

 

L'article porte sur ces considérations de cuisine politicienne qui n'intéresse pas une ville prise dans le marasme, la pauvreté, le chômage, l'insalubrité des logements, l'insécurité persistante…

 

Ce n'est pas "d'en haut" que s'organise la vie politique d'une ville et que s'élabore le programme des candidats…Il s'agit de réunir les citoyens dans des salles des quartiers et d'écouter leurs problèmes et leurs propositions, de noter, d'écouter, et de répondre, avec l'aide de militants engagés et de spécialistes reconnus des thèmes abordés : propreté, sécurité, problèmes sociaux, économie, commerces, culture, urbanisme…

 

Le programme découlera de ces rencontres "à la base", ouvertes à tous et non à des sympathisants de longue date… Au coeur de la vie urbaine, les questions sociales, du vivre ensemble (relations de voisinage, transports, fêtes de quartiers, aides aux gens en difficultés, aux personnes âgées…), seront l'urgence première...

 

JPBonnel

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 09:27
Arrêtons de mourir sur les routes - J'ai fait le stage pour récupérer des points !

Arrêtons de mourir sur les routes - J'ai fait le stage pour récupérer des points !

 

Le nombre des morts se remet à augmenter...Il est encore trop tôt d'évaluer les impacts de la limitation à 80 km à l'heure. Une mesure nécessaire mais le stage du permis de conduire veut d'abord vous faire comprendre qu'il s'agit de prendre conscience, de changer son comportement : comme pour tout, la solution est en nous...

Comment faire pour ne pas mourir sur les routes ? C'est bête, pas poétique, il y a mieux à faire ! Mourir en héros pas en escargot sur le bitume, explosé comme une grenade…

 

Réfléchir sur la frontière entre liberté individuelle et sécurité routière… Les causes des accidents sont : pour 45% la vitesse, 18% pour l'alcool, ensuite la prise de stupéfiantts, la fatigue, l'inattention (téléphone au volant).

 

Les deux instructeurs (un formateur, un psychologue) qui ont réuni les 20 mauvais conducteurs pendant deux jours à l'hôtel Mercure de Perpignan ont de fortes paroles : "Je conduis quand je passe le permis. Je roule quand je conduis de façon automatique, sans faire attention !"

Le stage est long, ennuyeux; peu à peu on comprend que si le duo ne donne pas de solutions, c'est qu'il s'agit de les trouver, ces remèdes, en nous…2 jours, trop long; 3 heures suffiraient, surtout pour ceux qui ont pris un ou 2 jours de congés…

 

Mais le stage devrait peut-être s'étireer sur une semaine pour éviter de perdre des points par phobie du stage ! 

En tout cas, il faut s'enlever le sentiment de ne pas être dangereux. Je suis un criminel en puissance dès que je prends mon véhicule !

 

Il s'agit de réfléchir : on est responsable car on est seul au volant ! Oui, je suis dangereux, mais c'est l'autre, aussi, qui l'est ! L'enfer, c'est les autres, et c'est moi !

 

On évoque le problème du feu à l'orange : ne pas passer, ralentir avant, ne pas accélérer au vert ! Aussi, dans le 66, le clignotant qui n'est pas utilisé : sorte de paresse, d'irresponsabilité…

 

300 000 conducteurs font un stage par an. Un chiffre peu effrayant : un million de personnes roulent sans permis !

Avec la voiture, on est dans le domaine des émotions; on risque quand on pense à autre chose, quand on est stressé, quand on connaît train sa route quotidienne…

Se demander : "Je recherche quoi avec la prise de risque ?" L'ivresse, l'adrénaline, la sensation… La raison, on l'oublie ! Et puis on meurt !!!

 

A la fin de ce stage utile, où domine, non la moralisation, mais l'effort d'introspection : quel conducteur suis-je ? Quel est mon rapport avec la vitesse ?

Vous devez changer votre façon de conduire !! Je crois avoir compris…

J'ai récupéré 4 points. J'en suis à 8. Dans 2 ou 3 ans, j'aurai mes 12 points !

Ou je serai mort….????

 

JPB

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2018 5 19 /10 /octobre /2018 10:35
TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA
TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA
TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA
TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA
TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA

TOULOUSE-LAUTREC - J.P.Bonnel chez Alain Géli - Articles du Petit Journal (C) Clarisse REQUENA

 

 

* L'esprit de Montmartre :

TOULOUSE-LAUTREC Y EL ESPÍRITU DE MONTMARTRE

 Pasea por la nueva exposición “Toulouse-Lautrec y el espíritu de Montmartre” a través de la mirada del pintor y cartelista francés. Conoce su obra y la de otros artistas de la época y siente el carácter bohemio de un barrio que dio ánimo y color a la ciudad de París.

 

Del 18 de octubre al 20 de enero. #ToulouseCaixaForum

Conoce la programación en torno a la exposición:

Ciclo de conferencias: Montmartre, paisaje de la bohemia

Del 12 de noviembre al 3 de diciembre

Visita comentada

Consulta disponibilidad en nuestra web

Visita en familia

Sábados, a las 18 h

Café y tertulia

Martes, a las 16.30 h

J.Pierre BONNEL  dans le journal L'Indépendant : 

 

26 résultats - Page 1/2

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9721608fe56f0b5d45a616/large/image.jpg

 

BANYULS-SUR-MER

Remise du prix européen de l’essai Walter Benjamin 

Le philosophe Bruno Tackels honoré

 Partager  Publié le 01/12/2017 20:29

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a970a9d8fe56f45aa1fd637/standard/image.jpg

 

BANYULS-SUR-MER

Une conférence sur Maillol et Rodin 

Le philosophe Michael Paraire, auteur de Rodin et Maillol, le sublime et le beau, a donné récemment une conférence salle Novelty, dans le cadre des interventions culturelles organisées par l’association Walter...

 Partager  Publié le 28/09/2017 21:13

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9707b98fe56f463a4ff37c/standard/image.jpg

 

PRADES

Rêves, révoltes et utopies au confluent de trois parutions récentes demain 

Le vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures, présentation et dédicace par leurs auteurs de trois ouvrages. Arthur Rimbaud : de l’errance à la révolte ; En attendant les matins clairs ; Les communautés...

 Partager  Publié le 20/09/2017 23:53

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9703dd8fe56f45f0529084/standard/image.jpg

 

LE BOULOU

« Passages » obligés 

EXPOSITION. Peinture, gravure et photographie à découvrir à la médiathèque.

 Partager  Publié le 11/09/2017 22:04

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a96c9218fe56f2acd25599a/standard/image.jpg

 

BANYULS-SUR-MER

Troisième café philo aux « 9 caves » 

A la découverte de l’oeuvre du philosophe Walter Benjamin

 Partager  Publié le 25/03/2017 08:17

LE BOULOU

Un invité de marque au Café philo à la Médiathèque

Le Café philo du Boulou recevait ce samedi Jean-Pierre Bonnel pour une présentation du philosophe allemand Walter Benjamin méconnu en France. Les participants découvraient donc le parcours de ce philosophe qui...

 Partager  Publié le 13/03/2017 16:23

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a96c01b8fe56f175c58b99e/standard/image.jpg

 

BANYULS-SUR-MER

Hannah Freidrich a lu « le chemin ultime de Walter Benjamin »

Walter Benjamin fait partie du patrimoine mémoriel de Banyuls-sur-Mer. Ce philosophe juif allemand, poursuivi par le régime nazi est passé lors de sa fuite en exil, par Banyuls. Une étape décisive dans son périple,...

 1 partages  Publié le 16/02/2017 14:46

LE BOULOU

Écrits et photos sur la ruralité et les communautés libertaires

Écrivains et photographes exposent leur vision du monde rural. Très riche rencontre entre le photographe Jean-Christophe Milhet, les écrivains Michel Llory, Jean-Pierre Bonnel et Paul Gérard à la médiathèque du...

 Partager  Publié le 13/11/2016 19:15

AMÉLIE-LES-BAINS-PALALDA

Amélire Salon du Livre d’Art et d’Histoire 7 e Edition Il y a 80 ans, 1936… Du Front populaire à la Guerre d’Espagne les 10 et11 juin

2016 marque l’anniversaire d’une année cruciale dans l’histoire du XXe siècle : 1936 : cette année symbole du mouvement social en France, avec l’arrivée du Front populaire et des bouleversements sociaux qu’il va...

 Partager  Publié le 07/06/2016 10:38

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9675668fe56f3ddc6cc63c/standard/image.jpg

 

ACTU

Des artistes et des intellectuels du département des P.-O. lancent un appel pour que "Perpignan ne devienne pas une ville frontiste"

Nous publions, ici, l'appel à voter Jean-Marc Pujol,  lancé par un collectif d'artistes, écrivains,  chercheurs enseignants, éditeurs et intellectuels de Perpignan et du département des Pyrénées-Orientales. ...

 60 commentaires  68 partages  Publié le 26/03/2014 17:25

image: https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a9674368fe56f73596079a7/standard/image.jpg

 

Le programme de la journée littéraire

11 h 30 : inauguration de l'expo Jordi Barre l'Enchanteur. A partir de 14 h Causeries littéraires avec Robert Triquère (Ed. Balzac), Loïc Robinot (Cap Béar) et Michel Arcens (Alter Ego) ; 14 h 30 Françoise Delmon...

 Publié le 23/04/2013 00:00

 

ARGELÈS-SUR-MER

Six auteurs d'ici à la rencontre du grand public ce lundi

ARGELES-SUR-MER

 

L'événement se déroulera celundi de Pâques à la librairie de Monique et Yves Aspar (avenue de la Libération), et répond aux demandes des lecteurs de plus en plus "accros" aux bouquins griffés par des auteurs catalans. Le public est donc invité par Jean-Pierre Gayraud (Cap Béar édition) de 10 h à 12 h 30 à rencontrer : Hélène Legrais, qui présentera ses derniers ouvrages La Damoiselle d'Aguilar et La Chamane aux yeux bleus ; Gildas Girodeau et Les cafards se rebiffent ; Nicole Yrle et Les Dames de Paulilles ; Jean-Pierre Bonnel qui a écrit Machado de Séville à Collioure ; Marie-Claire Baco-Baesa et ses Itinéraires de Femmes ainsi qu'Ellen Turner-Hall avec Nouvelles Impressionnistes de la Côte Vermeille.

 

 

COURSE À PIED

28e Ronde Cérétane : tous les résultats du 6 km

1. Zerrifi Hamid 19'16'', 2. Wahbi Driss 20'32'', 3. Guallar Olivier 20'49'', 4. Lopez Christophe 21'32'', 5. Bleses Jean Paul 21'34'', 6. Llinares Bosch David 21'36'', 7. Llavanera Pierre 21'43'', 8. Begue Aristide...

 3 partages  Publié le 20/09/2011 06:00

 

En savoir plus sur http://www.lindependant.fr/recherche/#V6UlxsV8HgAFmfPL.99

 

(C) L'Indépendant catalan

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 11:36
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -
Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Aller à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona -

QUE d'EAUX !!!

 

Festival images et visages de Méditerranée

 

Visages et Images de Méditerranée : le festival Off à partir du 5 octobre

Visages et Images de Méditerranée, premier du nom, festival du film documentaire sur la Méditerranée et ses peuples, se déroulera du 17 au 20 octobre à Banyuls-sur-Mer.

Cet événement vise deux objectifs : mieux faire connaître la Méditerranée et ses peuples ; créer du lien entre les scientifiques, des documentaristes et le grand public.
D’ici là, un festival Off débutera le 5 octobre et se poursuivra durant les deux prochaines semaines sur de nombreux points du territoire Albères-Côte Vermeille-Illibéris.
A l’affiche : balades commentées de sites naturels, conférence, projections dans plusieurs salles.

Bain de forêt
Samedi 20 octobre à 10h
Venez expérimenter le «Shinrin-Yoku» (ou bain de forêt) en famille avec Marc Berne, thérapeute en énergies ! Une méthode made in Japan pour commencer le week-end en toute sérénité ! Rendez-vous à 10h à la médiathèque de Collioure et co-voiturage (attention, seules les voitures surélevées, style utilitaires ou monospace passeront sans dommage) jusqu’à la forêt de la Massane, ou 10h30 directement à la forêt. Apportez votre pique-nique pour continuer à partager ce moment.
Sur inscription : Collioure (04 68 82 49 73) ou Port-Vendres (04 68 82 25 79)
Organisé par les médiathèques de Collioure et de Port-Vendres

Projections
Capitaine Morten et la reine des araignées
Morten rêve de prendre le large à bord de La Salamandre, avec son père le Capitaine Vicks, mais il doit rester à terre chez l’autoritaire Annabelle. Avec son complice Stinger, Annabelle veut s’emparer du bateau de son père, persuadée qu’il cache un trésor de pirates. Pour déjouer leurs plans, Morten va être entraîné dans une aventure fantastique. Réduit à la taille d’un insecte par un magicien farfelu, c’est dans le monde de la Reine des araignées qu’il va devoir conquérir ses galons de capitaine.
Un film de Kaspar Jancis et Riho Unt
Mercredi 17 octobre - 14h30
En présence de Cinémaginaire
Durée : 1h 16 min
À partir de 6 ans
Goûter d’inauguration avec les enfants - 16h
Mercredi 3 octobre à 15h à Argelès-sur-Mer, cinéma Jaurès
Vendredi 5 octobre à 18h à Saint-Genis-des-Fontaines, salle polyvalente
Mercredi 10 octobre à 15h à Elne, cinéma Vautier
Dimanche 28 octobre à 15h30 à Port-Vendres, cinéma Vauban
Mercredi 31 octobre à 14h30 à Saint-André, salle des fêtes
Organisées par Cinémaginaire

Projections
L’homme dauphin
En 1988 sort Le Grand Bleu, un film qui s’inspire de l’histoire de Jacques Mayol. Ce plongeur en apnée jusque-là quasi inconnu devient soudain une star internationale. Son histoire a influencé toute une génération de jeunes gens dans leur manière d’appréhender la mer. Un voyage pour découvrir ce que fût la vie de cet homme et l’héritage qu’il a laissé.
Un film de Lefteris Charitos
Mercredi 17 octobre à 17h à Argelès-sur-Mer, cinéma Jaures
Mercredi 17 octobre à 21h à Elne, cinéma Vautier
Organisées par Cinémaginaire

Projections
Paysans de la mer, paraules de pescadors
L’histoire de l’aménagement du littoral de la Côte Vermeille montre des choix difficiles. Une tradition liait pêcheurs d’anchois et vignerons, avec les barques catalanes à voiles. Or le tourisme fut choisi contre la pêche, avec la mise en place d’une aire marine protégée. Le cinéaste donne la parole aux témoins passés et présents de Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer ou Argelès-sur-Mer. Si l’affaiblissement des quantités de poisson et le blocage de la pêche au thon menacent la pêche locale, certains s’accrochent.
Un film de Bernard Arnauld et Estelle Gras
Mercredi 10 octobre à 20h30 à Sorède, salle des fêtes
Jeudi 11 octobre à 21h à Elne, cinéma Vautier
Samedi 13 octobre à 20h30 à Saint-André, salle des fêtes
Présentées par le Parc naturel marin, en présence du réalisateur
Organisées par Cinémaginaire

***Que d'EAU ! Dixit R.QUENEAU - Vous irez à Banyuls (images sous-marines) ou à Saint-Cyprien (Lumières de Jean Labelie) ? La nuit des librairies à Barcelona - 

 

En 2013, j'avais rencontré Jean Labellie, grâce à Guillaume Lagnel et Bernard Cabanes, et écrit un texte. Extrait :

 

Jean Labellie sur le chemin vertical d'EUS 

 

Exquis Poucet rêveur

 

Jean Labellie a trouvé l'itinéraire qui mène du réalisme (pays minéral, chemins pierreux faits de pavés) au mysticisme : verticalité du village, tour de galets de rivière, vitraux d'église, Eus sous la montagne du prieuré de Marcevol...

 

   Les strates de la vie vous mènent à l'expérience. On choisit ou pas ces périodes, ces moments de souffrance ou de joie, semblant presque dérisoires avec le recul de l'âge, quand seuls comptent le présent à jouir et l'avenir peu sûr à envisager, à organiser ou à craindre...

 

Il y eut l'origine de la peinture avec ce premier tableau, le portrait du grand-père dans le Cantal, près d'Aurillac... L'influence, à vingt ans, de Villon, un des frères Duchamp : l'hôtel du parc, situé en face des Buttes-Chaumont, peint dans une chambre de bonne; la propriétaire était auvergnate : un autoportrait en noir et vert, très ressemblant, en 1939 : "J'étais maigre comme un clou !" 

 

Il y eut, il y eut... Et le passé défile, résumé dans le grenier-atelier de la maison d'Eus : les années soixante ont donné naissance à des toiles gestuelles... A côté, celle-ci est datée "09.08" : peinte en août ou en 2008 ? Les gammes, les influences : le loup se construit en croquant tous les moutons qu'il peut... Une vue de Paris, rue Ménadier, aux Buttes : le figuratif est toujours à l'incipit de l'itinéraire !

 

Le hasard, aussi ! 

... (voir dans le "blogabonnel", 2013.

- - -

Je remercie Jacques Quéralt pour me laisser publier son texte récent sur le peintre exposé ce vendredi à Saint-Cyprien :

 

Met Barran > Messages octobre 2018 > JEAN LABELLIE à SAINT-CYPRIEN

19 OCTOBRE 2018

JEAN LABELLIE à SAINT-CYPRIEN

C'est une bien belle affiche que propose la ville de Saint-Cyprien aux amateurs d'art de toute la région en accueillant aux Collection Saint-Cyprien l'un de nos peintres majeurs et doyens: JEAN LABELLIE. Aussi discret que courtois et fidèle en amitiés que ce soit dans son Cantal natal, région où il a laissé son empreinte dans des lieux sacrés, que dans le département, à Perpignan qui le reçut avec honneur en l'Espace Maillol de son palais des Congrès et en Conflent, et dans ce village haut-perché d'Eus, où il a résidence et atelier. Oui, le maître d'Eus, JEAN LABELLIE -le cantalois catalan- à Saint-Cyprien (PYrénées-Orientales). Il y vient avec ses couleurs, ses galets, sa poésie des "carrers" (mot catalan signifiant "rues"), sa philosophie des chemins (et d'un cheminement intérieur). Un monde du silence et de bruissements de rayons de soleil. C'est une longue trajectoire que celle de JEAN LABELLIE, soutenue, davantage  que par des théories, par le plaisir de peindre un oeil sur les paysages d'alentour et un oeil sur leur recréation sur la toile. Une trajectoire également soutenue par son amour de la poésie (et de l'ellipse), de la musique (et de la note juste), du cinéma (et du jouer vrai). La force principale de la peinture de LABELLIE est double: un engagement toujours élégant et -la plupart du temps- serein et joyeux; une liberté de propos dans un langage épuré, loin d'un quelconque naturalisme ou surréalisme.

J.Q.

Le vernissage de l'exposition Jean LABELLIE dont le titre - à orientation philosophique et d'une tonalité d'un autre temps- est l'être et l'essence aura lieu le vendredi 19 octobre à 18 h aux Collections Saint-Cyprien village). L'exposition restera en place jusqu'au 30 décembre et sera ouverte du mardi au dimanche de 14 h à 18 h 30.

 

 

Nit de les Llibreries. Dijous 18 d’octubre (Barcelona)

De 20.30 a 23 h

Llibreries de Barcelona. A peu de pàgina, Abacus (Balmes), Al·lots, Animal Sospechoso, Antinous, Barra/Llibre, Bolibloc, La Caixa d’Eines, Casa Usher, Calders, La Central de Mallorca, La Central del Raval, Espai Contrabandos, Gigamesh, La Impossible, Laie (Pau Claris).

En el marc de la Ciutat Oberta Biennal de pensament , el Gremi de Llibreters programa per aquest dijous  entre les 20.30 i les 23 h, la primera Nit de les Llibreries de Barcelona. Hi prendran part una vintena d’establiments de diferents barris de la ciutat, que organitzaran activitats relacionades amb la temàtica de la Biennal i que tindran com a finalitat la descoberta de la llibreria com a centre d’interès crític, proper, central, obert cada dia de l’any, així com la visibilització de l’assaig, el pensament i les arts. Els que us acosteu a alguna de les llibreries participants aquella nit hi trobareu presentacions de llibres, tallers, xerrades o conferències, entre altres iniciatives.

La Ciutat Oberta Biennal de pensament es durà a terme del 15 al 21 d’octubre, l’organitza Barcelona Cultura i és una invitació a pensar, implicar-se i experimentar. Constarà de debats, concerts, xerrades i performances amb la intenció, aquest 2018, de connectar el debat sobre el paper de les ciutats d’avui amb els grans reptes de la societat contemporània.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens