Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2018 2 17 /07 /juillet /2018 09:07
Nicolas Daubanes à  Jau

Nicolas Daubanes à Jau

France Culture consacré une émission ce mardi au musée de Lodève rénové.  La directrice de l'établissement est invitée à Paris alors que la ville, isolée, excentrée, pèse peu dans la région  occitane : 7500 habitants. La municipalité a choisi le tout-culture pour faire de la modeste cité une destination : plus de 50 000 visiteurs attirés, l'été, par le musée et des expos originales d'envergure nationale...

 

Et Perpignan après la refonte du musée Rigaud..?

Pas de France-Culture qui est venue pour les gitans de st-Jacques il y a 2 ou 3 ans... Pas de P. DAGEN, le critique du journal Le Monde qui, l'été dernier, s'est arrêté à l'exposition du château de Jau, à Cases de Pène, près d'Estagel mais pas pour le Picasso de Perpignan...

Cet été viendra-t-il pour Nicolas  Daubanes, ancien des Beaux-arts de Perpignan, ou pour le Dufy du musée H. Rigaud..?

 

Qui saura communiquer pour obtenir une image positive de notre ville..?

 

Jpb

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 10:59
Foot : l'exploitation patriotique

Les tribus footballeuses  devaient se grimer, se tatouer le drapeau national sur le visage, entamer d'anciens chants de guerre et de révolution.  

Après la 14 juillet, fête de la fédération de 1790, il fallait de façon grégaire encourager les héros sportifs, les hommes exemplaires du pays des droits de l'Homme.

 

La présidence et les médias du service public oeuvraient dans le sens de diffusion d'une morale patriotique : réconcilier les Français et réunir la nation face au danger de la rupture, déchirer l'Europe, excès du populisme, montée du nationalisme, nourrissant le racisme et la tentation de la guerre...

 

Se dire que dès qu'il y a jeu, afin qu'il y ait un intérêt à jouer, il faut exalter l'identité  et la nationalité.  On sait que ce n'est qu'un jeu mais le mécanisme mental est pareil à celui qui a mené  aux conflits de 1870 ou 1914...

 

Avec la finale de la coupe du monde, il s'agissait pour la République en marche de marcher sur le fil funambulique entre patriotisme et unité européenne : affirmer la présence  de la France  en agglomérant les citoyens donc en intégrant  et en espérant éliminer les extrémistes RnNet FI ainsi que les reliquats gaullistes des Républicains...

 

Avec le foot pris dans le commerce mondialiste ( achats de joueurs, de clubs...), il fallait de façon paradoxale revenir à la conception d'un sport national nourri par le mythe du " black blanc beur"... La cohésion éphémère  joua et gagna.

 

Demain chacun retournera à ses petits commerces triangulaires et multipolaires et les pauvres, noirs, blancs ou maghrébins, à leurs ghettos...

 

De l'utilisation politique du foot, de ses fortunes, de la machinerie financière de la FIFA où un Platini s'empêtra...

 

On sait, pour le spectacle planétaire, trouver du fric.  Beaucoup moins d'argent pour lutter contre la faim, la pauvreté, le handicap, le sida et autres maladies...

On vous organisera, bientôt, vous le savez, le spectacle honteux des soirées de charité !

 

Jpbonnel 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 09:45
Gustave Violet à Sitges - L'équipe de foot de Camus
Gustave Violet à Sitges - L'équipe de foot de Camus

Gustave Violet à Sitges - L'équipe de foot de Camus

*Gustave Violet à Sitjes (Catalogne) : faut aller en Catalogne pour voir les artistes du pays catalan...

 

*Quand vous aurez fini de regarder le foot à la télé, lâchez les écrans et prenez un livre ! De Camus, par exemple, qui tant aima ce sport : rappelons-nous cette célèbre photo !

 

*Incohérence des salons du livre dans les P.O. : le même jour, début août à Prats et à Prades !!!

Le même week-end, début septembre à Collioure et à Céret  !

 

Chaque village veut son salon, mais la plupart ne connaissent rien aux livres : pas de com, pas de noms d'auteurs sur les affiches, pas d'apéro, pas le moindre café pour vous accueillir ! On fait de l'animation et on est content... Vive l'inculture !!!

 

* Fête nationale, bals, jeudis de Perpi, bières devant la télé, danser pour la finale mondiale... Attention à la défête ..!!!

 

JPB

 

(1) 

« Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois… » Le 23 octobre 1957, au Parc des Princes, le Racing Club de Paris reçoit Monaco sous les caméras des “actualités françaises”. Suite à une frappe d’un joueur monégasque et d’une erreur du gardien parisien, la balle finit au fond des filets. Le reporter se tourne alors vers un spectateur debout en imper-cravate qui n’est autre qu’Albert Camus, 44 ans, tout juste auréolé de son prix Nobel. Les malheurs du goal du Racing reçoivent l’indulgence de l’écrivain :Il ne faut pas l’accabler. C’est quand on est au milieu des bois que l’on s’aperçoit que c’est difficile”.

 

Albert Camus sait de quoi il parle. Il rejoint le Racing Universitaire Algérois (RUA) en 1929, après avoir débuté à l’AS Monpensier. De ses années de gardien de but, Camus gardera d’abord une certaine frustration de ne pas convertir ses rêves d’entamer une carrière sérieuse de goal à cause de la tuberculose qui se manifeste dès ses 17 ans. Cette maladie sera sa malédiction.

 

Lorsqu’en 1940, j’ai remis les crampons, je me suis aperçu que ce n’était pas hier. Avant la fin de la première mi-temps, je tirais aussi fort la langue que les chiens kabyles qu’on rencontre à deux heures de l’après-midi, au mois d’août, à Tizi-Ouzou.”

S’il ne deviendra jamais un grand gardien, Camus restera toute sa vie passionné de ce sport. Avec l’argent du prix Nobel, il s’offre une propriété à Lourmarin dans le Lubéron où il occupe ses dimanches à traîner sur le bord du terrain en regardant les enfants du club local s’entraîner ou jouer contre le village voisin. Il ira même jusqu’à les sponsoriser et payer leur maillot.

 

« Vraiment le peu de morale que je sais, je l’ai appris sur les terrains de football et les scènes de théâtre qui resteront mes vraies universités. » Pour Albert Camus, le football est vécu comme une véritable école de la vie. « J’appris tout de suite qu’une balle ne vous arrivait jamais du côté où l’on croyait. Ça m’a servi dans l’existence et surtout dans la métropole où l’on n’est pas franc du collier. ». Albert Camus nous apprend peu sur le ballon rond. Il se contente de vivre sa passion, et son attachement au milieu populaire dont il est issu. Sa passion du football traduit aussi ce fort sentiment d’être en décalage constant avec le monde intellectuel et les salons parisiens sensés être son nouveau monde.

 

« Il s’était habitué à occuper le poste de gardien de but depuis l’enfance, parce que c’était celui où l’on usait le moins ses chaussures. Fils d’une famille pauvre, Camus ne pouvait se payer le luxe de courir sur le terrain : chaque soir, sa grand-mère inspectait ses semelles et lui flanquait une rossée si elles étaient abîmées. Il apprit aussi à gagner sans se prendre pour Dieu et à perdre sans se trouver nul, il apprit à connaître quelques mystères de l’âme humaine, dans les labyrinthes de laquelle il sut pénétrer plus tard, en un périlleux voyage, tout au long de son œuvre. »Eduardo Galeano, Le football, ombre et lumière.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2018 4 12 /07 /juillet /2018 08:57
Le foot et le fric - Livre à Sahorre ce jeudi 12 juillet 2018
Le foot et le fric - Livre à Sahorre ce jeudi 12 juillet 2018

Le foot et le fric - Livre à Sahorre ce jeudi 12 juillet 2018

Le foot, dictature ou divertissement ?

 

-Voyons, un spectacle qui attire un ou deux milliards de téléspectateurs dans le monde ne peut qu'être un divertissement populaire reconnu par toutes les classes sociales i La démocratie, je vous dis, pas la dictature ! 

 

-Aliénation, Madame, un événement mondialisé par la com, les médias, la pub... La représentation extrême de la société du spectacle !

 

-Mais, Monsieur, vous ne voyez pas qu'il s'agit de jeu, de catharsis, de défoulement, d'instants de bonheur partagés avec les autres, les amis, la famille, pour publier les problèmes quotidiens …

 

-Madame, on peut être naïve ou dépourvue de réflexion, mais à ce point : pourquoi tant d'argent dans ce jeu, aux mains de la mafia de la FIFA, des financiers mondialisés, de pays pétroliers qui achètent nos clubs, nos joueurs, pareils à des esclaves, des mercenaires…Mais le luxe, le salaire à 1,5 million par mois (MBatté),...on est prêt à fermer les yeux sur ces coûts de transferts obscènes, sur les affaires de drogue, de prostitution, le dopage…On veut faire croire aux jeunes des banlieues qu'ils pourront s'en sortir grâce au foot ! On leur donne des héros en exemple, Zidane…Un sur un million réussira…Des héros, des meneurs, des exemples pour la nation ! Voilà le nationalisme, pas mort, non qui revit avec le populisme, le racisme, l'obsession de l'identité !

 

-Monsieur, vous politisez tout !  Vous voyez le mal partout ! Pour offrir ce spectacle, il faut les meilleurs sportifs, il faut beaucoup d'argent : c'est pour le plaisir planétaire !

 

-Oui, un univers ludique gangréné par le fric : comment le peuple a-t-il pu être séduit par un sport qui n'est pas meilleur qu'un autre : le rugby est si beau, même s'il est de plus en plus professionnel, et le cyclisme, le plus dur sans doute et populaire et gratuit, mais lui aussi rongé par la dope… Le sport, c'est bien de le pratiquer; quant à rester des heures devant la télé ...

 

-Vous êtes négatif, un rabat-joie : voyez tous ces gens cultivés, ces intellectuels, ces classes aisées, et même nos présidents, Sarko, Hollande et Macron, fous de foot, nos grands démocrates ! Ce sport ne peut être méchant et ces millions de gens de par le monde ne peuvent pas tous être des imbéciles…

 

-Non, ils sont séduits, aliénés et pensent que le meilleur spectacle, que le sport de très haut niveau ont besoin d'argent. Soit ! Chacun fait ce qu'il veut, moi c'est plutôt la solitude en montagne… 

 

Quant à la faim, à la pauvreté dans le monde, à la violence, aux ghettos…on trouvera bien d'autres moyens, des mécènes, des milliardaires généreux. 

Et puis, il faut de tout pour faire un monde ! Pour le détruire, aussi, hélas…

 

JPBonnel

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2018 5 06 /07 /juillet /2018 07:24
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -
La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -

La belle Maria de Thierry DOLORY (C) Michelle Bayart - Maillol - Bernardi et le maire, M.Manya - WODA - Maison du Roy à SIGEANSoulages à BAGES -

*Maillol à Banyuls  les années DINA.

- - -

WODA censuré à Perpignan : le plafond de l'hôtel PAMS s'effondre ! Pas d'autre salle disponible..?

- - -

Collioure le 3 juillet 2018,

 

La salle François Bernadi baptisée par le peintre

 

François Bernadi ayant été honoré qu’une salle du centre culturel de la commune porte son nom, il offre un tableau à la municipalité, réalisé spécialement pour l’occasion. Des retrouvailles hautes en couleurs en compagnie de son ami d’enfance « P’tit Louis » avec lequel ils se remémorent des souvenirs de jeunesse et entament en cœur des chansons d’autrefois.

 

François Bernadi et Jacques Manya, maire de Collioure, accompagné de ses élus et de quelques amis du peintre, l’ont accroché dans l’ancienne salle du petit salon qui s’appelle désormais la salle François Bernadi. Ce tableau représente une mise en scène de la pêche traditionnelle, les barques aux voiles latines tirées sur la plage du Boramar, les ravaudeuses de filets, les pêcheurs rentrant le poisson du jour, prêts à retrouver la terre ardue, pentue des terrasses de la vigne ;  un hommage à son amour pour la ville. 

- - -

Céret : 

REVUE DE PRESSE #ExpoMehadji

 

L'artiste Najia Mehadji peint la "Vague" (2018) spécialement pour l'exposition "La trace et le souffle" au Musée d'Art Moderne de Céret via M le magazine du Monde

 

- - -

CANET : 

présentation d'une cinquantaine de mes moyens et petits formats en ce début d'été 

à Canet plage, 21 rue des orangers,

visite libre sur rendez-vous au 06 15 15 01 43.

 

au plaisir de vous rencontrer et de vous montrer ces dernières peintures...

 

Joseph

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 09:00
  Najia Mehadji : article dans LE MONDE - photos d'Yvette LUCAS
  Najia Mehadji : article dans LE MONDE - photos d'Yvette LUCAS

 Najia Mehadji : article dans LE MONDE - photos d'Yvette LUCAS

Arnaque First voyage

Avec le numéro de juillet du mensuel CLASSICA (auparavant Le Monde de la musique) auquel je suis abonné depuis des lustres (groupe Le Monde), je reçois une pub pour un voyage à Chypre (moins 80 %, soit 150 euros !!) On a envie de foncer et de s'inscrire, mais avant voir les commentaires sur le net ! Et là, c'est la consternation : on comprend qu'il s'agit d'une arnaque et la revue, si sérieuse, est complice de cette agence de voyage sise à Strasbourg... JPB.

 

***23 avr. 2013 à 15:07

Nous revenons d’un voyage culturel en Lycie avec First voyage.

L’offre était effectivement très attractive 129 euros pour le vol, les visites et les hôtels plus 120 euros de taxes supplémentaires car nous voyageons en avril.

Nous ne sommes vraiment pas des adeptes des voyages organises mais comme nous avions reçu l’offre dans notre journal Le Soir nous pensions que c’était une preuve de qualité.

Aucun problème pour les vols en compagnie charter.

A l’arrivée, accueil peu chaleureux du guide qui dès le bus au complet, propose d’un ton péremptoire de prendre un « package » de 229 euros pour des visites culturelles complémentaires ainsi que les repas de midi et du soir. Il nous explique que vu que nos hôtels sont toujours éloignés des centres villes, il est impossible de trouver des petits restos et nous sommes, en quelque sorte obliges de prendre ce package. Payable en cash ou par Visa moyennant un supplément de 5 euros !

Les hôtels soi-disant 5 étoiles n’en ont pas deux ailleurs, salles de bain petites ou le silicone est noirâtre ou la porte des douches ne ferme pas, ou l’eau de la douche ne s’écoule pas …lits inconfortables. Toujours au milieu de nulle part et donc nous oblige d’y manger a peu prés toujours le même mauvais buffet du premier au dernier jour. Si il y a généralement un Spa, il est payant et vu que nous arrivons tard nous n’avons pas le temps d’en profiter.

 

Au petit déjeuné les jus d’orange frais sont payant (3 euros)

 

Les boissons non comprises sont à des prix astronomiques, pour des vins de très mauvaise qualité.

On sent un souci de faire bon marché en proposant des mauvais produits, du vin et du lait coupé à l’eau par exemple, une orange ou une pomme comme dessert.

Les visites culturelles étaient bien mais minutées et notre guide cultivé mais fort désagréable et imbu de lui.

Les deux derniers jours nous n’avons fait que visiter les « sponsors » comme ils disent. On nous a trimballés chez un vendeur de tapis, après la visite dans le bus, notre guide nous a tenu un discours lourds de reproches car nous n’avions rien acheté.

Puis longues visites chez les bijoutiers et les marchands de cuir ou les prix sont exagérés et d’où on sent l’arnaque.

Ils deviennent désagréables des qu’on ne montre pas d’intérêt pour leur produit.

En fin de compte, ce voyage n’est pas si bon marche puis que nous avons paye 129+120+229 euros, on vous attire par un prix très attractif puis la note gonfle.

Maintenant certaines personnes apprécient peut-être ces buffets fades et monotones, ces hangars froid ou on allonge des longues tables pour parquer ces hordes de touristes. Nous, nous avons eu le sentiment

d’être considéré comme du bétail et qu’on voulait nous faire cracher jusqu’à notre dernier centime en nous proposant d’acheter de la pacotille.

 

 En conclusion, je dirais que la Turquie mérite certainement qu’on la visite mieux que ça. J’y retournerai avec mon guide du routard.

www.lesarnaques.com , association pour la défense des consommateurs


Le forum "Les Arnaques" est fermé. Ses archives sont maintenues en ligne par Net-Litiges et Signal-Arnaques.com

Vers le contenu



[Résolu] first voyage

 

Sujet verrouillé

Dans ce sujet… 

7 messages • Page 1 sur 1

 

[Résolu] first voyage

par panga35 » Jeu 19 Fév, 2015 à 23:04:12

Bonjour, 

j'ai une affaire rocambolesque avec first voyage que j'ai connu dans un abonnement magasine ou il propose des voyages en turquie a des tarifs plutot intéréssants.

J'ai effectuer une réservation pour un superbe voyage a chypre et en turquie pendant 8 jours pour environs 350 euros par personnes du 11/03 au 18/03.

il y a quelques jours First voyage m'annonce par courrier que mon voyage est annulé ; il me propose donc un autre voyage mais a des dates différentes.

J'ai aussitot appelé la compagnie pour etre sur de pouvoir partir en vacances aux dates convenues de départ, nous avons pu réserver enfin aux dates prévues.

J'ai recu le descriptif de ce nouveau voyage qui m'as vraiment décu par rapport au voyage précédent qui ne fournissait pas du tout les même prestations et pas autant de découverte

culturelles.

j'ai donc rappeler le service client pour avoir une information, ma question été clairement posée a la conseillère : est ce que je peux résilier mon contrat avec cette agence sans aucun frais

du fait que l'agence a supprimé mon premier voyage et bien que j'ai effectuer une nouvelle réservation de voyage, celui ci ne me plait pas au vu du descriptif que j'ai recu par courrier.

 

la conseillère me répond en premier temps que j'aurais des frais quand même puisque je veux annuler un voyage que j'ai réserver, j'ai contre argumenter et celle ci a changer de discours me disant qu'elle ne sait pas finalement si j'aurais des frais a payer ou pas. Elle me conseilla simplement d'envoyer un mail d'annulation de ce voyage avec explication et elle m'indique que le service me répondra pour m'informer sur le sujet.

 

J'ai donc envoyer un mail annoncant que je voulait annuler mon voyage et sans aucune pénalité en m'appuyant sur un article que j'ai pu trouver dans leurs conditions de vente.

J'ai recu ensuite le lendemain un mail très concis m'indiquant que ma demande sera traiter sous 3 semaines.

Mon voyage étant dans moins de 3 semaines, cela est donc impossible !

 

Je rappel donc une nouvelle fois le service client et tombe sur la même conseillère que j'ai eu au téléphone la veille en fin d'après midi, je lui demande s'il est possible d'avoir la réponse a ma question

plus rapidement, celle ci m'annonce d'abord qu'elle ne peut pas me répondre et que je dois attendre le mail , j'insiste sur le fait de "l'urgence" de la situation; celle ci me répond que de toute façon mon voyage a été annulé, lors de cette discussion houleuse elle m'annonce non seulement que mon voyage a été annulé a ma demande par mail alors que c'est elle qui m'as conseillé d'envoyer un mail de demande d'annulation pour recevoir les informations que je souhaitais avoir par téléphone auquel elle n'as pas su me répondre ; mais elle m'annonce également que j'aurais des frais de résliations a payer de toute façon et que je saurais la somme que je dois leur payer le 11 mars, elle me dit que mon billet a déja été vendu a quelqu'un d'autre ( je lui téléphone a 09h du matin et mon mail datait de la veille a 17h ) et que le voyage pour les dates du 11 au 18 mars est complet et que si je veux changer d'avis sur ma résilation je devrais réserver pour d'autres dates et j'aurais quand même des frais a payer. De plus elle nie le fait qu'elle m'as mal informé par téléphone et nie le fait que c'est elle que j'ai eu au téléphone la veille.

 

J'espère ne pas etre la seule a penser a une (censuré) et a un manquement grave d'information au consommateur;

que dois je faire?

merci

 

Rappel du règlement

par Médiation [BOT] » Jeu 19 Fév, 2015 à 23:08:39

Bonjour panga35 

 

Afin que nous puissions contacter le professionel, veuillez indiquer votre référence client ou votre numéro de commande, réservation.

 

Cordialement,

L'équipe du forum lesarnaques.com

Médiation [BOT]

Messages: 5727

 

Re: first voyage

par panga35 » Jeu 19 Fév, 2015 à 23:17:48

ON-10057811-FR

merci de votre réponse

panga35

Apprenti anti-arnaque

 

Messages: 4

Enregistré le: Jeu 19 Fév, 2015 à 22:20:23

Professionnel contacté

par Médiation [BOT] » Jeu 19 Fév, 2015 à 23:22:27

Bonjour panga35 

 

Moderateur 5 vient de signaler votre sujet au professionnel concerné.

 

Si d'ici 8 jours votre problème ne connait pas d'avancement positif, merci de nous le signaler sur ce topic.

 

Merci de nous tenir au courant de l'évolution de votre litige. Une fois celui-ci résolu, merci de marquer le topic comme résolu ;)

 Comment marquer son topic résolu

 

Cordialement,

L'équipe lesarnaques.com

Médiation [BOT]

 

Messages: 5727

Enregistré le: Mer 02 Juin, 2010 à 16:30:26

 

Re: first voyage

par panga35 » Ven 20 Fév, 2015 à 09:27:04

Merci de votre réactivité !

panga35

Apprenti anti-arnaque

 

Messages: 4

Enregistré le: Jeu 19 Fév, 2015 à 22:20:23

Haut

Re: first voyage

par panga35 » Ven 20 Fév, 2015 à 11:35:35

Bonjour ,

voila affaire réglé grâce a vous, je n'aurais donc pas de frais a régler en sus pour cette annulation, ceci est certifié par mail . 

en vous remerciant de votre prise en charge très efficace.

panga35

Apprenti anti-arnaque

Messages: 4

Enregistré le: Jeu 19 Fév, 2015 à 22:20:23

Haut

Mon sujet est résolu

par Résolu [BOT] » Ven 20 Fév, 2015 à 13:39:59

Bonjour panga35

 

Merci de nous avoir tenu informé 

 

Nous remercions les bénévoles pour l'aide apportée à ce litige.

 

L'association vit en partie grâce à vos cotisations.

 

Si vous souhaitez nous aider à vous aider :  http://www.lesarnaques.asso.fr/soutien/

 

N'hésitez pas à parler de ce site autour de vous !

 

Merci pour votre soutien.

Résolu [BOT]

Robot

 

Messages: 6002

Enregistré le: Dim 06 Juin, 2010 à 22:04:37

 


La trace et le souffle, thèmes aériens pou une belle œuvre.

 

 

 

 Najia Mehadji expose ses peintures du 30 juin au 4 novembre au Musée d’Art moderne de Céret.

 

Lorsqu’on contemple les amples volutes aux tons purs des tableaux de Najia Mehadji on trouve cela tout simple tout en supputant la maîtrise des surfaces qu’il faut à l’artiste pour réussir de telles œuvres. Mais ce n’est pas du tout simple. Najia Mehadji, peintre franco-marocaine, reconnue au Maroc comme une des meilleures, était à Céret le 29 juin pour présenter l’exposition qu’elle a conçue en étroite harmonie avec Nathalie Galissot, la directrice du Musée d’art Moderne de Céret. Et nous exposer à la fois ses sources d’inspiration et ses méthodes de travail. « Je veux, dit-elle, faire jouer les liens entrée l’Orient et l’Occident, établir les liens entre le sensible et l’universel ». Aller de la source primitive d’inspiration à la réalisation finale demande un long travail fait de recherches documentaires, de croquis, d’essais (tous ne sont pas retenus) pur arriver aux grandes pièces finales où se conjuguent, disons même se marient, la manière de garnir le plan, d’en occuper l’espace et les matériaux utilisés, différents d’une étape a l’autre.

 

 

 

Une première source d’inspiration fut les dômes et les coupoles, qu’il s’agisse d’Egypte, de l’Alhambra ou de Reims), les planètes, les astrolabes, inspirateurs de formes géométriques, d’étoiles ponctuées de points colorés ; elle est illustrée dans une première salle. Une idée de Nathalie Gallissot, partagée par Najia, qui fut parfois l’objet d’une longue préparation, fut de présenter dans chaque salle un objet qui correspond à l’idée primitive de l’artiste. Ainsi de quelques estampes japonaises, de la longue écharpe marocaine brodée accordée à la présentation des œuvres inspirées de fleurs : grenades, fleurs d’amandier, rendues symboliques par la manière de les représenter. Au centre de la plus grande salle toute entourée de grandes pièces figurant des drapés on peut contempler les plis de la robe de la Marie-Madeleine allongée de l’église de Maureillas. L’artiste puise aussi sa source chez les gnawa, musique marocaine, jouée notamment près d’Essaouira où elle vit, créant de beaux losanges verts, ou bien rouges et blancs, allant de là vers la danse, s’y référant à Camille Claudel, effleurant au passage les danse mystiques, les derviches tourneurs, la Loïe Fuller, la sardane de la paix de Picasso, pour terminer sur la Vague, réalisée à l’intention de l’exposition de Céret, trace vivante de la Méditerranée proche, lien combien profond et combien tourmenté entre cet orient et cet occident où tout se joue.

 

Les matériaux utilisés témoignent de l’inventivité de l’artiste : gouache, acrylique, graphite, stick à l’huile épandus en larges gestes par un outil singulier, un très large pinceau coréen servant à maroufler les affiches. Et pour terminer car Najia vit avec son temps de petites aquarelles agrandies numériquement en grand format, ce qui en singularise les effets.

 

Une belle visite en perspective pour cet été et cet automne. 

 

(C) Yvette Lucas

 

 Merci à Yvette LUCAS (je n'ai pas pu aller au vernissage, ni voir encore l'expo, alors je vole, le copie-colle...)

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 09:11
Live au Campo - Censure au Palais des Congrès
Live au Campo - Censure au Palais des Congrès
Live au Campo - Censure au Palais des Congrès

Live au Campo - Censure au Palais des Congrès

CULTURE à PERPI :

 

*Censure à Perpignan : un artiste interdit (voir affiche) au palais des congrès (vivement que le directeur de cabinet du maire prenne ce poste !) : 

Eric Marsiam Un peu d'histoire pour les hypocrites qui censurent....Voir un des tableaux série" l'entre deux" de la grande artiste Léonor Fini exposé à Paris et qui figure sur nombreux livres d"art..Admiré par les critiques d'art (Mais c'est pas la province me direz vous encore moins le sectarisme Du milieu culturel Catalan du Nord alors plus ouvert au Sud!!) 

voir débat sur Facebook

 

**Le théâtre municipal, autrefois géré par l'équipe du palais des congrès est désormais entre les mains de la Direction de la culture, sous la responsabilité de Michel Pinell. L' adjoint a donc la responsabilité des changements opérés au théâtre municipal pour accueillir les étudiants : fauteuils, toilettes, issue de secours... Des représentations de fins de résidences auront lieu au théâtre municipal.Il s'agit d'harmoniser les cours de droit et les spectacles théâtraux...

Place serait accordée de plus en plus aux compagnies locales pour accéder aux salles de l'Archipel...à suivre.

 

***La direction de la culture a lancé un grand projet de rénovation de la Médiathèque : elle va évoluer vers une Maison des services publics culturels : ouverture le dimanche envisagée... Ce projet sera présenté à la rentrée de septembre... tout comme une renaissance du Théâtre de la Rencontre (salle rue des Romarins, à saint-Martin).

 

JPB

 

0-0-0-0-0-0-0- 2018-2.01 - Compte-rendu du conseil municipal, pour la culture (en gras, une faute d'orthographe)

 

 

CULTURE Grand Site Occitanie "Perpignan Méditerranée" - Approbation du contrat Rapporteur : M. Jean-Marc PUJOL Suite à l’appel à candidature de Juillet 2017, la Région Occitanie a attribué à la Ville au sein de « Perpignan Méditerranée Métropole » le label de Grand Site Occitanie. Les objectifs de cette stratégie régionale sont principalement d’organiser une démarche concertée des acteurs de la culture, du tourisme et de l’environnement et une offre structurée sur le territoire en vue d’en favoriser le développement, la notoriété et l’attractivité dans le cadre de la destination Occitanie/Sud de France. Il s’agit aussi de favoriser des démarches innovantes dans la préservation, la valorisation et la médiation vers les visiteurs et les habitants tout en préservant la qualité de vie dans le territoire. Le site labellisé, territoire de la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, a pour objet « Perpignan, Méditerranée en pays catalan ». Il met en avant l’originalité de la capitale du Royaume de Majorque et la thématique de l’itinérance historique et géographique. Il s’organise autour d’un cœur emblématique, le Site Patrimonial Remarquable du centre ancien de Perpignan et de 6 établissements structurants : Le palais des Rois de Majorque, le musée d’art Hyacinthe Rigaud, le musée de la Préhistoire de Tautavel, le Mémorial du Camp de Rivesaltes, Le Lydia du Barcarès et l’Aquarium Oniria de Canet-en-Roussillon. Afin de formaliser ce projet stratégique transversal, il s’agit de signer le contrat « Grand Site Occitanie » qui a pour but : - D’organiser le partenariat entre la Région Occitanie, le Département des PyrénéesOrientales, et le Grand Site « Perpignan Méditerranée » ainsi que son inscription dans le réseau « Grands Sites Occitanie » ; - D’identifier le cœur emblématique, les lieux de visite majeurs et la zone d’influence du site ; - De définir le projet de développement du cœur emblématique et du territoire et une feuille de route répondant à la stratégie sur 4 ans (2018-2021), indiquant les principaux investissements. Les signataires en sont : La Région Occitanie, Le Département des Pyrénées-Orientales, la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée Métropole, la Ville de Perpignan, le musée d’art Hyacinthe Rigaud (Perpignan), le musée de la Préhistoire de 34 Tautavel, le Mémorial du Camp de Rivesaltes, Le lydia (le Barcarès), l’Aquarium Oniria (Canet-en-Roussillon). Le Conseil Municipal décide : 1) D'approuver le projet de contrat Grand Site Occitanie « Perpignan Méditerranée » 2) D’autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à signer toutes pièces utiles en la matière. Le conseil municipal adopte à l'unanimité 53 POUR -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0- 2018-2.02 - CULTURE Réalisation d'une étude ethnographique sur la procession de la Sanch à Perpignan et en Roussillon - Demande de subvention auprès du Ministère de la Culture Rapporteur : Mme Josiane CABANAS Depuis 2015, la Ville de Perpignan s’est engagée, avec la confrérie de la Sanch, dans la valorisation de la tradition pluri-centenaire de la procession du Vendredi Saint, notamment dans le cadre des manifestations à l’ancien évêché, centre d’exposition de la Sanch. Le projet de présenter les traditions de « La procession de la Sanch à Perpignan et en Roussillon » à l’inscription au Patrimoine Culturel Immatériel de la France et ensuite de l’Unesco est en cours. Afin de compléter le dossier scientifique, et en accord avec la Mission ethnologique du Ministère de la Culture, il est nécessaire de commander une étude ethnologique qui aurait pour but de : - Collecter et croiser les récits mémoriels et contemporains à ce sujet - Mettre en avant les enjeux et évaluer leur résonance dans l’espace urbain pour les participants et les spectateurs - Restituer cette manifestation dans son historicité et ses aspects actuels. Ce travail préparera aussi la présentation de la procession dans le Centre d’exposition de la Sanch dans l’ancien Evêché. Cette étude de 31 jours, sur le terrain (25 jours), avec restitution écrite (6 jours) au format « Inventaire national du Patrimoine Culturel Immatériel », est évaluée à 13 000 € TTC. C’est pourquoi, la Ville sollicite le Ministère de la Culture (DRAC Occitanie) pour une subvention la plus élevée possible pour la réalisation de cette étude. Il vous est proposé : 1) D'autoriser Monsieur le Maire à demander au Ministère de la Culture (DRAC Occitanie) une subvention la plus élevée possible pour la réalisation de cette étude. 2) D’autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à signer toutes pièces utiles en la matière, Le conseil municipal adopte à l'unanimité 53 POUR -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0- 35 2018-2.03 -

 

CULTURE Convention de partenariat culturel entre la Ville de Perpignan et l'association Archiconfrérie de la Sanch - Renouvellement Rapporteur : Mme Josiane CABANAS Par délibération du conseil municipal en date du 6 novembre 2014, la Ville de Perpignan a conclu avec l’association Archiconfrérie de la Sanch une convention de partenariat culturel pour le développement d’un projet autour des manifestations traditionnelles de la Semaine Sainte et notamment de la procession de la Sanch. Ce projet devait préfigurer un lieu de présentation permanent de ces traditions à l’ancien évêché. Cette convention était conclue pour une durée de trois ans et reconductible expressément. Durant les années 2015-2017, le partenariat culturel entre les deux signataires a permis la tenue de nombreuses manifestations (voir bilan en annexe). La réunion des parties, prévue à l’article 7 de la précédente convention, a constaté ce bilan positif ainsi que l’existence de plusieurs actions engagées qui sont à poursuivre conjointement dans ce même but. C’est pourquoi il est proposé qu’une nouvelle convention de trois ans soit conclue dans les mêmes termes entre la Ville de Perpignan et l’association archiconfrérie de la Sanch. Le Conseil Municipal décide : 1) D'approuver le renouvellement de la convention de partenariat entre la Ville de Perpignan et l’Archiconfrérie de la Sanch ; 2) D’autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à signer toutes pièces utiles en la matière. Le conseil municipal adopte à l'unanimité 51 POUR 2 Ne participe(nt) pas aux débats et au vote : M. Louis ALIOT, M. Xavier BAUDRY. -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0- 2018-2.04 -

 

CULTURE Ensemble statuaire "Dormition de la Vierge" de Notre Dame de la Réal Demande de classement au titre des monuments historiques Rapporteur : Mme Josiane CABANAS Lors de sa séance du 19 mai 2015, la Commission Départementale des Antiquités et Objets d’Arts a inscrit sur l’inventaire supplémentaire des objets Monuments Historiques, avec souhait de classement, l’ensemble statuaire de la « Dormition de la Vierge » conservé à l’église Notre-Dame de La Réal. Cet ensemble constitue l’un des derniers exemples de groupe de la Dormition encore conservé dans les églises du Roussillon et se compose de 6 statues, la Vierge et les anges, en bois, carton, tissus marouflés et empesés et accompagnés d’éléments de décor. Cette Dormition a été réalisée à la demande de l’abbé Viader pour l’église de la Réal entre 1804 et 1850 où elle fut exposée jusque dans les années 1965. En 2004 elle fit l’objet d’une restauration par une souscription de l’association culturelle de la cathédrale. 36 Le Conseil Municipal décide : 1) D’autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à demander le classement au titre des Monuments Historiques de cette œuvre. 2) D’autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à signer toutes pièces utiles en la matière Le conseil municipal adopte à l'unanimité 53 POUR -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0- 2018-2.05 -

 

CULTURE Mise à disposition des espaces d'exposition et de projection pour l'édition 2018 du Festival Visa pour l'Image-Perpignan - Convention entre la Ville de Perpignan, l'Association Visa pour l'Image-Perpignan et l'EPCC Théâtre de l'Archipel Rapporteur : M. Pierre PARRAT Une convention d’objectifs a été signée le 14 décembre 2015, entre l’Etat (Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Occitanie), la Région Occitanie, la Ville de Perpignan et l’association Visa pour l’Image – Perpignan, pour les années 2016-2017-2018. Celle-ci prévoit notamment que la Ville de Perpignan apporte à l'association Visa pour l’image une aide logistique pour lui permettre d'organiser son festival, notamment, en mettant à sa disposition des lieux d’exposition. Comme pour les éditions précédentes, l’EPCC Théâtre de l’Archipel mettra à disposition du festival un lieu d’exposition. Il mettra aussi à disposition exceptionnellement la salle du Grenat durant les soirées de projection et/ou de remise des prix. La Ville de Perpignan, l’association Visa pour l’Image – Perpignan et l’EPCC Théâtre de l’Archipel conviennent de signer une convention qui précise les conditions d’accueil de l’édition 2018 du Festival à l’Archipel et fixe les obligations de chacune des parties. En conséquence, je vous propose : 1) d'approuver la conclusion de cette convention de mise à disposition des espaces d’exposition et de projection entre la Ville de Perpignan, l’association Visa Pour l’Image - Perpignan et l’EPCC Théâtre de l’Archipel, dans les termes ci-dessus énoncés ; 2) d'autoriser Monsieur le Maire ou son représentant à signer cette convention ainsi que tout document s'y rapportant ; 3) de décider que les crédits nécessaires seront prélevés sur les sommes prévues à cet effet au budget de la commune. Le conseil municipal adopte à l'unanimité 41 POUR 10 Ne participe(nt) pas aux débats et au vote : M. Jean-Marc PUJOL, M. Olivier AMIEL, M. Michel PINELL, Mme Danièle PAGES, Mme Chantal GOMBERT, Mme Marie-Thérèse SANCHEZ-SCHMID, M. Stéphane RUEL, Mme Caroline FERRIERE-SIRERE, M. Pierre-Olivier BARBE, M. Yves GUIZARD. -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0- 37 2018-2.06 - CULTURE Organisation du 30ème Festival Jazzèbre - Convention avec l'association Strass pour l'attribution d'une subvention complémentaire exceptionnelle Rapporteur : M. Michel PINELL L’association Strass a pour but d’organiser des événements culturels, de mener des actions pédagogiques ou sociales à caractère culturel, visant au développement de la musique vivante et créative, et notamment autour des répertoires liés au jazz. Elle assure une mission de diffusion de ceux-ci, notamment en programmant et en produisant le festival annuel « Jazzèbre » qui fête son 30e anniversaire en 2018. Afin de soutenir l’organisation de cet évènement exceptionnel, la Ville décide d’aider l’association Strass par le biais d’une convention qui prévoit notamment : ENGAGEMENTS DE L’ASSOCIATION L’association Strass s’engage à faire de ce trentième anniversaire du festival Jazzèbre un nouveau temps fort de la vie culturelle locale, en proposant une programmation de concerts de haut niveau, axée sur la découverte des multiples facettes du jazz, grâce à des musiciens de renom tels que Michel Marre et la cobla La Mil-lenari, Titi Robin, André Minvielle, Louis Sclavis, Roberto Fonseca... ENGAGEMENTS DE LA VILLE La Ville s’engage à attribuer en 2018 à l’association Strass une subvention complémentaire exceptionnelle d’un montant de 10 000 € (dix mille euros), destinée à lui permettre d’assurer une programmation plus importante de concerts et de manifestations musicales dans le cadre du 30ème anniversaire du festival « Jazzèbre ». En conséquence, je vous propose: 1) d'approuver l’attribution de cette subvention complémentaire exceptionnelle de 10 000 € (dix mille euros) à l’association Strass, comme précisé ci-dessus, 2) de décider que les crédits nécessaires seront prélevés sur les sommes prévues à cet effet au budget de la commune, 3) d’autoriser le Maire ou son représentant à signer tout acte utile en la matière. Le conseil municipal adopte à l'unanimité 52 POUR 1 Ne participe(nt) pas aux débats et au vote : Mme Chantal GOMBERT.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 08:49
Louis ALIOT : projet propreté pour les municipales - La fête du ciné -
Louis ALIOT : projet propreté pour les municipales - La fête du ciné -

Louis ALIOT : projet propreté pour les municipales - La fête du ciné -

Perpignan : et la propreté morale..? - Fête du ciné - Prix Jean MAITRON 2018 - 

 

*Perpignan : la propreté morale ? La tentation du "Rassemblement national" (c'est fatigant de dire toujours "ex-FN") est de raser le quartier Sant Jaume... Et pour le maire actuel et les représentants des Républicains (Olivier Amiel) et de La Rép en marche (Romain GRAU)..? On voudrait bien savoir...

 

Avec toutes ces destructions, la mairie va pouvoir nettoyer enfin le quartier gitan. Où reloger..?

La population est inquiète. Que va devenir le quartier Saint-Jacques..? Une résidence pour bobos ? Un village catalan authentique ou un lieu touristique ? Une opération immobilière, sans doute, en tout cas...

Arrêtons et méditons : quelle cohérence pour ce quartier..? Et les autres..?

JPB

 

**Au cours du dernier conseil municipal, la municipalité a soudain décidé, sans avertir quiconque, de sortir le théâtre municipal de la régie culturelle pour le replacer en gestion directe... 

Le sang de l'adjoint à la culture ne fit qu'un tour et, courageux, il démissionna sur le champ...

Un héros, comme Macron les souhaite...

 

Prix Jean Maitron 2018

Pour historiens et chercheurs intéressés

 
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 08:53
(C) Ville de Perpignan, DR.
(C) Ville de Perpignan, DR.
(C) Ville de Perpignan, DR.
(C) Ville de Perpignan, DR.

(C) Ville de Perpignan, DR.

Oui, la propreté, un affaire de tous ! Un bon slogan : si la ville est sale, c'est d'abord la faute de ses habitants : on sort son chien juste après le passage des agents de propreté, on jette n'importe quoi sur la voie publique, on dépose des encombrants le week-end...

 

La mairie a longtemps hésité à mettre des amendes aux propriétaires de chiens, pris en flagrant délit.. Il faut informer, puis ne pas avoir peur de faire dans la répression !

Après des années de saleté généralisée, surtout dans les quartiers périphériques et les quartiers-ghettos, la situation s'améliore et la municipalité a réagi et investi (voir textes ci-dessous).

C'et ainsi que la Division propreté urbaine et la direction du cadre de vie ont obtenu la 2ème étoile du label Eco-propre ! Elle récompense tous les agents qui luttent tous les jours contre les incivilités. Perpignan fait partie des 16 villes récompensées.

 

Bien sûr, c'est surtout dans le coeur de ville, à destination des touristes et clients que la propreté est évidente. Ailleurs, ça dépend des jours (absentéisme des agents, tramontane...) et la propreté ou "absence de saleté" n'est pas toujours au rendez-vous...

JPB

 

La presse, Allô Perpignan Propreté et Sécurité

Pour joindre le service presse de la ville, il faut s’adresser à la Direction de la communication. Cette direction est accessible au téléphone au 04 68 66 34 29. On peut aussi envoyer un e-mail à l’adresse suivante : communication-presse@mairie-perpignan.com

 

Extrait du site officiel mairie-perpignan

La mairie met en place aussi deux numéros accessibles en permanence grâce auxquels les administrés signalent directement les problèmes pour plus de réactivité dans la ville. Le service Allô Perpignan Propreté est ouvert au 08 00 22 00 00. Le service Allô Perpignan Sécurité est ouvert au 08 00 22 22 66.

La ville de Perpignan est une grande ville. Elle propose donc de très nombreux services qui sont à destination des usagers de la commune afin de leur faciliter la vie. Il y a ici les principaux services que Perpignan propose mais il y en a d’autres encore. Vous pouvez retrouver l’intégralité de ces services en contactant directement l’accueil de la mairie ou le site internet de cette dernière.

- - -

Contacter les déchetteries de Perpignan

Pour un maintien de la propreté de l’environnement et assurer un cadre un cadre de vie sain à ses résidents, la municipalité de Perpignan a mis en place un service spécialisé. Dénommé Service Propreté de Perpignan, celui-ci s’occupe de conseiller les habitants et leur apporter l’aide nécessaire pour le ramassage de tous leurs encombrants. Comme dans de nombreuses communes, l’enlèvement de ce type de déchets fait l’objet d’une réglementation spécifique. Vous devez respecter les mesures concernant le ramassage des encombrants dans cette ville du département des Pyrénées-Orientales pour ne pas voir appliquer des amendes. Le but de cet article est de vous donner quelques informations utiles sur la démarche pour vous débarrasser de vos objets qui vous envahissent à Perpignan.

 

La collecte des encombrants sur l’ensemble du territoire de Perpignan

Comme mentionné d’entrée de jeu, la ville de Perpignan dans le cadre de sa politique de maintien d’un cadre vie propre et sain dispose de services municipaux pour l’enlèvement des encombrants. Cette collecte chez vous à domicile se fait sur rendez-vous. C’est pour cette raison que vous devez au préalable appeler Allô Propreté au 0800 22 00 00 pour connaître le calendrier de passage des agents de la mairie dans votre secteur d’habitation. Il s’agit d’un numéro vert et donc vous ne payez pas un centime en émettant votre appel depuis un poste fixe.

Il faut par ailleurs souligner que la commune de Perpignan organise également une collecte de porte à porte. Celle-ci a eu lieu tous les jeudis du mois. Si vous optez pour cette solution, vous devez au préalable vous inscrire auprès de la mairie en vue de l’indication de la localisation de votre dépôt.

 

Le dépôt de vos encombrants en déchetteries de Perpignan

En tant que résident de la ville de Perpignan, vous avez également la possibilité de déposer vos encombrants dans des endroits spécialisés aménagements pour les accueillir. Vous avez le choix entre la déchetterie de Perpignan située àl’Avenue Louis de Broglie ou la déchetterie De Carnet installée au 13 Esp Méditerranée. Le premier site mentionné est joignable au 04 68 61 30 98 et le second au 04 68 67 51 25.

La autorités municipales de Perpignan ont fixé des conditions pour le ramassage des encombrants. Il faut respecter celles-ci afin de se faire enlever ses objets sans aucun souci.

 

*Dans le quartier Saint-Assiscle, le premier des sept centres de propreté décentralisé de la ville, pourrait permettre aux agents d’être plus réactifs et plus visibles.

 

"La propreté et la proximité sont des engagements forts que l’on a pris lors des municipales de 2014 et cette nouvelle sectorisation des équipes par quartier va permettre d’adapter le travail en fonction des besoins du terrain".

 

 Le maire Jean-Marc Pujol a inauguré hier le nouveau local propreté décentralisé dans les anciens locaux de l’abattoir de Perpignan à l’ouest de la ville. Avant l’ouverture de six autres antennes dans les mois à venir (lire ci-dessous), l’adjoint à la propreté, Alain Gebhart, a expliqué les grandes lignes de ce plan d’action propreté urbaine lancé en juin dernier. "Cette sectorisation est une réponse concrète aux attentes des Perpignanais et vise à améliorer la propreté sur l’ensemble de la ville. Au total, sept locaux propreté seront progressivement créés dans les quartiers avec une affectation de l’ensemble des moyens dédiés au secteur concerné".

Ainsi, sur chacun des sites, une vingtaine d’agents sera installée, ainsi que les machines de nettoyage. "Auparavant, tous les agents et les engins étaient basés au centre technique et on perdait énormément de temps dans les allers-retours entre le dépôt et les lieux d’interventions. Cela va permettre aussi de faire des économies de carburant".

5 triporteurs :

 

La ville de Perpignan a fait l'acquisition de cinq triporteurs destinés au nettoyage du centre ville. Les agents de la propreté équipés de ces triporteurs électriques nettoient les rues au quotidien. Il s'agit de tricycles électriques munis à l'avant de deux bacs permettant le tri sélectif et d'un emplacement pour le balai.

Les triporteurs ont été fabriqués à Saleilles dans les Pyrénées Orientales pour un coût  de 12 500 euros. Ce dispositif fait partie d'un plan d'action sur trois ans.

"Ces triporteurs nous permettent d'être plus réactifs et plus écologiques puisque contrairement à aujourd'hui, on a la possibilité de faire un tri sélectif des déchets urbains mais aussi une meilleure gestion du temps de travail", Alain Gebhart, maire-adjoint en charge de la propreté.

 

Nîmes, Lille et Lorient ont aussi adoptés ces tricycles. Mais Perpignan ne veut pas s'arrêter là : des brigades d'intervention propreté sur le modèle niçois vont être mise en place et l'achat d'une balayeuses avec aspirateur de feuilles est envisagée à moyen terme. 

 

(textes parus dans le journal de la mairie, ou sur son site : je n'ai fait que corriger les nopbreuses "coquilles... JPB

Programme PERPIPOLIS, un maire de PROXIMITE

Perpignan, en avant, 2020 !

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 08:19
Camus à Saint-André et à Lourmarin : rencontres méditerranéennes
Camus à Saint-André et à Lourmarin : rencontres méditerranéennes

Camus à Saint-André et à Lourmarin : rencontres méditerranéennes

RENCONTRES MÉDITERRANÉENNES ALBERT CAMUS

 

 

AGENDA DES RENCONTRES 2018

 

Sortie du numéro 14 de l'Echo des Rencontres - juin 2018

 

Exposition d'été : Albert Camus : Violences du monde

10 juillet - 19 août - BIBLIOTHEQUE DE LOURMARIN

> INAUGURATION DE L'EXPOSITION LE MARDI 10 JUILLET A 18H00 avec LECTURES.

ENTREE LIBRE

 

Animation-Projection : 

"Avoir vingt ans dans les Aurès" de René Vautier, 

Genre : Drame/Film de guerre, 1972, Durée : 1h40

samedi 4 août 2018 - 21H30 - PLACE HENRI BARTHELEMY - 84160 LOURMARIN

ENTREE LIBRE

 

Journées de Lourmarin 2018 - 5&6 octobre 2018

"De l'ombre vers le soleil, Albert Camus face à la violence".

9H30/12H30 - 14H/17H30

ESPACE CAMUS - LOURMARIN

ENTREE LIBRE

 

 

Sortie du numéro 15 de l'Echo des Rencontr - décembre 2018

 

Publications des Rencontres

 

Publication des Actes 2014 : Albert Camus - Carte Blanche - janvier 2018

Sortie du numéro 13 de l'Echo des Rencontres - décembre 2017

à venir...

Publication des Actes 2015 : Albert Camus : le cycle inachevé de l'amour..." - octobre 2018

Publication des Actes 2016 (prévue pour 2019)

Publication des Actes 2017 (prévue pour 2019)

 

C'est déjà passé :

 

-Conférence : 

"Une arrière-histoire de la Mort dans l'âme" par Franck Planeille

samedi 23 juin 2018 - 18h30 - ESPACE CAMUS - 84160 LOURMARIN 

ENTREE LIBRE

Table ronde au Salon des Carnets de Voyage : 

"Carnets et Journaux de Voyage" 

dimanche 25 mars 2018 - 14h30 - LA FRUITIERE - 84160 LOURMARIN 

ENTREE DU SALON PAYANTE

 

Journées de Lourmarin - Rencontres - Colloques 

"En amitiés proches : Albert Camus et ses correspondants" 

6 et 7 octobre 2017 - SALLE A.CAMUS - LOURMARIN 

ENTREE LIBRE

 

Exposition d'été : 

En amitié : Albert Camus et ses correspondants 

11 juillet - 19 août - BIBLIOTHEQUE DE LOURMARIN 

> INAUGURATION DE L'EXPOSITION LE MARDI 11 JUILLET A 18H00 

ENTREE LIBRE

 

Mardi 3 juillet 2018 Salle des Fêtes – 18h30

L’ETRANGER D’après Albert CAMUS Adaptation, mise en scène et interprétation : Benjamin ZIZIEMSKY

Contact : contact@lalunealenvers.com     0752021792

Drame Ce qui est remarquable dans cette adaptation, c’est l’audace d’avoir « dépoussiéré » les idées reçues et apprises sur le roman de Camus, de se l’être approprié avec une refonte des temps des verbes pour actualiser les faits sur scène, d’avoir supprimé ce qui n’était qu’annonce du drame pour axer le propos sur la tragédie de l’homme seul au milieu des autres. Benjamin Ziziemsky restitue cela avec une passion, une intensité, une finesse de jeu qui interpellent et suscitent une réflexion nouvelle. En « désacralisant » le texte culte, en en proposant une nouvelle approche où Meursault est peut-être le seul être sensible, le comédien ouvre un combat non-dit, mais pourtant bien présent, contre la passivité sociale, contre un état de droit qui aboutit au non-droit ; car les grands absents du texte de Camus sont bien les «Arabes », anonymes, interchangeables, ouvriers vêtus de bleus de chauffe alors que les médiocres de la colonisation en Algérie ont des loisirs, des cabanons, et des privilèges. Ils sont les grands oubliés du procès. Meursault, dans cette version scénique, n’est pas leur porte-parole, mais il est l’observateur consterné de la bêtise humaine postée au pouvoir. « Un spectacle poignant ! Meursault, seul en scène, est dans sa cellule et se raconte...se dévoile. Il nous livre sans concession et sans fioriture son « affaire » dans une succession de flash-back, avec toute la fougue et la vigueur de sa jeunesse ! On le découvre cruellement vrai, seul et nu, face à un monde agité et figé dans ses certitudes. Seul dans sa prison, Meursault nous renvoie avec violence la nature de nos rapports à l’autre, nos jeux humains, les limites de nos sociétés, « où toute personne qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère est susceptible d’avoir la tête tranchée ! » Seul sur scène, Benjamin Ziziemsky donne à voir les sentiments qui traversent Meursault et interprète avec talent toute une galerie de personnages, qui prennent vie à travers lui. La performance d’acteur est époustouflant...

 

 

 

BANYULS, Mas REIG, 30 juin 2018 à 20h30 

 

Durée : une heure et quart -  spectacle suivi d'une dégustation gratuite par TEMPLERS - Cave des Templiers 

Walter Benjamin : Allemands, une série de lettres 

 

 Entrée : 6 et 4 euros (adhérents à l’Association Walter Benjamin – Réservation : 06.31.69.09.32.

 

Lecture par la Compagnie Théâtre du Tourtour, Gabrielle de Poncheville et Dominique Delpirou 

 

Compagnie : Atelier Théâtre du Tourtour

-Adresse : 156 boulevard Magenta – 75010 Paris

-Siret : 395 148 448 00065

-Contact : dominiquedelpirou@hotmail.fr

 ASSOCIATION Walter BENJAMIN

 

66650 BANYULS / MER

BULLETIN D’ADHESION 

Association à but non lucratif déclarée sous le régime de la loi 1901 -  N° W661002211

CONTACT :  7 route de Bages  -  66180 Villeneuve de la RahoTel : 06 31 69 09 32 –

Courriel  (en attente)

 

Mme Melle M. Nom………………………………………………………………………………...

Prénom……………………………. …………………….............................................................................

Adresse……………………………………………………………………………………………………...

………………………………………………………………………………………………………………..

Courriel……………………………………………………………………………………………………..

 

Je désire devenir membre de l’association Walter BENJAMIN : 

Personne physique ou morale   : 20,00 €   ou couple :   30,00 €

Etudiant                                         : 10,00 €

Bienfaiteur                           ………… 

 

Je désire soutenir l’association  Walter BENJAMIN : 

Je verse un don de  …………. 

 

Chèque  à l’ordre de l’association « Walter BENJAMIN »

Ou

Virement : BANQUE POPULAIRE DU SUD 

 

CODE BANQUE     CODE GUICHET         NUMERO DE COMPTE    CLE RIB

16607 00071 48121470163 03

 

              IBAN : FR76 1660 7000 7148 1214 7016 303

Adresse SWIFT (BIC) : CCBPFRPPPPG

 

L’association vous remettra votre carte d’adhérent.

 

Fait à : ………………………………, le ……………………………        Signature : 

 

 

Association WALTER BENJAMIN

CARTE D’ADHESION

 

Association à but non lucratif loi 1901 N° W661002211

 

ANNEE ………………………………….

Membre : adhérent  bienfaiteur

 

NOM ……………………………………

Prénom………………………………….                Signature : (représentant légal ou vice-président)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens