Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 10:36
bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone
bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone
bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone
bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone
bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone

bouse ou vie - dali et gala - Ciné à Collioure - colloque walter benjamin à Gérone

La bourse ou la vie

 

Le tour d’écrou

Si tu fais un nouvel effort,
Nous arriverons à bon port.
Il nous faut construire demain
Du labeur même de tes mains.

Si tu fais un nouvel effort,
Crois-nous, tu n’auras pas eu tort
De chercher au fond de ta poche 
La clé d’un avenir si proche.

Si tu fais un nouvel effort,
Ton nom luira en lettres d’or
Au monument des pas-grand-chose
Tombés pour quelque juste cause,
Dont on sait, hélas! qu’ils sont morts
D’avoir fait un dernier effort.

Jean Iglesis

 

- - -

 

ciné à Collioure

 

Vous trouverez ci-joint le programme de la nouvelle saison que nous avons élaboré comme chaque fois entre coups de coeurs, découvertes, hommages, raretés d'ici ou d'ailleurs.

En collaboration avec la FCCM (Fédération des ciné-clubs de Méditerranée).

1ère séance: mardi 26 septembre.

Au plaisir de vous retrouver. Pour le ciné club. Marc Gilmant

 

- - -

BARCELONA :

Llibreria Jaimes Carrer València, 318 - 08009 Barcelona

Activitats culturals de la setmana 

 

27/09/2017 19:00

Présentation du livre " Gala et Dali, de l'autre côté du miroir"

 

Conversation entre Dominique de Gasquet et Madeleine Lavagna du Cercle des Français de Barcelone

  

- - -

Barcelona : 

 

personalidades del arte y la cultura e intelectuales de diferentes ámbitos ofrecerán sus reflexiones y experiencias en las conferencias de CaixaForum Barcelona

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUIERO IR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ENTRADA 4 €

CLIENTES CAIXABANK 50% DTO.

 

 

 

 

 

CONFERENCIAS

 

NUNCA QUISE SER PINTOR, SIEMPRE HE QUERIDO SER…

 

Del 27 de septiembre al 20 de octubre

 

Una aproximación transversal a la obra de Andy Warhol a través de ponentes que conocieron al artista muy de cerca o mantuvieron relaciones profesionales con él.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ENTRADA 4 €

 

 

* librairie JAIMES, suite:

28/09/2017 19:00

Club de lecture Jaime le noir 33 : "Les noirs et les rouges, Alberto Garllini" à 19h

 

Chaque 4ème jeudi de mois nous vous proposons un Club de Lecture autour du Roman Noir en français.

  

Vous voulez parler en français ? Venez discuter sur un livre tous les 1ers lundi du mois, en collaboration avec le Cercle des français de Barcelone

Llibreria Jaimes

C/ València, 318

Barcelona, B 08009

- - -

au Théâtre de l'Étang, à Saint Estève

 

 

 

C'est la deuxième édition à Saint Estève de notre festival de blues : SEM le Blues, trois soirées avec chaque soir deux groupes musicaux venus de toute la France qui animeront la scène du TDE à 20h30 et à 22h15.

 

À chaque entracte de soirée, les spectateurs se verront offrir gratuitement un verre de cocktail "Un Zest de Blues".

 

Les 6 groupes sélectionnés por les 3 sorées, chacun à sa manière, vont faire revivre ce blues que nous aimons, que l'on accompagne en tapant dans ses mains, en frappant le rythme avec ses pieds, ce blues triste ou trépidant qui exprime la musique du peuple noir au temps de l'esclavage mais aussi au temps de la ségrégation raciale américaine.

 

 

 

Jeudi 28 septembre

Parrain : ZEST du Riberal

 

 

 

20h30
AMAURY FAIVRE DUO

Amaury Faivre : chant, harmonica, guitare acoustique, 

Yves Staubitz : guitare acoustique

 

 

 

22h15
JAKEZ & THE JACKS

Jakez Rolland : guitare lead et chant
Thomas Allain : guitare rythmique et harmonica
Julien Dubois : basse
Hugo Deviers : batterie

 

Vendredi 29 septembre

 

Parrain: Cave Dom Brial

 

 

20h30
BLACKBERRY'N MR BOO HOO

Bastien Alzura (Blackberry) : chant, guitares
Franck Bailly (Mr Boo Hoo) : chant harmonica

 

 

 

22h15
CISCO HERZHAFT

Cisco Herzhaft : chant, guitare, dobro
Geneviève Dartavelle : harmonica
Bernard Brimeur : contrebasse
Patrick Cassotti : batterie

 

 

 

Samedi 30 septembre

Parrain : Carrelages Roques-Medrano

 

 

 

20h30
NEXT BLOCK

Youssef Remadna : chant, guitare, harmonica

Mike Greene : chant guitare

 

Billetterie au Théâtre de l'Etang : 04 68 38 34 95
Entrée soirée :
13€ (placement libre)
Pass pour les 3 soirées :
30€

 

Renseignements : www.rdvse.fr - rdvse@rdvse.fr - 06 72 80 39 86

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 09:36
Bidet de Duchamp (Fontaine) - Ciné à Collioure, par Marc GILMANT, président du club
Bidet de Duchamp (Fontaine) - Ciné à Collioure, par Marc GILMANT, président du club

Bidet de Duchamp (Fontaine) - Ciné à Collioure, par Marc GILMANT, président du club

 

***Politique : magouilles pour les sénatoriales ...Le traître CHAMBON, ancien socialo, magouille pour être nommé vice-président de l'Agglo par le maire de Perpignan...

Les Pyrénées Orientales ont élu deux Sénateurs Les Républicains au Sénat

par Made in Perpignan (extraits)

C'est par un dimanche sous le brouillard que les 1205 électeurs du corps électoral des grands électeurs ont voté aux élections sénatoriales 2017. Un corps électoral dont la moyenne d'âge pourrait aisément se situer au delà de 50 ans et dont la parité homme/femme est loin d'être respectée.

Une triangulaire défavorable à la gauche départementale
Après le 1er tour, seuls 3 des 14 candidats en lice se sont maintenus au second tour. François Calvet, sénateur sortant ayant été réélu dès le premier tour, il ne restait plus qu'un poste à pourvoir et ce sont Hermeline Malherbe sénatrice socialiste sortante, Jean Sol conseiller général d'opposition Les Républicains et Jean Louis Chambon, conseiller départemental élu avec la majorité socialiste qui se sont maintenus. Le résultat fut sans appel et les 77 bulletins qui se sont portés sur Jean Louis Chambon, exclu du Parti socialiste pour candidature dissidente, auront manqué à Hermeline Malherbe pour sa réélection.

En effet, cette dernière fait 480 voix et s'incline face aux 549 bulletins obtenus par Jean Sol. Hermeline Malherbe qui remercie ses électeurs, déclarait à la fin du dépouillement :"Si la droite gagne, c'est grâce à un 3eme candidat masqué", désignant son ancien compagnon de parti Jean Louis Chambon. Ce dernier aura jusqu'au moment du déjeuner d'entre deux tours été fort sollicité.

Ségolène Neuville Secrétaire Départementale du Parti Socialiste confiait avoir joint par téléphone ce dernier pour lui parler. Il lui aurait confié que juste après cet appel, il avait un rendez vous avec Jean Marc Pujol, Maire Les Républicains et Président de Perpignan Métropole...

 

- - - Loin de ces turpitudes politicardes...

 

*** Poème écrit pour Les  Virades de l'Espoir... Mobilisons-nous pour vaincre la mucoviscidose...

 

 

Deuxième souffle

 

Je te salue, enfant qui cours
Dans les cours de récréation,
Préservant avec attention
Le secret de ton souffle court.

 

L’hiver, tu crées entre tes moufles,
Sur un carreau mal embué,
Un conte dans lequel tu n’es
Plus désormais à bout de souffle.

 

Tu deviens le puissant Éole, 
Poussant les trois-mâts sur la mer,
Héros d’une aventure folle
Où tu ne vas plus manquer d’air.

 

Puis, maudissant le sort maroufle,
Tu fais naître un magicien d’Oz
Qui découvre un deuxième souffle
Contre la mucoviscidose.

 

Jean Iglesis

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 09:20
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...
Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...

Livre et conférence de M. PARAIRE : Maillol, Rodin, l'aura dans l'oeuvre d'art - Prix européen de l'essai à Bruno TACKELS (Actes-SUD) - Concert à CERET : Pere FIGUERES...

UN SAMEDI à BANYULS, avec Michaël PARAIRE

 

et l'annonce du lauréat de prix européen de l'essai Walter BENJAMIN (salle Novelty, prking central, entrée libre).

 

*Venue du lauréat Bruno TACKELS le vendredi 24 novembre 2017 à 18h hall de la mairie de Banyuls, discours, exposé sur l'oeuvre de B. Tackels, apéritif.

Présence des élus, du représentant des éditions ACTES-SUD des partenaires (mairie de Banyuls, Conseil général 66, Centre méditerranéen de littérature (André BONET), Ministère de la culture, librairie Torcatis, Cave L'Etoile, restaurant le Fanal, Les 9 Caves...

*entrée libre et gratuite. Dialogue, débat. Dédicaces...

 

Contact : 06 31 69 09 32

- - - - -

 

***Bonjour chers adhérents de la Casa Bicicleta !

 

La Casa fait sa rentrée sur les chapeau de roues !

Mercredi, nous avons certainement vécu la permanence la plus remplie de toute l'histoire de la Casa, avec la présence du groupe de cyclistes Ecotopia Bike Tour ! Nous avons franchie une nouvelle centaine d'adhérents, avec actuellement 909 adhérents depuis le début. La Casa Bicicleta est toujours en bonne progression et permet aux cyclistes de réparer leur vélo plus facilement, ça fait plaisir !

 

Et tout le mois de septembre, ce ne sont pas mois de 6 animations qui sont prévues (voir l'agenda en ligne). La Casa Bicicleta a plus que jamais besoin de bénévoles, pour ces animations qui aide à la faire connaitre à tous, mais encore et toujours pour les permanences. N'hésitez pas, toutes les bonnes volontés sont précieuses, sans avoir besoin forcément de compétences en mécanique !

 

 La Casa fête la Bicicleta    Samedi  23 Septembre - 10H/18H - Castillet

Repoussée par 2 fois déjà, notre fête du vélo aura bien lieu cette fois ci ! Et pour valider le programme définitif, nous avons besoin de connaitre le nombre de personnes qui pourront aider le Jour J.

> Adhérents, prêtez main forte et dites le nous sur ce petit formulaire ! <

 

Programme provisoire :

  • Tombola : un vélo à gagner
  • Vélo sonore : pédaler pour faire de la musique !
  • Vélo mixeur : pédaler pour obtenir un smoothie de fruits frais !
  • course de lenteur : gardez l'équilibre même à faible vitesse !
  • Contrôle technique : diagnostic gratuit des vélos, sans réparations.
  • Marquage Bicycode : donnez une chance à votre vélo de vous retrouver en cas de vol !
  • Atelier vélo ouvert à la casa en parallèle pour faire découvrir le lieu

Tenez vous au courant de cet événement sur cette page.

 

 Permanences  besoin de bénévoles

Les permanences sont tenues par des bénévoles. Pourquoi pas vous ? N'ayez pas peur de vous lancer ! Une mini formation vous aidera à comprendre comment participer.

Ce tableau en ligne permet d'indiquer vos disponibilités (1) ou vos indisponibilités (0) pour tenir les permanences, mais aussi pour les animations de septembre.

Merci de votre participation pour faire vivre le projet de notre association !

A bientôt sur un vélo !

La Casa Bicicleta

_________________________

L'atelier est ouvert :

- MERCREDI 16H-19H

- JEUDI 18H-21H

- VENDREDI 15H-19H

- SAMEDI 10H30-13H

_________________________

Association Loi 1901

13 Bis rue de la Lanterne

66 000 Perpignan

0983502311

Site Internet

Facebook

N° SIRET : 810 707 794 00022

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 10:33
 PRADES Annie Cathelin et Jo Falieu ce vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures - Débat au Casa de Perpinya - Maillol et Rodin par M.Paraire à Banyuls samedi 23 à 18h, salle Novelty
 PRADES Annie Cathelin et Jo Falieu ce vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures - Débat au Casa de Perpinya - Maillol et Rodin par M.Paraire à Banyuls samedi 23 à 18h, salle Novelty
 PRADES Annie Cathelin et Jo Falieu ce vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures - Débat au Casa de Perpinya - Maillol et Rodin par M.Paraire à Banyuls samedi 23 à 18h, salle Novelty
 PRADES Annie Cathelin et Jo Falieu ce vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures - Débat au Casa de Perpinya - Maillol et Rodin par M.Paraire à Banyuls samedi 23 à 18h, salle Novelty

PRADES Annie Cathelin et Jo Falieu ce vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures - Débat au Casa de Perpinya - Maillol et Rodin par M.Paraire à Banyuls samedi 23 à 18h, salle Novelty

 
Annie Cathelin et Jo Falieu
*Littérature Rêves, révoltes et utopies au confluent de trois parutions récentes
demain vendredi 22 septembre, salle de Gelcen à 18 heures, présentation et dialogue autour des utopies, avec Annie Cathelin (roman, édition L'Harmattan), Jo Faileu (poésie), Paul Gérad et J.Pierre BONNEL (essai sur les Communautés libertaires, de 1970 à aujourd'hui, éditions Trabucaire).
Entrée libre. Apéritif. Dédicaces.
au centre-ville de Prades, près du magasin Biocoop.

 

*** Urgent Catalunya: Totes i tots a defensar la democràcia Toutes et tous pour défendre la démocratie (permettre aux citoyen-ne-s de la Generalitat de répondre à la question posée par son Parlement dans la logique du droit à l'autodétermination)

To: Gardarem la Tèrra Païses del Grand Besierés <glt.pgbesieres@gmail.com>

 

 

A propos des dernières nouvelles très préoccupantes sur la situation dans la Generalitat de Catalunya 10 jours avant le référendum d'autodétermination du 1er octobre

 

"Le gouvernement central  espagnol de M. Rajoy est passé des menaces aux actes de répression directe contre les acteurs du processus d'autodétermination (référendum le 1er octobre) décidé par la majorité du Parlement de la Generalitat de Catalunya... Même si l'on peut émettre des réserves sur les procédures adoptées pour contourner le blocage provoqué depuis 2010 par l'annulation par la Cour Constitutionnelle de la reconnaissance d'une nation catalane dans une loi légalement adoptée avec approbation par référendum sur la Generalitat. 

 

Pour ma part je préférerais que l'Europe évolue vers une vraie fédération démocratique permettant de dépasser l'enfermement dans les frontières des Etats Nations plutôt que de pérenniser ces derniers tout en en créant de supplémentaires entretenant les illusions de la souveraineté nationale au lieu d'avancer dans une souveraineté du peuple se déclinant des quartiers urbains et des pays ruraux jusqu'aux instances européennes puis universelles en passant notamment par le niveau de régions tenant compte des diversités linguistico-culturelles historiques ainsi que des bassins de vie et d'emploi. Je rappelle que  les découpages départementaux entretenant notamment avec les pouvoirs du représentant de l'Etat qu'est le préfet  le centralisme césars-bonapartiste prolongeant la centralisation étatique de la monarchie capétienne ayant abouti à la création des départements pour renforcer le pouvoir central en particulier en matière de fiscalité et d'ordre public.

 

Citoyen du Monde et d'Europe, de nationalité occitane, et de droit français, je m'associe bien sûr à toutes celles et à tous ceux qui  dénoncent les graves atteintes à la démocratie et à l'autonomie de la Generalitat de Catalunya que portent le gouvernement Rajoy et les forces politiques qui le soutiennent et qui veulent que les citoyen-ne-s électeurs-traces de la generalitat de Catalunya puissent s'auto-déterminer  dans un référendum comme ont déjà pu le faire une première fois celles et ceux d'Ecosse dans le cadre du Royaume Uni".

 

Voici en complément du message par courriel et téléphonique reçu de Robert Willing (voir ci-après) , le Message accompagnant l'article publié par le Monde.fr ci-joint  sur ma page facebook  ( https://www.facebook.com/dialog/feed?app_id=166878320861&channel_url=http%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2Fr%2F5oivrH7Newv.js%3Fversion%3D42%23cb%3Df2b6bd6e8fdc74c%26domain%3Dabonnes.lemonde.fr%26origin%3Dhttp%253A%252F%252Fabonnes.lemonde.fr%252Ff3fdfed33b8ad52%26relation%3Dopener&display=popup&e2e=%7B%7D&link=http%3A%2F%2Fwww.lemonde.fr%2Feurope%2Farticle%2F2017%2F09%2F20%2Freferendum-en-catalogne-la-garde-civile-perquisitionne-l-executif-separatiste_5188273_3214.html&locale=fr_FR&next=http%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2Fr%2F5oivrH7Newv.js%3Fversion%3D42%23cb%3Df2a6f61e7871c1%26domain%3Dabonnes.lemonde.fr%26origin%3Dhttp%253A%252F%252Fabonnes.lemonde.fr%252Ff3fdfed33b8ad52%26relation%3Dopener%26frame%3Df3ef82f407073a2%26result%3D%2522xxRESULTTOKENxx%2522&picture=&sdk=joey )

 

Plan coralament,

  Joan-Loís Escafit  

 

  4, carrièra Paul Valéry, 34500 Besièrs   

  Còr de Lengadòc  

 region Occitània Pirenèus Mediterranèa  

 tel. 04 67 31 04  55   

  corrièl  jl.escafit@gmail.com  

 

- - -

 

EN SUPPRIMANT FRANCE 3 PAYS CATALAN, L’ETAT SUPPRIME LE PAYS CATALAN

 

Communiqué de presse · Perpignan, 20 septembre 2017

 

La direction toulousaine de France 3 a révélé, le 18 septembre, la suppression de l'édition «Pays Catalan». Les informations départementales des Pyrénées-Orientales, diffusées au quotidien depuis 21 ans, disparaîtront au 1er janvier 2018. Dès lors, les citoyens seront éloignés de leur média audiovisuel public : France 3 abandonnera le territoire réel pour épouser une vision administrative et virtuelle.

Ce choix centraliste est imposé par l’Etat profond, supérieur aux gouvernements de droite, de gauche ou macroniste. Soutenu par l’Occitanie, il vise à éliminer le Pays Catalan de la conscience collective de notre territoire. L’annexion toulousaine se poursuit sans relâche, par la force, pour effacer toute notion de catalanité.

 

Oui au Pays Catalan manifeste son soutien aux journalistes de la rédaction de France 3 à Perpignan. Miroir de la vie sociale, économique, sportive, culturelle et politique, ce média local est indispensable au territoire. Il reflète sa société, ses évolutions et son identité. La suppression de ce canal d’information confirme la nécessité d'obtenir une Collectivité Pays Catalan, qui constituerait l’unique moyen d’exister, pour les Catalans de France. Cette nouvelle institution serait naturellement dotée d’une édition télévisuelle publique, française, à caractère propre.

 

Contact presse : press@ouiaupayscatalan.com · 06 75 74 25 49.

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 08:12
A prades salle gels en a 18h les 4 auteurs parleront des utopies

A prades salle gels en a 18h les 4 auteurs parleront des utopies

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 08:45
Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea
Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea
Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea
Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea
Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea

Galerie Odile OMS de Céret : dessins de Domene - Ecole d'été W.Benjamin à Portbou - Hélène PEYTAVI : Mountains and sea

PEINTURE/ Livre d'ART /EXPOSITIONS :

 

**** MOUNTAINS AND SEA, le chemin de Walter Benjamin, Hélène Peytavi 

VOIX éditions, 2017 http://www.voixeditions.com/?product=helene-peytavi

FR - MONTAINS AND SEA propose une relecture sensible du chemin de Walter Benjamin entre Banyuls et Portbou.

Le livre opère un détournement de perspective, reconstruit un point de vue qui embrasse dans son ensemble la totalité du paysage entre mer et montagnes et qui va chercher dans la question de l’exil et de la frontière sa forme. On retrouvera sur la tranche du livre, la croix noire tracée à la brosse n°50 qui indique les mauvaises directions à ne pas prendre. Car la « route Lister » - c'est le nom d’un général de l’armée républicaine espagnole qui l’emprunta pendant la guerre d’Espagne et c'est ainsi que la nommait Vincent Azéma, maire de Banyuls qui aida les réfugiés - est escarpée, difficile et hérissée de voies sans issues.

Que voit-on ? Le milieu du livre se compose d’une frise photographique. La nuit tombe à cru sur Rumpissa. A l’Ouest, une couronne de montagnes étirée sur un soleil couchant ; à l’Est, une mer endeuillée. Les points cardinaux sont rabattus sur une seule et même ligne. La lune se lève au-dessus du chemin des crêtes. Le col est un refuge. Rumpissa, pause dans la chaîne des Pyrénées. 42ème parallèle. 42.4167 / 42° 25’ 0’’ Nord.

Ce travail de construction, déconstruction, reconstruction du sentier de l’exil à partir d’une histoire naturelle réinventée de la Méditerranée, berceau de la botanique, est dédié à Walter Benjamin et à Mahamadou Traoré.

Le projet a fait l’objet de deux traversées à pied, la première en septembre 2016, la deuxième  en juin 2017, qui ont donné lieu à la production d’un herbier, de photos, de dessins et de textes, le tout assemblé et composé par le travail éditorial essentiel de Richard Meier pour Voix éditions qui a permis d’atteindre les objectifs du livre : une balade botanique et poétique du chemin de Walter Benjamin, entre mer et montagnes, empruntant à l’anglais, langue de l’exil, son titre.

 

MOUNTAINS AND SEA, el camin de Walter Benjamin, Hélène Peytavi, 

VOIX éditions, 2017 http://www.voixeditions.com/?product=helene-peytavi

 

CAT - MONTAINS AND SEA proposa un re-lectura emotiva del camí de Walter Benjamin entre Banyuls i Portbou.

El llibre presenta una nova i inusual perspectiva, reconstrueix un punt de vista que abasta en el seu conjunt tot el paisatge entre mar i muntanyes i que busca la seva forma en la qüestió de l'exili i de la frontera. A la vora del llibre trobem la creu negra traçada amb pinzell n ° 50 que indica les males direccions que no s’han de prendre. Doncs, la “ruta Lister” - nom prestat durant la guerra d’Espanya per un general de l’armada republicana espanyola que i que la va anomenar així Vincent Azéma, alcalde de Banyuls que  ajudà els refugiats-  és escarpada, difícil i plena de vies sense sortida

Què hi veiem? El centre del llibre es composa d’un fris fotogràfic. La nit cau sobre Rumpissa. A l’Oest, una corona de muntanyes estesa sobre un sol ponent; a l’Est, un mar de dol. Els punts cardinals s’agrupen en una mateixa i única línia. La lluna s’alça per damunt del camí de la cresta. El coll és un refugi. Rumpissa, pausa a la carena dels Pirineus. paral·lel 42,  42.4167 / 42° 25’ 0’’ Nord.

Aquest treball de construcció, de-construcció, reconstrucció del sender de l’exili a partir d’una història natural reinventada de la Mediterrània, bressol de la botànica, està dedicat a Walter Benjamin i Mahamadou Traoré.

El projecte ha estat objecte de dues travesses a peu, la primera el setembre del 2016, la segona el juny del 2017, que han donat lloc a la producció d’un herbari, fotografies, dibuixos i textos, tot el conjunt muntat i compost per Richard Meier per Voix éditions que ha permès d’assolir els objectius del llibre: un passejada botànica i poètica del camí de Walter Benjamin, entre mar i muntanya, prestat de l'anglès, llengua de l'exili, el seu títol.

 

MOUNTAINS AND SEA, el camino de Walter Benjamin, Hélène Peytavi, 

VOIX éditions, 2017 http://www.voixeditions.com/?product=helene-peytavi

 

CAST - MONTAINS AND SEA propone una emotiva relectura del camino de Walter Benjamin entre Banyuls y Portbou.

El libro presenta una nueva e inusual perspectiva, reconstruye un punto de vista  que abarca en su conjunto todo el paisaje entre mar y montañas y que busca su forma en la cuestión del exilio y de la frontera. Nos encontramos en el lomo del libro, la cruz negra, trazada  con pincel Nº 50 que indica las direcciones que no hay que  tomar. Porque,  la ' ruta Lister’- es el nombre tomado durante la guerra de España por un  general del ejército republicano español y llamada así por Vincent Azéma, alcalde de Banyuls, que ayudó a los refugiados - es escarpada, difícil y llena de vías sin salida.

¿Qué vemos? La mitad del libro consiste en un friso fotográfico. Cae la noche  sobre Rumpissa. Al oeste, una corona de montañas suspendida a un sol poniente; al este, un mar de luto. Los puntos cardinales se agrupan en una misma y única línea. La luna  se levanta por encima del camino de la cima. El puerto es un refugio. Rumpissa, pausa en la cadena de los Pirineos. paralelo 42 º. 42.4167 / 42 ° 25' 0 "Norte.

Este trabajo de construcción, deconstrucción, reconstrucción del sendero del exilio a partir de una  historia reinventada natural del Mediterráneo, cuna de la botánica, está dedicado a Walter Benjamin y MahamadouTraore

El proyecto fue objeto de dos travesías a pie, la primera en  septiembre de 2016, la segunda en junio de 2017, que dió lugar a la producción de un herbario, fotos, dibujos y textos, todo el conjunto montado y compuesto por Richard Meier para Voix éditions que ayudó a alcanzar los objetivos del libro: un paseo botánico y poético del camino de Walter Benjamin, entre mar y montaña, tomando prestado del inglés, lengua del exilio, su título.

 

MOUNTAINS AND SEA, Walter Benjamin’s path, Hélène Peytavi, 

VOIX éditions, 2017http://www.voixeditions.com/?product=helene-peytavi

 

ENG - MOUNTAINS AND SEA offers a rereading of Walter Benjamin’s path from Banyuls to Portbou.

The book embrasses the whole landscape of sea and mountains. The questions of exile and border guide the book’s structure. On each book edge is a black cross number 50  indicating the wrong directions. Because Lister’s road is steep and difficult leading to many dead ends. This road is named after a general of the spanish republican army who crossed it during the spanish war. It is also how Vincent Azéma, the mayor of Banyuls who helped the spanish refugees, called it.

What do we see ? In the middle of th book is a photographical line. Night sinks over Rumpissa.

In the West lies a ring of mountains stretched under the setting sun ; East, lies a bereaved sea. The cardinal points are line up.The moon rises over the mountain ridges. Rumpissa, the mountain pass is a shelter, a rest place inside the Pyrenees mountain chaine. 42nd parallel. 42.4167 / 42° 25’ 0’’ North. The natural and botanical history of this mediterraneen region allows the construction, deconstruction and reconstruction of this exil trail and is dedicated to Walter Benjamin and Mahamadou Traoré. Two crossing lead the project. The first one in september 2016 and the second in juin 2017 leading to a herbaria, photos, drawing, texts. They were assembled and brought together by Richard Meier’s editorial work for the Voix editions. Thanks to his work the books goals were reached, illustrating a botanical and poetical walk along Walter Benjamin’s path, between mountains and sea. The title written in english suggest the langage of exile.

 

***GALERIE D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN À CÉRET

Nous sommes ouverts du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h.

site : http://www.odileoms.com/ 

 

QUIM DOMENE

du 16 juin au 30 septembre 2017

Lettres à Kurt Schwitters

Quim Domene s’est intéressé depuis 2005 à l’univers Dada et en particulier à Kurt Schwitters, artiste allemand, animateur du mouvement à Hanovre.

Au tavers de cette série "lettres à Kurt Schwitters" Domene revisite Schwitters bien sûr mais aussi le mouvement Dada, le surréalisme et les avant-gardes artistiques du vingtième siècle. Le sujet de ses œuvres se réfère également à la mémoire historique, à l’histoire de l’art mais aussi à l’actualité. Une multitude de références croisées construisent des relations parfois fortuites, souvent ironiques entre les objets, les images et des symboles.

On découvre, au fil des œuvres, les effigies ou les références à Schwitters bien sûr  mais aussi plus largement à Rothko, Johns, Mapplethorpe, Courbet, Duchamp, Picabia… ou encore à Einstein, Lénine, Kafka, Picasso…  On remarque aussi des références au terrorisme, à la politique, et plus simplement aux objets du quotidien. 

C'est à notre demande qu'il a introduit la figure de Dali dans cette série, mais il est évident que ce personnage complexe et contreversé ne pouvait qu'y figurer. En effet si Breton était le "Pape" du surréalisme, on peut se demander au vue de son œuvre, de ses écrits et de sa vie, si Dali n'en était pas le "Dieu"?

 **Principaux repères biographiques

Né en 1948, Catalan et autodidacte, Quim Domene a commencé par travailler comme graphiste et designer avant de se tourner vers la peinture. 
Sa pratique est pluridisciplinaire : photographie, sculpture et installations ; ses œuvres procèdent de la récupération, de la juxtaposition, utilisent souvent des caractères typographiques et des références à l'Histoire de l'Art, de la Politique ou de la Philosophie.

Il expose avec différents collectifs dés 1968 , puis réalisera ses premières expositions personnelles à partir de 1974.

A partir de 1980 il expose un peu partout en Europe: Hannovre,Kassel, Sttutgart, Dusseldorf, Bonn, Bordeaux et Toulouse. Puis en Suède et à Zurich en Suisse.

En 1998 il commence à exposer au Japon, à Kobe, Osaka et Tokyo.

Il expose à la Galerie Trintignant à Montpellier en 2014 et est depuis représenté par la Galerie Samira Cambis.

Il est présent en permanence à la galerie Rasmus à Odense, Danemark.

Il a participé à plusieurs éditions des foires ARCO et ESTAMPA à Madrid.

Il a réalisé de nombreuses interventions permanentes ou éphémères dans des espaces publics, la dernière à Barcelone en décembre 2016.


"Robert Willing" <rw3612@gmail.com>

De notre correspondant en CATALOGNE : 
 20/09/17 08:35
objetCal una repolitització cívica i activa

Cal  una repolitització  cívica  i  activa

 

 

Darrerament  es torna  a comentar en els cenacles  del poder de l’altiplà madrileny que cal aplicar  l’article  155   de   CE.  De fet, ja  l’estan aplicant de facto. A més, ja vivim  en una atmòsfera  d’un  autèntic  estat  de  setge;  però que vagin en compte, ja que darrerament  cada  vegada més  governs, parlaments i  mitjans de premsa internacionals, entre ells  dos importants mitjans emblemàtics europeus –els prestiogiosos rotatius Le Monde i Der Spiegel- són molt crítics amb el dogmatisme  i  l’autoritarisme  antidemocràtic del  govern Espanyol .

 

Una important  majoria  de  mitjans de  comunicació  europeus  en  llengues  molt  diverses –mitjans petits  i grans- no entenen  gairebé  res del que  està passant amb  la  reacció  furibunda  i  irracional  del govern  espanyol  contra  Catalunya. Des del  segrest (la retenció)  per  part de l’empresa semiestatal “Correos”, de la revista  d’Òmnium  i  la  publicació de Poble Lliure  La Veu, passant per “l’entrada”, sense  ordre  judicial,   de la Guàrdia Civil,  sense ordre  judicial,   a l’empresa de missatgeria Unipost de Terrassa, fins els  arbitraris  escorcolls a unes  quantes impremtes d’arreu de la geografia  catalana, tot  això  fa  difícil   creu  que, a hores  d’ara, l’Estat  espanyol és un estat de drret  com cal. Tinc  amics  francesos, escocesos,  anglesos, alemanys, flamencs  i d’altres  que  quan els  explico tot  això queden  horroritzats i resten esmapwerduts  davant  d’aquestes  acttuacions  tan arbitràries  i impròpies d’Estat que  forma  part, d’ençà de 1986, de la UE.  

 

No hi ha dubte que cal seguir insistim que la mobilització ha de  continuar, més  que  mai, essent cívica i permanent. També  és molt  important  en aquests moments  animar  i impulsar una  molt  més intensa repolitització  cívica i activa  del màxim nombre de catalans (estimular que adquireixin més consciència social i nacional) i, alhora, fer saber -més  i millor- a Europa i al món sencer que el model/règim espanyol del 1977/1978 està completament exhaurit, és poc democràtic i “podrit” de corrupció pels quatre costats .

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 08:11
Baie de ROSES (photo JPBonnel) - Le MEDIATOR, spectacles à Perpignan - Robert VINAS à Barcelona , le 21 septembre, 19h, auditorium du musée d'Histoire
Baie de ROSES (photo JPBonnel) - Le MEDIATOR, spectacles à Perpignan - Robert VINAS à Barcelona , le 21 septembre, 19h, auditorium du musée d'Histoire
Baie de ROSES (photo JPBonnel) - Le MEDIATOR, spectacles à Perpignan - Robert VINAS à Barcelona , le 21 septembre, 19h, auditorium du musée d'Histoire
Baie de ROSES (photo JPBonnel) - Le MEDIATOR, spectacles à Perpignan - Robert VINAS à Barcelona , le 21 septembre, 19h, auditorium du musée d'Histoire

Baie de ROSES (photo JPBonnel) - Le MEDIATOR, spectacles à Perpignan - Robert VINAS à Barcelona , le 21 septembre, 19h, auditorium du musée d'Histoire

Tourisme - L'essor de Roses (Costa Brava)

 

La salle d'expositions de CA L'ANITA, à Rosas, présente jusqu'au 29 octobre 2017, une intéressante galerie de photos : les images témoignent du village de pêcheurs avant 1960 et de son incroyable développement touristique après cette date fatidique...

 

"de l'album a la xarxa", le fascicule gratuit monte des scènes désuètes, des enfants jouant sur une plage déserte, le conducteur d'un bus préhistorique, l'arrivée de la pêche sur le port avec les anciens lamparos...

Pourquoi cette croissance soudaine, méprisant la vie tranquille des Catalans de la baie formidable..? 

En fait, le tournant de l'essor (creixement, comme l'exemple à Barcelona) eut lieu en 1956 en raison du gel qui tua la moitié des oliveraies en un mois de février inoubliable...Dès 1961, les six hôtels de 1956 se transforment en 580 appartements et 22 nouveaux équipements hôteliers...

 

Ces constructions se font à la limite de la légalité, n'a pas peur d'écrire le livret officiel (*). Et l'on sait que sous Franco, l'immobilier se construisit de façon anarchique, par copinage ou corruption, sur l'espace littoral, bétonnant ainsi l'adorable Côte sauvage, de Cadaquès à Tossa en passant par Llansà et... Roses !

 

La population de 2500 âmes passe alors à plus de 6000 en quelques années. Entre autres s'érige le quartier des pêcheurs, lotissement sans pittoresque de la fin des années 1950…

 

L'urbanisme galopant et destructeur de paysages va occulter le passé agricole de la station balnéaire: les propriétaires vendent le patrimoine, la rente agraire exigeant travail laissant la place à la spéculation immobilière…Naissent les urbanisations des quartiers en 1962 jusqu'en 65 : Els Grecs, la Garriga, El Mas Oliva, Santa Rosa del Puig, la Sureda, Els Fumats, Mas Mates…

 

 L'activité de la pêche va être dynamisée tandis que la fièvre "constructive" va imposer dès 60 le style impersonnel d'architecture internationale. Roses va perdre de sa personnalité, même si la pauvreté est enrayée et si de nombreuses familles vont profiter de la manne touristique : tenir un commerce, vendre une parcelle, quitte à être envahis par la foule estivale, en quête de farniente, de sangria et de paëlla…

 

La photo montre la plage de Canyelles Petires vide et ses collines vierges…A présent la montagne est minée, percée de villas luxueuses et de piscines orgueilleuses avec point de vue sur l'immense baie bleue et verte…

 

Roses offre au touriste ce qu'il attend, pas l'identité catalane, mais un folklore andalou, la fausse image d'un village transfiguré, des boutiques de souvenirs remplies d'objets hétéroclites, de la corrida au vins, olives et tourons…L'offre est démagogique, comme toujours séductrice, tuant l'authenticité du folklore et de la culture locaux…

 

La contrepartie est un enrichissement notable de la population; on a tué l'agriculture, le souvenir des oliviers, les petites barques de pêche, pour tout miser sur le tourisme et un peu sur les chaluts, mais le poisson disparaît et l'activité hauturière doit céder face à l'exotisme, à la gastronomie, aux désirs mondialistes des estivants et des étrangers fortunés qui ne savent rien de la mémoire catalane de ce territoire admirable…

JPBonnel

 

(*) exposition organisée par la mairie de Roses. Entrée libre. Sur la promenade de Roses.

 

MUSIQUES au MEDIATOR de PERPIGNAN

 

 

C’est reparti !
Amplis branchés, backline en place, projecteurs orientés vers la nouvelle programmation qui n’attend que vous.
Rejoignez-nous pour faire trembler les murs de votre salle de concerts
à coup d’applaudissements et de pieds qui frappent le sol !


Oui, on est enthousiastes. Parce qu’on sait qu’on va partager des moments forts avec vous.
Et vous verrez, on a pensé à tout le monde, à tous vos goûts, à toutes vos envies.
Venez jeudi prochain, vous découvrirez tout ça en vidéo.
En bref, un petit message pour vous dire qu’on a hâte de vous revoir et de vous offrir un verre en terrasse avec Les Femmes à Barbe et Les Frères Jacquard pour une soirée festive et complètement second degré
(sérieusement, vous avez déjà vu un clip des Frères Jacquard ?).

À très vite alors… C’est reparti !

Retrouvez nous sur Facebook

 

 

SOIRÉE DE RENTRÉE
Présentation de la programmation + Concerts
Verre de bienvenue offert jusqu'à 20H

JEU 21 / 09
18h30

ELMEDIATOR

 

LES FRÈRES JACQUARD

REPRISES ET DÉTRICOTAGES DE TUBES

Ils contournent, retournent, détournent, perturbent et entubent les tubes de la pop et les classiques de la chanson française, laissant immanquablement la banane et un air imbécile après leur passage.

 

LES FEMMES À BARBE

MUSIQUE DE BOUCHE

Chant, curieuses onomatopées, groove décoiffant… ces trois « barbues girls » et leur « musique de bouche » vont vous décoiffer !

ENTRÉE LIBRE

jeudi 21 septembre 18h30 / Elmediator

PROCHAINEMENT !

BigFlo & Oli ...

YaniSs Odua ...

Sugaray Rayford

Watchdog ...

The Lords Of Altamont ...

Llorca

Le Peuple de l'Herbe ...

Amadou & Mariam ...

Les Ogres de Barback ...

Lysistrata ...

Trust

V. Wagner & Murcof

 

Elmediator
est une salle du

 

www.theatredelarchipel.org
04 68 62 62 00   (du mardi au samedi de 12h à 18h30)

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 11:14
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon
Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon

Musique romane - Art sacré à Riquier - La bouche du sculpteur Pierre Garçon

Le sculpteur Pierre Garçon à Perpignan

 

 Si vous montez vers la place Rigaud, avant Pams et Cassanyes, vous arrivez à la galerie Artrial : Céline Marcadon a déniché et abrite un artiste original. Avant de courir vers d'autres aventures esthétiques, elle accueille pour quelques jours encore un homme affable, un homme à femmes, immortalisées dans la pierre. 

 

Ce n'est pas Roger Caillois, c'est Pierre Garçon et vous pouvez entamer une conversation passionnante avec lui sur Maillol et Rodin : qui est vraiment sculpteur ? Qui est modeleur ? Qui, statuaire..? 

 

D'ailleurs, vous le saurez aussi en vous rendant à Banyuls samedi prochain, le 23 de ce mois de septembre, à 18h (salle Novelty, entrée libre) avec la conférence de Michaël Paraire, qui vient de publier un savoureux "Maillol et Rodin !

 

Le sculpteur aime la pierre et la traite bien, les petits formats, ces galets qui tiennent dans la paume ou se glissent dans votre poche. En faisant l'inventaire de ces bouts de matière, arrachées à la Terre, comme détachées d'un volcan crachant la poésie et l'imagination d'un créateur venu de Paris et exposant à Perpignan pour la première fois...

 

De mère perpignanaise -ouf, l'honneur est sauf !-et de père corrézien (c'est où, ça ?), il ose montrer bouche et fesse, sein et toutes ces parties érogènes et sensuelles que le corps humain, et féminin surtout, aime à dévoiler...

 

Je m'attarde sur la pierre noire, de basalte, à la Soulages, ramassée d'ailleurs près du musée de Rodez.

Elle côtoie un galet blanc trouvé en Espagne et une partie de la Vénus d'illd, calcaire cueilli à Argelès, mais descendu de la montagne proche, il y a sans doute un certain temps…

 

Voici "Les fesses qui marchent" de 2015 : Pierre prétend que Macron lui a volé son slogan…IL s'agit de pierres ramassées dans les Corbières, juste après la port de Pierre (tiens !) de Garcia-Fons….

J'apprécie particulièrement "La bouche", en forme de coeur et en marbre blanc d'Andalousie, collaboration avec Emilie MOUTSIS, qui projette des vidéos en gros plan sur les bouches qui murmurent. Pierre a été fasciné par sa sensualité. Un sculpteur des sens : viennent le sein, de mignonnes sculpture comparées à des peintures, accrochées au mur comme des tableaux…

 

Ces éléments érotiques du corps humain invitent à un art intime : "Plus c'est petit, plus c'est intime !", dit P. Garçon, suggérant encore le "small is beautiful !".

 

Et il caresse ces cailloux polis, ces souvenirs d'un corps aimé que l'on peut placer près de son coeur, de son sexe (grâce à la poche du pantalon, ou, pour une longue nuit nostalgique, dans le tiroir de sa table de nuit…

 

Merci, Pierre, j'ai voyagé de pierre en pierre, à travers pays et femmes, grâce à ces fragments de vie, d'amour et de rêve...

 

JPBonnel

VID-20170828-WA0000.mp4  CATALUNYA

 

 

Benvolgut,

L'1 d'octubre els catalans de la Comunitat Autònoma de Catalunya són cridats a votar, a decidir el seu futur.

Els catalans podran triar entre:

  • crear una República o
  • continuar fent part d'Espanya

Les setmanes a venir seran decisives.

L'estat espanyol vol, costi el que costi, prohibir les urnes.

Avui l'estat espanyol utilitza tots els mitjans possibles:

  • prohibir el debat al Parlament català 
  • prohibir les urnes i les butlletes de vot
  • prohibir les reunions públiques per a debatre de l'1 d'octubre
  • confiscar cartells i propaganda electoral
  • convoca al tribunal tots els elegits i representants del poble favorables a les urnes
  • vol controlar els comptes de la Generalitat de Catalunya
  • ...

Des de Catalunya Nord tenim el nostre paper a jugar.

 

Des de la territorial nord-catalana de l'ANC proposem 3 accions:

 

1- participar a l'acte del 22 de setembre al Casal de Perpinyà.

Un acte on mesclarem declaracions polítiques i intervencions musicals i poètiques.

A l'acte hi hem invitat tots els batlles.

Per ara dos han respost present, els dos seran al Casal i els donarem la paraula.

 

2- Adherir al manifest de suport 

i sobretot reenviar aquest manifest als teus contactes per mor d'eixemplar la llista d'adherits

 

3- interpel·lar el teu batlle, el teu conseller departamental, el teu parlamentari... tots ells nos representen.

Tots ells se diuen republicans, tots ells se diuen demòcrates.

Perfecte.

Avui els demanem que ho demostrin amb claredat.

Els hem enviat un correu, pocs han reaccionat.

Potser que han rebut el correu i no s'han adonat de la importància.

Si cada un de nosaltres els expliquem la situació, l'acabaran entenent.

 

Nos veiem divendres al Casal.

 

 follow on Twitter | friend on Facebook | forward to a friend 

Copyright © 2017 ANC - Cat Nord, All rights reserved.

Reps aquest correu per haver estat inscrit a la nostra llista, agraïm l'interès.

Correu:

ANC - Cat Nord

23 avinguda del Liceu

Perpinyà 66000

France

 

- - -

COMMUNIQUÉ DE PRESSE · Perpignan, 16 septembre 2017

 

MAIRES DU PAYS CATALAN, DÉFENDEZ LA DÉMOCRATIE EN CATALOGNE DU SUD !

 

Le Parlement de Catalogne, doté d’une majorité issue des élections du 27 septembre 2015, a décidé d’organiser un référendum d’autodétermination, le 1er octobre prochain. Or, le gouvernement espagnol déploie les grands moyens pour empêcher cette consultation démocratique : condamnation de l’ancien Président Mas et de plusieurs de ses ministres, annulation de toutes les décisions parlementaires, interdiction, par la Cour Constitutionnelle, d’évoquer le droit à la décision ! La mise en examen de ministres catalans, pour sédition, l’ouverture de la procédure de suspension de leurs fonctions du bureau de l’Assemblée Catalane, et la convocation de 750 maires pour une mise en examen aussi, illustrent la dérive madrilène.

 

Scénario à la turque à deux pas de Perpignan

 

A quelques kilomètres de Perpignan, un scénario à la turque se profile, car Madrid menace de suspendre le Président catalan, Carles Puigdemont. Les ministres, députés et hauts fonctionnaires, comme la police catalane et même les simples particulier, sont également visés. In fine, il s’agirait de faire disparaître la Catalogne !

Oui au Pays Catalan affirme son soutien à la décision démocratique de la majorité issue des urnes en Catalogne. Nous estimons que le droit des peuples à l’autodétermination est universel et applicable dès qu’une majorité le réclame. Nous appelons les maires et les communes des Pyrénées-Orientales jumelées avec des municipalités sud-catalanes à manifester leur soutien et leur amitié avec le Sud. En ce moment grave et historique, l’avènement d’une République Catalane à nos portes exige cet engagement.  Le 1er octobre, les conseils municipaux de notre département se doivent de rejoindre leurs homologues, à Figueres, Girona, PortBou, Puigcerdà, Barcelone et dans leurs environs. Nos élus doivent assumer le rôle d’observateurs, lors cette séquence de démocratie inédite. Nous affirmons la solidarité des Catalans de France envers les institutions de nos frères du Sud et alertons l’opinion publique: le gouvernement espagnol doit respecter l’expression populaire et renoncer à ses entraves au vote, par la force.

 

Contact presse : press@ouiaupayscatalan.com · 06 75 74 25 49.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:54
Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières
Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières
Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières
Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières
Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières

Montreurs d'ours dans l'Ariège - Le commando pour la chasse à l'ours - Pilar Parcerisas et J.P.Bonnel, conférence au Boulou (66) le 15.9.2017 (photo Michèle Martel, trésorière de l'assoc.W.Benjamin sans frontières

L'ours ou l'Homme : choisir le moins bête !

 

Après une douce soirée à la médiathèque du Boulou, grâce à Pilar venue exprès de Barcelona, et avec un public sympathique d'une trentaine de personnes...Je rentre dans la nuit froide et m'aperçois que le Canigou est coiffé d'une pyramide blanche... Neige à 1800 mètres pendant qu'on parlait d'exil, d'antisémitisme...avec Michaël Paraire, Joël Mettay, André Roger, Serge Barba, Magda Julliard, un conseiller municipal, l'adjointe à la culture, etc...

Et puis l'Ariège douce, mon Ariège, mère courage, qui fait le buzz : un commando à la sauce corse veut exterminer l'ours. Chasse à l'Ours ! Et si on chassait l'Homme quand il fait la bête ! Quand il est bête. L'animal n'est jamais bête car Bête, il l'est tout le temps, et il ne le sait pas... L'Homme, le mâle, je veux dire, lui non plus ne sait pas la profondeur de sa bêtise, surtout quand il prend un fusil...

Les Pyrénées ont vécu durant des siècles dans la cohabitation de l'ours et du paysan. L'ours était un complice; dangereux, et original, on le montrait durant les fêtes, les foires, comme on exhibait les esclaves, les Noirs, les peuples colonisés.

Aujourd'hui, l'ours (comme le loup) gêne : cet ogre mange trop de moutons ou affole les troupeaux qui se jettent dans le vide des belles falaises des ariégeoises Pyrénées. La colère monte à Auzat, la folie gagne le beau Cousserans, où Ludovic Massé, en exil, pendant 40, trouve un refuge et le calme pour écrire...

 

Pourtant on indemnise les éleveurs ! Veulent-ils la fin d'une espèce..? On a créé des parcs de nuit ou de chiens. Veulent-ils, les paysanas, en finir avec la biodiversité..? L'Etat leur paie de nouvelles cabanes, permettant d'intervenir en cas de prédation… 

Or l'excité veut monter au village et "flinguer" l'ours ! C'est sûr, l'estive monte haut, à 266OO mètres, là où rôde le monstre et la présence des brebis attire son appétit…Il faut donc redescendre et se priver de beaux pâturages…On va tester des chiens plus offensifs, procéder à des tirs d'effarouchement, en utilisant des armes non létales…Il faut certes réguler l'espèce, mais la supprimer ..???

 

En tout cas, ce commando de charognards ne respecte ni le droit français ni la législation européenne : protection de l'ours brun des Pyrénées… Déjà l'Europe a tancé la France qui, depuis quelques années, est du côté de l'éleveur : on n'a pas fait de nouveau lâcher d'ours, à l'exception de l'ours slovène arrivé du côté espagnol et résidant à présent dans les Pyrénées…A Auzat, à Nohèdes…ou plus bas, vers Leucate, comme ce maudit loup entrevu à la limite de l'aide et du Pays catalan..?

 

Qui fait l'animal ? Qui fait la bête en se croyant un homme..?

 

 

 

Patrimoine : 2 jours et on passe à un autre sujet

 

Les Libraires et Bouquinistes de l'Association La Mémoire du Livre" seront présents le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017 à Saint Guilhem le Désert, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Beaux Livres anciens & modernes sélectionnés seront présentés à la vente.

 

- - -

Dans une vidéo, des hommes masqués et armés veulent « rouvrir la chasse à l’ours » en Ariège

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Foix vendredi après des propos d’individus qui veulent « mener une résistance active face aux agents de l’Etat ».

LE MONDE | 15.09.2017 à 17h53 • Mis à jour le 15.09.2017 à 18h12 |

Par Audrey Garric

 

« Nous, montagnards d’Ariège, éleveurs, randonneurs, chasseurs, élus, citoyens, disons à l’Etat, ça suffit. » Dans une vidéo qui n’est pas sans rappelerles mises en scène du Front national de libération de la Corse, une trentaine d’hommes cagoulés et armés, filmés de nuit, annoncent qu’ils s’opposent à lapolitique du gouvernement en matière de gestion des ours dans les Pyrénées.

« Par l’introduction d’ours slovènes, puis la création d’une pouponnière leur permettant de se multiplier, l’Etat français met en place une gestion du territoire où, peu à peu, il limite aux hommes, aux femmes de la montagne, l’accès, la liberté d’être, de faire, de travailler, indiquent-ils. L’Etat est resté sourd face aux demandes de nos aînés, de nos organisations citoyennes et professionnelles. » « Nous avons décidé de rouvrir la chasse à l’ours en Ariège et de mener une résistance active face aux agents de l’Etat », conclut la voix anonyme et rocailleuse, ponctuée de deux coups de fusil.

 

« Simagrée d’organisation terroriste »

La vidéo, qui dure près de 2 minutes, a été reçue par plusieurs médias ariégeoisjeudi 14 septembre, sous la forme d’une clé USB envoyée dans une enveloppe anonyme. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Foix vendredi. La peine maximale encourue pour le chef d’accusation de « participation avec armes à un attroupement par des personnes dissimulant volontairement leur visage » est de cinq ans de prison, 75 000 euros d’amende et l’interdiction de détenir des armes. L’enquête, confiée au groupement de gendarmerie de l’Ariège, devra « déterminer s’il ne s’agit pas d’un canular et quels sont les auteurs de cette vidéo », indique Karline Bouisset, la procureure de la République.

La préfecture de l’Ariège a dénoncé, de son côté, une « dérive pathétique dans la violence et dans l’illégalité ». « Cette simagrée d’organisation terroriste, s’il ne s’agit pas d’un canular, porte préjudice à tous ceux qui défendent le développement des territoires ruraux et de montagne », assure-t-elle dans un communiqué. La préfète de l’Ariège, Marie Lajus, invite les responsables professionnels, institutionnels et politiques à « marquer leur désaccord avec ceux qui franchissent la ligne de l’illégalité et condamner cette nouvelle irruption de violence et d’usage des armes ».

 

Ces images interviennent dans un climat des plus tendus en Ariège, le département qui abrite la majorité des 39 ours du massif pyrénéen. Le 25 août, quatre agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, qui devaient établir un constat de dommages dus au plantigrade près d’Auzat, avaient été accueillis par une cinquantaine de coups de feu et « une trentaine de personnes agressives ». Si ces dernières n’ont pas fait de blessés, elles ont proféré des « propos menaçants » et crevé les pneus du véhicule des fonctionnaires. Une enquête judiciaire avait été ouverte pour « violences avec armes » tandis que le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot,« condamnait sans réserve cette agression inadmissible ».

 

 Lire le reportage :   En Ariège, la présence des ours fait sortir les fusils

Le 29 août, la majorité socialiste du conseil départemental avait demandé le retrait des ursidés et leur retour dans leur pays d’origine, la Slovénie, trois jours après que des éleveurs avaient bloqué les accès de la ville de Saint-Girons à l’heure du marché. Et au début du mois, le maire de la commune d’Ustou, Alain Servat, prenait un arrêté interdisant « toute divagation d’ours » dans sa commune, pour alerter des « dangers que représente l’animal » et « renvoyer l’Etat à sa responsabilité ».

En cause derrière cette poussée de fièvre : la multiplication des attaques cette année, après une décennie de stabilité durant laquelle le nombre d’ours avait pourtant doublé. Selon les dernières données de la préfecture de l’Ariège, le plantigrade a tué 432 bêtes, auxquelles pourraient s’ajouter 57 autres dont les dossiers n’ont pas encore été examinés. En 2016, elles étaient 162. Une explosion des chiffres qui s’explique en partie par un événement exceptionnel : dans la nuit du 16 au 17 juillet, 209 brebis du groupement pastoral du Mont-Rouch, près de Couflens, ont « déroché », c’est-à-dire chuté d’une falaise, effrayées par un ours qui a attaqué le troupeau.

« Années d’impunité et de laxisme »

Pour l’association pour la sauvegarde et le patrimoine d’Ariège-Pyrénées (Aspap), qui regroupe éleveurs, chasseurs et habitants opposés à l’ours, cette« vidéo n’est pas étonnante, vu le climat actuel en montagne ». « On ne sait pas d’où elle vient, mais je ne pense pas que ça soit un canular », juge Rémi Denjean, éleveur et membre du bureau de l’Aspap. L’association dit avoir« tendu la main à l’Etat », jeudi, en proposant la création d’une zone de présence sur le massif où les ours seraient tolérés et d’une zone sans prédateur, favorable au pastoralisme.

« Cette vidéo, bien que grotesque, contient des menaces explicites et graves contre les ours et les agents de l’Etat », dénonce de son côté Alain Reynes, le directeur de l’association Pays de l’ours-Adet, qui défend le plantigrade. Le militant rappelle que « la guerre des demoiselles », que la vidéo dit vouloir relancer, était une « résistance clandestine et délictueuse », entre 1829 et 1832 en Ariège, contre l’Etat qui souhaitait réformer le code forestier. « Des jeunes gens se déguisaient en femmes et molestaient les agents de l’Etat », détaille-t-il.

« Cette vidéo s’inscrit dans une escalade de la violence qui nécessiterait une réaction plus forte du gouvernement. C’est le résultat d’années d’impunité et de laxisme de l’Etat, qui n’est pas clair par rapport à sa politique. Va-t-il céder à la menace ? », interroge-t-il. Alain Reynes, comme d’autres responsables d’ONG, demande à Nicolas Hulot de relâcher de nouveaux ours, en priorité dans les Pyrénées-Atlantiques, pour « renforcer une population qui reste menacée » et alors que les dernières réintroductions datent de 2006, après celles de 1996 et 1997. Le ministère, de son côté, indique « étudier toutes les options », précisant qu’« aucune décision n’a été prise et qu’aucun calendrier n’est défini ».

 

 

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2017/09/15/dans-une-video-des-hommes-masques-et-armes-veulent-rouvrir-la-chasse-a-l-ours-en-ariege_5186428_1652692.html#6WtbHYARbWCSSxZY.99

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 10:40
Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou
Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou
Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou
Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou
Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou

Pilar Parcerisas - Conférence sue les musées à Barcelone par James RONDEAU - Conférence W.Benjamin au Boulou

 

 

Pilar Parcerisas i Colomer

 

 

 

 

Pilar Parcerisas i Colomer (Manresa, 1957) és crítica d'art, curadora d'exposicions independent i guionista (guide littéraire)

 

Es va doctorar en Història de l'Art i llicenciar en Ciències de la Informació per la UAB. És un dels membres fundadors del diari Regió 7. Es va formar com a comissària amb Harald Szeemann. Ha comissariat nombroses exposicions d'art. 

També és crítica d'art del diari Avui. Com a guionista, seus són els guions de les pel·lícules Entreacte (1988), L'última frontera (1992) i Babaouo (1997).

 

És membre de l'Associació Internacional de Crítics d'Art (AICA) i vocal del consell del MACBA.[1] i ha format part del Patronat de la Fundació Joan Miró com a representant de la Conselleria de Cultura de la Generalitat de Catalunya. Va ser des del 21 de gener de 2009 vicepresidenta del Consell Nacional de la Cultura i de les Arts.[2] També ha sigut presidenta de l'Associació Catalana de Crítics d'Art (ACCA), càrrec actualment ocupat per Joan Maria Minguet.[3]

 

 

Aquestes són algunes de les exposicions més rellevants que ha comissariat.

  • Juntament amb Maria Josep Balsach i Carles Hac Mor va comissariar el cicle d'exposicions de l'Espai 10 del curs 1983-1984
  • Idees i Actituds. Entorn de l'art conceptual a Catalunya, 1964-1980... (1992)
  • Joseph Beuys. Manresa Hbf (1994)
  • Agnus Dei. L'art romànic i els artistes del segle XX (1996)
  • Dalí. Afinitats Electives (2004)
  • Man Ray, llums i somnis i Accionisme vienès (2008)
  • Il·luminacions. Catalunya visionària (2009)
  • Construccions Líriques. Man Ray, Leandre Cristòfol. L'objecte i l'esperit Dadà (2009)[4]

Publicacions

  • Equipatge de mà (1997)- Selecció dels seus articles a Art & Co.
  • La màquina de l'art (2003)
  • Conceptualismo(s). Poético, políticos y periféricos. En torno al arte conceptual en España, 1964-1980 (2007).
  • Barcelona Artz-Zona (2008)
  • Duchamp en España (2009)[5]

Referències

  1. Anar
    Llistat de membres del consell del Macba
  2. Anar
    [1], Oficina de Comunicació de la Generalitat de Catalunya, 19 de desembre 2008. (data d'accés: 09/08/2010)
  3. Anar
    «Joan Maria Minguet substitueix Parcerisas en la presidència de l'ACCA». Bonart [Girona], núm. 133, novembre 2010, p. 66. ISSN: 1885-4389.
  4. Anar
    Parcerissas, Pilar; Navarro, Jesús. Construccions Líriques. Man Ray, Leandre Cristòfol. L'objecte i l'esperit Dadà. Lleida: Departament de Cultura i Mitjans de Comunicació, 2009, p.. D.L.B:37.639-2009. «MRLC09»
  5. Anar
    «Pilar Parcerissas». L'Enciclopèdia.cat. Barcelona: Grup Enciclopèdia Catalana.

 

 

PARIS,  15/09/2017

 

« El dia de la sípia » d’Emili Manzano aux ‘Rencontres du

film sur l’art’ du Centre Wallonie Bruxelles

 

En collaboration avec SensoProjekt, le Centre Wallonie Bruxelles projettera le film du réalisateur

catalan Emili Manzano où le portrait de l’écrivain Enrique Vila-Matas par l’artiste Miquel Barceló

est l’occasion d’une rencontre entre ces deux personnalités à Paris. La projection aura lieu le

15 septembre à 19h, dans le cadre des deuxièmes ‘Rencontres du film sur l’art’ au CWB.

(C) Institur R.LLULL, Paris

 

- - -

 

* Barcelone, conférence sur le musée le 18 sept

CONFERENCIA

 

 

 

 

 

El museo, espacio público de futuro

 

 

James Rondeau, director del Departamento de Arte Contemporáneo del Art Institute de Chicago, se planteará el futuro de los museos en la conferencia “Un museo del pensamiento vivo: dar forma a nuestro rol como institución inclusiva plural y global.”

 

La charla tratará sobre la evolución de los museos como un lugar no solo destinado a coleccionar, conservar y mostrar obras de arte, sino también como un espacio público que ayude a activar e inculcar valores culturales y sociales en los diferentes tipos de público.

 

Lunes 18 de septiembre, a las 19 h

 

   
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Fundación Bancaria Caixa d’Estalvis i Pensions de Barcelona, “la Caixa”. Todos los derechos reservados.

 

Institut Ramon Llull/ Newsletter # 76

SEPTEMBRE 2017 / PARIS, FRANCE

Paris

PARIS,  17/09/2017

 

L’Étrange Festival célèbre le 50 anniversaire du Festival de Sitges avec un focus catalan

 

Un focus sur le cinéma fantastique catalan est au programme de cette 23ème édition de l’Étrange Festival qui aura lieu comme chaque année au Forum des Images. Entre autres, nous pourrons découvrir les classiques incontournables tels qu’Angoixa de Bigas Luna et Tras el cristal d’Agustí Villaronga ou les étonnantes nouveautés El ataúd de cristal d’Haritz Zubillaga et Cold Skin, de Xavier Gens. Ce dernier, adaptation du roman homonyme d’Albert Sánchez Piñol, sera projeté en première mondiale.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens