Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 10:08
Lettre sur l'art en l'air et Meeting of styles

Lettre sur l'art en l'air et Meeting of styles

Chers lecteurs,

poursuivons nos histoires de cochons...

aujourd'hui je ne vous parlerai pas des politiciens du pays catalan, ni de M. Lorente-Carbo de Valmy, mais des cochons noirs, "nègres" de Dame suzette...

Cette sympathique intello, petite-fille de l'historien bien connu, auteur de Une étrange défaite, Marc Bloch...

 

JPB

- - -

 

Culture à Perpignan

 

Lettres de Lise Thély-Muller

 

Bonjour, 

 

On peut faire beaucoup en favorisant l'art dans la rue, ou l'Art prend l'air, selon la formule des uns et des autres. Je vous donne ici un lien vers un blog de quartier que je connais bien, pour y avoir écrit de nombreux articles depuis dix ans environ. Le tag à mettre dans le moteur de recherche du blog est street art, on s'en serait douté, et ça donne ça :

 http://actionbarbes.blogspirit.com/apps/search?s=street+art&search-submit-box-search-1419=OK

 

Dans Perpignan, centre historique, il n’existe pas beaucoup de pans de mur, ou de pignons qui offrent des surfaces judicieuses pour des oeuvres de street art, mais les artistes ont beaucoup d’imagination et cette absence peut être une contrainte qui les entraînent à trouver d’autres supports.

J’ai le souvenir d’avoir vu pendant de longs mois les palissades qui cachaient le chantier de la nouvelles « place » au début des allées Maillol, on aurait pu en faire un support très coloré. Idem pour l’autre chantier de parkings souterrains sous la regrettée statue de Jean Jaurès…. (proche de la place de Catalogne). Où est-elle passée à ce propos ? 

 

Les parkings municipaux en sous sol offrent également des murs disponibles. Arago notamment, celui que je connais le mieux, mais sous la place de la Rép’ aussi…. 

 

Bon, dans notre blog on retrouve meeting of styles de Perpignan, qui a disparu, non ? Cette année, rien d'étonnant, encore que l'été aurait permis la manifestation. Mais déjà en 2019, il me semble. D'après leur site, le festival de street art est annoncé à Wiesbaden en juin prochain. Affaire à suivre. Un retour à Perpignan est-il envisagé ? Je demande à la mairie…. 

 

Bonne journée… Bien cordialement

 

PS : je viens de relire votre post (2) de février 2021 —   ...

 toutefois si les grandes lignes de ce qu'Aliot annonce pouvaient déboucher sur un peu de vie dans le centre de Perpignan, personne ne devrait aller là contre. Vous écrivez quelque part que les personnes qu’il pourrait solliciter rechignent à travailler avec une mairie FN, pardon RN, oui, on peut comprendre, mais actuellement, la culture est dans les choux. Il faut être pragmatique et ne pas jeter la pierre à qui répondrait positivement. Ne pas les clouer tout de suite au pilori. Il faut que les engagements soient clairs, pas d’entourloupe ! Mais pas de pureté outrancière non plus. La « fontaine, je ne boirai pas de ton eau » a ses limites. 

 

TW @thelylise

 

Bonjour, 

L’an passé, on n’a pas eu le plaisir de voir les artistes de street art de Meeting of styles, et l’année précédente non plus. 

L’organisation de Wiesbaden ne semble pas vouloir annuler l’événement dans sa ville en juin prochain, si l’on en croit le site officiel. 

(voir Events upcoming de https://meetingofstyles.com/ )

Un retour à Perpignan est-il possible ? envisageable… ? dans les cartons ? 

Bien à vous, 

Lise Thély-Muller

Cochons noirs des Albères

 

Installés depuis 15 mois sur les hauteurs d’Argelès-sur-Mer, non loin de la tour de la Massanes dans le massif des Albères, nous débutons la commercialisation de nos porcs noirs Gascons bio.  La plupart d’entre vous, avez suivi cette aventure lancée à la veille de la pandémie et nous espérons que vous pourrez enfin goûter notre viande d’exception en soutenant notre démarche : manger propre et juste dans le respect du bien-être animal.

Nous vous proposons des colis de 5 kg de viande et charcuterie fraiches conditionnées sous vide. Les livraisons seront faites sur un point de distribution fixe à Argelès-sur-Mer.  Elles devraient débuter, si tout va bien, la troisième semaine de mars.

Pour certaines communes nous livrerons à domicile ou ouvrirons un autre point fixe en fonction du nombre de commandes.

Vous trouverez toutes les explications dans la pièce jointe.

PARTAGEZ SANS MODERATION CE DOCUMENT POUR NOUS PERMETTRE D'ELARGIR NOTRE CLIENTELE !

 

Bien à vous toutes et tous,

Suzette Bloch et Hamilton Lopes Dos Santos 

06 76 96 04 87

 

 

AU COCHON NOIR DES ALBERES

1

LE PORC GASCON : UN COCHON D’EXCEPTION

Le Porc Noir Gascon est un porc de couleur entièrement noire. Il est de race pure gasconne. Sa peau est fortement pigmentée, les soies sont noires sur toute la longueur, le groin et les onglons sont noirs également, sans aucune tache.

Lorsqu’il est élevé dans la zone d’appellation, il porte la dénomination Porc noir de Bigorre.

Il est rustique et vigoureux. Il supporte les intempéries et surtout la chaleur. Vif et alerte, avec de bons pieds et des paturons solides, il est parfaitement taillé pour notre massif pyrénéen. Il est également très sociable, curieux et intelligent.

Le Porc Noir Gascon est une race pure, clairement identifiée par l’IFIP (Institut Français du Porc) et contrôlée par le LIGERAL (Livre Généalogique Collectif des Races locales de Porcs). Sa présence dans le sud-ouest de la France est attestée depuis plus de 1000 ans. Pourtant il a bien failli disparaître à la fin du siècle dernier.

Dans les années 80-90, une poignée d’éleveurs passionnés ont réussi à préserver cette espèce, cousine des Pata Negra de l’autre côté des Pyrénées.

2

UN MODE D’ELEVAGE NATUREL ET RESPECTUEUX

Nos porcs sont élevés, avec vue sur la mer, sur notre propriété située dans les hauteurs d'Argelès-sur-Mer, dans le massif pyrénéen des Albères. Sous les chênes verts et liège, ils fouissent des terres pentues plantées de bruyères, de fougères et de cistes. En saison, ils croquent glands et châtaignes, savourent racines et arbustes, complément à une alimentation de farine biologique complète.

Notre mode d’élevage respecte le bien-être de l’animal, par son mode de vie en pleine nature, par sa durée d’élevage, de 12 à 30 mois, 3 à 4 fois plus long que dans les élevages industriels. De plus, nos cochons entretiennent un espace boisé, ils le débroussaillent aidant à la lutte contre les incendies de forêt.

UNE VIANDE DE QUALITE

Bien-être animal, vue sur la mer, vie en pleine nature sur une terre vierge, alimentation strictement biologique, croissance lente, produisent une viande savoureuse et fondante développant une puissance aromatique unique appréciée des plus fins gourmets.

Cette viande finement persillée demande une cuisson vive et rapide pour être saisie à cœur en gardant tout son jus.

3

NOS TARIFS

Nous commercialisons notre viande sous forme de:

  • Colisde5Kgà19lekgsoit95lecolis

  • Au détail pour le filet mignon (26le kg), l’araignée et les joues (selon disponibilité).

    Exemple type de composition d’un colis (sous réserve de la taille du porc):

  • 1 rôti

  • 4 côtes filet et/ou échine (selon disponibilité)

  • 3 paquets de saucisses

  • 2 pâtés de campagne

  • 3 boudins

  • 6 escalopes

    Notre viande fraîche est conditionnée sous vide et peut être congelée.

    Paiement à la réception du colis par chèque ou espèces.

    Nous abattons dans le respect d’une consommation responsable et du circuit court, le nombre de colis peut ainsi varier d’un cochon à l’autre.

5

COMMENT COMMANDER ?

Nous travaillons sur un système de précommande qui nous permet de programmer abattage, découpe et livraison au plus précis afin de bien respecter les dates limites de consommation (DLC, produits frais).

Précommandes :

  • Par téléphone ou par SMS au 06 76 96 04 87

  • Par mail : suzettebloch@yahoo.fr

    LIVRAISON

    Livraison sur un point de distribution fixe, le parking du rond-point Valmy à l’entrée d'Argelès-sur-Mer près d’Azureva , le vendredi de 12h30 à 13h30.

    Nous vous repréciserons le jour exact et l’heure en fonction de l’abattage.

    Pour certaines communes éloignées nous pourrons éventuellement livrer à domicile et envisager un autre point de distribution fixe.

plan rond-point de Valmy

plan rond-point de Valmy

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2017 7 03 /12 /décembre /2017 10:16
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -
Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -

Cécilia Etxheverry - Bouteilles et tonneaux à la cave -

  *** ETXE, le domaine viticole de Cécilia Etcheverry à Latour-de-France

 

         Les vignerons indépendants de ce charmant village des Fenouillèdes proposent depuis six ans des "caves ouvertes" : ces viticulteurs, réunis dans l'association "la bande de Latour" sont dynamiques et pratiquent une agriculture "responsable, un vin avec le moins d'ajouts de produits possible, une fermentation naturelle, un nectar composé le plus souvent à 100% raisins !

 

En outre ils allient le vin et la culture, l'art de boire et celui des plasticiens : des peintres, photographes, musiciens sont invités de façon régulière dans leurs caves.

 

Cécila Etcheverry fait partie de ces travailleurs qui innovent et s'ouvrent à d'autres univers culturels. D'origine chilienne, elle a vécu le coup d'état du 11 septembre 1973; étudiante, opposée à Pinochet, elle ira en prison. Ensuite, c'est l'exil en France. Avec son époux, elle s'installe à Pau.

 

Puis, comme son mari, Philippe, voulait acheter des vignes, ils vont vendre leur maison et s'installer comme viticulteurs dans le pays catalan, en achetant une remise en pierres n'ayant qu'une seule petite porte…Ils vont la restaurer pour en faire leur habitation et aussi leur cave…

 

Ils s'insèrent dans le paysage catalan et dans le village de Latour, où ils sont bien accueillis. 

 

Ils ne connaissent rien à la viticulture, mais vont apprendre et devenir coopérateurs à Estagel. En 2005, Cécilia s'occupe des vignes car Philippe a trouvé un emploi d'ingénieur, afin de vivre de façon plus aisée.

 

La courageuse vigneronne se lance dans le vin bio, naturel, mais la coopérative d'Estagel veut déclasser sa vigne car l'herbe folle y pousse…

Ils vont alors vinifier eux-mêmes: la première récolte sort en 2007 et depuis, l'étiquette où figure une arbre généalogique -fidélité à la famille -montre l'évolution du domaine. Les cuvées ont des noms basques, français et castillans : Biltzar (la réunion, couleur Bordeaux; la Rencontre, étiquette grise de 2010; Embrujo, la verte de 2012; Bitxi, le bijou, la Volubile bleu de 2014; Kilika, la Sensible 2015… 

 

La prochaine livraison aura, sans aucun doute, un nom catalan !

 

...

Hélas, Philippe décède en 2009… Cécilia va reprendre le domaine en conservant trois hectares.

 

Cette femme charmante, joyeuse, accueillante, donne une image positive d'elle-même; malgré les difficultés, elle pratique une philosophie du bonheur qui peut se résumer en quelques principes simples mais essentiels :

-être en accord avec les mots.

-ne rien prendre pour soi.

-ne pas faire de suppositions : ce ne sont que des sources de malentendus.

-Faire du mieux que l'on peut et profiter de l'instant présent.

 

 

Cécilia la volontaire va reprendre le domaine et poursuivre seule le travail de la vigne. Désormais, sa fille Carmen va continuer la lignée: elle veut reprendre; elle est oenologue, ingénieur agronome.

 

 Cette jeune femme de vingt-six ans a fini ses études d'agronomie et fait le stage de fin d'études de six mois au Chili. Elle a postulé pour un Master 2 à la Sorbonne.

Elle occupe en ce moment un poste Affaires publics, ingénierie de la concertation, à "France Nature et Environnement", à Paris. Décidée à reprendre l'exploitation, Carmen a désormais l'intention de se lancer dans l'agro-forestier…(1)

 

La relève est assurée pour ce petit domaine familial, planté de vieilles vignes sur schistes et conduit en agriculture biologique. Les cépages sont : le Carignan, la Syrah, le Lladoner pelut et le Grenache noir. De 2007 à 2015, "ETXE" ne produisait qu'un "Côtes de Roussillon Villages" par millésime, fruit de l'assemblage de 50% de Carignan, 30 % de Syrah et 20% de Lladoner. Pour la première fois en 2015, le domaine s'est lancé dans les Vins Doux Naturels, produisant ainsi un beau Rivesaltes Grenat, à partir de ses vieux Grenaches.

 

Il faut ajouter que les vendanges sont effectuées de façon manuelles. Les vinifications sont réalisées au moyen de levures indigènes. Les vins sont le subtil résultat de longues macérations sur les raisins récoltés à maturité avancée. Il faut savoir encore que l'élevage s'opère en vieilles barriques de chêne, durant dix mois au minimum. Avant la mise en bouteille, les vins ne sont ni collés, ni filtrés.

 

Ce long et patient labeur, fruit de la passion pour une viticulture saine, débouche sur la création de vins concentrés et riches, sur des arômes d'épices et de fruits rouges bien mûrs…

 

Pour prendre la juste mesure de ce travail artisanal, pour déguster ces liquides divins au domaine, il ne faut pas hésiter à venir jusqu'à Latour, village pittoresque et tranquille, près de l'ancienne frontière qui séparait la France et l'Espagne. Il suffit de contacter Cécilia…(2)

 

 

Jean-Pierre Bonnel - LaTour-de-France, novembre 2018.

- - -

(1) Lire le reportage de Michel Litout, dans L'Indépendant du 5.11.2017, page 5.

 

(2) au 06.48.82.21.81. Domaine ETXE - 66720 - Latour - 04.68.29.07.15 -

cecilia.etcheverry@wanadoo.fr

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 09:46
Le blason de Collioure

Le blason de Collioure

*COLLIOURE :

** Collioure, pour les fêtes :

CIRCULATON DANS LA VILLE DE COLLIOURE LE 16 AOUT

Par arrêté municipal la circulation automobile à l’intérieur de l’agglomération de COLLIOURE et en particulier sur la RD114 dans sa traversée, ainsi que sur la route de Madeloc sera modifiée le DIMANCHE 16 AOUT de 12h00 à 24h00 comme suit :

• Arrivée depuis ARGELES : Entrée de Collioure interdite à partir du Rond Point Matisse. Possibilité de se garer :

• sur la route de la corniche uniquement dans le sens COLLIOURE/ARGELE,

• sur la route du parc-relais du Cap DOURAT

• sur le parking du CAP DOURAT (navette urbaine gratuite reliant le centre ville niveau école Jules Ferry)

• Arrivée depuis PORT-VENDRES : Entrée de Collioure interdite depuis le Rond Point du « LIDL »

Les livraisons de gaz de toute nature seront strictement interdites le 16 aout toute la journée.

A tout moment, la circulation pourra être modifiée sur injonction des services de la Police Municipale ou de la Gendarmerie Nationale.

La baie de Collioure sera fermée aux bateaux de plaisance à partir de 17h.

Le 16 aout, la ville de Collioure vous conseille fortement d’utiliser le train. La SNCF met à disposition 23 TER au départ de Perpignan et Cerbère, plus de détails sur les trains : http://ter.sncf.fr/languedoc.

- - -

* Visite de la cave coopérative des Dominicains (route de Port-Vendres)

La cave coopérative organise tous les jeudis à 16 heures (juillet - août) une visite complète de la cave.

La cave est inscrite au titre des monuments historiques.

Les visites se terminent par une dégustation de vins.

- - -

** CDC - COMMUNIQUÉ DE PRESSE · Perpignan, 7 août 2015


CONCURRENCE AGRICOLE : VISONS LES VRAIS COUPABLES

Vendredi 7 août, la FDSEA a protesté contre les importations espagnoles au Col du Puymorens sur le thème «Laissez-nous travailler et produire français». Ce dérivatif est nécessaire à nos agriculteurs, piliers du pays. Mais le désespoir innocent désigne des coupables innocents , car le problème est supérieur. Il découle de la folie des grandes surfaces, qui enfoncent notre classe paysanne avec les encouragements de tous les gouvernements. Il provient surtout du manque d’harmonisation des coûts : l’Espagne est visée, mais un Pays Catalan voisin de l’Allemagne ou de l’Italie souffrirait autant. La compétitivité française n’est enviée par personne, nos pouvoirs publics soutiennent cette marginalité et les extrêmes démagogiques sont aux aguets. Bruxelles ou l’Espagne sont les boucs émissaires des souffrances de nos agriculteurs, mais la France est déclassée au niveau mondial. Or, pour agir, l’Europe est une famille plurielle, invitant à adapter la France et non à reproduire le désir d’hégémonie napoléonien.

Qui défend notre monde paysan à Paris ? Les députés et sénateurs des Pyrénées-Orientales se contentent d’aides sparadrap suite aux calamités climatiques. Sans carrure nationale, nos carriéristes provinciaux s’abreuvent de mandats inutiles au Pays Catalan, par abandon des gens de la terre. Le Conseil départemental et la Chambre d’Agriculture du Roussillon ne plaident pas à Paris, ils en ont pourtant le droit.

En solution durable, nous défendons un statut fiscal transfrontalier à soutenir vaillamment à Paris et Bruxelles. Mais l’harmonisation seule n’éliminerait pas la concurrence, car elle confronterait les expertises en marketing et commercialisation de chacun. Par anticipation responsable, un encouragement public aux techniques d’aujourd’hui s’imposerait. Actuellement, cette compétitivité hors coût est mieux maîtrisée par la paysannerie de Catalogne du Sud, tout autant enracinée mais davantage mondialisée.

Contact presse : 06 75 74 25 49

Convergence Démocratique de Catalogne · 9, rue Camille Desmoulins 66000 Perpignan
Tel. 04 68 35 34 54 · info@cdccat.com · www.cdccat;com · https://www.facebook.com/cdc66 · https://twitter.com/Cdccatcom

* Visite de la cave coopérative des Dominicains (route de Port-Vendres)

La cave coopérative organise tous les jeudis à 16 heures (juillet - août) une visite complète de la cave.

La cave est inscrite au titre des monuments historiques.

Les visites se terminent par une dégustation de vins.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens