Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2021 2 28 /12 /décembre /2021 12:10
Sant-Vicens - Conrad Paris - La crèche - Le parc Sant-Vicens
Sant-Vicens - Conrad Paris - La crèche - Le parc Sant-Vicens
Sant-Vicens - Conrad Paris - La crèche - Le parc Sant-Vicens
Sant-Vicens - Conrad Paris - La crèche - Le parc Sant-Vicens

Sant-Vicens - Conrad Paris - La crèche - Le parc Sant-Vicens

Sant-Vicens à Perpignan : balade décevante -

 

Historique par Eric Forcada - Le parc Sant-Vicens

 

  Ce fut un haut-lieu de l'art, céramiques et tapisseries, avec la venue de Lurçat, Picasso, et le cortège surréaliste de Dali..! Eric Forcada raconte fort bien cette histoire. (lire ci-dessous)

Désormais, c'est bien du passé et la nostalgie guette. La famille n'a guère les moyens de donner une impulsion nouvelle à cet endroit mythique, où l'on pouvait se promener, prendre des photos pour un mariage; à présent l'espace public est limité et les barrières permettent le calme pour les descendants de la famille Baby...

La salle de vente est plus commerciale qu'artistique et les motifs des céramiques sont banals, les objets étant destinés à des cadeaux, les prix restant très modestes... 

Les souvenirs des grands artistes sont à voir dans les anciennes caves où sont exposés, de façon temporaire, les tableaux, ternes et naïfs, d'un artiste de Bompas...

Il manque de l'argent et de la motivation pour faire venir de grands créateurs, organiser des résidences, des échanges transfrontaliers... La ville a été plus intéressée à organiser le parc qui jouxte le mas des Baby, espace agréable et vivifiant aux pores de la ville, tout près de Cabestany...

Le département ou/et la Région pourraient faciliter un nouvel envol pour Sant-Vicens et les ateliers roussillonnais...mais le patrimoine est vaste et d'autres problèmes, non-culturels, sont si prégnants...

job

 

- - -

L’histoire de Sant Vicens est un voyage au cœur de la terre, d’une Terre. Eric Forcada catalogue de l’exposition

Sant Vicens, foyer de la céramique d’art en Catalogne

 

A la fin des années 30, Firmin Bauby, décorateur,  acquiert un mas viticole en périphérie de Perpignan, pour y créer un centre de céramiques. Il a apprivoisé la terre auprès de Gustave Violet, dans sa prime jeunesse, à Prades.

Le projet est vite contrarié par les évènements, mais réussi à voir le jour grâce aux parrainages d’Aristide MaillolRaoul Dufy, et Albert Bausil. Le premier four est opérationnel le 3 janvier 1943. Louis Antico est le chef d’atelier. Les premières poteries de Sant Vicens perpétuent la tradition catalane, jusqu’en 1944, où Firmin Bauby fait appel à des sculpteurs, comme Miquel Paredes, pour célébrer la Libération.

Lucien Goron viendra alors des manufactures de Sèvres pour apprendre les techniques céramiques les plus pointues aux ouvriers de l’atelier. Dès 1948, de nouveaux créateurs s’y installent. La plupart travaillent pour l’atelier, et oeuvrent à leurs propres créations pendant leur temps libre.

Firmin Bauby doit alors aménager un endroit où exposer ces pièces au public : la cave du domaine, avec ses futs en chêne, se transforme en lieu d’exposition. Denys Bauby, le frère de Firmin, prend la direction administrative et commerciale de Sant Vicens. Parallèlement, Firmin tient à perpétuer une tradition familliale : celle de la crèche (pessebre, en catalan). Il demande aux artistes de l’atelier d’y participer, ce qu’ils font avec enthousiasme. Depuis, le pessebre de Sant Vicens est toujours un moment attendu par les perpignanais.

En 1951, Jean Lurçat rend visite à Firmin Bauby, et lui confie ses créations céramiques. Il séjourne deux fois par an à Sant Vicens, jusqu’à sa mort, en 1966. Il crée des dessins, des formes,  imagine des couleurs, jusqu’à les soumettre à Gumersind Gomila, chef d’atelier, et Eugène Fabrégas, tourneur, qui réalisent un prototype.  De cette collaboration naitra une production abondante, exportée dans le monde entier.

   Firmin Bauby développe aussi une démarche artistique plus globale. C’est ainsi qu’il reçoit Pablo Picasso en 1953, 1954 et 1955. Salvador Dali, ami d’enfance, achèvera son voyage triomphal à Sant Vicens, le 25 août 1965, où il prononcera un discours, déclarant la gare de Perpignan comme étant le centre du monde. Catherine DeneuveJacques Perrin et Bernadette Lafont y feront leurs premiers pas cinématographiques dans Et Satan mène le bal, supervisé par Roger Vadim.

En 1978, après des études aux Beaux Arts, Paul Bauby, le fils de Denys, prend la direction de Sant Vicens et des ateliers.

Firmin Bauby s’éteint le 1er novembre 1981, à l’âge de 82 ans.

 

Depuis 1998, Claire Bauby Gasparian, la fille de Paul, a intégré l’atelier, et en assure la continuité. 

 ** Sant Vicens, foyer de la céramique d'art en Catalogne 

textes d'Eric Forcada, édité par Mare Nostrum

25 € disponible dans l'E.SHOP et en boutique

- - -

 * Depuis 1949, la famille Bauby crée un décor de crèche autour des santons de Conrad Paris. La nouveauté 2018, les scénettes s’articulent autour d’un conte de Noël en Pays Catalan, spécialement écrit par Gabrielle DuBasqui.

 Une ambiance poétique est créée, grâce au conte récité par Emmanuelle Malé, de la Compagnie du Théâtre Chez Soi, enregistré par Olivier Moulaï, de l’école de cinéma Dynamo et mis en lumière par Olivier Sargatal, éclairagiste TV et cinéma (Scènes de ménage, Dunkerque, Intouchables…). 

Rendez-vous au 40 rue Sant Vicens à Perpignan, quartier Saint-Gaudérique. Jusqu’au 31 décembre ouvert tous les jours, de 10h à 12 h et de14h30 à 19h. Fermé le dimanche matin et le lundi matin. À partir du 2 janvier ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 18h30. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier. Renseignements au 04 68 50 02 18.

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2021 5 10 /12 /décembre /2021 10:10
Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?
Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?
Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?
Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?
Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?

Affiche - Galerie d'A. Vidal - Tableau de C. Cavalier - Expo au musée Terrus : programmation ?

Dimanche 12 décembre de 10h à 19h, au jardin des arts, avec Caroline Cavalier, Audrey Vidal, Jano Aumeras...et les auteurs catalans du CAC66 : Pierre Kouzmin, J.Philippe Lapeyre, Elisabeth Molina, Thérèse Cau, Alissa... et moi-même : dédicaces, cadeaux de noël...

Pour trouver l'annonce de l'événement, pas besoin d'aller sur le site de la mairie : nada... Sur les réseaux...impossible d'avoir l'info : seule Audrey Vidal parle de ce marché ! Merci à elle...

La ville haute, lieu magnifique, n'a jamais été mis en valeur par les municipalités successives. Malgré la mise à disposition de locaux, malgré la volonté de quelques galeries et artistes, Elne-le haut est un labyrinthe fantomatique... Le musée Terrus, depuis l'"affaire des faux tableaux (Terrus, voir les investigations d'Eric Forcada), va-t-il trouver des subsides et des idées : pourquoi pas un musée consacré à l'art brut, comme me l'a confié l'adjoint Manzanares..?

J.P.Bonnel

10 déc. 2021

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 08:15
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris
Maillol : les statues russes de la collection Morozov à Paris

Les Maillol russes à voir à Paris jusqu'au 22. 2. 2022

 

Deuxième volet de la grande histoire des collections russes de l'avant-garde, l'exceptionnelle présentation de la Fondation Louis Vuitton, à Paris, dévoile les Cézanne, Van Gogh et Matisse de deux frères riches et passionnés.

 

C'est peut-être l'une des dernières expositions du temps d'avant : lorsqu'on remuait ciel et terre pour organiser des démonstrations hors du commun d'une histoire de l'art exceptionnelle. Jean-Paul Claverie, l'administrateur de la Fondation Louis Vuitton qui a amplement participé à la réalisation de ce projet tentaculaire, estime qu'il s'agit d'un « véritable miracle ».

En pleine pandémie, l'exposition « La Collection Morozov, icônes de l'art moderne » a ainsi nécessité des accords au sommet du pouvoir, de Vladimir Poutine à Emmanuel Macron, qui signent d'ailleurs tous deux des introductions au catalogue. Elle a aussi engendré des accords entre institutions avec des contreparties tangibles de la part des Français, comme le cadeau fait au musée Pouchkine de Moscou d'un laboratoire de restauration.

Car la collection Morozov, tout comme la collection Chtchoukine (exposée à la Fondation Louis Vuitton en 2016-2017), qui avaient toutes deux été confisquées au moment de la Révolution de 1917, font aujourd'hui partie des trésors absolus des grands musées de la Russie.

 

Voici donc le deuxième volet de cette saga exceptionnelle qui raconte deux familles d'amateurs éclairés. La première partie, consacrée à Chtchoukine, a attiré 1,3 million de visiteurs à la fondation. La suite de ce feuilleton des avant-gardes françaises du début du xxe siècle, c'est 200 oeuvres en provenance du musée Pouchkine et de la galerie Tretiakov de Moscou, ainsi que de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg.

 

Maillol et M.Denis : La fondation a aussi reconstitué le salon de musique du collectionneur, décoré par le peintre français Maurice Denis, avec ses plafonds majestueux de 17 mètres de hauteur. L'artiste a choisi d'illustrer l'histoire mythologique de Psyché (la princesse d'une grande beauté qui peine à trouver un époux avant de rencontrer Eros), une commande de 1907. Et c'est Denis qui a demandé à Aristide Maillol d'y adjoindre des bronzes. Le directeur de l'Ermitage jure que plus jamais après cette exposition ces décors ne voyageront...

 

 

*** Exposition « La Collection Morozov, icônes de l'art moderne », jusqu'au 22 février à la Fondation Louis Vuitton, 8, av. du Mahatma-Gandhi, Bois de Boulogne, Paris 16e.

fondationlouisvuitton.fr

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 09:32
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -
Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -

Ronde du temps - Véronique Gilbert - Musée de Sérignan (MRAC) - Château de Valmy -

Rentrée artistique

MRAC

 

à Sérignan

 

Musée régional d'art contemporain

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

146 avenue de la plage, Sérignan

 

Expositions

Derniers jours de Distance ardente

 

 

 

Distance ardente

Jusqu'au 19 septembre 2021

 

Exposition organisée dans le cadre de laSaison Africa2020.

 

Artistes : Mariam Abouzid Souali, Mustapha Akrim, Zainab Andalibe, Mohamed Arejdal, Hicham Ayouch, Hassan Bourkia, Diadji Diop, Simohammed Fettaka, Moataz Nasr, Khalil Nemmaoui, Fatiha Zemmouri

 

Commissariat : Hicham Daoudi

 

DISTANCE ARDENTE

 

 

 

La vie dans l'espace

Jusqu'au 2 janvier 2022

 

Exposition d'œuvres de la collection.

Commissariat : Jill Gasparina

 

La vie dans l’espace a été imaginée à partir de la polysémie du mot espace et conçue comme un regard sur les collections du Mrac, revisitée à partir de principes d’accrochage empruntés à la recherche scientifique, au champ de la fiction, ou plus largement à l’imaginaire spatial.

 

LA VIE DANS L'ESPACE

 

 

Les rendez-vous de septembre

 

 

Entrée gratuite le 1er dimanche du mois 

Programme du dimanche 5 septembre

 

 

 

 

Visite découverte

Distance ardente

à 15h

 

Participez à une visite en compagnie d’une médiatrice et découvrez l’exposition temporaire Distance ardente, conçue dans le cadre de la Saison Africa 2020.

 

Gratuit.

À partir de 3 personnes

Sur réservation : 04 67 17 88 95 ou par mail

 

 

 

 

Visite enseignants

Mercredi 8 septembre à 14h30

 

Présentation de l’exposition La vie dans l’espace aux enseignants par le service éducatif du musée. Le dossier pédagogique des expositions est remis à cette occasion. Inscription pour les visites de classes.

 

Gratuit.

Sur réservation : 04 67 17 88 95 ou par mail

 

EN SAVOIR PLUS

Conférence

"J'aime la couleur. L'espoir fait vivre !"

Samedi 11 septembre à 15h

 

Conférence par Sylvie Lagnier, docteure en histoire de l’art.

Les deux phrases du titre choisi pour la prochaine conférence en résonance avec l’exposition Distance ardente, sont empruntées à deux séries de peintures de l’artiste congolais Chéri Samba, donnant le ton sur les enjeux actuels de l’art contemporain africain.

 

Gratuit

Sur réservation : 04 67 17 88 95 ou par mail

 

 
 

 

 

 

Ateliers BD

avec l’artiste Jimmy Richer

Samedi 11 et dimanche 12 septembre à 15h

 

Dans le cadre du Festival de la BD de Sérignan, participez à un atelier autour de l’univers de la BD avec l’artiste Jimmy Richer.

> Samedi à 15h : atelier en famille à partir de 8 ans.

> Dimanche à 15h : atelier adultes

 

Gratuit.

Sur réservation : 04 67 17 88 95 ou par mail

 

EN SAVOIR PLUS

 

 

 

"Asile Club"

Flash de propagande poétique

Dimanche 12 septembre à 15h

 

"Asile Club", création du collectif Balle Perdue, est un long poème sonore déclamée à 3 voix, accompagnées d'une beat de machines électroniques en live.

"Le texte d’Asile Club fait écho à la parole de Hassan David, jeune ivoirien, qui après des mois de traversée, se retrouve coincé en haut de la barrière de Melilla, frontière entre l’Europe et l’Afrique."

Création de Marlène Llop produit par lecollectif Balle Perdue, collectif d’artistes indépendants, basé à Toulouse.

 

Gratuit.

Sur réservation : 04 67 17 88 95 ou par mail

 

 

Art et censure

 

Le Salon international de Valmy (Pyrénées-Orientales) expose des œuvres censurées par les réseaux sociaux 

 

 

Le salon de Valmy  organise cette année trois expositions. L’une d’entre elles, organisée à l’initiative de Philippe Llech, s’intitule Lieu nettoyé de toute pensée subversive, et est consacré aux oeuvres censurées par les réseaux sociaux. 

Dans ce cadre, suite à notre information de la semaine dernière, relatant les mésaventures de Sonia Modock avec Facebook, le salon a décidé d’intégrer un « funny fuck » de la sculptrice héraultaise dans cette exposition.

Liste des artistes présents dans cette salle : Cyril Annet, Martine Blache, Patrick Delaunay, Victor Dulin, Christian Florio, Gilles Grimoin, Christophe Imagenieur, Adrian Kenyon, Philippe Llech, Alain Lecru, Isabelle Malassis, Patric Marquet, Dominique Mathieu, Bruno Morath, Sonia Modock, Ana Sanjoan, Vallon.

 

  • Le salon de Valmy propose cette année trois expos en une:  En dehors de l’exposition organisée par Philippe Llech, une deuxième concerne l’univers urbain, à l’initiative de l’artiste Steve PROOZ et la troisième présente les œuvres du collectif d’artistes adhérents ARG.

 

 

XXVème salon international d’art de Valmy, Argelès-sur-mer (66)

Du 14 au 29 septembre

Oeuvres recherchées:

  • Sculptures toute matière (2 œuvres par exposant)
  • Œuvres picturales non encadrées sur toile, bois, tissus, alu: toute technique (entre 1 ou 3 œuvres par exposant, max 150 x 120 cm)
  • Œuvres picturales sur papier encadrées, sous verre, plexiglas : toute technique (entre 1 ou 3 œuvres par exposant, max 150 x 120 cm)

INSCRIPTION: sélection par dossier, à envoyer par lettre non recommandée (bulletin d’inscription & infos à demander par téléphone/courriel).

PRIX: 80€.

06 11 18 47 10

arg66700@gmail.com

 

Véronique Gilbert, Pays sages

10 septembre au 30 octobre

Espace des arts Le Boulou

rue des écoles 

Le Boulou, 66160 France 

 

"Pays-Sages", les photos intimistes de Véronique Gilbert au Boulou

https://www.la-clau.net/noticia/15211/pays-sages-les-fotos-intimes-de-veronique-gilbert-al-volo

« La vie est un voyage...

 

La photographie, le plus beau moyen qui m’ait été donné pour le conter. 

 

Pays-Sages est l’un de ces voyages… un voyage intimiste entre France et Espagne frontalière, entre terre et mer, nature et civilisation, lumière et obscurité...

 

Une envolée sur l’arête des heures immobiles où la pensée s’échappe vers des contrées de silence, de vent et de lumière..

 

Entre imaginaire et réalité, poésie et singularité, le spectateur est amené, une fois encore, à regarder autrement le monde qui l’entoure et à s’émerveiller sur la magie qui émane des choses simples du quotidien.

 

Le monde est un cahier d’écolier où s’inscrit jour après jour, notre histoire personnelle. Sur ce cahier qui est mien, les images ont depuis toujours remplacé les mots. »

 

(Véronique Gilbert a été sélectionnée pour le Festival Off 2021).

 

- - -

 

Mairie de Canet-en-Roussillon

 vernissage

Jeudi 16 Septembre à 18h30

 

de l'expo  "REGARD

SUR LA VILLE

 

Peinture

Photographie

17/09

07/11

 

 

"

Alexei

 

 

NAUMOVS

 

 

 

 

 

 

Auguste

CHAUVIN

 

Jean-Claude

LIEHN

Partager cet article
Repost0
12 août 2021 4 12 /08 /août /2021 09:27
C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021
C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021
C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021
C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021
C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021

C. Claus - Le Mémorial - Musique à Palau del Vidre pour le 15.8.2021

EXPOS, Installations, Art contemporain

 

 

REGISTRE DES MURS

 

Performance le 20 Août au lever du jour (5h15)

Au Mémorial du Camp de Rivesaltes

Depuis Janvier 2020 je suis en résidence artistique au Mémorial du Camp de Rivesaltes. Pendant un an et demi, j'ai arpenté les ruines de ce camp qui, à partir des années 40, a enfermé ceux que la société a considérés comme des indésirables.

Après ce temps passé à marcher entre les décombres des baraques, il m'est apparu qu'aussi loin que nous allions dans nos recherches pour comprendre, il y aura toujours un mur infranchissable entre nous et le silence d'un tel lieu, chargé de cruauté et de misère.

En conclusion de cette résidence, j'ai proposé à l'Ensemble Flashback de m'accompagner pour mettre en scène cette marche entre les ruines. Je vous invite à nous rejoindre le 20 Août au lever du jour pour tenter de sentir ces murs et leurs mémoires énigmatiques ensemble.

Billetterie:

https://www.memorialcamprivesaltes.eu/.../clara-claus...

 

---------

SERIGNAN

Les rendez-vous du mois d'août

 

 

AGENDA DU MRAC

 

Concert Almanza

Dimanche 22 août à 16h

 

Almanza est une série d’arabesques électriques instrumentales. C’est le projet solo du musicien Guilhem Almanza, moitié du duo Nuits fuchsia, membre de plusieurs groupes entre Rome et l’Occitanie, et cofondateur du label Ahimè records.

Gratuit

Sur réservation : 04 67 17 88 95

 
 
 

 

Atelier en famille

Mardi 3 et mardi 10 août à 16h30

 

Les enfants et leurs (grands) parents partent à la découverte du musée et participent ensemble à une activité.

 

Compris dans le droit d’entrée (gratuit pour les moins de 18 ans)

Sur réservation : 04 67 17 88 9

 

Mes vacances au musée. Atelier de l’artiste Zainab Andalib

Du 4 au 6 août

 

L’artiste Zainab Andalibe proposera aux enfants de découvrir son œuvre 1/1726 présentée dans l’exposition Distance ardente et les invitera à se questionner sur l’histoire d’un voyageur à travers le récit de ses déplacements dans de nombreux pays. 

 

Atelier sur 3 jours

→ 11h-13h pour les 5-7 ans

→ 15h-17h pour les 8-12 ans

12€/enfant/3j

Sur réservation : 04 67 17 88 95

 

 

Mes vacances au musée. Atelier de l’artiste Julien Martinez

Du 11 au 13 août

 

À partir des œuvres du musée, les enfants auront l’occasion d’interpréter ce qu’ils voient en produisant des sons. Ils auront à leur disposition du matériel d’enregistrement, des micros, une table de mixage, un sampleur et des objets ordinaires pour fabriquer leur regard sonore.

 

 

 

"Distance ardente

"https://mrac.laregion.fr/-Mrac-Occitanie-

 

Musée régional d’art contemporain
Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
146 avenue de la plage, 34410 Sérignan, France
+33 (0)4 67 17 88 95
Contacter l’équipe

 

Jusqu'au 19 septembre 2021

Exposition organisée dans le cadre de laSaison Africa2020.

Artistes : Mariam Abouzid Souali, Mustapha Akrim, Zainab Andalibe, Mohamed Arejdal, Hicham Ayouch, Hassan Bourkia, Diadji Diop, Simohammed Fettaka, Moataz Nasr, Khalil Nemmaoui, Fatiha Zemmouri

Commissariat : Hicham Daoudi

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 09:16
Pedro Soler - Festival de Palau del Vidre - Gilles OLRY
Pedro Soler - Festival de Palau del Vidre - Gilles OLRY
Pedro Soler - Festival de Palau del Vidre - Gilles OLRY
Pedro Soler - Festival de Palau del Vidre - Gilles OLRY

Pedro Soler - Festival de Palau del Vidre - Gilles OLRY

Culture de l'été

du style perpignannan - dialogue estival

 

-Salut Edouard ! Ils se sont réunis, les responsables de la culture à Perpignan !

 

-Mais, zoui, Adrien, la culture RN, ça existe, mon cher, et même Zemmour, il connaît le mot, et Aliot, itou, qu'il avait concocté une affiche il y a quelques décennies, vu que ça fait trente ans qu'il essayait de "prendre" Perpi par les deux trous...

 

-Autour d'André B...Dubon-dubonet, l'adjoint du Maître, son ombre, son Poupou, son Poulidor ...

 

-Oui, et avec les chroniqueurs de nos journaux locaux, ceux qui transcrivent ce qu'on leur dit, sous les ordres des propriétaires qui veulent pas perdre les pubs et les subventions des pouvoirs en place !

 

-Ils ne t'ont donc pas invité, mon pauvre Verjoul, à leur réunion rituelle, tu aurais pu poser une bête question... Du style "Et la radio gitane, c'est pour bientôt ? "

 

"Et la promesse électorale d'un musée des arts israélites, ça vient..?"

 

"Et la nouvelle Casa Pairal, dans les environs de la ville, ça va viendre..?"

 

-Non, d'ailleurs, Aliot a confié à Caudeville, en direct sur l'Archipel qui contre-attaque de moins en moins, le Nicolas devenant un brin complaisant avec le maire masqué, qui annonça le redémarrage du site de Ruscino (50 ans plus tard, après un scandaleux silence), un étrange "pôle muséal" (ça veut dire quoi?)...mais pour le reste, nada, les promesses au trou, sinon, pour plus de détails, faut voir avec le facebook paroissial d'A. Bonet...

 

...à suivre

 

Gilles Olry, Potlatch

à la Cabrerisse

 

Gilles Olry peint et dessine depuis plus de quarante ans avec une verve truculente jamais démentie. Sa production est libre et foisonnante. Son univers riche et décalé est en constante effervescence, tant par les sujets choisis que par une recherche formelle inventive.

 

En apparence légère et spontanée, la peinture de Gilles Olry interroge et fustige ce flot incessant d’images qui nous entoure.Avec un esprit aussi amusé que féroce de la dérision, il joue sur les apparences et la signification véritable des choses par un jeu permanent de double sens et de double fond. Ainsi l’artiste questionne habilement sur ce qui fait sens.

 

Gilles Olry, de façon cathartique, sollicite dans sa pratique notre capacité à évaluer la juste valeur des choses dans un sentiment d’excitation jubilatoire.

 

La Galerie de la Cabrerisse s’est établie dans l’Aude en 2015, dans une belle demeure de 1853. Ce site historique à l’aspect de forteresse est connu localement sous le nom de ‘petit château’. A la faveur de cette année particulière, de grands travaux de restauration ont permis de mieux la mettre en valeur.

 

SAMEDI 17 JUILLET 2021 DE 21:00 UTC+02 À 22:30 UTC+02

Flamenco sur le vif

14 euros

· Musée de Collioure (jardins)

Évènement de Pedro Soler

 

Flamenco sur le vif

Fasciné par le son tendre ou rauque, puissant ou doux du trombone très flamenco du jeune Constant Sajaloli, Pedro Soler l'invite à dialoguer dans les jardins du musée de Collioure. Une récente rencontre à la Marbrerie de Montreuil ayant confirmé sa première impression, cette rencontre nous donnera la joie de la découverte et du dialogue musical. 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 08:19
Femmes artistes à la Casa RESTANY d'Amélie - Décès de Jean-Pierre VERDEILLE, à Bages
Femmes artistes à la Casa RESTANY d'Amélie - Décès de Jean-Pierre VERDEILLE, à Bages

La maire d'Amélie, Marie Costa, maîtresse-femme invite de nombreuses femmes, des artistes dans sa ville. A part Francesca Caruana, je n'en connais aucune (je voudrais bien...) mais mon ignaricité est abyssale...

 

Marie Costa, de sensibilité catalaniste radicale, bien que pourvue d'une culture ouverte sur l'Europe, le monde, emploie des mots catalans "Casa", "Dones" (clin d'oeil à Jordi Pere Cerda) dans une municipalité élue par des malades venus surtout de France...ça leur fera du bien, le catalan par bribes, et aussi d'apprendre que le critique d'art P. Restany était originaire d'Amélie...

 

Son nom est donc pris; Perpignan ne pourra pas l'utiliser pour l'ancien centre W.Benjamin, et c'était le voeu de M. Sitja...

Perpi reste dans son coin, encerclée de cantons gauchistes et d'indépendantistes... Amélie se refait une santé, grâce à cette Marie érudite, traductrice, multilingue !

 

JPB

Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 07:07
Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -
Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -
Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -
Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -
Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -

Couverture et premières pages de la BD - Guillem Sangenis, le dessinateur -

ARTS

bande dessinée : Sur Les Pas De François De Fossa - Guillem Sangenis, Isabelle Callis-Sabot

 

14,90 € TTC

 

Bonjour, je m'appelle Emma, je serai votre guide dans cette BD. Je vous propose de marcher sur les pas de François de Fossa, le musicien-militaire né à Perpignan en 1775.
La première étape de notre itinéraire sera sa maison natale.
Nous nous rendrons ensuite au Castillet.
Puis, à travers le musée consacré à notre héros, nous découvrirons ensemble sa vie aventureuse, sa carrière, ses voyages, ses amours et sa musique...
Suivez-moi !

​​​​​​​

- - -

 

L'organisme Les Amis de François de Fossa (AF2F) est situé dans la commune de Perpignan (66000).

L'association « Les Amis de François de Fossa » a pour objectifs de perpétuer la mémoire du guitariste-compositeur perpignanais FRANÇOIS DE FOSSA (Perpignan le 31/05/1775 - Paris le 3 juin 1849) et de contribuer à faire connaître à un public le plus large possible sa vie et son œuvre à travers de multiples actions culturelles : concerts, publications, productions audiovisuelles, colloques, conférences... Association reconnue d'intérêt public : tous les versements effectués au bénéfice de l'association mentionnés sur votre déclaration de revenus bénéficient d'une réduction fiscale de 66% des sommes versées.

 

 Activités

  • Culture
    • Lecture, écriture : Balade contée, Bande dessinée, Histoire locale, Romans
    • Musique : Composition, Formation musicale, Guitare classique, Luth, Musique classique, Musique de chambre, Piano, Violon, Violoncelle
  • Économie, environnement, patrimoine, social
    • Conservation du patrimoine : Valorisation du patrimoine
  • Loisirs
    • Lecture, écriture
    • Savoir / connaissance / échange : Création de courts métrages vidéo et photo, Découverte du patrimoine local, Histoire locale et patrimoine, Visites de villes
    •  

Expositions 

 

Maria Lluis, Par delà . Per alt 

du 24 juin au 6 août

 

C’est un grand honneur pour l’Atelier Hermann d’accueillir les oeuvres de Maria Lluis pour cette nouvelle exposition.

Un dialogue avec la Méditerranée, la nature, la mystique des oliviers mais aussi l’Exil et la Liberté. Ce sont ces thèmes qui reviennent dans les conversations secrètes de Maria Lluis. Comme des croquis suspendus dans le temps devenus l’oeuvre d’une vie de l’artiste. Par-delà l’intimité de trois femmes: Patricia, Véronique et Stéphanie, ses modèles inconditionnelles depuis tant d’années. Par-delà les sentiments de Maria Lluis qui se partagent entre souffrance et légèreté. Par-delà les destins de la vie.

Les tracés au fusain et à l’encre révèlent le caractère sensuel de ses sujets. C’est l’éloge d’un dessin virtuose où l’émotion est capturée avec des moyens infimes. Maria Lluis maîtrise la ligne, la lumière, l’ombre et l’outil de dessin. Ce calame qu’elle manie si bien. Il est fait de roseaux taillés, aux pointes fines ou épaisses pour figer des traits bruts à la fois incisifs et sensibles, vifs et subtils saisissants de vérité. La séduction du calame opère à dessein de servir toujours l’Art, par-delà…

 

Atelier Hermann
mardi-vendredi, 10-12h, et 14-18h; samedi, 14-18h, possibilité de visite sur RDV en dehors de ces horaires.
Dans le respect des consignes sanitaires COVID 19.

- - -

Claudine Picard et Bernard Gout, Natures mortes et paysages

29 juin au 14 juillet

 

Claudine Picard et Bernard Gout, Natures mortes et paysages

 

Vernissage 29 juin, 18h30, jusqu'au  14 juillet

Catégories d’évènement:

Art Plastique, En Région Occitanie, Exposition,Galerie, Peinture, aquarelle, Pyrénées Orientales

ORGANISATEUR

Centre culturel de Port -Vendres galerie du Pavillon des Arts

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 09:59
N.Daubanes - J. Maureso - M. Sales - Concert à Perppignan
N.Daubanes - J. Maureso - M. Sales - Concert à Perppignan
N.Daubanes - J. Maureso - M. Sales - Concert à Perppignan
N.Daubanes - J. Maureso - M. Sales - Concert à Perppignan

N.Daubanes - J. Maureso - M. Sales - Concert à Perppignan

Joseph Maureso

 

Réouverture du Château-musée de Bélesta !

Le dimanche 30 mai à 15h30 rendez-vous au Château pour une visite commentée de mon exposition "Interfaces".

L'exposition temporaire sera ouverte en principe jusqu'au 15 juin.

A dimanche !

«Interfaces »

La présence de mes peintures dans ce musée consacré à la vie quotidienne d’une communauté néolithique indigène peut vous paraître incongrue.

Pourtant, une exposition permanente et deux expositions temporaires gravitent autour d’une même thématique :

 La frontière.

-La borne frontière pour un village nommé « Bélesta la frontière ».

-Une exposition temporaire sur cette même thématique.

-Une exposition de peintures intitulée « Interfaces ».

La frontière pour moi est un élément constitutif et récurrent de ma réflexion théorique :

-Pour moi la frontière est une trame dont nous sommes les trous. 

Chaque trou est une fenêtre ouvrant sur une territorialité identitaire singulière.

-La frontière dessine le contour de nos différences et par là même permet de les reconnaître en tant que telles. 

-La frontière est un lien avec les autres territorialités identitaires dans leurs différences et favorise un va et vient dialectique entre les êtres.

-La frontière est l’interface fertile qui favorise la rencontre de l’autre, que nous ne sommes pas, et vitalise nos identités en devenir perpétuel.

La frontière pour moi est un élément constitutif et récurrent de mon langage plastique :

-L’idée en peinture s’objective au travers de ses figures convenues et reconnaissables, elles organisent les premiers gestes picturaux dans une topologie analytique qui fait sens d’une posture originale, mais très vite arrivent des figures sauvages et invasives qui colonisent ces topologies formelles et s’en affranchissent.

-L’acte de peinture ne peut être assujetti à quelque contenu de pensée, il est un acte d’une liberté conquise contre notre propre intentionnalité.

Il marque une frontière entre deux états de l’être : communication et expression !

 

La frontière pour moi est un élément constitutif de la contextualisation de mes peintures :

-L’installation de mes peintures est une intrusion de signes dans un espace coextensif comprenant déjà ses propres signes. Une relation s’installe générative de réponses sensées et sensorielles .

-ici, les traces de la vie quotidienne de cette communauté nous parlent de leur rapport social au monde. Ma peinture est la trace de mon rapport intime au monde. Cependant rapport intime et 

social sont distincts mais consubstantiels, l’un fonde l’autre et l’autre l’un.

Nous ne sommes pas éloignés de cette communauté, car si l’humanité a fait des progrès pour excéder l’homme en tant que prédateur avide de pouvoir, en multipliant à l’envie sa puissance 

par la saturation d’organes exo-somatiques, elle est restée par ailleurs la même pour sa survie.

-Une communauté capable d’une esthétique de la vie quotidienne comme en témoignent ses vestiges.

-Il y a des analogies formelles dans les résolutions plastiques et techniques, comme si en voulant rompre avec nos sociétés technologiques de la production/consommation, j’éprouvais 

une nécessité à revenir à des résolutions sinon primaires mais primitives.

Mais plus encore que la frontière, un lien sensible me rapproche de Bélesta, une aventure humaine

et professionnelle : ces traces néolithiques dans le cadre du Château-musée, c’est moi, avec mon entreprise « Au pied du Mur » qui en suis l’auteur, il y a trente ans:

-La grotte sépulcrale

-Le carré de fouilles

-La cuisine néolithique...

 

Sous la direction scientifique des archéologues Françoise Claustre et Valérie Porra.

Sous les directives du Maître d’ouvrage Louis Baills, instituteur et Maire de Bélesta, inventeur de ce fabuleux musée.

Sous les directives du Maître d’œuvre, l’architecte Georges Wursteisein.

 

Aujourd’hui plus que jamais, dans la montée des haines « hétérophobes » il m’apparaît comme essentiel de réhabiliter la nature de ces frontières qui unissent, qui reconnaissent les différences et les font s’entrelacer..

 

“L’expo “Ob'jeux” permet de s’amuser
au musée d'Argelès-sur-Mer

L’ingénieuse exposition “Ob’jeux”, installée à la Casa de l’Albera d’Argelès-sur-Mer, dévoile 40 ustensiles et outils anciens, sur un parcours familial qui invite à s’amuser intelligemment. Les objets et le jeu se mêlent sous forme de labyrinthe, rébus, charades, devinettes et énigmes, pour un excellent moment à passer en élucidant des usages domestiques, agricoles ou scientifiques souvent oubliés.

Le public peut s’essayer à comprendre le chiffrement et percer le mystère du “Code de César", un casse-tête pour ados et adultes. Les plus jeunes peuvent suivre une douzaine de jeux et passer un moment agréable. Accompagnés d’un adulte, ils peuvent s’essayer aux autres catégories. “Ob’jeux” contient aussi une pêche aux canards, des Scrabbles et des Playmobil, pour que le plaisir soit total.

Cette exposition est un voyage historique, au travers des objets emblématiques de la collection municipale, riche de 3000 éléments offerts par des Argelésiens et habitants des villages alentour. Elle illustre l’inventivité des Hommes, souligne l’aspect rudimentaire de certaines utilisations et témoigne de la dureté des conditions de vie en milieu rural, du XIXe siècle jusqu’aux années 1960.

Exposition Ob’jeux
Casa de l’Albera - Maison du patrimoine, place des Castellans à Argelès-sur-Mer.
A voir jusqu’à la fin décembre, du mardi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h, le samedi de 9h30 à 13h.

Entrée  : 2 euros, gratuite pour les moins de 18 ans et les habitants d’Argelès-sur-Mer.

Clichés en téléchargement : © Mairie d'Argelès-sur-Mer
 

CONTACT

Ville d'Argelès-sur-Mer - Service communication

Laurence Rialain - Esteve Vaills

com@ville-argelessurmer.fr

04 68 95 34 67 - 06 07 49 94 99

- - -

Nicolas Daubanes ( un ancien des Beaux-arts de Perpignan, refusant désormais d'exposer dans sa ville tant que le RN est à la mairie) en lice pour le prix Drawing now 2020-2021

 

La foire d’art contemporain dédiée au dessin Drawing now Art Fair se tiendra du 10 au 13 juin, dans un nouveau lieu situé dans le 12ème arrondissement parisien.

À cette occasion, le Prix Drawing Now 2020 reporté en 2021 sera remis à l’un des artistes nommés : Nicolas Daubanes représenté par la Galerie Maubert, Odonchimeg Davaadorjreprésentée par la Galerie Backslash,Mathieu Dufois représenté par la Galerie C, Delphine Gigoux-Martinreprésentée par la Galerie Claire Gastaud et Julien Tiberi représenté par la Galerie Semiose.

 

Rendez-vous du jeudi 10 au dimanche 13 juin au 42 rue du Faubourg Saint-Antoine, Paris 12e, M°Bastille, parking juste en face.

 

 

- - - Mery Sales, Personnages hors champ

19 mai au 13 juin

 

Mery Sales, Personnages hors champ

« Ces dernières années, ma peinture m’a conduite vers ses lisières. Depuis sa périphérie, j’ai découvert d’autres points de vue, associés à des espaces jusqu’alors niés ou ignorés et qui, pour leur grande majorité, portent des noms de femme : Hannah Arendt, Simone Weil et María Zambrano.
L’empreinte laissée par leurs voix défie les paramètres de leur époque et cherche encore aujourd’hui un espace légitime pour être remarquée. Elles ont toutes trois échappé au carcan de leur époque, notamment parce qu’être une femme philosophe était alors totalement impensable et qu’elles ont osé emprunter une voie qui justement sortait des sentiers battus.
Travailler sur leur pensée procède au début d’un besoin intime inaliénable mais le potentiel de transformation de leur pensée m’amène à la traduire, à ma manière, en peinture et à essayer de la transcender.
Elles nous permettent de faire le lien entre une période et une autre, de dénouer les nœuds du passé pour en tisser de nouveaux dans la trame collective du présent.»
Mery Sales

Commissaire de l’exposition: Álvaro de los Ángeles

Organisé en collaboration avec le Consorci de Museus de la Communitat Valenciana

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 11:09
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams
Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams

Camelia Otero - Avec Richard Di Rosa - Toile de C.Otero - Atelier de R.Di Rosa - Hôtel Pams

Créatrice polymorphe, Multimédias, CAMÉLIA OTÉRO est née dans l’Art, d’une famille artiste de Perpignan. *

 

Son parcours en tant qu’autodidacte a pris trois décennies de « clandestinité » dans son labeur, et ne cherchant pas à plaire, elle surmonte avec audace et sans prétention la période du grand tournant.

 

Elle contribue au passage du XXle siècle avec pour bagage, les siens…
Devant la forme nue du début du nouveau siècle, elle se plait à peindre, dessiner et sculpter, mais aussi tagger, et devient fresquiste avec son oeil exalté qui n’a pas d’âge, auteur de ses écrits non révélés.

 

Elle participe à une biennale internationale en 2016, OSTEN, où elle obtient le prix OSTEN, dont huit oeuvres sur dix sont classées dans leur musée, et des divers portfolios, dont l’Institut français, collection des peintres français, portfolio Pavillon Venise, Macédoine, Gerjellija, Skopja, les Balkans…

 

Elle opte pour le style et non un seul style, et par ce fait reste fidèle à une liberté qui alimente un imaginaire pour l’Art.
Après 30 ans de gestation, elle apparaît comme une agitatrice inclassable, mais fidèle à l’Art et non à l’artiste. Pour elle artiste correspond au XXsiècle et plus du tout au XXIe

 

Le spirituel étant dans son ordre majeur, l’interrupteur de toutes ses démarches, il en résulte un travail d’observation, de responsabilités et de rigueur pour ne pas se coucher dans le lit qu’on lui fait.
Recherches permanentes et en cours de tout ce qu’elle suppose prioritaire dans une société du moment, y portant un intérêt audacieux et pédagogique adapté en évolution fulgurante, nécessaire, pour désapprendre-réapprendre, dans cette époque troublée qui clôture le siècle des Artistes.

 

Proposant toujours le gestuel intime, imaginaire, l’écriture automatique, elle appréhende le conditionnement de notre passé et de nos habitudes installées dans la normalité.
CAMÉLIA OTÉRO, bouscule et dérange.

 

Malgré les déconvenues, son parcours indépendant, elle objecte toujours sincèrement ce qu’elle ressent devoir à la société, la provoquant parfois jusqu’à en être incomprise, mais sa ténacité reste de mise et nous surprendra encore.

 

 

* Je publierai fin 2021 un entretien avec Antoine OTERO réalisé chez lui à Perpignan (Recueil à paraître : Une mémoire culturelle en pays catalan, avec T.Rebull, Pere Verdaguer, C. Massé, Eliane Comelade, P. Garcia-Fons, Mme Valaison; Maria Lluis, Serge Fauchier, Jacques Maso, Serge Kamké, Jean Labellie, Renada Portet, etc...

J.P.Bonnel (1er mai 2021)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens