Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:37

Germain-Bonel.jpg  Germain Bonel (1913-2002) - exposition jusqu'au 22 juin 2013 - vernissage le vendredi 12 avril à 18 heures. Galerie Odile OMS, 12 rue du Commerce à Céret - 04 68 87 38 30 (ouvert du mardi au samedi, de 11h à 12h30 et de 14 h à 19 heures).


 

   Autodidacte enraciné dans sa terre catalane...Il tourne le dos aux querelles qui opposent les tenants de l’abstraction aux partisans d ‘un réalisme trop didactique. Il choisit la figuration et interroge avec force le monde qui l’entoure.

Bonel est un témoin intuitif des années 1950-1980. Son œuvre donne à "http://www.odileoms.com/fr/expositions/germain_bonel_1949/germain_bonel_1913_2002/textes/" \l "#" \o "Click to Continue > by Vid-Saver"

(voir des sujets issus de la tradition, portraits, nus, scènes de genre et nature mortes)  Son œil saisit l’intimité d’un intérieur, la puissance d’un corps comme l’expressivité des musiciens. Il dépeint aussi une société de loisirs, des baigneurs, des sportifs et en particulier des cyclistes.

Son goût pour les grands formats signale sans détour l’audace du professionnel en prise avec la modernité de son temps. Les compositions sont solidement architecturées, elles renforcent la tension des personnages, elles ordonnent les déformations anguleuses du sujet. Elles s’associent à des cadrages souvent audacieux,
à des vues rapprochées en contre plongée qui accentuent l’effet monumental du modèle.

La force expressive de l’œuvre se manifeste par un graphisme brut, inspiré de l’art de la taille, qui rappelle l’approche de Matisse. Des cernes sombres et épais structurent les plans, ils contiennent la couleurs et donnent corps à des formes massives et équarries. Les variations du trait, celles de la ligne soulignent l’évolution de la manière de Bonel qui est due notamment à l’intérêt qu’il porte à l’art extême-oriental. Après 1960, l’atmosphère hiératique parfois sévère qui émane de ses œuvres s’estompe au profit d’un expressionnisme sensible, dynamique qui célèbre la rapidité d’exécution et la tension maîtrisé du geste. 

La puissance tellurique de cette peinture s’exprime également par l’emploi d’une palette aux tonalités assourdies. Contrairement aux peintres de la génération précédente qui privilégiaient la lumière, Bonel étudie la vigueur de la matière. Elle s’impose à nous par la matité des teintes et la robustesse d’une facture qui favorise la trace et l’épaisseur du médium.Son ami François Desnoyer définit ainsi ses recherches : « dessin, valeur, couleur, tout est utilisé au maximum dans sa peinture». 

Outre Desnoyer, Bonel se lie d’amitié avec Henri Frère, l’élève de Maillol et le peintre André Susplugas ; il se forge une solide réputation qui le conduira à être nommé professeur à l’école des Beaux Arts de Perpignan. Dés 52 il est sélectionné par ses pairs au Salon d’Automne: il est nommé sociétaire moins de dix ans plus tard.

Il participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives à Paris, chez Apesteguy et à la Galerie Bernheim Jeune; à Toulouse à la galerie Simone Boudet mais aussi à Londres à la galerie Adams et à la Redfern Galerie. Il bénéficie de la reconnaissance de Louis Carré, l’un des marchands les plus renommé de l’après -guerre et de Georges Besson le critique influent des «Lettres françaises».
Certains des aspects de l’œuvre peint de Bonel rappellent les recherches plastiques d’artistes de l’Ecole de Paris, d’autres convoquent le souvenir de celles de Gruber, de Grommaire ou de Fougeron. Mais Bonel n’est ni l’héritier d’un maître, ni un épigone provincial, sa peinture incarne et nous invite à apprécier les derniers développements d’un système plastique moderne dans l’esprit des peintres dits de tradition française.

Extrait - Philippe Viguier, Historien d’Art

"http://www.odileoms.com/images/spacer.gif" \

 

** 

Invit-presentation-livre2-212x300.jpg

CANET EN ROUSSILLON UNE HISTOIRE OUBLIEE :

UNE MAISON DE CONVALESCENCE POUR ENFANTS DES CAMPS DINTERNEMENT « LA VILLA SAINT CHRISTOPHE » de 1941 à 1943.

Sans une lettre dun professeur émérite dHistoire à Illinois State University adressée à Mme la députée-maire de Canet-en-Roussillon, Arlette Franco, le 17 janvier 2009, demandant des renseignements sur la « Villa Saint-Christophe » maison de convalescence pour enfants des camps dinternement, et la volonté de deux sœurs, Simonne Chiroleu-Escudier et Mireille Chiroleu, passionnées de recherches historiques et très attachées à lhistoire de Canet-Plage, et dEric Escudier qui a assuré la coordination avec les Etats-Unis et la traduction des documents, peut-être que jamais lhistoire de la « Villa Saint-Christophe » naurait été portée à notre connaissance.

 

Cette histoire se déroule il y a plus de soixante-dix ans et il na pas été possible de retrouver dans la mémoire des anciens de la commune le moindre souvenir de cette maison de convalescence, lédifice ayant lui-même disparu, sacrifié à la gloutonnerie du marché immobilier, et remplacé par la résidence le Beaulieu.

Pourtant, pendant 22 mois, sous le régime de Vichy et alors que des réfugiés espagnols et des juifs de toutes nationalités se trouvaient dans des camps dinternement, une action de sauvetage était menée par une poignée de travailleurs humanitaires Mennonites. Venus de Suisse, des Etats-Unis, secondés par des réfugiés espagnols et français, ils ont travaillé en symbiose avec les Quakers dans cette villa bourgeoise du front de mer. Plus de 200 enfants, dont lâge séchelonnait de 3 à 15 ans, ont été sortis des camps, nourris, instruits, pendant des périodes allant de 15 jours à plusieurs mois. A partir de 1942, des petits juifs ont été cachés et ainsi sauvés de la déportation.

Ce sont des recherches en direction des Etats-Unis qui ont permis de retrouver le cheminement de ces travailleurs humanitaires mennonites et davoir accès à des documents extrêmement précieux : photos prises à Canet, listes denfants hébergés (dont 7 ont pu témoigner), description de la vie difficile quont vécu les acteurs du drame qua été linternement des enfants durant cette terrible période.

 

Cet ouvrage très documenté et illustré, consacré à ce devoir de mémoire, édi par « Alliance Edition», sera psenté le 12 avril à 18h au Théâtre Jean Piat.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 10:28

 

 

Théza le Samedi 06 Avril 2013, à 18h30

(C) Le Site catalan 

 

Dominique Baillieux expose à la mairie de Théza

 

Exposition de grands formats et de nus féminin100_0152.JPG

 

 


** "Dominique Baillieux ou les profonds secrets du MOI mis à nu par la Peinture." 

 

Ce n'est pas la nudité du corps, que vous voyez. Peut-être ce "coeur mis à nu", écrit par Baudelaire. Surtout, les tréfonds de l'inconscient fouaillés par le pinceau (petit pénis) ou le couteau (castration ?). 

 

L'artiste met à jour, sur la toile saturée des sédiments de la mémoire, les traumatismes de l'enfance, les viols de l'adolescence ou les déceptions du présent.

 

Maillol fabriquait des femmes nues, de plâtre, de fer ou de bronze. Ce n'étaient pas de grosses Catalanes, mais des volumes, des architectures. Des allégories, des abstractions : l'amour, la paix, la nuit, le temps, l'éternité... La figuration pour dire la pensée, l'abstrait. 

 

Avec D. Baillieux, il s'agit aussi de se rendre au-delà des apparences, s'aventurer sur ce chemin obscur et dangereux qu'on peut appeler existence...

 

                                     Jean-Pierre Bonnel

 

 

 

 

   D. Baillieux : "Dans un premier temps, n'étant pas initié à la peinture, je commençai par le pastel: fleurs aux couleurs vives et aux formes arrondies. Puis me vint le désir de peindre, un désir plus instinctif que réfléchi. Laissant mon émotion guider ma main, celle-ci me conduisit à tracer les courbes de la femme. Femme sensuelle dans toute sa simplicité et son naturel aux teintes discrètes, mais toujours enveloppée d'un voile de pudeur. Ensuite, ce voile invisible devint apparent et coloré, tout en laissant deviner un nu féminin aux formes avantageuses et plus affirmées.

 Au travers de ma peinture et du message que je tente de transmettre, me vient toujours à l'esprit cette phrase de Coco Chanel : "Il n'y a pas de femmes laides, il n'y a que des femmes qui s'ignorent."

 

Après avoir fréquenté plusieurs ateliers à Perpignan, à Baixas et à Théza, Dominique Baillieux a participé à de nombreuses expositions collectives dans le département (Palais des Congrès, Centre culturel de Cabestany, Centre des arts au Soler, au Château de Valmy, au musée du liège de Maureillas, au Mas de L'Ille à Port-Barcarès...) et à l'extérieur (à Dax et Bayonne, en 2006).

 

Elle a pu aussi exposer de façon individuelle à Baixas (Cellier Dom Brial), à Alénya (Espace associatif Sol i Art) et au CEL 66 (Culture & loisirs) à Perpignan. Une autre exposition individuelle à venir, après celle de la librairie Torcatis, aura lieu au Café Sola

 

Les prix obtenus: Grand prix de la ville de Perpignan, en 2007. Premier prix du jury à Perpignan, en 2008. Invitée d'honneur au Salon des Arts du Palais des Congrès, en 2010.

Nommée Chevalier de l'art en 2011 (section Beaux-arts, Peinture) et Premier prix du Conseil général en 2012, et Premier prix de la ville de Théza, au salon des arts de Théza.

 

* Prochaines expositions : le 22 avril au palais des Congrès de Perpignan - en juillet, au Barcarès - à l'automne, au célèbre café SOLA de Collioure...

 

L'exposition est à découvrir du 6 au 13 avril 2013 Vernissage le samedi 6 avril, à 18h30.

 

http://www.lesitecatalan.com/regions/itemlist/date/2013/4/6

 

Le Site Catalan

Tel: 04 68 50 11 35

Fax: 04 68 53 16 79

email: contact@lesitecatalan.com

http://www.lesitecatalan.com/culture/exposition/

Retrouvez Le Site Catalan sur Facebook et Twitter

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:14
  • Pour qu'il ne se sente pas "SEUL", venez nombreux !!!!


    RENCONTRE AVEC CLAUDE MASSE

    LE LUNDI 25 MARS 2013 A PARTIR DE 18H00 A LA LIBRAIRIE TORCATIS, Perpignan :

    A l'occasion de la sortie du livre : SEUL Claude Massé

    Peuple du liège et du collage - Paru aux éd. ADABS.

     

    Claude Massé est né en 1934 à Céret dans les Pyrénées Orientales. Il est le fils de l'écrivain

    Ludovic Massé. Après une carrière "sage" comme il le dit lui-même, fonctionnaire puis directeur

    du Musée d'Art Moderne de Céret, Claude Massé rencontre, communique, travaille, avec de

    nombreux créateurs de toutes origines: René Char, Jean Dubuffet, Louis Aragon et beaucoup d'autres.

    Riche de ces nombreuses rencontres, il se lance à son tour dans la création avec un matériau des

    plus nobles "l'écorce de liège", qui abonde dans son "el Païs". Très vite, ses compositions "Patots"

    et d'autres s'intègrent dans ce courant d'art que l'on nomme "Art Brut" ou pour sa part "Autre".

    Les expositions se multiplient en France et à l'étranger.

    Ces nombreux échanges, comme en témoignent ses courriers, lui apportent une notoriété internationale.

    UcbHsUeJf5fDTxmdISL7-o7gEbg@250x353.jpg




    *** LUDOVIC Massé :  Cédric DEBARBIEUX ( Contes, Lectures, Ecritures

    cedric.debarbieux@laposte.net    04 68 50 17 56       06 68 73 88 72 ) présente le SAMEDI 6 AVRIL, à 20H30, au Théâtre Primavera 

    (6, avenue du Languedoc - Perpignan)

    La Loco Compagnie et Haute Voix

    présentent :

     

    Le Sang du Vallespir, de Ludovic Massé (1949)

    avec Jean Michel Castellarnau et Cédric Debarbieux


         Ce conte théâtralisé est sans doute le texte poème le plus achevé de toute l'oeuvre de Ludovic Massé. Y flamboie l'extrême pointe de l'amour et de la mort. C'est un éboulement de mots et d'images, une grandiose architecture de la phrase, une exaltation des paysages et de toute la mémoire légendaire du Vallespir, servie par un langage d'une extrême précision...Le Sang du Vallespir est comme une gloire d'écriture.

         La vie des ouvriers espadrilleurs du XXème siècle, racontée avec des mots de sueur,de danse et de sang, l'amour, la trahison et les légendes du plus haut Moyen Âge qui errent encore aux Tours de Cabrenç ou aux forges de Galdaras, tout cela réuni en une histoire mêlée où les hommes et les femmes atteignent à l'éternité des archétypes.

    Une exposition de liège de Claude Massé sera présentée le soir du spectacle.

    L'entrée est libre. Il est recommandé de venir assez tôt ou de réserver au 06 68 73 88 72, la salle étant petite.

    Petit parking gratuit.


               45762818_p.jpg Claude Massé à Céret (photo de Christophe Massé)

  • Quelques petites choses que je sais de mon père
  • Claude Massé a toujours lil. Un œil sur l'art, depuis les années 1950 à aujourd'hui. Il m'a fait découvrir certaines des choses qui ont contribué à me rendre curieux puis passionné. Il m'a renseigné sur l'art du passage. Ensuite, nous ne nous sommes pas vus et nos libertés conditionnelles ont cheminé sans jamais vraiment se croiser, même si certaines de nos amitiés communes et de nos croyances sont restées pour quelques individus les mêmes, parallèles et pour certaines intactes. Il fut un des premiers à montrer dans les Pyrénées-Orientales des artistes d'avant-garde aujourd'hui reconnus (Claude Viallat pour n'en citer qu'un seul), à défendre un travail qui a ses yeux était novateur. Conservateur du Musée d'Art Moderne de Céret de 1968 à 1973, organisateur de dizaines d'expositions dans des galeries et lieux divers dans les Pyrénées-Orientales. Sa correspondance et ses actions figurent parmi les plus significatives, toujours bien en amont de la plupart des initiatives qui suivirent dans ce domaine.
  • Depuis le début des années 1980 en même temps qu'il travailla à la réédition complète des œuvres de son père; le romancier Ludovic Massé (Pol, Balland, Pierre Mainard, Trabucaïre, Chiendent etc.. ) ainsi qu'à la gestion de la collection et du travail qu'il fît autour de ce qu'il nomma l'Art Autre (dont une belle partie figure dans sa donation au Musée de la Création Franche à Bègles), il entama un pan nouveau d'un travail plastique personnel commencé dans les années 1960. Fasciné par le liège, une grande partie de sa production est dédiée au travail de cette matière; en une armée de personnages silencieux nommés les Patots, suivie depuis 1990 de collages à partir d'étiquettes anciennes de vins et spiritueux, travail questionnant parfois d'une façon sarcastique l'histoire de l'art, des grands maîtres à nos jours.. celle qui à n'en pas douter imprègne toute sa vie. 

claude-Masse--photo-JPB.jpeg C. massé (à gauche) - photo J.Pierre BONNEL.

 

 

* Patots - texte de Cathy Massé sur les patots :

 

sur le site : www.mediterranees.net/artistes/claudemasse/index.html

 

Ces visages qui hantent le cours de la vie...

Visages de la rue, visages de village, visages croisés, scrutés, entrevus, perdus.

Visages accrochés toujours aux mêmes endroits - toujours aux mêmes moments - Théâtre du quotidien.

Visages frémissants - avides ou vides.

Les Patots sont nés du Dérisoire et du Sublime.

Et ils ont hanté son Espace en forêt de totems raides aux longues têtes expressives et méfiantes. Et ils ont glissé le long des murs se retrouvant agglutinés dans les coins toujours là pour retenir leur chute molle, selon l'humeur, le temps, le vent.

Et ils ont éclaté en croix béantes, se retenant les unes aux autres par leurs seuls doigts écartelés.

Bras démesurément longs... écartés à jamais sur un désir inassouvi des autres.

serrabone4.jpg

patot.jpg

Visage serré entre deux paumes offertes jusqu'à la fin d'un désespoir.

Visage, rond joyeux et qu'on laisse à regret au détour d'un moment.

Visage qu'on cloute d'un sourire fendu jusqu'à l'extrême, et qui n'existe pas.

Visage dont la bouche est fermée d'un fil barbelé, et qui n'existe plus.

totems.jpg

serrabone5.jpg

Et ils ont foisonné en visages si ronds... surmontés de coiffes superbes, visages constellés de clous, d'éclats d'acier, sur ce liège si pâle, si ocre, si tendre, si lisse comme bébé.

serrabone2.jpg

serrabone3.jpg

Dentelle de liège qui frise un regard... Pointes acérées qui interrogent...

serrabone6.jpg

Partager cet article
Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 00:42

francois-pous.jpeg  (C) François Pous.

 

   Quelques jours à peine après la disparition de Jojo Pous, Collioure invite les Pous du Boulou, une famille qui a donné des oeuvres fortes, nées de la matière brute, d'où cet art -parfois artisanat- qualifié de naïf et brut. (voir le musée de Lausanne)

 

Ce texte, avec une photo de François Pous, par J.Pierre Bonnel, a été publié en 2004 dans le recueil "Catalogne en peinture" (éditions Midiques- 15 euros, port compris, chez l'auteur : 06 31 69 09 32)

 

 

Chez François POUS

 

 

Autrefois, Le Boulou sentait l'odeur du liège. A présent, le village ne sent plus rein. 

 

Lieu insipide, troué de passages incessants, traversé par les folies du temps libre.

 

Le mas familial des Pous exhale encore des senteurs de liège, trente ans après la fin de l'activité liée à l'exploitation des chênes. Malgré trente ans d'attente et trente ans de vinaigre...

 

Ailleurs, le moût de raisin a pénétré les charpentes de la salle où le vin va patienter, mer qui baigne le verre et le bouchon, des années avant d'être libérée, durant quelques courtes heures, ouverte à l'air libre.

 

François Pous, c'est le travail du marbre; la forme, la courbe, la sensualité inventées de la brutalité de la matière. La femme ronde, aux fesses continentales, aux seins altruistes, qu'on ne peut pas toucher, s'offre dans le blanc de Carrare ou le rose du Vallespir. Puis, c'est l'éloge de la fente : la femme-coquilmage, la Vénus née de la veine de la pierre, se résume à un perthuis chanté dans tous les marbres du monde. Les plus beaux corps issus du monolithe sont ceux qui sont humanisées par de nombreux circuits sanguins.

 

François, vous ne devriez pas être si modeste; ne faites pas semblant d'ignorer que la gloire n'advient aujourd'hui qu'à ceux qui s'adonnent à la fiction du moi, au cinéma des sentiments, au marché de l'art, au scandale médiatique ou à la gesticulation qui assoit la présence de l'artiste.

 

Avec POUS devant nos yeux séduits, nous lisons OPUS ! Ce sacré François est une Oeuvre à lui tout seul !

 

Son art se nourrit des années de son paradis perdu : de l'âge de cinq ans à celui de onze. Ses oeuvres ne sont que ses "jouets". Son travail se résume à la continuation de l'enfance par d'autres moyens. Naïfs, enfantins, donc, ces objets ludiques : tableaux, galets fouaillés, fers maîtrisés, lièges sculptés... cela ne veut pas dire qu'on ne doit pas prendre ce style de jouet au sérieux !

 

François Pous est heureux; il aime dire : "dans ma vie, je n'ai jamais connu l'ennui ! Dans ma mort, on verra bien..!"

 

La création est sa vie. Elle a rempli sa vie. Toute.

 

Son temps est inscrit dans ses oeuvres. Sont-elles oeuvres temporelles ou perpétuelles ? La belle affaire ! L'imbécile question !

 

Je préfère conserver, dans mon secret cahier de coloriage, les émerveillements de cet increvable enfant.

 

         -Jean-Pierre Bonnel  (Le Boulou, août 2003)-

 

 

 

* samedi 16 mars, à 11 heures, au musée d'art moderne de Collioure, "maison Peské", vernissage de l'exposition "art brut" des artistes Jean Pous, François Pous et Henriette Viallat (du 16 mars au 12 mai).

 

** Pour l'été et l'automne, l'exposition Edouard Pignon, "Femmes en Méditerranée : les Catalanes à Collioure, étés 1945-1946" (1er juin au 13 octobre).

Partager cet article
Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:13

TE - FOLKLORE - TRADITION - CARNAVAL

045286-fete-ours-saint-laurent-cerdans_m.jpg

Fête de l'ours à Saint Laurent de Cerdans - du 1er au 3 mars 2013 - Le rendez-vous d'un village avec son ours...

Fête traditionnelle carnavalesque.

La Fête de l'Ours dans ce village du haut Vallespir (canton le plus au sud des P.O) est une tradition dont les origines remontent à plusieurs siècles.
Cette fête inaugure les festivités carnavalesques de St-Laurent.


Dans le passé, elle avait lieu le 2 Février, date de la chandeleur, qui marque la fin de l'hibernation de l'ours. Le dicton affirme que s'il fait beau ce jour-là, la bête replonge dans sa caverne pour 40 jours supplémentaires, s'il fait sombre au contraire, elle rompt son sommeil de l'hiver et annonce le printemps.

  Jadis, les jeunes garçons des villages pyrénéens voulant prouver leur bravoure, partaient en forêt pour capturer un ours qu'ils exhibaient ensuite dans les villages de la vallée. Le moment était bien choisi et la tâche facilitée car l'animal était affaibli par sa longue hibernation. La tradition s'est perpétuée, mais faute de bête féroce, c'est un jeune villageois qui se déguise et la capture devient simulacre.

 

Programme : VENDREDI 1er Mars

15H30 : Fête du Viel Ours (fête de l'ours pour les enfants)

Départ de Notre Dame de la Sort jusqu'au terre plein du syndicat avec rasage de l'Ours.

20h00 : Repas Spectacle suivi d'un Bal Disco animé par Pascal Philadelphia. Halle Polyvalente

 

SAMEDI 2 MARS : 15h00 : Corso départ de la place publique

17h00 : Bal d'enfants Halle Polyvalente animé par Pascal Philadelphia

22h30 : Grand Bal Masqué Halle polyvalente avec l'orchestre "AL Chemist"

Monôme, Echelle, Tio-tio

Journée animée par la banda Els Tirons.

 

DIMANCHE 3 MARS : 15h00 : Départ de la grande Chasse à l'Ours de Notre Dame de la Sort.

Animée par la Banda Els Tirons & la cobla Principal del Rossello.

17h30 : Sardanes avec la cobla Principal del Rossello suivies de l'incinération de sa Majesté Carnaval.

Renseignements : Office de tourisme - 5 rue Joseph Nivet
66260 Saint Laurent de Cerdans - Tél : 04 68 39 55 75

 

972acd4f1a736c00021ebf88e9defb05_L.jpg

 

** cartell-TERESA-REBULL.jpg   saludes-TERESA-REBULL.jpg

Partager cet article
Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 12:17

commentaire.pdf-0001.jpg    De notre envoyé spécial, Julien Verjoul, à l'inauguration de la maternité rénovée, samedi 16 février 2013, à 11 heures. 

 

   Le soleil, la douceur de la matinée, l'absence de vent n'a pu que combler les six cents personnes (personnes nées à la maternité, officiels, adhérents des associations liées à la Retirada et à la guerre civile espagnole), qui allaient, à l'écoute du discours du maire Nicolas Garcia, apprendre que le lieu venait d'être classé monument historique ! Avec toutes les conséquences, pécunières et de célébrité (tourisme historique) qui vont suivre...

 

La beauté du jour ne pouvait gommer la mémoire et les souvenirs horribles des exilés de 1940, même si la mémoire se raccourcit avec la mort progressive des témoins et survivants des camps de la honte...

 

Cependant, ici, à la maternité, devenue désormais musée, l'architecture élancée de Pétersen et l'amour dispensé à l'égard des nouveaux-nés, le bonheur était plein : le lieu, protégé, était à l'écart des chemins de l'exode et des souffrances de ceux qui étaient parqués sur les plages, si proches, à vol de colombe...

 

Monument historique, le lieu est avant tout un monument pathétique, affectif, humaniste, grâce au dévouement et à la générosité de quelques infirmières de la Croix-Rouge. (il faut voir l'exposition aménagée dans les étages: on reprochera seulement aux panneaux de porter tous la même faute d'orthographe "fond  Elisabeth Eidenbenz ": sans le -S final...) 

 

Les discours furent trop longs (on avait convoqué les élus locaux, le président de Région, en grande forme, la Generalitat, le MUME, les autorités suisses...), alors que la foule, pourtant motivée, avait envie de se mettre à l'ombre des arbres où un modeste cocktail avait été installé : muscat, olives, côtes du Roussillon "La dame d'Elne")...

 

Oui, merci, Dame d'Elne, enterrée désormais en ton pays, mais ressuscitée grâce à cette douzaine d'enfants qui portent désormais ce prénom immortel : "ELNE" !

 

 

 Elisabeth-Eidenbenz.jpg ** Le long travail de la mémoire de la Materni

Le 16 février à 09h33 par Grégory TUBAN

 

    La renaissance de la Maternité Suisse d'Elne est un cas d'école dans la récupération de la mémoire historique liée à la Retirada et à la seconde Guerre Mondiale sur notre territoire. Cette superbe bâtisse construite pour l'une des filles Bardou au début du XX° siècle n'était qu'une ruine au milieu des années 1990. Un château abandonné à l'image de son histoire longtemps oubliée et morcelée dans l'intimité des mémoires familiales de quelques 22 nationalités. Ce lieu de vie gérée par de jeunes volontaires suisses a vu la naissance de 597 enfants entre 1939 et 1944. Des dizaines d'autres y furent recueillis pour y être sauvés. Il aura fallu que l'un d'entre-eux, Eckstein, décide de recoller les morceaux en retrouvant dans sa retraite bien méritée mademoiselle Elisabeth Eidenbenz, l'ancienne directrice de la Maternité, dont la trajectoire en pays catalan va peu à peu intéresser les historiens.

Depuis la Suisse, Eckstein a ainsi discrètement œuvré à faire revivre ce château racheté et sauvé par François Charpentier en 1997. Un an plus tôt, l'histoire du site s'était remise en marche. Un documentaire à la télévision Suisse, un article dans Terres Catalanes, des reportages dans la presse nationale et internationale... Dès lors, plus rien ne viendra arrêter sa renaissance du site porté à bout de bras par la mairie.. De par son caractère exceptionnel, cette maternité est ainsi devenue un symbole d'humanité durant la ténébreuse période de Vichy et de l'occupation dans le sud de la France. De la reine d'Espagne au président de la Generalitat de Catalunya, de l'Etat d'Israël à la République Française, sa directrice, qui ne reviendra à Elne qu'en 2002, sera justement mais, tardivement, honorée tandis que son œuvre deviendra un sujet en soi donnant naissance à des livres, une pièce de théâtre et bientôt un film...

Décédée en 2011 à Zurich Elisabeth Eidenbenz n'a jamais caché son bonheur de retrouver les enfants qu'elle a aidé à mettre au monde. L'ancienne infirmière et institutrice, qui a consacré dès 1937 en Espagne sa vie à aider celle des autres, laisse donc en héritage ce lieu symbolique devenu désormais un musée dont l'inauguration a lieu quasiment 74 ans jour pour jour après que les derniers bénévoles de l'Ayuda Suissa aient franchi les Pyrénées lors de la Retirada. Cette renaissance interroge aussi sur le travail qu'il reste à accomplir en terme de recherche autour de la Maternité. Si l'histoire du site est cernée, celle d'autres structures qui lui sont directement liées dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales (colonie du château du Lac à Sigean, de la ferme du Faou-Petit, aux Martyrs dans la montagne noire, du Moulin St jean à Carcassonne ou la maternité du camp d'Argelès...) sont encore en souffrance à l'image de sujet annexes comme les rapatriements d'enfants vers l'Espagne. Ce travail de recherche, abordé dans l'exposition "Femmes oubliées, l'histoire du secours suisse aux enfants 1917-1948" reste à entreprendre pour mieux appréhender l'histoire du lieu et de ces mères et de ces enfants passés par Elne. Un pan de ces trajectoires se trouvent dans le superbe album personnel d'Elisabeth Eidenbenz qui a patiemment tenu un journal illustré de la maternité. Un document unique, mis en ligne sur le site de l'association DAME, qui donne toute la mesure d'une opération humanitaire complexe elle-même inscrite dans l'histoire mouvementée de l'accueil des étrangers de 1939 à 1944 en France. (C) L'Indépendant.

 

Pour ce dossier, remerciements à G.Tuban, Jean Iglésis, le journal El Punt.

 

*** Élisabeth Eidenbenz était institutrice en Suisse et au Danemark, puis elle décida de rejoindre l'Asociación de Ayuda a los Niños en Guerra (Association d'aide aux enfants en guerre). Au sein de cette association, elle rejoint Madeid en 1937, pour aider les mères et les enfants victimes de la guerre civile espagnole. Après la chute de la république espagnole, elle rejoint le Roussilln, où de nombreux réfugiés se massaient dans des camps (tels que celui d'Argelès-sur-Mer). Atterrée par les conditions de vie dans ces camps, la malnutrition rampante, et les maladies, elle décida de venir en aide aux enfants, femmes enceintes et jeunes mères. Elle reconvertit un manoir désaffecté à Elne, la ville voisine, en maternité pour les accueillir.

  • Greg Tuban, Les enfants de la Retirada, magazine Terres Catalanes, num 16, novembre 1998. Six pages. Première publication sur la maternité d'Elne.
  • Tristan Castanier i Palau, Femmes en exil, Mères des camps, Elisabeth Eidenbenz et la Maternité Suisse d'Elne (1939-1944), Trabucaire Editions, (ISBN 2849740748)
  • Hélène Legrais,Les Enfants d’Elisabeth, Éditeur : Presses de la Cité , (ISBN 2258071690)
  • (ca) Assumpta Montella3, La maternitat d’Elna en imatges, (ISBN 8492406267)
  • (es) Manuel Huerga, Las madres de Elna4, film, 2008
  • Film = Frédéric Goldbronn, La Maternité d'Elne, 2002, 56 minutes (La compagnie des taxi-brousse, Diffusion France 3/TSR, édité en DVD aux éditions Docnet)

*** LES PROJETS DE D.A.M.E.

 

Objet : réunir les descendants et amis de la Maternité Suisse d'Elne 

Coordonnées : 04 68 22 02 94

 

Bureau / Membres : 

Président : Mme. Célia CARRÉ 

Vice Président : Mme. Esther FUMAT 

Tsorier : Mme. Christiane SUBIRATS 

Secrétaire : Mme. CHARPENTIER 

 

Lassociation des Descendants et Amis de la Maternité dElne vient de se réunir en assemblée générale. Ils ont présenté leurs projets pour 2010/2011 

- recenser les enfants nés à la maternité suisse dElne

- communiquer par le biais dinternet

- chercher des subventions auprès des organismes tels que la Fondation de France, les Fonds Européens et les Fondations Mac Donald

- se rapprocher des Amis dIllibéris pour des projets en commun.

 

Composition du bureau -présidente : Célia Carre -vice-présidente : Esther Fumat -secrétaire : Christiana Charpentier -trésorière : Christiane Subirats -technique information : Roberto Albalat -  Conseil dadministration : S.Barba, P.Manzanares, P.Cruzado, M-T Garrido, Irène Suné

 

****Elna i la Generalitat de Catalunya homenatgen Elisabeth Eidenbenz

Quatre-centes persones es van reunir a l'antiga Maternitat Suïssa del Castell d'en Bardou

Elna és el primer municipi de la Catalunya del Nord que integra la Xarxa d'Espais de Memòria Democràtica

14/06/11 10:58 - ELNA -   Per una tercera edició, la Vila d'Elna i l'associació DAME (Descendents i Amics de la Maternitat d'Elna) organitzaven, aquest diumenge 12 de juny passat, un homenatge a l'Elisabeth Eidenbenz. Tal com pogué ser una ressurgència de la història, 70 ninetes, d'edat entre els 5 i els 17 anys, nétes de refugiats, havien fet el viatge en procedència, la majoria, de Catalunya del Sud acompanyades de les seves famílies, per participar a aquesta diada. Com a punt comú, el seu nom genèric: Elna, un nom que evoca un lloc i una història. En efecte, totes aquestes Elnes el nom Elna significa llum o victòria”– han estat batejades i anomenades Elna perquè els seus avis l'havien triat i decidit, ja que ells havien nascut a la Maternitat Suïssa, que se'n recorden i que se'n recordaran per sempre.

 

L'emoció i el respecte guiaven aquesta trobada, que va reunir unes quatre-centes persones: a través de les preses de paraula de Nicolas Garcia, alcalde d'Elna, de Joan Auladell, representant de la Generalitat de Catalunya, però també durant els homenatges de tots els anònims que han nascut entre les mans d'Elisabeth Eidenbenz.

Conveni amb la Generalitat

Aquest retrobament filial va donar lloc a un acte oficial. En efecte, un conveni va ser firmat diumenge passat entre la Vila d'Elna i la Generalitat de Catalunya, per tal de recuperar i de fomentar el patrimoni i la memòria democràtica de la població nord-catalana, i més particularment l'heretatge de la Maternitat Suïssa.

Elna és avui dia el primer municipi de la Catalunya del Nord a integrar la Xarxa d'Espais de Memòria Democràtica, organisme de la Generalitat de Catalunya que obra per la recuperació i la difusió de la memòria de Catalunya. Amb la firma d'aquest conveni, la Generalitat de Catalunya esdevé partenaire de la Vila d'Elna amb vista de desenvolupar al si del lloc històric i humà que constitueix la Maternitat Suïssa la memòria i l'obra d'Elisabeth Eidenbenz.

La Vila d'Elna retrà un homenatge públic i solemne a Elisabeth, el proper dissabte 25 de juny, amb la denominació oficial de dues vies comunals: la passejada dels Infants de la Maternitat i l'avinguda Elisabeth Eidenbenz.

Una lliçó d'humanitat

Elisabeth, una jove mestra d'escola suïssa, preocupada del destí de la població espanyola, enfrontada a la Guerra Civil, s'havia engatjat al Servei Civil Internacional amb l'organització Ajut Suís als Infants d'Espanya. La lluita de l'Elisabeth Eidenbenz directora de la Maternitat Suïssa que va instal·lar amb fe, força i perseverança al castell d'en Bardou d'Elna, va permetre el naixement de 597 criatures, del desembre del l939 a Pasqua del 1944. A saber, 400 nines i nins, filles i fills de republicans, víctimes potencials de la Retirada, però també 200 infants jueus i zíngars. Elisabeth Eidenbenz es va aixecar contra la història implacable, posant en perill la seva vida mateix. Per ella, el refús i la revolta es van convertir en un deure. Elisabeth va donar una lliçó d'humanitat a un món esdevingut inhumà. Ella va entrar a la memòria col·lectiva d'Espanya amb només un sobrenom, lluminós d'amor i de gratitud: el de Señorita Isabel. Elisabeth Eidenbenz, desapareguda fa gairebé un mes, va obtenir al capdavall de 50 anys d'oblit la medalla dels Justos entre les Nacions, atorgada per l'Estat d'Israel, la medalla d'or de l'Orde Social i de la Solidaritat atribuïda per la reina d'Espanya, la Creu de Sant Jordi, atorgada per la Generalitat de Catalunya, la Legió d'Honor concedida pel govern francès..., però sobretot la silenciosa reconeixença dels 600 homes i dones que va ajudar a infantar.Darrera actualització ( Dimarts, 14 de juny del 2011 14:37 ) Notícies de ...

 

 "http://www.elpunt.cat/elna.html" -  ecarrera@elpunt.info - JOAN IGLESIS

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 21:13

 

images-1.jpeg

Les œuvres seront exposées plusieurs fois par an pour être mises à disposition du jeune public, de leurs parents, des collectionneurs et de toute personne ayant gardé une âme d’enfant ou aimant l’art, tout simplement.

Chaque pièce présentée est unique ou en édition limitée, numérotée et signée.
Le site inKidible.com sert de relais aux expositions. Les œuvres y sont proposées à la vente, des nouveautés sont régulièrement présentées, ainsi que l’actualité inKidible.Les œuvres sont exposées plusieurs fois par an pour êtres mises à disposition du jeune public, de leurs parents, et de toute personne ayant gardé une âme d’enfant ou aimant l’art, tout simplement.

Chaque pièce présentée est unique ou en édition limitée, numérotée et signée.

Le site inKidible.com sert de relais aux expositions. Les œuvres y sont proposées à la vente, des nouveautés sont régulièrement inKidible.  images.jpeg


 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 14:01

trilogie.jpg 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer une double actualité programmée pour clore l'année qui sera l'occasion de voir ou de revoir l'exposition "ELLES"  avec B.Thaden, J.Susplugas, D.Clauss

 

Dimanche 9 décembre, Un noël contemporain : une sélection d'oeuvres de jeunes artistes pour un noël original.

 

Vendredi 14 et samedi 15 décembre, L'Isba Hors les murs : Nous vous donnons rendez-vous à l'atelier LICENCE III, place de Belgique - Perpignan de 18h à 21h à l'occasion de : 

TRILOGIE, projection de films vidéos de Jeanne Susplugas et Alain Declercq.

 

S.Phéline - I. Bagnouls

 

** EXPOS dans le 66 :

Début

Fin

Commune

Lieux

Expositions

Horaire

Tarif

12 Nov. 2012

31 Déc. 2013

Amélie-les-

Palalda...

Expo / Le Chemin d...

N.C.

N.C.

26 Nov. 2012

02 Déc. 2012

Amélie-les-

Village Amélie-...

Vitrine Téléthon...

N.C.

N.C.

05 Déc. 2012

07 Jan. 2013

Argelès-sur

Foyer Com. Argel...

Crèches de Noël ...

N.C.

gratuit

28 Nov. 2012

22 Déc. 2012

Argelès-sur

Galerie Marianne...

Aquarelles et Scul...

Journée

N.C.

12 Nov. 2012

30 Nov. 2012

Argelès-sur

Médiathèque Ar...

Inst. graphique - ...

Journée

Gratuit

09 Nov. 2012

31 Déc. 2012

Bélesta

Château musée ...

Expo/ "Dans l'Assi...

N.C.

N.C.

11 Oct. 2012

08 Jan. 2013

Cabestany

Ctre Sculpt. Rom...

Toiles - J.M Droue...

Journée

3 €

15 Sep. 2012

15 Déc. 2012

Canet-en-Rou

Sud Immobilier C...

Expo - "Canet d'an...

9-18h

Gratuit

16 Déc. 2012

13 Jan. 2013

Céret

Eglise St Pierre...

Expos de crèches...

Journée

Gratuit

16 Déc. 2012

13 Jan. 2013

Céret

Ermitage St Ferr...

Expos de crèches...

Journée

Gratuit

30 Nov. 2012

04 Déc. 2012

Céret

Galerie Lumière...

Expo de R. Majenti...

Journée

Gratuit

15 Déc. 2012

05 Jan. 2013

Céret

La Capelleta...

Expo-Concours "Les...

Journée

N.C

02 Oct. 2012

Jamais

Céret

La Capelleta...

Peintures - Bridge...

Journée

gratuit

26 Nov. 2012

10 Déc. 2012

Céret

La Capelleta...

Exposition Michel ...

Journée

gratuit

01 Déc. 2012

29 Déc. 2012

Céret

Médiathèque C...

"Les estamplets de...

Journée

Gratuit

24 Nov. 2012

30 Déc. 2012

Céret

Métiers d'Art S...

Expo collective - ...

Journée

N.C

17 Nov. 2012

Jamais

Céret

Musée Art Moder...

Vernissage expo Ch...

11h

N.C.

17 Nov. 2012

03 Fév. 2013

Céret

Musée Art Moder...

Peintures / Christ...

10-18h

N.C.

02 Mar. 2013

25 Mai. 2013

Céret

Musée Art Moder...

Expo / Auguste Her...

Journée

N.C.

05 Oct. 2012

06 Jan. 2013

Collioure

Musée Art Moder...

Emmanuelle Jude - ...

Journée

2€

07 Oct. 2011

31 Déc. 2012

Corneilla-de

Les Grottes de C...

Exposition "Goutte...

Journée

N.C.

27 Avr. 2013

30 Sep. 2013

Elne

Musée Terrus El...

« Pyrénées : ar...

N.C.

N.C.

 







12 Nov. 2012

12 Déc. 2012

Girona

Centre Civic San...

Image de l'esclava...

N.C

Gratuit

29 Oct. 2012

13 Fév. 2013

Girona

Museo de Histori...

Expo-La Gerone rom...

10h

4€

25 Oct. 2012

13 Jan. 2013

Girona

Museo de Histori...

Expo - sculptures-...

fermé lundi

4 €

08 Déc. 2012

06 Jan. 2013

Ille-sur-Tê

Village Ille-sur...

Pastorale: El Pess...

N.C.

Gratuit

08 Déc. 2012

07 Avr. 2013

LaJonquera

Museu de l'Exili...

Nouvel espace "Art...

N.C

N.C

10 Nov. 2012

31 Déc. 2012

LeBarcarès

Maison des Arts ...

"Figuration fémin...

Journée

Gratuit

24 Nov. 2012

22 Déc. 2012

LeBoulou

Esp. des Arts Le...

"collection espace...

N.C.

Gratuit

24 Nov. 2012

22 Déc. 2012

LeBoulou

Esp. des Arts Le...

Expo collection ED...

N.C.

Ent Lib

08 Jan. 2013

08 Fév. 2013

LeBoulou

Esp. des Arts Le...

exposition saint-a...

 

N.C.

10 Déc. 2012

31 Déc. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

Photo- Boris Zapat...

Journée

Gratuit

01 Déc. 2012

31 Déc. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

"Le Noël féeriqu...

Journée

Gratuit

07 Nov. 2012

30 Nov. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

Photos - Bienvenue...

Journée

Gratuit

19 Nov. 2012

30 Nov. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

Photographies de j...

Journée

Gratuit

19 Nov. 2012

30 Nov. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

Tables litéraires...

Journée

Gratuit

19 Nov. 2012

30 Nov. 2012

LeBoulou

Médiathèque Le...

Les instruments de...

Journée

Gratuit

12 Oct. 2012

19 Déc. 2012

Perpignan

ACMCM...

Michel Gouéry "So...

N.C.

3€

14 Déc. 2012

15 Déc. 2012

Perpignan

Casa Musicale Pe...

Fest HIP HOP addic...

Journée

Gratuit

11 Déc. 2012

06 Jan. 2013

Perpignan

Casa Pairal...

Les Pessebres...

N.C

Gratuit

15 Déc. 2012

06 Jan. 2013

Perpignan

Castillet site P...

Exposition “Les ...

N.C.

N

15 Oct. 2012

15 Déc. 2012

Perpignan

Chapelle du Tier...

Photos "Gitans san...

Journée

Gratuit

15 Sep. 2012

02 Fév. 2013

Perpignan

Chapelle N.D.Ang...

Expo « Maitre de ...

Journée

Gratuit

07 Déc. 2012

16 Déc. 2012

Perpignan

Cvt Minimes Perp...

Mixte - Pierre Cor...

sauf lundi

Gratuit

01 Déc. 2012

24 Déc. 2012

Perpignan

El centre del Mo...

Calendrier de l'Av...

11h

Gratuit

12 Oct. 2012

31 Déc. 2012

Perpignan

El Médiator Per...

Expo -Peintures- "...

N.C.

Gratuit

24 Nov. 2012

31 Déc. 2012

Perpignan

Espace polygone ...

"Jordi Barre, l'en...

Journée

Gratuit

26 Oct. 2012

15 Déc. 2012

Perpignan

Galerie L'Isba P...

ELLES - Trois arti...

N.C.

N.C.

10 Déc. 2012

06 Jan. 2013

Perpignan

Galerie Thérès...

Accrochage des œu...

N.C

N.C

04 Déc. 2012

20 Déc. 2012

Perpignan

L'Ubu...

Photo de Laura Rui...

N.C

Gratuit

15 Nov. 2012

06 Jan. 2013

Perpignan

La Poudrière Pe...

Photo de Luc Barra...

sauf lundi

Gratuit

14 Nov. 2012

03 Déc. 2012

Perpignan

LCL Vauban...

Exposition photo i...

N.C.

Gratuit

04 Nov. 2012

30 Déc. 2012

Perpignan

Librairie Torcat...

Œuvres de Mario c...

Journée

Gratuit

08 Nov. 2012

30 Nov. 2012

Perpignan

Maison de la Cat...

Art collectif - "N...

N.C.

Gratuit

08 Nov. 2012

Jamais

Perpignan

Maison de la Ré...

Vern - peintures d...

18h30

Gratuit

17 Déc. 2012

04 Jan. 2013

Perpignan

Maison de la Ré...

Expositions de cr...

N.C

N.C.

03 Déc. 2012

14 Déc. 2012

Perpignan

Maison de la Ré...

Exposition "matiè...

N.C

N.C.

19 Nov. 2012

30 Nov. 2012

Perpignan

Maison de la Ré...

Expo - Inspiration...

Journée

N.C.

08 Déc. 2012

05 Jan. 2013

Perpignan

Médiathèque Pe...

Expo - "Noël se l...

journee

Gratuit

03 Nov. 2012

31 Déc. 2012

Perpignan

Médiathèque Pe...

Expo - "La presse ...

journee

Gratuit

09 Nov. 2012

12 Mai. 2013

Perpignan

Musée H.Rigaud ...

Nouvel accrochage ...

10h30

4€

12 Déc. 2012

15 Déc. 2012

Perpignan

O'Flaherty...

Fest HIP HOP addic...

N.C

Gratuit

13 Déc. 2012

27 Jan. 2013

Perpignan

Palais des Rois ...

Expo Photos sur le...

N.C.

N.C.

01 Déc. 2012

31 Déc. 2012

Perpignan

Salon de thé La...

Expo de cadres en ...

N.C.

Gratuit

28 Nov. 2012

04 Déc. 2012

Perpignan

Université Perp...

Exposition - "Ques...

Journée

Gratuit

12 Déc. 2012

15 Déc. 2012

Perpignan

Resaturant Le Pa...

Fest HIP HOP addic...

N.C

Gratuit

12 Nov. 2012

31 Déc. 2013

Port-Vendres

Le Dôme Port-Ve...

Expo / Le Chemin d...

N.C.

N.C.

19 Nov. 2012

09 Déc. 2012

Port-Vendres

Le Dôme Port-Ve...

Exposition d'Andr...

Journée

N.C.

03 Nov. 2012

30 Nov. 2012

Port-Vendres

Site Paulille Po...

Photos « D'une me...

N.C.

N.C.








Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 12:15

affiche-vilaceque.jpg  *  Visions urbaines- Atelier Terre et Toile - Le Boulou - vernissage vendredi 12 octobre à 18 heures. www.espacedesarts.pro  - 0468833632 - Présentation du livre "Reflets d'étoiles"-

 

** Maurice Azra expose au Palais des Congrès =

Art-Epac vous propose une grande exposition d'Art du 22 au 27 octobre 2012 au Palais des Congrès de Perpignan. Le vernissage aura lieu le mardi 23 octobre à partir de 18.30h. Vous pourrez comme à l'habitude faire connaissance avec 6 artistes de grand talent sélectionnés pour les plus difficiles des amateurs d'Art.

 

Notre sculpteur sera une sculptrice sur Bronze. Marie Frédérique VIPREY viendra vous présenter ses bronzes. Fred a passé une partie de sa vie en Afrique et a retrouvé les montagnes des Pyrénées, terre qui l'a nourrie corps et mémoire poétique. Son évidente créativité s'exprime à travers elle même. Son travail la porte vers la Vie. Le bronze en fusion vient à son tour participer à sa création, donne à partager et ressentir pour longtemps.

Des pièces magnifiques à retrouver lors de cette exposition. 

 

***Affiche-bruixes-PT-avec-cadre-ok--.jpg  Fête des sorcières à Tresserre - 26 & 27 octobre 2012 -

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:51

picasso-en-chaise-a-porteur.jpg  *  Picasso en chaise à porteurs à Perpignan, lors de ses séjours, rue de l'Ange : voir, au Musée H.Rigaud, une sélection des oeuvres du musée des Beaux-arts.

 

 

 

* * Il suffit d'un inconscient, jetant un mégot depuis sa voiture, et c'est la tragédie : des feux des deux côtés de la frontière, des blessés et des morts ! 

 

 

 

 

***Mercredi 25 à 18h30, mairie de Prades : CASALS

 

 

  • Maire de Prades / Casa de la Vila Prada de Conflent
  • La Ville de Prades présente dans le cadre du Festival Pablo Casals une exposition exceptionnelle montrant, à travers l’œuvre du photojournaliste perpignanais Jean Ribière (1922-1989), la vie quotidienne du maître catalan en exil dans la capitale du Conflent. Chaque série révèle un pan de la grande histoire qui unit Prades à Casals : de l'intimité de la Villa Colette à la fête offerte par les réfugiés pour les 70 ans du maître au café de France (décembre 1946), de l'hommage de la municipalité au grammairien Pompeu Fabra (février 1948) à la cérémonie organisée par la ville de Prades à l'occasion du cinquantième anniversaire du premier concert parisien du soliste (novembre 1949). A travers l'objectif de Jean Ribière, les Pradéens, festivaliers et estivants revivront également l’effervescence de la ville lors de la création du festival en 1950 ou l'émotion suscitée par le vibrant concert que le maître donne en 1952 à l'Abbaye de Saint Michel de Cuxà....
  • Cette manifestation de prestige pensée autour de la grande figure de l'exil catalan est issue d'une sélection de 700 négatifs réalisée par le commissaire de l'exposition, l'historien de l'art, Eric Forcada. Elle s'articule autour de trois expositions présentées en parallèle à la Casa de la Generalitat de Perpignan (du 14 juin au 20 juillet) au Museu Memorial de l'Exili de La Jonquera (du 14 juillet au 11 novembre) et bien évidemment à l'hôtel de Ville, place de l’Église, lieu emblématique de la vie pradéenne mais également cher au cœur et à la mémoire des exilés catalans, au premier chef desquels se place Casals. Une exposition de près de 50 clichés à découvrir avec passion et émotion du 25 juillet au 25 août 2012, au cœur de l'histoire, au cœur de Prades, au cœur de la vie d'un festival et de son maître, Pau Casals.
  • Exposition 'De Prades à Perpignan, Pau Casals & le monde de l'exil. Reportages du photojournaliste Jean Ribière [1944-1956]', Hôtel de Ville - Centre Ville, Prades, 25 juillet au 25 août 2012. Entrée libre.
  • Au Boulou, à l'Espace des Arts : espacedesarts.over-blog.fr-copie-1.jpg
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens