Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 15:13

du vendredi 20 juillet au lundi 23

 

Vendredi 8 juin  2012

Espace Gavroche salle René Vautier

 


 

 
                        CONCERTS PUBLICS 

  18h30 : 
Léonardo HILSDORF
  
Lauréat du Concours International de Sète 2011.
  
Jeune espoir Brésilien sensible et généreux, à la   technique transcendante.

  
J. HAYDN            
Sonate n° 60 en ut majeur
                               Hob XVI 50                     
  G. CONNESSON          Initials Dances
  S. RACHMANINOFF    Sonate n°2 op 36
  I. STRAVINSKY          Trois mouvements de                                               Petrouchka
 

   

 21h : Philippe LÉOGÉ
  Exaltation du jeu ... puissance magistrale ... 
  le piano qui parle à l'âme.

   “Autour de Nougaro”, Compositions,
   Standards de   jazz.

Lundi 11 juin  2012

Espace Gavroche salle René Vautier



 


  14h30 : concert éducatif à destination des élèves du
  Collège d’Elne par Clarisse VARILH,
  
professeur au   C.C.R. Perpignan Méditerranée
.

  « Autour du jazz »

   
 
 
18h30 : Concert des laureats de l' École d'Elne
  et du  Conservatoire à Rayonnement Régional
  Perpignan  Méditerrannée
.

  Classes de Laurence CANET,
  Jacqueline ABECASSIS-SCHLOUCH
  et Marie-Christine GUICHOT.

   de BACH à CALMEL en passant par MOZART,
  CHOPIN, RACHMANINOFF, DEBUSSY ....
 
 
Festival 20,21,22 et 23 JUILLET

Vendredi 20 juillet

Espace Gavroche salle René Vautier

clarisse Varilh

 11h00 : concert éducatif
à destination des jeunes du Centrede loisirs d’Elne
par Clarisse VARILH,  professeur au C.C.R.

Perpignan Méditerranée

  « Autour du jazz »

     

Vendredi 20 juillet

18h30

Cathédrale

 

18h30  :
piano : François-Michel RIGNOL,
violoncelle :
 François RAGOT
l'Ensemble Mare Nostrum Musicae.
Direction : Michel Peus

Une amitié doublée d'une solide complicité unit
ce groupe de talentueux musiciens d'ici et d'ailleurs.

D. de SEVERAC   Cerdanya :
                    En tartane, l'arrivée en Cerdagne
                    Les fêtes, Souvenir de Puigcerda
                    Ménétriers et glaneuses, souvenir d'un 
                    pélerinage à Font-romeu
                    Les muletiers devant le Christ de Llivia
                    
Le retour des muletiers

F. CHOPIN
 Concerto N°1 en mi mineur op 11

   
 

Vendredi 20 juillet

21h30

Cathédrale




21h30 : Récital de Javier PERIANES
L'une des grandes révélations actuelles d'Espagne, un poète
du clavier. 


   
              
C. DEBUSSY   Préludes, Clair de lune, L'isle joyeuse.
F. CHOPIN      Prelude, berceuse, Barcarolle, Ballade, Nocturne
M. de FALLA   Nocturne, Sérénade andalouse,
                              Quatre pièces espagnoles, Fantasia Baetica

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 17:57

images-copie-3.jpeg     Le journal d'ici ne l'a pas dit. Normal : tout le monde est beau et gentil ! La vérité ne se vend pas bien, on le sait !

 

   Pourtant, spectateur patient, je me suis installé de bonne heure pour être au plus près de la scène qui allait accueillir STING ! On a pris les bouchons de mes eaux minérales pour que je ne les lance pas sur l'artiste. Je suis pas terroriste : je l'aurais simplement béni, ce beau chanteur enjôleur. J'ai tenu pendant des heures sur la pelouse, en plein soleil, surtout debout car je ne bénéficiais que d'un mètre carré d'espace. Certains fans se sont trouvés mal, on se demande pourquoi...

 

   J'avais payé 41 euros pour me trouver dans cette posture; tant pis pour moi, je l'avais choisie : on ne souffre jamais assez quand c'est pour votre idole... Soudain, j'ai eu comme une envie de pipi. Faire dans la bouteille ou fendre les flots chaleureux d'une foule immobilisée...Pour ne plus retrouver mon endroit stratégique... Sacré dilemme ... C'est alors qu'un compagnon d'infortune m'apprit que le lieu enchanteur du parc de Valmy n'avait mis que ...deux toilettes à la disposition de ces milliers de spectateurs... Alors, se soulager sur place..?

 

   Sting, il se fit attendre : il partit en balade avec Cali sur une Catalane au large de Paulilles pour admirer le site, puis boire les meilleurs crûs du "Clos de Paulilles"... Il avait le temps ! Nous non, en nage, la tête explosée par le soleil et le coeur battant la chamade...

 

   Enfin, après mille péripéties inintéressantes, sur la pelouse et dans la cohue du parc - ce fut quasi la bataille de Valmy ! - Il arriva, le prince de la chanson ! Il était ... minuit trente ! Et beaucoup de ceux qui, trop loin ou trop fatigués, mais ayant payé qurante et un euros, étaient partis depuis longtemps... Ils avaient soif ou pipi... Ils étaient amers, déçus... 

 

   Et dans la nuit, après la déferlante, ce fut le reflux, l'embouteillage montre autour d'Argelès et de la voie "rapide"... A l'année prochaine, si vous le voulez bien !

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 15:40

juan-gris--canigou.jpeg    (tableau de Juan Gris : Le Canigou)

 

 

 

    * Suave et sublime soirée musicale avec les solistes de l'orchestre de Catalogne, hier soir mardi, au palais des Rois de Majorque. Le Conseil général 66 nous a offert un moment rare d'art et de convivialité !

   Spectacle gratuit, organisation impeccable : portes ouvertes à 20h30 et début du concert à 21h15 : les gradins étaient combles. Nos élus du département ont tout réussi, sauf la tramontane, non maîtrisable, qui fit voler les partitions ! Drôle de concerto aux épingles, incapables de fixer les fameuses partitions...

 

   Vétille ! J'ai eu le plaisir de retrouver Claire Sala (flûte aérienne) et Martine Fleissier (harpe qui coule de source), les habituées, depuis des années, du festival du livre de Collioure...Et l'incroyable Alexis Cardenas, le doué du violon, clair, sans faille, qui couvrait parfois trop les complices du quatuor de la première partie...

 

   Dans la seconde partie de la soirée, il semblait être seul avec le groupe sud-américain Recoveco : les guitaristes paraissaient ne pas être là : toutes les oreilles étaient pour Alexis !!!


   Encore une fois, une soirée inoubliable dans le site andalou du palais majorquin !!


 

** On attend d'autres instants immobiles et enchanteurs, conviant à l'éternité, avec les amis d'Alain Marinaro :

 

 * En partenariat avec la Ville de Torreilles, les Amis d’Alain Marinaro produisent un mini festival intitulé « Le piano s’invite à Juhègues » les 10, 12 et 14 juillet à 21h. Six jeunes pianistes d’une vingtaine d’années interviendront lors de ces trois concerts dans la délicieuse chapelle de Torreilles. Ils s’appellent Célia Oneto-Bensaid, Keita Chida, Olof Hansen, Prune Ebrard, Shuma Siu et Yann Pétillon. De nationalités différentes (française et japonaise), de niveaux différents (élèves de Conservatoires supérieurs, nouveaux diplômés, compositeur), ils ont deux points communs : la passion du piano et leur participation à la master class du maître Eric Heidsieck du 7 au 14 juillet à Banyuls sur Mer. Grâce à eux, nous pourrons entendre une véritable anthologie de la littérature pour le clavier allant de Bach à Pétillon et passant par Mozart, Schubert, Chopin, Schumann, Liszt, Debussy, Granados, Dutilleux et Ligeti.

 

Vous pourrez également les entendre, plus brièvement, au concert final de la master class le vendredi 13 à Banyuls sur Mer, salle Novelty. Dans tous les cas, entrée gratuite et pot convivial. Renseignements au 04 68 89 65 96. 

 

festival AMusikenVignes : «De la musique pour faire murir le raisin!»

 

Au cours de l’été 2009, l’association des Amis d’Alain Marinaro a lancé un festival de musique classique chez les vignerons. Il s’agissait de faire connaître nos producteurs et nos vins à des touristes épris de culture, de créer des animations de qualité dans les villages de l'intérieur et d’encourager de jeunes artistes de haut niveau à l'aube de leur carrière. Dès le départ, le festival AMusikenVignes fut bien accueilli, tant par les estivants que par les mélomanes du secteur, les vignerons et les collectivités locales. Depuis, son succès n’a fait que croître et c’est donc avec sérénité que ses organisateurs se sont réunis aux caves Ecoiffier pour lancer la quatrième édition.

Cette année, le festival se déroulera du 16 juillet au 21 août en 12 sites des Pyrénées Orientales et 2 sites de l’Aude. Il bénéficiera de l’appui financier du Conseil Général 66, de l’entreprise DIAM Bouchage, de PMCA, de la CC des Aspres, des Communes de Banyuls sur Mer, Salses, Fitou et Peyriac de Mer. Il produira 33 musiciens ; les dégustations qui suivront les concerts seront offertes par plus de 20 viticulteurs et, dans 7 cas, agrémentées par les mignardises des Toques blanches. En emportant chez lui de bonnes bouteilles, chaque auditeur deviendra l’ambassadeur de notre patrimoine viticole et culturel.

Entrée 5 €

 ** Programme : L. 16 juillet, 18h30     Tautavel, château Avernus Quatuor Equinoxe (quatuor à cordes)

            Ma. 17 juillet, 18h30 Calce, château les Fonts       Duo Clariana (flûte et guitare)

            L. 23 Juillet, 18h30    Montner, place du village   Duo Jatekok (piano 4 mains)           Intervention Toques blanches

            Ma. 24 juillet, 18h30 Passa, domaine Rossignol    Duo Ambivalences (accordéon et piano)  Intervention Toques blanches

            L. 30 juillet, 18h30     Le Soler, château Nadal       Duo basson et piano            Intervention Toques blanches

            Ma. 31 juillet, 18h30 St Jean Lasseille, château Planères Duo accordéon et violon     Intervention Toques blanches

            Me. 1er août, 18h      Peyriac de Mer, Abbaye Ste Eugénie         Duo accordéon et violon

            L. 6 août, 18h            Tressère, station vitivinicole           Duo violon et piano Intervention Toques blanches

            Ma. 7 août, 18h         Thuir, domaine Lauriga        Duo mandoline et guitare

            Me. 8 août, 18h         Fitou, domaine les Fenals    Duo Raga (violon et guitare)

            L. 13 août, 18h          Caudiès de Fenouillèdes, Chapelle de Laval          Quatuor Estudiantina (mandolines, mandole et guitare)  Intervention Toques blanches

            Ma. 14 août, 18h       Banyuls sur Mer, Mas Reig  Duo piano 4 mains

            L. 20 août, 18h          Salses, la forteresse              Duo alto et piano

            Ma. 21 août, 18h       Villeneuve de la Raho, Cap de Fouste        Quintette Arco (quintette à cordes)            Intervention Toques blanches

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 20:15

 

 

De : Aleix Andreu i Oliver

Sujet : RECORDATORI: El nou CD de cançons de la Bressola! (amb Verkami)

 

Hola a tots i totes,

 

per tal de fer front a la crisi, des dels Amics de la Bressola i La Bressola ( les escoles catalanes de la Catalunya Nord ) s'està treballant en un nou CD de cançons infantils catalanes finançat mitjançant micromecenatge ( verkami ):

 

http://www.verkami.com/projects/2419-1-2-3-pica-bressolamecenetatge

 

Us animo a col·laborar per fer-lo possible (especialment els que teniu canalla).

 

En un moment en que l'ensenyament en la nostra llengua catalana està més amenaçat que mai, és quan és s necessari del suport de tots els catalans i catalanes, perquè el futur de la nostra llengua depèn sobretot de nosaltres mateixos!

 

Una forta abraçada! 123_picabressola.jpg

Aleix

Els Amics de la Bressola ens proposem fer un nou CD i per fer-lo possible comptem amb en Marc Serrats i la col·laboració d’en Marc Grau (tots dos membres del grup Xerramequ Tiquismiquis). Hi participaran els nins i nines de La Bressola i tindrem la col·laboració de diversos músics i cantants d’arreu dels Països Catalans: Anna Roig, Carles Belda i Joan Garriga ja han dit que sí. I esperem poder tenir la resta de confirmacions durant els pròxims dies.

 

En Francesc Franquesa, mestre i director pedagògic de la Bressola, explica <http://vimeo.com/43909302> que els nins i nines ja treballen en el projecte musical "1, 2 i 3 pica Bressola". La tria de cançons ha estat un primer treball que han realitzat a les aules. La proposta de títols, sobretot nordcatalans, s’ha fet arribar a en Marc Serrats, que ha pogut triar i remenar <http://vimeo.com/43606281>. I si tot va bé, la primera setmana de juliol començarà a enregistrar les cançons escollides.

 

De totes maneres, sense voler precipitar les coses, hi ha un primer repte que és aconseguir el finançament necessari i completar el projecte Verkami <http://www.verkami.com/projects/2419-1-2-3-pica-bressolamecenetatge>.

 

Per ai demanem la col·laboració de tothom, tant per seguir fent difusió com per a concretar les aportacions econòmiques de mecenatge <http://www.verkami.com/projects/2419-1-2-3-pica-bressolamecenetatge>.

 

Moltes gràcies!

 

Associació d’Amics de la Bressola

 

Barcelona, a 13 de juny de 2012

Partager cet article
Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 11:21

images-copie-1.jpeg Michel PEUS, directeur artistique du festival "Piano Fortissimo"

 

 

    Festival International ELNE PIANO FORTISSIMO 2012



Intentions artistiques



Une 7ème édition, plus dense et variée avec déjà deux concerts en juin,  pour cet évènement de l’extrême Sud de la France désormais reconnu : c’est encore plus fortissimo !

   Dès juin, un prélude qui s’ouvrait avec deux récitals groupés, celui du jeune brésilien lauréat du Concours international de piano de Sète en décembre 2011, Léonardo HILSDORF, suivi de celui du pianiste toulousain, un grand du Jazz, Philippe LEOGE. Au terme des concerts éducatifs renforcés, la soirée des jeunes talents de l’Ecole de musique d’Elne et du Conservatoire à Rayonnement Régional Perpignan Méditerranée offrait toujours de belles surprises. Ces concerts ont été salués par la presse pour leur grande qualité : la soirée du 8 juin a été réellement exceptionnelle !

Il n’est pas trop tard pour savourer ce festival désormais incontournable : les concerts regroupés sur le 3ème week-end de juillet sont une invitation à découvrir le cadre du festival qui enchante les artistes.

Une formation d’amis, musiciens talentueux de Catalogne Nord et Sud, entoure le soliste François-Michel RIGNOL : une ouverture très méridionale prolongée en soirée par le pianiste madrilène Javier PERIANES. Son CD de Falla remporte des critiques très élogieuses.

A découvrir la jeune et déjà virtuose roumaine Alina AZARIO, avant le récital de Nicolas STAVY, interprète sensible et passionné, sur le devant de la scène avec un enregistrement de Liszt enthousiasmant.

Le retour de David BISMUTH est très attendu, c’est un piano « haute couture » teinté d’élégance et d’inventivité. Il rendra un hommage appuyé à Debussy dont on célèbre le 150ème anniversaire de sa naissance. Michèle TOSI présentera l’œuvre de ce compositeur français lors d’une conférence illustrée par de jeunes pianistes du CRR de Perpignan, dans la matinée.

ET…Cerise sur le gâteau, une soirée supplémentaire qui s’inscrit dans le cadre des concerts en Région du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon : le chœur de chambre LES ELEMENTS, victoire de la musique 2006.

« Je me suis engagé bénévolement dans cette belle aventure en 2006 pour créer un nouveau tremplin pour les jeunes notamment, et grâce au Maire d’Elne, à l’association Les Amis de Elne Piano Fortissimo, aux artistes qui me font confiance, au public qui me soutient pour aller toujours plus loin, je vous dis :

A très bientôt ! » 

 

Michel PEUS, directeur artistique

 

****A noter que la location est déjà ouverte à l’Office Municipal du Tourisme d’Elne au 04 68 22 05 07 / par mail : tourisme@ville-elne.com

Bulletin à télécharger sur : www.elne-piano-fortissimo.fr

Partager cet article
Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 16:04

images.jpeg      La mairie de Perpignan avait, cette année, bien fait les choses : périmètre piétonnier d'envergure, psence policière massive, plate-formes nombreuses pour accueillir les groupes, nombreux, plus ou moins doués, en tout cas bruyants : une "fête du bruit" bien organisée...

 

   En fin d'aps-midi, je m'étais mis à l'écart des sonoris intempestives et autres "metal hurlant", loin des foules qui vont et viennent sans savoir où elles vaquent : dans le modeste amphithéâtre du Conservatoire de musique. Là, plaisir d'écouter les classes d'élèves motis, les cuivres, les violoncelles, puis Daniel Tosi, dirigeant, en simple chemise colorée, les chansons les plus populaires, de Brassens aux Beatles. L'ancien maire J.Paul Alduy était psent dans la petite assistance, décontracté, en famille, vêtu de peu, lui aussi, et applaudissant avec naturel...

 

Aps un rapide tour de ville, moins remplie que d'ordinaire, - sans doute à cause d'un match de foot et d'un violent vent frisquet - mes pas m'ont conduit, magnétisés par le spectacle de la star tant attendue, vers la place de la Victoire. 

 

   "Victoire de la musique", au pied du Castillet..? Ce serait psomptueux de l'affirmer ! Mais je m'attendais à pire : voir s'avancer l'ancienne vedette des années 60 en déambulateur, et chantant en play-back, comme d'hab... Que nenni, elle chanta debout, et même parla dans le micro. Elle a encore la taille fine, celle qui, des nattes au duo avec Ringo, vendit 70 millions de disques... 

 

  Cependant, je lui ai trouvé les traits un peu tis.. Fatiguée, la chanteuse des "Rois mages"..? Non ! Elle a voulu simplement, comme tant d'autres, se faire rajeunir... Alors, ce visage étrange, déformé, ces yeux plissés lui donnaient un air asiatique...Mais c'est pas grave, il faut durer, lutter contre le temps et affronter le regard impitoyable de son public !

 

     Je n'ai pas fait "long feu" (je me réserve pour les bûchers de la Saint-Jean !), je suis parti vers quelque groupe jazzi du côté, plus apaisé, de l'espace Méditerranée... Je me disais que Sheila, tout de même, c'est un écrivain (c'est dans sa bio), un sculpteur (c'est dans Wikipédia, donc c'est vrai !), une "chantonneuse", puisqu'elle a eu le Grand Prix du disque et fut, c'est assez récent, décorée des "Arts et Lettres"...

 

    Je me demandais si c'était moi qui étais devenu un pauvre intello bobo ou si ce monde, dans son malaise généralisé, n'avait plus de repères ni de valeurs...

 

  En tout cas, merci à la municipalité de nous avoir offert un spectacle d'un tel niveau artistique !!! Vivement l'année prochaine : je vous suggère Frank Alamo !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 12:52

Bal-de-la-Renaissance-26-juin-2011-St-Cyprienc.jpg    

 

      Le concert baroque du 10 juin au jardin des plantes de Saint Cyprien a réuni plus de 300 auditeurs malgré le temps qui menaçait. Quel encouragement pour les Amis d’Alain Marinaro qui produiront le dimanche 24 juin à 16h un Bal Renaissance dans ce même lieu virgilien.

   Ils y bénéficieront de la collaboration de l’ensemble « les Affinités », formation à géométrie variable, basée à Perpignan mais composés d’éléments d’origines diverses. Ainsi, vous pourrez savourer des airs d’Attaignant, de Suzato et d’Arbeau, chantés par la soprano Dorothée Pinto et le baryton Antonio Guitao, accompagnés par un ensemble instrumental mêlant instruments anciens et traditionnels : dulciane, flûtes à bec et cornemuse (Fanette Estrade), flaviol et tamborino (Isabelle Garcia), cornet à bouquin (Olivier Lust), saqueboutes (Marc Gadave et Charlie Maussion) et percussions.

 

   L’irrésistible pédagogie du maître de ballet, Renaud Charles, permettra de faire découvrir à tous le plaisir de danser branles, pavanes et gaillardes. Les paons ne manqueront pas d’applaudir à leur façon, et ils ne seront pas seuls. Tous les artistes seront habillés de vêtements d’époque, prêtés, ajustés et présentés par Madame Danielle HamelinP1220020--1280x1024-.JPG

   * Entrée gratuite. Prévoir une chaise pliante ou un tapis de sol pour les auditeurs et des chaussures pratiques pour tous ceux qui voudront s’initier aux danses de la Renaissance, peut-être aussi un chapeau pour protéger du soleil. Renseignements au 04 68 89 65 96.

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 16:37

PLAQUETTE-COLLIOURE-jepg.jpg 

 

La Fête du Piano à Collioure se rapproche. C’est pour notre association l’occasion d’une grande rencontre avec plus de 20 bénévoles, un millier d’auditeurs, les concurrents, les artistes, les intervenants de la Mairie de Collioure et du Conseil Général des Pyrénées Orientales, nos sponsors (Société Générale, MAIF, Roussill’Hôtel, Cybercom), les journalistes… Nous venons d’éditer un joli dépliant que je vous joins et nous engageons la billetterie, tant pour le Concours que pour la Fête du Piano. Je vous en rappelle les tarifs :

1/ Pour chaque soirée concours au Château royal (29 juin, 30 et 1er juillet à 21h), 5 € pour nos adhérents, 10 € tarif normal.

2/ Pour le récital d’ouverture de Shani Diluka au Centre culturel le 28 juin à 21h, 10 € pour nos adhérents, 15 € tarif normal.

3/ Pour les récitals au Centre culturel de Gaspard Dehaene (le 30 juin à 18h) et de Nathanaël Gouin (le 1er juillet à 18h), 5 € pour nos adhérents, 8 € tarif normal.

Dans tous les cas, le parking de la place du marché nous est réservé ; il sera ouvert gratuitement, à partir de 17h (les 28juin, 30 et 1er juillet) et de 19h30, le 29 juin, seulement pour les auditeurs qui présenteront leur billet d’accès au concert à l’entrée du parking. D’où la nécessité d’un achat préalable des billets. A cet effet, adresser un chèque à l’ordre des Amis d’Alain Marinaro à Jean Meunier, 19 rue Ludovic Massé, 66150 Villeneuve de la Raho, 04 68 55 91 31, ou acheter à la boutique Harmonia Mundi, 18 rue de l’Ange, 66000 Perpignan, 04 68 35 58 37.

 * la séance d’ouverture du jeudi 28 juin :

A 18h sur le podium de la place du 18 juin, Nicolas Horvath et Sakuya Okayasu joueront la sardane du pianiste composée par Robert Sarrade en hommage à Alain Marinaro et récemment transcrite par lui pour piano quatre mains. Au bas du podium, les sardanistes de Collioure, Montesquieu et Argelès la danseront et vous pourrez vous joindre à eux.

A 21h au Centre Culturel, l’extraordinaire pianiste sri lankaise Shani Diluka donnera son récital comportant des œuvres de Mozart, Beethoven, Liszt et Debussy. « Passionnée et sensible, jeune, belle et immensément douée, Shani appartient à cette catégorie de pianistes capables de fasciner par leur technique impeccable, leur style sensuel et leur remarquable présence sur scène » (Sunday Times). Choisie par René Martin, elle a ouvert en mai dernier la Folle Journée au Japon.

Evidemment, dès 17h, vous aurez laissé votre voiture au parking gratuit et réservé de la place du marché. Quelle belle soirée en perspective !

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 09:32

bruno-giner.jpeg

A LIBRAIRIE TORCATIS & ISTESSO TEMPO

 

Vous invitent le Jeudi 24 Mai 2012 à 18h00 à rencontrer

BRUNO GINER

Pour la présentation et la dédicace de son dernier ouvrage

LE CRIN ET LE FUSAIN

Pablo Casals et Balbino Giner Garcia, une rencontre d'Exil.

 

 

   casals.jpeg

 

  * Beethoven à Perpignan et à Prades: c'est avec le géant du piano Rudolf Serkin que Casals enregistre à Perpignan (en 1951) sa bouleversante intégrale de l'oeuvre pour violoncelle et piano de Beethoven. C'est en effet à la fin des années 30 que Pau (Pablo) trouve le chemin de sa carrière : il quitte son pays, la Catalogne, pour protester contre la dictature de Franco.

   Il s'établit à Prades et garde le silence; néanmoins, il accepte, l'année du bicentenaire de la mort de Bachs, d'animer son propre festival, à Prades.

   Rappelons le concert de la Maison Blanche, donné le 13 novembre 1961, en l'honneur du Président Kennedy, où Casals, à 80 ans, pleure lors du sublime chant de Noël catalan "El cant dels ocells (le chant des oiseaux)...

--- 

* Source Wikpédia : Bruno Giner est un compositeur français né à Perpignan en 1960.

Dans les années 1980/1990 Bruno Giner se forme auprès de Pierre Boulez, Ivo Malec, Luis de Pablo et Brian Ferneyhough, ainsi qu'au travers de différentes rencontres, notamment avec Claude Ballif et Georges Aperghis. Depuis une vingtaine d'années, il a régulièrement collaboré avec différentes institutions de musique contemporaine comme l'IRCAM, le GRM, la Société Internationale de Musique Contemporaine, la Société Nationale de Musique, divers festivals internationaux (Paris, Amsterdam, Genève, Bern, Fribourg, Odessa, Vancouver, Caracas, Lubjana, etc…). Sa musique est interprétée par des ensembles comme l'Ensemble intercontemporain, le Quatuor Arditti, Aleph, Sic, XASAX, l’Instant Donné, Ixtla, Klangheimlich, Suo Tempore, Nomos, Sixtrum, ainsi que par des solistes tels que Jean Geoffroy, Serge Bertocchi, Pascal Contet, Frédéric Stochl, Christophe Roy, Marianne Muller, Caroline Sageman, Fabrice Marandola.

Chez lui, la composition procède d'une sorte de combinatoire d'éléments traditionnels et non traditionnels du langage musical : timbre, geste musical parfois associé à une forme de développement que Ferneyhough nomme "figure". Dans sa musique, la notion de forme est curieusement très perceptible tout en étant parfois difficilement identifiable en une seule écoute. Son écriture instrumentale recourt souvent à des modes de jeu non traditionnels mis au service de ses recherches de timbre influencées par sa pratique de la musique électroacoustique. Ces différents modes de jeu se mélangent volontiers avec des éléments plus traditionnels, ce qui donne à entendre un langage musical relativement métissé où se côtoient librement atonalité, modalité, figures, textures et motifs.

Bruno Giner possède une prédilection marquée pour les instruments à percussion qu'il utilise presque systématiquement dans sa musique de chambre(Schèmes, Contours, Paraphrase sur "Guernica" de Paul Dessau, Charlie, Ritorno)ou en soliste (Etudes de peaux, Timpani's dance, Yoshihisa in memoriam pour marimba) ainsi que pour certains instruments à vent (clarinette, flûte en sol, saxophone, cor). Son écriture dégage toujours une énergie considérable et demande à l’interprète un véritable engagement instrumental autant que physique.

Son souci de faire découvrir la musique de notre temps aux plus jeunes se traduit, outre ses responsabilités pédagogiques auprès de diverses institutions, par une série de pièces à difficultés limitées, œuvres pour l'apprentissage destinées à divers instruments : (piano, clarinette, saxophone, flûte à bec, percussions, cor, hautbois, orchestre, quatuor à cordes, etc…).

La plupart de ses œuvres sont publiées aux Éditions Durand et aux Editions François Dhalmanndont il dirige la collection "Carnets du XXI° siècle".

E,n 1998, il reçoit le Prix Hervé Dugardin décerné par la SACEM pour l'ensemble de son œuvre. Par ailleurs, à ses activités compositionnelles, il faut ajouter quelques publications d’ordre musicologique : notices pour le New Grove, articles pour diverses revues spécialisées, livrets de CD, etc. Spécialiste du XX° siècle, il signe également plusieurs livres dont deux sont consacrés à la musique sous le nazisme (De Weimar à Térézine : 1933-1945, L'épuration musicale (Editions Van de Velde) et Survivre et mourir en musique dans les camps nazis (Editions Berg International).

Quelques œuvres

  • "K" pour 2 flûtes à bec et bande magnétique (1987)
  • "Jetzt" pour clarinette seule 1988 (rev. 1994)
  • "Moments" œuvre acousmatique (1990)
  • "Ten" pour clarinette, violoncelle et piano (1990-95)
  • "Prémices" pour alto seul (1991)
  • "Akkordd" pour orchestre à vent et percussion (1992)
  • "Schèmes" pour flûte, clarinette, guitare, violoncelle et percussion (1992)
  • "Yod" pour saxophone baryton (1993)
  • "Contours" pour violon et percussion (1994)
  • "Cinq études pour accordéon et percussion (1994)
  • "Kern" pour contrebasse (1995)
  • "Per Tre" pour accordéon, contrebasse et percussion (1995)
  • "Fragments d'oublis" œuvre acousmatique (1995)
  • "Adagietto" pour flûte en sol, violoncelle et piano (1996)
  • "Etudes de peaux" cycle de 5 pièces pour percussions à peaux (1995-2000)
  • "Quatuor à cordes n°2" (1994-96)
  • "Equis" pour quatuor de saxophones (1999)
  • "Concerto pour violoncelle" (2001)
  • "Ptyx" pour violon et cymbalum (1996)
  • "Images de peaux" pour quatre percussionnistes et un percussionniste soliste (1996)
  • "Nous étions" Cantate acousmatique profane, sur un livret de Clément Riot, (2002)
  • "La Chambre aux image" , musique de scène pour conteur, flûtes à bec, viole de gambe, petites percussions, livret de Clément Riot d'après Tristan et Iseult, (2003)
  • "Paraphrase sur “Guernica“ de Paul Dessau" pour clarinette, violoncelle, piano et percussion (2003)
  • "TCP 17" pour guitare, mandoline et harpe (2004)
  • "Clameurs" concertino pour deux percussions et 7 instruments à vent (2005-06)
  • "Charlie" , fable musicale pour voix et cinq instruments d’après "Matin brun" de Franck Pavloff (2007)
  • "Extra" pour huit violoncelles (2007-2008)
  • "Piano-trace", 6 petites pièces pour piano (2007-2008)
  • "Plainte" pour basse de viole (2008)
  • "Quatuor n°3" pour quatuor à cordes et percussions (2008)
  • "Yoshihisa in memoriam" pour marimba solo (2009)
  • "Deux ou trois choses d'elle" pour piano (2010)
  • "Ritorno" pour flûte en sol et vibraphone (2010)
  • "Après une lecture de..." (hommage à Franz Liszt) pour piano (2011)
  • "Tiempos", cycle de cinq œuvres pour guitare (de seize à 1 guitare)(2011)
  • "Mémoires de peaux" pour 6 percussions (2011)
  • "Oxphale" pour deux violons (2011)

Publications

  • Musique contemporaine : le second XXe siècle Éditions Durand, Paris, 1995
  • Weimar 1933 : la musique aussi brûle en exil Éditions Le Temps des Cerises, Paris, 2001
  • Toute la musique ? Éditions Autrement Junior, Paris, 2002
  • Rencontres avec Ivo Malec (entretiens avec Bruno Giner) in Ivo Malec Relief polychromes Editions Michel de Maule-INA 2003
  • De Weimar à Terezín, 1933-1945 : l'épuration musicale Editions Van de Velde 2006
  • Survivre ou mourir en musique dans les camps nazis Editions Berg International, 2010

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 13:39


 * concert à Perpignan : d03bbf006e845a67abd3645cd8abd717_L.jpg

 

Après le succès de leur concert dans les plus beaux lieux de Catalogne : palais des rois de Majorque, prieuré de Serrabonne, abbaye de Saint-Michel de Cuixa, Auditorium Viader de Girona... Le duo Canticel formé par Catherine Dagois (chant) et EdgarTeufel (orgue) est particulièrement heureux de revenir une fois de plus à la cathédrale Saint-Jean de Perpignan dimanche 27 mai à 16:30 pour un grand concert de Pentecôte.

Un retour aux sources pour Catherine Dagois qui avait débuté dans cette même cathédrale grâce au chef d'orchestre Daniel Tosi dans la partie de contralto solo de la Messe en Si de Bach lors du Festival de Musique Sacrée : « c'était mon premier grand engagement professionnel et cela reste l'un de mes plus beaux souvenirs d'artiste » dit Catherine. Du lumineux Nisi Dominus d'Antonio Vivaldi à l'Agnus Dei de cette oeuvre grandiose qu'est la petite messe solennelle de Rossini, ce concert chaleureux et pour tout public met le « beau chant » à l'honneur. Les deux artistes l'ont spécialement conçu pour le superbe grand orgue de la cathédrale. « Canticel » sonne avec la fraîcheur d'une note de musique,celles qui ont constellé le passionnant chemin artistique du duo Tous deux diplômés du conservatoire supérieur de Stuttgart, Catherine et Edgar enthousiasment le public tant par l'originalité de leur répertoire que par l'émotion qu'ils donnent à chacune de leurs interprétations. Ensemble intensément ils se sont produit en tournée dans 25 pays et sur quatre continents, de l'opéra de Shanghai à la philharmonie de Toronto, de l'Opéra-Bastille au palais des papes d'Avignon...

Une soirée de haut vol, vivante, en harmonie avec l'atmosphère somptueuse du lieu, et surtout ! À ne pas manquer.

Entrée libre - Renseignements : canticel.reservation@live.fr  -  pour voir et écouter le duo Canticel :http://www.youtube.com/user/cerecital#p/u

 

* Concert à Vernet, le 28 mai : « Chants de la Renaissance andalouse à Vivaldi » avec le Duo Canticel73bf53eb5428aa4b9a36e143f0ae9ef4_L.jpg

 

Suite au vif succès de leur précédent concert à Vernet les bains, L'OMJAC et la paroisse de la ravissante station thermale invitent à nouveau le duo Canticel pour une soirée exceptionnelle le lundi de Pentecôte 28 mai à 17h00, dans la belle église Saint- Saturnin . Catherine Dagois (contralto : la plus grave et la plus rare des voix de femmes) et Edgar Teufel (organiste), se produisent régulièrement dans les plus beaux lieux de notre région : la cathédrale de Perpignan, l'eglise de Collioure, le palais des Rois de Majorque, le prieuré de Serrabonne ils nous offrent un programme festif et pour tout public choisi spécialement pour l'événement : des chants de la Renaissance andalouse à la Venise baroque avec le Nisi Dominus de Vivaldi et en contre., de brillantes Toccatas pour orgue seul et une petite merveille : une fugue du grand compositeur catalan classique P. Narcis Casanoves dénichée dans les archives de Montserrat... Leur duo à la vie comme à la scène compte à ce jour à son palmarès :

-- de nombreuses tournées dans 25 pays et sur quatre continents dans les plus prestigieuses villes , cathédrales et philharmonies d'Europe, d'Asie, d'Amérique...

-- La direction de Masterclass de chant, d'orgue et de piano dans les meilleurs établissements professionnels internationaux (conservatoires supérieurs de Bucarest, Timisoara, Wroclaw, Tananarive, Canton, Novossibirsk...).

-- Plus d' une quinzaine de disques parus chez Audite, Bayer Records, Troubleyn, Dux, SWR, Ars Produktion, Catstudios, 44.1 .

-Un film DVD live de leur nouveau spectacle « l'Orgue-Enchanteur » réalisé par trois grandes équipes catalanes nord-sud .

En projet : la sortie cet été à l'occasion d'une grande tournée , de leur tout nouveau disque « Canticel Baroque » produit par l'excellent label de Catalogne sud « KNS Classical »

Entrée : 10 €, Pass'Anim : 9 €, gratuit jusqu'à 18 ans - Renseignements/réservations canticel.reservation@live.fr

* à Prades, le 3 juin : Chants Sacrés du Bel Canto

2303540448297f4c7c83b9f19ccfdd2e_L.jpg

 

Après le vif succès de leur dernier récital à l'église de Prades l'été dernier le duo Canticel est à nouveau invité par la municipalité pour un grand concert de printemps le dimanche 3 juin à 17:00 dans la splendide église Saint-Pierre qui possède un des plus beaux orgues de la région. C'est sur cet instrument exceptionnel que le duo a choisi d'enregistrer son prochain disque produit et distribué par le prestigieux label de Catalogne sud « KNS Classical », la sortie est prévue cet été à l'occasion d'une grande tournée.

Avec « Musiques Sacrées du Bel Canto » Catherine Dagois contralto (la plus grave et la plus rare des voix de femmes) et Edgar Teufel organiste, vous offrent de partager avec eux les élans de l'art lyrique et la ferveur de la musique sacrée : lorsque Salomé, Cléopâtre, Judith... se rencontrent par la magie des plus grands compositeurs Vivaldi Rossini Verdi... « Cant » comme chant en catalan leur patrie de coeur Catherine et Edgar couple à la vie comme à la scène, partagent leur passion de la musique à travers le monde , en tournée de concerts dans 25 pays et sur quatre continents à ce jour .

À 16:00 Une passionnante visite guidée du magnifique retable baroque fraîchement restauré, l'un des plus grands de France , ainsi que du trésor de l'église, sera offerte au public du concert par Bénédicte Loeillet chargée de mission patrimoine de la commune de Prades

Une soirée de haut vol, chaleureuse vivante et pour tout public dans un cadre unique, à ne manquer sous aucun prétexte !

Entrée, visite incluse : 10 €/8 € à la réservation /gratuit jusqu'à 18 ans

renseignements/réservations : canticel.reservation@live.fr - billetterie : Office de tourisme de Prades tél : 04.68.05.41.02

 

* Concert à la Raho : « Sur un Air de Carmen » à la chapelle Saint Julien avec Canticel

b5ea1661abf8fe3e91b3305d37d7b611_L.jpg

 

Avec cette passionnante soirée sur le thème de Carmen, offerte par la municipalité de Villeneuve-de la- Raho samedi 2 juin à 17:30, dans le cadre magique de la chapelle Saint Julien , c'est un spectacle original et complet que nous propose le duo Canticel. Ce couple d'artistes si apprécié du public de notre région nous plonge d'abord dans un voyage espace- temps à travers de fascinants portraits de femmes séductrices : de l'Italie Baroque aux charmes des chants et danses de musique ancienne de la cour du roi d'Espagne, à l'époque où Perpignan était capitale du royaume de Majorque . Suivront à découvrir ou à redécouvrir , les superbes mélodies du grand compositeur catalan Granados, et en bouquet final les quatre airs de l'opéra le plus joué dans le monde : Carmen. La plus grande joie de Catherine Dagois (contralto : la plus grave et la plus rare des voix de femmes) et Edgar Teufel (claviers), est de faire vibrer les pierres des plus beaux lieux de Catalogne comme la cathédrale de Perpignan , les églises de Collioure, Figueras… le palais des Rois de Majorque, le prieuré de Serrabonne…

Une soirée d'émotions inoubliables, à ne manquer sous aucun prétexte !

Entrée libre - Renseignements/réservations : canticel.reservation@live.fr

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens