Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 09:39
Cécile Alduy, professeur de Littérature aux USA

Cécile Alduy, professeur de Littérature aux USA

La fille de l'ancien maire-sénateur de Perpignan analyse, en avant-première, dans le journal Le Monde la rhétorique de la séduction chez la présidente du FN : "Marine Le Pen prise aux mots- Décryptage du nouveau discours frontiste" (Seuil, Paris, 19,50 euros, sortie le 12 février).

La fille de Jean-Marie prend en apparence la langue inversée de son père. C'est une faussaire des mots, nous montre la professeur de littérature de Stanford, dans un entretien avec le quotidien parisien de ce 31 janvier 2015. Elle détourne en permanence les discours laïques et sociaux, elle vlde la rhétorique de gauche, voire communiste, Mélenchon paraissant parfois insipide à côté de La Marinette..!

Elle s'est lancée dans le combat pour la laïcité, "principe français sacré." !! Hélas cette valeur de la République "n'est plus qu'un souvenir évanoui par des années d'immigration massive, de soumission aux revendications des fondamentalistes."

Elle emprunte à l'adversaire ses propres formules : un véritable coucou, qui niche dans la parole d'autrui, et même de l'ennemi ! Et ça marche ! Le public est naïf, crédule, influençable : les ouvriers, les cocos votent désormais pour la fille du père le Pen !!!

Souverainiste à la Chevènement, elle opte pour l'Etat-Nation, qui protège les "Français de souche" : fort, stratège : notre père à tous et elle, elle est notre mère. Elle crée son mythe, elle endosse l'armure de Jeanne d'Arc, elle est Brigitte Bardot, elle défend les faibles, les animaux, la veuve et l'orphelin, son peuple…

Car elle reprend le mythe du peuple écrit par le grand historien de la Révolution Michelet : il est pur, sain, ce peuple, hélas trahi par les élites bureaucrates et politiciennes, de Paris et de Strasbourg… Mais elle est le guide, la voyante hugolienne, reprenant la formule électorale belle d'allitérations "Le Pen, le Peuple" !!!

Marine use des fleurs de rhétorique, nous dit Cécile Alduy : le paradoxe, l'amalgame, l'hyperbole (la submersion démographique, France envahie par la déferlante de millions d'immigrés), l'antithèse (eux et nous, Français et étrangers)…On peut se laisse prendre…On croit à ce discours égalitaire, à cette défense verbale des pauvres, à la pureté célébrée des bons Français. Elle a pris le contre-pied du père, qui renâcle et sort, de temps à autre, une formule antisémite !

On y croit… Pas moi ! Et vous..?

J.P.Bonnel

- - -

*ReNVERSANTE : LA RIFLE SPECTACLE DU THÉÂTRE DE LA RENCONTRE

SAMEDI 31 JANVIER - 2015 à 20h30

LA RIFLE-SPECTACLE EST UNE VRAIE RIFLE ...

RECONNUE PAR LA CATALANE DES JEUX

ET L'INSTITUT DES FÊTES CHOCOLATEES … DEPUIS 10 ANS.

Elle a même survécu à la fin du monde, de Bugarach !!!

Particularité de ce loto théâtral:chacun(e) gagne même si son carton de chiffres est vide !

En effet, celle ou celui qui crie ‘’Quine !’’ et descend des gradins pour s’asseoir dans le fauteuil V.I.R (*) et recevoir son lot, n’est pas, en fait, le seul à en profiter : la salle entière des perdants goûte, honteusement, au même plaisir.

On a beau distribuer les gages les plus tordus, les tricheurs sont majoritaires, ce soir là ... Malgré les efforts du service d’ordre qui voudrait que chacun se bouche les yeux et les oreilles, sauf le ou la gagnante,,, rien n'y fait !!

Car, justement, chaque gagnant(e), a droit à un(e) artiste qui lui offre une chanson, un poème, une bout de pièce de théâtre, un morceau de musique, un conte à rêver assis, une bourricade ... et cette année, bonus en forme de bonheur suprême : remise d’un ticket aller SIMPLE pour un week.end à Coustouges avec Nabila

Allez donc trouver ailleurs des lots d’une telle importance !

La Rifle 2012 regroupera autour de l'orgue de barbarie d'André Stuber, des acteurs, des musiciens, des conteurs et des chanteurs: Marielle Somme, Axelle Xica, Christine Cossu, Fred Bugeau, Carole Albert, Francisco Ortiz, Brahim Karim, Guy Jacquet, Gilles Baissas, Kalid, Clément Riot, Jean Marc Jousse, Cédric Debarbieux, Christian Albert, Rafael Marcos, Jacky Soleil, etc...

Bref tous prétextes à s'amuser, tant dans les gradins qu'au plateau !!!

Les enfants sont priés de surveiller leurs parents !!!

Allez, à vos cartons ! Et que le pire calembour soit miel de joie pour vous, le 31 au soir !

Le Théâtre de la Rencontre -Saint Martin – 31 rue des Romarins – Perpignan – 06*80*01*63*70

*(V.I.R : very-important-rifleur !)

** La Fête de l’Ours à Arles Sur Tech

Du 30-01-2015 au 01-02-2015

Arles sur Tech

L’ours, le Trappeur et la Roseta, trois personnages hauts en couleur et typiquement Arlésiens. Ils vont vous entraîner au son de la cobla, à travers les rues du village, dans

une course poursuite où l’on retrouve, dans un mélange complexe et symbolique, le côté sauvage de la bête, la farce carnavalesque et la danse libératrice. Suivent les

personnages étranges : « les Botes » et « Tortugues » qui sont là pour mettre en évidence la personnalité de l’Ours animal joueur, puissant et dangereux à la fois.

Samedi 31 janvier FESTA DE L’OS PETIT

10h30 Parc de la Mairie : « Bou Vermeil ». Animation et tour de ville

14h30 Salle des fêtes Départ Festa de l’Os Petit

20h30 « Veillée des chasseurs » Repas Ouillade à la salle des

fêtes. 13€ par personne et gratuit moins de 8 ans. Inscription à l’Office de Tourisme.

Dimanche 1er février FETE DE L’OURS

9h30 Déjeuner des chasseurs – Salle des fêtes

10h30 « Trobada dels Caçaires, de la Rosetta et du Trappeur »

dans les rues du village

11h30 Passation du temoin « la patte de l’Ours » à la Placette d’Amont

11h45 Sardanes – Placette d’Amont

12h30 Repas de tous les chasseurs – Placette d’Amont (à la salle des fêtes en cas de pluie)

15h Départ de la Placette d’Amont de la chasse à l’Ours

15h – 16h30 Grande chasse à l’Ours dans les rues du village

16h30 Rasage de l’Ours sur la place de l’Eglise et sardanes - Organisation « Comité des Fêtes »

EXPOSITION du 20 au 31 janvier : Photos sur les fêtes « Les Petits Ours »

par Jacques Maurin – Christian Mailhos – Pierre Sales, « Fête de l’Ours dans les Pays Catalans » Par Oriol Lluis Gual à la Médiathèque Intercommunale Jean Soler

Office de Tourisme Arles sur Tech – Corsavy – Montferrer - Le Palau – BP 27

66150 ARLES SUR TECH - Tél./Fax : 33(0)4 68 39 11 99

Site internet : www.tourisme-haut-valles

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 11:18
Ghettos de Perpignan, laboratoires frontistes : ça suffit

Ghetto, apartheid, bien sûr les mots ne sont pas adaptés à la situation française actuelle, où quartier juif et ségrégation à l'africaine (du sud) n'existent pas. Seulement, maintenant, pour être entendus, il faut crier dans la meute médiatique, et Valls a eu raison de le faire : ça déclenche le débat, ça pousse à en finir avec ces regroupements de pauvres ou de citoyens d'origine étrangère !

A Perpignan, les gitans du quartier Cassanyes/place du Puig n'ont pas été enfermés dans un ghetto puisque cette population s'est sédentarisée volontairement depuis longtemps. Les gitans font partie de l'histoire de la cité catalane, mais ils constituent un ghetto pauvre, sale, voué à tous les trafics, c'est bien un ghetto car les Perpignanais n'y vont pas : je m'y promène dans la journée, comme à Saint-Mathieu, mais je ne m'y hasarde pas à minuit…

A ce propos, rappelons-nous de l'aveu du maire J.Marc Pujol, pendant la campagne des municipales, avouant que les policiers ne sortaient pas dans ces quartiers (Le Vernet, les HLM…) entre minuit et 6 heures du matin, car ils avaient peur !!!

Refuser de voir un ghetto dans le quartier gitan est un déni de la réalité..!

Or le problème est grave, depuis des décennies, dans les quartiers miséreux de Perpignan : la sécurité n'y est pas assurée, la municipalité est plus dans l'immobilisme et la fuite que dans la recherche de solutions. Avec la manne du gouvernement actuel, il faut saisir l'occasion et transformer ces quartiers de façon radicale !

La municipalité, sous les Alduy, avait pratiqué une politique généreuse (dialogue avec les chefs gitans, rénovation de la caserne de la place du Puig, primes pour aller à l'école, classes adaptées au collège Jean Moulin, prime "d'obésité" et autres cadeaux lors de Noël…La paix régnait et les agitants votaient pour la droite, et les trafics de drogue, de vols, de prostitutions étaient occultés) : politique libéralo-socialiste laxiste qu'il faut arrêter car le Front national, investissant ce labo aux pratiques perverses, peut profiter du ras-le-bol des citoyens pour prendre la mairie.

Mesures radicales suggérées : contact avec les bailleurs pour acheter les habitations louées par les gitans, raser ou rénover selon l'état des maisons; agir avec le CG66, l'office de HLM pour reloger les Gitans par petites communautés : leur apprendre ce qu'est la propreté, la vie sociale, l'école, les valeurs de la République…En accord avec les chefs, reviendront au quartier d'origine ceux qui auront accepté les règles de vie sociale.

A-t-on le droit de forcer ainsi les gens ? Oui, sinon on accepte les espaces de non-droit ! Sinon on accepté d'assister (RSA, allocations diverses) des populations sans rien leur demander en échange : c'est inacceptable !

Le quartier rénové deviendra un quartier gitan, catalan, avec des espaces pour la culture, la musique, le culte, les rencontres diverses… On ne fera pas une opération immobilière, ce qui est le non-dit de certains politiciens et copains promoteurs qui misaient sur la fin des Gitans (mourant du sida, d'obésité, de consanguinité…)

On ne verra plus les touristes, qui veulent se faire des frayeurs, ou les photographes de Visa attirés par un exotisme morbide, venir arpenter les rues insalubres du Puig. On verra une population vivre en harmonie avec des Gitans, aidés de façon positive, et des Français d'origine maghrébine, des Marocains surtout qui travaillent et animent la place Cassanyes...

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 10:30
A la fourrière et à la police municipale de Perpignan : merci Charlie Pujol !

Cette putain de verrue de terrain vague à côté de l'Agglo et de cet hôtel en face de la gare TGV (= Très Grand Vide.) !!! A qui appartient ce terrain moche et ceint de barbelés : on pourrait y mettre les Roms et autres immigrés de la Méditerranée...

Bref je me gare là comme je l'ai fait souvent quand je vais à la gare acheter Minute (Charlie, c'est d'une convention…) ou boire un coup au Foulon en pensant au regretté Louis Monich, polémiste à la Charlie : "merci Truc !" (canard satirique perpignanais des années 80…)

Là, je retrouve plus ma voiture : ils ont mis un panneau depuis peu ! Il va falloir se garer au parc Ducup pour ne pas payer dans ce Perpi-fainéant ! Merci Jean-Marc Charlie !!

Je marche avenue de Grande-Bretagne, derrière les locaux de la police : ça a changé, le lieu est réservé aux syndicats de policiers; je demande à l'un d'eux le tél de la fourrière : "Je ne sais pas, appelez le 17."

Sympa le syndicaliste flic : depuis l'affaire Charlie, on aime la police, les relations sont plus cordiales. Les flics ne crient plus au sans-papier : "Bouge toi, sale bougnoul !", mais "M. Mohamed, auriez-vous l'obligeance de quitter le territoire français..?"

J'appelle le 17 : le gars sympa râle que le collègue ne m'ait pas donné le numéro de la fourrière..Mais il me le donne : on se congratule ! Vive le 17 Charlie !!

Je peux appeler la fourrière : une voix d'ange me répond "On est maintenant en face des Vignerons catalans." C'est à 3 kilomètres, mais gentille la secrétaire !!

En nage, je la vois enfin la secrétaire : elle est gironde, bien en chair, de quoi s'agripper pour monter au Canigou, et des seins conviviaux et pointus comme le Carlitte et le Péric jumellés… Je comprends pourquoi on aime à présent se rendre à la fourrière : pour fourrer la secrétaire…

Le policier qui me dresse le procès-verbal (mais pas autre chose, de plus intime) est sympa lui aussi :"Vous auriez dû faire le contrôle technique depuis 11 mois ! Je pourrais vous ajouter une amende de 1800 euros ! Mais cadeau : il est vraiment humain, ce policier du bureau…

Bref, j'ai perdu deux heures et 122 euros, mais j'ai pu constater grâce à ce reportage auprès des forces de police que nous sommes bien en sécurité et que les agents de la fourrière ne sont pas de mauvais bougres, à l'affût, dans les rues, dès que vous laissez votre voiture le long d'une bande jaune… Il faut bien que tout le monde gagne son beefsteck, non..?

PS. Jean-pierre Bonnel J'étais en tort, je ne critique personne. Mon texte est ironique et provocateur, peut-être, mais j'ai dit la vérité, comme toujours… Ce que je n'ai pas dit, c'est qu'une jeune femme effondrée, silencieuse, triste, payait son amende : 3 fois ce qu'elle gagne chaque jour, et c'était une scène émouvante… Il faudrait sans doute montrer les excès de la fourrière…Moi, je ne gênais personne près de ce terrain vague, mais j'accepte la punition… C'est pas grave par rapport à ce qu'ont vécu les charpies à Paris...

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 10:14
CHARLIE s'autocensure...

L'hebdo "irresponsable", qui se rit de tout (1), se fait plus tiède dans son numéro historique de ce mercredi : "Tout est pardonné".

Le journal représente encore le prophète, ce qui constitue un blasphème pour l'islam, mais le ton satirique et provocateur a disparu…

Il faut acheter Le Monde de ce jour pour rigoler devant le dessin de Plantu : il utilise la même couverture, mais les pages intérieures sont remplies de bites et de nichons en folie…C'est pour ces dessins-là que les représentants des trois religions monothéistes le lisent, en réalité…Pas pour les caricatures !

En fait, les caricatures les plus dures n'ont jamais été publiées par Charlie : ce sont les imans extrémistes d'Orient qui les ont diffusées pour enflammer la planète !!!

Le journal irrévérencieux, se moquant de tous et de tout, surtout bouffant du curé, du militaire et du politicien véreux, s'est assagi aujourd'hui..? Qu'en disent Cabu et Wolinski..? Charlie ne bouffe plus du gros beauf barbu ni du CRS-SS !!!

N'encule plus le prophète !!!

Comment réagit Charb..?

Y a-t-il eu pression du pouvoir politique ? Surtout il y eut une réflexion sur la mise en cause de tous les tabous de la société…S'imposa l'évidence que la majorité des Français rendait hommage aux policiers et qu'on ne pouvait aller à contre-sens, heurter la sensibilité des lecteurs…

Autocensure ? Bien sûr.

Il y eut une réflexion sur la provocation systématique : ne pas froisser les musulmans sincères et modérés, respecter les convictions des religieux même si elles nous sont étrangères, même si nous estimons que les religions sont nocives et leurs pratiques hypocrites…

Dessin mesuré pour remercier les musulmans qui ont "marché" avec le peuple de France et ne pas attiser la haine de ceux qui tirent sur les mosquées…

Autocensure aussi, hélas, par peur, et là c'est grave ! On se souvient que le dessinateur danois Kurt Westergaard, après avoir publié, le 20 septembre 2005, les premières caricatures et être l'objet d'une fatwa, a renoncé à son métier de journaliste. Les durs d e Charlie n'avaient pas renoncé et ont même publié "Charia hebdo" !

Mais ils sont morts, et avec eux, sont morts la liberté absolue, le rire radical, la satire extrême, la vulgarité blasphématoire !!!

Oui, ce journal porte la marque de l'autocensure, mais je pense qu'elle est nécessaire : on ne peut pas, hélas, rire de tout…

J.P.Bonnel

(1) Pour une fois, j'apprécie cette formule de Sarko : "Mieux vaut un excès de caricature qu'un excès de terrorisme."

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 19:29
Emile Bernard
Emile Bernard

Ce fut un énorme mise-en-scène du pays rassemblé entre Bastille (symbole de la Révolution, lieu du peuple de gauche) et la nation (pour le peuple de droite) : la scénographie élyséenne a pris soin d'investir aussi le boulevard Voltaire, car le nom du philosophe auteur du "Traité sur la tolérance" représentait la liberté d'expression et la lutte contre l'infâme, le fanatisme et les obscurantismes (combats d'Arouet pour l'Encyclopédie, Calas…)

Paris fut capitale, ville lumière, berceau des droits de l'Homme et du Citoyen, et devint en ce dimanche où tous les coeurs furent ouverts, le centre du monde, le pavé des puissants (présidents et premiers ministres), composant un "pack" compact, politique et diplomatique, isolé dans un no man's land policier où la foule était tenue à distance.

Peuple exclu du centre médiatique et spectaculaire, au coeur duquel François Hollande était placé. Il a trouvé là, au milieu du milieu, son meilleur rôle, cet acteur méconnu, assurant l'unité nationale (Sarko pas loin), l'union virtuelle de la Palestine (Netanyahou et Abbas à quelques mètres, puis le président déroula le symbole de l'amitié, lors de l'accolade avec P. Peloux...

Chacun se montrait et marchait pour son idéal : pour Charlie,pour la liberté, contre le racisme, contre le terrorisme… Malgré le grandiose de la scène, les maîtres du monde montraient en fait leur faiblesse, leur impuissance face à un trio d'assassins aveugles…

Dimanche, le spectateur de la société du spectacle a cru à la fin des égoïsmes et des communautés… Nous avons cru en la proximité et à la solitude d'une foule en marche vers une utopie lointaine...

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 19:08
la liberté de la presse
la liberté de la presse

(illustration : Dès 1789 et la proclamation de la liberté de la presse, les caricatures prennent leur essor. © CCI / The Art Archive / The Picture Desk)

- - - Après ce dimanche de marche unitaire et unanime, restons encore dans l'émotion. Demain sera sans doute plus difficile à vivre car les problèmes d'intégration, de racisme, de chômage, d'injustice…demeurent. Comment régler tous ces problèmes ? Comment en finir avec la question palestinienne et les dictatures qu'on a cru supprimer avec l'espoir des révolutions arabes..?

Je donne à lire des poins de vue divergents à propos de l'engouement pour le slogan "Je suis Charlie !".

Il faut savoir ce que représente l'esprit Charlie. Pendant longtemps j'ai acheté l'hebdo et conserve la collection des années 70/80. J'étais d'accord avec cette inspiration libertaire radicale : ni dieu ni maître ! Ensuite, la provocation pour la provoc m'a lassé.

On doit défendre la liberté de la presse mais on on doit en connaître les limites (attaques vulgaires ad hominem, dessins scatologiques, caricatures "gratuites" à la limite du racisme : les camarades de Charlie se sont acharnés sur l'Islam : pourquoi stigmatiser le prophète ou Jésus-Christ dont les messages sont, a priori, d'amour ?

Bien sûr on trouve la violence et la haine dans le Coran et l'Ancien Testament, mais l'urgence était de combattre ceux qui ne voient que cette interprétation très restrictive de la religion. Bien sûr, depuis qu'on lit Marx, Bakounine ou …Jean Soler, notre grand penseur catalan des Albères, on sait que la religion est l'opium de peuple…

Cependant, nos talentueux caricaturistes ont pu froisser des musulmans sincères, modérés, ceux qui condamnent aujourd'hui les djihadistes forcenés…

JP.Bonnel

- - - - -

Point de vue de …

La solidarité spontanée, bravo les anonymes, les gens de peu de toutes origines, de toutes confessions ou sans confession !

Mais "l'union sacrée" et les opérations de com. politiciennes sur fond de Marseillaise ("Aux armes citoyens, qu'un sang impur abreuve nos sillons !", mais les gens n'ont pas l'air d'entendre ce qu'ils chantent !), c'est une insulte à la mémoire de l'équipe de Charlie, les morts comme les vivants.

Manifester derrière tout le gratin de l'Europe ultra-libérale pétri de bonne conscience, quel bon sujet de dessins pour ceux qui ne peuvent plus les réaliser ! Faisons confiance aux survivants de l'équipe pour relever le gant !

Laisser crever Charlie Hebdo en l'excluant des aides à la presse de leur vivant (soit disant non prévues pour la presse satirique) pour débloquer 1 million d'euros lorsqu'ils sont morts, c'est à gerber !

Sauvons Charlie Hebdo nous-mêmes sans ces cadeaux empoisonnés (dont l'offre sonnante et trébuchante de Google, on croit rêver !)

Salut et fraternité à toutes les victimes, décédées, blessées et à leurs proches.

* Daniel Guerrier, ancien correcteur et journaliste, "ni vieux ni traître", comme l'étaient les compagnons tombés au champ d'honneur de la lutte contre tous les obscurantismes.

- - - Autre point de vue (sur le blog de "La licorne d'Hannibal" : licornehannibal.over-blog.com) :

Charlie mon cul !

Publié le 8 janvier 2015 par Patrice Scattolin

Vous nous ferez dégueuler jusqu'à la bile avec votre compassion. Vous nous ferez tenir des pancartes, allumer des briquets, faire des minutes de silence, baisser la tête. Vous nous rassemblerez derrière l’icône de la république laïque et indivisible. Vous agiterez la peur comme le toréro sa cape et justifierez la répression policière pour l’ordre moral.

Des représentants des différentes obédiences vont envahir les radios, les journaux et les télévisions pour peaufiner leur prêche. Et tous, absolument tous, vont nous parler de paix. Chacun en donnera sa définition bien sûr, la controverse sera molle comme la bite d’un prostatique mais vous aurez, croyez vous, accompli votre devoir. Personne ne prendra le temps de dénoncer le scandale, d’expliquer comment, dans un état laïque, la parole publique est donnée, en toutes occasions, aux religieux ou aux intellectuels du sérail. Comment athées, libres penseurs, polémistes et diffuseurs d’idées neuves ne sont invités que dans des émissions de secondes zones et que leurs commentaires sont ringardisés ou finissent emballés dans l’utopie générationnelle.

Les idées, le regard biaisé, la critique ne font pas bon ménage avec la gouvernance, tandis que les dogmes et les règles absurdes sont de meilleurs alliés.

Les églises, les mosquées, les synagogues et autre temples vont se remplir de monde. La quête sera bonne. La haine et l’intolérance vont pouvoir mettre de la paille au nid.

L’hiver va durer. Les occasions de se rassembler vont être nombreuses mais, et j’aimerais me tromper, je doute que la démocratie, la république ou l’honneur n’en tire quoi que ce soit de profitable.

Nous accepterons tout ça de bonne grâce, grégaires à l’excès.

Deux jours encore et on ne parlera plus que des soldes !

La laïcité me donne le droit de ne pas croire, ni en vous, ni en personne. J’en ai fait un devoir.

Je ne suis qu’un vieux con qui fulmine quand on assassine l’intelligence mais je reste de ceux qui ne veulent la mort de personne.

Qu’il porte un crucifix, une barbe, une kipa ou un moulin à prière, l’intégriste ne me fait pas peur.

C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas d’arme.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 18:05

 

- 31 juillet 1914: "Ils ont tué Jaurès ..." (au dîner de "bouclage" du journal "L'Humanité", café du Croissant à Paris).

 

- 7 janvier 2015 : ils ont exécuté de sang froid les journalistes de "Charlie" réunis en conférence de rédaction...

 

"L'histoire ne se répète bas, elle bégaie ..."

 

Jacques Gautrand

 

http://www.consulendo.com/ >>> des idées pour faire progresser l'entreprise et ses dirigeants >>> )

 

 

- - -  

 

  A l'heure où les assassins ont été éliminés, il faut encore se rassembler pour montrer le courage du peuple de France. Sinon les terroristes seront tentés d'exploiter une stratégie de la peur (attentats en plusieurs lieux au même moment) et de poursuivre la croisade, la vengeance et la guerre mises en branle.

 

   Car c'est la guerre. La France la mène depuis des années sur tous les fronts où les intérêts français sont impliqués et où des coopérants français vivent et travaillent (Mali, Afrique noire) Il faut se demander si notre pays ne doit pas se désengager, au moins dans les régions (Syrie, Irak...), où ne devrions pas être "les gendarmes du monde", aux ordres des USA...

 

   Notre rôle est d'aider les peuples arabes à sortir de la misère, de l'inculture, de la propagande islamiste, non en bombardant, mais en apportant du matériel sanitaire, des formateurs, des enseignants...Diffuser un message de paix en direction des Musulmans...Ne pas montrer que nous défendons une culture occidentale post-coloniale, préservant des richesses (pétrole, gaz, diamants, or...) pour elle-même...

 

    Après la tuerie, il ne faudrait pas que la haine des Occidentaux se donne libre cours (à l'instar de Houellbecq dans "Soumission"), que l'extrême-droite ne trouve pas des munitions pour crier haro sur l'étranger (l'erreur est d'avoir exclu le FN de la manif unitaire de dimanche, M.Le Pen se retrouvant dans la situation sado-maso qu'elle apprécie le plus : la position de la victime).

 

   Après la tragédie, le peuple musulman de France a une lourde responsabilité : montrer qu'il rejette ces extrémistes, en manifestant en masse, en luttant contre les imans qui font de la propagande en direction des jeunes... Au niveau mondial, on n'assiste pas à des déclarations  et actions unanimes de la part des responsables musulmans "modérés" se donnant les moyens de condamner et de supprimer le danger djidahiste...

 

    Car l'Occident, dans son passé colonial et dans ses guerres actuelles, n'agit pas pour la paix et la résolution des conflits (les USA protégeant Israël, même quand le gouvernement juif est injuste -et c'est peu dire !)... La situation française dépend de ce contexte mondial... (à suivre)

 

JPBonnel

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 14:40
Charlie provoque encore au-delà de la vie
Charlie provoque encore au-delà de la vie

Comprendre les assassins ..?

Pas les absoudre, pas leur pardonner, bien sûr : cette haine est impardonnable.

Je ne veux pas leur trouver ici des excuses, mais simplement comprendre, réfléchir, situer cet acte "barbare" (l'étranger, celui qui n'est pas de chez nous, qui n' appartient pas à la même civilisation) dans le contexte général.

Réfléchir, en effet, passés les premiers instants de pitié, les réactions d'amour, d'amitié, de compassion : c'est bien de se rassembler, d'arborer "Je suis Charlie", de signer, de pétitionner, ça montre que le peuple veut être uni et qu'il n'a pas peur !

Cependant, c'est facile, la compassion : on ne peut rester à l'étape première de l'émotion…

Combien d'hypocrisies, de volontés de se montrer et de récupérer, dans ces manifestations et déclarations affectives ! En effet, qui connaissait ou achetait cet hebdo qui choquait tant, si souvent attaqué en justice par nos ministres (de droite) et nos prélats catholiques qui, aujourd'hui, font de belles déclarations humanistes..? Qui défendait Charlie, en l'achetant, en relayant ses écrits talentueux (Cavanna, Maris), ses dessins sulfureux (Reiser, Cabu, Wolinski, Charb)..?

Pas grand monde ! Et les jolis coeurs de ce 7 janvier 2015 découvrent l'existence de journalistes courageux, la persistance têtue en eux de préserver une liberté radicale, sans concessions, souvent injuste et provocatrice..?

C'étaient des provocateurs laïques, haïssant les dérèglements et les folies des religions, leurs "barbaries" (jadis l'inquisition, le génocide des peuples d'Amérique, la Saint-Barthélémy, les tortures coloniales, la compromission du Vatican avec Hitler…), provocateurs provoquant la bêtise insondable et la violence extrême des fascistes de tous poils, cathos ou musulmans !

Moi qui suis laïc, anti-religieux, athée, désespéré de n'avoir pas une perspective transcendantale en moi, je n'aurais pas publié les dessins qui ont suscité l'irritation des Musulmans (les Musulmans "modérés" de France ont, eux aussi, intenté des procès contre Charlie !) : l'Islam est une religion "jeune", pas mûre encore, pas assez forte pour supporter l'iconoclasme.

Surtout, ce n'est pas le prophète qu'il faut stigmatiser, mais les déviations de son message de paix (y a-t-il dans le Coran une violence implicite, comme on a accusé les écrits de Marx de contenir les ferments du stalinisme..?) : il s'agit de condamner ceux qui interprètent l'islam de façon fausse et dangereuse.

Il faut montrer que ce sont les djihadistes, les extrémistes musulmans qui détournent la parole du prophète (à ce propos voir le digne film "Timbuktu, sur la secte qui pratique la charria au Mali). Ce sont eux, ces assassins, ces "Barbares" (ou non-humains) : eux qui CARICATURENT - en vérité !!!

Ils sont donc impardonnables, mais le contexte mondial (décolonisation, partage de l'Afrique et du Moyen-Orient, découpage arbitraire des frontières, instauration de dictateurs par les pays occidentaux pour préserver leurs intérêts et profiter des matières premières…) peut, j'en suis convaincu, expliquer le mal-être et le fanatisme des nouveaux "fous de Dieu"…

JPBonnel (à suivre)

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 14:05
le père Noël est une ordure
le père Noël est une ordure

*Le chef-correcteur n'eût pas toléré que l'on mît un accent circonflexe sur "crèche", que ce fût à Béziers ou ailleurs.

** Noël marchés de cons, boules au reblochon

Ce soir, c'est décidé je viole le Père Noël(un barbu, c'est pas délinquant c'est du sacerdoce)

C'est qui le fils du père Noël ? (Jésus-Christ mais chuttt, c'est un secret)

Ma sœur croyait pas au Père Noël, mais depuis qu’elle est avec son mec, elle sait par contre que le Père Vert existe !

Le paradis des islamistes promet 1000 vierges, le paradis des Pères Noël promet 100 thons de Provence..après personne veut faire Père Noël ! (Più charcutier ébéniste en Ardèche) (Non y a une erreur de frappe dans le coran c'est pas 1000 vierges mais 11000 verges en lisant Apollinaire, mais avec les santons y a bien une vierge et même s'il pleut, c'est Santons sous la Pluie ! - )

On a voulu rendre Nabila intelligente ... ça a eu l'effet inverse. alors on voulu la rendre encore plus conne, et ça a marché !

Dijon : une dangereuse sœur carmélite fauche 11 personnes au volant de sa 2CV en chantant un cantique "Laudate Dominum Libera Me" , Y avait pirsonne à lak barre, a dit Youssef !

J’ai vu le reportage olé/olé de Porn Noël, pendant qu’il fourrait une dinde, ses rennes se tripotaient la bûche… Et on se demande qui tire les marrons du feu ? ...Dégueulasse !! (Più équarrisseur de guitare en Ardèche)(

Tragique partouze chez le Père Noël ! Les lutins font tournante avec la mère Noël,pourtant pas un cadeau, mais très très hotte ! Les rennes wifi s’enfilent, le Fils Noel après avoir vu un film entre Un sapin et Amanda Lear (où les boules ne sont que décoratives...), il s'est mis à bûcher sur les rois mages se tirant par là. L’été est foutu !!!! (François pape)

Anti tabac : La cigarette électronique, ok !.Mais cette histoire de recharges en suppo…ça me troue le cul !!! (Più, Suppot de satan dresseur de figues)

Ce matin je boutonne ma chemise et un de mes boutons me reste dans la main ... je lace mes chaussures et un de mes lacets me reste dans les mains ...Bon,vaut mieux ne pas aller pisser aujourd'hui

Est-ce que les femmes-fontaines ont un confluent ? Et y'-t-il des risques d'inondations ?

Mourir avant la fin de sa vie ... certains connaissent ça depuis leur mariage

Quand je serais mort, je ferais don de mes organes, en attendant je fais des dons d'orgasmes....(occase de fin d'année, de quasi première main)

Pour Noël on expose Miss France entourée des cents thons, Et après, avec tout ça, on ne tire que les rois ! Marre des privilèges.... plus jamais ça , En plus maintenant la galette est en vente avant la bûche, c'est le monde à l'envers

A la messe de minuit, je vais faire un discours qui durera exactement 25 secondes, ne ratez pas le début, Après je fourre la dinde

Je vais courir avec une espadrille et un mocassin, pour voir quel pied arrive en premier. (c'est aussi con que du Franck Dubosc, mais c'est de Più...eh oui)

J’ai acheté des chaussettes cache nombril, franchement ce n’est pas efficace…J’ai eu froid aux oreilles….


  • Bravo l'écologie !! Comme un con je me laisse séduire par les éloges faits aux voitures électriques ....j'en achète une pour Noël..résultat : je ne peux même pas sortir la voiture du garage pour aller au taf...le fil est beaucoup trop court !!!!! (Più, prise de terre en Ardèche)
  • Alerte! Dans la nuit du 23/12 un vampire homophobe (le Baron Antoine Chaille Comariantacu-Zen de Transylvanie) a été arrêté, il refusait de mordre des homosexuels . L'association des homos de Bucarest, réclame réparation et surtout le droit comme tout citoyen Roumain à être mordu par des Vampires sang pour sang ! (Piu)
  • Et si les rennes étaient des lutins le reste de l'année avec des pouvoirs magiques,,,,,??? Les six rennes du port d'Alexandrie chanteraient la même jolie mélodie (Più)
  • Quand arrivent les Rois Mages, mais avant, à cette heure là on était quel jour ??? (Più)
  • Les Tahitiens râlent : envoyez la neige ! On vous enverra des yukulélé en fibre de cocos...non, non, pas communistes ! -
  • Zemmour m'a demandé ce que j'aimerais faire le plus avec son corps, pour la nuit de Noël !! La bonne réponse, était :l’identifier à la morgue !!
  • Quand je pense qu'après l'avoir décapité, on a obligé Louis XVI a ramassé sa tête avec ses dents...On se fout du mon dentier !! On ne devrait pas décapiter les gens qui ont mauvaise haleine, ça troue la couche d'ozone -(Più)
  • Un bûcheron israélien... Ç'est un rabbin des bois ? Là sabat tous les records ! (Après celle -là, je me tiens en pâle estime - Più)
  • Chaque année on élit Miss Bois de Boukogne pour faire plaisir au Père Noël,,, alors qu’il a besoin d’un traîneau, pas d’une traînée.
  • Faut-il allumer pour voir si on a bien éteint la lumière ?
    CRÈCHE LAÏQUE ....Tu crèches laïque ou tu créées la chique ?
  • Tandis qu'il insérait le thermomètre rectal j'ai senti monter une douloureuse et très évidente érection. "Peut-être que ce serait mieux si vous attendiez dans la salle d'attente pendant que j'examine votre chatte!" A dit le vétérinaire. Je suis sorti et priant devant la crèche ou l'âne et le bœuf avaient l'air connement tristes ! (Più)
  • Pourquoi, la nuit de Noël, les virages ne sont-ils pas en ligne droite , ?

************************************************

G.Più (nuit d'avant l'avent....après on verra !) - Guy JACQUET -

***PELOUSE INTERDITE :

Sur la pelouse du Jardin des Plantes, il y a des pancartes

''PELOUSE INTERDITE !''.

Juste devant la grotte ''rom'antique''

on a sarclé par endroits et semé

du gazon qui peine à pousser.

Une mère aux longs cheveux noirs

est assise sur le banc de pierre

avec ses deux petits contre elle

et un bébé au sein.

Un homme somnole, vers le fond, en toussant des cailloux rugueux de sa gorge.

La lumière frisante joue entre les grandes branches sombres, la mère serre sur ses cheveux un châle bleu que le marmot dodu tire par les franges

et entre les trous,

Voilà un grand tableau classique : madone peint par Caravage, famille Rom et une grotte humide pour encadrer ce rôle de la nativité.

Les passants ralentissent....mais aucun ne s'arrête !

Il fait froid, les enfants sont peu vêtus, la femme a les pieds sales, chaussés de tongs de plage. L'autre tousse toujours ses morceaux de silex.

Il ne fait ni âne, ni bœuf !

Brusquement, les enfants se redressent et crient :

deux gendarmes piétinent la pelouse et arrivent vers eux.

Leurs brodequins noirs décollent l'herbe par plaques

laissant la terre à nu...

on voit l'empreinte brune de leurs semelles,

aussi nettes que celles

de pas dans la neige.

Puis après avoir chassé les imposteurs, les pandores allument une gauloise, et la fumée pue tellement qu'elle attire la pluie.

Et les rois mages casqués, se tirent à l'abri !

G*più

**La crèche au four est hallal,,,

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 09:42
Louis Aliot fait pénitence, lors du vendredi saint 2014 (photo de Bettina Fauchier)
Louis Aliot fait pénitence, lors du vendredi saint 2014 (photo de Bettina Fauchier)

Le FN à Perpignan ? Où est-il..? Louis Aliot fait tout pour séduire, mais…

Il est là, sous la table, mais il reste silencieux : il suffit d'attendre, le déclin est là, le ver est dans le fruit, l'électorat de gauche vote pour lui et des "intellectuels médiatiques" (*) font le "sale" boulot.

A la mairie de Perpignan, on lui a donné la présidence de la commission des finances...

Au conseil municipal, il se tait ou pose des questions de néophyte...Tout le monde est courtois ! On se régale : il n'y a pas d'opposition !

Tout le monde, il est beau ! A l'image de Louis Alliot : lisse et rigolo, si séducteur dans son polo ! Et si sa poitrine arbore le croco, il voudrait bien, le rusé cocodrile, croquer le Pujol et cette équipe fébrile, "faite de bric et de broc", dit-il, le Louis, qui brille de tous ses feux de jeune homme de bonne famille…

C'est vrai, moi-même, je le trouve... éthique, jouant le jeu démocratique…Et puis, il est ariégeois (adolescence à Ax-les-Thermes) comme ma famille, et il aime le ski : un ancien as de la descente…Mais je me méfie car les frontistes ont un vi-sage double à la Janus : ils pratiquent le langage social, puis on s'aperçoit que la main de velours est prête à pratiquer la torture..!

On a tendance à croire que le parti frontiste s'est rangé : on a éliminé les ultras, les violents, les nazillons, les anciens du beau temps des colonies : n'ont plus que des rues, les sergents de l'OAS…

Il n'y a plus que le père pour provoquer encore, à son âge, déclarant que l'épidémie d'Ebola va régler le problème de la surpopulation en Afrique... C'est vrai que la fille, de temps à autre, dérape : la haine, ça la torture…

Le FN, un parti comme les autres ? Pauvres naïfs, ne vous fiez pas aux apparences !

Le gendre, le bon gars de la Marine, lui, il est plutôt silencieux : il est à Paris, à Bruxelles... Dans les médias… On le reverra pour les cantonales...Pour l'instant, il joue au modéré, au type calme, libéral, bien dans sa peau, au gentil beau-fils... et il ne parle plus d'immigration ou de sécurité... Les filles seraient folles de lui… Et certains boutonneux au crâne rasé : fous Aliot…

Cependant, n'en doutons pas, l'antienne reviendra, au moment opportun...

Louis Alliot a compris que, face à la déliquescence généralisée et à l'impopularité du maire actuel, le mieux est de ne rien faire ! Attendre, esperar, wait end see !

Pas la peine de montrer les dents : il suffit d'attendre; il pense, ce renard, au fromage de la fable : Pujol, cette poire blette, tombera bientôt dans sa gueule ! En effet, à considérer la crise, l'état du centre-ville, le découragement et la colère de nombreux Perpignanais, la misère et le chômage...la proie est facile ! Et puis le réflexe républicain, c'est fini, regardez le Merluchon : il vote blanc quand la "gauche" est éliminée pour le second tour ! Et beaucoup comme lui ne voteront plus pour la droite pour arrêter l'aventure frontiste !

Vous tenez alors un langage populiste, ouvriériste, démagogique, vous insistez sur l'état de délabrement et la situation délétère...Vous laissez parler ces "intellos de plateaux", ces juifs (Zemmour et Finkielkraut) qui prétendent que le régime de Vichy a sauvé des Juifs ! Les traîtres, vous vous rendez compte !

Et puis on a recours aux solutions rapides, faciles : quittons l'euro, l'Europe...alors que l'isolement serait pire, alors qu'il faut se battre pour la croissance et forcer l'Allemagne et les financiers ! Ou bien : renvoyons les immigrés à la mer, quand l'Europe va perdre, because la dénatalité, 8 millions d'habitants et devoir intégrer de nouveaux étrangers !

Oui, il suffit de ...Y a qu'à...On va y avoir droit, à nouveau car revient bientôt le temps des élections...Et le danger frontiste aussi, si peu combattu par la municipalité en place ! Qui, ici, dans le bocal des bactéries catalanes, dans cette ville qu'on qualifie de "laboratoire", aura le courage de l'affronter et de montrer le bon chemin..?

* Eric Zemmour, Le suicide français (Albin Michel, octobre 2014)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens