Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 08:38
N.Sarkozy avec le maire de Perpignan à l'hôtel Pams (DR)

N.Sarkozy avec le maire de Perpignan à l'hôtel Pams (DR)

PerDpignan : JM. Pujol, le maire de Perpignan, perd la ville et les présidentielles. Il continue à faire gagner le FN

 

La droite des Républicains et de l'UDI a perdu les élections. A cause de l'obstination et des casseroles de F. Fillon, "misérable petit tas de secrets", ils ont détruit la droite républicaine. Pas de plan B et surtout la volonté de N. Sarkozy, battu aux primaires, de tuer Fillon et de recomposer son parti, au prix d'une défaite historique. 

F.Fillon a commis l'erreur de Sarko auparavant : faire une campagne très à droite, promettant des postes à "Sens commun", allant à la rencontre des catholiques radicaux...A Perpignan, il glorifie La Sanch et se rend au cercle algérianiste... 

 

Erreurs fatales !

 

Le maire de Perpi, qui avait pris parti pour Sarkozy, s'était rallié à Fillon : M. Pujol a perdu les présidentielles.

 

PerDpignan 

 

M.Pujol a surtout perdu Perpi, que l'on peut écrire désormais PERdPIGNAN...

 

En effet, le front national arrive en tête dans la ville avec 25,8 % des suffrages. Le candidat de M. Pujol n'est que 4° avec 19,2 %... Les Républicains perdent encore des milliers de voix. C'est la chute continue depuis les élections municipales de 2014 où M. Pujol n'a pu emporter la ville que grâce aux oppositions du centre et de la gauche...

 

M. Pujol a perdu la ville depuis longtemps : en fait il ne l'a jamais gagnée par ses propres forces. Ensuite il a commis une suite d'erreurs et de fautes que les citoyens ne peuvent oublier : destructions successives, Ecole des Beaux-Arts, Presbytère, maisons dans les quartiers sensibles sans vision cohérente, ou du moins non exprimée, mort lente des commerces du centre-ville, mépris pour ceux qui ont permis sa victoire électorale.

 

Face à ce désastre, Louis Aliot n'a qu'à attendre son heure. Le FN n'existe que grâce au comportement anti-républicain des "Républicains". Il ne reste plus, pour concurrencer (vainement!) l'extrême-droite sur son propre terrain qu'à baptiser des rues du nom des meneurs de l'OAS et de l'Algérie française...

 

En outre, le parti de M. Pujol est aussi battu par E. Macron sur Perpignan : le procès des Algérianistes est bien perdu face au futur président !

 

M. Pujol continue a faire le jeu du Front national. Et symptomatique la position de la responsable du comité départemental de F.Fillon, refusant de voter Macron contre Le Pen…

 

 

JPBonnel

Partager cet article
Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 16:09
L'ami Jean-Pierre CASPAR, regidor de la Sanch - La procession nocturne à Collioure - Tradition et fétichisme
L'ami Jean-Pierre CASPAR, regidor de la Sanch - La procession nocturne à Collioure - Tradition et fétichisme
L'ami Jean-Pierre CASPAR, regidor de la Sanch - La procession nocturne à Collioure - Tradition et fétichisme

L'ami Jean-Pierre CASPAR, regidor de la Sanch - La procession nocturne à Collioure - Tradition et fétichisme

La rumeur malfaisante (pléonasme) circule dans les milieux branchés du coeur de ville : un enragé, un fanatique laïcard aurait crié, hurlé..au moment du passage de la procession, vendredi à Perpignan...et ce personnage blasphémateur, ce serait moi !!!!

 

Hé bien non, ce n'est pas moi, je ne suis pas allé en ville vendredi... Cette rumeur veut me déconsidérer... 

Je respecte les religions dans le cadre de la loi de 1905 sur la laïcité et chacun a le droit d'exercer la religion qu'il veut dans le cadre privé : église, cathédrale, mosquée, synagogue...porter la croix ou le voile dans un espace consacré à la monstration de signes religieux ostentatoires... Il me semble que la procession montrant le martyre du Christ se déroule dans l'espace public…C'est tout ce que j'ai voulu dire...

 

Bien sûr, si ce n'est que folklore, événement touristique destiné à attirer les touristes, on peut l'admettre, mais c'est rabaisser l'événement, en faire une chose, un spectacle dans la société de consommation de du spectacle médiatique !

 

On me répond que ce n'est qu'une tradition et je respecte les traditions (danses, chants, fêtes faisant partie de la culture et de la civilisation d'un territoire) mais quand on montre le sacrifice du Christ, on ne peut parler d'une tradition "insignifiante": au contraire, elle et porteuse de sens, de religion, voire de propagande. 

Bien sûr, on me dit que notre pays est judéo-chrétien. Sans doute, mais c'est surtout un ensemble de croyances et de cultures. Et ce pays est avant tout une République, laïque  c'est la loi commune à tous, et non pas la religion d'une minorité, de plusieurs minorités (juifs, musulmans, protestants...) qui doit faire la loi.

J'assume ce que j'écris, mais je ne vais pas crier au milieu des vrais croyants, des authentiques pénitents et je renouvelle ici mon amitié au Regidor de la Sanch, ce Jean-Pierre qui est né comme moi un 21 août 1951 à Perpignan...

J.-Pierre BONNEL

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 10:29
Devant les pompes funèbres, place de la cathédrale, Perpignan

Devant les pompes funèbres, place de la cathédrale, Perpignan

La procession du Vendredi saint : la mort en spectacle et la laïcité trahie - Paroles d'avocats perpignanais...

 

Image : Devant les pompes funèbres, commerce appartenant à un conseiller municipal chargé du patrimoine...place de la cathédrale, Perpignan...

 

Comme j'ai considéré que la procession de la Sanch était un accroc à la laïcité, un signe ostentatoire religieux dans l'espace public de la République, un "ami" facebookien me suggère de quitter le territoire puisque je n'aime pas les "traditions" de ce pays catalan. Attitude d'indépendantiste catalaniste ou de Français fanatique désirant fermer les frontières..? Merci pour votre hospitalité !

 

Traditions : la sardane, les chants, les costumes, etc...oui, mais la procession du "Sang" me semble constituer un événement religieux porteur de signes catholiques évidents (croix, saints, évocation du martyre, du chemin de croix...). Ce "spectacle" et cette ostentation rétrograde du "sacré" avaient d'ailleurs été interdits il y a quelques décennies...

 

Cet ami de Facebook, cet avocat perpignanais prétend donc que la Sanch n'est que du folklore, et ne relève pas de la religion. Nous vivons dans une civilisation judéo-chrétienne"...c'es vrai, depuis l'empereur romain Constantin, mais depuis, de nombreux brassages, passages, ont eu lieu et la culture française est faite de cultures accumulées, diverses, l'enrichissant, et la civilisation française doit être plus européenne et ouverte que fermée sur l'esprit identitaire et l'affirmation spectaculaire d'une éternelle identité catholique...

 

La laïcité est malmenée : je suis pour l'interdiction de tout signe ostentatoire religieux dans l'espace public (il y a des églises, mosquées, synagogues...espaces privés pour pratiquer sa religion) : pas de croix, bijou ou pas, pas de tchador, pas de kipa…pas de burkini...rien, mais la mode ou l'excentricité vestimentaire selon la liberté de chacun !

 

A ce propos, il me semble que c'est là le point de vue du Front national et je m'en félicite (pour une fois ..! ; cependant il est étrange que Louis ALIOT, avocat et vice-président du FN, se déguise en pénitent…Contradiction ou volonté de séduire le milieu catho-identitaire..?

 

Enfin, sur la laïcité, lire le numéro de Charlie Hebdo du 12 avril (aujourd'hui) : les candidats ont répondu; si Hamon et Fillon sont tièdes et sont prêts à des accommodements, Fillon et Le Pen prêchent pour une "laïcité identitaire". L'ancien 1er ministre, ce "petit tas de secrets", soutenu par "Sens commun" fait surtout référence à l'identité chrétienne, et ne s'affirme pas en garant farouche de la loi de 1905.

 

Je me range alors à l'avis de Mélenchon qui tient ferme : pas d'accommodements avec la loi de 1905, pas de compromis, de relation floue entre le public et le privé: ainsi, pas de subventions de l'Etat aux écoles confessionnelles privées..!!!

JPBonnel

 

- - - Dédicace par un autre avocat perpignanais : 

 

* Librairie Torcatis, Perpignan :

 

Mercredi 12 avril à partir de 18h30

Rencontre avec JACQUES LAVERGNE pour son dernier ouvrage Maures à Venise

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 07:32
Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan -
Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan -

Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan -

Chers citoyens,

chers amis de la France libre,

chers Kamarades de la Nostalgérie,

 

Vous le savez : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas. J'ai donc changé de veste, en ce premier jour d'avril. Pas changé de costume, car c'est d'un banal...

Oui, pour la culture à Perpignangnan, j'ai choisi de revenir sur une décision navrante, soufflée par mon directeur de cabinet, qui me crispe de plus en plus avec son copain Sébastien, en vedette américaine de notre grand festival musical estival !

Ecoutez bien : je rouvre les portes de l'Ecole des Beaux-Arts, devenue municipale et magnifiant le bel arc culturel qui mène du Conservatoire au Big Rigaud * jusqu'à la médiathèque et à la faculté de droit revenue à la source !

 

On peut se tromper... J'avais pris parti pour Sarkozy, mais ce petit homme nerveux traîne tant de casseroles...

Alors, j'ai opté pour F. Fillon, mais on a découvert en cet homme "un misérable petit tas de secrets", comme l'écrivait André Malraux !

 

Donc, en douce j'ai sélectionné Macron : secret de l'isoloir, je n'ai pas voulu jouer à l'opportuniste avec tous ces ralliements nationaux et locaux, J.P.Alduy, L'Olivier, le pseudo-socialo Cresta, etc...

 

Et il avait raison, le Brice, ça coulait de source... mais je pouvais pas l'avouer, il me volait la vedette, ce nice de Brice, mais commencent à me démanger ces adeptes du mariage pour tous qui hantent la mairie !

 

Donc je vote Macron, je prépare l'avenir et je vous souhaite des lendemains qui chantent…

 

JMPujol

 

*Hier j'ai annoncé au musée qu'une enveloppe de 600 000 euros allait être consacrée à la communication pour faire connaître le Grand musée du Grand homme de Louis le Grand. 

Hélas, un seul billet du "blogabonnel" suffit pour détruire ces efforts…Croisons les doigts et nommons ce JPB à la tête du Centre W.Benjamin (que veut détruire mon adjoint à la Culture et à la méditation ! Quelle idée, mauvaise, qu'elle est !)

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 10:10
Ulysse tue les prétendants de Pénélope - Fillon-Ulysse

Ulysse tue les prétendants de Pénélope - Fillon-Ulysse

Pénélope n'est pas une salope !

 

 

...Quoique...

 

Si on relit le formidable livre de GIONO : Naissance de l'Odyssée, on se rend compte que Pénélope, l'épouse d'Ulysse, n'a pas été aussi sage que le prétend Homère... Au lieu d'attendre son aventurier de mari, ralenti dan son retour en bateau par les vents et surtout par des aventures galantes (Calypso, Circé...), madame faisait de même : elle profitait de la venue des beaux prétendants qui voulaient l'épouser... Giono réécrit l'épopée antique et montre l'émancipation inattendue de Pénélope...

 

Dans le cas de Fillon, c'est pareil : sa "fidèle" épouse Pénélope -pas grecque d'Itaque, mais anglaise, mais c'est toujours une histoire d'île - ne faisait pas que tricoter des slips pour son député de mari, occupé à Paris, et elle dans le trou (le "fion") de la Sarthe... Certes, elle défaisait une partie de ses oeuvres, métamorphosant les culottes fillonesques en strings érotiques pour ses multiples amants de province…

 

Entre deux baisades, elle devait faire le ménage, rédiger les discours de François, préparer de bonnes confitures, s'occuper de la com du futur président, écrire un article littéraire pour une revue parisienne, faire des courses pour le week-end, assurer une permanence téléphonique sur place, répondre à quelques citoyens désirant prendre RV avec le Républicain, etc…

 

Elle méritait bien, cette femme effacée, cette épouse modèle, de prendre un peu de bon temps tandis que son époux se montrait à la télé… Elle aura même eu le temps de pondre quelques enfants et on voudrait lui retirer le demi-million d'euros qu'elle a amplement mérité..?

 

- - -

 

Dans l'Odyssée d'Homère, Ulysse, le héros aux mille tours, est seul narrateur de ses aventures qu'il déroule pour contrer la rumeur selon laquelle il est mort. Calypso, Circé sont des nymphes qui l'ont gardé captif.

Revisitée par Jean Giono, l'Odyssée devient le fruit d'une création collective, liée à la transmission orale, dont les premiers maillons sont Ulysse et son compagnon Archias. L'œuvre est le mensonge d'un hâbleur pour éviter la colère de Pénélope.

L'épopée de Giono ne contient que deux mentions à la guerre ou au combat. Ulysse n'est pas un héros épique, un chef valeureux guidant son armée mais un paysan riche, lâche et volage. Pénélope est une épouse frivole, infidèle et acariâtre.

 

image

La première partie du livre conte le voyage d'Ulysse vers Ithaque. Et c'est en souhaitant rétablir la vérité concernant sa mort, qu'Ulysse doit faire face à la réplique de l'aède : « Mais, s'il est vivant, qu'a donc fait ton camarade pendant dix ans ? » Pour ne pas perdre la face, Ulysse justifie cette disparition en inventant une série d'aventures totalement invraisemblables. L'aède les colporte à tous vents, et « Ulysse et le beau périple » est repris par « tous les poétaillons de la ville », chacun y apportant « son petit morceau à la mode »... Réalisant qu'il a perdu tout contrôle sur son récit, Ulysse est terrifié à l'idée de paraître devant Pénélope, convaincu qu'elle ne croira pas un mot de ces « aventures trop grosses pour lui ».

La deuxième partie décrit l'arrivée d'Ulysse à Ithaque. Le style est plus simple et poétique, restituant la lumière et la paix de la terre natale. Pénélope attend le retour d'Ulysse, le récit de l'aède a ravivé son souvenir et son désir du jeune homme parti vingt ans plus tôt. Elle parfait le décor, maquille la réalité, jusqu'à envoyer chercher « le tissage de cette grande toile qui encombre le grenier ». Et le vieil Ulysse vaincra grâce à la peur que le récit de ses aventures imaginaires aura instillée dans l'esprit d'Antinoüs et des prétendants : « La chiquenaude d'Ulysse » frappa Antinoüs au menton « avec le poids effroyable du mystère ».

Ulysse comprend « la beauté de son mensonge », il va « l'utiliser sciemment ».

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 11:15
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard
Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard

Hans BELLMER - Artur HERAS - GOUT Bernard

Délation, prostitution...

Pour l'instant, je reste coi : une éminence de la mairie de Perpi me propose de me payer un rapport sur la présence des putes dans la ville...Juteux !

Je ne dis rien, je me débine, pour l'instant : un décideur du CD66 me propose une action à mener dans le domaine culturel... à suivre...

 

- - - 

 

**Vernissage demain vendredi 6 janvier 2016 au cloître de St-Génis : 4 artistes, sous l'égide de l'Association WALTER BENJAMIN : Anie TOR, Mary Fforde, Johanna LEON et Carlo MAIOLINI.

 

Entrée libre. Apéritif et discours à 18 heures...

 

Exposé de Jean-Pierre BONNEL sur W.BENJAMIN et les femmes le jeudi 26 janvier à 18 h, galerie du cloître, entrée libre !

 

 

***

ELNE, réalisation d’une fresque par Bernard GOUT :

 

La réalisation d’une fresque murale est maintenant terminée, elle se situe à l’espace Baillette à deux pas de l’hôtel de ville.

A la demande d’ Yves BARNIOL, maire, et son équipe municipale, le service communication a piloté la réalisation de cette fresque symbolisant un fait marquant de l’histoire de notre Commune.

En effet, l’objectif donné à Bernard GOUT, artiste-peintre était de retracer le passage d’Hannibal et ses éléphants dans notre cité alors capitale de la région au cours du 3ième siècle avant J.C.

Cette fresque est à découvrir dès à présent et sera un lieu incontournable de notre patrimoine Illibérien.

 

*EXPO HERAS :

Jusqu'au dimanche 22 janvier 2017

 

EXPOSITION "NO FICTION" ARTUR HERAS

Prolongation exceptionnelle du 5 au 22 janvier 2017

Tous les jours de 14h à 18h

A cent mètres du centre du monde / Centre d'Art contemporain.

3, AVENUE DE GRANDE BRETAGNE 66000 PERPIGNAN

04 68 34 14 35

EXPOSITION "NO FICTION" ARTUR HERAS

Prolongation exceptionnelle du 5 au 22 janvier 2017

Tous les jours de 14h à 18h


A cent mètres du centre du monde / Centre d'Art contemporain.

3, AVENUE DE GRANDE BRETAGNE 66000 PERPIGNAN

04 68 34 14 3
5

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 06:54
En bateau (pas sur le Lydia...) : Alain Ferrand, l'ancienne Préfète et J.Marc Pujol, maire de Perpignan (C) JMP 2015

En bateau (pas sur le Lydia...) : Alain Ferrand, l'ancienne Préfète et J.Marc Pujol, maire de Perpignan (C) JMP 2015

Je ne pensais pas parler du maire du Barcarès, en ce samedi qui devrait être voué à la distraction ! Mais l'hebdo "M" du journal Le Monde publie un dossier argumenté sur les affaires et condamnations du couple célèbre à la tête de la mairie de la station touristique du Barcarès..

Alain Ferrand, je ne l'ai cotôyé qu'une fois, quand j'ai été invité au premier salon du livre, installé en plein air, sur le parking en front de mer. C'était bien organisé, les responsables de la bibliothèque étaient là et le maire est venu saluer, de façon conviviale, les écrivains, ce qui n'est pas toujours le cas (par exemple à Cabestany et à Argelès, naguère). Apéritif honorable, sourires et photos avec le maire...

 

Hélas le vent chaud du désert se leva et le salon fit long feu... L'année suivante, l'événement fut rapatrié dans le bateau des sables, paquebot grec désaffecté échoué sur la plage, racheté en 1967 (Sylvie Vartan se souvient de sa venue pour l'inauguration !), devenu casino dans les années 1990, une des nombreuses activités lucratives du maire...

 

Je n'ai plus été invité au salon du livre du Barca... Allez savoir pourquoi… Je me suis consolé avec le Barça...

 

Les Balkany du Roussillon, c'est sous ce titre, que les journalistes du quotidien parisien (publiant aussi la revue M, datée du 10 décembre 2016) énumèrent toutes les irrégularités et condamnations du couple Ferrand. Ce dossier s'appuie largement sur l'enquête de l'hebdo Le Point (ci-dessous) , des rapports de la chambre régionale des comptes et des informations de l'association Anticor, dont la vocation est de dénoncer le manque d'éthique des élus et des hommes politiques.

Irrégularités dans les marchés publics, copinages aux frais de la municipalité, dépenses somptuaires lors de la Fête des Ainés (1100 demi-langoustes, 150 magnums de champagne, abus de biens sociaux liés à la gestion des casinos et boites de nuit (Le Marina…), commandes de sculptures à des artistes liés à des membres du conseil municipal, filiales d'hôtellerie et de machines à sous en liaison avec des dirigeants africains…Peines de prison, fermes et sursis…Quand monsieur est condamné, c'est madame qui règne sur Le Barcarès… Cela rappelle un ancien couple du Front national...

 

Et plus le duo est condamné, mieux il est élu à la mairie… Le parti "Les Républicains" est quelque peu embarrassé par ce couple atypique. Cependant ils sont si populaires ! Ils ont plus de voix que le FN, pourtant bien considéré dans la station touristique : 56 % pour Louis Aliot aux Régionales ! Alors..? 

 

C'est là, la clé de la réussite ? Pas, sans doute, de l'éthique…

jpb

Le Barcarès, " Dallas " à la française

Roulette. Les Ferrand se transmettent depuis vingt ans les clés d'une mairie des Pyrénées-Orientales... au rythme de leurs condamnations à l'inéligibilité.

Publié le  | Le Point

 

***Conférence

dimanche 10 décembre 2016

à 17 heures 

Banyuls-sur-Mer - salle Novelty

 

La barque catalane

d'hier et d'aujourd'hui

 

par Samuel Villevieille

La conférence traitera du patrimoine maritime à travers un objet emblématique : la barque catalane. Ce bateau, typique de la méditerranée, permettra d’aborder l’histoire de la côte avec la vie des gens de mer mais aussi de s’intéresser aux mutations socio-économiques qui ont entraîné une reconversion du bateau de pêche professionnel en bateau de plaisance, de l’outil de travail à un objet de loisirs. Cette transition ouvrira le débat sur les questions de conservation et de restauration d’un patrimoine fragile. Enfin, le propos s’orientera sur la place donnée au patrimoine maritime et les innovations dont il peut être porteur. Cette communication est accompagnée d’une projection de cartes postales anciennes et de photographies contemporaines.

 

Chargé de mission au patrimoine maritime depuis 2002 au Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, ethnologue de formation, Samuel Villevieille est responsable de l’Atelier des Barques à Paulilles. Il anime notamment le lieu toute l’année avec des expositions et des conférences autour du thème de la mer et de son patrimoine.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 10:35
Golf de Villeneuve de la Raho : les points de vue. - la polémique au-sujet de la "destination golfique" -

Le projet de création d'un golf au sud de Perpignan, près du lac de Villeneuve, existe depuis deux décennies. Il s'agit d'installer sur 68 hectares un golf de 18 trous évolutif à 27...

Le département, dirigé par C. Bourquin, s'opposait à cet aménagement et la polémique avec la municipalité fut acharnée…

Depuis le changement à la tête du CD66, l'apaisement a été trouvé et la préfecture actuelle a donné son accord.

 

Lors du Conseil Municipal du 2 juin 2016, les 23 élus majoritaires ont validé les engagements de l’aménageur du Golf.

Le 19 novembre dernier, c'était le lancement du projet d'aménagement de la ZAC golfique en présence de M.Marc Belin, pdg du groupe Belin Promotion, société choisie à l'issue de la procédure d'appel d'offre (voir le bulletin municipal de novembre 2016, pages 2 et 3)

 

*Voici les arguments de la municipalité et de son maire, Jacqueline Irles :

- Il s'agit d'un projet privé de 37 millions d’euros: pas de dépenses pour la commune. 

- Un poumon vert entre Villeneuve et Perpignan, créateur de 200 emplois - Un hôtel, une résidence hôtelière, un restaurant …… - Sur 15 ans 595 logements seront construits autour du golf - 1.120. 000, 00 euros apportés par l’aménageur , à notre commune - Environnement valorisé : arrosage par les eaux récupérées de la station d’épuration ; 125 hectares végétalisés pour seulement 24 hectares urbanisés.

-Ce projet de 11,5 millions d'euros sera porteur de 500 emplois pendant les 3 ans de travaux et de 200 emplois pérennes (emplois directs et induits).

 

 

**Voici le point de vue du concessionnaire, M. Belin :

ce projet répond parfaitement à l'essor économique et démographique de la commune.

L'entreprise est heureuse de contribuer à servir les intérêts économiques du département fortement touché par le chômage. Il s'agit de donner une "destination golfique" , c'est la mission du Comité départemental du tourisme.

 

***L'opposition municipale (et un bon nombre d'habitants) s'interroge sur le coût revenant à la municipalité (aménagements divers, voirie autour du golf) et sur les retombées quant aux impôts locaux… pourquoi un hôtel haut de gamme, un club-house et 595 logements et commerces…Vaste opération immobilière, financière…

 

Pourquoi encore un golf quand il y a celui de Montescot tout à côté, et celui de St-Cyprien, à 10 kms, puis encore, dans le 66, Font-Romeu et Falgos..? 

 

On craint pour la tranquillité de la petite ville, où il fait bon vivre, à 5 kms de Perpignan…

 

Surtout les opposants, conduits par M. Christophe Zapprila, prétendent qu'il n'y aura pas plus de 50 emplois créés, comme à St-Cyprien…que le coût de l'opération pour la commune devrait s'élever à plus d'un million d'euros (l'aménageur versera 397.870 euros, mais il restera 894.130 euros à la charge de la commune…

 

En outre, si Mme Le maire compare Villeneuve à St-Tropez où le golf est entièrement irrigué avec les eaux de la station d'épuration, les opposants affirment qu'à Villeneuve, la station d'épuration ne couvre pas en eau les besoins d'arrosage du golf…

 

Enfin, on redoute un programme immobilier gigantesque : le promoteur trouvera son compte, pas la commune… Avec ce projet et le programme "Canigou" en cours, route de Montescot, la ville dépassera largement les 5000 habitants : alors, Villeneuve fera obligatoirement partie du schéma d'accueil départemental des gens du voyage et devra réserver un terrain aménagé pour leur séjour. (loi du 5 juillet 2000 n° 2000-614)

 

Le golf devrait voir le jour en 2019 mais la maîtrise foncière est loin d'être terminée, trois propriétaires, agents immobiliers mécontents d'avoir été écartés, faisant de la résistance… 

 

Mais la déclaration d'utilité publique a lancé les mesures d'expropriation...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 06:57
François Fillon -

François Fillon -

   Les droites identitaires, de France et de Catalogne

 

   Si Robert Ménard à Béziers, s'est débarrassé de son directeur de cabinet issu du bloc identitaire *, l'idéologie nationaliste, raciste opère de façon plus discrète dans le discours de la droite primaire (Sarko et les Gaulois) qui "débat" dans les médias, ces temps-ci...

   Français avant tout nous serions, et désignant le seul islam comme menace, le confondant avec l'islamisme, comme pour faire venir vers soi les extrêmes (Carl Lang, ancien du FN...), et prêts à inscrire "nos racines chrétiennes dans la Constitution française", selon une proche de F. Fillon, Valérie Boyer...

  L'ancien premier ministre de Sarko, "collaborateur" (qu'aurait-il fait en 1940, sous Hitler et Pétain..?), et larbin du président, s'identifiant comme catholique pratiquant, voulant des crèches dans les mairies et vantant l'action passée de la France colonisatrice : "La colonisation fut une volonté de partager notre culture."

Il désire renouer avec le "récit national" déroulant une chronologie qui fait la part belle au mythe face à la vérité historique, objective, mais difficile à trouver, car science "humaine" (comme l'a bien dit Alain Juppé)  dérouler les hauts faits de nos ancêtres francs et gaulois, les Clovis, C.Martel, Charlemagne...tous ces maîtres (de Napoléon à De Gaule) qui ont mené les citoyens à la guerre et conservé le peuple dans l'anonymat et le mépris...

 

   Les peuples minoritaires de nos régions, colonisées et annexées au Moyen-Age et au XVII° siècle (Traité des Pyrénées) exigent de revenir sur le passé et les frontières; cette revendication nationaliste est parfois portée par le racisme et l'idéologie identitaire dangereuse...

(article ci-dessous)

*homme jeune qui m'a reçu dans son bureau, à la mairie de Béziers car je voulais rencontrer R. Ménard pour comprendre le "renversement" d'un homme de l'extrême gauche à la droite extrême, et du "retournement" de la société française, de l'union nationale de 1945 à la tentation fasciste de la dernière décennie...

JPBonnel

 

- Resistència, la droite identitaire voit le jour en Catalogne Nord

 

 Ils étaient une quarantaine samedi dernier à Rivesaltes pour la première réunion de Resistència, un nouveau mouvement politique identitaire qui vient d’apparaître en Catalogne Nord. Lengadoc Info est allé à la rencontre de Llorenç Perrié Albanell, son fondateur.

Lengadoc Info : Vous avez lancé ce samedi 5 novembre un nouveau mouvement catalaniste qui s’appelle Resistència, en quoi consiste t-il ?

 

Llorenç Perrié Albanell : L’idée est de se positionner sur des thèmes où les autres partis catalanistes refusent de se positionner, celui de l’insécurité et de l’immigration galopante. On ne se base pas uniquement sur les partis catalanistes mais aussi on regarde du côté du parti qui fait le plus de votes dans notre département, le Front National, qui lui reste cantonné à des positions jacobines qui sont insoutenables en Pays Catalan. Nous voulons créer un centre identitaire qui pourrait réunir tout à la fois les personnes issues du catalanisme traditionnel mais conscientes du danger migratoire et les personnes qui ont pour habitude de voter populiste mais qui ne se retrouvent pas sur des positions jacobines.

 

Resistència c’est également une plateforme de contact et d’action identitaire qui met en relation le « grand Sud », les Pays d’Oc dans son ensemble et les mouvements identitaires catalans.

 

Lengadoc Info : Est-ce que l’affaire du nom de la région avec le refus des socialistes d’intégrer la notion de Pays Catalan, n’a pas relancé la dynamique catalaniste ?

 

Llorenç Perrié Albanell : Oui totalement. On a eu le premier round avec la Septimanie de George Frêche, le deuxième avec Carole Delga et la je pense qu’on va marquer l’essai. Là ça a vraiment réveillé les gens. Avec la Septimanie on était resté sur une victoire mais les catalanistes de l’époque étaient mous et n’ont pas su saisir l’opportunité qui leur était offerte. Là on a une dynamique qui est beaucoup plus forte, on a quand même eu dix mille personnes qui sont descendues dans la rue au mois de septembre.

 

On doit voir le positif dans cette affaire, grâce aux socialistes, ils ont relancé malgré eux la dynamique catalaniste. Par analogie on pourrait comparer ça avec l’arrivée des socialistes au pouvoir en France qui a réveillé le peuple de droite dans son ensemble avec, par exemple, la création de La Manif Pour Tous, les gens qui ont des valeurs traditionnelles et conservatrices sont redescendues dans la rue. C’est le point positif dans tout le malheur que les socialistes nous ont apporté.

 

Lengadoc Info : Le gouvernement français a fait savoir son inquiétude auprès de son homologue espagnol après le vote au parlement catalan réclamant que la Catalogne Nord fasse partie du processus d’autodétermination. Comment vous positionnez-vous par rapport à ce processus d’autodétermination en Catalogne du Sud ?

 

Llorenç Perrié Albanell : Resistència dans sa déclaration de principe soutient le processus d’autodétermination du Principat de Catalogne. Dans le nationalisme catalan traditionnel on parle de réunification des Pays Catalans, mais ça reste de la théorie parce que l’on sait que c’est compliqué. 

La Catalogne Nord est sous administration française et si demain il y a un vote pour l’autodétermination de la Catalogne du Nord dans un cadre indépendantiste, on sait très bien que ça ne passera jamais. Pour des raisons politiques, géo-stratégiques et de prestige international, la France ne laissera jamais faire la sécession de la Catalogne du Nord. En revanche, ce qui nous semble plus réalisable c’est de réclamer un statut de collectivité territoriale unique, un statut qui, comme en Corse, sera tourné vers l’autonomie. Là nous pourrions ré-articuler les Pays Catalans en passant outre les états, en faisant de la collaboration trans-frontalière, de l’échange culturel, de la mutualisation des moyens sécuritaires et de santé. Mais la France n’a pas de raison de s’inquiéter, la démarche du gouvernement actuel est plutôt de faire un coup médiatique et montrer son opposition au processus d’autodétermination de la Catalogne du Sud.

 

Publié par : Jordi Vives 10 novembre 2016 dans Politique 3

10/11/2016 – 15h00 Rivesaltes (Lengadoc-info.com) –

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 09:21
 Téléthon des Primaires de droite : je vote SARKO ! - L'Artothèque 66 - Vendée Globe - Bien GRANDIR - Expo Virginie FONGARO (Le Boulou)
 Téléthon des Primaires de droite : je vote SARKO ! - L'Artothèque 66 - Vendée Globe - Bien GRANDIR - Expo Virginie FONGARO (Le Boulou)
 Téléthon des Primaires de droite : je vote SARKO ! - L'Artothèque 66 - Vendée Globe - Bien GRANDIR - Expo Virginie FONGARO (Le Boulou)
 Téléthon des Primaires de droite : je vote SARKO ! - L'Artothèque 66 - Vendée Globe - Bien GRANDIR - Expo Virginie FONGARO (Le Boulou)

   Téléthon des candidats de droite... ces primaires réactionnaires...

 

Et ça dure et c'est banal, ennuyeux : ils s'appellent par leur prénom et ils se détestent... Ils ont tous les mêmes solutions des réactionnaires : éliminer des fonctionnaires, des profs, travailler plus, augmenter la TVA et bien sûr réduire les impôts des plus riches, supprimer l'impôt sur les grandes fortunes...

Et vous voudriez que ça m'intéresse ? Et que j'aille voter ? C'est pas mon versant; je ne vote à droite qu'en cas de danger : Chirac, Pujol...Avec difficulté et regret: on est toujours déçu par l'ingratitude de ces politiciens...

 

Si j'étais cynique, j'irais voter Sarko, pour qu'il soit ensuite battu face à un candidat de gauche..."Gauche", laquelle ? Lequel ?

Hollande va se présenter pour éliminer Valls et les candidats socialistes de la primaire de janvier. Macron résistera un peu mais battra en retraite à la vue de mauvais sondages...Hollande lui promet d'être premier ministre...

Reste Mélanchon l'obstiné: il faudra que tous les partis "de gauche" réconciliés l'obligent à renoncer...

Enfin, voici Hollande face à Le Pen : je voterai Hollande, of course !

Et si, dimanche, j'allai voter, comme J.M.Pujol, pour SARKO, le mauvais cheval, unique solution pour perpétuer la gauche?  ..?

Merci M.Le maire de Perpignan !!!

 

JPB

***Bonjour,

C'est bientôt Noël ! Pensez à vos cadeaux...

 

L'Artothèque 66 qui à pour objectif de rendre l'art accessible au plus grand nombre, vous propose 3 formules pour emprunter des œuvres d'art contemporaines (peintures, sculptures, photographies, lithographies) à 15€/mois + 20€ d'adhésion.

La formule de base, abonnement sur 12 mois, 1 œuvre tous les 3 mois (4 œuvres/an) à 200€.


La formule découverte, abonnement sur 6 mois, 1 œuvre tous les 3 mois (2 œuvres) à 110€.
La formule spécial noël, abonnement sur 3 mois, 1 œuvre à 65€.

Pour plus de renseignement contactez Evina Blanc Loos au 06 27 18 06 90 ou par mail contact@artothèque66.fr

Notre site internet: www.artotheque66.fr ou vous pouvez visualiser 150 œuvres de 33 artistes disponibles à l'emprunt mais aussi à la vente.

A très bientôt.

L'équipe de l'artothèque 66.

 

 

***Téléthon

 

Chaque jour est un marathon

Où, seul dans ta chaise roulante,

Tu regardes fuir les moutons

Dans le pré bleu que tu inventes.

Tu sais qu'il avance à tâtons,

Le Téléthon.

 

Tu parles sur le même ton

De princesses que tu enchantes,

Sans crainte du qu'en-dira-t-on

Des elfes qui, dans les soupentes,

Surveillent le long feuilleton

Du Téléthon.

 

Tous les musiciens du canton,

Livrés à leurs fêtes galantes,

Dans leurs flûteaux, leurs mirlitons,

Soufflent aux lendemains qui chantent :

"Mais quand donc le gagnera-t-on,

Le Téléthon?"

 

Les danseuses, de leurs petons,

T'offrent une ronde incessante,

Des roses plantées en boutons

Dans leur chevelure enivrante,

Leurs rires dans le peloton

Du Téléthon.

 

Jean Iglesis

 

 

****VENDEE GLOBE

 

Tendu lorsqu'il borde, le skipper coince la drisse entre deux mats.

Le vieux marin grattait le fond de la quille avec le fer d'herminette.

Écartez ce sloop, et vous verrez c'est trImaran

Ce voyage en Mer Égée fait découvrir toutes les faces de la Grèce.

Dès qu'il est question de la Crète, on pense aux pots.

Sous le Pirée, y'a une paire de grosses roussettes, 

Pour l'Afrique, prévoir des tentes.

Attention que la bille d'ébène ne retombe sur l'écoute.

Le vieux pirate pend toujours au bord.

Le capitaine perd la tête à vouloir caréner tous les ponts !

Bouleversé par la beauté de la crique, le navigateur repartit en Thulé.

En Grèce, les pâtres n'ont qu'un but : le football.

La navigatrice met la main sur le plan du lagon 

et  taille l'écoute.  

Quel marin de choix, se dit-elle !

car

Rien de tel qu'une morue pour braquer un calmar

ensuite 

la skipeuse se nettoie le cou à la pompe.....peu ou prou !

 

Guy JACQUET

 

****BIEN GRANDIR

 

Les Mardis de « bien Grandir » : ces ateliers qui font aussi pousser les parents !

 

Devenir «parent» relève d’une des expériences humaines les plus complexes et enrichissantes qui soit. Certains, face à ce challenge, ont parfois du mal à trouver leur voie ou, juste, une oreille avertie. Guidée par ce constat, Florence Fabrégat, psychanalyste spécialisée en maternologie, décide en 2009 de créer «Bien Grandir» à Perpignan (66). Informer, partager et soutenir chacun dans sa parentalité est le but que se fixe d’emblée l’équipe de professionnels réunie autour du projet. Depuis l’association propose tous les mardis, de façon bénévole, de 19h à 21h des ateliers d’informations et de partages liés à la parentalité. Les 4 groupes d’échanges annoncés pour cette année 2017 sont :«Pas toujours facile d’être parent»*, «Les personnes à haut potentiel»** et «Rester Zen quand ça chauffe»*** à la Salle Paul Berga (à Pézilla la Rivière) et «Enfants et adolescents à Haut Potentiel mode d’emploi» ****à Cabestany (2 rue A. de Villeneuve - Médipole). 

 

En guise de préambule, l’équipe de «Bien Grandir» invite tous les parents à découvrir ses ateliers le vendredi 25 novembre prochain, de 18h à 20h dans le cadre d’une soirée organisée avec la MGEN (au Chemin de la Passió Vella - Perpignan) sur le thème : «Etre parent, devenir parent». Une belle occasion de découvrir, lors de trois ateliers-découverte, ce que peuvent vous apporter, tout au long de l’année, les Mardis de «bien Grandir».  

 

Au Programme de ce vendredi 25 novembre 2016 à la MGEN :

 

1. L’Atelier découverte/Une communication non violente, pour prendre soin de la relation parent/enfant, animé par Catherine Lépine et Camille Costeseque. Cet atelier autour de la « CNV » vous donnera quelques clefs pour apprendre à désamorcer les situations de crise au quotidien (chambre en désordre, «mauvaise» note, etc...) et l’occasion d’en savoir plus sur cette méthodologie de la bienveillance. 

 

2. L’Atelier/Les enjeux de la naissance et la construction du lien, est animé par Florence Fabregat, psychanalyste et psychothérapeute et Nicole Fabre, sage femme. Une grossesse et une naissance sont la rencontre avec son enfant. Il arrive bien souvent qu’une souffrance non exprimée lors de ce moment génère des sentiments coupables. En parler et le partager avec d’autres permet d’évacuer ces non dits, de débloquer la parole et de résoudre bon nombre de souffrances. Alors parlons-en. 

 

3. Atelier/Devenir parents d’enfants DYS HPIT DAH*à l’heure numérique, animé par Marie-France Vialat (psychologue clinicienne), Marie-Laure LONG et Noël Diamant-Berger (président de l’association FUSO). Le rapport de ces enfants «DIfférents» au web peut être source d’inquiétude, surtout quand on mesure l’impact des écrans dans nos cellules familiales et les conflits qu’ils génèrent. Alors quel regard porter sur cette «révolution» pour le bien-être de nos enfants, de nous-même et notre relation ?  *Dans DYSHPITDAH, entendez DYS (commedyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyspraxie etc..), HPI (comme Haut Potentiel Intellectuel) et TDAH  (comme Trouble déficit de l’attention et de l’hyperactivité). 

 

Le nombre de place étant limité, faites parvenir votre demande de participation à contact@bien-grandir.org (ou à sd066@mgen.fr) et par tel au 06 06 59 92 58 en précisant bien votre choix parmi ces 3 Ateliers qui auront lieu de façon concomitante. GRATUIT. Entrée libre sur inscription. Contact : Florence Fabregat 06 01 92 64 93. 

 

Retrouvez toutes les infos de Bien Grandir sur :  www.facebook.com/AssociationBienGrandir/ 

 

TOUTES LES DATES DES PROCHAINS MARDIS 

* «Pas facile d’être parent» les 6 décembre - 10 janvier - 21 février - 7 mars - 18 avril - 9 mai - 6 juin 

** «Les Adultes à haut potentiel» 22 novembre -27 décembre -24 janvier -28 février -28 mars -25 avril -23 mai -27 juin 

*** «Rester zen quand ça chauffe» 20 décembre -17 janvier -14 février -21 mars -11 avril -17 mai -20 juin 

**** «Enfants&adolescents à Haut Potentiel» 13 décembre- 17 janvier -7 février -14 mars -4 avril -2 mai -13 juin

 

Nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir nous aider à communiquer auprès de vos réseaux et médias, cette soirée atelier du 25 novembre prochain qui aura lieu de 18h à 20h à la MGEN (Chemin de la Passió Vella à Perpignan) en préambule aux ateliers 2017 "les Mardis de bien Grandir", destinés à soutenir les parents dans leur parentalité.

 

Laure Billard Limbourg

Pour Bien Grandir 

tél : 04 68 34 55 97 / 06 61 57 84 32

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens