Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 09:34
Le maire de Perpignan et son ex-directeur de cabinet

Le maire de Perpignan et son ex-directeur de cabinet

Pourquoi Louis ALIOT a licencié son directeur de cabinet -

Stéphane BABEY met le feu !

 

Les citoyens savent désormais pourquoi le maire de Perpi s'est débarrassé de son directeur de cabinet !

 

Il passait son temps, à la mairie,  à lire les oeuvres d'Albert Camus.... Né d'un père algérien, S. Babey s'est toujours intéressé aux problèmes algériens.

 

Il passait ses heures de bureau à écrire un nouveau livre sur les relations entre son auteur préféré et le pays dont il garde une forte nostalgie...

 

Il écrivait en outre les articles de son épouse, Sophie, journaliste à L'Indépendant...

 

D'ailleurs, si le quotidien d'ici ne dit rien de l'affaire Babey, c'est parce que Sophie en sait trop et ne veut rien dire... Stéphane, non plus, ne veut rien dire et rit des réactions des responsables du bocal politique local...

 

 

En réalité, comme le dévoile notre excellent confrère et ami Luc M. infatigable animateur du site OUILLADE, si Aliot a démis Babey c'est because ce dernier "magnétiseur", lançait des mauvaises ondes qui aimait subvertir la ville, causant délinquance, crimes, révolte des Gitans, démission de conseillers municipaux, échec du maire dans sa course à la présidence du RN, etc...

 

Le pouvoir de S. Babey le discret était immense. Aliot a trouvé un argument pour le virer : son directeur ne se contentait pas de ses 8000 euros mensuels; il visait un poste dans le privé...

 

Il avait de liens glauques avec un certain Antoine Antar, homme d'affaires d'origine palestinienne qui avait racheté le Mess des officiers et huit autres fonds de commerce rue de la cloche d'or. 


Il a aussi un projet d'hôtel 5 étoiles à Collioure. 

 

En outre, son homme de confiance, Abi-Nader Chuki est bien enregistré comme gérant de la société Eskis, créée fin avril 2019, domiciliée à Collioure.

 

Le maire, en désaccord avec le milliardaire palestinien, subodore que S. Babey est complice de ces embrouilles commerciales... Est-cela vérité..? 

 

Luc, tu en sais des choses ! Raconte-nous la suite ! Il y aurait un rapport entre S.Babey, désirant se venger, et l'incendie du Mess...

 

Ola, tu mets le feu !

 

Ola, Stéphane, voici l'idée d'un bon polar !

 

Ola, Louis, tu mets le feu, pour qu'on parle du futur président..!

 

JPB, 30.8.2022

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 09:16
Pays catalan : territoire fascisant..?

Pays catalan : territoire fascisant..? 

 

Rappelez-vous la vague rose en 1981 : j'ai milité pour un mineur socialiste qui a été élu député alors qu'il n'y croyait pas...Le 1er venu était élu...

 

C'est pareil aujourd'hui avec la vague brune qui a déferlé sur les 4 circonscriptions des Pyrénées désorientées... Aliot a présenté 4 jeunes femmes inconnues, comme il aurait pu choisir 4 grognards de l'ancienne Armée secrète, ils auraient été élus !

 

Les représentants de Macron (Grau, Cazenove...) ont été battus sèchement car ce furent des députés invisibles (à part Romain G. qui sait communiquer, mais il ne tient pas ses promesses et a fait une campagne municipale peu cohérente : repas ridicule avec les gitans, personnalité d'extrême-droite sur sa liste...), qui apparaissent 4 semaines avant les élections et ne répondent pas aux citoyens (mes lettres à Grau et Cazenove n'ont pas reçu de réponses...). Ils laissent ainsi les P.O. aux mains de néophytes qui obéiront à Paris et au parti...

 

L. Aliot avance ses pions : après la mairie, l'agio, dont le président LR a voté pour le RN..? Après la mairie (où l'avocat P Parrat, LR, ancien 1er adjoint de Pujol a voté RN..!), le parti, Paris et la gloire médiatique..?

 

Tout le monde (médias, chercheurs...) s'accorde sur la dédiabolisation de L.Aliot : il est vrai qu'il essaie de ne pas faire de vagues à Perpignan... Il aurait changé et il faut oublier le passé (directeur de campagne de Le Pen...) !

 

Cependant, quand vous écoutez, au café du commerce, la France profonde, populaire, c'est autre chose : un discours raciste, fascisant. Ainsi, j'étais entouré dimanche, au PMU-Presse de St-Cyp, d'un groupe énorme de vieux qui venaient jouer au tiercé et discutaient de la situation politique.

 

A faire peur : revenir à la peine de mort, tuer Macron, ce fils de p... etc, chasser les étrangers, tout pour les Français... Colère, violence verbale...froid dans le dos : fascisme pas mort, le peuple (une partie) est le diable et il a voté pour des candidats qu'ils croient d'extrême-droite et qui devraient être plus fermes...

On ne va pas s'ennuyer dans l'hémicycle...ni dans les rues...

 

JPB - 20.6.2022

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 08:36
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -

Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo - Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -

Nathalie CULLELL

 

candidate aux législatives pour la Nupes, elle peut créer la surprise...si le front républicain fonctionne (Républicains, Socialistes dissidents votant pour la prof de Lettres classiques du lycée de Font-Romeu), si un "front anti-Mélenchon" ne se met pas en place... Mais la haine et la mesquinerie politiques sont tenaces...

 

C'est sûr, le Merluchon suggère souvent le repoussoir : l'ancien sénateur socialiste pépère s'est mué en enragé, pour la forme, en insultant flics et journaux, mais pas dans le fond, les réformes de la new alliance populaire (smic à 1500...) n'ayant rien de radical...

 

Cependant Nathalie de La Cabanasse, inspirée par l'air du haut-confluent et une culture gréco-latine qu'elle veut diffuser partout, n'a rien de cette caricature. Elle élève le débat : elle n'est ni communautarisme ni islamophobe-gauchiste...Si elle fut révolutionnaire au NPA (ex Ligue Coco Révolue...), parti besancenotien auquel J.Luc emprunta le fameux et élégant slogan de "la police tue", si elle fut "gilette jaune", elle ne promet pas pour autant de raser gratis...

 

Elle nous propose simplement de changer le paysage politique de ce territoire qui, fatigué par les politiciens en place (PS, Rép, PCF...inamovibles, ne faisant émerger aucune personnalité jeune) s'en remet désormais, non par fascisme, mais par désespoir, à un parti populiste et sectaire... Chiche !

 

Oui, croire en Nathalie dimanche prochain sur la 3ème circonscription !!

 

J.P.Bonnel 16.6.2022

  Banyuls-sur-Mer

Conférence de Pierre COUREUX

Président des Amitiés internationales AndréMalraux  

 

Le voyage des œuvres d’Art

Vendredi 17 juin à 17h30, salle Novelty, gratuit.

Association. W.BENJAMIN

   

Guillaume Lagnel communique :

 

L'Institut des Arts du Masque de Limoux

 "L'Institut Hors les Murs"  à l'Abbaye de St Hilaire
 
Chères Amies et Amis bonjour
 
A l’Abbaye de St Hilaire (Aude) 

l’exposition  «Sur les Chemins du Maître de Cabestany -l'Art Roman - De la Sculpture au Masque» est ouverte 

 Ouverte au 1er mai l'exposition est présentée au public jusqu’au dimanche 26 juin

Après avoir été accueillie durant tout l’été 2021 à l’Abbaye de Bonnefont (31) cette exposition est ouverte depuis le 1er mai à l’ancien réfectoire des moines de l’Abbaye de St Hilaire accueillie par les Amis de l’Abbaye et la Commune de St Hilaire

«Masques en Scène» du spectacle «Du Maître et des Anges» une création de la Cie L’Arche de Noé  / - «Moulages» réalisés par Alphonse Snoeck de l’Atelier de Lagrasse.

 

Le Maître de Cabestany est un sculpteur roman anonyme de la seconde moitié du XIIème siècle. Par son style très original, on reconnaît ses œuvres et celles de son atelier dans des édifices religieux du Languedoc, du Roussillon, de Catalogne, de Navarre et de Toscane.

Rappelons que le célèbre tympan a été découvert à Cabestany, dans les Pyrénées orientales en 1930, lors de la réfection de l’église. Le « Maître de Cabestany », sculpteur auquel on a donné le nom du lieu de cette découverte, est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands et mystérieux sculpteur du monde roman de la Méditerranée.

Ses sculptures sont particulièrement présentes dans l’Aude, que ce soient les chapiteaux et modillons du chevet de l'abbaye de Saint-Papoul, le sarcophage reliquaire sculpté de l'église de Saint-Hilaire-d'Aude, des chapiteaux de l'église Sainte-Marie de Rieux-Minervois, divers éléments sculptés provenant de l'ancien portail de l'abbaye Sainte-Marie de Lagrasse ou, encore, deux chapiteaux attribués à l'atelier du maître de Cabestany qui sont conservés au musée archéologique de Narbonne.

https://saint-hilaire-aude.fr/abbaye/le-maitre-de-cabestany

 

C’est à l’invitation de la Ville de Cabestany, produit par le Centre de sculpture romane que Guillaume Lagnel a créé «Du Maître et des Anges» en forme d’un opéra joué sur place, puis au MNAC de Barcelone, qui a réuni dans sa dramaturgie un grand nombre de masques et personnages qui ont été invités ensuite dans de nombreux lieux du patrimoine roman sur les Chemins du Maître de Cabestany. 

 

 Dans le cadre de cette exposition, les célèbres moulages d’Alphonse Snoeck, de l'Atelier de Lagrasse (Aude) y sont présentés. Plasticien et spécialisé dans la reproduction de sculptures anciennes destinées aux monuments historiques, aux musées et aux collections privées. Alphonse Snoeck est à l'origine des ouvrages qui sont constitutifs du Centre de Sculpture Romane de Cabestany regroupant la présentation complète des oeuvres identifiées du Maître de Cabestany

https://www.alphonse-snoeck.fr/cv.

 
Exposition réalisée par  l'Institut des Arts du Masque avec la complicité et le soutien des Amis de l'Abbaye de St Hilaire (Aude)
Les Amis de l'Abbaye Tel 0601764697      Ouvert tous les jours de 10h à 18h   jusqu'au 26 juin
 
Déjà pour prendre date :  Semaine estivale sur le Chemin du  Maître de Cabestany à l'Abbaye de St Hilaire  du 21 au 26 juin 2022 - 
Un programme de visites et de rencontres et de trois rendez vous : 
Le 23 juin : Lecture par l'auteur et écrivain François Henri Soulié  "Angelus" roman historique paru chez 10/18 -  à 20h30
Le 25 juin : Conférence Rencontre "A la recherche d'un Opéra Perdu" le Maître de Cabestany avec Guillaume Lagnel, metteur en scène  à 21h30
Le 26 juin  : Conférence d'Alphonse Snoeck  "L'oeuvre du Maître de Cabestany" à 17h 
 
Vous en souhaitant bonne réception
Bien cordialement  GL
 

La Page FB d’IAM témoigne de nos actualités  :   @IAM.LIMOUX     - https://www.facebook.com/IAM.LIMOUX/?ref=ts&fref=ts

Prendre date

Semaine estivale sur les Chemins du Maître de Cabestany à l'Abbaye de St Hilaire du 21 au 26 juin 2022      Visites, rencontres, conférences et lecture

 

Le 23 juin à 20h30 :   

Lecture et dédicace  

Rencontre autour de François Henri Soulié «Angélus» Editions 10/18  au cloitre

 

Premier tome de la trilogie «Occitania», Angélus a pour point de départ la création du sarcophage de St Sernin par le Maître de Cabestany. Ce roman a reçu le Prix Historia et le Prix Radio France-Bleu. À la source même de son inspiration, François-Henri Soulié nous invite à parcourir cet univers du XIIème siècle où anges et démons se côtoient dans l’imaginaire collectif. Un voyage sur les sentiers de l’écriture, à la rencontre des chevaliers, des imagiers et des « hérétiques » : mis en voix par l’auteur avec la complicité des comédiens Nathalie Pagnac et Harold Crouzet. 

(entrée libre)

 

 

Le samedi 25 juin à 21h30  : 

Rencontre «A la recherche d’un Opera Perdu»  avec Guillaume Lagnel  au cloître  Riche d’un parcours artistique de plusieurs décennies de création sur les chemins de l’art roman, Guillaume Lagnel nous fera part du cheminement d’une de ses créations, «Du Maître et des Anges» / Cie L’Arche de Noé -inspirée du Maître de Cabestany. Composition, choix des œuvres sculptées qui ont conduit à la réalisation des masques, des costumes, et des décors, écriture des récits, choix musicaux, jeu et interprétation des acteurs..: Comment le metteur en scène fait-il éclore une création ? (entrée libre)

 

Le dimanche 26 juin à 17h  :

Conférence «L'œuvre du Maitre de Cabestany» par Alphonse Snoeck à l’église      Plasticien et historien, il a réalisé l’intégralité des copies des œuvres reconnues du Maître de Cabestany qui constituent aujourd’hui le Centre de Sculpture de Cabestany. Mais aussi de nombreuses copies que l’on peut retrouver présentées dans bien des Musées de Grande Région. Fort de son expérience, il nous propose aujourd’hui de partager ses connaissances sur le travail caractéristique de ce grand Maître de la sculpture romane. (entrée libre)

A 16h visite guidée et rencontre autour du Moulage du tympan du Maître avec Alphonse Snoeck - Remi Delguel et Judith Morand du Musée des Automates     

G. LAGNEL

Partager cet article
Repost0
2 mars 2022 3 02 /03 /mars /2022 10:21
Avec CHEVENEMENT, pour MACRON

*Pour Macron, avec Chevènement :

 

Je reste fidèle à celui pour qui j'ai milité au "Mouvement des Citoyens, puis au MRC, jusqu'à la faillite de la tentative très décevante de réunir les "souverainistes des 2 rives", allant jusqu'à fréquenter des personnalités troubles comme le gourou du Puy-du-fou, flirtant à présent avec Mister Z...

 

Je lisais déjà la revue Repères, d'inspiration marxiste, puis suivis le Che dans la tendance "Socialisme et république" au PS, qui s'était refait une santé à Epinay grâce à JPC.

 Celui-ci, avec le retournement de 1983, suivit le réformisme mitterrandien, tout en restant fidèle à son idée de la France et du Socialisme. Il démissionna et ne chercha pas les postes bien payés ou une carrière d'arriviste.

 

Devant la médiocrité de certains candidats (femmes, improvisant un programme), face au danger d'extrémistes (racisme, rejet de l'autre) que révèle leur position proPoutine (Mélenchon condamne l'invasion d'un pays souverain mais refuse qu'on aide militairement l'Ukraine...Alors que faire ? On attend que la population meure.?)...

le seul personnage raisonnable et à la hauteur des problèmes mondiaux est sans conteste E. Macron.

 

 

jpb 

 

- - -

 

Jean-Pierre Chevènement : « J’apporte un soutien républicain à Emmanuel Macron »

23h00 , le 26 février 2022

Figure de la gauche républicaine, ancien ministre de l’Intérieur et de la Défense, Jean-Pierre Chevènement prend parti pour le chef de l’Etat sortant.

.

 

Jean-Pierre Chevènement apporte son soutien à Emmanuel Macron  en vue de l'élection présidentielle à venir. L'ancien ministre de l'Intérieur et de la Défense (de 1988 à 1991 puis de 1997 à 2000) veut « donner un sens à cette élection, et au mandat du candidat qui sera élu président jusqu’en 2027 ». Dans le même temps, il fustige la droite, pointe ses « fautes », son « absence de projet », « l’oubli des grandes leçons laissées par le général de Gaulle qui l’ont précipitée dans l’errance où nous la voyons ». 

 

Qui soutiendrez-vous dans cette campagne présidentielle ?

J’apporte un soutien républicain à Emmanuel Macron. Que veux-je dire par là ? Il est inconcevable que quiconque prétendant exercer une influence dans nos institutions ne se prononce pas à l’occasion de cette élection directrice. Et c’est bien de cela qu’il s’agit : donner un sens à cette élection, et au mandat du candidat qui sera élu président jusqu’en 2027. Je fais donc appel au civisme de nos concitoyens pour que chacun détermine son choix à la lumière du seul critère qui vaille : l’intérêt de la République.

 

 

 

Pourquoi Emmanuel Macron, donc ?

Emmanuel Macron a des qualités remarquables et une expérience dont nul autre ne peut se prévaloir. Elles sont reconnues, surtout à l’étranger. En France, on lui fait souvent un procès injuste : d’avoir évincé en 2017 le PS et la droite, les tenants légitimes du titre. Cela peut se comprendre, beaucoup ont eu le sentiment de voir leurs carrières brisées. Mais ce n’est pas Emmanuel Macron qui a fait imploser la gauche. Cette implosion tient à des choix bien antérieurs, qui l’ont fait concéder toujours plus à l’avidité des puissants et qui l’ont progressivement coupée des couches populaires. Ces choix, je les ai dénoncés dès les années 1980 : le marché unique, c’est-à-dire la dérégulation de toute l’économie, la libération des mouvements de capitaux devenue effective en 1990, avant toute harmonisation de la fiscalité sur l’épargne, bref, la voie ouverte aux délocalisations industrielles et à la désindustrialisation… Celle-ci a creusé le gouffre du chômage et les fractures sociales où s’enracine la crise des Gilets jaunes.

Mon soutien n’est donc pas un blanc-seing: je n’abandonne pas mes convictions

Concernant la droite, quel est votre diagnostic ?

Pareillement, ce n’est pas Macron qui l’a frustrée en 2017 d’une victoire qu’elle croyait acquise. Ce sont les fautes de la droite elle-même, son absence de projet, l’oubli des grandes leçons laissées par le général de Gaulle qui l’ont précipitée dans l’errance où nous la voyons, et pas seulement des erreurs humaines. De cette double éviction de la droite et de la gauche, de cette mise en turbulence du système procède un ressentiment qu’humainement je peux comprendre. Mais il est injuste d’en faire porter le chapeau à Emmanuel Macron. Au contraire : les Français ne voulaient plus de la fausse alternance entre des partis devenus presque interchangeables. Et Emmanuel Macron n’a pas été élu en 2017 pour poser quelques rustines.

 

 

 

Avez-vous hésité à le soutenir ?

 

La seule chose qui, en 2022, m’ait fait hésiter, c’est la perspective d’une Europe fédérale inscrite dans la plateforme de la coalition allemande après l’accord entre SPD, Verts et FDP. Car si nous devions accepter un vote non plus à l’unanimité mais à la majorité qualifiée, au sein du Conseil européen, sur les questions de politique étrangère et de sécurité commune, c’en serait fini du statut de la France comme membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. C’est inenvisageable. Mon soutien n’est donc pas un blanc-seing : je n’abandonne pas mes convictions. Cela, le président Macron le comprend.

Comment jugez-vous le bilan du chef de l’État sortant ?

Emmanuel Macron a pu commettre quelques erreurs. Mais sur l’essentiel, c’est-à-dire la crise du Covid, il l’a contenue aussi efficacement que possible. Sur le plan sanitaire, la politique de vaccination a montré sa pertinence, grâce à la mobilisation des personnels soignants et des « premiers de corvée ». Sur le plan économique, le mot d’ordre du « quoi qu’il en coûte » a été tenu et assumé. C’était un renversement complet par rapport à l’approche initiale d’Emmanuel Macron. Mais les prêts garantis par l’État aux entreprises leur ont permis de tenir, les mesures en faveur du chômage partiel ont fait tomber le chômage total à 7,4 %, le niveau le plus bas depuis 2007, et les secteurs majeurs de l’économie ont été préservés. Surtout, dès le 13 avril 2020, Emmanuel Macron a fixé un cap : la reconquête de l’indépendance industrielle et technologique de la France, ainsi en matière de production d’électricité d’origine nucléaire. Cela est conforme à l’intérêt du pays.

 

Lire aussi - INFO JDD. L'ancienne ministre socialiste Élisabeth Guigou rejoint Emmanuel Macron

La réindustrialisation est donc possible ?

Depuis 2017, et ce pour la première fois depuis des décennies, de nouveaux sites industriels s’ouvrent et de nouveaux emplois industriels se créent. Les investissements étrangers en France, notamment américains, sont plus nombreux. Certes, la désindustrialisation de la France n’a pas encore été enrayée. Le gouffre du déficit commercial – 85 milliards d’euros en 2021 – n’a pas été résorbé. Mais l’hémorragie a pris fin et les problèmes ont été clairement identifiés.

 

Mélenchon a un certain talent, mais un problème avec la République

 

Les électeurs de gauche devraient donc, à vous suivre, voter Macron dès le premier tour ?

 

La gauche a perdu ses repères idéologiques. Aucun candidat ne représente cette gauche enracinée dans le terreau des Lumières, qui prétendait donner la maîtrise de son destin à chacun, individuellement et collectivement. ­Mélenchon a un certain talent, mais un problème avec la République. La VIe République dont il rêve ne serait qu’un retour au régime d’assemblée… Quant aux autres, ils sont restés dans le ­sillage du social-libéralisme. Quel choix peut donc faire un électeur de gauche entre ces reliques ? Beaucoup préféreront, je crois, cet alliage entre la tradition du progrès social et la culture de l’État, auquel tend Emmanuel Macron.

 

Le macronisme n’est-il qu’une parenthèse, ou une modification durable de notre jeu politique ?

À mes yeux, le macronisme n’existe pas. Il y a Emmanuel Macron, qui est un être libre, qui pense par lui-même et qui décide. Et puis il y a des gens très divers, avec lesquels je peux être d’accord ou non. L’élection d’Emmanuel Macron s’inscrit dans une histoire de la Ve République. Première phase : la refondation, avec de Gaulle qui veut soustraire la République à l’emprise des anciens partis. Deuxième phase : la maturité, avec les anciens partis qui se refondent pour s’adapter à l’élection du président de la République au suffrage universel, le PS d’Épinay créé en 1971 et le RPR en 1976. Troisième phase : le dégagisme, car ces partis, prisonniers des mêmes engagements néolibéraux, au prétexte de l’Europe, ont peu ou prou conduit la même politique, qui a été rejetée. Quatrième phase : la mise en turbulence du système en 2017. La vraie question, c’est la suite : pour quel projet ?

 

Justement, que pressentez-vous ?

Va-t-on assister à une radicalisation, avec une coalition de la droite et de l’extrême droite ? Est-ce que la droite revenant aux affaires va réinstaller le système de l’« essuie-glace » : on se débarrasse des sortants en faisant revenir les autres ? Ou bien est-ce qu’Emmanuel Macron va pouvoir, à travers un second quinquennat, redresser le pays et redonner un sens à la politique ? C’est, pour moi, l’enjeu essentiel : permettre une recomposition de la vie politique française autour d’un pôle de refondation républicaine au sein même de la future majorité. Je fais confiance à l’intelligence et au sens de l’intérêt général d’Emmanuel Macron. C’est un pari, donc un risque. Il faut savoir le prendre.

Une nouvelle guerre froide va s’installer en Europe. L’invasion russe l’a rendue inévitable.

Quelles réformes préconisez-vous ?

Je propose de déconnecter la durée du mandat parlementaire de celle du mandat présidentiel pour refaire du Président le gardien du temps long et revivifier le Parlement. L’esprit du système en serait changé : on reviendrait à une conception de la Ve République proche de celle que voulait lui donner Michel Debré en 1958. Sur le plan économique, des mesures fortes s’imposent : le renforcement de la planification, la nationalisation d’EDF, le développement de l’actionnariat salarié, etc. Et puis, il y a les investissements d’avenir. Emmanuel Macron a déjà donné des pistes avec France 2030.

Depuis jeudi, l’armée russe attaque l’Ukraine . Comment réagissez-vous ?

Une nouvelle guerre froide va s’installer en Europe. L’invasion russe l’a rendue inévitable. Et elle va durer. J’espère qu’on pourra favoriser une désescalade, mais ça me paraît mal parti. Emmanuel Macron a fait ce qu’il pouvait et il a bien fait. On peut soutenir la résistance ukrainienne, mais je ne crois pas qu’il faille écouter ceux qui prônent l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan. Ses mécanismes automatiques risqueraient de nous entraîner dans une troisième guerre mondiale potentiellement nucléaire. Une autre histoire eût été possible, mais on ne refait pas l’histoire///

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 08:26
 Voterez-vous pour les pro-Poutine ? (Mélenchon, Le Pen, Zemmour, Pécresse/Fillon)
 Voterez-vous pour les pro-Poutine ? (Mélenchon, Le Pen, Zemmour, Pécresse/Fillon)
 Voterez-vous pour les pro-Poutine ? (Mélenchon, Le Pen, Zemmour, Pécresse/Fillon)
 Voterez-vous pour les pro-Poutine ? (Mélenchon, Le Pen, Zemmour, Pécresse/Fillon)

* Voterez-vous pour les pro-Poutine ?

-Mélenchon, admiratif aussi des dictateurs d'Amérique latine...

-Le Pen, et l'extrême-droite.

-Zemmour, Vichyssois, entouré de nazis

-Pécresse, s'inspirant du programme de Fillon...grand ami de Poutine, obligé de renoncer à son salaire en Russie...

 

 

Viktor Orban, le pro-Poutine piégé par la guerre en Ukraine

Le Premier ministre hongrois, proche de Moscou, se retrouve écartelé par la guerre en Ukraine. Briguant sa réélection début avril, il devra trancher entre le Kremlin et l'ancrage occidental de la Hongrie.

 

Malgré sa proximité avec le Kremlin, la Hongrie condamne l'attaque russe et s'est ralliée aux sanctions décidées par l'UE.

 

 

* La Dépêche (de Toulouse) :

 

Crise en Ukraine : les ambiguïtés russes de Zemmour, Le Pen et Mélenchon

  • image.jpg
  • Eric Zemmour, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon n'ont jamais caché leur sympathie pour la Russie. AFP

 

Election présidentielle 2022, Guerre en Ukraine, Politique

Publié le 23/02/2022 à 06:01 , mis à jour à 07:35

Les trois candidats à l'élection présidentielle, Eric Zemmour, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ont choisi de ne pas condamner franchement Vladimir Poutine, certains le soutenant même ouvertement.

Pas question d’être associée à François Fillon, longtemps accusé d’être pro-Poutine. Mardi, Valérie Pécresse s’est donc fendue d’un communiqué très clair : « Il est inacceptable qu’en Europe l’intégrité des pays soit violée », a écrit la candidate LR à la présidentielle. Mais tous ses concurrents ne sont pas aussi clairs...

 

(C) La Dépêche (Toulouse)

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2022 5 18 /02 /février /2022 09:21
F.O.Giesbert et son livre sur la V° République
F.O.Giesbert et son livre sur la V° République

F.O.Giesbert et son livre sur la V° République

Un Général de GAULLE cynique, hypocrite, libidineux, dépourvu de compassion...par FOG

Le journaliste dynamique et talentueux du Figaro éprouve une grande passion par De Gaulle, mais, objectif et amoureux de la vérité, comme toujours, il n'hésite pas à dresser un portrait très négatif du premier président de la cinquième République française...

Ainsi, après avoir écrit sur les immigrés et sur sa ville, Marseille, où l'on n'entend parler que l'arabe (voir ce blog des dernières semaines et pages 15, 177, 204), le journaliste de droite, utilisant la pensée hégémonique zemourienne, élargit le propos à la France : il s'agit de montrer le rôle de De gaule durant la guerre d'Algérie.

Le propos débute à la page 52 où la duplicité du général et son mépris pour les Pieds-Noirs donnent des frissons; tout y passe, Salan et l'OAS, Massu, les Colons, le code de l'indigénat : pour vous aider, voir les pages 52, 54, 74, 76 (Salan et 174, 196), 79, 81...)

Ce politique rusé n'a pas de sentiment, ni pitié ni compassion (186), il est cynique comme la plupart des politiciens, pas de quoi faire un mythe de l'inventeur de la V°.! Il est ingrat, peut oublier ses anciens amis, il est impitoyable, ce soldat, ce général tenté par Baden-Baden pour cogiter un coup d'Etat...Qui était permanent, selon le livre célèbre de F. Mitterrand, un autre cynique...

En outre, le racisme n'est pas loin dans sa bouche: les Arabes ne sont pas comme nous, c'est une autre race et l'assimilation est impossible; il défend la civilisation occidentale  et les Maghrébins sont utiles surtout comme main d'oeuvre qui sera invitée à venir en France quand les Français ne veulent pas faire la sale besogne...

Enfin, la question du sexe est abordé sans détour par la plume délurée de ce cher FOG, intello médiatique, qui, en page 35, compare De Gaule et Pétain : leur appétence pour le sexe. "P. Pétain, son chef de régiment, futur maréchal et chaud lapin notoire, qui est alors son mentor avant de devenir son ennemi personnel, de Gaule se retrouve souvent, en fin de semaine, dans le même train...Les deux hommes partagent les adresses, des femmes; des plaisirs..."

Madame de Gaulle savait les frasques de son époux et était très jalouse : affecté à Beyrouth, "il n'est pas, tant s'en faut, un mari modèle..." Et quel séducteur auprès des comtesses russo-polonaises, mais c'était avant son mariage... Le livre vaut pour de tels détails, montrant l'aspect humain, très humain de cet homme devenu une icône grâce au récit national qui a besoin d'idoles...

JPB (18.2.2022)

- - - - - -

 

Premier volume d’une Histoire intime de la Ve République insiste sur le génie du Général sans en occulter les zones d’ombre.

Passionnant.

Franz-Olivier Giesbert renoue dans cette Histoire intime de la Ve République avec ses grandes biographies de Mitterrand et de Chirac. Le journaliste fait œuvre d’historien dans cette remarquable saga qui sera composée de trois volumes, puisant aux meilleures sources ainsi que dans ses souvenirs personnels. Celui qui a connu tous les présidents de la Ve République, à l’exception de son fondateur, retrace avec un œil très neuf les grands épisodes qui ont conduit le pays au déclin dans lequel il est actuellement.

 

Ce premier volume se concentre sur le sursaut gaulliste, dont il n’occulte pas les zones d’ombre, tout en sachant rendre au génie du Général sa dimension historique, tant dans sa capacité à fonder une nouvelle République qu’à sortir le pays de l’ornière algérienne. De Gaulle espérait trouver dans la construction d’une Europe à six un moyen de redonner à la France une nouvelle place dans le concert des nations, sans être dupe des dangers du projet fédéraliste...

 

*Gallilmard 2021, 20 Euros
Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 12:21
Z...Marine/Louis - Macron/Bayrou - Nasser Nasdas
Z...Marine/Louis - Macron/Bayrou - Nasser Nasdas
Z...Marine/Louis - Macron/Bayrou - Nasser Nasdas
Z...Marine/Louis - Macron/Bayrou - Nasser Nasdas

Z...Marine/Louis - Macron/Bayrou - Nasser Nasdas

Perpignan : Aliot dans une passe difficile 

 

Echec au quartier saint-Jacques selon Nasdas, "l'influenceur", bientôt rappeur, et maire de Perpignan...

 

Echec pour la sécurité : il n'y a jamais eu autant de meurtres et d'agressions en ville que depuis L. Aliot est élu... Problème avec une partie de la police municipale: les syndiqués CFDT feraient de "la politique"...

 

Echec à l'agglomération quand on a un complice de style du maire du Barcarès ! Barca : Basta !!
 
Echec au RN : des conseillers municipaux prennent partie pour Zemmour : une opposition au coeur même de la majorité ... Et Marine que tout le monde sait battue d'avance... Aliot ne peut que pâtir de son échec...

 

 Heureusement que la culture met un peu de baume au coeur des citoyens, grâce à A. Bonet qui conduit son maire à France- Culture (hier soir dimanche) pour redorer le blason de Perpignan... Mais aujourd'hui on oublie tout: merci Valentine !

JPB

 

 

 

 

-Interdire Z…

 

 

François Bayrou propose de réserver des signatures maires aux candidats, aux-delà de 10%, dépourvus de parrainage: il cite Mélenchon, Le Pen et Zemmour.

Or, il faut interdire à ce dernier de se présenter à la présidentielle, car jugé à plusieurs reprises pour racisme, incitation à la haine…

 

Quant à F.Bayrou, on sait qu’il a des problèmes avec la justice, lui l’éphémère ministre de …tiens, la justice, tout comme Marine (et Aliot) pour les salaires fictifs des conseillers européens, destinés aux caisses du parti…

 

C’est moins grave que le racisme ou l’arabo-phobie, mais ça mérite réflexion : se demander pourquoi les citoyens n’ont plus confiance en leurs dirigeants et s’abstiennent en masse, désormais…

 

JPB

 

 

 

*Louis Aliot entendu par la police judiciaire dans une affaire d'emploi fictif

 

Justice, Politique, France - Monde

Publié le 21/06/2019 à 22:27

l'essentiel

Le député du Rassemblement national et candidat à la mairie de Perpignan Louis Aliot a été entendu vendredi en audition libre par la police judiciaire à Montpellier (Hérault) dans une enquête sur un possible emploi fictif d'un assistance parlementaire. 

Le député du Rassemblement national (RN) Louis Aliot a été entendu vendredi en audition libre par la police judiciaire dans une enquête sur un possible emploi fictif d'un ancien assistant parlementaire, a indiqué le parquet de Perpignan. 

 

 

*Entendu dans une affaire d'emploi fictif, Louis Aliot contre-attaque

Vendredi 21 juin 2019 à 19:43 - Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon, France Bleu

 

Louis Aliot a été entendu ce vendredi à la PJ de Montpellier. La médiatisation de son audition a choqué le candidat à la mairie de Perpignan au point de le pousser à porter plainte. Louis Aliot accuse ses adversaires de lui jeter "des boules puantes" à moins d'un an de l'élection municipale.

 

 

 

** POLITIQUEFrançois Bayrou mis en examen dans l’affaire des assistants parlementaires du MoDem

La justice cherche à savoir si le parti dont M. Bayrou est président, a utilisé des fonds européens afin de rémunérer en partie des cadres du mouvement employés à d’autres tâches.

Le Monde avec AFP

Publié le 06 décembre 2019 à 22h49 - Mis à jour le 06 décembre 2019 à 23h48

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2022 6 05 /02 /février /2022 11:49
Un GILET JAUNE à l'Elysée..?

Communiqué

(l'auteur de ce blog publie l'information qui lui a été adressée, mais n'est pas solidaire de l'ensemble du discours proposé...JPB- 5 février 2022)

 

https://2022sebastienperetti.fr/mon-programme/

https://2022sebastienperetti.fr/

Objet: Demande de Présentation/Parrainage à l’élection Présidentielle 2022.

Très cher(e)s ami(e)s élu(e)s, je m’adresse à vous avec la plus grande humilité, rempli de la plus forte espérance

Faute de moyen, je n’ai pas d’autre choix que de vous contacter par mail, par mail groupés. J’ai trouvé votre adresse sur internet. Afin de préserver votre anonymat, je mets celle-ci en “copie carbone invisible”, en “CCI”. Merci de confirmer la bonne réception. Amis internautes, si vous n’êtes pas élus, je m’excuse sincèrement de vous déranger. 

Je m’appelle Sébastien Peretti, j’ai 50 ans, je suis infirmier. Depuis toujours je suis “Gaulliste de gauche”, et je suis devenu il y a trois ans un “Gaulliste de gauche - Gilet Jaune” 

Fin 2018, notre mouvement national gilet jaune à rassemblé un peu plus de 94% de sympathie au sein de l’ensemble des Français. « Pour faire bouger les lignes et les choses », une cinquantaine d’associations « Gilets Jaunes », loi 1901, avec un objet politique, ont vu le jour....

Ainsi, ma formation politique, 100% pacifique « FLAVO (Jaune en Latin) » est née le jour de Noël 2018. Elle rassemble des gens de gauche, du centre et de droite. Nous revendiquons tous être des héritiers du temps béni de l’UMP-PS, et, héritiers sur le plan moral et humain de Michel Colucci dit “Coluche”.

Malheureusement, le « système » (…on dira ça comme ça…) ne nous a pas encore permis de nous exprimer pour les dernières Municipales, ni les Départementales, ni les dernières élections Régionales…

Aussi, à un peu plus de deux mois du scrutin présidentiel, en considérant la gravité de la crise qui frappe notre pays de plein fouet, cette dernière rend ma démarche nécessaire, et c’est pour cela que, humblement, je vous sollicite.

Ma seule motivation, ma seule ambition est de faire entendre la voix « Gilet Jaune », la voix du peuple, des petits, des anonymes, des pauvres, ce que le pouvoir actuel appelle les « sans-dents »

Dans cette optique, le 21 JAnvier dernier, j’ai officialisé ma candidature à travers la saisie du Conseil d’Etat et du Conseil Constitutionnel, sous la forme d’un « Référé Urgence », et des dépôts de plainte et de demandes d’enquêtes administratives afin de mettre en lumière que les cinq dernières années que nous venons de vivre sont totalement Anticonstitutionnelles

En effet, nous sommes tous aujourd’hui dépendants du bon vouloir d’une petite bande de « robin des bois à l’envers»… Ça ne doit plus continuer. 

La gravité et la profondeur de la crise qui frappe notre pays rend ma candidature, nécessaire, afin d’offrir une voix populaire, afin de rassembler et d’unir à nouveau notre pays.

Cette crise est malheureusement présente dans tous les domaines : Écologie, Santé, Finance, économie, COVID-19  et politique, mais aussi, crise culturelle, crise identitaire… La crise est globale et générale

Elle frappe le Monde et l’Europe. Or ni les causes ni les enjeux n’en sont compris. Pourtant, cette crise menace le devenir, la prospérité et la pérennité universelle.

Derrière cette crise aux multiples visages, se cache une grave crise politique

Les principes de Liberté, d'Égalité et de Fraternité ne peuvent plus vivre si nous renonçons, certes dans l’ignorance des enjeux, à façonner notre avenir comme un ensemble de citoyens libres formant une nation libre, la République Française.Je suis candidat pour que les choses changent, afin qu’il y est un « avant » et un « après ». 

La France ne doit pas être condamnée au déclin où à la mort. JAMAIS, absolument Jamais !!! 

Pour cela, elle a besoin, très rapidement, d’un projet politique mobilisateur, incluant nos différences légitimes; un projet humain rassemblant et unifiant l’ensemble de notre Nation afin de recréer et rendre possible notre avenir

Ensuite, au mois de Juin 2022, il y aura les élections Législatives, toutes aussi importantes que la Présidentielle. 

Pour ces dernières, nous Flavo-GJ, nous souhaitons présenter des femmes et des hommes des tous milieux socioprofessionnels, mais aussi et surtout des élus de terrains engagés pour le service d’autrui. 

Nos investitures seront publiées trois semaines après le 2ème tour de la Présidentielle. Peut-être qu’il y a autour de vous des personnes susceptibles d’être intéressées par notre projet.

Aussi, avec l’ensemble de la classe politique “institutionnelle et  naturelle” Républicaine, nous allons faire vivre ce projet à l’occasion de ces échéances politiques majeures et capitales de 2022, en apportant nos idées, et, surtout en faisant entendre une parole, une voix « Gilet Jaune ». 

Auparavant, nous avons tous connu les années bénies du temps de l’UMP-PS, où, de 1981 à Avril 2017, Gauche et la Droite Républicaines, nous permettaient de vivre dans une forme d’équilibre et de bonheur dont nous sommes tous nostalgiques. C’est ce que nous allons reconstruire sans attendre.

En 2020, par la biais des élections municipales, symboliquement, la France s’est remise sur pied. En 2021 avec les élections Régionales et Départementales, elle a repris corps. En 2022 elle reprendra “SAtête

Nos bonheurs dépendent de nos libertés, toutes; elles-mêmes s’arrêtant là où commencent celles d’autrui. Nos Libertés sont avant tout construites sur le respect et les différentes capacités à faire des choix. Puissent nos choix se faire avec courage, et, puissent-ils être non pas le reflet de nos peurs, mais… celui de nos espérances, toutes, absolument toutes

https://2022sebastienperetti.fr/qui-suis-je/

Aussi, je vous demande d’aider ma voix à se faire entendre car les idées et les valeurs qu’ensemble, nous portons et que nous porterons toujours sont celles de la résistance ! Résistance à la démission, résistance à la soumission fascisante et collaborante…

Mon programme s’appuis sur un projet d’Avenir Social, et, SOCIÉTAL qui s’appuie sur TROIS grands axes et 10 points forts : 

A. Une démocratie directe, perpétuellement référendaire, renouvelée régulièrement et  éthique (finances - vie politique), avec l’application d’une politique Loyale et Humaine pour (re)construire notre pays la France et un monde de paix. 

B. Une évolution sociale afin de pouvoir proposer une société juste et  équitable (Défense, Éducation, Médias, Administration Pénitentiaire, Police, Laïcité, Familles, gratuité de l'électricité et des télécommunications, Santé…etc).

C. Construire les fondations solides de la transition agricole, écologique, énergétique et économique. 

1 - Fin immédiate du pass/sanitaire et plan de sortie du COVID-19 avec M. le Pr Didier Raoult pour référent national.

2 – Plan international d’extrême urgence écologique.

3- Mesures économiques urgentes:

3  - a : Suppression, effacement et extinction des toutes dettes publiques, privées, personnelles et professionnelles. Revalorisation immédiate des minimas sociaux.

3 - b :  Instauration d’un revenu universel pour tous.

3 - c :  Eradication de la pauvreté

3  - d :  Suppression de la taxe d’habitation (Enfin… !)

3  - e – taxation progressive  des transactions boursières.

4 - Restructuration Politique: Transition vers la 6ème République Perpétuellement Référendaire (RIC), et reconstruction de l’édifice Politico-Institutionnel.

5 – Eradication des violences faites aux femmes et prise en compte de leurs spécificités féminines.

6  – Réforme de la presse, condamnation de la désinformation, encadrement et renfort de la Liberté d’Expression

7 - Nationalisation de toutes les structures de Santé. Ségur de la santé à minimum 600 euros/mois pour tous, y compris pour les travailleurs sociaux. Reconstruction du système de santé.  Suppression du Numerus Clausus Médical et Paramédical.

8 - Réforme de l'éducation nationale

9 – Réforme de la Justice, Police, Défense et du système carcéral.

10 – Ensemble… tous … Mieux vivre, mieux faire, mieux être.

Pour cette échéance électorale, cette Présidentielle 2022, me présenter, me soutenir, me donner votre parrainage (Article 3, loi 62-1292), revient à un résultat triple !

En effet, comme cité plus haut, étant par nature, par essence  un « Gaulliste de Gauche », et donc, depuis 2018 un « Gilet Jaune Gaulliste de Gauche », en me parrainant, c’est cette triple voix que vous allez faire entendre sur le terrain électoral.

Ce qui, dans la reconstruction de l’édifice politique, celui d’un vrai pouvoir et d’un vrai contre-pouvoir, sera un troisième paramètre garantissant l’intégrité démocratique retrouvée

Mais surtout en prenant totalement en compte les besoins du Peuple de France ! Ses besoins, ses conditions de survie et d’existence, son histoire, sa mémoire… 

 

Aussi, Très chers ami(e)s élu(e)s, afin de voir aussi l’espoir et la volonté qui fondent notre humanisme, notre patriotisme, et, à travers vous, notre optimisme, je tiens particulièrement à vous dire que la France n’est pas finie, la France n’est plus à vendre et ne l’a jamais été. Elle sortira grandie avec cette élection Présidentielle et avec ces élections Législatives. 

Ce moment décisif pour la survie de notre pays et pour l’avenir de presque 68 millions de Françaises et de Français devra être l’occasion d’un sursaut salvateur… 

Comme, en général, sans aucune distinction, les abeilles recherchent le miel dans absolument toutes les fleurs, c’est humblement que je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous demander de m’aider à être un choix en plus, “une fleur de plus”, un candidat en plus à la prochaine présidentielle. 

J’ai très peu de moyens, c’est pour cela que j’utilise la voie électronique. Si vous le souhaitez, vous pouvez me joindre par téléphone au 07 69 94 32 17.

Ce  parrainage/présentation n’est pas obligatoirement un soutien politique, mais avant tout, une manière de faire porter nos voix, afin de faire entendre, haut et fort, nos idées et nos valeurs, celles de la résistance d’un Pays et d’un Peuple, le Peuple de FRANCE.

Merci d’avance.

 

Sébastien PERETTI 
Président-Fondateur association FLAVO, “les Gilets Jaunes entrent en politique”.
Candidat à l'élection Présidentielle 2022.
16 rue Cadet 75009 Paris 
15 Cours Joseph Thierry 13001 Marseille (adresse Postale)
00 33 1 42 92 81 00 - 00 33 7 69 94 32 17
Partager cet article
Repost0
1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 10:15
Qui vote pour l'extrême-droite-droite ? - La gauche ne veut pas l'union - L'art, la vie, la beauté, par Fr. Picard  -
Qui vote pour l'extrême-droite-droite ? - La gauche ne veut pas l'union - L'art, la vie, la beauté, par Fr. Picard  -

 Conférence « L’art, la vie, la beauté »

 

            Que cherchons-nous quand nous regardons un tableau ou un dessin ? Une représentation fidèle du réel ? Ou bien l’aspiration à la beauté est-elle une fuite hors des réalités de la vie ?A partir de l’analyse d’exemples concrets, on abordera quelques-uns des problèmes que pose l’œuvre d’art. On entend souvent dire : « l’art ne s’explique pas, il se ressent, c’est une affaire d’émotion. » Faut-il alors renoncer à tout commentaire, à toute « compréhension » en matière artistique ?

            Tableaux célèbres ou inconnus, les œuvres présentées permettront de proposer quelques éléments de réponse, sans n’aucunement prétendre à une exhaustivité évidemment impossible.

            François Picard a été professeur agrégé de Lettres classiques. Musicien amateur, il se passionne pour la musique ancienne, mène des recherches sur son interprétation et participe à de nombreux ensembles. Depuis 2014, il intervient régulièrement dans le cours « Connaissance de la musique »  proposé par l’Université du Temps Libre de Perpignan.

            Dans le cadre de ses diverses activités d’enseignement, il s’est naturellement interrogé sur la pédagogie de l’art dans les domaines de la littérature et de la musique. La fréquentation des musées et des expositions, ses rencontres avec des artistes l’ont conduit à élargir sa réflexion à l’ensemble des arts plastiques, en s’appuyant paradoxalement sur son inaptitude incurable à dessiner ou peindre à peu près correctement.

 

- - - - -

 

La gauche ne veut pas l'union...

 

Pourquoi ?

  L'ego, d'abord, chaque candidat se pensant indispensable, et surtout désirant rester dans le carnaval médiatique: abandonner ce serait une mort virtuelle, ainsi Montebourg, on l'a déjà oublié !

 

Chaque parti, même devenu une secte (au sens de très petit nombre) a un réflexe "sectaire" : persister et se replier sur lui-même, intolérant aux autres paroles...

 

En outre, il s'agit de marquer son terrain, et de préparer les législatives qui vont suivre la présidentielle. Le candidat communiste, Fabien Roussel, qui fait une belle campagne, digne et se montre très sympathique, a bien déclaré qu'il fallait un candidat pour le PCF sinon le parti n'aurait plus d'existence...

 

Enfin je suis persuadé que les candidats A.Hidalgo (PS), Verts, communiste ne désirent pas se désister pour Mélenchon qui les méprise, ne sera jamais élu (trop radical, trop enclin à des crises et colères peu rationnelles) et a des positions indéfendables, staliniennes en matière de politique étrangère : ne pas s'opposer à Poutine (il peut donc manger l'Ukraine après avoir envahi la Crimée...), défendre les dictatures ou régimes autoritaires en Amérique latine (Castro/Cuba - Chaves...).

 

Le déclin de la gauche, du moins des partis et des leaders, sans aura, n'est pas inéluctable, car la G. est là, en attente, silencieuse; elle s'est montrée lors du vote pour les Régions et les municipalités. Elle n'a pas trouvé son leader (l'initiative de Taubira n'ajoute que du trouble au malaise) : soit elle s'abstiendra ou votera nul, blanc, ou pour un extrémiste (la moitié des électeurs de la France insoumise, selon les analyses pré-électorales)...soit elle votera pour Macron, le moins mauvais, et encore par réflexe républicain face à l'aventure Le Pen et Z...

 

jpb (1.2.2022)

- - - - -

 

 
 

Dans presque tous les pays, des options politiques se réclamant de courants nationalistes ont émergé. En France, à moins de trois mois de la présidentielle les options électorales d’extrême-droite rassemblent près d’un tiers des votants, voire jusqu’à 40% des votants selon certains sondages.


Comment comprendre la complexité de l’émergence de l’extrême-droite ?

 

Qui vote pour ces candidats d'extrême-droite ? Si les variables économiques expliquent que partiellement (et donc imparfaitement) une inclinaison politique à l’extrême-droite, que pouvons-nous mobiliser pour dresser une sociologie complète des votants d’extrême-droite ?


Comment les formes du paysage médiatique mais aussi les décisions et directions idéologiques des gouvernants organisent le débat autour de lignes de fractures favorables au déploiement des idées d’extrême-droite?


Quelles sont les zones de résistances parmi les groupes populaires qui n’adhèrent pas au vote d’extrême-droite ni aux idéologies xénophobes ?


Quelles stratégies politiques développer pour enrayer le développement des idées réactionnaires et xénophobes et promouvoir les projets politiques progressistes et émancipateurs ?


🎤Intervenant∙e∙s :

 

📰Lucie Delaporte
Journaliste à Mediapart en charge de la droite et l’extrême droite
🔬Violaine Girard
Sociologue, autrice de l’ouvrage Le vote FN au village
📰Nicolas Massol
Journaliste à Libération en charge de l’extrême droite pour la campagne présidentielle
🔬Hugo Touzet
Sociologue, co-auteur de l’ouvrage Votes Populaires !

 

📱Faites nous part de votre participation sur notre événement Facebook

📣Notre événement est organisé avec le collectif RED Jeunes

📌La conférence aura lieu à la Bourse du travail de République au 85 rue Charlot (75003) à Paris (Salle Henaff)

 

 

Séminaire des 6 fondations

Après Glasgow: que disent les mobilisations pour le climat?

 

 

La COP 26 devait être l’occasion pour les dirigeants mondiaux d’agir ensemble pour limiter les hausses de température et les changements climatiques. Ils devaient s’engager notamment à atteindre des objectifs plus ambitieux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

 

Mais la COP26 n’a abouti à aucune véritable avancée, contrairement à ce qu’ont affirmé les gouvernements, y compris le gouvernement français. Pourquoi cette inertie organisée alors que les mobilisations pour le climat ne cessent de prendre de l’ampleur dans l’ensemble des pays du monde ?

 

Pourquoi les engagements des États et des institutions financières restent-ils insuffisants ? Pire même, il a été acté que ces mêmes États et institutions subventionnent massivement la poursuite de la croissance des énergies fossiles !

 

Les 6 fondations (dont Espaces Marx) proposent de faire le point avec des participants à la conférence de Glasgow et de débattre des stratégies que peuvent mettre en œuvre les mouvements citoyens pour faire basculer le rapport de force et réorienter complètement l’action internationale.

 

🎤Intervenant∙e∙s :

- Nicolas Haeringer, co-auteur de l’ouvrage Attac Pour la justice climatique, stratégies en mouvement paru aux Liens qui Libèrent
- Marie Pochon, secrétaire générale de Notre affaire à tous

 

🕐 La conférence a lieu le 3 février à 18:30 sur Zoom

✍🏽Pour en savoir plus et vous inscrire à cette conférence, cliquez ici

 

Parution de l'ouvrage Votes Populaires !

 

 

Les classes populaires auraient quitté l’arène politique. On les regarde comme dépolitisées ou désenchantées, parfois unies dans un repli sur la sphère privée ou dans la colère « populiste ». Pourtant tous les cinq ans, le temps d’une élection, une grande partie d’entre elles retrouve le chemin des urnes. À partir d’une enquête menée en 2017 en banlieue parisienne et dans le bassin minier lensois, cet ouvrage cherche à cartographier la façon dont les rapports salariaux façonnent les orientations politiques. Chaque électorat est saisi à partir de ses expériences du travail, de la précarité et des discriminations. L’objectif est de comprendre comment les formes prises par la marchandisation du travail orientent des personnes aux statuts sociaux parfois relativement proches vers des options politiques antagonistes. 

 

Cette enquête met en lumière la connexion intime entre la crise de la démocratie, la montée de l’extrême-droite et les processus de fragilisation du salariat. Elle permet également de repérer les vécus du travail qui alimentent les dynamiques de résistance et entretiennent l’expression politique des solidarités.

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2022 4 13 /01 /janvier /2022 10:36
ALIOT flatte les Dames de France - Le député Cazenove écrit à Walter Benjamin ! -

ALIOT flatte les Dames de France ...de Catalogne...

 

Le magazine inutile de la mairie ne consacre que quelques pages au nouveau maire "Mister 23% des inscrits"...
En couverture le lecteur attentif peut lire une belle citation de Sieur Aliot : "j'ai pris les responsabilités." (car il a acheté en Nov. dernier le bel immeuble classé du 19° siècle d'architecture ferroviaire).

 

On aurait pu y installer un grand musée historique de la ville, de la "Casa Pairal" jumelé à un vrai musée dynamique contemporain, de création et de résidences... Bof...

 

Ensuite Loulou montre sa binette en page 3 et s'est fendu d'un édito revu et corrigé par Stéphane Babey... Bravo le Nègre !...

 

C'est pas fini, mon citoyen: en pagine 9, il coupe ruban de Noël, le 1er magistrat engabardiné...car frisquet il fait... Bof, le beauf...

 

Mais je voulais garder le must pour la fin: c'est en p. 11 qu'il s'éclate, Loup-Aliot, car on (un anonyme rédacteur en CDI) l'interroge et ce dialogue-fiction explique qu'il vaut mieux réanimer le quartier en installant 42 pantins devant un ordi, entourés de start-up qui bourdonnent sans cesse, plutôt qu'un grand projet culturel-patrimonial susceptible de faire de Perpignan un phare du Sud et de la Catalogne...

Ouf, on respire à la fin grâce à Georges Puig qui nous parle des belles Dames...de France et d'ici, petit Perpi...

JP.Bonnel

 

Aux Dames de France

 

Un grand magasin de la Belle Epoque

Premier édifice à voir le jour sur les terrains des remparts arasés, « Aux Dames de France » est édifié de 1905 à 1907 sur les plans de l’architecte Georges Debrie pour le compte de la société Paris-France.

Moderne par ses grandes ouvertures et ses éléments métalliques, ce bâtiment est caractéristique de l'architecture commerciale de la Belle Epoque. Plusieurs fois transformé, « Aux Dames de France » a été rénové en 2004, tout en gardant sa fonction commerciale. La place Catalogne fut un important point de liaison, après la démolition des remparts, du centre-ville avec le quartier de la gare et les nouveaux quartiers. .......

 

G.Puig

(extrait de l'article de la mairie - Perpignan ma ville n°8 - janvier 2022)

- - - - - -

 

 Le député Cazenove écrit à ...

Walter Benjamin ! 

 

Depuis son élection -ça fait un lustre- je n'avais pas eu de nouvelles du député "LREM" de la 4ème circonscription du 66. ..

Ce banquier beaugoz doit travailler en silence, mais ne pense à ses électeurs qu'à l'approche des élections, et c'est le cas de beaucoup de ces (mal) élus, machinistes ou pas !

 

Bref, cet insipide représentant de la République m'écrit, indirectement, car je suis président de l'association. W.Benjamin. Il écrit surtout à :

 

"Walter Benjamin - Mairie - 66650 - Banyuls sur Mer"

Incroyable : il ne met pas "association, ou président", mais c'est le nom du philosophe mort en 1940 qui est seul mentionné...Bévue ou besoin d'aller vite sans essayer de comprendre...

 

On écrit à toutes les associations sans savoir ce qu'elles recoupent. Tant d'ignorance et d'utilisation inconsidérée de l'argent de l'Etat (la lettre est envoyée depuis l'Assemblée nationale pour ne pas payer l'affranchissement...) concourent encore à ce que les citoyens s'abstiennent ou votent n'importe quoi...

 

JPB - 13 janvier 2022 -

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens