Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 10:20
Rencontre : les néo-ruraux avec J.P.Bonnel, Paul Gérard, Michel Llory et le photographe Jean-Christohe Milhet
Rencontre : les néo-ruraux avec J.P.Bonnel, Paul Gérard, Michel Llory et le photographe Jean-Christohe Milhet

Rencontre : les néo-ruraux avec J.P.Bonnel, Paul Gérard, Michel Llory et le photographe Jean-Christohe Milhet

Rencontre : les néo-ruraux avec J.P.Bonnel, Paul Gérard, Michel Llory et le photographe Jean-Christohe Milhet 

Médiathèque du Boulou (66) le vendredi 4 novembre à 18h, entrée libre, 04 68 83 75 00.

 

Exposition "portraits de néo-ruraux"

Débat à partir du livre "Les communautés libertaires dans les P.O",  et des romans de Michel LLORY : L'explusion, Terres oubliées.

Facebook ou la mise-en-scène de soi.

 

Déjà dans la "vie réelle", en société, dans notre travail, nous jouons un rôle et portons des masques. Dans la réalité, celle de la conscience de chacun, je suis aussi "en représentation". Qui sommes-nous vraiment ? Le savons-nous, d'ailleurs..?

Depuis quelques années, à travers les réseaux sociaux et en particulier, par l'intermédiaire de Facebook, fait d'ailleurs, non pour informer, mais pour communiquer et se montrer, c'est une vaste mise en scène de soi qui est organisée. Avons-nous le recul pour analyser, comprendre, ou faut-il laisser faire : épanchements, délire de soi, célébration de l'égo...

Bien sûr tous les usagers ne passent pas leur temps à montrer leur visage ou leurs fesses, à révéler les photos de leur bambin ou de leur dernier voyage...

Beaucoup profitent de ce medium pour faire de la pub (encore parler de soi, de ses "oeuvres", de ses actions...) ou donner des infos, des références : articles, journaux, points de vue, et c'est alors enrichissant, on découvre des points de vue, des opinions insoupçonnées...

Cependant, il s'avère que nous n'existons désormais que pour et par la COM, la représentation (par des images, des textes) qu'on donne de soi.

Pour être, avoir une place dans le monde (le grand théâtre du monde, évoqué depuis l'époque du théâtre baroque ibérique jusqu'aux Situationnistes), dans le village global virtuel des réseaux sociaux, à défaut d'avoir obtenu l'éternelle célébrité dans la réel…

 

Dans le monde virtuel *, ma représentation est mon oeuvre, mon point de vue; des amis, des anonymes peuvent contribuer à l'instauration de mon image, mais sans moi, sans mes signes sur la toile, pas de moi : je n'existe pas. 

Ego réel, virtuel, c'est un double JE que je me construis. J'essaie d'exister par tous les moyens car, réel, ce n'est pas acquis: je ne le suis que si j'ai conscience d'être réel…

Et dans le virtuel, je retourne à mon origine, d'apparence, de virtualité. Je  suis quand je suis lu, regardé par un public (pratiquants de mon facebook, lecteurs de mes books) : 

"Etre, c'est être perçu", l'a si bien dit Georges Berkeley, évêque et philosophe.

Au bout de quelques décennies d'une vie à faire admettre, mon image s'évaporera : finies mes représentations, sauf sur la plaque tombale ou sur un rayon de médiathèque, si un brin de notoriété m'est concédée…

 

JPB

 

* Se reporter à Schopenhauer : Le monde comme représentation

"Le monde est ma représentation."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens