Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 09:49
Chevaux de G.Jacquet - Collioure, Babibel des arts..?
Chevaux de G.Jacquet - Collioure, Babibel des arts..?
Chevaux de G.Jacquet - Collioure, Babibel des arts..?

Chevaux de G.Jacquet - Collioure, Babibel des arts..?

 Sélection des Prix Mare Nostrum

Roman - Histoire & Géopolitique - Philosophie & Spiritualité

 

 
 
         
         
         
   

Chers Passionnés de littérature, 
 

Nous avons le plaisir de vous présenter la première sélection des Prix Mare Nostrum 2022 dans les trois catégories. Elle est très qualitative, avec de nombreuses surprises, riche d'auteurs confirmés et de nouveaux talents. Nous travaillons déjà sur les ouvrages de la rentrée littéraire qui vont la compléter. Pour la découvrir en détail, nous vous invitons à suivre ce lien :
 

https://cutt.ly/VJ4ZSym

 

Nous vous donnons rendez-vous fin septembre pour la sélection finale. En attendant, vous pouvez nous retrouver sur les Réseaux Sociaux afin de lire nos dernières recensions, et vous informer sur l’actualité du Prix Mare Nostrum, dont l’ambition est de devenir le plus important, et le plus prestigieux de la culture méditerranéenne.
 

Nous vous souhaitons un très bel été, et surtout d’excellentes lectures.

 

Jean-Jacques Bedu - Secrétaire Général des Prix Mare Nostrum.

 

Chevaux de Guy Jacquet 

 

« ETOILE » 

 

adore les vagues, le goût de cette eau saline et en bonne camarguaises,

elle n’a de cesse que de s’y rouler avec un vrai grand bonheur.... 

pour nous aussi !

 Voyez un peu comme elle regarde les insondables horizons 

de sa belle âme, là bas,

 tout au fond des lignes de marées, 

qu’elle ne veut jamais quitter.

Elle est vraiment adorable,

 et vient d’avoir un poulain qui suivra sûrement une si belle trace.

Quand on la voit ainsi, on se met à aimer le monde.... parole !

 

Guy

Partager cet article
Repost0
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 09:31
W.Benjamin et B. Brecht au Lavandou, 1931 - SASL - Teresa REBULL, entretiens avec J.OP.Bonnel, éditions WB sans frontières
W.Benjamin et B. Brecht au Lavandou, 1931 - SASL - Teresa REBULL, entretiens avec J.OP.Bonnel, éditions WB sans frontières
W.Benjamin et B. Brecht au Lavandou, 1931 - SASL - Teresa REBULL, entretiens avec J.OP.Bonnel, éditions WB sans frontières

W.Benjamin et B. Brecht au Lavandou, 1931 - SASL - Teresa REBULL, entretiens avec J.OP.Bonnel, éditions WB sans frontières

W.Benjamin et B. Brecht au Lavandou, 1931 -

SASL -

- - -

 

*Livre : 30 personnalités du pays catalan

(18 euros - Librairie Torcatis)

Teresa REBULL, entretiens avec J.P.Bonnel, éditions WB sans frontières -

ARTS

 Céret


Du 18 juin 2022 au 1 juillet 2022

Vernissage le 18 juin 2022
18h00 – 18h00


Jacqueline Cattoen Marcelin, JCMArt

- - - - - -

 

 

ART QUE FEM

17 ET 18 Juin 2022 21h
Mès De Jazz #5

EUS

17  Juin  21h
LOUIS WINSBERG Trio :

TEMPS REEL

Naissance d’un vrai trio, capable d’écritu automatique, de composition instantanée…capable de s’inventer un d’improvisations sans fronti service du tempprésent.

 

18  Juin  21h
KEVIN REVEYRAND Quartet

TODOS JUNTOS

 

 

 

Ce nouveau projet instrumental permet à Kévin Reveyrand de mettre en valeur l’expressivité de sa basse dans un répertoire de compositions originales résolument mélodiques et d’une grande richesse rythmique. Inspirée par les nombreux pays qu’il a eu la chance de visiter depuis vingt ans, ainsi que par les musiciens qu’il a côtoyés, la musique de Kévin Reveyrand lui ressemble, une élégance naturelle, sans artifice. Dans ce nouveau projet, elle se déploie au gré des compositions, tantôt mélodique, tantôt festive, parfois contemplative. Le choix de l’instrumentation et la qualité des musiciens qui l’entourent lui donnent une identité claire te pleine de promesses, celle d’un jazz aux élans méditerranéens gorgés de soleil et d’optimisme, si précieux de nos jours.

Entrée 15 €
PASS deux soirs : 25 €
Moins de 13 ans gratuit
Placement libre

Partager cet article
Repost0
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 08:36
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -
Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo -  Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -

Nathalie CULLELL - Pierre COUREUX - Guillaume LAGNEL -St-Hilaire et Expo - Couverture Angelus - SOULIE - Affiche : l'art à St-Hilaire -

Nathalie CULLELL

 

candidate aux législatives pour la Nupes, elle peut créer la surprise...si le front républicain fonctionne (Républicains, Socialistes dissidents votant pour la prof de Lettres classiques du lycée de Font-Romeu), si un "front anti-Mélenchon" ne se met pas en place... Mais la haine et la mesquinerie politiques sont tenaces...

 

C'est sûr, le Merluchon suggère souvent le repoussoir : l'ancien sénateur socialiste pépère s'est mué en enragé, pour la forme, en insultant flics et journaux, mais pas dans le fond, les réformes de la new alliance populaire (smic à 1500...) n'ayant rien de radical...

 

Cependant Nathalie de La Cabanasse, inspirée par l'air du haut-confluent et une culture gréco-latine qu'elle veut diffuser partout, n'a rien de cette caricature. Elle élève le débat : elle n'est ni communautarisme ni islamophobe-gauchiste...Si elle fut révolutionnaire au NPA (ex Ligue Coco Révolue...), parti besancenotien auquel J.Luc emprunta le fameux et élégant slogan de "la police tue", si elle fut "gilette jaune", elle ne promet pas pour autant de raser gratis...

 

Elle nous propose simplement de changer le paysage politique de ce territoire qui, fatigué par les politiciens en place (PS, Rép, PCF...inamovibles, ne faisant émerger aucune personnalité jeune) s'en remet désormais, non par fascisme, mais par désespoir, à un parti populiste et sectaire... Chiche !

 

Oui, croire en Nathalie dimanche prochain sur la 3ème circonscription !!

 

J.P.Bonnel 16.6.2022

  Banyuls-sur-Mer

Conférence de Pierre COUREUX

Président des Amitiés internationales AndréMalraux  

 

Le voyage des œuvres d’Art

Vendredi 17 juin à 17h30, salle Novelty, gratuit.

Association. W.BENJAMIN

   

Guillaume Lagnel communique :

 

L'Institut des Arts du Masque de Limoux

 "L'Institut Hors les Murs"  à l'Abbaye de St Hilaire
 
Chères Amies et Amis bonjour
 
A l’Abbaye de St Hilaire (Aude) 

l’exposition  «Sur les Chemins du Maître de Cabestany -l'Art Roman - De la Sculpture au Masque» est ouverte 

 Ouverte au 1er mai l'exposition est présentée au public jusqu’au dimanche 26 juin

Après avoir été accueillie durant tout l’été 2021 à l’Abbaye de Bonnefont (31) cette exposition est ouverte depuis le 1er mai à l’ancien réfectoire des moines de l’Abbaye de St Hilaire accueillie par les Amis de l’Abbaye et la Commune de St Hilaire

«Masques en Scène» du spectacle «Du Maître et des Anges» une création de la Cie L’Arche de Noé  / - «Moulages» réalisés par Alphonse Snoeck de l’Atelier de Lagrasse.

 

Le Maître de Cabestany est un sculpteur roman anonyme de la seconde moitié du XIIème siècle. Par son style très original, on reconnaît ses œuvres et celles de son atelier dans des édifices religieux du Languedoc, du Roussillon, de Catalogne, de Navarre et de Toscane.

Rappelons que le célèbre tympan a été découvert à Cabestany, dans les Pyrénées orientales en 1930, lors de la réfection de l’église. Le « Maître de Cabestany », sculpteur auquel on a donné le nom du lieu de cette découverte, est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands et mystérieux sculpteur du monde roman de la Méditerranée.

Ses sculptures sont particulièrement présentes dans l’Aude, que ce soient les chapiteaux et modillons du chevet de l'abbaye de Saint-Papoul, le sarcophage reliquaire sculpté de l'église de Saint-Hilaire-d'Aude, des chapiteaux de l'église Sainte-Marie de Rieux-Minervois, divers éléments sculptés provenant de l'ancien portail de l'abbaye Sainte-Marie de Lagrasse ou, encore, deux chapiteaux attribués à l'atelier du maître de Cabestany qui sont conservés au musée archéologique de Narbonne.

https://saint-hilaire-aude.fr/abbaye/le-maitre-de-cabestany

 

C’est à l’invitation de la Ville de Cabestany, produit par le Centre de sculpture romane que Guillaume Lagnel a créé «Du Maître et des Anges» en forme d’un opéra joué sur place, puis au MNAC de Barcelone, qui a réuni dans sa dramaturgie un grand nombre de masques et personnages qui ont été invités ensuite dans de nombreux lieux du patrimoine roman sur les Chemins du Maître de Cabestany. 

 

 Dans le cadre de cette exposition, les célèbres moulages d’Alphonse Snoeck, de l'Atelier de Lagrasse (Aude) y sont présentés. Plasticien et spécialisé dans la reproduction de sculptures anciennes destinées aux monuments historiques, aux musées et aux collections privées. Alphonse Snoeck est à l'origine des ouvrages qui sont constitutifs du Centre de Sculpture Romane de Cabestany regroupant la présentation complète des oeuvres identifiées du Maître de Cabestany

https://www.alphonse-snoeck.fr/cv.

 
Exposition réalisée par  l'Institut des Arts du Masque avec la complicité et le soutien des Amis de l'Abbaye de St Hilaire (Aude)
Les Amis de l'Abbaye Tel 0601764697      Ouvert tous les jours de 10h à 18h   jusqu'au 26 juin
 
Déjà pour prendre date :  Semaine estivale sur le Chemin du  Maître de Cabestany à l'Abbaye de St Hilaire  du 21 au 26 juin 2022 - 
Un programme de visites et de rencontres et de trois rendez vous : 
Le 23 juin : Lecture par l'auteur et écrivain François Henri Soulié  "Angelus" roman historique paru chez 10/18 -  à 20h30
Le 25 juin : Conférence Rencontre "A la recherche d'un Opéra Perdu" le Maître de Cabestany avec Guillaume Lagnel, metteur en scène  à 21h30
Le 26 juin  : Conférence d'Alphonse Snoeck  "L'oeuvre du Maître de Cabestany" à 17h 
 
Vous en souhaitant bonne réception
Bien cordialement  GL
 

La Page FB d’IAM témoigne de nos actualités  :   @IAM.LIMOUX     - https://www.facebook.com/IAM.LIMOUX/?ref=ts&fref=ts

Prendre date

Semaine estivale sur les Chemins du Maître de Cabestany à l'Abbaye de St Hilaire du 21 au 26 juin 2022      Visites, rencontres, conférences et lecture

 

Le 23 juin à 20h30 :   

Lecture et dédicace  

Rencontre autour de François Henri Soulié «Angélus» Editions 10/18  au cloitre

 

Premier tome de la trilogie «Occitania», Angélus a pour point de départ la création du sarcophage de St Sernin par le Maître de Cabestany. Ce roman a reçu le Prix Historia et le Prix Radio France-Bleu. À la source même de son inspiration, François-Henri Soulié nous invite à parcourir cet univers du XIIème siècle où anges et démons se côtoient dans l’imaginaire collectif. Un voyage sur les sentiers de l’écriture, à la rencontre des chevaliers, des imagiers et des « hérétiques » : mis en voix par l’auteur avec la complicité des comédiens Nathalie Pagnac et Harold Crouzet. 

(entrée libre)

 

 

Le samedi 25 juin à 21h30  : 

Rencontre «A la recherche d’un Opera Perdu»  avec Guillaume Lagnel  au cloître  Riche d’un parcours artistique de plusieurs décennies de création sur les chemins de l’art roman, Guillaume Lagnel nous fera part du cheminement d’une de ses créations, «Du Maître et des Anges» / Cie L’Arche de Noé -inspirée du Maître de Cabestany. Composition, choix des œuvres sculptées qui ont conduit à la réalisation des masques, des costumes, et des décors, écriture des récits, choix musicaux, jeu et interprétation des acteurs..: Comment le metteur en scène fait-il éclore une création ? (entrée libre)

 

Le dimanche 26 juin à 17h  :

Conférence «L'œuvre du Maitre de Cabestany» par Alphonse Snoeck à l’église      Plasticien et historien, il a réalisé l’intégralité des copies des œuvres reconnues du Maître de Cabestany qui constituent aujourd’hui le Centre de Sculpture de Cabestany. Mais aussi de nombreuses copies que l’on peut retrouver présentées dans bien des Musées de Grande Région. Fort de son expérience, il nous propose aujourd’hui de partager ses connaissances sur le travail caractéristique de ce grand Maître de la sculpture romane. (entrée libre)

A 16h visite guidée et rencontre autour du Moulage du tympan du Maître avec Alphonse Snoeck - Remi Delguel et Judith Morand du Musée des Automates     

G. LAGNEL

Partager cet article
Repost0
31 mai 2022 2 31 /05 /mai /2022 10:18
Collioure : leș artistes étrangers 1905/25 - Littérature au Boulou et chez Torcatis -
Collioure : leș artistes étrangers 1905/25 - Littérature au Boulou et chez Torcatis -
Collioure : leș artistes étrangers 1905/25 - Littérature au Boulou et chez Torcatis -
Collioure : leș artistes étrangers 1905/25 - Littérature au Boulou et chez Torcatis -

EXPO à Collioure

 

L'hyperbole orgueilleuse a toujours été utilisée par les commissaires d'expos pour vanter le pays catalan qui accueilla les plus grands artistes, mais ne les retint pas; autant d'occasions perdues et un livre est à écrire sur ces créateurs passés par Collioure, Céret...Matisse, Picasso...

 

Ainsi, naguère, J.Pierre Barrou avait vu dans le Roussilon "le berceau de l'art moderne"; Céret, de-puis des décennies est "la Mecque du Cubisme", mouvement picassien inventé un peu plus au sud, en Catalogne; la lumière de Collioure serait unique, mais Matisse l'a trouvée en Corse, au Maroc, dans les îles...Aujourd'hui, c'est "Babel": on n'a pas peur des mots, qui perdent ainsi de leur pouvoir et signification...

JPB

 

Collioure

Les infos officielles :

 

L’exposition "Collioure babel des arts 1905-1945"

Jusqu’au vendredi 10 juin, le musée fermera ses portes pour permettre la mise en place de sa nouvelle et exceptionnelle exposition "Collioure, babel des arts 1905-1945". Elle réunira les œuvres d’une pléiade d’artistes, qui à cette époque sont venus de toute l’Europe, attirés par la cité des peintres : un amour manifeste et inéluctable pour ce petit port.

Ces hommes et ces femmes ont fait ressortir la beauté des paysages animés par cette lumière unique et insolite dans une Europe en tourmente.

Collioure fera la renommée de peintres français, allemand, russe, anglais, japonais, algérien, bâlois, catalan : Henri Matisse, André Derain, Hans Purrmann, Léopold Survage, Rudolph Ihlee, Edgar Hereford, Charles-Rennie Mackintosch, Foujita, Fernande Barrey, Valentine Prax, Ossip Zadkine, Jean Peské, Mela Muter, Anta Rupflin, Otto Abt, Walter Bodmer, Walter Kurt Wiemken, Max Birrer, Virgilio Vallmajo, Otto Freundlich, Jeanne Kosnick- Kloss.

 

C’est au travers de leurs œuvres que le public pourra découvrir ou redécouvrir le talent de peintres connus ou méconnus.

 

Cette exposition se déroulera du samedi 11 juin au lundi 3 octobre. Elle bénéficie de l’aide et du soutien de nombreuses institutions publiques et privées (France, Allemagne, Suisse, Pologne, Ecosse) et de propriétaires privés, ce qui a permis la réalisation de cet évènement.

Pour plus d’informations : Contact@museecollioure.com 

 04 30 44 05 40.

 

  • Cet été, le musée d’art moderne de Collioure propose de remonter le temps à la rencontre des artistes qui ont séjourné dans le petit port et ont transposé sur leurs toiles sa lumière et son atmosphère singulières. Collioure, Babel des arts 1905-1945 est à découvrir du 11 juin au 3 octobre. 
  • Au cours du XXe siècle, nombreux ont été les artistes européens qui ont parcouru les petites rues de Collioure et se sont inspirés de ce décor de carte postale pour leur art.
  • Du havre de paix au refuge face à la guerre, Collioure devient le décor de parcours d’hommes et de femmes venus peindre la lumière dans une Europe dont le ciel s’obscurcit.
  • Qu’ils soient attirés par son climat clément, ses paysages préservés ou sa lumière exceptionnelle, beaucoup s’y retrouvent, recréant en fonction de leurs origines des colonies d’artistes liées par des solidarités nationales.
  • Ils se côtoient, fréquentent les mêmes lieux, peignent les mêmes sites et tous partagent le même amour pour le petit port et ses beautés.
  • Point de départ d’une recherche plus vaste, cette exposition vise à dresser une cartographie de ces artistes venus d’ailleurs et qui firent de Collioure une véritable Babel des arts.
Partager cet article
Repost0
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 10:57
La fête du LIVRE au Soler, à l'étang, dimanche pour la fête des mères - J.Louis VILA à L'ISBA, 2 juin 2022
La fête du LIVRE au Soler, à l'étang, dimanche pour la fête des mères - J.Louis VILA à L'ISBA, 2 juin 2022
La fête du LIVRE au Soler, à l'étang, dimanche pour la fête des mères - J.Louis VILA à L'ISBA, 2 juin 2022

La date du salon du livre

et de l’artisanat de la ville du

 Soler (66, Pays catalan)

 aura lieu

le 29 mai à la presqu’île du lac

 

du Soler

60 auteurs et artisans, dédicaces, cadeaux, échanges, dialogues...

 

Organisé par CAC 66 :

Cercle des Auteurs

 

catalans 

 

Nous avons le plaisir de présenter une exposition des travaux récents de 

 

JEAN LOUIS VILA 

"Traces Essentielles"

 

à découvrir à l'occasion du vernissage jeudi 2 juin à partir de 19h00.

Exposition ouverte du 3 au 11 juin 2022 - 16h00 à 20h00 et sur rendez-vous

 

L'isba /art contemporain
Isabelle Bagnouls
Sophie Phéline
19, avenue des Palmiers
66000 Perpignan

www.lisba.fr lisba66@gmail.com  /+ 33 (0)4 68 59 41 18

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2022 4 26 /05 /mai /2022 09:57
Dimanche 29 Mai : Salon du livre du Soler pour la fête des Mères : Jean IGLESIS
Dimanche 29 Mai : Salon du livre du Soler pour la fête des Mères : Jean IGLESIS

Mère

 

Les larmes dans des yeux qui n'ont jamais pleuré,

On pense avec regret à sa mère chérie.

On vit dans le remords tout ce qui a péri.

L'on reste à contempler ce qui n'a pas duré.

 

On revoit des soirées à veiller le sommeil

D'un insolent bambin qui n'est jamais heureux,

Des sourires dictés par un cœur généreux

Dont le feu est plus pur et brillant qu'un soleil.

 

Et l'on ressent sa peau soudainement nourrie

Par un passé empli de sincères baisers

Plus doux que son parfum et plus chauds qu'un brasier,

Les larmes dans des yeux qui ont toujours souri.

 

Jean Iglesis

Partager cet article
Repost0
21 mai 2022 6 21 /05 /mai /2022 10:55
Olga Garcia-Fons (atelier de Paris) : photo de J.P.Bonnel

Olga Garcia-Fons (atelier de Paris) : photo de J.P.Bonnel

Le dernier livre de J.Pierre BONNEL : 

 

la presse unanime :

 

"Il écrit pas mal, le Bonnel, j'aurais pas dû le vider de Collioure"...mais c'est pas moi, c'est les chefs qu'ils disaient qu'il critiquait Pujol sur son blog... Et, en plus, il écrivait dans le journal de Clotilde Ripoull !"

Lozano, rédacteur en chef de L'indépendant.

 

 

"Cette Mémoire culturelle, c'est mieux que ses 3 livres sur Pujol/Aliot, sortis du blog sans structuration...Celui-là, c'est mieux, mais j'en écrirai rien, encore une fois ! Il est pathétique, le Bobo !"

Julien Marion, L'Indép.

 

 

"Il m'avait donné, à L'Indép, son livre sur "Perpignan, une ville en sursis", mais j'ai rien écrit...L" chef m'a dit que jipébé était sur liste rouge...C'est dommage pour un ancien du journal : 2 ans en Costa Brava, correspondant à Collioure..."

Frédérique Michalak, L'Indép.

 

 

"Il m'a laissé au journal son livre sur la sorcière de Cadaquès, ami de Dali...mais Dali, c'est à moi, c'est mon sujet, Dali, c'est moi, comme ont dit Flaubert et J.Luc Mélenchon ! Non mais, je vais pas lui faire de pub, et puis c'est pas un illuminé gabax de l'Aude !" 

L'halluciné du week-end dans les pages audoises.

 

 

* La (vraie) critique enthousiaste :

 

Un livre qui consigne, dans le plus pur éclectisme, les témoignages des acteurs littéraires, artistiques, culturels et historiques de Catalogne...

Un ouvrage mémoriel certes, mais un réel fil d'Ariane permettant d'entrevoir et d'appréhender lucidement le devenir de notre territoire nord-catalan...

J.Iglesis


 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2022 4 19 /05 /mai /2022 12:15
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -
Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -

Jipébé avec Olga G-Fons (enterrement de Pierre), Jean Labellie et Guillaume Lagnel (Eus), Jaume Plensa (Céret), Anne Queffelec (Collioure, reportage pour L'Indépendant), Patrick Lhoste (chez lui) et J. Maso, Marie-Claude Valaison, enterrement de Teresa Rebull (Banyuls/Mer, 7 avril 2015) -

Jeudi 19 mai. à 17h30. à la librairie Torcatis

Rencontre  avec Jean-Pierre Bonnel
autour de son dernier ouvrage   Une mémoire culturelle
en Catalogne

 

Teresa Rebull - Marie-Pierre Baux - Olga Garcia-Fons - Laura Renada Portet - Luce Fillol - Jacquie Martin - Eliane Comelade - Marie-Claude Valaison - Marguerite Pasotti -  Epouses des prisonniers et exilés politiques catalans - Letitia Costa - Kali Maalem - Caroline Morel-Fontaine - Patricia Romero - Martine Horgne - Jordi Pere Cerdà  - Jacques Maso - Gilles de Montauzon - Serge Fauchier - Claude Macé - Robert Vinas - Henri Iglesis - Jean Labellie - Joseph Ribas – Moretti - Patrick Loste - Serge Kamké - Antoine Otero - Michel Perpinyà - Pere Verdaguer - Robert Bosch - Serge Homs - Michel Pagnoux

Partager cet article
Repost0
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 10:31
de droite à gauche : Baulenas, Triquère R., Teresa Rebull, J.P.Bonnel (restau Les Templiers)

de droite à gauche : Baulenas, Triquère R., Teresa Rebull, J.P.Bonnel (restau Les Templiers)

ARGELES/MER


FESTIVAL DES ÎLES

les 27, 28 & 29 mai 2022
au Centre Plage
 

Du 27 au 29 mai, la Ville d’Argelès-sur-Mer vous invite à faire escale dans le Pacifique Sud. Cap sur les îles polynésiennes ! Le temps d’un week-end, le centre plage prendra des allures de Bora-Bora, Rangiroa, Moorea, Maupiti, Tahiti… Laissez-vous envoûter par les effluves des fleurs de tiaré, le son des tambours et des ukulélés, les danses tahitiennes ou encore les défilés des guerriers en costume traditionnel…  Succombez aux délices de la cuisine traditionnelle polynésienne, colorée, chaleureuse et savoureuse… Osez aussi vous essayer aux danses typiques de ces îles pacifiques… Évasion garantie pour toute la famille.

L’exotisme s’invite à Argelès-sur-Mer le temps d’un week-end ! 
 
Pour cette première édition du Festival des Îles, les services Festivité & Espaces Verts de la ville d'Argelès-sur-Mer ont mis tout en œuvre afin de vous garantir un dépaysement total, dans un décor luxuriant.


Vous pourrez visiter un charmant marché artisanal, acquérir quelques souvenirs tels que perles, paréos, coquillages et autres merveilles.

Dans l'après-midi, vous pourrez vous initier aux danses polynésiennes, au Haka, ou encore au nouage de paréos.

Le soir venu, ces pas de danse nouvellement appris pourront être mis en application pour danser au rythme chaloupé des différents bals caraïbes, à l'occasion des concerts de Patrick Andrey et Victor Martinel ou encore lors des spectacles de Nassuco Show et de Heiva Tahiti.

Chaque jour, des déambulations par les compagnies Latino Tropic et Hekeani, enchanteront petits et grands.

Vendredi 27 mai, à partir de 19h30, plusieurs points de restaurations seront disponibles : food trucks polynésiens seront spécialement présents et les restaurateurs de la plage auront des menus conçus pour l'occasion.

Samedi 28 mai, à partir de 19h30, Henry Tuilagi nous régalera les yeux comme les papilles avec un repas Samoa traditionnel et spectaculaire, totalement immersif ! Réservation indispensable. 

Les plus jeunes seront aussi à la fête avec différentes initiations et ateliers mais aussi des jeux gonflables sur le thème de la mer... Il y aura des animations pour tous les âges et tous les goûts. 

Le Festival des Îles à Argelès-sur-Mer ; plus qu’un week-end, c’est une destination 

Informations pratiques :
Esplanade Charles-Trenet, au Centre Plage
Ouvert dès 11h. Entrée libre

Renseignements évènement : 04 68 81 10 15


Réservation repas Samoa par Henri Tuilagi : 
06 81 06 16 42 / 06 08 47 31 06

 

Le mot de Camille Got, 
Conseillère municipale, chargée des animations et de la santé 

« Le festival des îles s’inscrit dans la veine “Argelès la naturelle”, c’est un événement que nous voulons assez nature dans tous ses aspects. Les commerçants sont très motivés et s’organisent pour se mettre aux couleurs du festival : la Polynésie. L’occasion de faire découvrir cette attirante culture au gré notamment d’initiations aux danses polynésiennes ou au fil des stands d’artisanat qui complètent l’offre de nos commerçants.
Cette année, le festival des îles nous emmène dans le Pacifique. Mais des îles il y en a aux quatre coins de monde. Irlande, Islande, Australie, Grande-Bretagne, Corse… Toutes les destinations sont permises pour les prochaines éditions. Nous n’avons pas fini de voyager ! »

Partager cet article
Repost0
3 mai 2022 2 03 /05 /mai /2022 10:51
La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis    (1) actualité : livre de Antonia Grunenberg
La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis    (1) actualité : livre de Antonia Grunenberg
La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis    (1) actualité : livre de Antonia Grunenberg
La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis    (1) actualité : livre de Antonia Grunenberg
La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis    (1) actualité : livre de Antonia Grunenberg

*La passion entre Walter Benjamin et Asja Lacis

 

(1) actualité : livre de Antonia Grunenberg

 

L'étude est passionnante, surtout pour les chapitres sur le théâtre (allemand et soviétique) et les années d'internement d'Asja, la communiste sincère et authentique. Le personnage de Walter apparaît peu: la rencontre à Capri est peu développée, le séjour à Moscou escamoté...Le lecteur est frustré car le thème de l'amour (réciproque chez Walter et Asja) n'est pas vraiment abordé...  JPB

 

Asja née Anna Liepina est née le 19 octobre 1891 en Lettonie, occupée en 1940 par l’armée rouge.

La famille s’installe à Riga, province balte de la Russie. Elle fait des études à Saint-Pétesbourg et lit les écrits de Meyerhold, célèbre homme de théâtre.

    Asja épouse son ami Julijs en janvier 1914. En 1915, cours d’art dramatique à Moscou : Anna prend alors le pseudo d’Asja. Elle crée le théâtre pour enfants dans son logement, puis dans une salle de l’Univers, théâtre populaire communiste. (page 24)

-Elle a une fille Dagmara (Daga) avec son mari J. Lacis avant de divorcer. (1919)

Walter fait sa connaissance à Capri en 1924, où elle voyage avec un compagnon. Il l’avait déjà vue à Berlin, lors d’une première au théâtre (p.32). Capri, lieu de l’élite européenne (p.41)

-Est évoqué le mythe de la jeunesse allemande : Haubida (p.34)

-Walter rencontre Jula Cohn (évoquée aussi en p. 63) : à Capri.

Polémique entre WB et Zweig.

-Un grand développement sur le théâtre : Piscator et le th. Prolétarien (p.48) -Bernard Reich, amoureux d’Asja. -

 

-Walter vu par Asja – le livre en commun sur Naples (p.59) – Surnom de WB « l’ordonnateur »

-Ils se revoient à Berlin (p.62) et à Riga, en novembre 1925 (nuits ensemble p. 70)

 

-Le livre Sens unique et la technique constructiviste (p. 72)

-Asja croit Walter marxiste. Avec Reich, elle dénonce Boulgakov à la bureaucratie stalinienne.

 

-Elle est atteinte d’une méningite (p.85) et demande à Walter de venir la rejoindre à Moscou, le 4.12.1926 (voir le Journal de Moscou de WB) – relation triangulaire.

 

-Elle condamne Joseph Roth et Gide qui ont critiqué la Russie.  (p.91)

-Elle revient à Berlin en 1928 et retrouve Walter.

 

-Évocation de Dora, épouse de Walter. (p. 99)

-Hanna Arendt à Moscou en 1930 (p. 105)

-Asja prend le train pour Paris (17.3.1933, p. 113)

-La dernière partie de l’étude est consacré au séjour d’Asja dans un camp de redressement : la communiste est internée par le régime « communiste »… Longue description qui montre la souffrance de la jeune femme et qui s’appuie sur ses mémoires, en particulier Profession : révolutionnaire

 

-A la fin du livre, on apprend que Brecht et Walter n’ont pas de nouvelles d’Asja, mais qu’ils croient encore au régime stalinien. Puis c’est 1940 : WB est évoqué rapidement dans son exil dans le sud de la France ainsi que son suicide à la frontière espagnole (quelques erreurs et même fautes grammaticales de la traduction !)

 

Résumé du livre de Antonia Grunenberg

            par J.P.Bonnel


- - - - - - Histoire d'amour

 

Walter Benjamin et Asja Lacis, passion trouble

Pendant six ans, la comédienne et directrice de théâtre a vécu avec le philosophe une liaison à éclipses, de Capri à Riga. Antonia Grunenberg retrace leurs parcours dans l’Europe intellectuelle du XXe siècle.


Antonia Grunenberg

 

Antonia Grunenberg, née le 2 mai 1944 à Dresde, est une politologue allemande.

Antonia Grunenberg a étudié la sociologie, la philosophie et la culture allemande à TübingenFrancfort-sur-le-Main et Berlin. Elle obtient en 1975 un doctorat en philosophie à l'université libre de Berlin sous la direction de Jacob Taubes et passe en 1986 son agrégation en sciences politiques à l'université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle.

 

Grunenberg est cofondatrice et directrice du prix Hannah-Arendt qui récompense chaque année une personnalité qui s'est distinguée par ses œuvres sur la politique et de l'action publique dans la tradition de la politologue germano-américaine Hannah Arendt. Elle est notamment membre du conseil de la Maison de l'Histoire de la République fédérale d'Allemagne de Bonn. Depuis 1998, elle occupe un poste de professeur en sciences politiques à l'université Carl von Ossietzky d'Oldenbourg. Elle est membre depuis 2006 de la commission scientifique de la Fondation fédérale pour le travail de mémoire sur la dictature de l'Allemagne de l'Est.

Ses travaux portent principalement sur la vie et l’œuvre de la philosophe politique Hannah Arendt. Elle est fondatrice et lectrice du Centre Hannah Arendt de l'université d'Oldenburg.

 

- - - - -

***ASJA LACIS

 

 

Spécialiste reconnue des travaux et de la vie d'Hannah Arendt, Antonia Grunenberg entraîne son lecteur dans une narration philosophique en vue de résoudre une énigme captivante: comment la passion amoureuse vécue par Walter Benjamin avec Asja Lācis, femme de théâtre, metteuse en scène, dramaturge et comédienne, a-t-elle pu faire de l'intellectuel assuré de ses convictions, de l'auteur de Paris, capitale du XIXe siècle, un marxiste convaincu et un admirateur enthousiaste du communisme apparu au berceau de l'Union soviétique?

Le lecteur n'aura pas la clef de l'énigme mais verra s'ouvrir, chemin faisant, de nombreuses portes sur l'œuvre de Benjamin et sur la vie intellectuelle, la culture, le théâtre, à Berlin, Riga, Moscou dans l'entre-deux-guerres. Sur la scène défilent les figures intellectuelles d'Adorno, Horkheimer, Kracauer, Marianne Weber et les inventeurs d'un nouveau théâtre, Brecht, Piscator, Bernhard Reich et bien d'autres.

Le destin tragique des deux protagonistes, le suicide de Benjamin à quelques encablures de l'exil, la souffrance d'Asja Lācis dans les camps de travail de Staline, au lieu de clore les deux biographies dans une version romantique de l'amour contrarié, incite avec une grande sobriété le lecteur à une réflexion interminable: est-il vrai qu'il ne restait plus à Benjamin que «la tête et le sexe», comme l'écrivit son épouse Dora Sophie, désorientée par cette conversion idéologique, à leur ami commun Gershom Scholem? Peut-être Asja avait-elle, à l'encontre de Walter, ses propres convictions «chevillées au corps». Une énergie de la personne toute entière qui la conduisit à rester en Union soviétique jusqu'au bout.

Une expérience de structure religieuse

Pour inventorier les dédales de l'énigme, il ne suffit pas en effet d'invoquer le messianisme de Benjamin, de qualifier sa nouvelle orientation idéologique de «conversion», et de reprendre les poncifs éculés sur le caractère religieux de la croyance au communisme.

Pour comprendre le rôle de la passion amoureuse, ne faut-il pas avant tout saisir la rencontre entre Walter et Asja, telle bien d'autres rencontres amoureuses, comme une expérience de structure religieuse? Ne faut-il pas la configuration de ces trois figures: le coup de foudre, l'idéal communiste et l'attente, l'espoir, la vision d'un monde meilleur d'autant plus pressante que l'on pressent, avec Benjamin, la catastrophe et que l'on ressent, avec Asja, la montée de la terreur stalinienne?

Dans son commentaire sur Siegfried Kracauer, l'auteur de Les Employés – Aperçus de l'Allemagne nouvelle, Walter Benjamin avait salué chaleureusement «un chiffonnier à l'aube de la révolution». Dans les méandres de la passion qui unit Walter et Asja, le lecteur perçoit les affinités secrètes et les correspondances qui relient l'amour à l'émancipation.

Walter et Asja – Une histoire de passions

Antonia Grunenberg

Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni

Payot

2022

224 pages

18 euros

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens