Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 11:39
Clarisse Requena

Clarisse Requena

Conférences de l'association Walter BENJAMIN

à Banyuls/Mer

 

Saison 2022 - entrée libre, ouvert aux adhérents (adhésion 20 euros/an) et à tous les publics :

 

*** FEVRIER : 
 conférence de Serge Barba (à partir de son livre sur Machado, Trabucaire editorial) vendredi 11 – 17h30

Mars :
*Conférence d'André Roger, psychanalyste, intitulée "Les images : de la grotte Chauvet au cinématographe" 
 
SAMEDI 12 MARS - 17 h 
Salle Novelty 
 
AVRIL :
*Conférence de Maurice Piferrer, écrivain, intitulée "Récit de mon action humanitaire en Afrique" 
D'après son livre : "l'eau de l'étranger" (Cap Béar éditeur)
SAMEDI 9 AVRIL - 17 h
Salle Novelty 
 
MAI :
*Conférence de Clarisse Requena, docteur en lettres (thèse sur Mérimée et la Vénus d'Ille publiée chez Champion), intitulée : "La photographie selon François Arago et Walter Benjamin".

SAMEDI 21 MAI - 17 h
Salle Novelty
 
JUIN :
*Conférence de Pierre Coureux, Président des AIAM Paris (Amitiés internationales André Malraux),  intitulée "Le voyage des œuvres d'art dans l'histoire".


Vendredi 17 juin à 17h30
Salle Novelty
 
 
 
Avec nos remerciements
Cordialement

Association Walter Benjamin Sans Frontières
J.Pierre BONNEL 06 31 69 09 32
 
Michèle Martel 


 
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2022 4 06 /01 /janvier /2022 12:41
Pied par Maillol

Pied par Maillol

De Job à Pams, les itinérances perpignanaises de Paul Gervais

 

Balade avec Stéphanie Diaz, guide conférencière ; samedi 8 janvier à 15h. Organisée par le Musée d’art Hyacinthe Rigaud. Réservation conseillée.

 

Stéphanie Diaz vous invite à suivre les pas de l’artiste, depuis son travail publicitaire aux productions monumentales, et à découvrir deux oeuvres moins connues, issues des réserves du musée : La Source et Les Centaures, récemment restaurées et déposées à l’Hôtel Pams. 

L’artiste toulousain Paul Gervais (1859-1944) est bien connu des Perpignanais pour avoir réalisé nombre d’œuvres exposées à l’hôtel Pams : les fresques du grand escalier, les portraits des familles Bardou et Pams, des toiles monumentales tel Le Jugement de Paris ; il a également participé aux affiches JOB dont l’œuvre matricielle, Femme coiffée à l’antique, est présentée au musée Rigaud.

 

- - -

 

 

 

 

Conseiller numérique

 

 

 

 

 

 

 

 

À la médiathèque d'Argelès-sur-Mer, un conseiller numérique sera présent les mercredis matin de 10h à 12h pour répondre à vos questions en informatique ou pour vous aider dans des démarches administratives en ligne.

 

 

 

 

 

 

- - -

 

 

 

 

 

 

 

 

z.gif* Pour une nuit de la lecture à Perpignan : prenons exemple :

 

Évènement de Médiathèque Astrolabe

 

Public

 

 

* Samedi 22 janvier, l'Astrolabe et La Boussole célèbrent La Nuit de la Lecture ! Découvrez le programme :

 

- À 10h // ATELIER : Marque-page

Créez votre marque-page sur ordinateur puis découpez-le grâce à nos outils numériques.

À partir de 10 ans / Sur réservation

- À 14h30 // NUMÉRIQUE : Appli'time

Au programme de cette séance : découverte de jeux et d'applications littéraires.

À partir de 7 ans / Sur réservation

- À 14h30 // ATELIER : Poupée Tracas

Venez créer votre poupée tracas pour ne plus vous faire de bile et apaiser vos nuits.

Tout public / Entrée libre (Cet atelier aura lieu à La Boussole)

- À 15h // ATELIER : DIY Pocket boxes

Venez confectionner votre petit boite décorative sur le thème de la nuit !

À partir de 12 ans / Sur réservation

- À 16h // LECTURE : D'un livre à l'autre

Ce samedi nous vous proposons des pépites en lien avec le thème des Nuits de la lecture "Aimons toujours ! Aimons encore !"

Public adulte / Entrée libre

- À 18h // SPECTACLE : Rêv'à sons

Un spectacle hors des sentiers battus, un univers tout doudou pour petits et grands !

Tout public / Sur réservation (Ce spectacle aura lieu à La Boussole

- À 19h // LECTURE : On lit sous la lune

Des histoires à partager en famille dans une ambiance festive et tamisée.

À partir de 5 ans / Sur réservation

- À 19h // SPECTACLE : Pluie d'encre

Une serre vide, de longs rouleaux de papier, de l'encre noire écoulée... Performance par Violaine Burgard et Geneviève Grabowski.

Tout public / Entrée libre

- À 20h // JEU : Loups-garous

Venez participez au jeu d'ambiance "Les loup-garous de Thiercelieux".

À partir de 15 ans / Sur réservation (Ce jeu aura lieu à La Boussole)

- À 22h // LECTURE : Lectures horizontales

Des lectures courtes et variées qui rassemblent deux thématiques : le fantastique et l'insomnie.

À partir de 8 ans / Sur réservation

- À 23h // LECTURE : H12-12H dans la vie d'une femme

Lecture de monologues extraits du recueil H24-24H dans la vie d'une femme.

À partir de 15 ans / Sur réservation

Réservations par téléphone au 01-60-56-04-70 ou par mal à l'adresse contact@astrolabe-melun.fr.

 

 

Plus d'informations sur www.astrolabe-melun.fr

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 10:53
Société Agricole, scientifique, littéraire (SASL Perpignan) : un nouvel élan avec Sylvain Chevauché -  Artistes de 2021

SASL rectificatif :

 

mon article fin décembre 2021 était déjà obsolète. J'avais capté des infos non actualisées sur la toile, Facebook, etc... Heureusement Clarisse Requena et Sylvain Chevauché, les animateurs (avec Pierre Coureux, vice-président) de la nouvelle équipe, m'ont appelé...

 

Après une réunion houleuse et le départ de Mme Cabanas, un nouveau bureau a pris la direction de la vieille et prestigieuse association culturelle de la ville catalane...

S. Chevauché, le jeune érudit, diplômé de l'Ecole des Chartes, connu déjà ici pour ses recherches et conférences sur la patrimoine et les hôtels particuliers de Perpignan (Hôtel Pams, voir YouTube), après renouvellement du conseil d'administration, a été désigné président. Le bureau fut élu à l'unanimité par les adhérents. L'ancienne équipe, frappée d'immobilisme depuis des mois, et s'étant engagée auprès de la nouvelle municipalité, n'est plus en fonction depuis novembre dernier.

Ainsi, Clarisse Requena, conférencière, collaboratrice régulière de la revue stendhalienne HB, spécialiste de Mérimée (thèse chez l'éditeur Champion) a été élue secrétaire générale; Michel Bouguin, ancien avocat, auteur à succès du livre sur le partage de la Catalogne (cf. photo), est vice-président, tandis que Brigitte Bélair demeure dans les murs et prend le rôle d'archiviste, après le départ de Françoise Capdet.

 

Cette nouvelle direction devrait, malgré l'effacement de J. Cabanas, recevoir l'agrément et les subventions de la direction de la culture : André Bonet, perspicace et dynamique adjoint à la culture a vite discerné le talent et l'érudition de Sylvain Chevauché.

Clarisse, elle,  sera de plus en plus connue : trois conférences d'elle sont prévues, le 14 janvier à 18h30 au Cube de Torreilles, à l'UTL en mars et ensuite à Banyuls avec l'association. Walter Benjamin...)

Quant à Pierre Coureux, personnalité culturelle infatigable, de Paris (Amitiés A.Malraux) à Perpignan ( De Fossa, concerts dans la ville et tout le département depuis trois ans), il est désormais reconnu par A.Bonet, avec qui il a organisé un colloque mémorable sur Malraux au palais des Congrès il y a plus de 15 ans...

 

La SASL mérite l'aide des autorités locales et bien plus, au niveau régional...On souhaite à la nouvelle structure une belle année, malgré la crise sanitaire, la perte de nombreux adhérents et les relations diplomatiques un peu complexes avec la municipalité...

JPB

La SASL des P-O sur la toile : https://www.youtube.com/channel/UC_C8YexW1C-U2jzrDPwghkQ

Artistes de Catalogne et d'Occitanie :

 

Ils nous ont quittés en 2021.

 

(C) Artistes d'Oc

 

Capture-décran-2022-01-03-à-14.59.30.png.webp

 

 

Janvier
Dans le Gard, la peintre Elise Poncet
Dans le Tarn et Garonne, le céramiste Alain Dejardin

Février
A Toulouse, le dessinateur Nicomix
A Montpellier, Maurice Garagnani
A Montpellier, la jeune photographe Marion Jaillot

Mars
A Prayssac (Lot), le peintre figuratif Jean-Jacques Marais
A Béziers, André Barthès, alias Anbart

Mai
La céramiste sétoise Valentine Schlegel, 96 ans.
A Montpellier, le peintre Pierre Fournel, co-fondateur du groupe Montpellier-Sète

Juin
A Aubais (Gard), le plasticien Yvon Guillou

Juillet
En Haute-Garonne, Jean-Claude Millot, alias Milo

Aout
A Montpellier Guy de Rougemont

Septembre
Dans le Tarn, le peintre abstrait Michel Carrade
A Sète, le peintre Philippe Routier

A Montpellier, Bruno Roy, fondateur des éditions Fata Morgana

Novembre

A Grabels (Hérault), Joël Bast, le père des “présences”
A Toulouse, la galeriste Céres Franco

A Toulouse, le résistant et peintre naïf Lucien Vieillard

 

Décembre : des souvenirs chaleureux avec Jean LABELLIE :

A Eus (Pyrénées-Orientales), le peintre Jean Labellie à 101 ans


A Nîmes, décès d’Hélène Fabre, du duo Les Matons.
Dans le Tarn, décès du peintre Alex Tomaszyk.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2021 4 30 /12 /décembre /2021 11:13
SASL : SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO
SASL : SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO
SASL : SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO

C'est une des dernières revues culturelles et de recherches érudites dans le département : 

la SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO, ancienne (historique ci-dessous) et plurielle (nombreux collaborateurs de toutes obédiences depuis le 19° siècle), est marquée désormais par l'engagement politique de sa présidente, qui a pris position pour L. Aliot, lors des dernières municipales...

J. Cabanas, spécialiste de La Sanch (ouvrage publié chez Trabucaire éditorial),  est aussi chargée par le maire de faire avancer le projet d'un parc à thèmes (style De Villiers) à Perpignan; c'est ainsi qu'elle s'est rendu sur plusieurs lieux et en particulier en Espagne pour étudier ce phénomène ludique et commercial...


Avec la SASL, le silence des oppositions et intellos, avec la collaboration des associations et des artistes, avec la modération du quotidien local, avec l'engagement de certains médias (Le Journal catalan...) la mairie d'extrême-droite n'est-elle pas en train de tirer sa toile pour étendre son hégémonie culturelle...?

JPB - 30 déc. 2021)

 

 

 

-SASL des P-O :

SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO

 

21 décembre, 17:22

 

 

21 décembre 1833 : première réunion de la Société Philomatique de Perpignan

Pour inaugurer notre nouvelle page Facebook, sur laquelle nous évoquerons régulièrement des personnalités ou des épisodes de l’histoire de la SASL et du Département, que pouvions-nous souhaiter de mieux qu’une coïncidence qui nous relie aux origines mêmes de notre Société : la première réunion de la Société Philomatique de Perpignan, un 21 décembre il y a tout juste 188 ans ?

Il s’agit du premier nom de la SASL, tiré du grec « philomathès » (ami de l’étude, terme présent dans La République de Platon) – l’orthographe correcte serait donc Philomathique même si le nom Philomatique est resté.

Comme nous l’apprennent les recherches du regretté Cyr Descamps (décédé le 21 septembre dernier, et auquel nous tenons à rendre hommage ici), archéologue spécialiste des fouilles sous-marines et ancien membre de la SASL, la création de la Société Philomatique dut beaucoup à la volonté et l’énergie du pharmacien Joseph Nabor Bonaventure Farines (1792-1864).

 

Voici ce que disent les registres originaux de la Société, encore conservés dans nos archives :

« Vers la fin de l'année 1833, feu Capdebos, artiste peintre (...) conçut l'idée de fonder à Perpignan une Société Libre des Beaux-Arts, Sciences et Belles-Lettres. Il fit part de son projet à plusieurs de ses amis (...) il se décida à convoquer une quarantaine de citoyens. La réunion eut lieu chez M. de Gazagnola mais l'attente de l'artiste fut trompée, peu de personnes répondirent à son appel, et, après un débat assez animé, il fut décidé, à la majorité des suffrages, que la Société (...) ne pourrait pas s'établir à Perpignan, que notre département ne lui offrait pas de garanties d'existence.

 

La minorité de cette réunion, mue par un sentiment contraire, se rendit le soir même chez M. Farines, pharmacien ; là, il fut convenu que l'idée heureuse de Capdebos de fonder une société à Perpignan ne devait pas être abandonnée, et, passant outre à la décision prise chez M. de Gazagnola, on convint encore qu'une nouvelle convocation aurait lieu. En effet, à quelques jours de là, MM. Farines et Sirven envoyèrent des circulaires, qu'ils signèrent, à soixante personnes de la ville. Quatorze se rendirent à leur invitation. Cette première séance eut lieu le 21 décembre 1833 à la salle du Musée. M. Farines s'en constitua le président provisoire. Il proposa de donner à la Société le nom de Société Philomathique de Perpignan et présenta à l'approbation des membres présents un projet de règlement ».

 

Joseph Farines fut très actif pendant les premières années de la Société, particulièrement dans le domaine de géologie et de minéralogie. Il est à l’origine de la découverte de la grotte préhistorique de la Caune de l’Arago, célèbre pour ses restes humains de l’« homme de Tautavel » et où des découvertes continuent à être faites.

 

Illustrations : la couverture du 1er bulletin de la Société Philomatique (Archives SASL) ; le Musée, à l’époque hébergé dans l’ancienne Université (carte postale coll. L. Fonquernie)

Activité(s) Editeur de revues

Genre(s) Culture régionale

 

En 1833 est crée la Société Philomatique de Perpignan. En 1842, elle prend son nom définitif de Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales, et fait paraître en1835, le premier volume de son bulletin, dont la publication devait se poursuivre, jusqu’à nos jours. Ses collections témoignent de la qualité des travaux publiés dans la revue à laquelle ont collaboré tous ceux qui ont marqué, depuis plus d’un siècle et demi, la vie intellectuelle du Roussillon. Au XIXe siècle, elle a joué un rôle considérable de recherche et de diffusion des connaissances, en particulier en agriculture : les progrès dans ce domaine en Roussillon au XIXe siècle sont dus pour une bonne part à la Société. Au XXe siècle, le développement des services officiels agricoles et la concurrence d’autres associations aux finalités plus spécifiques lui ont enlevé partiellement certaines de ses fonctions, mais elle n’en poursuit pas moins remarquablement sa mission en particulier dans le domaine historique.

 

Date de création : 1833

 

- - -

 

SOCIÉTÉ AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE DES PO

Dernière mise à jour : moins de 5 ans (26/02/2018)

 

Objet : La SASL des PO a été fondée en 1833, ce qui fait d'elle une des plus anciennes sociétés savantes de France. Son but est de porter à la connaissance du public le résultat des recherches faites dans les Pyrénées-Orientales dans le domaine des Sciences Humaines et de l'Agriculture de ce département. Elle organise donc des conférences tout public et publie un volume annule rendant compte de ces recherches. En 2014 c'est le 121ème numéro qui est sort: belle preuve de longévité et de renouvellement

Activités :

  • CULTURE
  • ACTION SOCIOCULTURELLE (mouvements éducatifs de jeunesse et d'éducation populaire)
  • PRÉSERVATION DU PATRIMOINE
  • RECHERCHE (recherche sur l'environnement et le climat, association de recherches scientifiques)
  • REPRÉSENTATION ET DÉFENSE D'INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES (associations d'exploitants agricoles)
  • ENVIRONNEMENT, CADRE DE VIE

 

 

Equipe dirigeante (au 26/02/2018)

présidente : Josianne Cabanas

secrétaire général : Cédrik Blanch

trésorier : Roland Roger

archiviste : Françoise Capdet

 

 

14 décembre : 

Le Conseil d'Administration et le Bureau de la Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales sont heureux de vous retrouver sur ce nouvel espace, une page Facebook destinée à faire connaître à tous les activités de la Société : conférences, colloques, publications papier et en ligne, visites, etc. Elle mettra aussi en relief des épisodes importants de l'histoire de cette association, la plus ancienne du département, créée en 1833.

N'hésitez pas à inviter vos amis à rejoindre cette page.

 

**SASL des P-O

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 09:38
Massoud - Photo de Pauline Dupin -
Massoud - Photo de Pauline Dupin -
Massoud - Photo de Pauline Dupin -

Massoud - Photo de Pauline Dupin -

Aliot récupère Massoud 

et

La clique de Visa est là -

Ils sont tous venus, les anciens maires (Aliot, Alduy), ceux qui ont affaire avec la justice (Aliot, Donnedieu de Vabres), et les autres, les suivistes qui financent le plus grand événement catastrophique du monde, dans une ville qui, elle-même, est une cata et devrait s'interroger sur elle, d'abord, avant de mettre en scène les horreurs de la guerre, de la famine, de l'exploitation des peuples...

 

Le pire cynique, c'est le nouveau maire qui, impuissant à faire bouger les lignes, fait dans la vaine concertation (avec le quartier Saint-Jacques) et la communication : je suis pas le diable, suis républicain, jamais d'extrême-droite je fus, et d'ailleurs, voyez j'expose le portrait de Massoud, le lion du Panchir, l'ami du grand intello de gauche B.Henri Levy... La gauche ne fait pas mieux, d'ailleurs elle ne dit rien, à Perpignan, et la Région socialiste vient à mon vernissage et me donne des millions !!!

 

 

 

- - -

 

Pauline Dupin : expo photos à Céret -

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pauline Dupin
 
vernissage le 04/09/2021

 

 
Expo du 4/09/2021 au 23/10/2021

 

Premiers pas

Premiers pas est un récit poétique dont le point de départ se situe dans mes origines roumaines longtemps fantasmées. Un prétexte à partir pour saisir des fragments d’histoires de femmes, un désir de se perdre soi-même dans le silence hivernal des longs voyages en train, de la Mer Noire jusqu’aux lisières de l’Ukraine.

 

Il évoque mes errances de cette première expérience du voyage solitaire au sein d’une Roumanie intime où je n’ai cessé de rechercher des figures féminines comme autant de projections de mon histoire personnelle.

 

Dans le bleu du ciel, dans l’appartement aux plafonds hauts de Bucarest, dans la neige sourde, dans les yeux clairs de Marie, dans les nappes brodées de Breb, dans les collines de Transylvanie, j’ai trouvé mille foyers.

 

 

Née en 1995 dans le sud de la France, je me forme durant trois ans à l’Institut des Arts de Toulouse jusqu’en 2017, j’intègre par la suite l’ETPA – école de photographie – où j’obtiens mon diplôme avec une mention spéciale en septembre 2020. Adepte du portrait, ma démarche photographique tend à questionner le lien qu’entretiennent les femmes avec leur environnement, au cours de leur vie et de leur évolution personnelle. La naissance, la vieillesse, les notions de filiation sont autant d’éléments de recherche qui composent mon travail. Je tente à travers mes images de faire apparaître l’intimité de ces personnes par une certaine lumière afin de déceler des histoires singulières.

Partager cet article
Repost0
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 08:47
Afrique sauvage à Visa - Courts-circuits à Espira de Conflent -
Afrique sauvage à Visa - Courts-circuits à Espira de Conflent -
Afrique sauvage à Visa - Courts-circuits à Espira de Conflent -

Afrique sauvage à Visa - Courts-circuits à Espira de Conflent -

Courts-circuits à Espira de Conflent - Visa gnagna - Collioure n'a pas besoin de culture...

 

* Visa gnagna : ça y est, tous les medias, la presse et sites de complaisance et complicité parlent de Visa : l'actualité tourne et revient. Comme chaque fin août, l'animateur parisien vient faire la fête à Perpi et retrouve ces élus qui le paient.

L'extrême-droite (la ville, Aliot) papote avec l'extrême-gauche (J.F.Leroy), se font des sourires : le peuple va pouvoir admirer les horreurs du monde, les catas et autres spectacles effroyables...Avec les Talibans, ça continue, et la foule va voir les images comme on lit Gala ou Détective... Pauvre culture, qui se nourrit de l'exhibitionnisme ...

 

jpb

Courts-circuits à Espira de Conflent - Visa gnagna -

 

Collioure n'a pas besoin de culture... pour attirer la foule des touristes, qui cherchent, outre un moment d'émotion esthétique, le farniente, la plage,le soleil, les glaces, la jouisance des terrasses.

On sait que C. n'est plus Collioure depuis longtemps... Avec M. Moly, on eut des salons du livre remplis de débats (sur le port) et de spectacles (au château royal), grâce à J.P.Gayraud et les éditions Cap Béar...On eut des concerts et les belles rencontres des "Lézards au soleil", toujours au Château, où il faut l'accord du C66, pour que le pont-levis vous laisse entrer...

Au musée, on eut de grandes expos, au moins une sur Matisse et Derain, avec Céret et la venue de Pierre  Matisse. Ensuite, on a oublié les petites avec souvent des artistes locaux, catalans...

Mais l'histoire, les lieux, le paysage, le nom de Collioure n'ont jamais été vraiment exploités ! Et la Côte vermeille est saupoudrée d'événements secondaires qui ne sont pas à la mesure de la beauté et du trajet culturel de ce pays...

 

Car Collioure (et les autres) n'a pas besoin de culture pour vivre l'été et développer ses emprises commerciales et immobilières...

jpb

 

 

Poésie de Jo FALIEU

 

Passerelles d'orchidées

 

Passer par la porte étroite d'un échiquier

aller saluer les alouettes 

sur le revers d'un fleuve tremblant

 

sans attache

sans tourbillon de larme qui vienne visser l'inquiétude

aux crêtes du silence

revenir sur ses pas

se frayer un chemin dans les arcanes de la mémoire

 

ligoter une fois pour toutes ces tentacules géantes

qui peuplent mon angoisse

puis s'aventurer dehors

entouré de doutes, de sortilèges

qui m'obligent à revenir sans cesse

au creux de cette Odyssée fantasque

que j'ai créée moi-même en des temps de solitude

 

il suffit pourtant de tracer un arc en ciel dans la nuit

en prenant son élan

d'emprunter des passerelles d'orchidées 

inclinées sur le ventre bleuté des hirondelles

pour voir se réaliser des rêves d'enfant

alors

doucement     comme si tout soudain

s'allumaient des signaux de tendresse

tu verras émerger des horizons volubiles

      d'où surgiront des voluptés

en rayons de couleurs

pour faire vibrer la beauté sinueuse des choses

 

et révéler aux êtres de soleil

que l'heure est venue 

de sourire aux étoiles

 

Jo  Falieu

      13  01  2021

Salut aux amis et amies   

  de moi et de la poésie

 

je donne une lecture poétique accompagnée musicalement à Espira de Conflent samedi prochain 28 août 2021

c’est du nouveau; une composition où j’essaie de montrer l’importance de Rimbaud dans ma poésie en essayant de suivre la trame de l’enfance sur fond d’errance;

au plaisir de se revoir sur le parvis de l’église;

Jo

l’un des poèmes que je lirai

 

* Afin de bien finir l'été, venez nombreux partager un moment festif autour de la salle polyvalente d'Espira De Conflent samedi 28/08:

 

1/ De 16H00 à 20H00 MARCHE FESTIF 

(PENSEZ A PORTER VOTRE MASQUE POUR PARTICIPER A CE MARCHE )

 

Le collectif Val'Llech vous proposera:

- STANDS PRODUCTEURS VAL'LLECH: légumes de saison, viande, œufs, miel, vin, huile d'olives, tisanes,sac à dos sourie, habits...

- STANDS PRODUCTEURS ET ARTISANS INVITES HORS PÉRIMÈTRE VAL'LLECH:spiruline, plantes et fleurs, fromage, bijoux, cosmétiques, eaux florales et huiles essentielles....

- 16H00 - 20H00 TRIO DE MUSICIENS LOCAUX

- 16H30 - 18HO0 ATELIER DE CRÉATION ARTISTIQUE 

Sophie accueillera parents et enfants sous les arbres

- 18H00 - 19H00 LECTURE POETIQUE AVEC MUSIQUE

Le poète Jo Falieu accompagné du clarinettiste Tony Erdal vous accueilleront devant le parvis de l'église pour une lecture poétique sur les pas d'Arthur Rimbaud et sur la thématique de l'enfance.

- 18H00 - 21H00 BOISSONS ET REPAS À DEGUSTER (à base de produits locaux)

-bols salade de tomates 1,5 euros

-sandwich grillades 3 euros

-bol salade et sandwich grillade 4,5 euros

 

2/ 21H00 PROJECTION DE COURT METRAGES - Festival itinérant "Court circuit 66 »

(PENSEZ A PRESENTER VOTRE PASS SANITAIRE POUR PARTICIPER A CETTE PROJECTION EN ENTREE LIBRE ET GRATUITE)

 

La municipalité accueille le Festival du court métrages itinérant "Court circuit 66" pour une séance sous les étoiles composée d’une sélection internationale de 6 films venus de 4 pays : Suède, Catalogne, USA et Belgique. 

Comédies et drames se côtoieront dans cette programmation qui incluera notamment un film en langue catalane réalisé par un Barcelonais, « PRELUDI", ainsi qu'une création récompensée de l'oscar du meilleur court métrage 2019.  

Chaque participant sera amené à voter en fonction de son propre ressenti . 

 

Venez nombreux et n'hésitez pas à partager cette information avec le plus grand nombre!

 

Pour rappel:

Voilà plus de deux ans que le collectif Val'Llech fût créé pour fédérer producteurs et habitants de la Vallée du Llech (territoires d'Estoher et d'Espira de Conflent), afin d’œuvrer au bien vivre ensemble dans le respect et la valorisation de l'environnement.

Depuis l'été dernier les producteurs locaux organisent un marché les dimanches des semaines paires, de 9h00 à 12H00 à Estoher.

Le dernier week-end des mois de juin, juillet, août et septembre le collectif ouvre son marché à d'autres producteurs et artisans du Conflent pour un marché festif et convivial!

 

RESERVEZ DANS VOS AGENDAS LA DATE DU DERNIER MARCHE FESTIF DE L ETE 

Dimanche 26/09 de 10H00 à 15H00 à Estoher

--

Alain GENSANE 

Plaça Major

66320 Espira De Conflent

Portable: 00 33 687446588

Domicile:  00 33 468971405

agensane@yahoo.co.uk

-----------------------------------------

Partager cet article
Repost0
24 août 2021 2 24 /08 /août /2021 10:42
La culture modeste : Collioure, Razerca Lavant, De Fossa à Perpignan et Amélie - le tourisme orgueilleux
La culture modeste : Collioure, Razerca Lavant, De Fossa à Perpignan et Amélie - le tourisme orgueilleux
La culture modeste : Collioure, Razerca Lavant, De Fossa à Perpignan et Amélie - le tourisme orgueilleux

La culture modeste : Collioure, Razerca Lavant, De Fossa à Perpignan et Amélie

 

photos : concert De Fossa à La Réaal le 31 août à 17 heures (entrée : 12 euros), concert gratuit à Amélie le 29.

 

Le petit festival en Côte vermeille : Razerca, épouse du comédien Denis Lavant, vient l'été depuis des années chez Pedro Soler; au mas, elle organisait des scénettes pour un public intime. A présent, le couple a acheté une villa en bord de mer et la metteuse en scène a décidé d'organiser ce festival populaire. Modeste, ce "petit" festival... à suivre, en 2022 !

 

** Collioure devient "petite" cité de caractère... Elle mérite mieux comme appellation.

La culture, depuis des mois, est en berne : on regrette les concerts de jazz au port, le salon du livre, les rencontres au château royal... On espère le festival de l'humour en 2022 et enfin des expositions de qualité...

 

La machine du tourisme a les mots pour vanter la ville : tout va bien, éloge, ubris, métaphores, non-dits et mensonges :

 

Perpignan Tourisme :

 

 TOUTE UNE CULTURE 

 

Comme l'a dit Salvador Dali : "Perpinyà és el centre del món " (la gare de Perpi est le centre du monde)

 

Entre mer Méditerranée et montagne des Pyrénées, le soleil vous donne rendez-vous plus de 300 jours par an : ne rêvez plus, vous y êtes ! 

Vous serez charmé par les saveurs, senteurs et couleurs, de notre terroir singulier et attachant. C'est par le contact avec son histoire  ses habitants  ses commerçants  ses restaurateurs  … que Perpignan vous dévoilera toutes ses richesses.

Une expérience à vivre ! 

 

#FeelPerpignan

 

Les grands "hommes" de Perpi *

 

comme Jordi Pere CERDA, poète, romancier, ancien Résistant et militant communiste.

* texte de Michel Lloubes :

 

 Les disparus …en Catalogne française

 

AL NOSTRE PANTHEON…

Lorsque les portes du Panthéon de la Nord-catalanité se sont ouvertes devant les regrettés  Jean Iglesis, sa lanterne dels focs de sant Joan à la main, et Eliane Comelade avec son freginat de Baixas, ils  étaient   de nombreux  anciens à   venir les accueillir. Parmi eux, micro à la main, sempre incansable, Jordi Barre. Représentant la poésie, Jordi Père Cerdà, l’histoire, Alice Marcet, le journalisme, Louis Monich, la caricature, Jordi Dunyach, et la liste est loin d'être exhaustive *… 

 

L’occasion de rendre hommage à celui qui y représente  passionnément notre  patrimoine architectural : Pierre Ponsich.  Tous étaient  parmi nous, en ce 15 juillet 1988, avec le Punt Catalunya Nord, lui aussi bien trop tôt disparu…

* J. Queralt et J. L'Héritier…

 

 

*** Ou femmes, telle celle, reconnue à Perpignan, qui alla placer son argent en Andorre et fut choisie pour donner son nom au conservatoire de musique de Perpignanouze…

 

Montserrat Caballé…

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2021 3 28 /07 /juillet /2021 10:38
Culture en Cerdagne-Capcir - Voltaire & Gasquez - Littérature : salon de Prats, Jallia Russiali - Eyne, Les Angles : pas de public pour la littérature !
Culture en Cerdagne-Capcir - Voltaire & Gasquez - Littérature : salon de Prats, Jallia Russiali - Eyne, Les Angles : pas de public pour la littérature !
Culture en Cerdagne-Capcir - Voltaire & Gasquez - Littérature : salon de Prats, Jallia Russiali - Eyne, Les Angles : pas de public pour la littérature !

Polémique sur la vaccination:

 

"Je m'imagine toujours, quand il arrive quelque grand désastre, que les Français seront sérieux pendant six semaines." Voltaire

Bravo à l'édito d'Antoine Gasquez dans le dernier numéro de La Semaine du Roussillon...

Pour son courage, il n'a pas peur de perdre des lecteurs...

jpb

- - - 

 

Cerdagne/Culture/Capcir

 

Les 3 C

 

Après un salon du livre riche, cohérent et bien organisé, à EYNE, la ville des Angles a organisé une rencontre littéraire discrète (pas de com, je n'ai pas été informé) et peu riche, à part la participation de Caroline Chemarin...

L'absence du CML et d'André Bonet se fait sentir: les responsables des Angles ne connaissent pas les écrivains du 66...

JPB

- - -

DEMAIN jeudi 17:00 UTC+02 À 20:00 UTC+02

Rencontre lecteurs/auteure Jallia Russiali

Gratuit 

Évènement de Old&Co

 

Old&Co

Durée : 3 h

Public · Tout le monde (avec ou sans compte Facebook)

Jallia Russiali nous présente son dernier thriller "Ab intestat" lors d'une rencontre placée sous le signe de la convivialité et de la détente

 

- - - Communauté de Communes Pyrénées CatalanesGroupe de Vivre en Cerdagne et Capcir

 · 

Faire découvrir et encourager la création.

La Région Occitanie a créé la Journée des Ateliers d’Artistes d’Occitanie afin de renforcer la visibilité des artistes du territoire et de soutenir la création contemporaine.

 Les inscriptions pour la 4ème édition sont ouvertes jusqu’au 31 août 2021

Dimanche 10 octobre 2021 - Cette journée permet aux amateurs d’arts visuels de rencontrer des sculpteurs, plasticiens, peintres, graphistes, designers, vidéastes ou photographes sur leurs lieux de création, et c’est un excellent moyen pour les artistes de présenter leurs méthodes de travail et leurs œuvres, tout en favorisant une proximité avec le public.

Edition 2021 : Inscrivez-vous à la Journée des Ateliers d’Artistes d’Occitanie : https://www.laregion.fr/JAA

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 08:54
A. Ionatos - La communication pour la culture à Perpignan
A. Ionatos - La communication pour la culture à Perpignan

A. Ionatos - La communication pour la culture à Perpignan

La mort d'Angélique IONATOS 

 

Angélique envolée dans le silence effrayant de sa voix 

 

Mes amis, 

que vous dire dans le chagrin d'aujourd'hui

que vous suggérer de l'écouter

de l'écouter encore

depuis les aiguës si clairs

aux  graves si profonds...

elle vous dira si bien le ventre des choses

avec les cœurs qui battent dedans !

 

Guy Jacquet

 

Odysseus Elytis Omorphi ke paraxeni ... Belle mais étrange patrie

 

Belle mais étrange patrie
Que celle qui m’a été donnée

Elle jette les filets pour prendre des poissons
Et c’est des oiseaux qu’elle attrape
Elle construit des bateaux sur terre
Et des jardins sur l’eau

Belle mais étrange patrie
Que celle qui m’a été donnée

Elle menace de prendre une pierre
Elle renonce
Elle fait mine de la creuser
Et des miracles naissent

Belle mais étrange patrie
Que celle qui m’a été donnée

Avec une petite barque
Elle atteint des océans
Elle cherche la révolte
Et s’offre des tyrans

Belle mais étrange patrie…

 

- - -La chanteuse Angélique Ionatos s’est éteinte, sa tragique lumière subsiste

Pendant un demi-siècle, la chanteuse a mis en musique la poésie grecque contemporaine. À ses accents de tragédienne, elle mêlait les engagements de son temps. Elle est morte mercredi 7 juillet à 67 ans.

 

Angélique Ionatos vivait aux Lilas, en lisière de Paris, où elle s’est éteinte, mercredi 7 juillet, à 67 ans. Elle habitait non loin du Triton, salle dont elle était la marraine et où elle chanta souvent. Son directeur, Jean-Pierre Vivante, fut le premier à annoncer, sur les réseaux, la disparition de « l’immense artiste, l’incroyable chanteuse, guitariste, musicienne, compositrice, la femme libre, lumineuse, drôle et grave ». Beaucoup de qualités sont énoncées... Et sont aussi suggérés les contrastes – la douceur et la colère, le lyrique et le tragique, la clarté et les ténèbres – qui peignaient d’un clair-obscur les mots des poètes mis en musique tout au long de sa carrière étirée sur un demi-siècle.

 

Cheveux noirs, yeux noirs, regard noir, Angélique Ionatos était éclairée par le soleil de sa naissance athénienne, en 1954. Comme Pénélope guettant Ulysse, sa mère attendait inlassablement son père, un marin au long cours qui découvrit sa fille au retour d’un voyage de deux ans. Elle aima follement les deux. Mais en l’absence de l’un, elle grandit avec l’autre, dans une maison qui trempait ses pieds dans l’eau des bateaux. Sa mère patientait en chantant et elle lui lisait les poèmes qui ont conservé, en Grèce, l’audience populaire qu’ils ont perdu en France.

 

Angélique y développa une passion pour les mots et, avec son frère Photis, elle apprit trois accords de guitare à 11 ans, avant de bricoler une technique autodidacte en repiquant les tubes des Beatles. Un bonheur balayé par le coup d’État de 1967 : les colonels, au premier rang desquels Geórgios Papadópoulos, instaurèrent une dictature et persécutèrent les opposants, dont le compositeur Míkis Theodorákis. La famille Ionatos s’empressa de brûler ses livres communistes puis sauta dans un train à destination de la Belgique, en 1969. Cet exil a ouvert l’horizon d’Angélique Ionatos mais elle en a irrémédiablement souffert.

 

Expulsé en 1970 et accueilli à Paris par Melina Mercouri et Costa-Gavras, Míkis Theodorákis s’est lancé dans une tournée mondiale qui fit escale au conservatoire de Liège. Toute la famille Ionatos était présente dans la salle où la diaspora grecque acclamait les exhortations du héros tout en versant des torrents de larmes. « Je me suis dit : si la musique a ce pouvoir-là, je veux être musicienne », racontera Angélique Ionatos au micro de Stéphane Manchematin dans l’émission À voix nue, sur France Culture, en 2016. Elle et son frère se mirent à trousser des chansons en français et signèrent un premier album commun, Résurrection (1972), une révolte adolescente récompensée par le prix de l’Académie Charles-Cros – la chanteuse a 18 ans et sa carrière est lancée.

 

Mais les chemins des jeunes gens se séparent quand Angélique Ionatos a une intuition : ses racines l’arrimant à son pays, elle veut en exhaler les poètes, mettre leurs textes en musique. « J’ai souvent dit que pour moi, Grecque de la diaspora, ma vraie patrie, c’est ma langue. En effet, je crois que si la poésie n’existait pas, je ne serais pas devenue musicienne. Cela semble un paradoxe, mais il n’en est rien. C’est la poésie qui a engendré mon chant. Et je suis convaincue que tous les arts, sans exception, sont les enfants de la poésie », écrit-elle dans la revue La Pensée de midi (Actes Sud, 2009).

 

Son premier album personnel, chanté en grec, I Palami sou, est sorti en 1979, deux ans avant son installation à Paris. Angélique Ionatos y engage un dialogue fertile avec les poètes qui lui inspirent des compositions où pointent les folklores grecs, les chansons de Léo Ferré et de Giovanna Marini, le classique et le contemporain, voire le flamenco et le guitariste argentin Atahualpa Yupanqui. On ne pouvait pas la réduire à un autre genre que le sien, caractérisé par son inclinaison tragique. Bien que d’humeur joviale, elle empoignait sa guitare pour exprimer la mélancolie et le drame.

 

Dans une interview avec Anne Berthod pour Télérama, en 2015, elle analysait : « La culture du thrène, cette lamentation funèbre héritée des femmes de l’Antiquité, m’a nourrie. Mais c’est surtout une question de tempérament ; je suis profondément “poignante” et dès que je prends la guitare, c’est toujours en mode mineur ! » Avec sa voix de contralto, elle interprétait des textes de poètes contemporains dont son préféré, Odysséas Elýtis (1911-1996) : elle avait 28 ans quand, le prix Nobel 1979 ayant refusé qu’elle adapte en musique Marie des Brumes, elle prit un avion et se rendit chez lui pour le faire changer d’avis – un déplacement répété ensuite pour chaque autorisation sollicitée, sans plus jamais essuyer le moindre refus.

 

De 1989 à 2000, Angélique Ionatos fut « artiste associée » au Théâtre de Sartrouville que dirigeait Claude Sévenier (1939-2016), le père de son fils. De ce compagnonnage sont issues six créations, dont Sappho de Mytilène (1991), du nom de la poétesse grecque de l’Antiquité qui s’accompagnait avec une lyre. L’album du même titre qui en a résulté, cosigné avec Néna Venetsánou, reste le plus grand succès de la chanteuse. Laquelle a continué d’enregistrer beaucoup et bien, par exemple Eros y muerte (2007) sur des textes en français d’Anna de Noailles et en espagnol de Pablo Neruda. Ou Reste la lumière (2015) qui clôture sa discographie sous la forme d’un cri de colère : la Grèce est alors dévastée par une crise économique et humiliée par les plans d’austérité européens, pendant que des milliers de migrants s’échouent sur ses îles, notamment à Lesbos, où Angélique Ionatos possédait une maison. « Les poètes sont en exil. Dans notre monde soumis à une nouvelle barbarie, celle de la ploutocratie, il faut les interroger pour retrouver la mémoire et l’utopie tout à la fois. Ce sont eux qui veillent sur notre humanité », écrivait-elle en 2015 dans Le Monde diplomatique.

 

La lumière s’est éteinte. Reste la musique et un texte en français (Y a-t-il de la place au ciel pour les poètes ?) écrit pour son tout premier album, à 18 ans : « Maintenant que sur un bois de vil prix on a cloué tes mains / Maintenant qu’avec la lame du crime on a cloué mon cœur / Je sais qu’il y a de la place au ciel pour les poètes / Qu’il y a de la place au ciel pour moi. »

 

Eric Delhaye

La CulturALIOT :

une communication de mauvais goût 

 

La culture selon la nouvelle municipalité s'affiche dans le journal pro-Aliot de J.M.Martinez, qu'il ose appeler "catalan" :

 

Dans un décor jaune (le soleil) et bleu (la mer, le ciel) rappelant l'ambiance d'une jungle selon le Douanier Rousseau, les slogans s'exclament :

"La culturelle, la festive, la rayonnante".

Notons que l'image de marque récente de Perpi se trouve en 3° position : les rayons s'estompent, la phrase impie rétrograde...

 

La communication est des plus faibles et même débiles : un enfant de 7 ans aurait pu faire mieux, avec les joujoux informatique d'aujourd'hui.. ! C'est rudimentaire, nul dans la mise en page, la recherche des couleurs, de l'esthétique générale !!

La mairie paie cher des incompétents !!!!! Faut payer les militants, récompenser les copains, les requins, les copines, et celles qui vous sucent la pine ......Normal : dans culture, il y a cul...

 

   Ainsi la mairie annonce la culture aliotesque :  elle n'est pas grotesque. Elle est continuité, sans originalité, de l'antique Pujol : on trouve, cet été encore "les lundis sardane, les musicales (qui sont ces musiciens?), le ciné en plein air (J.Vigo), des expositions (?), des spectacles de rue..." Les points de suspension sont importants !

Bref une culture pour tous nécessaire, proche de l'animation, de l'effervescence estivale, que d'un projet global et cohérent pour la ville. Il devrait s'esquisser à la rentrée...

Le maire a déjà annoncé la renaissance du musée Ruscino, en août, et la création d'un pôle muséal (comment, dirigé par qui ?) mais il faudra auparavant rénover et redynamiser le Museum, la villa des Tilleuls, l'ancien centre W.Benjamin...et faire renaître la Casa Pairal, pour faire croire que ce pays est encore en Catalogne...

 

J.P.Bonnel - 8.7.2021

Partager cet article
Repost0
9 juin 2021 3 09 /06 /juin /2021 12:21
palais de la musique - stéphane belmondo - élisabeth kontomanou
palais de la musique - stéphane belmondo - élisabeth kontomanou
palais de la musique - stéphane belmondo - élisabeth kontomanou

palais de la musique - stéphane belmondo - élisabeth kontomanou

*Littérature : avec Philippe GEORGET

 

SAMEDI 12 À 15:00 

Séance de dédicaces librairie Cajelice "Urbendi - Dans les coulisses d'une multinationale"

Gratuit 

· Librairie Papeterie Cajelice

 

Évènement de Bruno Duval Livres

 

Librairie Papeterie Cajelice

 

Prix : Gratuit

Public

 · Tout le monde (avec ou sans compte Facebook)

Une nouvelle possibilité de se rencontrer à Perpignan pour une séance de dédicaces à la librairie Cajelice. 

Au plaisir d'échanger autour d'Urbendi !

 

 

- - - Poésie :

SAMEDI 19 JUIN 2021 DE 16:00  À 19:00 

Total Festum 2021 La poésie de Jordi Pere Cerdà

Gratuit 

 

· Librairie Torcatis

Évènement de Occitanie Livre & Lecture

Librairie Torcatis

 

Prix : Gratuit · Durée : 3 h

 

Public

 · Tout le monde (avec ou sans compte Facebook)

 

UN MONDE A DECOUVRIR

Dans le cadre de la programmation Total Festum 2021 d'Occitanie Livre & Lecture,

Étienne Rouziès, traducteur et Marie Grau, universitaire spécialiste de l’auteur

proposent une rencontre-lecture bilingue à l’occasion de la parution de Comme sous un flot de sève, l’anthologie bilingue catalan-français du poète Jordi Pere Cerdà (1920-2011), parue aux éditions La Rumeur libre (octobre 2020).

 

 

--- - - JAZZ: 

Jazz international à Banyuls sur Mer le 3 juillet 2021

 

Jazz à Banyuls avec 2 artistes internationaux

 

Elisabeth KONTOMANOU, chant 

et Stéphane BELMONDO, trompette, bugle

 

3 juillet 2021 à 18h30, église St-Jean, av. Puig de Mas -

 

Participation : 15 euros (10 pour adhérents, jeunes et demandeurs d'emploi) -

 

Réservation : Assoc. W. Benjamin : 06.31.69.09.32)

 

 

* Association Walter Benjamin sans frontières - pour les 80 ans de la mort de W. Benjamin; hommage à Lisa Fittko, la passeuse et à Dany Karavan, auteur du Mémorial de Port-Bou.

 

* Avec ses partenaires : mairie de Banyuls, CG66, L'Indépendant, Hôtel Le Catalan)

 

 

 

- - -Musique :

 

Célébrons la vie!
Nouvelle saison 2021-22

 

Le cœur bat de plus en plus fort.
Vous l’entendez?
Mais oui, vous l’entendez bien sûr!
Le moment est venu.
Le Palau de la Música Catalana présente la saison de concerts 2021-2022,
pour se laisser emporter par la passion, pour renoncer au renoncement.
 Célébrons la vie!

 

 

Abonnement
à la carte

Choisissez votre sélection de spectacles parmi plus de 100 concerts et bénéficiez de réductions.

AA4 : de 4 à 9 concerts (15 % de réduction)
A10: 10 concerts ou plus (25 % de réduction)

Remplissez ce formulaire ou contactez le Service Abonnés en indiquant votre sélection de concerts et la catégorie de votre choix. 

  Abonnez-vous

Billets individuels
et en groupe

Les billets individuels et en groupe seront mis en vente au public le 6 septembre. Cependant, si vous vous inscrivez sur la page de votre sélection de concerts, vous recevrez un lien qui vous permettra d’acheter vos billets en priorité avant cette date. De plus, les nouveaux abonnés et les personnes qui renouvellent leur abonnement bénéficient d’une priorité de placement.

  Envoyez-nous votre demande

 

 

 

Palau 100

Kavakos, Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin & JurowskiDavidsen, Bergen Filharmoniske Orkester & GardnerMonteverdi Choir, Orchestre Révolutionnaire et Romantique & GardinerFilarmonica della Scala & ChaillyGabetta, Accademia Nazionale di Santa Cecilia & PappanoPires, Orquestra Gulbenkian & ShimonoOrfeó Català, OBC & HelsingDueñas, Deutsche Kammerphilharmonie Bremen & De la ParraFaust, Les Siècles & RothBenedetti, Philharmonia Orchestra & RouvaliSwedish Radio Symphony Orchestra & HardingOrfeó Català, Orchestre Philharmonique Luxembourg & GimenoMonteverdi Choir, English Baroque Soloists & Gardiner

Pré-réservez vos billets

 

Palau Opéra

Radamisto de Händel avec Philippe Jaroussky & Il Pomo d’Oro • L’Orfeo de Monteverdi avec Ian Bostridge & Europa Galante • Giulio Cesare de Händel avec Carolyn Sampson & Forma Antiqva • King Arthur de Purcell avec Vox Luminis • The fairy queen de Purcell avec Vox Luminis

 Pré-réservez vos billets

 

 

Palau Grandes Voix

Joyce DiDonatoSonya Yoncheva
Philippe JarousskyStéphane DegoutFranco FagioliJulia Lezhneva
Diana Damrau & Jonas Kaufmann
Jakub Józef OrlińskiLea Desandre

Pré-réservez vos billets

* Concert hors abonnement

 

 

 

Palau Bach

Daniel Roth, orgueGabrieli Consort & PlayersLa Grande Chapelle & Escolania de MontserratMesse en si mineur avec le Balthasar Neumann Chor & EnsembleEvgeni Koroliov, pianoBenjamin Alard, orgueSchaghajegh Nosrati, pianoPassion selon saint Matthieu avec le Collegium Vocale Gent & HerreweghePassion selon saint Jeanavec Cor de Cambra del Palau & Orquestra Barroca CatalanaJean Rondeau, clavecinPhantasm Consort JONC & Cor Jove Nacional de Catalunya

Pré-réservez vos billets

* Concerts hors abonnement

 

Palau Piano

Igor LevitRudolf BuchbinderBenjamin GrosvenorIgnasi CambraDaniel LigorioGrigory SokolovAlexandra DovganLang Lang Yuja Wang •  Arcadi Volodos

Pré-réservez vos billets

* Concert hors abonnement

 

Palau Chambre

Trio Lluna-Claret-ColomLucas et Arthur JussenQuatuor CasalsQuatuor QuirogaCarolyn Sampson & The Heath QuartetMasramon, Höbarth, Schlichtig & RichterQuatuor GerhardSteven Isserlis

Pré-réservez vos billets

 

Paul Lewis & Orquestra Simfònica
Camera Musicae 

Intégrale des Concertos pour piano et orchestre de Beethoven

Pré-réservez vos billets

 

Offrez ou offrez-vous le Palau!

Vous ne savez pas quel concert choisir?
Offrez des moments inoubliables de la saison avec les bons cadeaux du Palau, d’un montant prédéterminé de 25, 50, 100 ou 150 euros, ou d’un montant libre de votre choix. Choisissez en toute liberté parmi les plus de 100 concerts de la saison.

  Achetez votre bon cadeau ici

 

INFORMATION IMPORTANTE POUR LES ABONNÉ(E)S

 

  • ATTRIBUTION DES FAUTEUILS. En raison des incertitudes liées au contrôle de la Covid-19 et, en particulier, des jauges autorisées, l’attribution définitive des fauteuils se fera dans les prochaines semaines en fonction de l’évolution du contexte sanitaire. Les abonnés bénéficieront d’une priorité dans l’attribution définitive des fauteuils, qui respectera autant que possible le placement habituel.
  • ÉCHANGE DE PLACES D’ABONNEMENT. En tant qu’abonné(e), vous pouvez échanger librement, sans frais ni pénalités, certains des spectacles de votre abonnement pour d’autres concerts de la saison.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens