Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 09:10
Terrassons le virus ! - Egoïsme du 19 mai - L'Equipe célèbre le 19 mai avec 4 visuels : chaises à la Ionesco !
Terrassons le virus ! - Egoïsme du 19 mai - L'Equipe célèbre le 19 mai avec 4 visuels : chaises à la Ionesco !
Terrassons le virus ! - Egoïsme du 19 mai - L'Equipe célèbre le 19 mai avec 4 visuels : chaises à la Ionesco !
Terrassons le virus ! - Egoïsme du 19 mai - L'Equipe célèbre le 19 mai avec 4 visuels : chaises à la Ionesco !

Terrassons le virus !

L'Equipe célèbre le 19 mai, avec des visuels, chaises à la Ionesco...

 

 

A l'air libre, en groupe, en équipe, vive le collectif des amis, des copains !

Mais il va pleuvoir, fait friquet, et les prix flambent ! ça fait rien, on paiera, on a économiser pendant un an... Maintenant on se lâche, on se défoule...

Chaises, fauteuils, transats, on lit Eugène Ionesco (Les chaises) et on oublie les variants, les métamorphoses et avatars du covida, les cinq mille virus qui rôdent de par le monde...

On verra bien demain ! En attendant on vit égoïstement, avec l'amour et l'amitié ! On oublie le monde (Inde, Palestine, Brésil...les horreurs, les crimes...) ce 19 mai : ça fait du bien de boire et chanter, de se fermer oreilles et yeux intérieurs..!

 

jpb

Le journal L’Equipe célèbre la réouverture des terrasses le 19 mai avec une campagne signée DDB  

Pour « célébrer » la réouverture partielle des cafés et restaurants ce mercredi 19 mai, le journal L’Equipe lance une campagne de communication dédiée. 

Conçue par l’agence DDB Paris, la campagne vous rappelle qu’à partir du 19 mai, vous allez de nouveau pouvoir lire L’Equipe en terrasse. Pour l’occasion, 4 visuels ont été conçus et diffusés du 16 au 19 mai.

Confortablement installé sur votre terrasse préféré, prévoyez plusieurs cafés pour pouvoir lire en intégralité votre quotidien préféré. Il y a quelques semaines, notre rédacteur Thibaut vous dévoilait combien de temps il fallait pour lire L’Equipe en totalité, un test réalisé sur l’édition du jeudi 1er avril.

Par  - Le 17 mai 2021

Partager cet article
Repost0
18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 09:10
A Narbonne, le Musée Narbo Via consacrée à la Romanité ouvre ses portes - Naples - Argelès : aide humanitaire durant la Retirada

A Narbonne, le Musée Narbo Via consacrée à la Romanité ouvre ses portes 

 

Le musée avec ses jardins, le long du canal de la Robine.

crédit Nigel Young/Foster and Partners/Studio Adrien Gardère

Pour les musées, la réouverture a lieu le 19 mai. Mais pour NarboVia à Narbonne, il s’agit d’une ouverture pure et simple: ce tout nouveau musée consacré à la Romanité ouvre ses portes pour la première fois ce même 19 mai. 

L’ouverture de ce musée financée principalement par la Région était initialement prévue en décembre, puis finalement repoussée en raison de la crise sanitaire. C’est donc le 19 mai que le public pourra découvrir les plus de 7000 pièces que renferme ce musée, dont le projet avait été lancé par l’ancien président de région Georges Frêche.
Pour respecter les mesures sanitaires, la jauge de personnes pouvant visiter simultanément le musée a été fixée à 330.
Réservations en ligne disponibles 15 mai sur le site du musée .
Un petit nombre de visiteurs pourra également rentrer dans le musée sans réservation, en patientant dans la file d’attente.
La première exposition temporaire du musée, Veni, Vidi… Bâti aura lieu de septembre à janvier.

Le musée Narbo Via en quelques chiffres 

– Pose de la 1ère pierre : le 11 novembre 2015
– Investissement de plus de 50 millions € financé par la Région
– Un parcours permanent de 2 800 m2
– Une salle d’exposition temporaire de 500m2
– Un auditorium de 200 places
– Un restaurant, une boutique, des jardins
– Un laboratoire de restauration et de recherche, des réserves et salles d’études
– réalisation du bâtiment : agence internationale Foster+ Partners, associée au studio Adrien Gardère pour la muséographie et à l’architecte d’opération nîmois Jean Capia.

Exposition sur l’aide humanitaire lors de la Retirada, à Argelès-sur-Mer

 

Ce mercredi 19 mai s’ouvre l’exposition “¡Ayuda! Secours suisse et quaker au camp d’Argelès-sur-Mer (1939-1941)” à la galerie Marianne d’Argelès-sur-Mer. Cette réalisation évoque l’aide humanitaire initiée durant la Guerre d’Espagne, prolongée chez nous lors de la Retirada de 1939. Elle nous éclaire sur le combat sans armes mené par Mary Elmes, soutenue par le Quakers anglo-saxons, et Elisabeth Eidenbenz, appuyée par la Croix Rouge suisse et fondatrice de la Maternité suisse d’Elne. Ces jeunes militantes sanitaires ont porté secours aux réfugiés en Espagne puis dans les camps français, dont celui d’Argelès-sur-Mer, ouvert en février 1939.

Cette exposition révèle que l’aide humanitaire a été modélisée en Roussillon en préfiguration des conflits humanitaires ultérieurs, en Europe et dans le monde. Elle comprend 30 photographies personnelles de Mary Elmes et Elisabeth Eidenbenz, et 18 dessins des artistes Ubaldo Izquierdo Carvajal et Josep Narro, internés au camp. Le récit est à suivre sur 13 panneaux, mêlant textes, clichés et documents d’archives issus de nombreux fonds publics et privés, parmi lesquels les Archives suisses d'histoire contemporaine, les Archives de la Croix-Rouge suisse, la Mairie d’Elne et le Museu Memorial de l’Exili de La Jonquera.

Exposition “¡Ayuda!”, galerie Marianne, Rue du 14 juillet, Espace liberté, Argelès-sur-Mer.
Du 19 mai au 15 juillet, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30, le mercredi et le samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h30.


Commissariat : Grégory Tuban.

Un agenda vient compléter l’exposition :

- Vendredi 4 juin à 18h00, avant-première du film « d’Aquí y allí, journal d’une exilée » au cinéma Jaurès.
“Dans un carnet ayant appartenu à sa grand-mère, Anna découvre un amour secret, vécu dans l’euphorie de la République espagnole 1930. Se révèle alors, entre l’Espagne et la France, le parcours d’une femme dans le tumulte de l’Histoire, passée par le camp d’Argelès. La réalisatrice, E. Farinas, sera présente pour échanger après la projection.
En partenariat avec l’association Cinémaginaire.

- Samedi 12 juin, journée spéciale
Dès 10h30, plusieurs auteurs présentent leurs ouvrages sur le thème des exils, face à la médiathèque.
11h30 : prestation de l’ensemble vocal de l'école élémentaire Curie-Pasteur d’Argelès-sur-Mer.
16h00 : conférences de l’historienne “Anne Boitel ”La Cimade auprès des indésirables mis en camp” et de Grégory Tuban : “D’Argelès-sur-Mer à Rivesaltes : les œuvres de secours dans les camps du Roussillon” (galerie Marianne).


18h00 : concert « Il était une fois, la Retirada », avec l’auteur et chanteur Enrique Salvador, accompagné par le pianiste Arnaud Martin (salle du 14 juillet).
20h30, présentation de la création sonore “Mirada”, composée de sons et images d’archives et musiques actuelles, sur la mémoire de la Guerre d’Espagne et de l'exil républicain, avec les interventions de ses auteurs, Jean-Bernard Bassach et François Berchenko (Galerie Marianne).

- Vendredi 18 juin à 18h, conférences à la galerie Marianne
Serge Barba, ancien président de l’association FFREEE « Et au milieu se dresse la maternité d’Elne » et Grégory Tuban « la maternité et la Goutte de lait du camp d’Argelès-sur-Mer » (Galerie Marianne). En partenariat avec l’association Fils et Filles de Républicains Espagnols et Enfants de l'Exode (FFREEE).

Documents à télécharger :
Merci de préciser les crédits images. 

1. Camp d’Argelès-sur-Mer, février 1939. Photographie de Manuel Moros, collection du Mémorial du camp d’Argelès, fonds Jean Peneff. 

2. Maternité pouponnière du camp d’Argelès-sur-Mer, 1941. Dessin d’Ubaldo Izquierdo Carvajal. Archiv für Zeitgeschichte ETH Zürich / Elsbeth Kasser-Stiftung: BA Elsbeth Kasser / 163.

3. Camp des femmes d’Argelès-sur-Mer, 1940. Photographie de Manuel Moros, collection du Mémorial du camp d’Argelès, fonds Jean Peneff.

4. Affiche de l'exposition. Mairie d'Argelès-sur-Mer.
 

CONTACT

Ville d'Argelès-sur-Mer - Service communication

Laurence Rialain - Esteve Vaills

com@ville-argelessurmer.fr

04 68 95 34 67 - 06 07 49 94 99

- - -

Évènement de D'arts et d'histoires et Marzia Fiorito Biche

 

En ligne : dartsetdhistoires.fr

Vendredi 4 juin 2021 de 18:30 UTC+02 à 20:00 UTC+02

 

Billets

www.dartsetdhistoires.fr/events/naples-la-ville-inoubliable-3

 

 · Tout le monde (avec ou sans compte Facebook)

 

Naples est d’après l’Unesco l’une des plus anciennes villes d’Europe. Fondée par des colons grecs en 470 av. J.-C. elle a la plus grande concentration de monuments historiques au monde. Aucune autre ville n'a si bien gardé son âme: passionnelle et chaleureuse! Bienvenue à Naples, terre du soleil.

Par Marzia Fiorito-Biche, guide-conférencière franco-italienne.

INSCRIPTION

 Durée 1h30, et avec un temps d'échange!

tarif: 10,25€ (hors forfaits à tarif réduit)

 Vous recevrez le lien zoom par mail en échange du règlement sur ce lien :

https://www.dartsetdhistoires.fr/.../naples-la-ville...

FORFAITS (ici: https://www.dartsetdhistoires.fr/plans-pricing)

3 visites = 24 euros

5 visites = 40 euros

10 visites = 75 euros

Abonnez-vous sur la page "D'arts et d'histoires" pour recevoir tous les nouveaux thèmes!

Toute les visites sont sur l'onglet évènements de notre page Facebook ou sur notre site internet :https://www.dartsetdhistoires.fr/visites-conf%C3%A9rences 

 

 

MODERNISMO Y CONTEMPORANEIDAD: LA FUSIÓN QUE CONSTRUYE CAIXAFORUM

 

 

 

Ven a celebrar la Semana de la Arquitectura 2021 visitando el edificio que alberga CaixaForum Barcelona, una joya modernista obra del arquitecto Josep Puig i Cadafalch, que fue recuperado y rehabilitado bajo la mirada del destacado arquitecto Roberto Luna y que contó con la participación del japonés Arata Isozaki. Conoce todos los rincones de este monumento histórico de interés nacional que alberga obras de Sol LeWitt, Lucio Fontana o Joseph Beuys.

¿Te apuntas?

 

 

   
 

 

 

 

EXPOSICIÓN

Mira las obras de Mies van der Rohe bajo el prisma de la fotógrafa Arina Dähnick en el hall de CaixaForum.

Del 6 de mayo al 6 de junio

 

PABELLÓN

 

MIES VAN DER ROHE

 

Descubre el Pabellón Alemán, una referencia de la arquitectura moderna del siglo XX. Con la entrada de CaixaForum tendrás un 50 % de descuento en el tique.

Hasta el 6 de junio

 

 

 

 

JOSEPH BEUYS

 

Celebra el año Joseph Beuysadentrándote en una de sus obras: la sala cubierta de plomo que simboliza el dolor que conlleva el conocimiento.

 

 

 

 

50% DE DTO. CLIENTES CAIXABANK

 

PROYECCIONES

LEONORA CARRINGTON, THE LOST SURREALIST

VIERNES 14 DE MAYO DE 2021

 

Un redescubrimiento de la vida y obra de la artista Leonora Carrington, que vivió y trabajó durante el período surrealista de los años 30 en París.

VER TODO EL CICLO

ENTRADA 6 €

50% DTO. CLIENTES CAIXABANK

 

 

Próxima exposición: “YWY. Visiones”

Courriel de CaixaForum Barcelona : Próxima exposición: “YWY. Visiones”

 

06/05/21 10:25

CaixaForum Barcelona

 

 

NUEVA EXPOSICIÓN: YWY. Visiones

 

 

 

Próximamente, en CaixaForum Barcelona acogeremos la exposición“YWY. Visiones de Pedro Neves Marques en colaboración con Zahy Guajajara”. A partir del 13 de mayo, a las 16 h, y hasta el 26 de septiembre de 2021, podrás descubrir esta fábula visual contemporánea. Una distopía en forma de exposición que reimagina con una narrativa única el conflicto entre los pueblos indígenas y la industrialización.

 

Planifica tu visita y reserva tus entradas en la franja horaria que mejor se adapte a ti, para seguir disfrutando de la cultura con seguridad.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 10:24
Rafael Alberti - Photos à Céret - Tresserre le 28 mai -
Rafael Alberti - Photos à Céret - Tresserre le 28 mai -
Rafael Alberti - Photos à Céret - Tresserre le 28 mai -
Rafael Alberti - Photos à Céret - Tresserre le 28 mai -

Rafael Alberti - Photos à Céret - Tresserre le 28 mai -

ExiliArte : souvenir d'un portfolio dédié à Rafael Alberti

 

Nous présentons l’exposition ExiliArte à Toulouse en souvenir du grand hommage qu’a reçu Rafael Alberti le 8 juin 1966 à Paris. 

Rafael Alberti, un des poètes les plus importants de la dite Génération de 27, était en exil en Amérique Latine depuis près de trente ans quand cet hommage lui a été rendu en France et pour lequel il a reçu en cadeau une collection de dessins réalisés par une centaine d’artistes espagnols. Dans cette exposition 32 oeuvres originales sont montrées, en plus des portfolios dans lesquels elles ont été offertes.

 

Vernissage le jeudi 20 mai à 18h30 en présence de la commissaire Carmen Bustamante et du musicien Pedro Soler.

 

Cet hommage de 1966 a été organisé par l'Association culturelle franco-espagnole dont Jean Cassou était président. L'hispaniste français Marcel Bataillon, le romancier guatémaltèque Miguel Ángel Asturias, le dramaturge espagnol Alfonso Sastre, le poète Vicente García Cervera et les poètes français Jean Marcenac, Max-Pol Fouchet, entre autres, ont participé à l'événement. 

L'écrivain Francisco Olmos a lu la longue liste de près de cent adhésions d'artistes et d'intellectuels : Ana María Matute, Camilo José Cela, Julio Caro Baroja, Ángel Valente, Juana Francés, Pablo Serrano, José Manuel Caballero Bonald, José Agustín Goytisolo, Ángel Gonzalez, Manuel Tuñón de Lara, José Aumente, Aurora Albornoz, Luis Buñuel, Juan Antonio Gaya, Jaime Salinas, José Luis Cano, Alfonso Grosso, Juan Antonio Bardem, Goñi, Salvador Espriu, Ricardo Fernández de la Reguera, Fernando Quiñones, Gabriel Celaya et Antonio Buero Vallejo, entre autres. 

Un message personnel de Dolores Ibarruri dédié à Rafael a été lu, ainsi que des messages d'André Camp, Vicente Aleixandre, Enrique Tierno Galván, Julián Marías, Gerardo Diego, Fernando Chueca et du critique José María Moreno Galván.  

Après les discours et la lecture des témoignages de soutien, il a été présenté un montage musico-poétique inspiré de l'œuvre d'Alberti interprété par Paco Ibáñez et Tachia Quintana. 

- - - Céret :

Dominique Clévenot, Iran fantôme

 

Soit un voyage photographique entre Téhéran et le désert de Dasht-é Lut, dans le sud-est de l’Iran : des espaces architecturaux désaffectés, des objets réduits au silence, des sols désertiques.
Est-ce une réflexion de nature romantique sur le vide, l’absence et les traces ?
Sans doute, mais dans le contexte particulier de l’Iran, on peut aussi y reconnaître, en sourdine, l’évocation des fantômes del ’histoire récente.
Ces fantômes sont ceux des milliers de victimes de la guerre Iran-Irak qui hantent toujours la mémoire iranienne et dont on croise les portraits obsédants à chaque entrée de ville et à chaque coin de rue.


Après une carrière de professeur en Arts plastiques et Sciences de l’art à l’Université de Toulouse Jean Jaurès et des travaux de recherche en histoire de l’art et en esthétique, j’ai entrepris de développer de manière plus suivie une pratique photographique qui était restée longtemps une activité secondaire, plus ou moins épisodique et relativement privée.
Je dois sans doute à mes orientations initiales – la pratique du dessin et de la peinture – de porter une attention particulière à la dimension plastique de la photographie. Mais Je m’intéresse aussi et surtout à la capacité de la photographie de dire plus ou autre chose que ce qu’elle montre et donc à sa capacité d’extraire de la réalité qui nous entoure des images susceptibles d’entrer en résonance avec nos questionnements intérieurs.

Institut R. LLULL - Paris   Newsletter # 114

ARTS DE LA SCÈNE.  SAINT-ETIENNE,  24 juin

 

La chorégraphe Núria Guiu et les compagnies de cirque EIA et Random, protagonistes du Focus Catalan du Festival des 7 Collines de Saint-Étienne

 

Le Festival des 7 Collines, rendez-vous annuel de cirque et danse de la métropole de Saint-Étienne, accueille pour sa 27e édition un focus spécial de créations catalanes avec trois spectacles qui reflètent la fraîcheur actuelle de la scène en Catalogne. Le focus comptera avec la participation des compagnies de cirque EIA et Random et de la danseuse et chorégraphe Núria Guiu. Du 24 juin au 7 juillet à Saint-Étienne et métropole, avec le soutien de l’Institut Ramon Llull.

LITTÉRATURE.  

 

Les universités Montpellier, Perpinyà et Vic rendent hommage à la poète et plasticienne Felícia Fuster

 

En commémoration du centenaire de la naissance de cette artiste à plusieurs facettes dont le parcours est intimement lié à la vie culturelle française, une demi-journée d’études se tiendra en ligne le 6 mai coorganisée par les laboratoires de recherche Cresem, Reso et Getlihc avec des présentations à charge de Irene Muñoz Pairet, Caterina Riba, Sandrine Frayssinhes Ribes, Mireia Vidal-Conte et Lluïsa Julià, commissaire littéraire de l’Année Felícia Fuster. Le programme sera complété par une lecture bilingue du recueil Cordages du vent (Éditions Trabucaire, 2018) à charge des étudiants de catalan des universités Paul Valéry Montpellier III et Perpinyà Via Domitia.

LITTÉRATURE.  EN LIGNE,  27/04/2021

 

Vicenç Pagès participe à la Nuit de la littérature 2021 du FICEP aux côtés d'autres 18 auteur.e.s de plusieurs pays

À l’occasion de la 9e édition de la Nuit de la littérature du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris, l’Institut Ramon Llull présente avec la comédienne Morgane Lombard une lecture de l’ouvrage Lettre à la reine d’Angleterre (Balzac éditeur, 2020) de Vicenç Pagès Jordà, traduit du catalan par Marie Costa. Au lieu d’une balade littéraire internationale dans un quartier de Paris comme jusqu’en 2019, la Nuit de la littérature propose pour la deuxième année consécutive un voyage littéraire sans sortir de la maison autour des œuvres de 19 auteur.e.s invité.e.s par 17 instituts culturels différents, juste en accédant sur le site Internet du FICEP dès 18h le soir du samedi 29 mai.

CULTURE.  27/04/2021

 

Le patrimoine catalan dans le cinéma et une nouvelle séance du cycle 

 

En partenariat avec l’Institut Ramon Llull et toujours en ligne, le Centre d’études catalanes accueille entre avril et juin jusqu’à huit séances autour de l’histoire et la culture catalanes. En mai, l'agenda comprend une conférence sur la promotion du patrimoine culturel catalan à travers le cinéma et une conférence-concert autour du violoncelliste et compositeurPau Casals

LANGUE.  27/04/2021

 

Les séjours linguistiques d'été de l'Institut Ramon Llull, en ligne

 

L'Institut Ramon Llull organise, en collaboration avec d'autres institutions, des séjours virtuels de formation linguistique et culturelle destinés à améliorer les compétences linguistiques et les connaissances culturelles des étudiants de catalan à l'étranger à travers des cours, des conférences, des visites et des activités complémentaires. En raison de la crise sanitaire actuelle, le format des activités sera uniquement en ligne.

ARTS.  26/04/2021

 

CaboSanRoque nous mène au supermarché avec le festival In Extremis du Théâtre Garonne

 

Le duo barcelonais propose pour le festival In Extremis une expérience très particulière : à la manière classique d’un audiowalk, le public doit suivre un parcours, mais cette fois-ci à l'intérieur d'un supermarché. En écoutant son téléphone portable avec des écouteurs, chacun devra faire face à la coïncidence ou à la contradiction entre ce qu'on voit et ce qu'on entend. Autour du terme « hospitalités », en 2021 le théâtre Garonneinvente un festival littéralement tout terrain, où les situations de rencontre sont les plus improbables. Du 13 au 20 mai, en ligne.

 

 

* Le MUME, musée de l'exil de la Jonquera

 

Conferència d’Espe Pons: Quantes històries hi caben en la història?

L’acte es podrà seguir en directe a través del canal youtube del MUME.

Aforament limitat. Caldrà mantenir les distàncies de seguretat i l’ús de mascaretes.

Inscripció prèvia a: info@museuexili.cat
 

L'exposició Sota la llum del mar es va poder veure en un format més extens a la Fundació Vila Casas (Palau Solterra, Torroella de Montgrí) aquest estiu i tardor de 2020.

La mostra Sota la llum del mar de la fotògrafa catalana Espe Pons (Barcelona, 1973) és un assaig fotogràfic que pretén dignificar totes les víctimes del franquisme de l’Espanya de la Guerra Civil i la postguerra. El projecte es basa en la història del germà petit de l’avi de la fotògrafa, Tomàs Pons Albesa, que va ser afusellat al Camp de la Bota de Barcelona l’any 1941 amb 31 anys.

Per tal de poder resseguir aquesta història, l’autora ha transitat els indrets que el seu familiar va recórrer durant els últims moments de vida i ha recopilat informació de l’època relacionada amb el cas amb l'objectiu de reconstruir una història, fins ara, fragmentada.

Mitjançant aquesta proposta expositiva que combina fotografia contemporània amb testimonis documentals de l’època, Espe Pons construeix un nou relat que evoca un passat que se’ns fa present a través d’un paisatge carregat de llums i ombres.

 

Més informació:

Web d'Espe Pons

Expo Sota la llum del mar a la Fundació Vila Casas

Vídeo Sota la llum del mar (Fundació Vila Casas)

 

Properes activitats temporals del MUME (maig- octubre 2021):

Exposicions

Fins al 27 de juny de 2021
Sota la llum del mar, d'Espe Pons (Espai Art i memòria)

Fins al 26 de setembre de 2021
Exposició Antoni Campañà. L'Endemà de la Retirada: Portbou 1939


Activitats

Dissabte, 21 de maig
Presentació del llibre: L’endemà de la retirada. Antoni Campañà. Portbou, 1939: autoretrat de l'absència

Diumenge, 30 de maig
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

Dissabte, 5 de juny 
Xerrada-debat: Aidez les réfugiés! Josep Maria Trias i Peitx i Philippe Gaussot, dos homes d'acció entre catòlics i quàquers, a càrrec de Carme Caballer i Felip Solé

Dissabte, 12 de juny
Taula rodona: La fotografia de guerra és una bomba

Diumenge, 12 de juny
Rutes de l'exili. Un dia per a la memòria. Portbou

Juny 2021
V Edició del Premi Internacional Memorial Walter Benjamin 2021-22

Diumenge, 27 de juny
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

Diumenge, 18 de juliol
Rutes de l'exili. Un dia per a la memòria. MUME i Búnquers de 1943

Diumenge, 25 de juliol
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

Diumenge, 15 d'agost
Rutes de l'exili. Un dia per a la memòria. Agullana i La Vajol

Diumenge, 29 d'agost
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

Diumenge, 12 de setembre
Rutes de l'exili. Un dia per a la memòria. Cotlliure

Diumenge, 26 de setembre
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

Diumenge, 10 d'octubre
Rutes de l'exili. Un dia per a la memòria. Coll de Lli

Diumenge, 31 d'octubre
Jornada de portes obertes i visita guiada gratuïta

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 09:52
Festival de l'Aspres
Festival de l'Aspres
Festival de l'Aspres

Festival de l'Aspres

En attendant le 19 mai, comme Godot, ou le retour du paradis, de la vie...La vie comme avant, nostalgie comme Zweig qui se remémore "Le monde d'hier", la vie littéraire, le confort autrichien, les prostituées, la peinture... Tout ce que va tuer le nazisme..et l'auteur de se suicider au Brésil...

Notre monde d'hier à nous ce serait celui des week-end à la mer, des pots entre amis aux terrasses, la fête, le farniente, la coyrse vers les vacances, la consommation..? En tout cas pour ceux qui en ont les moyens...

Ce serait cela, le 19 mai, comme un mythe : le consumérisme..? 

Sommes-nous incapables de créer un monde nouveau..??

 

JPB

- - -

 

Perpignan : Jean-Claude Gallotta lève le rideau de L’Archipel

Jeudi 3 et vendredi 4 juin à 19h, les projecteurs vont se rallumer à L’Archipel, scène nationale de Perpignan. Jean-Claude Gallotta lève le rideau après des mois obscurs pour la culture et le spectacle vivant plus particulièrement.

Le danseur et chorégraphe Grenoblois est de retour à L’Archipel pour une création diablement enfiévrée de musique par Rodolphe Burger. Sur le parquet du Grenat qui reprend ses activités, une danse des corps, ample et énergique, inspirée par elle-même et le parcours du chorégraphe. Entre les trois parties de ce jour rêvé, Jean-Claude Gallotta interprète deux solos.

La danse ouvre cette courte reprise en fin de saison et annonce une évasion de l’esprit nécessaire, très attendue par les amants des arts de la scène, pour ne pas dire des arts vivants ! Attention, jauge limitée à 35% de la capacité. Il est prudent de réserver !

Ville de Perpignan

L'Archipel Perpignan

#perpignan

#perpignanculture_2020

 Pourquoi le maintien du Festival du Printemps de l'Aspre?

 

Enfin nous pouvons de nouveau faire vibrer nos salles de concerts ! Nous sommes heureux d'accueillir pour cette première le "Printemps de l'Aspre" en la chapelle du Monastir del Camp.

Les organisateurs se sont battus pour maintenir leur programme prévu en 2020 et malgré toutes les restrictions, après plusieurs programmations différentes, les dates et les horaires sont définitivement arrêtés.

En ce qui concerne le Monastir del Camp il a été programmé deux horaires afin de respecter les conditions sanitaires.

Ce sera donc le 29 mai soit à 18 heures, soit à 20 heures 30.

J'espère que nous aurons le plaisir de vous revoir très bientôt en ces lieux "magiques".

D'autres évènements sont prévus en Juin et Juillet, nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure.

Cordialement

 N.Le Bigot

 

- - -

 

Expos de Pr!ntemps en OcCat (Occitanie-Catalogne)

 

ARIEGE Foix, Exposition collective à la Biz’art rit: De nos fenêtres, 7 mai-12 juin, La biz’art rit

 

AUDE Fabrezan, Bertrand Mahieu, Lawrence Bellanger, 8-30 mai, centre d’art, Vern. 8 mai, 18h. Fabrezan, Installations Cuves et hall, 8 mai-10 octobre , centre d’art.

 

HAUTE-GARONNE Toulouse, Élisa Pône, À la vague suivante que la suivante efface, 6 m ai-3 juill., BBB centre d’art. Toulouse, Francesco Zizolla, 8 mai-5 juin, la galerie 3.1.

 

HERAULT Montpellier, Les éditions Sometimes, 7-29 mai, En traits libres Lamalou-les bains, Lili Côme, 8 mai, golf. Montpellier, Emilie Allais, Qui n’a jamais rêvé d’être quelqu’un d’autre? (photos), 10-30 mai, L’Artesan, vern. 15 mai, 14h.

 

Lot Arcambal, Philoche, 8 mai-14 juin, petit musée personnel de Christian Verdun

 

PYRENEES-ORIENTALES Céret, Dominique Clévenot, Iran fantôme, 8 mai-25 juin, galerie Lumière d’encre :

Partager cet article
Repost0
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 10:15
La troupe de J.C.Galotta au Théâtre de l'Archipel à Perpignan les 3 et 4 juin 2021

La troupe de J.C.Galotta au Théâtre de l'Archipel à Perpignan les 3 et 4 juin 2021

19 mai ou un rêve de terrasses...

 une frénésie de sexe et de culture

 

Les Français, sauf quelques fossiles socialistes, se moquent bien de célébrer le 10 mai mitterrandien.

 

Les vieux de l'ultra-gauche trostkyste et les jeunes indigènes islamophiles de la République ont préféré caillasser les camionnettes cégétistes, comme pour se défouler après ce long confinement... Indifférents au 1er mai mais en attente du 19...

 

Comme un 69, comme une frénésie de sexe : voici la date de l'exutoire, du défoulement, de la catharsis théâtrale qui va parcourir l'été, de Perelade à Avignon !

 

Se foutent bien, les citoyens, des binômes des élections cantonales, avec ces candidats, vieux chevaux de retour, sans idées mais avec dans la corbeille, une montagne de malversations, de trahison : la corruption, de la droite radicale (assistants européens) aux Catalans cathos, patriotes et identitaires jusqu'aux indépendantistes de droite corrompus (argent placé en Andorre et ailleurs par la famille Pujol et les autres...).

Pendant des mois, les dames en chaleur et les beaux minois se sont mis le masque sur le minou, pour ne pas attraper le virus, tandis que les mâles refoulés se revoyaient mettre le préservatif comme au temps maudit du sida...

Désormais, basta la covida, voici le virus du sexe, et le désir de vivre à plusieurs en extérieur, autour d'une bière, ou d'une entrecôte-frites... On sait que la France est le pays des plaisirs en terrasses : les terroristes qui ont tué vers le canal St-Martin le savaient aussi et Paris ne fut plus, pendant des mois, une fête...
 

A présent, la fête est là, pour combien de temps..? Même dans l'insouciance, crions "que la fête commence !"

 

JPB le 10 mai 2021 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 09:57
Le choix idéologique du Prix Méditerranée 2021 donne lieu à des polémiques  Boualem Sansal, E. Zemmour, le cercle algérianiste, le CML...

 

Le choix idéologique du Prix Méditerranée 2021 donne lieu à des polémiques  Boualem Sansal, E. Zemmour, le cercle algérianiste, le CML...

Boualem Sansal, Eric Zemmour, le cercle algérianiste, le CML...

 

Après les déconvenues de l'année dernières, les lauréats du Prix Méditerranée ayant refusé de venir à Perpignan, aux mains de l'extrême-droite, l'adjoint à la culture de L. Aliot doit renouer avec les écrivains, retenir quelques personnalités, parmi ses nombreux "amis" qui l'ont quitté : Dominique Fernandez, par exemple, président du jury : A. Bonet parle d'ingratitude de la part d'écrivains qui ont bénéficié des largesses du CML...d'invitations à des repas, conférences, etc...

Il y a sans doute une part de vérité, mais il faut s'interroger sur les "valeurs" que défend L.Aliot et le RN pour juger les aspects éthiques de l'affaire...

 

Pour le Prix Méditerranée 2021 (ce prix, qui fit venir à Perpignan, les plus grands auteurs, les futurs prix Nobel, aura du mal à retrouver son aura : on regrette ici le choix actuel de l'ami André (:

"qu'est-il allé faire dans cette galère?",

lui crie Molière...

 qui n'a pas pu imposer "Perpignan la Méditerranéenne, et a dû se soumettre à l'insipide "rayonnante"...

 

En tout cas, avec Boualem Sansal, c'est un écrivain engagé, ayant un domicile à Perpignan, qui est honoré.

S'inspirant de G. Orwell, on ne jugera pas ici son style, mais plutôt son idéologie qui ne peut que plaire aux thèmes de l'extrême-droite : ce n'est pas Big Brother, mais "Big Retournement" un islamiste salafiste qui peut prendre le pouvoir en France...Un musulman président..? C'est encore dans son livre, 2084, que le fantasme du Grand Retournement de la société française, qui domine et plaît à Zemmour, cet historien orienté et peu scientifique, vantant le Pétain de 1940...  et à Suzy, du Cercle algérianiste : voir le blogabonnel d'hier...

 

JPB 9 mai 2021

 

- - - Eric Zemmour, admirateur de Boualem Sansal…

 

Éric Zemmour et Sonia Mabrouk admirent -l'un comme l'autre- l'écrivain Boualem Sansal, un admirateur décomplexé d'Israël et la caution culturelle arabe par excellence des islamophobes qui s'assument (comme Zemmour) et qui s'ignorent (comme Mabrouk) http://panamza.com/test-sansal/ 

 

Mabrouk Sonia :

Sur @cnews dans #hdpros  : Éric Zemmour dit que Boualem Sansal pense comme lui..Sansal combat l'islamisme et non pas l'islam, différence majeure..et combat salutaire pour un islam non dévoyé ...

 

 

* Comment l'islam revint dans l'Histoire

LA CHRONIQUE D'ÉRIC ZEMMOUR -:

Grand écrivain algérien de langue française, Boualem Sansal s'interroge sur la montée irrésistible de l'islamisme. Ici et là. Un livre d'une rare lucidité, sans concessions.

Par Eric Zemmour

Publié dans le FIGARO

le 06/11/2013 à 17:46, mis à jour le 06/11/2013 à 19:26

D'abord, il y a cette langue chatoyante et précise, ce style velouté, ces phrases cheminant sans se presser jusqu'à leur destination, qui rappellent avec éclat que la langue française est une patrie, la francophonie, une réalité, que le colonisateur français en Algérie ne fut pas seulement un exploiteur, et que l'arabisation de l'enseignement dans l'Algérie indépendante s'avéra une catastrophe. Boualem Sansal peut bénir sa naissance précoce (1949) ; il écrit comme les jeunes écrivains hexagonaux ne savent plus écrire. Et comme la forme entraîne le fond - et non le contraire - son analyse du phénomène islamiste étonne par sa lucidité et sa liberté. Il avoue qu'il n'a rien vu venir. Il s'est même moqué d'eux. Dans l'Alger des années 1960, «Mecque des révolutionnaires», leur accoutrement folklorique, leur bigoterie («La bigoterie fait intrinsèquement partie de l'univers musulman»), leurs discours superstitieux, «pleins de magie et de tonnerre», paraissaient grotesques et désuets…

 

Lire:

**Boualem Sansal, plus qu’un auteur : un leurre phénoménal...

par Serge ULESKI (son site) 

  "2084 - la fin du monde" est une fable sur l’islamisme et l'Algérie...

Partager cet article
Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 11:03
 Caroline Chemarin obtient le Prix Méditerranée Roussillon 2021

Caroline Chemarin obtient le Prix Méditerranée Roussillon 2021

Festival d'Andorre : St-Clair, D. Guetta...
Festival d'Andorre : St-Clair, D. Guetta...

Festival d'Andorre : St-Clair, D. Guetta...

Le jury du Prix Méditerranée a distingué deux auteurs membres des AOC (auteurs d'Occitanie et de Catalogne) : mention spéciale à notre amie et collègue (prof de Lettres) la sympathique et dynamique Caroline Chemarin !!!

 

a attribué cette année deux mentions spéciales, la première au roman d’Aurélien Manya (Trois cœurs battant la nuit, L’Arpenteur) et la seconde à celui deMichel Canesi & Jamil Rahmani (Ultime preuve d’amour, Anne-Carrière).


En parallèle, Yves Roman a été récompensé par le Prix Méditerranée essai pour Cicéron paru chez Fayard et Gabriel Zimmerman a par le Prix Méditerranée poésie pour son recueil Lapidaires publié chez Tarabuste.


Le Prix Méditerranée Roussillon distingue les Facéties et paysages contés en Pyrénées-Orientales de Caroline Chemarin (Les Presses littéraires) et le roman d’Eric DupuisApaches(Les Presses du Midi).

 

***Demain, dans le blog :

le prix Méditerranée à B Sansal : un prix idéologique à Perpignan  ??

(Zemmour, le cercle algérianiste, André Bonet, le CML nouveau...)


- - -

Association AOC (auteurs d'Oc et de Catalogne)

Chers amis auteurs

Au nom de tous, je tiens à remercier Pierre Kouzmin pour son interview de ce matin, vendredi 7 mai, sur la radio France Bleu Roussillon. Remerciements également à Michèle, la journaliste qui lui a donné la parole.

Pierre a présenté notre association, parlé de ses membres, de ses activités et de ses projets. 

Il a aussi évoqué les prix littéraires reçus par nos membres, qui participent au rayonnement de l'association AOC. Laquelle, nous l'espérons tous, va s'imposer, grâce à tous ses auteurs, comme une véritable Appellation d'Origine Contrôlée littéraire.

Au cours de cette présentation, les salons de Saint-André et de Vinça ont été annoncés, puisqu'à ce jour ils sont confirmés.

Ce genre d'intervention participe à notre reconnaissance et à notre visibilité. Ceci ne peut être que bénéfique pour obtenir des soutiens pour des projets futurs et la mise en place de salons.

Amitiés à tous. Bernard Cazeaux.

 

*** Liste des sites et pages Facebook des AOC

Balbastre Marie-Andrée

www.mabalbastre.fr

Barcelonne Catherine

Catherinebarcelonne.over-blog.com

Cazeaux Bernard

https://sites.google.com/site/romansbernardcazeaux/

romans-poesies-bernard-cazeaux.over-blog.com

Faisandier Sylvette 

https://www.facebook.com/SylvetteFaisandierAuteur

Kurtz Marité

 www.maritekurtz.com

Nadal  Marie-Pierre

http://www.mariepnadal.fr

Rouge Claude

http://claude.rouge.free.fr/claudeecrivain.html

Souvenir français

http://souvenirfrancaisaude.com

http://leblogabonnel.over-blog.com/2021

Festival musical D'Andorre

MOUNTAIN & MUSIC, UNA EXPERIÈNCIA ÚNICA

La millor música i el millor entorn. Natura i aire pur. La màgia d'un festival en un escenari idíl·lic a 1800 metres d'altitud... Ja pots aconseguir les entrades dels concerts confirmats per aquest estiu 2021. A qui vols veure?

35° édition 2021
 

Depuis 1987, le Festival Castell de Peralada n’a jamais manqué. Pendant plus de trois décennies, le festival a connu une croissance qui lui a permis de consolider sa présence internationale en tant qu'événement de premier plan dans le monde des arts du spectacle, en particulier pour l'opéra et la danse.

Notre engagement envers la culture, le public, les artistes, la région et ses habitants est l'une de nos valeurs les plus précieuses.

C'est à partir de cet engagement incontournable que nous ne manquerons pas l'événement de cette année.

Le monde de la culture a traversé une année de difficultés jamais connues auparavant, mais cet été, et sous les plus hauts critères de sécurité et de santé, nous reviendrons avec le même enthousiasme que toujours.
 
Rejoignez-nous lors de la conférence de presse en direct
de notre site internet

www.festivalperalada.com
 
Découvrez tout le programme et profitez du Festival, sans vous il ne serait pas possible!

 
 
 
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Copyright © 2021 Festival Castell Peralada
Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 09:10
B. Bénichou nouveau propriétaire du Théâtre du Minotaure - Les reines de France sont prolongées au musée Rigaud de Perpignan
B. Bénichou nouveau propriétaire du Théâtre du Minotaure - Les reines de France sont prolongées au musée Rigaud de Perpignan
B. Bénichou nouveau propriétaire du Théâtre du Minotaure - Les reines de France sont prolongées au musée Rigaud de Perpignan

B. Bénichou nouveau propriétaire du Théâtre du Minotaure - Les reines de France sont prolongées au musée Rigaud de Perpignan

La culture à Béziers

Tandis que les compromis s'organisent en vue des prochaines élections, le parti d'extrême-droite embrigadant de plus en plus d'anciens élus de droite, issus des Républicains (Côte d'Azur, Baixas en pays catalan...), des acteurs culturels ne font pas que résister ou quitter les villes gérées par le RN (Perpignan, Béziers, St-Gilles, Orange...), mais investissent les lieux pour montrer que la création libre est possible, loin des valeurs traditionnalistes, xénophobes, homophobes, anti-migrants...

jpb

Deux initiatives à Béziers, révélées par le site des arts en Occitanie :

 

** Le Théâtre du Minotaure

est une ancienne salle de concerts datant de la fin du XIX° siècle. Ses hauts plafonds de plus de 8 mètres et ses murs recouverts de frises lui donnent un cachet particulier, accentué par la présence d'un balcon et de son plancher de 200m2. La salle principale fut transformée au début du siècle en cinéma muet avant d'être successivement utilisée en salle de spectacles, salle de bal... .

 

Minotaure : En mai dernier, le metteur en scène d’opéra Benoit Bénichou a fait l’acquisition du théâtre du Minotaure – Salle Berlioz, haut lieu de la musique à Béziers. Le contexte sanitaire actuel freine la rénovation prévue et le démarrage des activités, mais permet de poursuivre la réflexion…

 

L’intention est de créer un “laboratoire de création qui mêle l’ensembles des disciplines des arts de la scène (chant, théâtre, danse, cirque…), mais aussi l’accueil d’expositions d’artistes plasticiens.” Il décide également d’y d’établir sa compagnie théâtrale « TragédieMonstre ».

 

Situé en plein centre de Béziers, à deux pas des Allées Paul Riquet, le théâtre a été ouvert en 1898 comme salle de concert classique, avant de servir tour à tour de salle de concert, skating, cinéma…

Benoît Bénichou souhaite y accueillir l’ensemble des disciplines des arts de la scène mais également des plasticiens qui pourraient exposer dans les différents espaces du théâtre.

Le metteur en scène travaille par ailleurs régulièrement pour ses spectacle avec des vidéastes ou fait réaliser des décors originaux. Les travaux de rénovation et de mise aux normes sont confiés à l’architecte montpelliéraine Patricia Audouy.

Une salle de spectacle modulable d’environ 200 places sera complétée par des lieux d’accueil et de rencontres pour les publics et les artistes. Début des travaux septembre 2021.

Mais face à la prochaine réouverture des lieux de culture, le metteur en scène réfléchit à faire vivre le lieu dès cet été.

 

- - - (C) Arts en Occitanie

 

A Béziers, les Ecluses de l’art ouvrent un nouveau lieu d’exposition

 

A Béziers, l’association Les écluses de l’art bénéficient aujourd’hui de l’arrivée dans la ville de Chantal Lasbats, journaliste et réalisatrice de films documentaires, qui s’installe dans la ville après avoir travaillé des années à Paris et New-York.

 

Chantal Lasbats s’investit dans l’association et va notamment s’occuper de la programmation du nouveau lieu que la  ville confie aux Ecluses de l’art, l’Espace Relin, un espace de 60 m2 situé rue Relin.

L’exposition inaugurale sera consacrée au photographe Romain Thiery, qui va y exposer sa série Requiem pour piano à partir du 27 mai.

Relin est un espace consacré à l’art contemporain où peuvent se croiser diverses disciplines.

C’est également le bureau d’où les Écluses pilotent les résidences d’artistes: cinq ateliers dont deux à la Villa Antonine, deux au Moulin de Bagnols, un à Relin. Les artistes en résidence pour 2021: Dominique Renson, Corine Tichadou, Alexandre Gilibert, Magali Sire.

Les prochaines expositions prévues à l’espace Relin:

  • Romain Thiery, Requiem pour piano, 27 mai-27 juin
  • Jihane Khélif, Dominique Renson, Jean-Marc Lamblot.
Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 10:23
Tarrius Alain, trafic d'adolescents organisé par la mafia italienne entre le pays catalan et la Jonquera, Figueres jusqu'à Barcelona
Tarrius Alain, trafic d'adolescents organisé par la mafia italienne entre le pays catalan et la Jonquera, Figueres jusqu'à Barcelona

Dans son nouveau livre écrit avec deux amis universitaires catalans, sociologue  Alain Tarrius dénonce le trafic d'adolescents, au masculin comme au féminin, dirigé par la mafia italienne entre les Pyrénées-Orientales et la Jonquera, Figueres jusqu'à Barcelona...

Lire cet l'ouvrage, (mais attention à la bombe !) publié aux éditions L'Harmattan, collection Logiques Sociales, l'auteur entraîne le lecteur dans les coulisses de la prostitution locale, intimement liée à la drogue. 

 

  • Paru le 05/04/2021.
  • Raymond Sala, Alain Tarrius et Joan Becat
  • Un millénaire
  • de cosmopolitismes féminins
  • à Perpignan et à ses frontières
  • Des Saintes aux Prostituées
  •      
  •  
  • Raymond SALA 1, Alain TARRIUS 2, Joan BECAT 3
    UN MILLÉNAIRE DE COSMOPOLITISMES FÉMININS
  • À PERPIGNAN ET À SES FRONTIÈRES DES SAINTES AUX PROSTITUÉES
  •  
  • De l’an mille à nos jours des femmes sont « importées » du pourtour méditerranéen et des Balkans à Perpignan et ses territoires, capitale du Royaume de Majorque et de ses dépendances méditerranéennes, ville majeure du vaste Royaume d’Aragon, puis pauvre et étroite enclave française.
  • Des religieuses, des Saintes, des Comtesses et des Reines, puis des femmes-esclaves, échangées contre du safran et des étoffes, ont nourri ces cosmopolitismes tout au long de ce dernier millénaire. Elles sont relayées depuis deux décennies par plus de 40 000 prostituées des mêmes origines, sous l’emprise des mafias russo-ukrainienne du Dniepr, italo-albanaise Sacra Corona Unita, et, pour les drogues opiacées, la calabraise ‘ndrangheta. Mondialisation oblige, elles rejoignent le long du Levant ibérique, dans les clubs prostitutionnels, des latino-américaines accompagnées de cocaïne.
  • Ces récentes implantations contribuent à l’apparition de prostitutions chez les adolescent-e-s perpignanais-e-s les plus fragiles, sous l’omerta d’instances politiques clientélistes départementales. Jeunes mineur-e-s, souvent suivi-e-s par l’ASE, qui intègrent les filières prostitutionnelles espagnoles.
  • Ces derniers phénomènes sont contemporains d’une redéfinition des rôles féminins internes à la grande Catalogne d’Espagne aux rapports de genre encore marqués par un patriarcat post franquiste. Plus particulièrement ce combat est mené par des femmes andorranes, hors autorité des pouvoirs catalans et espagnols.
  •  
  • Trois chercheurs,1,2,3, historien, anthropo-sociologue et géographe, Professeurs des Universités, décrivent et analysent, grâce aux vastes cosmopolitismes féminins et aux métissages consécutifs, l’histoire et l’actualité locale, régionale, nationale et transnationale de cette ville et de ses territoires fluctuants, immenses puis insignifiants. Olivier Bernet4, a participé à l’enquête sur les camionneurs à La Jonqura.
  •  
  • Coll. Logiques sociales. 240 p. 22 €. ISBN 978-2-343-22051-2.
  • 1 Professeur honoraire d’histoire, Études catalanes, Université de Perpignan et Laboratoire ICRESS.
    2 Professeur émérite de socio-anthropologie des villes et des migrations internationales, Université Jean Jaurès de Toulouse (UT2J), associé au Laboratoire CNRS CERTOP et membre du Réseau Migrinter.
    3 Professeur émérite de l’Université de Perpignan, membre de l’Institut d’Estudis Catalans (Barcelone).
    2 Sociologue à l’Institut de Formation, Recherche, Animation, Sanitaire et Social. IFRASS. Toulouse.

 

 

  • INTRODUCTION.
  • Quelques clefs de lecture en guise d’introduction.
  • PREMIERE PARTIE.
  • Perpignan, le Roussillon et leurs frontières. Saintes et Clarisses. Comtesses, Princesses et Reines, peuple et esclaves. Mobilisations cosmopolites féminines.
  • Chapitre 1. Le cosmopolitisme féminin de la Cour céleste à Perpignan et en Roussillon.
  • Chapitre 2. Le cosmopolitisme féminin aristocratique en pays catalan. Un nord catalan : comtesses, princesses et reines (Xe-XVe siècles).
  • Chapitre 3. Le cosmopolitisme féminin à Perpignan : femmes-esclaves à la fin du Moyen-Âge.
  • DEUXIEME PARTIE.
  • Aujourd’hui : mêmes cosmopolitismes, augmentés de Latino-américaines, en clubs prostitutionnels le long du Levant espagnol. Adolescent-e-s de Perpignan prostitué-e-s à Sitges et à La Junquere. Omerta des autorités départementales : les clientélismes.
  • Chapitre 4. Enquêtes 2007-2018. Fin de Camorra et recomposition des milieux criminels : mafias russo-ukrainienne du Dniepr, italo-albanaise Sacra Corona Unita et calabraise ‘Ndrangheta. Trafics de femmes et de drogues.
  • Chapitre 5. Apparition d’une mondialisation criminelle dans un département frontalier français, les Pyrénées-Orientales. Trafics d’adolescent-e-s et omerta des instances politiques départementales : clientélismes et népotismes.
  • TROISIEME PARTIE.
  • Cosmopolitisme féminin inter catalan en contexte de patriarcat post-fasciste. Le combat des femmes catalanes et particulièrement des andorranes.
  • Chapitre 6. La femme dans le droit civil catalan et dans la vie politique et sociale actuelle en Catalogne et en Andorre.
  • BIBLIOGRAPHIES.
  • ANNEXES.
  • Tableaux Chapitres 1, 2, et 3.
  • Chapitre 4. Appendice méthodologique.
  • Chapitre 5, deuxième partie. Note de lecture / évaluation : Adrien DORON, LISST CNRS.
  • Achat/commande dans toutes les librairies. Ou : commande@harmattan.fr ISBN-978-2-343-22051-2. 229 pages – 22€.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 09:25
Gérone - Les pins d'Arglès
Gérone - Les pins d'Arglès
Gérone - Les pins d'Arglès

Gérone - Les pins d'Arglès

Le temps des FLEURS (Gérone/Girona) et des PINS (Argelès/Mer)

 

 

Le temps du déconfinement, relatif,  venu, avec l'abolition de l'interdiction d'aller à plus de 10 kms de chez soi, la ruée vers l'ailleurs, le défoulement vers les plages ou les montagnes, l'aspiration au soleil et à la liberté retrouvée...vont marquer les weeks de ce mois de mai, où il s'agit de faire "ce qui plaît" encore plus que d'habitude. 

 

Un premier mai sans doute consacré plus au plaisir de partir que de manifester, car la conscience de classe et le désistement égoïste généralisé semblent désormais l'emporter...

 

Le 8 mai ne sera pas consacré au souvenir des guerres avec l'Allemagne: la Prusse, et la nazie. On veut oublier aussi la guerre avec le virus et sea, sex and sun seront quêtés et quiquettés par des citoyens plus passionnés aujourd'hui par le plaisir hédoniste que par la parole défaillante de la politique...

 

Quant au big week de l'Ascension catho et christique, le Français moyen ne pense qu'à s'élever, oui, certes, ce qui signifie, dans son esprit, penser peu à la religion, mais "s'envoyer en l'air" par tous les moyens : win surf, décollage spatial et pratiques amoureuses...

Bon week, ne soyez pas sages mais protégez-vous un peu..!

 

JPB (30 avril)

 

- - -j'ai choisi cette destination...en Catalogne :

 

FETE DES FLEURS À GÉRONE !

Girona Temps de Flors, concert d’arômes pénétrants et d’illustrations vives du printemps, promet plus d’une centaine d’expositions florales, pour certaines accompagnées d’éclairages et de musique.

CE WEEK-END ET LA SEMAINE PROCHAINE, C’EST LA FÊTE DES FLEURS À GÉRONE ! UN FESTIVAL INTERNATIONAL QU’ON RETROUVE CHUIS UNE CINQUANTAINE D’ANNÉES, ET QUI ATTIRE FOULE D’AMATEURS DE FLEURS ET DE CURIEUX

Ce week-end et la semaine prochaine, c’est la fête des fleurs à Gérone , sur la Costa Brava! Un festival international qu’on retrouve chaque printemps depuis une cinquantaine d’années, et qui attire foule d’amateurs de fleurs et de curieux.

 

Samedi, un impressionnant marché de fleurs s’étend sur la Rambla de la Llibertat et pendant tout le week-end et la semaine suivante, la ville s’anime au rythme de différentes foiresexpositions et concerts.

Au programme : bal folk, présentation des Fleurs de Bach, ateliers d’Art floral, animations autour de la flore localeateliers manuelsconcerts de musique classique et orchestres, foire de produits artisanaux

La Fête des Fleurs est l’occasion de récompenser les devantures les plus fleuries et les compositions florales les plus réussies. Un concours de photographies et de vidéos est également organisé.

Ce week-end et la semaine prochaine, c’est donc le moment parfait pour découvrir Gérone sous le parfum des fleurs ! Retrouvez ici toutes les informations sur la Fête des Fleurs, les hébergements et les restaurants de la ville.

 

« Girona, temps de flors » (le temps des fleurs)

Contact Tourisme :

Courrier électronique: turisme@ajgirona.cat

Tél.:972 226 575 

https://www.gironatempsdeflors.cat/cat/inici.php

 

Pour éviter que le coeur d'Argelès ne parte en fumée

 

Un éclair pour éteindre des flammes !

 

Les Argelésiens le savent déjà, mais pas tous les amoureux du Bois des Pins, lieu emblématique de la plage : le marché artisanal qui se trouvait au rond-point d’entrée de la commune devrait, selon les désirs de la municipalité émigrer sur les pins du Bois en question… pour gagner quelques places payantes de parking à l’entrée de la plage. Projet  un tantinet surréaliste quand on connaît la fragilité du lieu, les dangers d’incendies qu’il peut entraîner. Un petit mégot sur un tapis d’aiguilles de pins et hop…  Le Bois de pins devient un souvenir… Argelès perd son âme difficilement préservée.

 

Vite un éclair de lucidité au sein de la municipalité pour éteindre des flammes menaçantes.

Jean-Marie Philibert

Le Travailleur catalan - 

lundi 12 avril 2021

 

- - 

 

Pohttps://www.change.org/ArgelesPreservonsLeBoisDesPins

pour que la lucidité fasse son oeuvre, signez la pétition

 

PRESERVONS « LE BOIS DES PINS », CŒUR VERT D’ARGELES

 

Association ADREA a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Maire d'Argeles sur Mer

Attachés à Argelès et à sa forêt des Pins emblématique, nous refusons un projet d’implantation du marché artisanal à l’intérieur du Bois.

  • Parce qu’il a été classé en zone naturelle et un Espace Boisé classé a été positionné sur ce dernier.
  • Parce qu’il dénaturerait un poumon d’Argelesrégulièrement menacé,
  • Parce que par un piétinement intensif il porterait atteinte à son équilibre naturel fragile,
  • Parce que, extrêmement grave, le tapis d’aiguilles de pins ferait courir des risques d’incendies majeurs pour le bois et les habitations qui l’entourent,
  • Parce qu’il y a d’autres lieux susceptibles d’accueillir ce marché,

Nous soutenons l’action entreprise par l’ADREA pour faire entendre raison à la municipalité.

Retrouvez les actions de l’Association de Défense desRésidents et de l’Environnement d’Argelès sur Mer, la Plage et le Racou.

Site Internet : argeles-on-aime.eu – Facebook : Argelès, nous aimons

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens