Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 09:38
Tourisme massifié en Catalogne (2) : les solutions culturelles de Barcelone - La frontière des Pyrénées est-elle kafkaïenne ?

Tourisme massifié : les solutions de Barcelone

 

A l'heure où la capitale de la Catalogne a des désirs d'indépendance, la voilà envahie par une foule cosmopolite qui trahit sa personnalité et perturbe la vie quotidienne des Catalans. Investissements étrangers et maffias diverses, russes ou financières, tourisme du défoulement et de la quantité : comment résister à ce tsunami..? 

 

Les habitants du quartier de la Barceloneta doivent supporter l'affluence des fêtards incessants…Les trottoirs des ramblas, les terrasses des cafés sont occupés par les visiteurs : les riverains restent chez eux ou vont plus loin..!

 

Ada Colau, issue de mouvements citoyens, élue maire en 2015 a compris le problème et veut un tourisme durable respectueux des mentalités locales : la décroissance touristique s'impose. C'est par la culture que Barcelone, riche d'écrivains et d'artistes, peut viser un tourisme qualitatif.

 

En effet, pour l'économie et la technique, "la ville des prodiges" a innové dans tous les domaines : bus hybrides, applications pour les parkings et la circulation, recours aux LED pour l'éclairage public, chauffe-eau à l'énergie solaire obligatoire dans le logement neuf, utilisation de l'eau de mer, surveillance par des drôles, ramassage des ordures : bennes dotées de capteurs pour un ramassage et plus économique en combustible…Créations d'entreprises innovantes pour la création d'emplois, poursuite de la tradition des "athénées" dans lesquels se forment les jeunes ne pouvant aller à l'école : ces 4 athénées et les 180 espaces socioculturels traditionnels irriguent la créativité et la vie des quartiers : des territoires sont mis à la disposition des citoyens (plan Buits), comme ce jardin situé en plein coeur du quartier du Poble Nou, celui des start-up La population participe ainsi à la vie municipale, à l'amélioration de l'espace public, au décor (au design) de la ville…

 

Il s'agit d'aller vite : la ville est coincée entre l'afflux asphyxiant du tourisme et le départ d'entreprises (683 en 2015) en raison du processus d'indépendance.

Le Brexit vers le reste de l'Espagne, par exemple, la délocalisation du géant alimentaire Vall Companys ou de chaînes hôtelières, ainsi que la fuite des capitaux, inquiète les dirigeants, même s'ils pointent un "discours de la peur" issu des Castillans et anti-indépendantistes (droite, socialistes, communistes)… Cependant l'insoumission du parlement régional catalan face à la légalité des lois espagnoles a fait réagir de façon négative le "Cercle d'économie" qui regroupe les principales banques…(Le Monde de l'économie daté 29/30.11.2016)

 

En attendant, la culture apparaît comme une solution face à l'incertitude économique et au tourisme de masse (60 millions en 2015) dans la  métropole catalane. Face aux lieux communs de la mondialisation : consommer du foot, de la bière, du fast food, des gadgets…), il faut revenir à l'héritage culturel de la ville, afin que Barcelona ne perde pas son âme !

C'est ainsi que les grandes salles de la capitale, tels l'Auditori, le Liceu, le Palau de la Musica catalans, ont décidé de rassembler, sous la plateforme "Barcelona Obertura" et de fusionner leurs saisons.

 

Il s'agit de hisser les programmations à un niveau international afin que les visiteurs (200 000 pour le Palais de la Musique) viennent non seulement pour l'architecture, mais pour la musique !

 

Prenons donc rendez-vous, touristes quelque peu mélomanes et fortunés pour :

Elecktra, au Liceu, dans la mise en scène de Chéreau.

-du 7 au 23 décembre…

-Jordi Savall à l'Auditoire le 22 décembre, avec la Capella Reial de Catalunya…

 

JPBonnel

 

- - - -

Association Walter Benjamin :

 

"La frontière des Pyrénées est-elle kafkaïenne?"

 

conférence d'Alain Badia *

 

vendredi 25 novembre 2016 -18h30 -  à Banyuls/mer - salle Novelty -  entrée libre - parking.

 

Alain Badia est professeur de Lettres et d’Histoire au Lycée Christian Bourquin à Argelès et psychanalyste. Il enseigne également le français à l’Université de Perpignan auprès d’un public d’adultes qui, après des parcours de vie difficiles, souhaite reprendre des études. 

Il a un Master 2 de littérature et un Master 2 de psychanalyse.

Il a publié des articles de critique littéraire aux Presses Universitaires de Perpignan, sur des écrivains comme Milan Kundera, Kafka, Paul Auster, Enrique Vila-Matas.  

Ses réflexions explorent les territoires de l’identité, de la mémoire, de la mélancolie. 

Son histoire familiale nous apprend qu’il est fils de républicain espagnol et qu’il a reçu l’exil en héritage, comme patrimoine culturel.

 

*Il s'agit de tisser des "correspondances" au sens baudelairien entre 

Walter Benjamin et Franz Kafka. Exposé à partir de la nouvelle de Kafka : « Devant la loi »

 

Cette conférence est proposée par l’Association Walter Benjamin.

Contact : JPB, président au 06 31 69 09 32.

Partager cet article

Repost 0
Published by leblogabonnel - dans tourisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Articles Récents

Liens