Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 08:03
Mère et maman par Jean IGLESIS

Mère

 

Les larmes dans des yeux qui n'ont jamais pleuré,

On pense avec regret à sa mère chérie.

On vit dans le remords tout ce qui a péri.

L'on reste à contempler ce qui n'a pas duré.

 

On revoit des soirées à veiller le sommeil

D'un insolent bambin qui n'est jamais heureux,

Des sourires dictés par un cœur généreux

Dont le feu est plus pur et brillant qu'un soleil.

 

Et l'on ressent sa peau soudainement nourrie

Par un passé empli de sincères baisers

Plus doux que son parfum et plus chauds qu'un brasier,

Les larmes dans des yeux qui ont toujours souri.

 

Jean Iglesis

 

 

Maman

 

J'ai crié "au secours..." quand je suis né, un jour,

Car je me trouvais seul, car j'avais soif et faim

Et tu m'as répondu en m'offrant de ton sein

Et de ce premier don je me souviens toujours.

 

Quand, plus tard, j'avais peur de la vie ou du noir,

Tu te penchais sur moi et, en me souriant,

Ma peur disparaissait et j'étais tout brillant

De ne plus être seul en ce monde d'espoir.

 

Les nuits que tu passais, veillant sur mon sommeil,

Les berceuses chantées de ta voix si suave

Me faisaient oublier toutes ces choses graves

Qui rodent près de nous et guettent notre éveil.

 

C'est à toi, ô Maman, que je veux ce poème

Pour te dire merci de m'avoir tant aidé

Quand on est tout petit, quand on ne peut plaider,

Quand on ne peut parler mais qu'on pense : "je t'aime".

 

Jean Iglesis

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 09:25
Gérone - Les pins d'Arglès
Gérone - Les pins d'Arglès
Gérone - Les pins d'Arglès

Gérone - Les pins d'Arglès

Le temps des FLEURS (Gérone/Girona) et des PINS (Argelès/Mer)

 

 

Le temps du déconfinement, relatif,  venu, avec l'abolition de l'interdiction d'aller à plus de 10 kms de chez soi, la ruée vers l'ailleurs, le défoulement vers les plages ou les montagnes, l'aspiration au soleil et à la liberté retrouvée...vont marquer les weeks de ce mois de mai, où il s'agit de faire "ce qui plaît" encore plus que d'habitude. 

 

Un premier mai sans doute consacré plus au plaisir de partir que de manifester, car la conscience de classe et le désistement égoïste généralisé semblent désormais l'emporter...

 

Le 8 mai ne sera pas consacré au souvenir des guerres avec l'Allemagne: la Prusse, et la nazie. On veut oublier aussi la guerre avec le virus et sea, sex and sun seront quêtés et quiquettés par des citoyens plus passionnés aujourd'hui par le plaisir hédoniste que par la parole défaillante de la politique...

 

Quant au big week de l'Ascension catho et christique, le Français moyen ne pense qu'à s'élever, oui, certes, ce qui signifie, dans son esprit, penser peu à la religion, mais "s'envoyer en l'air" par tous les moyens : win surf, décollage spatial et pratiques amoureuses...

Bon week, ne soyez pas sages mais protégez-vous un peu..!

 

JPB (30 avril)

 

- - -j'ai choisi cette destination...en Catalogne :

 

FETE DES FLEURS À GÉRONE !

Girona Temps de Flors, concert d’arômes pénétrants et d’illustrations vives du printemps, promet plus d’une centaine d’expositions florales, pour certaines accompagnées d’éclairages et de musique.

CE WEEK-END ET LA SEMAINE PROCHAINE, C’EST LA FÊTE DES FLEURS À GÉRONE ! UN FESTIVAL INTERNATIONAL QU’ON RETROUVE CHUIS UNE CINQUANTAINE D’ANNÉES, ET QUI ATTIRE FOULE D’AMATEURS DE FLEURS ET DE CURIEUX

Ce week-end et la semaine prochaine, c’est la fête des fleurs à Gérone , sur la Costa Brava! Un festival international qu’on retrouve chaque printemps depuis une cinquantaine d’années, et qui attire foule d’amateurs de fleurs et de curieux.

 

Samedi, un impressionnant marché de fleurs s’étend sur la Rambla de la Llibertat et pendant tout le week-end et la semaine suivante, la ville s’anime au rythme de différentes foiresexpositions et concerts.

Au programme : bal folk, présentation des Fleurs de Bach, ateliers d’Art floral, animations autour de la flore localeateliers manuelsconcerts de musique classique et orchestres, foire de produits artisanaux

La Fête des Fleurs est l’occasion de récompenser les devantures les plus fleuries et les compositions florales les plus réussies. Un concours de photographies et de vidéos est également organisé.

Ce week-end et la semaine prochaine, c’est donc le moment parfait pour découvrir Gérone sous le parfum des fleurs ! Retrouvez ici toutes les informations sur la Fête des Fleurs, les hébergements et les restaurants de la ville.

 

« Girona, temps de flors » (le temps des fleurs)

Contact Tourisme :

Courrier électronique: turisme@ajgirona.cat

Tél.:972 226 575 

https://www.gironatempsdeflors.cat/cat/inici.php

 

Pour éviter que le coeur d'Argelès ne parte en fumée

 

Un éclair pour éteindre des flammes !

 

Les Argelésiens le savent déjà, mais pas tous les amoureux du Bois des Pins, lieu emblématique de la plage : le marché artisanal qui se trouvait au rond-point d’entrée de la commune devrait, selon les désirs de la municipalité émigrer sur les pins du Bois en question… pour gagner quelques places payantes de parking à l’entrée de la plage. Projet  un tantinet surréaliste quand on connaît la fragilité du lieu, les dangers d’incendies qu’il peut entraîner. Un petit mégot sur un tapis d’aiguilles de pins et hop…  Le Bois de pins devient un souvenir… Argelès perd son âme difficilement préservée.

 

Vite un éclair de lucidité au sein de la municipalité pour éteindre des flammes menaçantes.

Jean-Marie Philibert

Le Travailleur catalan - 

lundi 12 avril 2021

 

- - 

 

Pohttps://www.change.org/ArgelesPreservonsLeBoisDesPins

pour que la lucidité fasse son oeuvre, signez la pétition

 

PRESERVONS « LE BOIS DES PINS », CŒUR VERT D’ARGELES

 

Association ADREA a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Maire d'Argeles sur Mer

Attachés à Argelès et à sa forêt des Pins emblématique, nous refusons un projet d’implantation du marché artisanal à l’intérieur du Bois.

  • Parce qu’il a été classé en zone naturelle et un Espace Boisé classé a été positionné sur ce dernier.
  • Parce qu’il dénaturerait un poumon d’Argelesrégulièrement menacé,
  • Parce que par un piétinement intensif il porterait atteinte à son équilibre naturel fragile,
  • Parce que, extrêmement grave, le tapis d’aiguilles de pins ferait courir des risques d’incendies majeurs pour le bois et les habitations qui l’entourent,
  • Parce qu’il y a d’autres lieux susceptibles d’accueillir ce marché,

Nous soutenons l’action entreprise par l’ADREA pour faire entendre raison à la municipalité.

Retrouvez les actions de l’Association de Défense desRésidents et de l’Environnement d’Argelès sur Mer, la Plage et le Racou.

Site Internet : argeles-on-aime.eu – Facebook : Argelès, nous aimons

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 09:11
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -
à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -

à Passa, Monastir del Camp - à Elne : reconstitution historique - Montauban : festival de sculpture -

Port-Lligat 

 

 

Je m'étais mis à la poursuite d'un mort, Dave Marti. J'avais lu la veille, dans le journal, que le poète et artiste serait enterré au cimetière de Port-Llegat (sic).

Je ne connaissais pas cet homme, mais l'annonce mortuaire m'intriguait : un long cortège de patronymes plus étrangers les uns que les autres, noms à particules, prénoms composés, à tirets et à rallonges…et des références, des domiciles internationaux…

De plus, le faire-part journalistique contenait un long poème du défunt et le texte rappelait quelques poèmes inspirés sur Cadaqués : celui de Dali en hommage à la mythique Lidia et l'ode fameuse à Salvador Dali, par F. Garcia Lorca…

 

JE PARTIS DONC, UN VENDREDI…PAR LES PAYSAGES de l'Ampurdan, VERS LA BAIE DE Roses, PUIS PAR LA DESCENTE SUR CADAQUÉS BORDÉ D'OLIVIERS.  L'ÎLE Curucuc…jaillit au large, puis le village blanc. A Cadqués, je pris le chemin du "Port-lié", jusqu'au cimetière sur la colline : là, je n'ai trouvé que le mausolée du capitaine Moore, un des anciens secrétaires de Dali, mort en 2005. Le lieu est luxueux : statues, sculptures, marbres pour le Bourgeois ou les gens célèbres. Dans un coin, un carré de terre commune consacrée aux étrangers, hollandais, allemands, peintres…

 

Le cimetière surplombe la villa du maître.

 

Je n'ai pas fait comme tous les touristes : le photos, le café en terrasse, au soleil, les achats de cartes postales, de guides, de souvenirs comme des gadgets qu'on oubliera dans un coin de la pièce ou de sa mémoire…

 

L'extraordinaire, c'est ma rencontre avec une grande fille filiforme aux seins imposants, pas encore tombants, malgré leur masse voluptueuse…

"Je voudrais, mademoiselle, vous caresser, surtout la poitrine…"

Fabiola me prend par la main et me conduit dans une oliveraie…

 

J'étais dans un rêve, ou un fantasme dalinien… On est allé sur la plage; j'avais les yeux en délire et les jambes flageolantes…

 

Nous étions fatigués, par l'amour, par la chaleur, par le monde et à l'idée d'absorber toutes les créations du peintre, nées là, dans cette baie étroite mais si énigmatique, bordée par des rochers aux allures fantomatiques. Ils dessinaient les toiles de 'artiste: il suffisait de regarder ces courbes, ces statuaires…

 

On s'est blotti dans une barque catalane pour faire la sieste… C'est la verte aux raies blanches, qui s'appelle Anna, comme la sourde Dali, identifiée par le code 7aBA-6-694, avec un drapeau rouge et jaune; sa proue est en bois comme celle d'une embarcation de Viking…

 

"Tu n'as jamais fait l'amour dans une barque..?

-Non, et surtout pas à l'arrêt…

 

Les visiteurs tournent et retournent autour des e la flottille ensablée; ils attendent l'heure de la visite et n'ont pas l'idée d'écrire, de dessiner ou de se reposer, côte à côte…

 

Par chance, nous avons choisi une barque posée sur les galets à l'écart de la grande plage, et donc de la foule, là où les falaises sont composées de roches aux formes hallucinatoires…

 

Il faudrait avoir le temps de décrire le jeu de l'érosion sur ces bordures terrassées. Le temps de raconter l'anecdote de René Char à propos de Dali et Gala…

 

Il s'agit de la barque de Marina José, cela fait rêver… La sieste sera courte mais inspirante : nous éprouvons des désirs picturaux et poétiques. Les désirs sensuels uniquement sexuels s'estompent…

 

Nous avons la curiosité de monter vers l'hôtel "Port-Lligat" et d'entrer dans une cabine de la piscine, en contre-bas de l'immeuble. Nous découvrons dans ces abris petits, mais discrets, intimes, toute une population de marginaux, de drogués, de pseudo-littérateurs, de nomades des petits chemins, adeptes du petit Routard ou des carnets de Kérouac…

 

…à suivre ?

 

JPB

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens