Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 10:07

Rippl-Rónai, Maillol 1899 Maillol, par Rippl-RONAI, 1899, musée d'Orsay.

 

 

L'appel de la modernité" : la ville provinciale catalane aurait été une halte primordiale, sur le chemin de l'art, de Barcelone à Paris (Montmartre, Bateau-Lavoir...), de la fin du 19° siècle, à 1925 ? Qui s'y arrêta..? 

 

Picasso vint beaucoup plus tard, pour des étés chez Carlos de Lazerme...Et Dufy, rue J.D'Arc et place Arago... Déjà, en 1998, J.Pierre Barrou, commissaire de l'exposition du Palais des Congrès, influencé par les autorités locales, avait intitulé son catalogue (cité p.194), en usant de démesure et en ramenant l'universel au local "catalan" :  "Le Roussillon à l'origine de l'art moderne"

 

   Il avait déjà, c'est vrai, montré, avec courage, que le fauvisme était né à Collioure ! (édition Indigène, non cité), et que Matisse avait inventé l'art nouveau grâce à Terrus ("Matisse-Terrus, histoire d'une amitié" -Indigène, 2002- non cité). 


A Céret, aussi, Joséphine Matamorros défend depuis des décennies que le Cubisme est né dans la ville des cerises...Elle sait bien qu'il n'en est rien, mais défense du tourisme, éloge du local, fierté catalane...exigent une revisitation de la vérité et de l'histoire artistiques...

 

L'expo est intéressante; elle est l'occasion de montrer à Perpignan Maurice Denis, Odilon Redon et de nombreuses oeuvres très diverses de Maillol... Les articles sont parfois redondants et s'inspirent largement du catalogue de référence "Paris-Barcelone", Paris, Grand-Palais, ocobre 20O1/janvier 2002- cité).

 

 

Etudes claires, sans faute, mais on regrette que les textes en catalan (de Brigitte Manéra...) n'aient pas été traduits en français, voire en anglais : l'expo a la prétention estivale de s'ouvrir aux touristes, alors..? L'expo a la prétention de montrer que Perpignan fut une escale essentielle des artistes du sud et un foyer de création, alors..?

 

   Il y eut sans doute manque de temps et d'argent...De même le désordre d'une bibliographie bien mince est incompréhensible !!! Cependant, couverture, mise en page et rythme du livre sont très agréables...

 

Alors Perpignan "chaînon manquant"..? Et expo et catalogue présents constitueraient la passerelle entre les travaux de JPBarrou et J.Matamorros (années 1905/14 à Collioure et Elne - années 1950 à Céret), et ceux, essentiels, d'Eric Forcada, par exemple "Perpignan au coeur du XX° siècle" (1939/65), ville de Perpignan, 2007 - non cité !!!)..?

 

On en doute...

 

  A part Gustave Violet, l'action de Maillol (à Banyuls, avec la venue de Maurice Denis, pages 41 et 69)... A part les expos des artistes roussillonnais (aspect non développé), on voit bien que la création artistique se situe à la périphérie : à Béziers surtout grâce à l'argent de Fayet et à l'amitié entre Monfreid et Gauguin (venu jusqu'à Cerbère); à Sitges, autour de Rusinol; Saint-Cément/Corneilla de Conflent (où Matisse découvrira les Gauguin des mécènes et peintres Fayet-Monfreid- voir "Le miracle de Collioure" de JPBarou, poche Payot, non cité, ou "Moi, Matisse à Collioure, Balzac éditeur, de J.P.Bonnel ); Fontfroide (pages 17 et 78) acheté et restauré par Fayet, avec la venue d'O.Redon...

 

Malgré un titre "accrocheur", Perpignan n'apparaît pas comme un pôle pictural important à l'époque (1889/1925). Un lieu stratégique, peut-être, la cité catalane ayant toujours été un lieu de passages, d'échanges, d'influences, de réciprocité... mais ayant toujours manqué -comme Collioure, Céret- le vrai rendez-vous avec les grands artistes : très peu d'oeuvres de Matisse, Picasso, ou Dali... dans les musées locaux, aucune fondation dédiée à ces "Maîtres", alors que certains (Picasso) voulaient créer un musée dans le département...

L'art en Catalogne française, ou les occasions perdues...

 

 

* Expo rue de l'Ange, jusqu'au 13 octobre 2013- Catalogue (20 euros), sur place au musée H.Rigaud eu à la librairie Torcatis.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 10:56

images-1-copie-19.jpeg images.jpeg

 

Je ne passerai pas entre les gouttes de Toulouse la pluie. A Matabiau, je contemple la nuit mouillée en attendant le bus roumain. Des SDF dorment sous les porches. Je somnole dans ma voiture... 

   J'attends l'arrivée de mon livre sur la peinture des Catalans et des autres, les locaux et les universels, comme dit si bien Dali, Miro après Montaigne, du soleil venu de l'Est. Hongrie, Croatie, Italie, de Menton à Montpellier, deux jours de trajet...Une panne à Turin, et mes volumineux recueils dans la soute...

 

Le voici, le bus, et Letitia qui a veillé sur le livre, j'en oublie la pluie : Toulouse est à nous. Et son salon international d'art qui place l'artiste au tout premier plan.

Les oeuvres s'organisent autour de la Garonne, grosse d'orages et de fontes des neiges, et investissent les hauts lieux du patrimoine occitan : les Jacobins, le Port-Viguerie, le Château d'Eau, la Fondation Bemberg...

 

La ville vit avec ses jeunes, ses étudiants, autour des Abattoirs et des nocturnes musicaux. La fondation de l'Ecureuil et la Cartier orchestrent le tout avec un argent utile, pour une fois, un fric artiste...

 

Je me suis surtout intéressé aux toiles d'Howard Hodgkin.* Son abstraction lyrique laisse éclater des couleurs vives qui dévorent le bois et couvrent jusqu'au cadre : ces brassages lumineux évoquent des souvenirs et de rencontres...  (à suivre : les utopies de Toulouse)

 

 

Gordon Howard Eliot Hodgkin est un peintre et graveur anglais né le 6 août 1932. Après des études à la Bryanston School dans le Dorset. Il devient professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Bath dans le Corsham. Sa première exposition personnelle a lieu à Londres en 1962. Ses premières peintures utilisent des formes simples cernées avec un nombre limité de couleurs. Au début des années 1970, son écriture devient plus spontanée, avec des formes vaguement reconnaissables des couleurs vives et des formes pleines. Son travail peut-être alors décrit comme « semi-abstrait » et est souvent comparé à celui de Henri Matisse.

Les peintures de Hodgkin cherchent à évoquer des rencontres, des moments passés avec des amis et portent souvent des titres qui font allusion à des lieux et des événements particuliers comme Dinner at West Hill (1966) ou Goodbye to the Bay of Naples (1980–82). Comme le peintre l’a lui-même déclaré ses peintures « sont des images représentants des situations émouvantes ».

 

En 1984, Hodgkin représentait l’Angleterre à la Biennale de Venise. En 1985 il obtenait le Turner Prize et il était anobli par la Reine d'Angleterre en 1992. On lui doit la fresque qui entoure la cinémathèque de Londres. En 1990, une rétrospective de son travail a eu lieu à Nantes au Musée des Beaux-Arts. En 2006, une importante rétrospective s’est tenue a Londres à la Tate Gallery.

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 10:04

     ***  Exposition du 1er juin au 13 octobre 2013

Edouard Pignon, femmes en méditerranée : les Catalanes à Collioure, étés 1945-1946 (Villa PAMS - 66180 - www.collioure.net/museeartmoderne  -  33 (0)4 68 82 10 19 pignon

 

 

Le musée d’art moderne de Collioure organise du 1er Juin au 13 octobre 2013, une très importante exposition qui regroupera les œuvres réalisées lors des séjours d'Edouard Pignon à Collioure entre 1945 et 1946.

 

Le site de Collioure est connu dans le monde entier grâce au passage de nombreux artistes pendant tout le XXe siècle et notamment à travers l’expérience fauve lors de l’été 1905 conduite par Matisse et Derain. Depuis lors, la ville de Collioure est rentrée dans l’histoire de l’art d’une manière magistrale.

De très nombreux artistes y ont séjourné : Marquet, Camoin, Valtat, Manguin, Max Jacob, Juan Gris….Tous en quelque sorte, à travers leurs préoccupations plastiques du moment, ou bien dans leur recherche personnelle, ont rendu hommage à cette petite ville  connue dans le monde entier pour sa beauté et sa remarquable lumière.

Édouard Pignon n’y a pas échappé et ses séjours à Collioure entre 1945 et 1946 témoignent de son engouement pour le site et ses habitants. Homme du nord, il saisit là l’intensité mythique de la méditerranée, notamment  sur la question de la femme, comme personnage essentiel de la dramaturgie méditerranéenne, sans renoncer complètement à la déconstruction des formes et à la fragmentation des espaces issus du cubisme.

 

Le projet de montrer le travail de cet artiste à travers l'exposition " Edouard Pignon, femmes en méditerranée : les catalanes à Collioure, étés 1945-1946 " remonte à plusieurs années et notamment lors d’un échange avec Philippe Bouchet voici deux ou trois ans. Ce dessein se concrétise aujourd’hui par un double commissariat, celui de Philippe Bouchet spécialiste de l’œuvre de Pignon et le mien. Cette collaboration rend  encore plus lisible le travail de fond que réalise le musée de Collioure depuis les années 80, à travers une politique d’expositions qui a contribué à faire connaître au grand public les passages des artistes dans cette ville, mais aussi à produire un travail scientifique de recherche sous forme de publications qui ont dévoilé l’importance de Collioure et sa contribution exceptionnelle dans l’histoire de l’art du XXe siècle. 

Le musée présentera une soixantaine d’œuvres majeures de cette période : peintures, dessins et céramiques.

 

Texte de Joséphine Matamoros

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 22:55

La Médiathèque Prosper Mérimée de Saint Cyprien propose ce vendredi 24 mai à 17 h30 une rencontre-conférence avec l’écrivain et plasticien Michel Arnaudiès autour de ses ouvrages: " La Bastide sur Mer " et " Une herbe pousse " Suivi du Vernissage de l’exposition de ses œuvres picturales.

 

Download.html.jpg

 

Depuis de nombreuses années, Michel Arnaudiès conjugue sa passion pour la peinture, l'illustration de livres d'artistes et l'écriture, avec des romans tels «  La Bastide sur Mer » et « Une Herbe pousse » qui sera l’occasion pour Michel Arnaudiès  ce vendredi 24 mai dès 17h30 de parler du rapport entre l’écriture et la peinture à la Médiathèque de Saint Cyprien. 

Michel Arnaudiès est un de ces hommes discrets qui aura durant ce dernier quart de siècle défendu le mieux la culture catalane et l’expression artistique en Pays Catalan. De la mairie de Céret où il géra durant de très nombreuses années la culture au musée d’Art moderne dont il présida là aussi fort longuement Les amis du Musée, Michel Arnaudiès est un des hommes qui a apporté sa pierre à la promotion de la culture catalane dont il est issu. Artiste peintre, très tôt Michel Arnaudiès s’est intéressé à l’art moderne et contemporain et, dès 1975, le Musée d’Art Moderne de Céret lui consacrera sa première grande exposition. Il fréquentera alors des artistes comme Tapiès, Manessier, Viallat, Restany ou Clancier. Sa peinture, à la fois poétique et engagée, s’inscrit – souvent pour le dénoncer – dans le temps social et économique présent. Depuis de nombreuses années, cet artiste complet conjugue sa passion pour la peinture, à l’illustration de livres d’artistes et aujourd’hui à l’écriture avec des romans tels "La Bastide sur Mer" et  "Une Herbe pousse"  (Balzac éditeur) qui seront le support à cette conférence mais aussi à une exposition qu’il nous propose à la Médiathèque de Saint Cyprien du 24 mai au 29 juin.

 

POUR TOUT RENSEIGNEMENT : ROBERT TRIQUERE : 06 72 71 10 02

 

*** bonel-cop-CAS-1.jpg  Retenez le nouveau livre de Jean-Pierre BONNEL :

  "Peintres en Catalogne (et ailleurs) : du local à l'universel" (180 pages, photos, couverture cartonnée avec jaquette et rabats en couleur, tirage limité, dédicace, port gratuit, 20 euros)

  à paraître début juin (éditions GRINTA, Roumanie, diffusion à Bucarest et en France chez l'auteur 06.31.69.09.32)

Partager cet article
Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:17

Musée d'Art Moderne de Céret (EPCC)  alphabet-plastique-de-Herbin--1942.jpg

*** 

 

L'ALPHABET PLASTIQUE DE HERBIN

En 1942, Auguste Herbin se consacre à l'abstraction géométrique et met au point un alphabet plastique pour composer ses tableaux. Il part d'un répertoire de 26 couleurs correspondant chacune à une lettre et à des formes géométriques auxquelles s'associent des sonorités musicales. "Au commencement est le verbe", ses peintures s'établissent à partir d'un mot, point de départ de son travail et qui donne le titre au tableau. Herbin est en quête d'un art universel accessible à tous.

 

Composition sur le mot cheval, 1948, huile sur toile, 73x100cm, Palais des Beaux-Arts, Lille.

 

 

* Le BOULOU : 

le Festival de Musique Jeunes Interprètes en mai et la Fête de l’Eau en juin qui se tiendront au Boulou, accueilleront « l’Exp’Eau » du plasticien Fabien Portes (photos sur le thème de l’eau) du 14 mai au 21 juin.

 

Vernissage en musique (concert d’objets « musique à genoux ») le vendredi 17 mai à l’espace des arts rue des écoles à 18h30 avec le duo Julien Despeysses et Fabien Portes.

 

www.espacedesarts.pro  17-mai-AFFICHE-PORTES-BIS.jpg

 

**Musée Régional d'Art Contemporain Languedoc-Roussillon

146 avenue de la Plage - BP4

34410 Sérignan

Tél: 04 67 32 33 05

Fax: 04 67 76 99 09

http://mrac.languedocroussillon.fr

Rejoignez le MRAC LR sur facebook!  

 

 

>>> museedartcontemporain 16/05/2013 09:48 >>>

 

LETTRE D'INFORMATION
Mai 2013

Download.html.jpg

LA NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES

20h : visite commentée de l'exposition en compagnie d'Hélène Audiffren, directrice du musée

21h30 : projection de films documentaires en partenariat avec le Festival FILAF à Perpignan, en présence de Sébastien Planas.

Toute la soirée : livret de découverte à réaliser en famille remis gratuitement.

Une soirée exceptionnelle est proposée au Musée régional d'art contemporain à Sérignan qui ouvre ses portes gratuitement, de 20h à minuit, à l'occasion de la Nuit européenne des musées : une belle occasion de venir découvrir ou redécouvrir le musée sous un autre jour. Lire la suite
Samed
i 18 mai 2013, de 20h à minuit, gratuit

EXPOSITIONS

Jusqu'au 12 juin 2013

/ OLIVIER MOSSET

 

***n-tête complet

Le Jour International des Musées 2013 au MUME : Journée de portes ouvertes et activité « De musée à musée »

 

Le MUME de La Jonquera expose un jeu déchecs qui provient du Musée des Jouets de Catalogne (MJC) de Figueres et qui avait été fabriqué en 1939 dans les camps dinternement du Roussillon par Damàs Calvet (Figueres, 1912 - 1989). Quant au MJC, il exposera des images cédées par le MUME, avec la collaboration de la Mairie dElne, qui font allusion à des scènes de jeu où lon retrouve des enfants qui résidaient à la Maternité d'Elne.

 

Download.html_1.jpg

                      Num. Reg. 13091 (Museu del Joguet de Catalunya, MJC)

 

Samedi 18 mai 2013

Journée de portes ouvertes, de 10h à 18h

 

Du samedi 18 mai au 16 juin

Présentation de la proposition « De musée à musée ».

Échange de pièces entre les huit musées du réseau « Una Comarca de Museu » des musées de l'Alt Empordà.

Espace - hall du MUME

 

Museu Memorial de l'Exili

C / Major, 43-47

17700 La Jonquera

Girona (Catalunya)

T. 0034 972556533

F. 0034 972556534

www.museuexili.cat

 

****

 

9ème NUIT européenne des MUSÉES 

Dialogues, Diàlegs 

samedi 18 mai 2013  15h - 01h 

 

La Nuit des musées est une opération nationale dans laquelle s’investissent les musées de 

Perpignan. La Nuit des Musées 2013 a Perpignan propose aux visiteurs un dialogue et une  rencontre avec les artistes, les lieux et les collections, pour un une approche contemporaine des musées.  

Les musées Puig, Castillet, Museum, Rigaud, la Heart, vous offrent des ambiances visuelles, musicales et plastiques, de la danse, des contes et de la vidéo, que vous pourrez suivre de 15h30 à 1h, au gré de vos envies. 

 

15 h 30- 19 h 30 

Jeunes talents 

Atelier jeune public 

Rencontres avec artistes 

 

20 h-01 h 

Six propositions, cinq créations pour les musées de Perpignan. 

 

 

 

Renseignements auprès du Service des Publics 

(Du lundi au vendredi de 9h a 17h) 

Tel : 04 68 51 50 37/ 06 77 82 87 81 

mediation.polemuseal@mairie-perpignan.com 

 

 

CASA PAIRAL – Joseph Deloncle 

Le Castillet, place de Verdun - Ouvert de 15h a 01h 

Ambre Vuillezmoz 

Accordéon (30 min) 

Avec la participation de Lisa Cardonnet (alto) 

-> 18 h 

-> 19 h 

Carte blanche a une jeune musicienne talentueuse ; membre de plusieurs formations aux répertoires 

d’aujourd’hui, Ambre choisit ici de nous faire partager sa passion de l’accordéon a travers quelques pièces 

à dominante classique. 

20 h – 01h 

Contes et vidéo : deux artistes, deux créations qui s’interpellent et se complètent 

 

Contes burlesques du Moyen-âge et de la Renaissance 

Contes pour adultes et enfants des 6 ans (30 min) (3 seances) 

Cedric Debarbieux, conteur 

Création pour la Nuit européenne des musées 2013 

Contes différents a chaque séance, du plus merveilleux au plus burlesque. 

-> 20 h 30 

-> 22 h 

-> 23 h 

Des contes venus du Moyen-âge et de la Renaissance, adaptes pour les lieux. Des contes ou l'on apprend 

comment concocter un philtre d'amour si puissant que les meubles du château font des petits, ou l'on 

découvre comment une sorcière tire ses rides dans son dos, ou l'on entend comment un Porc peut devenir 

Roi, et comment trouver un trésor quand il pleut des figues, et bien d'autres étonnants prodiges... 

 

Dehors-Dedans 

Vidéo (10 min – diffusion en continu) 

Laetitia Lazizi, vidéaste 

Création pour la Nuit européenne des musées 2013 

-> 20h-01h 

L’ambivalente rondeur/aliénabilité du Castillet, nous offre une curieuse échappatoire : panoramas 

contrastes et mouvements urbains enveloppent les lieux tandis que les repères se jouent de nous. 

 

MUSEUM d’histoire naturelle 

12 rue Fontaine Neuve - Ouvert de 15h a 01h 

 

L’altre Arago 

La Haute Ecole d'Art de Perpignan investit le Museum d'Histoire Naturelle. 

Installations, sculptures, photos, projections (présentation continue) 

-> 15 h - 01h 

 

Performances impromptues (2-3 min) 

-> 16 h à 19 h 

Visite – performance (20 min) 

-> 16 h 30 ; 17 h 30 ; 19 h 

Les étudiants se sont emparés d'une thématique proposée par la Heart, "conserver ou détruire", et ont 

choisi le musée d'histoire naturelle comme support de réflexion. Leurs propositions plastiques tiennent 

compte de nombreuses recherches et questionnements en lien avec ce musée. 

 

Cocon 

Installation plastique animée et vidéo (20min) 

Compagnie Les Toutemps 

Création pour la Nuit européenne des musées 2013 

-> 21 h 30 

-> 22 h 30 

-> 23 h 30 

Un cocon d’ou émergent des créatures dans des espaces naturels et artificiels... entrez dans l’univers 

onirique des Toutemps

 

Musée des beaux-arts Hyacinthe RIGAUD 

16 rue de l’Ange - Ouvert de 15h a 01h 

 

Arpentez le musée Rigaud 

Autour de l’exposition Corpet arpente le musée Rigaud 

Un tableau c’est tout – bete ! 

Atelier jeune public – des 8 ans (1h30) 

-> 16 h 30 

Dominique Galy, pôle muséal 

Après un parcours dans l’univers de Vincent Corpet, détourne, selon ton gré, le regard d’un tableau sur le 

sujet demande. 

Dialogues avec Vincent Corpet, plasticien (30 min) 

-> 18 h, 19 h, 20  h30 

Déambulez en compagnie de l’artiste à la rencontre de son œuvre et de celles du musée. Le regard de 

Vincent Corpet, toujours amuse, oscillant entre irrévérence et respect, s’accroche sur treize œuvres du 

musée, comme autant d’images familières avec lesquelles jouer. 

 

Focal 

Danse contemporaine (30 min) 

Compagnie Pulx 

-> 21h 

-> 22 h 30 

-> 00 h 

Une proposition chorégraphique non dépourvue de ludisme et de comique, définissant un dialogue tel un 

 

échange de points de vue, se demandant : comment inviter un public a voir d’ici ceci tout en le laissant 

libre de voir d’ailleurs cela ? 

 

Musée des monnaies et médailles Joseph PUIG 

42 avenue de Grande-Bretagne - De 15h a 23h 

 

Velours Rouge 

Concert (30 min) 

Ensemble de musique de chambre, Conservatoire a Rayonnement Régional 

Direction : Yannick Ponzin 

-> 15 h 30 

-> 16 h 30 

Ce jeune groupe s'inscrit dans le répertoire de la chanson française, en y mêlant des influences musicales 

allant de la variété a la musique du monde... Découvrez des compositions originales et poétiques aux 

textes évocateurs de sentiments et de relations humaines. 

Tocade 

Spectacle chorégraphique (20min) 

Compagnie Caravane 

Création pour la Nuit européenne des musées 2013 

-> 21h 30 

-> 22 h 30 

Entrer en résonnance, émettre et recevoir, partager, penser a plusieurs, pour donner de soi et recevoir de 

l’autre, de l’œuvre. Un dialogue est-il possible ? Dans le cadre romantique du jardin du musée Puig, mis en 

valeur pour la circonstance, danseurs, musicien, vidéaste se retrouveront pour une parenthèse inattendue, 

un instant suspendu, une tocade printanière. 

 

Haute Ecole d’Art 

3 rue Marechal Foch - Ouvert de 21h a 00h 

 

Pop club – Intervision 

Installations, performances, vidéos.... les étudiants, enseignants et intervenants de la HEART présentent leurs 

dernières réalisations. Accès libre 

 

 

*****musee-de-figueres--histoire-de-la-peinture--10-novembre.jpg   Musée de Figueres : Histoire de la peinture au musée de l'Ampurdan - Rambla de Figueres

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 13:14

 images-copie-38.jpeg Beatriz Frazao est convaincue que, à côté de sa fonction décorative, la mosaïque est avant tout un moyen d’expression artistique à part entière » : elle est en passe de séduire le plus grand nombre.

Née au Brésil, entre les montagnes et la mer de Rio de Janeiro, l'artiste a traversé l'océan Atlantique il y a une vingtaine d'années pour s'installer en France. 

Depuis une décennie, elle réside à Fourques et poursuit une vie artistique riche. Et son domaine d'expression privilégié est la mosaïque. "J'ai découvert celle-ci, il y a une douzaine d'années, lors de voyages, notamment en Italie où j'ai visité des sites archéologiques antiques. J'ai eu un coup de foudre pour cet art", confie l'artiste. 

Elle qui travaillait alors le cuir, le tissu et s'intéressait à la sérigraphie, ne se consacre plus qu'à sa nouvelle passion. La mosaïque, est un moyen d'expression privilégié. "Toutes les matières trouvent leur place dans mes créations : les pierres naturelles, le marbre, l'ardoise...", explique la mosaïste qui crée essentiellement des tableaux grands format (près de 3 m de haut).

 Les sources d'inspiration sont multiples : les sentiments, la nature, les quatre éléments (feu, terre, eau, mer). Certaines œuvres, notamment celles qui traitent le thème des volcans, sont très bigarrées, caractérisées par des couleurs très chaudes. D'autres penchent vers des tons plus discrets, comme le gris ou le noir, mais les touches plus vives ne sont jamais sacrifiées. C'est réussi et ça vaut vraiment le coup dil ! 

 * Galerie Marianne, espace Liberté. Visible tous les jours de 14 h à 18 h, le mercredi et samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée libre.

 

** logo-newsletter.png

à cent mètres du centre du monde / Centre d'Art Contemporain
3, avenue de Grande Bretagne 66000 Perpignan
tél.: 04 68 34 14 35
2013 ©

Exposition "Semences Néolithiques"

Du 13 avril au 6 juin 2013
au Centre dArt Contemporain de Perpignan Àcentmètresducentredumonde

 

Miquel Navarro (Mislata, Valencia, 1945) est considéré internationalement comme l'une des voix les plus personnelles de la sculpture contemporaine.

Ce sculpteur a débuté son activité artistique par la peinture et le dessin au milieu des années 60, mais c'est en 1973 que Miquel Navarro réalise la première de ses villes.

Ces grandes métropoles humanisées en plomb, zinc et aluminium, s'étendent jusqu'à l'horizon, uniquement bornées par des structures emblématiques projetées verticalement que sont les tours, qui envahissent l'espace.

Navarro nous invite à naviguer parmi ces installations urbaines, composées de petites pièces variables et à réfléchir sur la notion d'échelle humaine ainsi que sur la différente et la confluence entre le réel et le mental.

L'ordre et le désordre de notre société industrielle sont mis en évidence dans ces sculptures, grâces auxquelles Navarro synthétise et s'exprime dans toute sa complexité son discours sur la dialectique entre architecture et sculpture. Selon l'artiste "même mes sculptures les plus schématiques, sans abandonner la figuration, permettent de suivre la trace de l'homme.

newsletter-20130412-visuel.jpg

Tarif normal : 3
Tarif réduit : 1.50

Du 13 avril au 6 juin 2013
au Centre dArt Contemporain de Perpignan Àcentmètresducentredumonde

Partager cet article
Repost0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 15:13

 

100_0152-copie-1.JPG Tableau de Dominique Baillieux - Expo au palais des congrès de Perpignan jusqu'à samedi- nocturne, ce soir, vendredi 26 jusqu'à 21h30. Entrée libre.

 

 

** Sant Jordi Slam at Caféclat - Friday 26 April

Caféclat- Café littéraire aux Templiers 

The last Friday of each month, Caféclat invites writers to present their works and to share their love of the written word. This month, in honour of Sant Jordi (the Catalan celebration of books and roses), Caféclat, the literary café at the Templiers, will host a Sant Jordi Slam* 26 April.

Rendez-vous upstairs at the Templiers, Collioure from 6:30 to 8 pm.

Entrance free. For more details, see: www.cafeclat.blogspot.com

 

*Open Reading. Open to all writers to read their own work, 3 minute limit. 

Sign up at the door.

In French and English.

 

Le Slam de Sant Jordi au Caféclat - vendredi 26 Avril

Caféclat- Café littéraire aux Templiers 

Le dernier vendredi de chaque mois, Caféclat invite des écrivains à présenter leurs œuvres et à partager leur amour pour le mot juste.  En avril, pour célébrer la fête du livre et de la rose de Sant Jordi, Caféclat, le café littéraire aux Templiers, présente Le Slam* de Sant Jordi le 26 avril.

Rendez-vous au premier étage aux Templiers, Collioure de 18h30-20h00.Entrée libre. D’avantage d’infos sur notre site: www.cafeclat.blogspot.com

 

*Lecture ouverte. Tous les écrivains  sont bienvenus pour lire leurs propres textes, 3 minutes maximum. Inscrivez-vous à l’entrée. En français et en anglais.

 

*** vos  prochains rendez-vous  du 26 au 30 avril 2013

                       Cinéma Jaurès – rue du 14 juillet – 66700 Argelès sur Mer 

Vendredi 26 avril à 18 h 30        

Cinéma Vautier - 66  Elne

ADOCINE organisé en partenariat avec le Point Information Jeunesse - PIJ d’Elne 

Les gamins

Film de Anthony Marciano (France 2013 1h35) avec Alain Chabat, Max Boublil, Sandrine Kiberlain

Tout juste fiancé, Thomas rencontre son futur beau-père Gilbert, marié depuis 30 ans à Suzanne. Gilbert, désabu- sé, est convaincu d’être passé à côté de sa vie à cause de son couple. Il dissuade Thomas d’épouser sa fille Lola et le pousse à tout plaquer à ses côtés. Ils se lancent alors dans une nouvelle vie de gamins pleine de péripéties, per- suadés que la liberté est ailleurs.

 

Mardi 30 avril à 20 h 30

Cinéma  Jaurès  - 66 Argelès sur  Mer    

Le Groupement National des Cinémas de Recherche présente

Cette proposition régulière prend place au Cinéma Jaurès chaque dernier ou avant-dernier mardi du mois. Chaque séance sera accompagnée, et un "bonus" (comme on dit pour les DVD) suivra la projection du film et viendra aussi nourrir la conversation.

Camille Claudel 1915

Film de Bruno Dumont (France 2013 - 1h35 VO) avec Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent, Robert Leroy

Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile du sud de la France – là où elle ne sculptera plus – chronique de la vie recluse de Camille Claudel, dans l’attente d’une visite de son frère, Paul Claudel. Patients et infirmières apportent leur naturel à un tableau d'une splendeur formelle époustouflante. L'impression d'impuissance que ressent l'héroïne nous envahit progressivement, tandis que sa détresse apparaît dans les yeux d'une actrice à son meilleur. Toute la force tranquille de "Camille Claudel 1915", qui renvoie la grande majorité du cinéma français à de la simple illustration, est de croire en la magie du champ-contrechamp.

Tarif : 5   euros

 

***

371470_100004985202105_174952695_q.jpg

Adiu Ça Va Giné

 

Le point de rendez vous pour le lancement de l'Any Giné sera à Bages, village natal du poête ... Le Samedi 27 Avril 2013, à l'occasion de la Sant Jordi, fidèle rendez-vous culturel depuis plusieurs années, la Municipalité a souhaité cette année, célébrer Joan Pau Gine

A travers les lieux où il a pu flâner, échanger des discussions devant le pas de porte ou encore militer ... Bages sera en éveil . 

 

A partir de 15H30 rendez vous à la médiathèque Joan Pau Giné pour un colloque organisé et animé par Jaume Quéralt. Ce moment de partage sera suivi de la présentation du nouvel album de Giné ...

 

Amateurs soyez à l'heure, ce produit est en édition limitée !

 

Ensuite, la BIP fera son entrée en scène ... C'est avec les textes de l'artiste que les comédiens se donneront le verbe sur les planches de la médiathèque ... Ames sensibles s'abstenir !!! 

 

En bons vivants, la suite des évènements sera autour de la salle des fêtes de Bages ... Un petit verre de rouge et quelques tapas au comptoir d'une bodega. 

 

21H00 "la tournée Giné " pendant près de 4 heures 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 17:08

Le prochain salon de printemps de Art-Epac se tiendra du 22 au 27 avril 2012 au Palais des Congrès de PERPIGNAN :

Maurice Azra

 

 

* Originaire de Céret, Didier MERCERET , un grand au niveau européen , dans la peinture imaginaire. Ainsi il participait en 2007 au 2eme Salon de l'Art fantastique européen aux Thermes du Mont Dore. Il fait partie du groupe : "les héritiers de Dali". Eh bien nous allons en profiter aussi du 22 au 27 avril au Palais des Congrès de Perpignan. Il nous présentera son travail imaginaire avec Art-Epac et il vous invite à venir le voir principalement le 23 avril lors du vernissage du salon de printemps. Une rencontre pleine d'imagination bien sûr...

 

** Enric Bug : lors du salon de printemps, la Catalogne du Sud sera à l'honneur avec Enric BUG de Figueres. IL viendra vous présenter 6 de ses œuvres graphiques très colorées, travail que nous avons sélectionné parmi de nombreuses autres Œuvres , en particulier sa spécialité de portraitiste. Nous avons voulu garder une constante de présentation en ne présentant que du graphisme, afin que le spectateur puisse apprécier la continuité de son travail dans les œuvres. Vous pourrez converser avec Enric, car c'est un homme talentueux même dans les langues, car il parle parfaitement français. Il vous donne Rendez vous dès lundi 22 avril à partir de 14h00.

 

*** ardi 23 avril de 17h00 à 18h30 au Palais des Congrès de Perpignan, Gérald Groshens, ce fabuleux artiste peintre et musicien, fera une prestation musicale où il dévoilera en avant première quelques morceaux de la Comédie Musicale qu'il prépare pour la fin l'année.. Il y en aura pour tous les goûts... et pendant qu'il nous enchantera de ses nouvelles créations, vous pourrez admirer les toiles pointillistes qu'il gardait jalousement par devers lui de peur de les voir partir à la vente.Gérald a été sélectionné entra autre à participer au salon de Printemps Art-Epac qui se tiendra du 22 au 27 avril 2013. Venez le découvrir avec d'autres artistes de très haut niveau. L'entrée sera gratuite de toute évidence...

 

**** EVENEMENT : Au Palais des congrès du 22 au 24 avril, vous aurez la surprise de découvrir une artiste d'origine brésilienne, qui vous fera rêver avec ses toiles de mosaïques. Les pierres choisies sont à elles seules des petits bijoux. Des granits, des quartz, de la malachite et bien d'autres pierres naturelles, animées de mouvements picturaux surprenants par les mains expertes de Béatriz FRAZAO, vous feront vous rapprocher au plus près pour essayer de découvrir le secret des vibrations magiques que vous n'éviterez pas de ressentir à leur approche. Béa n'a pas encore terminé la dernière toile qu'elle façonne spécialement pour ce salon de printemps que vous propose Art-Epac prochainement. A voir inévitablement.

 

*****

Je tiens à vous en présenter en avant première, Jeanne Marie DELBARRE, artiste du Nord, habitant dans les Pyrénées orientales, qui exposera ses toiles aux couleurs chaudes, aux dégradés "ton sur ton", une touche impressionniste qui ne laissera pas indifférent le spectateur attentif. Le travail est dans l'émotion. L’œil y revient à plusieurs reprises pour découvrir la présence de l'homme suggérée, mais jamais représentée. Le soin du détail et les couleurs en héritage, vous font percevoir une grande humanité .

A découvrir au Palais des Congrès du 22 au 27 avril 2012 à PERPIGNAN

 

 

****** Connaissez-vous Dominique BAILLIEUX ? Artiste déjantée diront certains, avec tout le respect artistique qu'il se doit, connue pour ses femmes limpides, douces et en demi-teintes, nous présentera un nouvel élan technique et créateur au Palais des congrès de Perpignan du 22 au 27 avril prochain. Son travail qui n'a pas perdu en précision a évolué vers une technique nouvelle de pose de la matière et créatrice d'imaginaire qui nous emmène dans le rêve et le fantasme. Venez découvrir ses idées nouvelles qu'elle présentera autour d'une toile classique, qui vous permettra d'apprécier les différences. Vernissage Mardi 23 avril à partir de 18h00.

559855_547915491907716_691506965_n.jpg

426514_547915581907707_1167350442_n.jpg Dominique Baillieux

 

A voir au Palais des Congrès de Perpignan du 22 au 27 avril. Vernissage le mardi 23 avril à partir de 18h00.

"https://www.facebook.com/maurice.azra.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 14:54

Daniel DEZEUZE à l'Isba galerie *

 

Dans la nuit froide de mars, la foule des vernissages s'abrite dans le jardin 

réchauffé par des flots de château de Jau.

 

L'Isba, villa art déco, rue des palmiers, a ouvert sa lourde porte admirable et fait entrer le chant des oiseaux. Et le silence des papillons qui hantent la maison et tentent de s'enfuir malgré les clôtures vertes et les treillis roses, malgré la tentation des collectionneurs épinglant les insectes multicolores sur des surfaces géométriques...

Où sont les filets à papillons..?

 

Les supports sont ajourés, sont des châssis classiques, ou en forme de boucliers, ou d'écussons, au premier étage- taillés dans un papier de tapisserie menant la peinture à l'art brut de la déco...

 

C'est au second étage que les papillons prennent leur envol, triangles bleus et rouges, dans une pièce étroite : le Dezeuze dessinateur croque le mouvement vers les tournesols du haut de la façade, papillons paralysés dans la froideur du temps et l'éternité du geste artiste...

 

avenue des Palmier, non loin de l'immeuble François Gibrat (actuel lycée privé Maso), oeuvre de l'architecte danois V-D. Petersen.

 

- Pour Sophie et Martin Phéline - J.P. Bonnel -

 

---  

 

Cette exposition/installation m'a donné l'occasion de revenir à Francis Ponge  dans "Le parti pris des choses" (texte "La bougie", poésie-Gallimard, page 39) :

 

"Les papillons miteux l'assaillent (la plante singulière) de préférence à la lune trop haute, qui vaporise les bois. Mais brûlés aussitôt ou vannés dans la bagarre, tous frémissent aux bords d'une frénésie voisine de la stupeur..."

 

Et plus loin, dans "Le papillon" (p.56) : " ...Allumette volante, sa flamme n'est pas contagieuse. Et d'ailleurs, il arrive trop tard et ne peut que constater les fleurs écloses. N'importe : se conduisant en lampiste, il vérifie la provision d'huile de chacune...

 

Minuscule voilier des airs maltraité par le vent en pétale superfétatoire, il vagabonde au jardin."

 

 

** Magazine Beaux-Arts : Exposition DANIEL DEZEUZE « Le chant des oiseaux  » à la Galerie LISBA | Perpignan

Publié le 16 mars 2013 par Philippe Cadu

 

http://www.lisba.fr/

exposition-daniel-dezeuze-chant-oiseaux-galer-L-20hjXL.jpeg

1

exposition-daniel-dezeuze-chant-oiseaux-galer-L-YAkoTd.jpeg

5 mars -11 mai 2013

 Lexposition de Daniel Dezeuze emprunte son titre,  » Le chant des oiseaux « , à une œuvre de la série «   Peinture qui perle  » dont une sélection est montrée ainsi que des  » Blasons  » et des  » Boucliers « , œuvres plus récentes. Une salle est consacrée à la série  » Papillons  » afin dillustrer une partie de son œuvre dessinée.
Daniel Dezeuze propose depuis le milieu des années soixante, une œuvre qui est en même temps une analyse critique des moyens de lart et une production qui trouve dans cette même analyse la matière dobjets inattendus, porteurs de nouvelles évocations physiques et mentales. Chez cet artiste, lintelligence conceptuelle nest pas coupée de la suggestion émotionnelle. Il offre lexemple dune  » conscience globale « , capable à la fois dun questionnement rigoureux sur les pratiques humaines et dun renouvellement de celles-ci dans des configurations inédites.

LISBA/ art contemporain, 19 avenue des palmiers, 66000 Perpignan Tél.+33 (0)4 68 59 41 18

La galerie est ouverte du jeudi au samedi, de 14h. à 19h. et sur rendez-vous.

 

En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/6232081/exposition-daniel-dezeuze-le-chant-des-oiseaux-a-la-galerie-l-isba-perpignan/#yhBxqkO2GvPALjLm.99 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 13:49

images-copie-28.jpeg    (C) Julien Pouget et le street art.  (C) J.Pouget créations

 

    * Julien Pouget vient d'être accepté comme artiste en résidence à Paris, à la Fondation Cartier.

Julien Pouget a de l'encre dans le sang comme d'autres ont la musique dans
l'âme. Les notes de sa partition, ce sont ces grands fonds monochromes sur
lesquels s'exprime sa baguette de chef d'orchestre. Très tôt, Julien Pouget
est passé de la matière picturale - écoles des Beaux-Arts de Bordeaux et de Lyon
- à la pierre angulaire des cathédrales comme compagnon du devoir, et de la
pierre taillée aux angles parfaitement droits mais aux motifs tout en courbes et rondeurs, aux entrelacs d'une peinture..

 

  • Julien Pouget, entre l'art celtique et Keith Haring

 

julien-pouget-lart-celtique-keith-haring-L-xiPby9.png

Voici un entretien réalisé par Laurence (la "petite niçoise" du blog ArtDeco-Online.com ) avec l'artiste Julien Pouget. Alors qu'il avait déjà du succès en exposant ses oeuvres à de nombreuses occasions, l'internet lui a permis d'élargir encore ses horizons et d'exposer prochainement partout dans le monde. Découvrons comment il en est arrivé là...

1- Julien,pourrais-tu nous psenter ton travail d'artiste et nous expliquer ton parcours?

Très tôt, Je suis passé de la matière picturale - écoles des Beaux-Arts de Bordeaux et de Lyon à la pierre angulaire des cathédrales comme compagnon du devoir, et de la pierre taillée aux angles parfaitement droits mais aux motifs tout en courbes et rondeurs, aux entrelacs d'une peinture qui puise son inspiration dans l'art celtique  et les pictogrammes de Keith Haring. Ma matière première, je la crée à partir de minéraux, de pigments naturels, d'acrylique et d'encre de chine.

2- Tu utilises souvent des animaux dans tes œuvres, pourquoi ce choix?

Ma première inspiration provient de l' art celte. La culture celtique s' est développée en harmonie avec la nature, comme toute culture ancestrale. Voilà comment l' animal s' est retrouvé fixé sur mes créations. Mes ours, taureaux, ibis et autres éléphants ont conquis les publics de l'International Contemporary Art Festival de Gozo sur lle de Malte en 2010 et de la galerie Kazarts l'été 2010 à Canet-en-Roussillon dans le sud de la France, entre autres expositions à Besançon, Strasbourg, Berlin et Prague, cette dernière ville dont je suis tombé amoureux de l'architecture et de son grand illustrateur de l'art nouveau, le peintre tchèque Alfons Mucha.

3- Tu as un site Internet http://www.julien-pouget.com/, depuis quand existe-t-il et dans quel but l'as-tu créé?

Mon site http://www.julien-pouget.com existe depuis 7 mois, je l'ai créé comme une vitrine ouverte sur le monde. Puis dans les mois prochains, j' y vendrai mes créations, même si pour le moment j'aime bien vendre durant mes expositions.

4- A part ton site, quels sont les autres outils que tu utilises sur Internet pour te faire connaître?

J' utilise aussi Facebook pour partager mon univers artistique et depuis 2 semaines, j' y ai créé une page fan: http://www.facebook.com/pages/Creations-de-Julien-Pouget/106557602747985#!/pages/Creations-de-Julien-Pouget/106557602747985. J' y poste fréquemment des nouvelles œuvres.

5- Arrives-tu à estimer le retour de ta psence en ligne et es-tu satisfait de l'utilisation du web pour te promouvoir?

Oui ma présence sur le web m' apporte beaucoup, on me propose de plus en plus des projets futurs ou  expositions partout dans le monde.

6- Aurais-tu un exemple d'une action de promotion en ligne réussie?

Dernièrement, on m a proposé un circuit Expo: en Irlande, Grande Bretagne et au Luxembourg. Pour moi, ça a été une belle surprise !!!

7- Quelle différence fais-tu entre ton utilisation d'une communication "classique" et celle que t'offre le net?

L' avantage du net est l'ouverture sur le monde. Par exemple, ce n' est pas en restant à Perpignan que l'on m' aurait proposé d' exposer en Irlande! Le web offre un panel de contacts beaucoup plus accessibles.

8- As-tu déjà envisagé de vendre des reproductions de tes tableaux ? Que penses-tu de cet outil en terme de promotion?

J' avais déjà imprimé des posters de mes créations. Je veux que mon art soit accessible à tous les prix.Tout le monde n' a pas les moyens de s' offrir une toile unique...

(C)  Jeangerard : on espère le retrouver très rapidement sur Repro-tableaux.com

 

En savoir plus sur http://www.paperblog.fr/3883362/julien-pouget-entre-l-art-celtique-et-keith-haring/#I4EB7ERXc3JuX7BJ.99 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blogabonnel
  • : Création et information culturelle en Catalogne et... ailleurs.
  • Contact

Profil

  • leblogabonnel
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...
  • professeur de lettres, écrivain, j'ai publié plusieurs livres dans la région Languedoc-Roussillon, sur la Catalogne, Matisse, Machado, Walter Benjamin (éditions Balzac, Cap Béar, Presses littéraires, Presses du Languedoc...

Recherche

Liens